Bonjour j'ai des questions!!

Les membres d'Islamla vous réservent un accueil chaleureux. Ils sont parfois critiques et sévères. A vous de vous défendre et de vous faire connaitre. Vous désirez vous absenter ou revenir sur le forum islamla ? rien de plus simple sur islamla. Demande de suppression de compte.
Pourquoi
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 16
Enregistré le : ven. 10 juin 2016 05:05
Gender : Male
Status : Hors ligne

Bonjour j'ai des questions!!

Message non lupar Pourquoi » ven. 10 juin 2016 05:51

Bonjour j'aurai de simples questions a poser pour qui a la réponse (mais biensur des reponses concretes et non pas de longues phrases philosophiques)

Tout d'abord je me présente je me nomme samir et je suis musulman et complètement epanoui dans ma religion. Et je ne suis sur ce forum si ce n'est parce que je m'interesse aux problèmes des musulmans en france et je suis tombé sur celui ci qui m'a écorché le coeur pour etre veridique .

Mes questions sont les suivantes:

Je vois que vous etes beaucoups a commenter quant a l'islam mais concrètement avez vous etudiez cette religion ?
Car certe lorsque l'on veut émettre un jugement il faut avant tout connaitre le sujet traité dans ses détails.

Ensuite je voudrais connaitre votre point de vue sur notre presence sur terre: est elle due au hasard? Ou avons nous été créés du néant? Ou avons nous créés nos propres personnes?




Pourquoi
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 16
Enregistré le : ven. 10 juin 2016 05:05
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Bonjour j'ai des questions!!

Message non lupar Pourquoi » ven. 10 juin 2016 09:36

Ne voyez vous donc pas comment la création des cieux et de la terre a été parfaitement constituée? Ne voyez vous donc pas cette terre stérile, après que la pluie l'ait touchée se pare de toutes ses richesses? Qui est ce qui régi tout cela? Avez vous deja vu le néant créer ne serait ce qu'un atome? Ou pensez vous que la nature s'est crée a partir d'un atome? D'accord alors qui donc a crée cette atome? Etes vous a la base de cette creation? Ou possedez vous ne serait ce que le bien pour vos propres personnes? Si oui alors repoussez de vos personnes les maux qui vous touchent et la mort qui nous viendra qu'on le veuille ou non! Soyez véridiques.. Si seulement vous auriez pris conscience de la grandeur de cette réligion et sa véracité..
Vous n'êtes pas les premiers a avoir critiqué l'islam et vous ne serez pas les derniers. Qu'on le veuille ou non cette religion se répandra par la grace de votre Seigneur. Vous allez surement me dire que ce que je dis la n'est que foutaises et contes anciens comme cela a été dis a notre noble Prophete (paix et benedictions sur lui). Je n'attend pas moins de vous.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20156
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Bonjour j'ai des questions!!

Message non lupar yacoub » ven. 10 juin 2016 11:26

Bienvenue Pourquoi sur islamla, Dieu existe peut être mais les religions sont fausses





Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20156
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Bonjour j'ai des questions!!

Message non lupar yacoub » ven. 10 juin 2016 11:52

Je peux le prouver par des exemples concrets
Pourquoi la circoncision ?
Pourquoi l'excision ?
Pourquoi la haine du porc ?
Pourquoi la haine des femmes ?



Pourquoi
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 16
Enregistré le : ven. 10 juin 2016 05:05
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Bonjour j'ai des questions!!

Message non lupar Pourquoi » ven. 10 juin 2016 12:06

Vous ne comprenez certainement pas : nous avons une regle en islam : toute chose qu'Allah nous ordonnés alors il y a certe un bien derriere qu'on le sache ou non et et vis versa avec ce qui nous a été interdit et j'ai pour cela des exemples concrets: la circoncision : des etudes scientifiques ont prouvées que celle ci est bénéfique pour l'homme et beaucoups plus propre pour lui car certe ce morceau de peau conserve des restes d'urines et autres liquides qui peuvent provoquer des maladies et infections.

Et quant a l'excision cher monsieur sachez qu'elle consiste a tout simplement enlever une petite partie de peau et qu'elle n'est obligatoire.

Quant a la soi disante "haine du porc" pour vous citez: cet animal est l'un des animaux les plus sals il se nourrit d'escrements et aussi de cadavres et tout comme le reste cela a été prouvé scientifiquement que sa consommation n'est pas favorable a l'homme.

Et quant a la femme voici le sujet de controverse : vous connaissez sans doute le rang de la femme avant l'islam? Elle n'avait point de valeur, etait privée d'héritage, les petites filles étaient enterrées vivantes, et j'en passe. Je voudrais savoir en quoi l'islam a haïe la femme parce que sincèrement je ne vois pas.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20156
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Bonjour j'ai des questions!!

Message non lupar yacoub » ven. 10 juin 2016 12:23

Réponds à Marmhonie

Image

LE CORAN MODERNE EST-IL COMPLET ?
=======================================================

Les erreurs et contradictions alléguées du Coran moderne


Présence de versets sataniques ?
Coran, Sourate 22 AL-HAJJ (Le Pèlerinage)
52. Nous n'avons envoyé, avant toi, ni Messager ni prophète qui n'ait récité (ce qui lui a été révélé) sans que le Diable n'ait essayé d'intervenir [pour semer le doute dans le coeur des gens au sujet] de sa récitation. Allah abroge ce que le Diable suggère, et Allah renforce Ses versets. Allah est Omniscient et Sage.
53. Afin de faire, de ce que jette le Diable, une tentation pour ceux qui ont une maladie au coeur et ceux qui ont le coeur dur... Les injustes sont certes dans un schisme profond.

Or lorsqu'un verset est abrogé, il l'est par un autre verset, mais n'est pas effacé du texte. Il se trouve donc dans le texte des "versets sataniques". D'ailleurs, si ils n'étaient pas dans le texte, comment seraient-ils une "tentation" pour "ceux qui ont le coeur dur" ?

Image Contradiction n°1 :
Sourate 7
"54. Votre Seigneur, c'est Allah, qui a créé les cieux et la terre en six jours, puis S'est établi “istawa” sur le Trône . Il couvre le jour de la nuit qui poursuit celui-ci sans arrêt. (Il a créé) le soleil, la lune et les étoiles, soumis à Son commandement. La création et le commandement n'appartiennent qu'à lui. Toute gloire à Allah, Seigneur de l'Univers !"

Donc création en six jours (bien que le mot "jour" soit parfois traduit par "période", mais ça revient au même dans ce cas).

Sourate 41
"9. Dis : “Renierez-vous [l'existence] de celui qui a créé la terre en deux jours, et Lui donnerez-vous des égaux ? Tel est le Seigneur de l'univers,
10. C'est Lui qui fermement fixé des montagnes au-dessus d'elle, l'a bénie, et lui assigna ses ressources alimentaires en quatre jours d'égale durée. [Telle est la réponse] à ceux qui t'interrogent.
11. Il S'est ensuite adressé au ciel qui était alors fumée et lui dit, ainsi qu'à la terre : “Venez tous deux, bon gré, mal gré”. Tous deux dirent : “Nous venons obéissants”.
12. Il décréta d'en faire sept cieux en deux jours et révéla à chaque ciel sa fonction . Et Nous avons décoré le ciel le plus proche de lampes [étoiles] et l'avons protégé. Tel est l'Ordre établi par le Puissant, l'Omniscient."


Additionnons : deux + quatre + deux = huit.
La Création fut faite en 6 jours et en 8 jours dans le Coran.

Image Contradiction n°2 : Torah et Évangile non altérés & altérés
Sourate 6-34
"Certes, des messagers avant toi (Muhammad) ont été traités de menteurs. Ils endurèrent alors avec constance d'être traités de menteurs et d'être persécutés, jusqu'à ce que Notre secours leur vînt. Et nul ne peut changer les paroles d'Allah, et il t'est déjà parvenu une partie de l'histoire des Envoyés."

Sourate 6-115 :
"Et la parole de ton Seigneur s'est accomplie en toute vérité et équité. Nul ne peut modifier Ses paroles. Il est l'Audient, l'Omniscient."

Or, il se trouve des contradictions et des erreurs scientifiques au sein de l'Ancien et du Nouveau Testament, et ils contredisent le Coran sur certains points. Donc la Torah et l'Évangile ont bien été altérés non ? D'ailleurs voici d'autres versets :
Sourate Al-Maidah verset 46 :
"Nous avons envoyé, à la suite des prophètes, Aïssa, fils de Marie, pour confirmer ce qu'il y avait dans la Thora avant lui. Nous lui avons donné l'Évangile où se trouvent une direction et une lumière, pour confirmer ce qu'il y avait dans la Thora avant lui: un guide et une exhortation pour les pieux".

