l'islam a aboli l'esclavage!!!!!!!clament-ils...

Critique du Coran et ses versets - Chronologie - Histoire - Versets abrogés, Critique constructive des hadiths - quel apport dans la vie d'un musulman ? La réalité de la charia et de ses horreurs un peu partout dans le monde. Comment l'islam règle la vie des gens - comment les religieux oppressent le peuple

Re : l'islam a aboli l'esclavage!!!!!!!clament-ils...

Message non lupar Georges » Mer 30 Jan 2008 12:17

:roll:

Alors le schizo idiot toujours content de lui même.
"La où l'islam passe, la civilisation trépasse" Ibn Khaldoun
"l' islam est une loi pour les pourceaux" Ibn Roshd
"Je suis le prophète du carnage. Je suis le rieur sanglant" Mahomet
"le paradis est à l' ombre des épées" Mahomet
Ali Sina explique son apostasie
Mahomet, ce criminel
Les peuples non civilisés sont condamnés à rester dans la dépendance de ceux qui le sont.
Et la civilisation, c'est l'Occident, le Monde Moderne, dont la Turquie doit faire partie si elle veut survivre.
Mustafa Kemal, discours de 1928
Avatar de l’utilisateur
Georges
Général de brigade Virtuel
Général de brigade Virtuel
 
Messages: 6691
Inscription: Lun 1 Mai 2006 07:00
Gender: Non spécifié


Partager sur :

Partager sur Facebook FacebookPartager sur Twitter TwitterPartager sur Tuenti TuentiPartager sur Sonico SonicoPartager sur FriendFeed FriendFeedPartager sur Orkut OrkutPartager sur Digg DiggPartager sur Reddit RedditPartager sur Delicious DeliciousPartager sur Tumblr TumblrPartager sur Google+ Google+

Re: Re : l'islam a aboli l'esclavage!!!!!!!clament-ils...

Message non lupar adorerdieu » Mer 30 Jan 2008 12:22

Alors le schizo idiot toujours content de lui même.


comment na pas etre content alors qu un menteur vient d' etre devoilé :wink:
adorerdieu
Mort virtuellement
Mort virtuellement
 
Messages: 1993
Inscription: Mar 7 Fév 2006 09:57
Localisation: maroc
Gender: Non spécifié

Re : l'islam a aboli l'esclavage!!!!!!!clament-ils...

Message non lupar Georges » Mer 30 Jan 2008 12:54

comment na pas etre content toi pas encore signer petition :lol: :lol:

http://www.petitiononline.com/mod_perl/ ... cgi?MYSTIC
"La où l'islam passe, la civilisation trépasse" Ibn Khaldoun
"l' islam est une loi pour les pourceaux" Ibn Roshd
"Je suis le prophète du carnage. Je suis le rieur sanglant" Mahomet
"le paradis est à l' ombre des épées" Mahomet
Ali Sina explique son apostasie
Mahomet, ce criminel
Les peuples non civilisés sont condamnés à rester dans la dépendance de ceux qui le sont.
Et la civilisation, c'est l'Occident, le Monde Moderne, dont la Turquie doit faire partie si elle veut survivre.
Mustafa Kemal, discours de 1928
Avatar de l’utilisateur
Georges
Général de brigade Virtuel
Général de brigade Virtuel
 
Messages: 6691
Inscription: Lun 1 Mai 2006 07:00
Gender: Non spécifié

Re: Re : l'islam a aboli l'esclavage!!!!!!!clament-ils...

Message non lupar adorerdieu » Mer 30 Jan 2008 13:39

Georges a écrit:comment na pas etre content toi pas encore signer petition :lol: :lol:

http://www.petitiononline.com/mod_perl/ ... cgi?MYSTIC



je peux pas le faire tant qu un menteur l' a signé :wink:
adorerdieu
Mort virtuellement
Mort virtuellement
 
Messages: 1993
Inscription: Mar 7 Fév 2006 09:57
Localisation: maroc
Gender: Non spécifié

Re : l'islam a aboli l'esclavage!!!!!!!clament-ils...

Message non lupar Krem » Mer 30 Jan 2008 13:44

Arrête Adorerdieu, si tu continues comme ça on ne saura plus faire la difference entre toi et la religion musulmane...
Krem
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
 
Messages: 158
Inscription: Mar 15 Jan 2008 08:00
Gender: Non spécifié

Re: Re : l'islam a aboli l'esclavage!!!!!!!clament-ils...

Message non lupar adorerdieu » Mer 30 Jan 2008 13:58

Krem a écrit:Arrête Adorerdieu, si tu continues comme ça on ne saura plus faire la difference entre toi et la religion musulmane...



et alors !!!!! :wink:
adorerdieu
Mort virtuellement
Mort virtuellement
 
Messages: 1993
Inscription: Mar 7 Fév 2006 09:57
Localisation: maroc
Gender: Non spécifié

Re : l'islam a aboli l'esclavage!!!!!!!clament-ils...

Message non lupar yacoub » Mer 30 Jan 2008 15:23

Il y a des partis islamiques qui disent il ne faut pas interdire ce que Allah permet or Allah permet l'esclavage donc l'esclavage est hallal mais nous influencés par l'occident nous l'avons interdit, il faut le rétablir.

En revanche, l'envoyé d'Allah a interdit la musique, la peinture, la sculpture, la poèsie, il convient donc de les interdire. :cry:
Coiffant les aspirations les plus viles, flattant les pulsions les plus archaïques, encourageant la paresse intellectuelle, l'intolérance, l' hypocrisie, la violence, prêchant un virilisme pathologique, justifiant les pires ignominies antiféministes, l'islam n'est ni une sagesse , ni une civilisation (mode de vie), c'est un fléau.
Gérard Zwang

"Écrasons l'infâme"
Voltaire

« L'islam retournera en Europe en conquérant et en vainqueur, après en avoir été expulsé deux fois... Je soutiens que cette fois la conquête ne se fera pas par l’épée mais par la prédication et l'idéologie. »
Youssouf Qaradawi

لا ميثاق لا دستور قال الله قال الرسول

L’Europe, deux fois misérable, a combattu l'Orient lorsqu'il représentait une chance de splendeur.
Elle lui cherche aujourd'hui des raisons profondes alors qu'il donne le spectacle de la dégénérescence la plus sordide

Georges Henein

الحرب ضد الاسلام واجب انساني
Avatar de l’utilisateur
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
 
Messages: 11827
Inscription: Jeu 10 Nov 2005 08:00
Localisation: Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender: Mâle

Re: Re : l'islam a aboli l'esclavage!!!!!!!clament-ils...

Message non lupar adorerdieu » Mer 30 Jan 2008 17:21

Yacoub a écrit:Il y a des partis islamiques qui disent il ne faut pas interdire ce que Allah permet or Allah permet l'esclavage donc l'esclavage est hallal mais nous influencés par l'occident nous l'avons interdit, il faut le rétablir.

cite nous ces partis extremsites :wink:
adorerdieu
Mort virtuellement
Mort virtuellement
 
Messages: 1993
Inscription: Mar 7 Fév 2006 09:57
Localisation: maroc
Gender: Non spécifié

LES ESCLAVES MASCULINS DE M...

Message non lupar curtz » Jeu 31 Jan 2008 01:16

(ibn Kathir , Sira 895-913).
1-Il avait deux esclaves (femmes) , dont l'une était Maria bint Shamûn la copte que lui avait offert le maître d'Alexandrie , Juraydj ibn Minâ , en compagnie de sa sœur Shirîn.
Il lui avait offert aussi avec elle un esclave castré du nom de Mabûr. Le prophète accepta ces cadeaux et prit Maria comme concubine. Elle était originaire d'un village d'Egypte du nom de Hufn dans la région d'Ansina.
Sous son règne , Moâwiyya ibn Abu Sufyan exempta les habitants de ce village des impôts pour les honorer du fait de Maria ait mis au monde un garçon du prophète , à savoir Ibrahîm.
On rapporte que Maria était belle et avait la peau blanche. Le prophète l'aima et lui montra beaucoup d'égards , surtout après qu'elle eut mis au monde son fils , Ibrahîm.
Quant à sa sœur Shirîn , le prophète l'a donnée à Hassân ibn Thâbit qui l'épousa et à qui elle donna son fils , Abd ar Rahmân.
Pour ce qui est de l'esclave castré , en l'occurrence Mabûr , on rapporte qu'il entrait et sortait chez Maria et Shirin sans permission , comme c'était l'habitude chez les anciens égyptiens. Certaines personnes se mirent à spéculer sur cela , sans savoir que Mabûr était castré , jusqu'à ce que cela fut découvert.
Quant à la mule , on rapporte que le prophète , l'avait utilisée pour ses déplacements. Il l'avait montée vraisemblablement lors du jour de Honayn. Cette mule a vécu longtemps jusqu'au califat de l'imam Ali. Après sa mort , elle échut à Abdallah ibn Jafar

2-Il y a avait aussi Rayhana bint Zayd des banu Nadhir ou des Banu Qurayza.
...Rayhana bint zayd faisait partie des banu Nadhir. Elle fut prise comme captive. Le prophète lui proposa d'embrasser l'islam mais elle préféra rester dans le judaïsme. Il se détourna alors d'elle et la laissa. Il appela Saya et lui parla. Celle-ci lui dit:
-Ô toi pour qui je rachèterai mon père et ma mère , elle finira par embrasser l'islam.
Il alla ensuite la voir et lui dit:
-Ne suis pas ton peuple! Tu vois ce que leur a apporté Huyay ibn Akhtab? Embrasse l'islam et le prophète te prendra comme épouse.

Parmi ses esclaves hommes , citons :
1. Ussama ibn Zayd ibn Hâritha.
On l'appelle aussi Abu Yazîd et Abu Mohammed , l'esclave affranchi et le fils de l'esclave affranchi du prophète , son bien-aimé et le fils de son bien-aimé. Sa mère s'appelait Umm Aymen Baraka. Elle était la nourrice du prophète dans son enfance et parmi ceux qui avaient cru en lui après la révélation.
Le prophète a confié à Ussama le commandement de l'armée musulmane , alors qu'il avait dix huit ou dix neuf ans. Dans cette armée se trouvait Omar ibn El Khattâb ainsi qu'Abu Bakr , selon une autre version.
Le prophète l'aimait beaucoup et disait selon Aïsha : Celui qui aime Allah et son messager , qu'il aime Ussama ibn Zayd.
Il est mort en l'an cinquante quatre de l'Hégire ou en l'an cinquante huit selon une autre version. Les auteurs des recueils authentiques ont rapporté des hadiths qu'il avait transmis.

2. Aslim ou Hurmuz Abu Râfi , le copte
Il avait embrassé l'islam avant la bataille de Badr , mais il n'y avait pas pris part , car il était à la Mecque chez ses maîtres de la famille d'al Abbâs. Il fabriquait des coupes à la Mecque , et on a vu son récit , plus haut , avec Abu Lahab et sa conversion à l'Islam après la victoire de Badr.
Il a émigré , ensuite , et a participé à la bataille d'Ohod et aux autres expéditions. Il était lettré et avait exercé comme scribe chez Alî ibn Abu Tâlib. Il avait participé à la conquête de l'Egypte sous le règne de Omar.


3. Ansa ibn Ziyyâd Abu Mishrah :
Il était appelé Abu Misrah. Ayant émigré à la Mecque , parmi les premiers musulmans , il avait participé à Badr , d'après ce qu'a rapporté Arwa , Ezzuhrî , Mussa ibn Oqba , Mohammed ibn lshâq et autres. Al Wâqidi rapporte qu'il est mort sous le règne d'Abu Bakr.

4. Ayman ibn Obayd ibn Zayd :
Il est le fils d'Umm Ayman et le frère d'Ussama par sa mère.
...Il était de ceux qui sont restés fermes le jour de Honayn. On rapporte que c'est à son sujet et au sujet de ses compagnons qu'est descendue la parole du Très-Haut: Que celui qui espère la rencontre de son Seigneur , doit accomplir de bonnes actions et n'associer personne dans l'adoration de son Seigneur . 685
Eshâfii a rapporté qu'il était mort en martyr le jour de Honayn.

5. Tahmân , appelé aussi Dhakwân ou Badhâm:
Il a rapporté le hadith suivant du prophète: L'aumône ne m'est pas permise ainsi qu'aux membres de ma famille l'esclave d'un peuple fait partie d'eux.
Ce hadith a été rapporté par al Baghwi d'après Umm Kalthûm , la fille de l'imam Ali qui a dit: Un des esclaves du prophète du nom de Tahmân m'a rapporté ceci....
Et elle mentionna ce hadith.

6. Thawbân ibn Budjud :
Il est originaire d'Esserra , un endroit situé entre la Mecque et le Yémen. Capturé au temps de la jâhiliyya , il fut acheté par le prophète , qui le fit affranchir et lui laissa le choix entre revenir parmi son peuple ou demeurer avec lui et être considéré comme un membre de sa famille. Il choisit de rester avec le prophète , et ne le quitta plus jusqu'à sa mort. Il est mort , lui , à Homs en l'an quarante ou cinquante de l'Hégire.

7. Hanîn le domestique du prophète.
Il était le grand-père d'Ibrahîm ibn Abdallah ibn Hanîn. Il était au service du prophète , et lui faisait ses ablutions. Il prenait l'eau des ablutions , qui restait , et l'apportait à ses compagnons qui la buvaient ou s'en lavaient les membres. Un jour , il prit l'eau restante et la mit dans un flacon qu'il garda pour lui. Ses compagnons s'en plaignirent auprès du prophète , qui lui demanda:
-Que fais- tu ?
Je le garde pour le boire , ô Messager d'Allah ! Lui répondit-il.
Le prophète dit alors à ses compagnons :
-Avez-vous vu un jeune homme qui ait recensé ce qu'a recensé celui-ci ?
Le prophète l'a offert à son oncle al Abbâs qui l'a affranchi.

8. Abu Râfi:
Abu Bakr ibn Abu Khaytham a dit: Il était l'esclave d'Abu Uhayha Sayd ibn El As l'aîné. Ses fils en héritèrent. Trois d'entre eux l'affranchirent et il participa avec eux à Badr. Ils furent tués tous les trois. Abu Râfi acheta ensuite le reste des parts des fils de Sayd son maître , sauf la part de Khâlid ibn Sayd. Ce dernier offrit sa part au prophète , qui l'accepta et affranchit Abu Râfi.
Il disait alors:
-Je suis l'esclave du prophète.
Ses enfants disaient la même chose.