Donc la Torah de l'époque de Jésus était encore non-altérée, puisque sinon, Jésus aurait "rectifié les falsifications" et non "confirmé".
Sourate 5 verset 48 : "Et sur toi (Muhammad) Nous avons fait descendre le Livre avec la vérité, pour confirmer le Livre qui était là avant lui et pour prévaloir sur lui. Juge donc parmi eux d'après ce qu'Allah a fait descendre."

De même, le Coran confirme la Torah et l'Évangile, et non "corrige leurs versions altérées". Mais surtout regardons le verset suivant :
Sourate 5 verset 68 : "Dis : "Ô gens des Écritures ! Tant que vous ne vous conformerez pas à la Thora, à l’Évangile et à ce qui vous a été révélé par le Seigneur, vous n’accomplirez rien de valable !" Certes, les révélations que tu as reçues de ton Seigneur ne feront qu’accroître chez beaucoup d’entre eux l’esprit de révolte et d’infidélité. Cesse donc de t’inquiéter d’un peuple aussi pervers."

Donc ici, les chrétiens et les juifs sont invités à se conformer à l'Évangile et à la Torah. Or le NT et l'AT, dès l'époque du Coran, contredisaient celui-ci et se contredisaient eux-mêmes. Donc logiquement, les VERITABLES Torah et Évangile n'étant plus disponibles à l'époque, le Coran n'aurait pas dû inviter à suivre des textes altérés (puisqu'il ne restait que des textes altérés), et seulement le Coran lui-même.

Enfin, voici un verset où les chrétiens sont invités à suivre l'Évangile. Or si il avait été altéré, une fois de plus, le Coran n'inviterait pas à le suivre.
Sourate 5 verset 47 : "Que les gens de l’Évangile jugent les hommes d’après ce que Dieu y a révélé. Les pervers sont ceux qui ne jugent pas les hommes d’après ce que Dieu a révélé."

Par ailleurs, que viennent faire les "versets sataniques" dans un Livre supposé inaltérable ?

Image Contradiction n°3 :
Sourate 10-47 : "A chaque communauté un Messager. Et lorsque leur messager vint, tout se décida en équité entre eux et ils ne furent point lésés."
&
Sourate 16-36 : "Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire]: “Adorez Allah et écartez-vous du Tagut” . Alors Allah en guida certains, mais il y en eut qui ont été destinés a l'égarement. Parcourez donc la terre, et regardez quelle fut la fin de ceux qui traitaient [Nos messagers] de menteurs."

Chaque peuple a donc eu son Messager (y compris les Arabes logiquement). Les versets suivants montrent qu'Abraham et Ismaël ont construit la Kaaba.

Sourate 2-125 à 128 : "[Et rappelle-toi], quand nous fîmes de la Maison un lieu de visite et un asile pour les gens - Adoptez donc pour lieu de prière, ce lieu où Abraham se tint debout - Et Nous confiâmes à Abraham et à Ismaël ceci : “Purifiez Ma Maison pour ceux qui tournent autour, y font retraite pieuse, s'y inclinent et s'y prosternent.
126. Et quand Abraham supplia : “ô mon Seigneur, fais de cette cité un lieu de sécurité, et fais attribution des fruits à ceux qui parmi ses habitants auront cru en Allah et au Jour dernier”, le Seigneur dit : “Et quiconque n'y aura pas cru, alors Je lui concéderai une courte jouissance [ici-bas], puis Je le contraindrai au châtiment du Feu [dans l'au-delà]. Et quelle mauvaise destination” !
127. Et quand Abraham et Ismaël élevaient les assises de la Maison : "Ô notre Seigneur, accepte ceci de notre part ! Car c'est Toi l'Audient, l'Omniscient.
128. Notre Seigneur ! Fais de nous Tes Soumis , et de notre descendance une communauté soumise à Toi. Et montre nous nos rites et accepte de nous le repentir. Car c'est Toi certes l'Accueillant au repentir, le Miséricordieux."


Voici maintenant deux autres versets.
Sourate 28-46 : "Et tu n'étais pas au flanc du Mont Tor quand Nous avons appelé. Mais (tu es venu comme) une miséricorde de ton Seigneur, pour avertir un peuple à qui nul avertisseur avant toi n'est venu, afin qu'ils se souviennent."
mais :
Sourate 32-3 : "Diront-ils qu'il (Muhammad) l'a inventé ? Ceci est, au contraire, la vérité venant de ton Seigneur pour que tu avertisses un peuple à qui nul avertisseur avant toi n'est venu, afin qu'ils se guident."

Alors, les Arabes ont-ils déjà reçu un Messager comme tous les autres, ou non ?

Image Contradiction n°4
Sourate 88-6 : "Il n'y aura pour eux d'autre nourriture que des plantes épineuses [darii]"
mais
Sourate 69-36 : "ni d'autre nourriture que du pus."

Il faudrait savoir !

Image Contradiction n°5
Sourate 2-221 : "Et n'épousez pas les femmes associatrices tant qu'elles n'auront pas la foi, et certes, une esclave croyante vaut mieux qu'une associatrice, même si elle vous enchante. Et ne donnez pas d'épouses aux associateurs tant qu'ils n'auront pas la foi, et certes, un esclave croyant vaut mieux qu'un associateur même s'il vous enchante. Car ceux-là [les associateurs] invitent au Feu; tandis qu'Allah invite, de part Sa Grâce, au Paradis et au pardon. Et Il expose aux gens Ses enseignements afin qu'ils se souviennent !"

Défense donc d'épouser les associateurs.

Sourate 9-29 à 33 :
"Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, après s'être humilies.
30. Les Juifs disent : “Uzayr est fils d'Allah” et les Chrétiens disent : “Le Christ est fils d'Allah”. Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les anéantisse ! Comment s'écartent-ils (de la vérité) ?
31. Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d'Allah, alors qu'on ne leur a commandé que d'adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui ! Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu'ils [Lui] associent.
32. Ils veulent éteindre avec leurs bouches la lumière d'Allah, alors qu'Allah ne veut que parachever Sa lumière, quelque répulsion qu'en aient les mécréants.
33. C'est Lui qui a envoyé Son messager avec la bonne direction et la religion de la vérité, afin qu'elle triomphe sur toute autre religion, quelque répulsion qu'en aient les associateurs."


Les chrétiens et les juifs sont des associateurs, et donc des mécréants.
Pourtant :
Sourate 5-5 : "Vous sont permises, aujourd'hui, les bonnes nourritures. Vous est permise la nourriture des gens du Livre, et votre propre nourriture leur est permise. (Vous sont permises) les femmes vertueuses d'entre les croyantes, et les femmes vertueuses d'entre les gens qui ont reçu le Livre avant vous, si vous leur donnez leur mahr, avec contrat de mariage, non en débauchés ni en preneurs d'amantes. Et quiconque abjure la foi, alors vaine devient son action, et il sera dans l'au-delà, du nombre des perdants."

Les musulmans peuvent donc épouser des chrétiennes ou des juives. Mais ne sont-elles pas pourtant des associatrices, interdites ? Quel égarement !

Image

Contradiction n°6 :
Sourate 9-17 : "Il n'appartient pas aux associateurs de peupler les mosquées d'Allah, vu qu'ils témoignent contre eux-mêmes de leur mécréance. Voilà ceux dont les oeuvres sont vaines; et dans le Feu ils demeureront éternellement."

Sourate 68-17 : "Aux hypocrites, hommes et femmes, et aux mécréants, Allah a promis le feu de l'Enfer pour qu'ils y demeurent éternellement. C'est suffisant pour eux. Allah les a maudits. Et pour eux, il y aura un châtiment permanent."

Les associateurs et les hypocrites ne seront donc pas récompensés pour leurs bonnes actions, puisqu'ils seront damnés.

Sourate 99-6 & 7 : "6. Ce jour-là, les gens sortiront séparément pour que leur soient montrées leurs oeuvres.
7. Quiconque fait un bien fût-ce du poids d'un atome, le verra."


"Les gens", cela inclut ici les seuls croyants, ou les mécréants et hypocrites également ? La contradiction est évidente.

Image Contradiction n°7 :
Sourate 56-7 à 9 :
"7. alors vous serez trois catégories :
8. les gens de la droite - que sont les gens de la droite ?
9. Et les gens de la gauche - que sont les gens de la gauche ?"


"Les gens de la droite" et "les gens de la gauche", ça fait deux pourtant. D'ailleurs voici d'autres versets.

Sourate 90-18 & 19 : "18. Ceux-là sont les gens de la droite;
19. alors que ceux qui ne croient pas en Nos versets sont les gens de la gauche."


Cela fait aussi deux groupes. Deux ou trois alors ? Contradiction !

Image Contradiction n°8 :
Sourate 5-90 : "Ô les croyants ! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu'une abomination, oeuvre du Diable. Écartez-vous en, afin que vous réussissiez."

Sourate 47-15 : "Voici la description du Paradis qui a été promis aux pieux : il y aura là des ruisseaux d'une eau jamais malodorante, et des ruisseaux d'un lait au goût inaltérable, et des ruisseaux d'un vin délicieux à boire, ainsi que des ruisseaux d'un miel purifié. Et il y a là, pour eux, des fruits de toutes sortes, ainsi qu'un pardon de la part de leur Seigneur. [Ceux-là] seront-ils pareils à ceux qui s'éternisent dans le Feu et qui sont abreuvés d'une eau bouillante qui leur déchire les entrailles ?"

Le vin, oeuvre du Diable ou non ?

Image Contradiction n°9 :
Sourate 41-16 :" Nous déchaînâmes contre eux un vent violent et glacial en des jours néfastes, afin de leur faire goûter le châtiment de l'ignominie dans la vie présente. Le châtiment de l'au-delà cependant est plus ignominieux encore, et ils ne seront pas secourus."

Sourate 69- 6 & 7 : "Et quant aux Aad, ils furent détruits par un vent mugissant et furieux qu' [Allah] déchaîna contre eux pendant sept nuits et huit jours consécutifs; tu voyais alors les gens renversés par terre comme des souches de palmiers évidées."

Sourate 54-18 & 19 : "18. Les Aad ont traité de menteur (leur Messager). Comment furent Mon châtiment et Mes avertissements ? 19. Nous avons envoyé contre eux un vent violent et glacial, en un jour néfaste et interminable."

UN jour, DES jours, ou HUIT jours (et sept nuits) ?

Image Contradiction n°10 :
Sourate 40-23 à 25 : "Nous envoyâmes effectivement Moïse avec Nos signes et une preuve évidente, 24. vers Pharaon, Haman et Coré. Mais ils dirent : “Magicien ! Grand menteur ! ” 25. Puis, quand il leur eut apporté la vérité venant de Nous ils dirent : “Tuez les fils de ceux qui ont cru avec lui, et laissez leurs femmes”. Et les ruses des mécréants ne vont qu'en pure perte."

Donc, Moïse avait commencé sa "vie" de Prophète (et adulte) lors du massacre des enfants. Or Moïse fut placé dans le coffret, sur le fleuve, alors qu'il était nourrisson. Il y a contradiction flagrante avec :
Sourate 20-39 : "Mets-le dans le coffret, puis jette celui-ci dans les flots pour qu'ensuite le fleuve le lance sur la rive; un ennemi à Moi et à lui le prendra”. Et J'ai répandu sur toi une affection de Ma part , afin que tu sois élevé sous Mon oeil."

Image Contradiction n°11 :
Sourate 26-170 & 171 : "170. Nous le sauvâmes alors, lui [Loth] et toute sa famille, 171. sauf une vieille qui fut parmi les exterminés."

Voici un autre verset du Coran arabe moderne :
Sourate 7-83 : "Or, Nous l'avons sauvé, lui et sa famille, sauf sa femme qui fut parmi les exterminés."

Mais alors qui fut épargnée : une vieille, ou la femme de Loth ? Le texte du Coran moderne est à revoir.

Image Contradiction n°12 :
Sourate 59-9 : "Avant eux, le peuple de Noé avait crié au mensonge. Ils traitèrent Notre serviteur de menteur et dirent : “C'est un possédé ! ” et il fut repoussé."

Noé fut donc chassé. Cependant non, puisque son peuple put se moquer de lui jusqu'au dernier moment (alors qu'il avait été chassé) :
Sourate 59-38 : "Et il construisait l'arche. Et chaque fois que des notables de son peuple passaient près de lui, ils se moquaient de lui. Il dit : “Si vous vous moquez de nous, eh bien, nous nous moquerons de vous, comme vous vous moquerez [de nous]."

Encore une contradiction, Noé ne pouvait à la fois avoir été chassé de son peuple, et continuer à travailler parmi son peuple !

Image Contradiction n°13 :
Sourate 16-103 : "Et Nous savons parfaitement qu'ils disent : “Ce n'est qu'un être humain qui lui enseigne (le Coran)”. Or, la langue de celui auquel ils font allusion est étrangère [non arabe], et celle-ci est une langue arabe bien claire."
&
Sourate 6-114 : "Chercherai-je un autre juge que Dieu ? C'est Lui qui fait descendre sur vous le Livre pleinement explicite."
&
Sourate 16-89 : "... Et Nous avons fait descendre sur toi le Livre, comme un exposé explicite de toute chose, ainsi qu'un guide, une grâce et une bonne annonce aux Musulmans."
&
Sourate 18-1 : "Louange à Dieu qui a fait descendre sur Son serviteur, le Livre, et n'y a point introduit d'ambiguïté."
&
Sourate 41-3 : ""Un Livre dont les versets sont détaillés et clairement exposés, un Coran arabe pour des gens qui savent."

Partant de là, il n'y a donc pas à chercher d'explications alambiquées, y compris pour les contradictions apparentes, puisque le Coran dit lui-même être clair et explicite.
Sauf que, voyons le verset suivant :
Sourate 3-7 : "C'est Lui qui a fait descendre sur toi le Livre : il s'y trouve des versets sans équivoque, qui sont la base du Livre, et d'autres versets qui peuvent prêter à d'interprétations diverses. Les gens, donc, qui ont au cœur une inclinaison vers l'égarement, mettent l'accent sur les versets à équivoque, cherchant la dissension en essayant de leur trouver une interprétation, alors que nul n'en connaît l'interprétation, à part Allah. Mais ceux qui sont bien enracinés dans la science disent : “Nous y croyons : tout est de la part de notre Seigneur ! ” Mais, seuls les doués d'intelligence s'en rappellent."

Et en effet, il faut chercher des explications compliquées pour concilier des versets entre eux, c'est tout le travail des exégètes et savants musulmans. Mais que faisons-nous alors des versets présentant le Coran (pas une partie, LE Coran) comme clair et explicite ?

Image Contradiction n°14 :
Sourate 97-3 & 4 : "Certes, Nous l'avons révélé [le Coran] pendant la nuit du Destin. Et qui te dira ce qu'est la nuit de la Destinée ! la nuit de la Destinée vaut plus que mille mois ! C’est au cours de cette nuit que descendent, avec la permission de leur Seigneur, les anges et l’Esprit pour exécuter l'ordre divin. La paix règne jusqu’au lever de l’aurore."

Le Destin serait donc fixé durant la Nuit du Qadr (ou Destin). Moici un autre verset :
Sourate 57-22 : "Nul malheur n'atteint la terre ni vos personnes, qui ne soit enregistré dans un Livre avant que Nous ne l'ayons créé; et cela est certes facile à Allah."

Le Destin serait donc fixé pour chaque personne (et la terre) avant leur création. Mais alors, avant la création ou lors de la Nuit du Qadr ? Ça ne va pas.

Image Contradiction n°15 :
Sourate 6-101 : "Créateur de cieux et de la terre. Comment aurait-Il un enfant, quand Il n'a pas de compagne ? C'est Lui qui a tout créé, et Il est Omniscient."

Donc Allah ne peut avoir de fils sans épouse, car il est impossible d'avoir un fils sans épouse. Ce qui est contredit par la suite du Coran :
Sourate 19-20 & 21 : "Elle dit : “Comment aurais-je un fils, quand aucun homme ne m'a touchée, et je ne suis pas prostituée ? ” 21. Il dit : “Ainsi sera-t-il ! Cela M'est facile, a dit ton Seigneur ! Et Nous ferons de lui un signe pour les gens, et une miséricorde de Notre part. C'est une affaire déjà décidée”.

Donc Marie, elle, put avoir un enfant sans compagnon. C'est à n'y plus rien comprendre.

Image Contradiction n°16 :
Sourate 6-101 : "Créateur de cieux et de la terre. Comment aurait-Il un enfant, quand Il n'a pas de compagne ? C'est Lui qui a tout créé, et Il est Omniscient."