9. Rabbâh al-Aswad.
Il faisait entrer les gens chez le prophète. C'est lui qui avait donné la permission à Omar d'entrer chez le prophète lorsque ce dernier avait pris l'engagement de s'isoler un mois de ses épouses.
10. Ruwayfi:
Mussab ibn Abdallah az Zubaytî et Abu Bakr ibn Khaytham l'ont mentionné parmi les esclaves , en disant :
-Son fils est venu chez Omar ibn Abd El Azîz , sous son règne , et celui-ci lui prescrivit une pension. On rapporte , en effet , que Omar ibn Abd El Azîz prenait grand soin des esclaves du prophète , et les honorait.

11. Zayd ibn Hâritha al Kalbi.
Nous avons parlé de lui , lors de sa mort à Muta , et ce au mois de jumâda de l'an huit , quelques mois avant la conquête de la Mecque. Il était le premier émir de l'expédition , suivi de Jafar puis de Abdallah ibn Rawâha.
Aïcha a dit à ce sujet: A chaque fois que le prophète envoyait Zayd ibn Hâritha en expédition , il lui donnait le commandement. Et s'il avait vécu après lui , il l'aurait choisi comme calife686 .

12. Zayd Abu Yassâr :
El Baghwi a dit dans son "lexique des compagnons" (...) Mon père m'a rapporté d'après mon grand-père qui a dit : "J'ai entendu le prophète dire : Celui qui dit : "Je demande pardon à Allah en dehors duquel il n'y a aucun dieu , le Vivant et le Subsistant par Lui-même et je me repens à Lui" , il lui sera pardonné ses péchés même s'il tourne les talons lors de la rencontre de l'ennemi".

13. Safina Abu Abd ar Rahmân :
Il s'appelait Mahrân ou Rumân , et le prophète l'a surnommé Safina. Il sera connu sous ce nom.
Il était l'esclave d'Um Salama qui l'affranchit à la condition qu'il soit au service du prophète , jusqu'à sa mort. Il accepta en lui répondant: Même si tu n'avais pas exigé cela de moi , je ne l'aurais pas quitté
On rapporte qu'il faisait partie des Perses.
(...) Le prophète a dit: Le califat durera dans ma communauté trente ans , puis il y aura une royauté après cela.
Safina m'a dit ensuite : Compte les années du califat d'Abu Bakr , puis celles de Omar , puis celles de Uthmân , puis celles de Alî. Nous les avons comptées et nous avons trouvé qu'elles se montaient à trente ans.
J'ai dit à Sad : Où as-tu trouvé Safina ?
Il m'a répondu : je l'ai trouvé à l'intérieur d'un palmier à l'époque d'al Hajjâj. Je suis resté avec lui pendant trois nuits à l'interroger sur les hadiths du prophète.
Je lui ai dit:
-Comment t'appelles-tu ?.
Il m'a répondu :
-Le prophète m'a surnommé Safina.
-Pourquoi t'a-t-il surnommé Safina ? lui ai-je demandé.
Il a répondu:
-Le prophète est parti en voyage avec ses compagnons lorsque leurs bagages les ayant alourdis , il m'a dit: "Etends ton manteau". Je l'ai étendu. Ils ont déposé alors leurs bagages dans mon manteau puis me l'ont mis sur mes épaules. Le prophète m'a dit : "Porte cela car tu es Safina (un bateau). Or , si j'avais porté , ce jour-là , la charge d'un chameau , de deux , trois , quatre , cinq , six ou sept chameaux , cela ne m'aurait pas alourdi.
(...)
El-Baghoui a rapporté aussi d'après Harûn ibn Abdallah , d'après Ali ibn Asim , d'après Abu Rayhâna , d'après Safina le domestique du prophète qui a dit: J'ai rencontré un jour un lion dans le désert et je lui ai dit:
-Je suis Safina le domestique du prophète Il frappa alors le sol de sa queue et s'accroupit par terre.

14. Salmân al Fârsi Abu Abdallah.
Il est d'origine perse. Les circonstances l'ont mené à devenir l'esclave d'un juif de Médine. Lorsque le prophète émigra à Médine , Salmân embrassa l'Islam et le prophète e l'aida à s'affranchir de son meltre juif. Il fut attribué dès lors au prophète Celui-ci a dit: "Selmâne fait partie de nous , les membres de la famille".
Nous avons montré , plus haut , la manière dont il est venu à l'islam et comment il est arrivé jusqu'à Médine. Il est mort en l'an trente cinq , à la fin du règne de Uthmân ou au début de l'année trente six.

15. Shuqrân , l'abyssin.
Son nom est Sâlih ibn 'Adiy. Le prophète l'a hérité de son père. Mussab az Zubayri a dit qu'il appartenait à Abd ar Rahmân ibn Awf qui l'a offert au prophète. Il a participé à Badr et à d'autres expéditions.
C'est lui qui avait mis la cape en velours dans la tombe du prophète avant qu'on y mette son corps.
On a vu , en effet , plus haut , qu'il avait participé au lavage mortuaire du prophète et avait mis la cape en velours dans sa tombe en disant:
-Par Allah , personne ne la portera après toi


16. Dhumayra ibn Abu Dhamira El Himayri
Il fut capturé à l'époque de la jâhiliyya et fut acheté par le prophète qui l'affranchit. Mussab az Zubayrî a dit: Il avait une maison à al Baqi et des enfants.
Abdallah ibn Wahb a rapporté d'après ibn Abu Dûb , d'après Hussein ibn Abdallah ibn Dhumayra , d'après son père , d'après son grand-père Dhamira qui a dit: Le prophète est passé devant Umm Dhamira qui pleurait. Il lui a dit:
-Pourquoi pleures-tu ? As-tu faim ? As-tu froid ?
Elle lui a répondu:
-On m'a séparé de mon fils , ô Messager d'Allah!
Il s'est exclamé alors :
-On ne sépare pas entre une femme et son enfant.
Il envoya chercher ensuite celui qui avait pris Dhamira et l'acheta de lui. Ensuite , il l'affranchit avec sa mère et leur laissa le choix de demeurer avec lui ou de revenir chez eux. Ils restèrent avec lui.

17. Ubayd le domestique du prophète.
Abu Dâwud at Tayâlisi a rapporté d'après Shuba , d'après Sulaymân at Timi , d'après Sheikh qui a dit: Ubayd le domestique du prophète , a été interrogé en ces termes: Le prophète ordonnait-il une prière en dehors des prières prescrites?
Il m'a répondu:
-Une prière surérogatoire687 entre la prière du coucher du soleil et celle de la nuit.
ibn Asâkir a rapporté (...): Le prophète a appelé deux femmes qui étaient en état de jeûne et qui médisaient des gens et leur a dit: "Vomissez !". Elles ont vomi alors du pus , du sang et de la viande fraîche. Il a dit ensuite :
-Ces deux femmes ont jeûné sur ce qui est licite et ont rompu le jeûne avec ce qui est illicite.

18. Fudhâla.
Omar ibn Abd el Azîz a envoyé un message à Abu Bakr Mohammed ibn Amir ibn Hazin en lui demandant de lui chercher les femmes et les hommes qui ont servi le prophète. Il lui répondit en ces termes: il y a Fudhâla le yéménite qui vit depuis en Syrie.

19. Qafiz.
...Le prophète avait un esclave qui s'appelait Qafiz.

20. Kirkara.
...Le prophète avait avec lui un domestique du nom de Kirkara. Lorsqu'il mourut , il dit à son sujet:
-Il sera au feu.
On fouilla ses bagages et on trouva une cape qu'il avait prise du butin.

21. Kaysân.
...Un domestique du prophète du nom de Kaysân m'a rapporté que le prophète a dit:
-Il nous a été interdit à nous , les membres de la maison de manger ce qui provient de l'aumône. Et comme nos esclaves font partie de nous , tu ne dois pas manger de ce qui provient de l'aumône.

22. Mabûr , le copte castré.
Il fut offert au prophète par le maître d'Alexandrie avec Maria , Shirin et la mule. Nous avons parlé de lui plus haut.

23. Midam.
C'était un noir originaire de Hismâ que Rifâ' ibn Zayd El Judhâmi avait offert au prophète. Il est mort du vivant du prophète et ce après le retour des musulmans de Khaybar. Lorsqu'ils arrivèrent à Wadî al Qurâ , Midam qui faisait descendre les bagages de la chamelle du prophète reçut une flèche perdue qui le tua. Les gens dirent :
-Félicitations pour lui pour le martyr.
Mais le prophète leur dit:
-Non , par Celui qui tient mon âme dans sa main , la tunique qu'il a prise du butin de Khaybar le brûlera !
En entendant cela , un homme arriva avec un lacet ou deux lacets. Le prophète dit alors :
-Un lacet en feu ou deux lacets en feu".

24. Nâfa:
...d'après Nâfa , l'esclave du prophète qui a dit: J'ai entendu le prophète dire : Ne peuvent entrer au paradis un vieillard fornicateur , un pauvre orgueilleux et un homme qui reproche ses faveurs.

25. Nufay.
Il est appelé aussi Masrûh. Le plus exact est Nâfa ibn El Hârith ibn Kalda.
Il est descendu , avec un groupe d'esclaves , de la forteresse de Ta’if , et le prophète les a affranchis.
Abu Nuaym a dit qu'il était un homme vertueux et que le prophète a fraternisé entre lui et Abu Barza El Aslami.
Il est mort en l'an cinquante et un ou cinquante deux de l'Hégire.

26. Wâqid ou Abu Wâqid.
...d'après Wâqid qui a dit: Le prophète a dit : Celui qui obéit à Allah aura évoqué Allah , même si sa prière , son jeûne et sa récitation du Coran ne sont pas considérables. Et celui qui désobéit à Allah , ne l'aura pas évoqué , même si sa prière , son jeûne et sa récitation du Coran sont considérables.

27. Hishâm.
... d'après Hichâm , l'esclave du prophète qui a dit : Un homme est venu voir le prophète , et lui a dit :
-Ô Messager d'Allah ! Ma femme ne repousse aucune main qui la touche".
Il lui a répondu :
-Divorce d'elle !
L’homme a dit :
-Elle me plait.
Il lui a répondu:
-Jouis alors avec elle.

28. Yassâr :
Al Wâqidi a rapporté d'après Yàqûb ibn Utba que le prophète l'a pris le jour de Karkara al Kudr688 et l'a affranchi , car il a vu qu'il faisait la prière avec dévotion.

29. Abu al Hamrâ , l'esclave et le domestique du prophète.
Il fut pris comme captif à l'époque de la jâhiliyya.
...Je suis resté à Médine pendant sept mois , et j'ai vu le prophète venir devant la porte de Ali et de Fâtima , chaque matin , en disant :
-La prière , la prière ! Allah veut éloigner de vous la souillure gens de la maison et vous purifier.

30. Abu Salama , le berger du prophète.
On l'appelle aussi Abu Sallâm et Hurayth.
...d'après Abu Salama le berger du prophète qui a dit: J'ai entendu le prophète dire: "Celui qui rencontre Allah en témoignant qu'il n'y a de dieu qu'Allah et que Mohammed est le Messager d'Allah , qui croit en la résurrection et en le jugement dernier , entrera au paradis".

31. Abu Safiyya.
Abu Safiyya s'asseyait sur une natte puis apportait un panier en roseau dans lequel se trouvaient de petits cailloux. Il louait alors Allah avec ces petits cailloux jusqu'au milieu de la journée. Après avoir fait la première prière , il continuait à louer jusqu'au soir.

32. Abu Dhamira
Il est le père de Dhaelra cité plus haut et l'époux d'Um Dhamira. Le prophète lui a laissé le choix ainsi qu'à sa famille de rester avec lui et de faire partie des membres de sa maison ou de rejoindre leur peuple , mais ils ont préféré rester avec lui. Il leur a écrit alors un document en recommandant aux musulmans de les traiter avec bienveillance où qu'ils soient.

33. Abu Ubayd :
...d'après Abu Ubayd qui rapporte avoir préparé au prophète une marmite dans laquelle se trouvait de la viande de mouton. Le prophète e m'a dit:
-Donne-moi son épaule.
Je la lui ai donnée. Il m'a dit de nouveau :
-Donne-moi son épaule".
Je la lui ai donnée. Il m'a dit de nouveau:
-Donne-moi son épaule.
Je lui ai dit alors :
-"Ô Messager d'Allah , combien d'épaules un mouton a-t-il ?
Il a répondu :
-Par celui qui tient mon âme dans sa main , si tu t'étais tu , tu m'aurais donné autant d'épaules que je t'en aurais données.

34. Abu Asîb ou Abu Asîm
...J'ai entendu Abu Asîb , l'esclave du prophète dire : Le prophète a dit : Gabriel est venu à moi avec la fièvre et la peste. J'ai gardé la fièvre avec moi à Médine et j'ai envoyé la peste en Syrie. La peste est un témoignage en faveur de ma communauté et une miséricorde pour eux et elle est une infamie pour l'incroyant.
...

35. Abu Kebcha El Anmâri.
On a divergé au sujet de son nom. Certains ont dit qu'il s'appelait Sulaym , et d'autres Amir ibn Sa'd. Il est originaire de Dûs. Il a participé à la bataille de Badr.
Il est mort le jour où Omar a été investi comme calife , au mois de jumada et thâni , de l'an treize de l'Hégire.
(...)

36. Abu Muwayhiba :
Il est originaire de Muzayna. Le prophète l'a acheté et affranchi.
(...) Abu Muwayhiba a assisté à l'expédition d'El Muraysi. C'était lui qui guidait le chameau portant le palanquin de Aïsha.689
On a rapporté , plus haut , comment il est parti avec le prophète au cimetière d'al Baqi quelques jours avant sa mort

source: islam-documents.org
curtz
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
 
Messages: 188
Inscription: Mer 15 Aoû 2007 07:00
Gender: Non spécifié

ne soyons pas sexistes: les femmes maintenant

Message non lupar curtz » Jeu 31 Jan 2008 01:56

1. Amatallah bint Ruzayna
A vrai dire , l'honneur du compagnonnage avec le prophète revient à sa mère Ruzayna comme nous le verrons plus loin.
...d'après Amatallah , l'esclave du prophète qui a dit: "Lorsque Safiyya est tombée captive entre les mains des musulmans , le jour de Quraydha et de Nadhîr , le prophète l'a affranchie et lui a donné Ruzayna la mère d'Amatallah comme esclave.