La formulation peut laisser entendre qu'Allah aurait pu avoir une compagne, et que c'est simplement ça qui fait qu'il n'a pas d'enfant. Pourquoi ne pas avoir dit "Allah ne peut avoir d'enfant ni de compagne" tout simplement ?

Et d'ailleurs pourquoi "compagne", et pas "compagnon", Allah n'a pas de sexe, puisqu'Il est au dessus de cela, non ?

Image Contradiction n°17 :
Sourate 12-109 : "Nous n'avons envoyé avant toi que des hommes originaires des cités, à qui Nous avons fait des révélations. [Ces gens là] n'ont-ils pas parcouru la terre et considéré quelle fut la fin de ceux qui ont vécu avant eux ? La demeure de l'au-delà est assurément meilleure pour ceux qui craignent [Allah]. Ne raisonnerez-vous donc pas ?"
&
Sourate 21-7 : "Nous n'avons envoyé avant toi que des hommes à qui Nous faisions des révélations. Demandez donc aux érudits du Livre , si vous ne savez pas."

Les Messagers précédents furent donc des hommes. Mais voici un autre verset qui affirme l'inverse :

Sourate 22-75 : "Allah choisit des messagers parmi les Anges et parmi les hommes. Allah est Audient et Clairvoyant."

Alors les Messagers furent-ils seulement des hommes, ou des Anges et des hommes ? Il y a incohérence du texte.

Image Contradiction n°18 :
Sourate 23-14 : "Ensuite, Nous avons fait du sperme une adhérence; et de l'adhérence Nous avons créé un embryon; puis, de cet embryon Nous avons créé des os et Nous avons revêtu les os de chair. Ensuite, Nous l'avons transformé en une tout autre création. Gloire à Allah le Meilleur des créateurs !"

Seul problème, Allah n'est donc pas le seul Créateur, mais le meilleur. Par exemple :
Sourate 37-125 : "Invoquerez-vous Baal (une idole) et délaisserez-vous le Meilleur des créateurs ?"

Il y a donc plusieurs créateurs ? Pourtant, de nombreux versets précisent bien qu'Allah est Créateur de toutes choses. Par exemple :
Sourate 39-62 : "Allah est le Créateur de toute chose, et de toute chose Il est Garant."

Allah, Créateur de toute chose, n'est pourtant que le meilleur d'entre les autres Créateurs. C'est à n'y rien comprendre.

Image Contradiction n°19 :
Sourate 33-4 : "Allah n'a pas placé à l'homme deux cœurs dans sa poitrine. Il n'a point assimilé à vos mères vos épouses [à qui vous dites en les répudiant]: “Tu es [aussi illicite] pour moi que le dos de ma mère ”. Il n'a point fait de vos enfants adoptifs vos propres enfants. Ce sont des propos [qui sortent] de votre bouche. Mais Allah dit la vérité et c'est Lui qui met [l'homme] dans la bonne direction."

Les enfants adoptifs ne sont donc pas les enfants de leurs parents adoptifs ? C'est un oxymore flagrant.

Image Contradiction n°20 :
Sourate 2-256 : "Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement. Donc, quiconque mécroît au Rebelle tandis qu’il croit en Allah saisit l’anse la plus solide, qui ne peut se briser. Et Allah est Audient et Omniscient."

Voici deux autres versets qui affirment exactement le contraire !

Sourate 9-29 : "Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humilies."
&
Sourate 9-5 : "Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux."

Donc, nulle contrainte en religion, mais les musulmans peuvent et doivent tuer les polythéistes, sauf si ils se convertissent (sous la menace du sabre, ils se convertiront dans la sincérité la plus totale), et forcer les Gens du Livre à se soumettre (ou se convertir). Encore une contradiction incohérente qui égare.

Image Contradiction n°21 : Présence de versets sataniques ?
Sourate 22-52 & 53 : "52. Nous n'avons envoyé, avant toi, ni Messager ni prophète qui n'ait récité (ce qui lui a été révélé) sans que le Diable n'ait essayé d'intervenir [pour semer le doute dans le coeur des gens au sujet] de sa récitation. Allah abroge ce que le Diable suggère, et Allah renforce Ses versets. Allah est Omniscient et Sage.
53. Afin de faire, de ce que jette le Diable, une tentation pour ceux qui ont une maladie au coeur et ceux qui ont le coeur dur... Les injustes sont certes dans un schisme profond."


Or lorsqu'un verset est abrogé, il l'est par un autre verset, mais n'est pas effacé du texte. Il se trouve donc dans le texte des "versets sataniques". D'ailleurs, si ils n'étaient pas dans le texte, comment seraient-ils une "tentation" pour "ceux qui ont le coeur dur" ? L'égarement est total dans une impasse.

Image Contradiction n°22 : Jésus au ciel ou non ?
Sourate 4-157 & 158 : "157 Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d'Allah›... Or, ils ne l'ont ni tué ni crucifié; mais ce n'était qu'un faux semblant! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l'incertitude: ils n'en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l'ont certainement pas tué.
158 mais Allah l'a élevé vers Lui. Et Allah est Puissant et Sage."


Pourtant le Coran annonce que jésus, naquit, mourut, et ressuscitera le jour du jugement (comme tout homme) dans la sourate Miriam 29 à 34 !
Sourate 19, 29 à 34 : "Elle fit alors un signe vers lui (Jésus bébé). Ils dirent : Comment parlerions-nous à un bébé au berceau ? Mais [Jésus bébé] dit : Je suis vraiment le serviteur de Dieu. Il m'a donné le Livre et m'a désigné prophète. Où que je sois, Il m'a rendu béni; et Il m'a recommandé, tant que je vivrai, la prière et la Zakat ; et la bonté envers ma mère. Il ne m'a fait ni violent ni malheureux. Et que la paix soit sur moi (Jésus) le jour où je naquis, le jour où je mourrai, et le jour où je serai ressuscité vivant. Tel est Jésus, fils de Marie : parole de vérité, dont ils doutent."

Jésus est monté au ciel à sa mort, mais non, il montera au ciel comme tout homme le jour du jugement : contradiction schizophrénique sans fin !

Image Contradiction n°23 : Contradiction entre Jean le Baptiste (Yahya) & Jésus (Isa)
Ceci est une contradiction sans remède à la contradiction schizophrénique précédente, et qui l'amplifie de troubles TOC, car à propos de Jean le Baptiste (Yahya), le Coran affirme tout et son contraire !
Sourate 19-12 à 15 : "Ô Jean(Yahya) tiens fermement au Livre (la Torah) ! Nous lui donnâmes la sagesse alors qu'il était enfant, ainsi que la tendresse de notre part et la pureté. Il était pieux, et dévoué envers ses père et mère; et ne fut ni violent ni désobéissant.
Que la paix soit sur lui (Yahya) le jour où il naquit, le jour où il mourra, et le jour où il sera ressuscité vivant !"


L’histoire et la tradition musulmane reconnaissent que Jean le Baptiste(Yahya) naquit et mourut et il ne subit pas l’ascension.
Mais par la contradiction n°22 qui explique que Jésus naquit, mourra et ressuscitera le jour de jugement, de la même façon de Jean la Baptiste (Yahya) et tout homme.
Alors on ne sait plus qui est qui, ni ce qu'il adviendra. D'où l'obsession névrotique de toujours ajouter des formules d'eulogie de peur de se tromper car on n'en sait rien.

Voici les plus typiques :
==> Toujours après Allah, obligation d'ajouter cette eulogie splendeur de sa majesté", jalla jallālah, جل جلاله..
==> Toujours après Muhammad/Mahomet, obligation d'ajouter cette eulogie "que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui", ṣallā allāh `alayhi wa sallam, صلّى الله عليه و سلّم.
==> Toujours après d'autres personnages, tels des compagnons de Mahomet et les quatre premiers califes, obligation d'ajouter cette eulogie : "que Dieu soit satisfait de lui", raḍī allāh ʿanhu, رضي الله عنه.

Pour cacher les contradictions flagrantes entre Isa dont on ne sait s'il est monté au ciel à sa mort, ou pas, ni si Jean-Baptiste peut être comme Jésus un prophète ou un simple homme, ou plus, les musulmans disent que Jésus naquit, Allah l’éleva vers lui, et il reviendra à la fin des temps, pour combattre l’antéchrist & la Croix. Alors Jésus pourra se marier et mourir.

Malheureusement cette explication est d'une contradiction sans fin avec elle-même et voici bien le summum de l'incohérence où c'est maintenant Jésus, carrément dans le Coran, qui s'emmêle dans un discours fautif :
Sourate 19-33 : "Et que la paix soit sur moi(Jésus) le jour où je naquis, le jour où Dieu m’élevera vers lui, le jour où je reviendrai sur terre, et le jour où je mourrai." (وَ‌السَّلاَمُ عَلَيَّ يَ‍‍وْمَ ‌وُلِ‍‍دْتُ ‌وَيَ‍‍وْمَ ‌أَم‍‍ُ‍وتُ ‌وَيَ‍‍وْمَ ‌أُبْ‍‍عَثُ حَيّاً)

De quelque façon qu'on le prenne pour le lire, le Coran moderne est pétri sans cesse de contradictions et de contresens incohérents.
FIN.
Image



Pourquoi
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 16
Enregistré le : ven. 10 juin 2016 05:05
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Bonjour j'ai des questions!!

Message non lupar Pourquoi » ven. 10 juin 2016 12:38

Maitrisez vous l'arabe? Si oui voila des livres qui pourront vous aidez a comprendre ces soi disantes contradictions apparentes :
مشكل الآثار للإمام الطحاوي
اختلاف الحديث للإمام الشافعي


Et sachez une chose c'est que vous ne trouverez aucune contradictions dans le Coran et la Sounnah authentique. Cette religion est préservée (إنا نحن نزلنا الذكر و إنا لحافظون)



Pourquoi
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 16
Enregistré le : ven. 10 juin 2016 05:05
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Bonjour j'ai des questions!!

Message non lupar Pourquoi » ven. 10 juin 2016 12:48

Je n'ai pas lus tout votre article parce que sincèrement je pense que vous n'avez pas saisie le coran comme il faut : ouvrez donc un exegèse de ce saint livre comme celui qu'a écrit Ibn kathir par exemple il vous sera utile si Allah le veut. Sincerement ce n'est pas du tout des contradactions et sachez que le coran a été révélé en arabe et c'est donc très important de le comprendre en arabe.




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20156
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Bonjour j'ai des questions!!

Message non lupar yacoub » ven. 10 juin 2016 13:14

Je maîtrise l'arabe et j'ai lu le Saint Coran, j'ai lu l’exégèse de Khatir, j'ai même fait la prière islamique pendant une semaine mais maintenant je considère l'islam comme un fléau pire que le nazisme. C'est donc un impératif catégorique que de le combattre comme l'a dit Karim Labidi

https://www.youtube.com/watch?v=5foXXL9zJtM



Pourquoi
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 16
Enregistré le : ven. 10 juin 2016 05:05
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Bonjour j'ai des questions!!

Message non lupar Pourquoi » ven. 10 juin 2016 13:21

D'accord, vous avez vraiment une haine contre l'islam et cela est flagrant dans vos propos. Peut etre une histoire personnelle qui vous a écorchée a vif.



Avatar du membre
Proust
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2067
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 14:06
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Bonjour j'ai des questions!!

Message non lupar Proust » ven. 10 juin 2016 14:26

Image

Bonjour et bienvenue Pourquoi sur ce forum


Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice.
George Orwell.


Avatar du membre
Neverime
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 432
Enregistré le : ven. 1 mai 2015 22:18
Localisation : Entre ce monde ténébreux et celui de la lumière...
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Bonjour j'ai des questions!!

Message non lupar Neverime » ven. 10 juin 2016 15:37

Encore une fanatique islamiste qui n'a pas lu le coran et prétend que le mal c'est le bien.

Ce genres de croyants sont les pires. Mauvaise foi, toujours les mêmes à répéter bêtement les même choses et à se plaindre alors qu'ils ont toujours eu tort, qu'ils ont toujours été dans l'erreur et osent encore tout rejeter sur les autres.

L'islam c'est l'orgueil, tu es orgueilleux et l'expose. L'islam c'est le mensonge, tu ment et tu crois que le mensonge serait une "vérité."

L'univers pourrait être une succession de morts et de renaissance d'un néant originelle. Aucun dieu derrière.

Ma personne m'appartient, point final, c'est la seul et unique Vérité, tout ce qui va à l'encontre est un mal à détruire, qu'il faut éradiquer et en termes religieux: c'est satan.

Religion = satan.

C'est dans le coran, toutes les insultes contre les non convertis, toutes les maltraitances anti femmes. Encore une ignorant aussi malhonnête que formaté et conditionné.

L'islam c'est la haine contre les autres, normal qu'on ne puisse que le rejeter puisqu'il est en guerre contre nous.


Croyance = ignorance.

Ignorance = crimes, horreurs, morts, destructions, malheurs...

Religion = ignorance.


Tes prétendus scientifiques n'en sont pas et ne l'ont jamais été. Et ça fait que peu de temps que les islamistes prétendent en des "scientifiques" et cela comme par hasard en découvrant que l'occident, par la science, découvrait de plus en plus de choses et à toujours prouvé le contraire de la religion.

La Terre est ronde (du moins légèrement étirée et on connaît se phénomène, on sait pourquoi) elle n'est pas le centre de l'univers, tourne autour du soleil et a plusieurs milliards d'années.

Mais ça es-tu capable de le comprendre? Ton coran est aussi faux que la bible ou la tora en plus d'en être une version vulgairement et grossièrement singée, falsifiée.

Et en plus, quel dieu intelligent, si parfait, aurait attendu des millions d'années pour créer des humains et leur envoyer un "prophète" (qui était un foutu pédophile, un gourou de secte ignare et inculte ennemi de la culture, ennemi de l'art, ennemi de l'intelligence, de la connaissance...) alors qu'il serait sensé avoir tous les pouvoirs et donc être capable de tout faire même l'espèce humaine actuelle d'un seul coup.

Rien que là t'as tout faux, ta doctrine ment, médit et ne vaut rien.


L'islam c'est l'ennemi de l'humanité, le nouvel ordre mondial.

Islam = illuminati.

Tout ce qui veut un nouvel ordre mondial mérite la mort.

Point final, pas de discussion là-dessus, pas de compromis, doctrine ou individus, pas d'exception.

De même que les associateurs avec la tyrannie sont des traîtres à abattre.

Islam = islamistes, terrorisme, guerres, esclavages...

Tout est dans le coran, dans la sunna, marqué noir sur blanc.

C'est l'islam qui a toujours voulu la guerre, c'est dans sa nature, tout est dedans.

L'islam est radical.

Donc je suis radical et extrémiste.

Mais je ne suis pas dans l'erreur comme ton islam de fanatique intégriste.

Je ne met pas tous les musulmans dans le même lot alors que le torchon qui lessive les cerveaux autant qu'il les atrophie, insulte tous les non convertis et les met tous dans le même lot.

5.5 milliards de personnes, vous n'êtes que 1.5 milliards sachant qu'il faut trier le pourris du bon donc on pourrait retirer entre 300 et 500 millions (peut-être un peu plus.)

On va dire 1.1-1.2 milliards... contre 5.8-5.9 milliards de personnes.

Vous êtes qui pour juger tous les autres? Rien, juste un tas de fascistes ignares et incultes qui préfèrent croire que savoir, médisent sur tout le monde et sont aussi orgueilleux que prétentieux alors qu'ils n'ont aucun des mérites dont ils se vantent.


Je n'ai pas pour habitude d'être tendre et je reste intransigeant.

Tu aurais été un sioniste ou un raciste ou un fanatique dans une des branches du christianisme en venant faire l'apologie du mal je n'aurais pas non plus fait preuve de douceur loin de là.

Voici un texte que j'ai écris, le prochain sera pour ce qui a été fait à ceux qui se sont battus pour la France et ont été traité d'une façon innommable que je ne peux pardonner ni tolérer.

Devrait suivre après une autre attaque visant les médias menstream en France qui demandent à un homme un peu musulman ce qu'il pense des lois de son pays... et les médias n'arriveront pas à le faire dire ce qu'ils veulent et il va les démolir en leur disant la Vérité qui dérange. "je préfère ces lois dans mon pays que rien du tout et ce qui se passe chez vous en occident..." (j'aime glisser des quenelles et je ne vais pas me gêner...)

[spoiler]

Humanisme Véritable et Vérité VS infamie de l'ordre moral.



Que se passerait-il si enfin la Vérité était dite, si elle se retrouvait illustrée face aux mensonges ? Même dans ces conditions, les êtres hideux à l'esprit malade continueraient leurs infamie, de faire passer le mal pour le bien, le juste pour l'injuste, la Vérité pour le mensonge, l'immoralité pour la morale, la bêtise pour l'intelligence, l'indifférence pour la compassion et l'empathie...

Dans cette fiction ils auraient quelque chose pour leur faire face, montrer ce qu'ils sont, dire ce qui est, laisser choisir d'emprunter ou non un autre chemin que tous ceux qui existent avec tant de prétentions et d'orgueil accompagné d'hypocrisie. Le chemin du bien, de la paix, de la justice… celui d'un véritable humanisme digne d'être réellement athée et non une ignominie toxique.


Qui seraient ces gens, à quoi ressembleraient-ils, quelles seraient leurs valeurs, leur culture, leur perception du monde autour d'eux ?

Laisser le choix ou l'interdire. Dans un cas c'est une sainte liberté sacrée à mesurer, raisonner avec une grande responsabilité, le bon sens, la logique en étant juste, dans l'autre c'est une mal absolu à combattre, une horrible tyrannie coupable de nombreux maux et de tant de crimes et atrocités dans ce monde, donc aussi dans celui de cette fiction.

Il faut remettre les choses en ordre et à leur place, démentir, dire la vérité, montrer le mal sous ses différents aspects, le mettre à nu en laissant après choisir aux gens de le voir ou de continuer à se cacher en se mentant à eux-même et de nier l'évidence autant que la réalité qui dérange.


Mais ils n'auront pas à se plaindre par la suite si quelque chose leur arrive car ils auront été avertis.





Année 1954 du calendrier illégitime en France (seconde guerre mondiale terminée depuis 1942 contre le régime nazi et 1944 contre le régime communiste de l'URSS.) (Les nations de l'Alliance Vie, ou Alliance Humaniste, dépassaient déjà en connaissances, technologies, sciences et morale les plus importantes puissances du monde.)


(Il existe quand même un bloc de l'est et de l'ouest mais l'Allemagne est restée libre, indépendante, sans l'occupation d'autres pays que ceux qui ont vaincus un monstrueux régime dont le peuple allemand fut aussi victime.)


Ils sont en 26 du calendrier légitime (26 ans après avoir lancé le premier objet dans l'espace.)


...
Quelque part vers le nord de la France durant une journée ensoleillée, sur la terrasse d'un café, assise à une table, elle surveillait son enfant qui dormait dans un berceau bleu marine. Lisant un ouvrage traitant sur le fonctionnement de l'univers dans l'infiniment grand et l'infiniment petit, son cerveau se nourrissait de connaissances avec un intérêt non dissimulés aussi grand que son appétit.

Les dernières découvertes, avancées ou recherches théoriques laissaient à penser que la gravité était un champ de particules, autrement dit, quelque chose obéissant à des lois radicalement différente de celles qui s'exerçaient avec elle à l'échelle des planètes, des galaxie… de l'univers.

Un paradoxe que le jeune mère arrivait à comprendre car non conditionné à se dire que ces choses étaient si dures, que l'on se malmènerait l'esprit pour un rien en laissant cela aux « initiés. » Bien que rejetant la médiocrité, son peuple n'était pas élitiste à vouloir toujours plus dans un couple, à chercher une personne d'un niveau qui serait toujours élevé avec sans cesse des exigences toujours plus importantes. Ils en avaient conscience, restaient assez simples ou même humbles ce qui leur permettait de vivre avec davantage de sérénité.

Des filles ayant plus ou moins son âge, dans des uniformes très caractéristiques, arrivèrent et les mauvais regards se braquèrent immédiatement sur elles. Des filles perdues, c'était ainsi qu'ils les traitaient, conformément à l'ordre moral religieux, aux fameuses valeurs chrétiennes qu'ils croyaient aveuglément et bêtement dotées des meilleures vertus.

Ils n'étaient pas et ne seraient jamais assez humains comprendre que cette barbarie ravageait des vies, engendrant forcément et toujours beaucoup plus de mal que de bien car c'était le mal et il n'y avait rien de bon à en espérer.

Vêtue d'une ample robe verte claire arrivant légèrement plus haut que ses genoux en dévoilant ses bras, sans doute avaient-ils jugé ses atours « indécents » ces êtres aux capacités intellectuelles si réduites. Ses beaux cheveux châtains sombres entouraient gracieusement son cou, retombant jusqu'à sa poitrine d'ordinaire menue mais dont la naissance de du bébé augmentait quelque peu le volume.

Considérée comme une fille sale sans dignité par les mauvaises langues crasseuses et fourchues, elle leur présentait indifférence et mépris envers ces bêtes hideuses. Ils la dénigraient sans la moindre intelligence, exhibant fièrement ce qu'ils représentaient : la souillure de ce monde sous l'un de ses dégoûtants aspects. Telles était la façon dont elle les percevait.

Ils avaient un nouvel os à ronger de leurs remarques salaces malfaisantes et malveillantes typiques des si maléfiques mentalités liées à l'ordre moral, l'état d'esprit religieux conforme à leur doctrine, aux dogmes. Elle n'éprouvait que dégoût, dédain et répulsion pour une telle abomination.

L'adolescente ne leur cachait guère à quel point elle abhorrait les horreurs qu'ils prônaient sans réfléchir sur ce qui était bien ou mal, bon ou mauvais, juste ou injuste. Ils s'imposaient toujours partout où ils allaient et se croyaient tout permis envers et contre tous ceux qui ne n'étaient pas conformes à leurs chères traditions autant que la religion dont ils étaient les fruits.

Quelqu'un s'assit à côté du berceau de la jeune fille ayant fêté ses seize ans quelques mois plus tôt. Il s'agissait de son père, un homme vif, élancé, sobrement accoutré d'agréables vêtements soulignant sa droiture morale ou son caractère autant sérieux que décontracté. Cheveux noirs assez courts, yeux bleu turquoises, visage carré aux traits marqués et élégants ayant une certaine finesse, il faisait aisément cinq ans de moins que ses quarante-trois ans ou plus encore.

Par sa voix, douce, grave, pleine d'énergie positive, par son allure, l'homme dégageait, une vigueur et une santé étonnantes. Il reçut en partie l'attention de sa fille car elle surveillait son bébé, cessant de lire afin d'écouter tout en gardant un œil sur son bébé.

–Salut ma chérie. Comment se passe le séjour en France ?

Les filles en uniformes furent surprises du ton enjoué du père, qu'il vienne ainsi saluer sa fille. Souriant, son doux et fin visage légèrement arrondis rayonnait de joie. Tout comme son père, elle vivait aussi heureuse qu'épanouie dans une vie dont elle profitait pleinement. Cela se ressentait dans leur attitude, leurs traits, tout ce qui émanait d'eux.

Buvant quelques gorgées de sirop de menthe, elle répondit tranquillement. Certaines filles habillées de leur tenue humiliante, dégradante, destinée à les exhiber telles des criminelles, des hontes, les écoutaient ou les observaient par moments. Leur curiosité s'éveillait. Certaines comprenaient ou comprendraient ce qui faisait toute la différence entre ces gens venant d'un autre pays et la France chrétienne fière, orgueilleuse et prétentieuse.

–Salut papa. Oh, tu sais, il y a de beaux paysages, de belles choses à voir mais… ces monuments me paraissent usés comme si un grand poids pesait sur eux. Les ruines d'un passé révolu n'étant que fantasmes idéalisés aussi faux que virtuels, une chimères. Nous n'avons certes pas tous leurs monuments mais partageons bien plus encore que tout ce qui gonfle autant leur orgueil. Nous avons nos valeurs, notre histoire, bien plus belle et bien plus saine que la leur faite de morts et de destructions. Mise à part ça, pour te répondre, mon amoureux est vraiment génial, présent pour notre Jessie, toujours plein d'attentions... c'est son père, comme toi pour moi. Elle est bien avec nous et je n'en suis que plus heureuse tout comme mon aimé. Si nous avions été chrétiens, juifs ou musulmans jamais je ne vivrais aussi heureuse et épanouis. Je te vois amusé à rire ainsi, qu'y a-t-il ?

Avec un tendre regard sur sa petite-fille quand il se pencha avec précautions sur le berceau, il répondit doucement à celle qui dans son esprit, restait toujours son enfant même s'il la percevait aussi telle qu'elle était u devenait. Mais une partie de lui ne pouvait se résoudre à la voir grandir. Les liens entre eux étaient assez forts, ils en connaissaient l'importance.

–Ton grand frère vit avec sa femme depuis deux ans maintenant, s'est allez vite entre eux mais d'un autre côté, ils se sont bien trouvés. Quand l'un des deux commence généralement l'autre continue.

Quels liens positifs existaient entre un bourreau jetant dehors la fille qu'il avait grossièrement engendré, et sa victime qui devait subir le poids d'une abominable doctrine aussi immorale que faite de noirceur à laquelle elle devait tous ses malheurs ?

Méritait-il son statut de père ? Non, ces bêtes n'avaient que pour seul rôle celui de vulgaires géniteurs. Il ne pouvait comprendre cette ignominie, cette infamie, cette chose dénuée d'humanité, dépourvue de toute bonté, juste froide, dure, tranchante… faite dans le seul but de briser, d'humilier, de détruire. Comment pouvait-on défendre « ça » sans être complètement stupide, ignare ou sans tout simplement être mauvais, un monstre, sans se faire défenseur de l'indéfendable ? Il existait plusieurs possibilités. Les individus étaient soit naïfs ou des idiots utiles sinon des fanatiques conformes à leur doctrine qui haïssent tout ce qui est autre que leur religion.

Ils osaient mentir, prétendre qu'un mal absolu était le bien. Ils osaient avancer de faux mérites, de fausses solutions à ce qui en réalité ne devraient jamais êtres des problèmes et encore moins traités de la sorte. Telle était la seule chose qu'apportait la croyance, preuve ultime de sa nature néfaste.

Amusée par la remarque de son père, elle comprenait ce qu'il voulait dire et ne pouvait qu'en rire sans se moquer ou qu'il y ait le moindre mauvais sentiment.

–C'est sûr, elle a huit ans de plus que lui et il en aura bientôt vingt-cinq dans à peine quelques mois. J'aime le Génération Famille car non seulement il fournit les informations sur la sexualité, mais aussi sur la maternité. Il aide en cas de difficultés dans un couple ou dans l'éducation des enfants. Je ne regrette pas mon choix et ça c'est très bien passé parce que j'ai justement eu le choix. Ce n'est pas le cas quand une femme ou une fille comme moi est sauvagement forcée avec la culture de mort et du viol, quand ils la forcent à être enceinte, à subir une gestation contre sa volonté, donc ils abusent de son corps. Oui c'est une forme de viol. Ils gardent un silence complice, celui du dénie, du mépris pour leurs innombrables victimes. Si ça m'arrivait, j'en serais violé.

Son père ne put s'empêcher de réagir car chez eux, le sens de la justice, du bien, la compassion, leur empathie pour les autres mais aussi pour les différentes êtres vivants sur cette planète, était plus grandes que n'importe où ailleurs sur Terre sauf dans les tribus dites « primitives » qui avaient pourtant une sensibilité absente chez ceux qui se croyaient « évolués. »

–Ils ne leur viennent jamais en aide et n'éprouvent pas le moindre remord pour tout le mal qu'ils font. Encore faudrait-il qu'ils aient une conscience, une morale mais force est de constater qu'il n'en n'est rien car cela ne les touche pas et ne leur fera jamais rien. Ils n'ont pas la moindre compassion ni aucune empathie et en plus, ils se vantent des atrocités dont ils sont coupables. Comment on peut à ce point tout inverser, avoir une telle perversité ? Tu es ma fille et la simple idée qu'on te fasse cela m'est intolérable. Oui, j'ignore jusqu'où j'irais s'ils te feraient ça… mais on ne touche pas la famille, le sang de mon sang, la chaire de ma chaire...

Elle l’écoûtait, recevait les émotions, les messages que son père lui envoyait. Elle savait à quel point il avait raison, à quel point elle avait une chance inouïe d'être née là-bas plutôt qu'ici dans un pays chrétien avec des lois et une mentalité chrétienne affublé d'immoralité prétendue « morale. »

–Tu n'es ni une chose, ni une marchandise et certainement pas un vulgaire bout de viande. Tu n'es pas juste bonne à être engrossée. Te retrouver enfermée dans une maison, être soumise à un homme, rester sous sa tutelle, rien de tel pour engendrer des sociétés aussi barbares, primaire et médiocres n'ayant aucun respect de la dignité humaine et de la vie. Nos valeurs humanistes sont celles du bien, faites pour protéger la famille, donc contraires à ce qui fait la base de la saleté dont ils sont si fiers en plus de nommer cela « morale. » Il ne faut pas s'étonner s'ils ont toujours été aussi misérables car leurs sociétés ont toujours reposé sur rien de bon, de viable, juste, intelligent et sensé. Bien sûr ils nieront toujours leurs torts avec orgueil, prétentions et certitudes sans fondement ni logique.

–Comme tu le dis papa, chez nous la liberté de choisir a un sens, c'est sacré et il ne faut pas le toucher. Cela permet aussi de préserver la famille, de protéger d'innombrables femmes et filles de mon âge. Toutes les possibilités sont fournies par le Génération Famille. Ils ont le respect de la personne, de ce qu'elle choisit, raison pour laquelle quand je suis allez les voir en leur demandant des informations sur les risques liés à mon âge et les moyens existant pour les éviter ou les limiter, ils ont fait ce qu'ils devaient en me fournissant ce qui était demandé. Dans tous les cas la décision me revient naturellement et fondamentalement de droit. Il ne peut y avoir aucun compromis ni le moindre débat là-dessus.

Elle se savait très chanceuse d'avoir un père aussi exemplaire, doté d'autant de bienveillance, de respect. Personne n'avait le droit de toucher à sa famille, certainement pas avec des lois iniques meurtrières et destructrices que seuls des criminels souhaitaient. Combien d'autres filles n'avaient pas eu la chance d'avoir un homme vrais, un père respectable, et non un vulgaire géniteur ?

Elle avait une certaine compassion, éprouvait de la tristesse pour toutes ces filles ayant le malheur d'avoir un monstre en guise de « père.» Ils dominaient une mère soumise aux grossesses répétées, forcées, subit par résignation et fatalité. Une telle société ne méritait seulement de disparaître.

–Il ne peut y avoir de débat sur ce qui est bien ou mal pour moi, bon ou mauvais pour moi, ma vie, le respect de ma dignité, de mon corps, de mon intimité, de mon intégrité. Tout ceci n'a quasiment aucune valeur pour eux puisque de toute façon ils décréteront toujours que je ne suis pas une personne, que je ne suis pas un être humain ni capable de prendre des décisions par moi-même, ni de dotée d'une conscience, d'un libre arbitre car je suis du « sexe faible. » Soit on me considère et me respect en tant qu'être humain, donc je suis libre de choisir, soit on ne me considère pas ainsi et on peut donc faire de moi un objet, on me chosifie, je ne suis plus qu'une esclave, une marchandise. Il n'existe qu'une seule Vérité et notre savoir, nos recherches, nos connaissances ne cessent d'y apporter des preuves indéniable, irréfutables et indiscutables.

Il se fichait des regards haineux qui les fusillaient et les condamnaient autant lui que sa fille. Mais ces pitoyables individus, trop limités pour comprendre le sens de cette discussion, resteraient toujours dans leur ignorance, les clichés salaces dans lesquels ils furent élevés de façon aussi lamentable que méprisable, sectaire et réactionnaire conformément aux traditions.

Pourquoi les respecter alors qu'ils le traitaient de sous-hommes féminisés ? Leur société se portait beaucoup mieux depuis toujours grâces aux vraies valeurs authentiques de la famille, du véritable respect de la vie, de l'Humanisme authentique. Affichant un regard intransigeant, il répondit.

–Le sujet est clos. Rien ni personne n'est en droit de s'en mêler, de faire ingérence dans les affaires de nos pays et encore moins dans ta vie, dans ton intimité. Ils seront obligés d'entrer en guerre contre nous, de massacrer des dizaines de millions d'honnêtes gens, d'envahir nos territoires pour y établir leur infâme culture de mort, de violeur et de psychopathe misogyne.

Quelques murmures les entouraient mais ils n'en avaient cure. Les autres filles étaient ébahies de ce qu'elles entendaient tandis que ces bêtes médiocres déversaient leur bile avec toute leur morgue ainsi que leur haine ni justifiable ni légitime, ni pourvue d'un quelconque fondement valable.

Taxée de salope, de chienne diabolique, de criminelle tueuse d'enfants, de garce immorale, et lui de salaud, de père indigne, d'irresponsable, de faible castré tenu en laisse par sa meurtrière de fille, ou encore accusé à tort d'être complice de meurtre, tout était permis sur eux, la doctrine le permettait.

Ils pouvaient les calomnier à tort, médire à leur encontre, mentir, les accuser de tous les maux, les diffamer, les salir en toute ignorance, puisque les valeurs fondatrices de leur pays en donnaient le droit et ils en faisaient usage sans retenue.

Une femme enceinte, qui ne faisait pas ses trente trois ans, s'exclama joyeusement derrière le duo qui se retourna en les saluant tout aussi joyeusement. Son homme était plus jeune. On ne lui donnait à peine que vingt-deux ou vingt-trois ans. Sa robe bleu claire descendait jusqu'à ses genoux, dévoilait également ses bras à la peau mate.

Ses beaux et longs cheveux noirs parcourus de quelques belles ondulations tombaient sur son dos, ses épaules autant que sur sa poitrine un peu plus volumineuse que la jeune maman assise à côté du berceau. Ses yeux verts empreints de fraîcheur, son visage plus rond que celui la jeune fille, ses traits plus francs, son expression agréable, la douceur qui en ressortait, tout chez elle envoyait du positif, du bien être, la joie de vivre.

Ils se tenaient mains dans la main, bras enroulés l'un autour de l'autre, défiaient la bêtise ambiante. Elle était plus grande que son compagnon dont le visage ressemblait fort à celui de son père assis à côté de sa petite sœur. Ses accoutrements, un long jean bleu, une élégante chemise blanche, chaussé en conséquent de sa tenue, il arborait une joie vivre grisant certains individus aux tables alentours. Ces « hommes virils » ne connaîtraient jamais une si belle et saine relation avec une femme.

Soit mariés par défaut, soit ayant une vie misérable dans un semblant de couple qui n'était qu'une pitoyable façade, une image du paraître pour être bien perçus, voir ces deux individus aussi heureux, rayonner de bonheur, plus encore entre une femme plus grande et plus âgée que sont compagnon, exacerbait leur frustrations, ne les rendait que plus amers.

Cette vie si heureuse, si épanouie était d'autant plus désagréable et insupportable pour eux, que la simple idée de voir ou savoir que des couples fonctionnaient aussi bien avec des valeurs contraires à celles qu'ils croyaient stupidement, sans réfléchir ni se poser de questions, si parfaites, si bonnes, si justes et sans alternatives possibles, leur faisait déverser des flots de médisances salaces.

Ils ne supportaient pas de voir des gens si « anormaux » tellement dépourvus de morale chrétienne, vivre dans une telle harmonie avec des valeurs aussi « immondes. » Ni convertis, ni mariés, ils osaient en plus dénigrer l'ordre moral sans se gêner d'afficher leur mépris pour celui-ci autant que tous ses partisans avec un sentiment de légitimité des plus grisant et éreintant qu'il puisse être.

–Bonjour belle sœur, beau père et (se penche doucement sur le berceau avec précautions et, voyant le bébé dormir, chuchote gentiment) bonjour petite étoile, chère nièce tant aimée.

–Bonjour à vous. Ma sœur, c'était à moi de commencer, d'avoir un enfant en premier, là quand même, c'est pas du jeu !

Tout en s’asseyant ils rirent ensemble de la petite plaisanterie de Jean, se saluant avec joie. Hévie ne fut ni jugée, ni condamnée ou dénigrée dans sa famille ou dans leur société pour avoir eu un enfant à son âge en plus de ne pas être mariée.

La famille s'était réunie afin d'accueillir la nouvelle venue qui jamais n'y serait perçus comme un mal, un crime, une étrangère, une honte, un déshonneur… une bâtarde. Car telle était la morale chrétienne coupable de tant de souffrances et de vies saccagées.

Comment des gens intelligents, avec les valeurs du bien, des gens évolués, civilisés, d'un niveau si élevés, dotés d'autant de compassion, de bonté, de bienveillance, de bon sens… tout le contraire des doctrines qui avaient l'affront de prétendre en ce qui était leur opposé, pouvaient-ils tolérer toute cette laideur, une telle ignominie, cette culture de mort anti famille et anti femme ?

Pour les femmes, il n'y avais jamais rien eu de bon, de positif, dans aucune société religieuses. Eux, des athées, décrits comme les pires êtres qu'il puisse exister, les plus immoraux que le monde puisse voir, avaient, dans leurs pays, toujours été bien meilleurs que bon nombre de religieux, bien plus encore que tous ceux qui les jugeaient avec leur manuel sectaire.
Jean et son aimée, Clarice, vivaient en paix au sain de leur mère patrie sans que personne ne les jaugent d'un mauvais regard du fait qu'elle était plus âgée que son aimé. Leurs valeurs avaient la source de la prospérité et du bonheur de leurs sociétés.

Le fait que pratiquement toutes les familles chez eux vivaient heureuses, épanouies, certes non sans parfois connaître quelques difficultés, sans nier la maigre minorité moins heureuse, parfois en souffrance, les rendait bien plus crédibles que les autres nations du monde.

Tout ceci ne faisait qu'exacerber encore davantage la haine religieuse de certains car ces gens, ces non croyants, leurs montraient à quel point ils avaient tort et s'étaient toujours trompés, entêté dans l'erreur. Mais ils croyaient, tel demeurait le problème… ils croyaient en des mensonges, en des chimères, fuyaient lâchement la réalité pour se réfugier dans un imaginaire où plus rien ne les atteignait, où ils ne faisaient qu'afficher la plus totale indifférence face aux souffrances humaines qu'ils engendraient en rejetant toujours la faute sur autrui.

Comment des gens honnêtes, sensés, dotés d'une conscience, ayant une morale, pouvaient ne point éprouver de mépris pour ces êtres obscurs qui préféraient la médiocrité de leur doctrine, la facilité qu'elle leur enseignait, le dénie dont elle les affublait, à la raison, l'intelligence, le bon sens… ?

Les regards amplis de haine et de dédain les fusillaient autant que les frustration avec cette terrible aigreur inavouée car bien trop lourde à porter comme honte pour eux, pour leur fierté, l'orgueil dont ils faisaient l'adoration, une idole grossièrement dissimulée derrière tant et tant de certitudes ou de « convictions » uniquement destinées fuir la réalité qui les dérangeait.

Ils haïssaient le reflet de leur propre échec, l'image d'une réussite, d'un idéal qu'ils ne seraient jamais en mesure d'atteindre. Il s'agissait d'une lumière mettant en évidence toutes leurs erreurs, leurs échecs, leurs torts, l'obscurité chez eux. Ils continuaient de sa mentir à eux-même, refusaient d'admettre la seule Vérité qui s'imposait à eux, cette si effroyable réalité qui les poursuivait et les avait déjà rattrapé. Elle les rattraperait encore tant qu'ils resteraient dans les ténèbres qu'ils croyaient être de la lumière, le mal qu'ils croyaient être le bien, l'injustice qu'ils croyaient juste…

La jeune femme eut alors ces mots dont certains se souviendraient avec une terrible amertume : « Ils peuvent encore agir, cesser de s'égarer, grandir… mais il est sans doute déjà trop tard car ils ne comprennent pas ce que nous sommes, ils ne l'ont jamais compris. Ils ont eux-même creusé leur propre tombe tandis que nous seront les spectateurs de leur chute inexorable... »

La jeune fille ajouta alors d'autres paroles, complétant celles de sa chère belle-sœur : « Par leur faute, des centaines de millions de vies seront détruites et ils rejetteront toujours leurs crimes, leurs responsabilités, sur les autres. Quel terrible gâchis. Ce pays qu'ils vénèrent pourrait devenir tellement plus, tellement mieux que maintenant ou avant et ce que hélas, il deviendra plus tard. Ils pourraient eux aussi connaître ce que nous connaissons, devenir une puissance que rien ne pourrait arrêter sur cette planète… comme nous... »




Aux nostalgique du : « C'était mieux avant » je ne peux que répondre : « Ça aurait été tellement mieux ainsi... »

[/spoiler]


Je ne vais pas faire ce qu'ils attendent de moi en me focalisant sur l'islam. Et là aussi, je leur glisse une quenelle.


"Il y a cent mille ans, une grande et puissante civilisation existait... et comme d'autres, elle a connu un évènement qui lui a été fatal. C'était quelque chose qu'ils n'attendaient pas, l'arrivée d'une force obscure et destructrice qui n'avait aucune limite dans sa soif insatiable de possessions et de domination. Ils nommèrent cet ennemi: les Destructeurs.

Tous les mondes qu'ils prenaient portaient la vie et ils ne laissaient derrière que des terres stériles hautement toxiques, vidées de toutes leurs ressources...



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 12 invités