2. Umayma :
ibn El Athir a dit qu'elle était l'esclave du prophète.
Jubayr ibn Nufayr a rapporté qu'elle était en train de faire ses ablutions au prophète , lorsqu'un homme est entré chez celui-ci et lui a dit: "Fais-moi une recommandation ?
Il lui a répondu:
-N'associe jamais rien à Allah , même si tu es découpé en morceaux ou que tu es brûlé. Ne délaisse jamais une prière volontairement , car celui qui la laisse volontairement , Allah ne lui donnera aucune garantie , ni Son Messager. Ne bois rien qui enivre , car c'est l'origine de tout péché. Ne désobéis pas à tes parents , même s'ils t'ordonnent d'abandonner ton épouse et tes biens.

3. Barqa umm Aymen , la mère d’Ussama ibn Zayd ibn Hâritha:
Elle s'appelle Barka bint Thalaba ibn Amir ibn Numân , l'éthiopienne. Elle est plus connue sous le nom d'Umm Ayman , son fils de son premier époux Ubayd ibn Zayd l'éthiopien. Elle fut épôusée , ensuite , par Zayd ibn Hâritha à qui elle donna Ussama ibn Zayd.
Elle a fait les deux émigrations. Elle était la nourrice du prophète avec sa mère Amina bint Wahb. Le prophète a hérité d'elle de son père , comme l'a rapporté al Wâqidi.
On rapporte qu'elle est morte cinq ou six mois après le prophète.
(...)

4. Burayra
Elle était l'esclave de la famille d'Abu Ahmed ibn Jahsh avant d'être rachetée par Aïsha qui l'affranchit.

5. Khadhra :
ibn Mundah l'a mentionnée en ces termes : Fâyd , le domestique de Ubaydellah nous a rapporté d'après Ubaydellah ibn Alî ibn Abu Râfi , d'après sa grand-mère Selma qui a dit: J'étais la servante du prophète , ainsi que Khadhra , Radhwa et Maymûna bint Sad. Le prophète nous a toutes affranchies.

6. Khulaysa , la servante de Hafsa bint Omar.
... d'après Khoulaysa , la servante de Hafsa , au sujet du récit de Hafsa et de Aïsha avec Sawda bint Zuma et de leur plaisanterie avec elle , en lui disant que l'Antéchrist venait d'apparaître. Sawda se réfugia alors dans une pièce où elles allumaient le feu. Hafsa et Aïsha se mirent à rire ensuite du comportement de Sawda.
(...)

7. Khawla :
Elle était l'esclave du prophète , comme l'a rapporté ibn El-Athîr.
(...)

8. Ruzayna :
ibn Asâkir a dit: "A vrai dire , elle appartenait à Safiyya bint Huyey et elle était au service du prophète. On a vu , dans la biographie de sa fille Amatallah que le prophète avait donné Ruzayna à S afiyya bint Huyey comme dot. A partir de là , on déduit qu'elle lui appartenait à l'origine.


9. Radhwa :
ibn El Athîr a dit: Sayd ibn Bashir a rapporté d'après Qatâda , d'après Radhwa bint Kab , selon laquelle elle avait interrogé le prophète sur la femme en état de menstrues qui se teint au henné , et il lui a répondu: "Il n'y a aucun inconvénient à cela".

10. Rayhâna bint Shamûn El Qurdhiyya ou Nadhriyya
Nous avons parlé d'elle après la mention de ses épouses.

11. Sâyba :
Elle a rapporté de la part du prophète un hadith sur les objets trouvés , comme l'a rapporté ibn El-Athîr dans "El-Ghâba".

12. Sadisa El Ansâriyya :
On rapporte qu'elle fut l'esclave de Hafsa bint Omar. Elle a rapporté de la part du prophète le hadith suivant:
Depuis que Omar a embrassé l'islam , à chaque fois que le diable le voyait , il tombait face contre terre.

13. Sallâma , la nourrice d'Ibrahîm , le fils du prophète.
Elle a rapporté un hadith sur les mérites de la grossesse , de l'allaitement et des veillées. Le hadith fut transmis par Abu Nu'aym d'après Anas.

14. Salma Um Râri.
Al Wâqidi rapporte qu'elle a dit: J'étais la servante du prophète ainsi que Khadhra , Radhwa et Maymûna bint Sa'd. Le prophète nous a toutes affranchies.
(...)
Mussab az Zubayri rapporte qu'elle a participé à la bataille de Hunayn.
Elle a vécu après le prophète et a assisté à la mort de Fâtima , dont elle a procédé au lavage du corps avec son époux Ali et Asma bint Umays.

15. Shirine ou Sirine :
Elle est la sœur de Maria , la copte et la tante maternelle d'Ibrahîm , le fils du prophète. Le prophète l'offrit à Hassân ibn Thâbit qui l'épousa et à qui elle donna son fils , Abd Ar Rahmân.

16.Unqûda Um Marih , l'éthiopienne:
Elle est l'esclave de Aïsha. Elle s'appelait Anba et le prophète lui donna le nom de Unqûda. On rapporte aussi qu'elle s'appelait Ghafira.

17. Farwa , la nourrice du prophète.
Elle a rapporté que le prophète lui a dit : Lorsque tu te mets dans ta couche , récite: "Dis: ô les incroyants..." car elle est une immunité contre l'associationnisme.

18. Fiddha , la nubienne:
ibn al Athir a dit dans "El-Ghâba" qu'elle était l'esclave de Fâtima , la fille du prophète.

19. Layla , l'esclave de Aïsha.
On rapporte qu'elle avait dit au prophète "Ô Messager d'Allah , lorsque tu sors des latrines , et que j'y entre , je n'y vois rien , mais je sens l'odeur du musc ?
Il lui a répondu ainsi :
-Nous , les prophètes , nos corps poussent comme les âmes des habitants du paradis. Ce qui en sort comme mauvaise odeur est engloutie par la terre.

20. Maria , la copte , la mère d'Ibrahîm.
Nous avons vu sa biographie avec les autres mères des croyants. Cependant , ibn al Athîr a distingué entre elle et entre Maria Um er Ribâb qui était , dit-il , une esclave du prophète.

21. Maria , la servante du prophète.
Abu Bakr a rapporté d'après ibn Abbâs d'après El Muthanna ibn Sâleh , d'après sa grand-mère Maria , la servante du prophète qui a dit:Je n'ai jamais touché de main aussi douce que celle du prophète.
...Je ne sais pas s'il s'agit de la précédente ou pas.

22. Maymûna bint Sad.
...Maymoûna l'esclave du prophète a interrogé le prophète en ces termes : "Ô Messager d'Allah , parle-nous d'El-Qods ?
(...)

23. Maymûna bint Abu Unaysa :
...d'après Maymûna bint Abu 'Unaysa qui a dit: Une femme de Hurayh est venue chez Aïsha et lui a crié : Ô Aïcha , viens à mon secours avec une invocation du prophète qui me redonnera sérénité et quiétude !
(...)

24. Umm Dhumayra , l'épouse d'Abu Dhumayra.
Nous avons parlé d'eux plus haut.

25. Umm Iyyâsh.
Le prophète l'a envoyée chez sa fille pour l'aider lorsqu'elle s'est mariée avec Othmân ibn Affân.
...d'après sa grand-mère Iyyâsh - elle était la servante du prophète , qui a dit que le prophète l'avait envoyée avec sa fille chez Othmân.
Elle ajoute : Je faisais fondre de la datte à Othmân , le matin , et il buvait son eau l'après-midi , et je lui faisais du jus , le soir , qu'il buvait le matin.
Un jour , il m'a dit :
-Est-ce que tu y mélanges quelque chose ?
-Oui , lui ai- je répondu.
-Ne le fais plus" m'a-t-il dit.
curtz
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
 
Messages: 188
Inscription: Mer 15 Aoû 2007 07:00
Gender: Non spécifié

Re : l'islam a aboli l'esclavage!!!!!!!clament-ils...

Message non lupar yacoub » Jeu 13 Mar 2008 15:36

LES GELEMANS

Les bordels terrestres n’ont peut-être pas nécessairement un stock de jeunes garçons à proposer aux clients amateurs de sodomie.

Mais au Paradis islamique, par la grâce du tout miséricordieux Allah, chaque croyant aura à sa disposition de jeunes garçons célestes, appelé gelemans, aussi charmants que beaux et obéissants pour pratiquer avec eux la sodomie et comme dit le Coran : “ Et parmi eux, circuleront des garçons éternellement jeunes. Quand tu les verras, tu les prendras pour des perles éparpillées. Quand tu contempleras la scène, tu verras un délice et un vaste royaume. Ils porteront des vêtements verts de satin et de brocart et ils seront parés de bracelets d'argent. Et leur Seigneur les abreuvera d'une boisson très pure. Cela sera pour vous une récompense et votre effort sera reconnu (par Allah).” (76:19-22).

“Les premiers (à suivre les ordres d'Allah sur la terre) ce sont eux qui seront les premiers (dans l'au-delà)… les plus rapprochés d'Allah dans les Jardins des délices, sur des lits ornés [d'or et de pierreries], s'y accoudant et se faisant face. Parmi eux circuleront des garçons éternellement jeunes avec des coupes, des aiguières et un verre [rempli]: d'une liqueur de source qui ne leur provoquera ni maux de tête ni étourdissement et des fruits de leur choix et toute chair d'oiseau qu'ils désireront.” (56: 10-21).

Combien de ces gitons célestes ou gelemans un croyant possèdera t’il au Paradis d’Allah ? Une tradition dit qu’au paradis chaque croyant, quelle que soit sa position dans la hiérarchie, possèdera 1000 gelemans. Selon un autre hadith rapporté par Anas, chacun recevra 10.000 esclaves. Selon un hadith rapporté par Abu Sa’id, le nombre de jeunes esclaves qu’un croyant possèdera ne sera ni inférieur à 1.000 ni supérieur à 80.000 (Ram Swarup, ibid, p-205).

Il ressort clairement de toutes ces explications que Le Très Miséricordieux Allah propose, sous le nom de Paradis, un super bordel de luxe cinq étoiles à ses Bien-aimés croyants. Les bordels terrestres ont trois caractéristiques qui sont : (1) une cuisine raffinée, (2) de bons vins et (3) de belles femmes et le bordel qu’Allah a baptisé « Paradis » fournit absolument gratuitement les trois en quantités abondantes. Ce n’est pas tout, au paradis d’Allah, les articles proposés sont de qualité divine, qualité qu’aucun bordel terrestre ne peut offrir. Par exemple : (a) les vins du bordel d’Allah ne donnent pas la gueule de bois, (b) ces vins seront parfaitement scellés et leur lie sera du musc, (c) les visiteurs du bordel d’Allah ne devront ni uriner ni déféquer, ils ne souffriront pas de la maladie et ne cracheront pas, (d) ils mangeront des fruits divins et toutes les préparations qu’ils désireront, (e) les pensionnaires aux yeux sombres du bordel d’Allah resteront toujours chastes et vierges, (f) elles ne paraîtront jamais plus âgées que seize ans, (g) elles porteront des tenues transparentes, (h) les visiteurs du bordel d’Allah seront capables de voir la moelle de leurs os et en plus (i) chaque orgasme avec une de ces demoiselles célestes durera 600 ans au bordel d’Allah. Encore plus fort, en plus des facilités susmentionnées, le bordel d’Allah offre un autre agrément tout à fait unique ! Les visiteurs recevront de beaux garçons qui eux-aussi ne paraîtront jamais plus âgés que 16 ans pour pratiquer la sodomie. Point d’une grande importance, Allah met tout cela à disposition absolument gratuitement.
Dois-je faire remarquer que le Paradis d’Allah est une insulte pour toutes les femmes ?

AUTRES CARACTÉRISTIQUES DU BORDEL D’ALLAH :

Un auteur bengali, M. A T M Rafiqul Hasan, a clarifié certains autres aspects remarquables du bordel d’Allah dans son livre “Aat Behest O Saat Dojokh” (Huit Types de Cieux et sept types d’Enfer, Muslim Library, Calcutta, 2003). Par exemple, une grappe raisin du Paradis d’Allah contiendrait assez de jus pour remplir un tonneau et une datte du Paradis serait longue de douze coudées et ne contiendrait pas de noyaux. Les arbres du Paradis d’Allah seraient capables d’exécuter tout les types de mouvements y compris marcher. Si un habitant du Paradis désire goûter le fruit d’un arbre éloigné, l’arbre viendra à lui et déposera le fruit souhaité dans sa bouche.

Il a été établi que le visiteur du bordel d’Allah aura la possibilité de copuler avec des millions de demoiselles célestes ou houris. Mais quelle est la nature de l’éjaculation résultant de telles copulations? M. Rafiqul Hasan a jeté un éclairage considérable sur cet aspect du bordel d’Allah. Il rapporte qu’un compagnon du Prophète lui a demandé de l’éclairer sur ce point et que dans sa réponse le Prophète a dit que dans le bordel d’Allah : l’éjaculation ou la semence sera entièrement différente d’une éjaculation dans ce monde. Primo, la semence d’un habitant du bordel d’Allah sera faite d’une bouffée d’air parfumé et une éjaculation de ce sperme très particulier lui donnera un million de fois plus de plaisir qu’une éjaculation terrestre. Secundo, l’éjaculation terrestre diminue la vigueur et l’énergie de l’homme mais ce sera exactement le contraire au bordel d’Allah. Au bordel d’Allah, une éjaculation accroîtra d’un million de fois la vigueur de l’intéressé.


LE JIHAD, LA MEILLEURE FORME DE PRIERE DANS CE MONDE :

Sur le fond, l’Islam est une doctrine politique et son but est de faire passer le monde sire sous la bannière de l’Islam en transformant tous les pays du monde en pays islamiques (dar-ul-Islam). Mais comment parvenir à cet objectif ? C’est ici qu’intervient la doctrine du jihad. Les auteurs francophones traduisent généralement jihad par ‘guerre sainte’, tandis que les Hindous emploient habituellement ‘dharma yuddha’ (guerre juste) pour traduire jihad. Mais en fait, le jihad n’est ni saint ni juste. Les termes dharma yuddha désignent une guerre menée par les peuples civilisés contre des brutes barbares ou malveillantes. La bataille de Kurukshetra décrite dans le Mahabharata, qui aurait eu lieu en –3000, est un parfait exemple du concept de dharma yuddha.

Mais je le redis, le jihad islamique n’est ni saint ni juste. En clair, le jihad islamique est la plus barbare des incitations au meurtre à grande échelle que le monde ait jamais vu. Il signifie le massacre des kafirs, le pillage de leurs biens, l’occupation de leurs pays et de leurs terres par le sabre, le feu et le viol. En fait, en tant que credo l’Islam n’a rien à voir avec la spiritualité, son seul but est de créer un empire mondial et il attribue donc la plus grande des vertus à sa composante militaire, le jihad ou lutte contre les kafirs avec pour ultime objectif de les éliminer en masse. Allah a proclamé que tout les biens et toute la richesse sur terre appartiennent à Allah et à Son Messager et l’Islam incite ses sectateurs à faire la guerre aux kafirs, les détenteurs illégitimes de ces biens et de cette richesse et à les mettre en possession de leurs propriétaires légitimes, les musulmans. C’est ainsi que, pour un musulman, faire le jihad ou la guerre contre les kafirs, est le plus grand des mérites ; encore plus méritoire que le pèlerinage à La Mecque (hajj), sans parler de mérites moins importants comme la prière (namaz) et le jeûne (roja). Comme dit le Coran : “Le combat (contre les kafirs) vous a été prescrit alors qu'il vous est désagréable. Or, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors qu'elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu'elle vous est mauvaise. C'est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas” (2.216).


Allah dit aussi : “Allah aime ceux qui combattent dans Son chemin en rang serré pareils à un édifice renforcé.” (61.4). “Ceux qui te prêtent serment d'allégeance (O Mohammad) ne font que prêter serment à Allah ” (48.10). Dans la guerre contre les kafirs, Allah promet son assistance divine et garantit la victoire aux musulmans : “Si vous êtes endurants et pieux et qu'ils [les ennemis] vous assaillent immédiatement, votre Seigneur vous enverra en renfort cinq mille Anges marqués distinctement” (3. 125). “Ne vous laissez pas battre, ne vous affligez pas alors que vous êtes les supérieurs si vous êtes de vrais croyants…Comptez-vous entrer au Paradis sans qu'Allah ne distingue parmi vous ceux qui luttent ?” (3.139-142). “Ô vous qui croyez! Lorsque vous rencontrez une troupe (ennemie), soyez fermes, et invoquez beaucoup Allah afin de réussir ” (8.45). [color=darkred]“Si Allah vous donne Son secours, nul ne peut vous vaincre et s'Il vous abandonne, qui donc après Lui vous donnera secours ?” (3.160). Allah dit aussi : “…S'il y a cent endurants parmi vous, ils vaincront deux cents (incroyants) ; et s'il y en a mille, ils en vaincront deux mille” (8.66) et s’ils sont de bons musulmans : “vingt endurants en vaincront deux cents; et s'il s'en trouve cent, ils vaincront mille mécréants” (8.65).

En même temps, Allah déclare légitime le butin du jihad et dit : “Mangez donc de ce qui vous est échu en butin, tant qu'il est licite et pur” (8,69).Les prisonnières font partie du butin du jihad. Allah incite donc les musulmans à violer les prisonnières kafires : “Ô Prophète! Nous t'avons rendue licites tes épouses à qui tu as donné leur mahr (dot), ce que tu as possédé légalement parmi les captives….” (33,50). “ …les esclaves qu'ils possèdent (les captives) car dans ce cas, ils ne sont pas blâmables” (70:30).

Il est donc clair que dans ce monde le croyant doit aspirer à acquérir du butin en participant au jihad contre les kafirs. Ou en d’autres mots, leur but dans ce monde doit être de tuer les kafirs, voler leurs biens, violer leurs femmes, incendier leurs maisons etc., et leur seul objectif pour l’autre monde est d’être admis au Paradis d’Allah, un bordel de luxe cinq étoiles. Dans le Coran Allah ne dit jamais : O croyants, menez une vie honnête, morale, éthique et digne, éduquez-vous et améliorez votre morale par l’instruction. Au contraire, contre les kafirs Allah leur donne carte blanche pour commettre les crimes les plus atroces, les plus répugnants et pour violer toutes les lois avec la promesse qu’il pardonnera tous leurs crimes et toutes leurs mauvaises actions en récompense de leur soumission à l’Islam.

CONCLUSION :

Il n’est pas difficile de se figurer dans quel marasme se débattent des gens dont le Dieu (Allah) enjoint le vol, le brigandage, le pillage et autres activités criminelles en ce bas monde et en récompense leur promet dans l’autre monde le séjour d’un super bordel de luxe et l’assouvissement d’une lubricité éternelle. Conséquence naturelle : en tant que communauté, les musulmans sont les plus arriérés du monde sur tout les plans.

Ces explications nous amènent à conclure qu’en tant que communauté, les musulmans du monde sont privés de leur droit à la libre pensée et sont asservis intellectuellement par le credo de l’Islam. En clair, ils forment une communauté de bornés tenus en esclavages par le Coran et dont l’ambition est d’entrer au super bordel de luxe cinq étoile d’Allah. Une communauté d’esclaves peut-elle jamais prospérer ? Ou plus précisément, une communauté dont la destination finale est un bordel peut-elle jamais prospérer ?
Coiffant les aspirations les plus viles, flattant les pulsions les plus archaïques, encourageant la paresse intellectuelle, l'intolérance, l' hypocrisie, la violence, prêchant un virilisme pathologique, justifiant les pires ignominies antiféministes, l'islam n'est ni une sagesse , ni une civilisation (mode de vie), c'est un fléau.
Gérard Zwang

"Écrasons l'infâme"
Voltaire

« L'islam retournera en Europe en conquérant et en vainqueur, après en avoir été expulsé deux fois... Je soutiens que cette fois la conquête ne se fera pas par l’épée mais par la prédication et l'idéologie. »
Youssouf Qaradawi

لا ميثاق لا دستور قال الله قال الرسول

L’Europe, deux fois misérable, a combattu l'Orient lorsqu'il représentait une chance de splendeur.
Elle lui cherche aujourd'hui des raisons profondes alors qu'il donne le spectacle de la dégénérescence la plus sordide

Georges Henein

الحرب ضد الاسلام واجب انساني
Avatar de l’utilisateur
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
 
Messages: 11827
Inscription: Jeu 10 Nov 2005 08:00
Localisation: Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender: Mâle

l' esclavage dans le judaisme !!!

Message non lupar victorien3 » Jeu 20 Nov 2008 16:43

Si un homme frappe du bâton son esclave, homme ou femme, et que l`esclave meure sous sa main, le maître sera puni



Mais s`il survit un jour ou deux, le maître ne sera point puni; car c`est son argent.


:lol: :lol: :lol: :lol:
Avatar de l’utilisateur
victorien3
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
 
Messages: 1328
Inscription: Mer 23 Juil 2008 07:00
Gender: Non spécifié

Re: l' esclavage dans le judaisme !!!

Message non lupar Georges » Jeu 20 Nov 2008 16:49

Petite explication a l'attention des musulmans:

Vous croyez que Qu'il n'y a de Dieu que Dieu et que Mohammad est son prohète...
C'est la profession de base qui fait de vous des musulman.

Mais il se trouve en effet qu'il existe des gens qui disent qu'il n'y a pas de Dieu
D'autres qui disent qu'il existe plusieurs Dieux
D'autres qui disent que Dieu existe mais que Mohammad n'était pas son prophète.

Ils ont tous le point commun de ne pas être musulman (4/5 eme de l'humanité tout de même)
Le seul autre point commun qu'ils ont tous vis a vis de cette affirmation, au dela de leur diversités de croyances, c'est justement d'affirmer que Mohammad n'était pas un prophète.

Si Mohammad n'était pas un prophète, c'est que ces actes (volonté de convertir les arabes avec insistance, faire la guerre aux paiens, massacrés les tribus juives de la mecque...), étaient dictés par autre chose qu'une volonté divine.
Par conséquence, lorsque l'on n'est pas musulman, la seule explication que l'on peut trouver a ces actes, sont soi de nature politique (volonté d'unifier les tribus arabes en une nation), soit des purs actes de pillages et de massacres gratuits, gourou de secte, soit le tout a la fois...

Je sais que ça vous énerve au plus haut point, mais tout non musulman ne croit pas en l'inspiration divine de Mohammad. Il est tombe donc a nos yeux au rang de vulgaire tyran ou pillard de grand chemin...
ce n'est pas une marque d'irrespect a votre egard, mais on ne considere pas Mohammad comme un prophete, et seule la nature de son inspiration divine peut justifier ces actes...
Ces actes nous sont donc injustifiables...

Le principe de tolérance, c'est justement de tolérer le fait que vous croyiez que Mohammad était un saint, alors que la majorité ne le croient pas (et donc juge qu'il n'était un chef de pillards...)
Mais attention, si nous tolérons que vous y croyiez, cela ne signifie pas que nous tolérions que vous fassiez ce qu'il a fait.

Ma la tolérance doit etre réciproque. Si nous tolérons que vous vénériez, ce qui a nos yeux ne pouvait etre qu'un pillard, vous devez tolérer le fait que ne ne croyions pas au fait qu'il fut choisi par Dieu pour etre prophète (et donc que nous ne puissions que le considérer aux yeux de l'histoire comme un chef de guerre tyranique voualnt se faire passer pour un prophète)...
l'islam!
S'il fallait que nous acceptions de croire en la nature divine de Mohammad simplement pour eviter de froisser les musulamn, alors il faudrais que nous acceptions de devenir musulman simplement pour ne pas vous froisser!

Vous devez nous tolérer dans notre incroyance de l'islam (ce qui revient purement a dire que nous considérons votre religion comme une supercherie totale), tout comme nous tolérions que vous croyiez en lui.

Les Hindous et les athées ne croient pas que Jesus fut un prophète. Jésus n'était donc a leur yeux qu'un illuminé, un gourou de secte embobinant les esprots faibles.
Les chrétiens tolèrent cet état des faits.
Il ne vont pas aller dire: "dites donc, vous pourriez au moins croire en la nature divine de Jésus et la respecter, car c'est une grave preuve d'intolérance a notre égard!"
Ce postulat serait ridicule: il impliquerait que tous les non chrétiens se conevrtissent immédiatement par souci de respect de l'autre!
les chrétiens tolèrent le fait que les nons chrétiens considèrent le Christ comme un vulgaire charlatan, et vice et versa...

C'est exactement ce que vous, musulmans, faites lorsque l'on essaye de critiquer votre religion ou votre prophète: vous ne faites que de montrer que vous ne tolérez que l'on ne puisse pas croire en votre foi...
Le jour ou vous aurez compris celà, les risques de conflit civilisationnels seront pratiquement réduits à 0...
"La où l'islam passe, la civilisation trépasse" Ibn Khaldoun
"l' islam est une loi pour les pourceaux" Ibn Roshd
"Je suis le prophète du carnage. Je suis le rieur sanglant" Mahomet
"le paradis est à l' ombre des épées" Mahomet
Ali Sina explique son apostasie
Mahomet, ce criminel
Les peuples non civilisés sont condamnés à rester dans la dépendance de ceux qui le sont.
Et la civilisation, c'est l'Occident, le Monde Moderne, dont la Turquie doit faire partie si elle veut survivre.
Mustafa Kemal, discours de 1928
Avatar de l’utilisateur
Georges
Général de brigade Virtuel
Général de brigade Virtuel
 
Messages: 6691
Inscription: Lun 1 Mai 2006 07:00
Gender: Non spécifié

Re: l' esclavage dans le judaisme !!!

Message non lupar Inssman » Jeu 20 Nov 2008 19:33

Il y a pas de modération sur ce forum? George faudrait arrêter le flood et répondre au sujet ou ne pas y répondre, fait des copier coller partout sa sert à quoi?

Pour victorien3 : dans l'islam, l'esclave n'a pas le même statut que le non-esclave, coucher avec son esclave n'est pas de la fornication, même si elle veut pas, le bon musulman peut la contraindre à assouvir ses désire sexuels car c'est totalement licite.

Quand les musulmans gagner une bataille ils s'emparaient des femmes des infidèles, ils avaient totalement le droit de coucher avec elles.
Ce que les musulmans ne veulent pas voir c'est que ces femmes là n'était surement pas consentante et n'avait surement pas envie de faire joujou avec Momo et ses potes après qu'il est tué le pères et frères, ou est la rahma dans tout ça? le respect pour l'être humain? ou est le progrès?

Aujourd'hui si les G.I'S violes des musulmanes, les musulmans serons furieux alors que leur prophète agissaient de la même manière.
Avatar de l’utilisateur
Inssman
Mort virtuellement
Mort virtuellement
 
Messages: 166
Inscription: Mar 14 Oct 2008 21:46
Gender: Non spécifié

Re: l' esclavage dans le judaisme !!!

Message non lupar mira » Jeu 20 Nov 2008 21:46

victorien3 a écrit:Si un homme frappe du bâton son esclave, homme ou femme, et que l`esclave meure sous sa main, le maître sera puni



Mais s`il survit un jour ou deux, le maître ne sera point puni; car c`est son argent.


:lol: :lol: :lol: :lol:


:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

C'ets pas vrai! Quelque soit l'auteur de ces inepties il aurait brillé dans un diner de cons!
Ce n'est meme plus tragique , c'est ri-di-cu-le.

L'esclavage en islam n'est pas non plus des plus respectables mais au moins on ne lit pas des boutades pareilles. T'as les sources? C'ets le talmud ou l'ancien testament?

insman , non il n'y a pas de modération et certains -pas moi- ici estiment qu'islamla n'en a pas besoin! :wink:
Je signale que je me désolidarise des propos racistes , musulmanophobes ou pro israeliens de certains intervenants.
J'ai utilisé le mot "youppin" en opposition à "muzz" car c'etait le seul moyen que j'ai trouvé pour réveiller des consciences complètement endormies. Le résultat n'est pas des plus concluants mais je ne regrette pas d'avoir essayé. Il va de soi que pour moi les deux sont aussi infâmes l'un que l'autre . Ce sont des injures qui ne visent que des personnes en particulier et jamais un groupe humain. Je demande pardon aux gens que j'aurais blessé sans le vouloir.

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus l'islam , je vous conseille de vous référer aux archives.
mira
Major Virtuel
Major Virtuel
 
Messages: 2343
Inscription: Mar 12 Juil 2005 07:00
Gender: Non spécifié

PrécédenteSuivante

Retourner vers Décortiquer le Coran et les Hadiths

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités