Salem Ben Ammar

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres subdivisions du forum - Exprimez vous et débattez entre vous - dans le respect de l'autre.
Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20762
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mar. 20 févr. 2018 16:57

Dernier message de la page précédente :

Jugement posthume de Mahomet pour crime contre l’humanité


Si je comprends bien le Jugement dernier aura lieu quand il n’y aura plus aucune trace de vie visible et invisible sur terre, à la fin du cycle solaire. Or, Mahomet, schizoïde-paranoïde de la pire espèce, charlatan en eschatologie et astrophysicien autoproclamé aux compétences d’un chamelier scrutant les étoiles avec un télescope taillé dans la pierre de la Ka’aba, avait prédit la fin du monde à la fin du XVe siècle de l’Hégire. Elle serait donc imminente selon ses prédictions, car « par définition, l’ère musulmane ouvre la période eschatologique qui durera 15 siècles. Il s’agit de la toute dernière phase de l’histoire du monde, et le Prophète lui-même compare la période inaugurée dans l’histoire par sa mission à celle séparant la prière rituelle du‘asr (fin de l’après-midi) à celle du maghrib (coucher du soleil). Dans le même esprit, il aurait affirmé en levant sa main que sa mission et l’heure dernière étaient rapprochées comme son majeur de son index. »

http://www.mizane.net/la-fin-du-monde-s ... musulmane/

Allah ressuscitera toutes ses créatures depuis les origines du monde, ça en fera du monde à juger. Des milliards de milliards d’êtres humains et de djinns qui seront appelés à la barre avec Mahomet procureur et intercesseur.

Il semble même que seule une infime partie de sa communauté goûtera aux joies de son bordel et s’enivrera du vin de dattes d’origine halal contrôlé et produit par Allah lui-même.

Si le Jugement dernier a lieu après la disparition de toute trace de vie sur terre et la pulvérisation de la terre elle-même comment se fait-il que Mahomet lors de sa fameuse ascension nocturne pour une audience cruciale pour l’avenir de l’humanité au cours de laquelle il avait rencontré le gratin des prophètes, pouvait affirmer que le paradis et l’enfer étaient déjà peuplés et qu’Allah a ainsi prononcé ses premiers verdicts et ce en son absence ?

D’après son témoignage invérifiable et burlesque mais qui a valeur de vérité pour ses adorateurs il prétend qu’il n’y a que le paradis, fardaouss, qui est peuplé des hommes et que les femmes sont logées en enfer, mgéhenne.

Si l’on suit ses assertions, d’autres Jugements derniers ont déjà eu lieu et dans ce cas-là et ce sans incidence sur la fin du monde.

Cet hurluberlu a surtout confondu ses délires hallucinatoires lors de cette fameuse nuit du voyage dans les tourments de son âme damnée avec le verdict de la vraie justice devant laquelle il aurait dû répondre pour ses crimes immoraux et contre l’humanité.

Salem Ben Ammar




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20762
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mer. 21 févr. 2018 15:30

Je remarque que l'on accorde un crédit énorme aux ex islamistes et salafistes déclarés qui se veulent plus que jamais musulmans, symptomatique de leur état de pathologie schizophrénique, et mépris et indifférence pour les ex musulmans qui ont le mérite de ne pas laisser entretenir la moindre ambiguïté sur leurs rapports à l'islam.

Certains d'entre eux le font au péril de leur vie et ne sont guère ménagés par les foudres de la justice à l'image de mon ami Pascal Hilout et ma modeste personne.

On donne la parole dans les médias à des hommes qui embobinent l'opinion publique avec leur islam soluble sans la République et on met en quarantaine les donneurs d'alerte sur sa haute nocivité pour la République et pour qui l'islam est une algue mortelle dans un aquarium.

Source



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20762
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » jeu. 22 févr. 2018 16:21


Plus le port du voile islamique prolifère, plus le voile de la mort s’étend sur l’humanité


L’habit ne fait pas le moine et le voile ne fait pas d’une femme mère-la-vertu. Quand on se voile, c’est ce qu’on a toujours quelque chose à cacher. Les courtisanes, les prostituées sacrées, les braqueurs, les cambrioleurs, les bourreaux, les membres des 3 k, se voilent aussi bien que les femmes musulmanes.

Elles ont peut-être des raisons pour le porter. Mais en aucun, elles ne sont les leurs. En tant que musulmanes, elles sont sous la tutelle de leurs conjoints ou sous influence de leur environnement. Son port renvoie à l’image exécrable de la condition de la femme de l’islam et n’est certainement pas un symbole de la vertu et de la chasteté de la femme comme elles le prétendent sans rien connaître de surcroît des vraies origines du voile quise perdent dans la nuit des temps alors que l’islam n’était pas là.

Mahomet,le prophète du carnage comme il se définissait lui-même, incestueux, violeur et pédophile n’avait jamais explicitement prescrit son port et exhorter les femmes à se couvrir les cheveux et leurs corps. Il était inconnu de la société arabe en son temps. Il est à douter qu’elle eût jamais entendu un jour parler de tchador, ni nikab, ni burqa. La seule chose qui lui fût familière est le hijab dans le sens de cloison, paravent, tenture, rideau qui ne pouvait être qu’un tissu, cha’ar, qui séparait ses épouses de ses compagnons pour les soustraire de leur vue (S.33, Al-Ahzab, les partis, V.53 et 59), contrairement à lui qu avait le privilège du gourou de déshabiller du regard toutes les femmes dont la soeur d’Aïcha, Asma, de sa belle-fille Zeïneb,ou de la femme d’Othmane ibn Afane dont il s’inquiétait de la pâleur de son teint.

Il est aussi un signe de reconnaissance, une distinction permettant de ne pas confondre dans la foule des femmes qui faisaient leurs besoins naturels à l’air libre, des croyantes femmes libres, esclaves et odalisques. Vous n’êtes pas ses épouses pour pouvoir vous faire passer pour des mouhajabates, celles qui portent le hijab ou la abaya,un tissu qu’elle jette sur la tête en laissant leur visage et leurs mains découverts.

Si le port du voile avait un fondement religieux et attestés par les sourates et la sunna, vous pensez bien qu’il ne serait pas au coeur d’une polémique et de controverse entre les pseudo savants de l’islam.

http://amriahmed.blogspot.fr/2012/03/le ... ation.html

Ce qui était au départ comme un moyen de distinction sociale en Mésopotamie de la femme libre des femmes esclaves et prostituées et qui n’était pas pour autant un garant de sa bonne moralité, est devenu par un artifice politique le voile islamique.

A moins que les femmes qui portent le voile dans toutes ses inclinaisons ne se considèrent comme femmes libres et celles qui ne le portent sont des esclaves et des femmes de petite vertu. S’il en est ainsi il ne peut qu’être que l’expression de leurs propres mépris d’elles. L’honorabilité d’une femme n’est pas dans son accoutrement vestimentaire.

N’en déplaise à ces femmes, la prolifération du port du voile a un caractère politique manifeste, elle est intimement liée à celle du port de la barbe islamique et le kamiss afghan et leur corollaire le djihad. A chaque genre musulman son mode vestimentaire. Il marque la sortie de l’ombre de l’islam fondamentaliste et de l’influence grandissante du wahhabisme sur la vie des musulman.

Il s’agit d’une démonstration de force, une sorte de défilé militaire pour impressionner les éventuels ennemis et exalter les pulsions velléitaires des musulmans. Plus son port progresse, plus l’islam fondamentaliste marque des points et renforce son pouvoir sur les musulmans.

Il est la face visible de cet islam qui se rêve en maître du monde et dont le voile est le premier symbole quant à sa vitalité et ses desseins velléitaires.

Il est plus que jamais le voile que l’islam fondamentaliste, qui est la face émergée de l’iceberg musulman,est en train de jeter sur le monde libre.

Il est plus qu’une chaîne entravant les chevilles de l’esclave,il est le signe de la destruction lente et inexorable de la fin des libertés humaines.

Quoi qu’elles en disent, il est ce fameux hijab de la maison de Mahomet qui marque un gouffre entre les sexes et les musulmans et le non-musulmans.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20762
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 24 févr. 2018 11:16

Un jour viendra où les urnes électorales, seront les urnes des cendres de la France
Salem Ben Ammar,
Docteur en sciences politiques, français d’origine Tunisienne,

Viendra le jour où nous allons rigoler jaune avec les revendications des musulmans de France : « Nous constituons près du tiers de la population française. En toute logique nous devons prétendre au tiers des sièges dans les différentes institutions nationales et locales représentatives du peuple .
Or, nous sommes mis sur la touche alors que vous êtes élus grâce à nos voix. Soit vous nous faites de la place sur vos listes soit nous créons nos propres partis politiques , et nous présenterons nos candidats partout en France.»

Un autre péril qui menace la France où ils pourraient un jour ou l’autre mettre la main sur l’Assemblée Nationale et adopter les lois favorables à l’islam. Ils sont des électeurs, aucune loi en France ne saurait étouffer leurs velléités politiques.

Le vrai péril pour la France est quand les musulmans seront 10 millions à voter. Quand ils seront 10 millions à voter ce qui ne saurait tarder quand on sait qu’un jeune sur 5 au moins est de parents nord-africains, les urnes de la démocratie pourraient se transformer en urnes de ses cendres. Une conquête tranquille de pouvoir sans heurts ni effusion de sang.

En naturalisant les musulmans à tour de bras, la France n’a peut-être pas imaginé le scénario qu’un jour ils seront des électeurs et des éligibles et qu’ils pourraient ainsi l’achever. Un musulman est, par définition, un soldat au service de la cause de sa religion; il n’a que faire de l’intérêt général d’un pays censé être de surcroît un "dar al harb", une aire à conquérir, qui naïvement lui offre lui-même les armes de ses lois trop généreuses pour faire triompher la cause de l’islam.

La France peut toujours fermer ses frontières et durcir les conditions d’accès à sa nationalité mais elle ne peut plus faire grand-chose contre la forte poussée démographique et le poids électoral grandissant de ses musulmans.

Quelle que soit la force politique qui sera amenée à diriger les affaires du pays aux lendemains des prochaines échéances électorales présidentielles et législatives elle n’aura pas toute la marge politique nécessaire pour les traiter en simple vivier électoral où l’on vient puiser ses voix tous les 5 ans.

C’est fini le temps où ils font figure de simples figurants sur la scène politique française. Ils savent parfaitement que le temps joue pour eux et que statistiquement ils constituent le premier politique en France avec au moins 10 millions de militants déterminés et mus par le même idéal islamiser la France.

Pour l’heure ils sont capables de se fondre dans le creuset républicain pour ne pas continuer à nourrir les sentiments de rejet et de défiance dont ils font l’objet au sein de la majorité des Français. Ils préfèrent temporiser et poursuivre subrepticement leur stratégie d’araignée qui tisse inlassablement sa toile à l’ombre des tours en béton et s’étendre dans les coeurs des villes comme à Marseille, Paris, Lille et Toulouse où des quartiers entiers sont totalement islamisés.

Pourquoi vont-ils relever le défi d’une guerre civile qui pourrait leur être fatale alors qu’ils ont tout intérêt à avancer à visage couvert et renforcer leur assise démographique et électorale sans que personne n’y prenne garde ?

La France islamisée est pour bientôt et les musulmans s’en frottent les mains comme si leur victoire est acquise à 100%.

Et ce n’est pas des gesticulations verbales enfiévrées et hystériques que les Français soumis aux flux migratoires incessants à forte dominante musulmane vont pouvoir éviter à la France de finir sous les griffes de l’hydre musulmane.

Tant que le peuple continue à banaliser le danger de l’islam la France n’échappera pas à son destin musulman.

Salem Ben Ammar




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20762
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mer. 28 févr. 2018 15:44

Puisque mes amis arabes pas plus arabes qu'ils ne le prétendent sont férus des chiffres, les 22 pays dits arabes produisent 40% de brevets en moins que leur ennemi juré Israël.

Mais cela a encore plus de sens si l'on compare la population israélienne de 8 millions à celle des dits arables 380 millions.

A peine 2, 2%. On peut affiner plus loin l'analyse en rapportant le nombre de brevets à la population de chaque camp. Il n'y a plus de génie israélien que d'incurie intellectuelle arabe.

La force d'Israël est dans son système éducatif et la part de 12% de son PIB à l'éducation. l'Égypte à peine 2,5%.

Et dire qu'Israël est une économie de guerre. Bourguiba disait en son temps que la vraie guerre est celle contre l'ignorance et l'endoctrinement religieux. Plutôt des écoles que des mosquées. Des ingénieurs plutôt que des imams. Des hommes de sciences plutôt que des cheikhs.

Le développement humain plutôt que le Jugement dernier. Des stylos plutôt que des balles. Le paradis terrestre plutôt que celui de Mahomet. La vraie vie éternelle est la préservation de l'environnement. Investir dans le bien-être humain pour plutôt que dans celui du divin. La vie sur terre n'est pas dédiée à la vie dans l'au-delà, elle est le présent des générations futures. Le vrai tribunal est celui où l'homme aura à répondre de ses actes bons ou mauvais en faveur ou au préjudice de ses semblables humains. Et tout cela n'est enseigné nulle part dans leur livre sacré. Car il n'y a de sacré que l'éveil des consciences et l'épanouissement humain. Donnez des livres aux hommes plutôt que le Coran et vous en ferez des vrais acteurs de leur vie.

Salem Benammar



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20762
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mar. 6 mars 2018 17:00

Nul besoin de connaître l’arabe pour connaître la haute toxicité du Coran

Le Coran Sourate II La Génisse, verset 187/191 : TUEZ-LES partout où vous les atteindrez ! EXPULSEZ-LES d’où ils vous ont expulsés ! La persécution [des croyants] (fitna) est pire que le meurtre. [Toutefois], ne les combattez point près de la Mosquée Sacrée avant qu’ils vous y aient combattus ! S’ils vous y combattent, TUEZ-LES ! telle est la ‘récompense’ des Infidèles

« Vous n’êtes pas qualifiés pour critiquer le Coran car vous n’avez pas la maîtrise de l’arabe ». L’éternelle rengaine des bac -1438 assénée aux détracteurs de l’islam religion d’amour, de paix et de tolérance ;

Combien de musulmans connaissent cette langue et parmi ceux qui la connaissent combien sont-ils à avoir lu le Coran dans le texte ?

Combien ont-ils accès à la lecture dans leur propre langue maternelle quand on sait qu’analphabétisme et illettrisme sont la norme dans les pays musulmans ?

Combien de pratiquants sont-ils doués en polysémie et capables de comprendre le sens des mots des versets qu’ils récitent comme des perroquets dans leurs prières quotidiennes comme la sourate de la Fatiha, une véritable apologie de la haine antijuive et antichrétienne ?

Est-ce qu’ils font passer des tests de connaissance de la langue arabe aux nouveaux soumis à l’islam qui leur suffit de bafouiller la chahada, profession de foi, pour être admis dans leur vénérable organisation oummienne, véritable mafia planétaire ?

Intolérants à la frustration, ravis aux anges quand leurs idiots utiles et collabos qui n’ont jamais ouvert un Coran de leur vie et pour qui l’arabe est une langue non-écrite, caressent leur bête immonde islamique dans le sens du poil, mais que l’arabe est laissé aux portes des mosquées, mais ils poussent leurs cris d’orfraie et appellent au sacrilège dès que l’on met à mal leur croyance. Et pour occulter le débat ils brandissent l’épouvantail de la langue arabe. Alors qu’eux-mêmes ils n’ont aucune connaissance du sens littéral du mot islam ni de l’étymologie du mot masjed, mosquée.

Ils ont tout faux car les démystificateurs les plus en vue de leur dogme sont ceux pour qui le Coran n’a pas de secret dans sa langue liturgique.

De même que de nombreuses sourates du Coran ( 1, 2, 3, 4, 5 8, 9, 47, 49…) ne prêtent guère à confusion, quelle que soit la langue dans laquelle on les lit, et qui sont très édifiantes sur sa nature ultra-violente et belliqueuse. Le fait même de traiter son semblable humain de kafir, mécréant, est en soi la pire manifestation de mépris que l’on puisse éprouver à son égard.

Au cas où les vierges effarouchées de l’islam l’ignorent, de nombreuses traductions du Coran ont l’aval d’al-Azhar.

Comme ils ne sont à court de faux-arguments pour discréditer les critiques de l’islam, ils mettent la barre de plus en plus haut. Il faudrait désormais être titulaire de doctorats en théologie, philologie, linguistique, d’histoire des religions, pour pouvoir avoir un avis autorisé sur le Coran. Comme si leurs imams incultes et les propagateurs wahhabo-salafistes du virus létal de l’islam des origines possèdent ces prérequis ?

Faire un parallèle entre l’islam et les deux autres religions monothéistes pour mettre à jour les principales sources d’influence de l’islam et tordre ainsi le cou au mythe du Coran incréé n’est pas une science exacte et inaccessible aux communs des mortels.

Salem Ben Ammar



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20762
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » jeu. 15 mars 2018 14:04

Pourquoi il faut boycotter massivement les élections municipales en Tunisie

1 200 000 Tunisiens sont islamistes par convictions et opportunisme pour près de 5 500 000 électeurs dont plus de 4 000 000 de voix qui ne sont pas acquises à la secte infecte d’Ennahdha.
Arithmétiquement a partie n’est pas perdue si la majorité des Tunisiens se donnent la main et laissent leurs querelles partisanes de côté.
La Tunisie ne mérite-t-elle pas une véritable union sacrée pour la sauver des griffes radioactives de l’Hydre islamiste ? C’est la rue qui a sauvé l’Égypte et non pas les urnes où les dés sont pipés.
Des millions de Tunisiens doivent sortir dans la rue pour leur barrer la route car le salut de ce qui était autrefois un beau pays avant que le voile de la mort ne soit déployé sur lui n’est certainement pas dans les bulletins de vote.

Il n’y a qu’un parti celui de la patrie. On l’aime on sort de chez soi et on lui exprime son dévouement avec force et détermination, on ne l’aime pas on reste chez soi pour se délecter du spectacle de sa descente aux enfers nazislamistes.

Le destin de ce pays est plus que jamais entre les mains de son peuple. C’est lui et lui seul qui peut la sortir du fond du gouffre. A-t-il encore une once d’amour en lui pour ce pays dont l’étoile a brillé aux firmaments des nations de l’histoire ?
La balle est dans son camp et nulle part ailleurs. En a-t-il la volonté ? Son inertie légendaire laisse supposer qu’il serait indifférent au sort de son pays n’est guère rassurante.

La filiale locale des frères terroristes musulmans Ennahdha et ses multiples faux-nez sauront voter d’une seule voix le jour j et la majorité des Tunisiens pourront se draper dans leur honte de leur avoir pavé la voie de la victoire.

Les prochaines élections municipales constitue nt la mort inéluctable d’un pays agonisant.

Pour lui redonner le souffle de vie, il ne faut surtout pas prendre le pari des partis afin d’éviter de donner aux félons islamistes la légitimité qui va consacrer leur main mise finale sur leur butin tunisien.

Voter c’est baisser le pouce pour achever leur proie tunisienne.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20762
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 17 mars 2018 11:21

Qu’adviendra-t-il de l’humanité le jour où l’islam en sera le maître ?
Image

Ça fait des années que j’attends que les musulmans nous dessinent les contours du monde le jour où ils en seront les maîtres. Comment vont-ils s’y prendre pour nous imposer la dictature de l’islam ?

Sommes-nous quoi pour eux ? Des pantins, des lopettes, des laquais, des soldats de plomb, des figurines, des bénis oui-oui, des lâches, des poltrons, des moutons, des cafards, des naïfs qui vont avaler sans sourciller la grosse couleuvre de l’islam de paix, une armée mexicaine, ? Et les Russes, les Juifs, les Chinois, les Japonais, les chrétiens fondamentalistes, les hindous, les patriotes, les évangélistes, les athées, les démocrates, etc… qui représentent le gros des troupes vont-ils rester les bras croisés et s’offrir à l’islam en Holocauste ?

Les musulmans sont frappés d’un grave tropisme qui les fait avancer comme des aveugles traversant le gué par de fortes pluies torrentielles, inconscients du danger qui les menace…

Image



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20762
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mer. 21 mars 2018 15:21

Et si le vrai mécréant est le musulman qui traite autrui de ce qu’il est lui-même ?
https://salembenammar.wordpress.com/201 ... -lui-meme/



Est mécréant que celui qui projette sa mécréance sur autrui et qui fait sienne une idéologie mortifère et suprémaciste. Ne pas partager sa croyance n’est pas un crime c’est un droit inaliénable qui ne se discute pas et encore moins être qualifié.
C’est mon droit de ne pas être ce que vous êtes et il est de votre devoir de me respecter mais en aucun cas vous êtes en droit de me juger de mécréant avec toute la connotation négative que cela sous-entend comme si être musulman est en soi un titre d’honorabilité et garant de rigueur morale.
Tant mieux pour vous si vous êtes musulmans mais je n’ai pas à vous tenir grief et vous stigmatiser. Faites de même avec moi et laissez l’enfer et le paradis pour les gens qui ne tolèrent pas la liberté de conscience et qui prônent des valeurs incompatibles avec la paix et le vivre ensemble.
De quel droit vous vous faites nos inquisiteurs alors que le vrai mal est celui qui mine votre existence pour en faire un enfer sur terre et pour mieux calmer vos tourments et ravaler votre rancœur vous nous promettez la double peine.
Nous n’avons tué personne contrairement aux vôtres devenus la terreur du monde et en quoi nous avons enfreint des règles qui ne sont pas les nôtres pour être traités d’infidèles et surtout qu’elles ne sont en aucun cas l’expression de notre volonté commune ?



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20762
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 24 mars 2018 11:27

Salem Benammar


Ce ne sont pas les hommage unanimes qui vont rendre la vie à Arnaud Beltrame et consoler les siens, c'est un plan d'action préventif qui frappe le terrorisme à ses racines qui sont dans le coran rien que dans le coran.

Les musulmans peuvent raconter et débiter leurs bobards de ce n'est pas ça l'islam, mais seuls les versets qui arment les mains des terroristes font foi et qui définissent parfaitement l'islam.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20762
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mar. 27 mars 2018 15:24

France : pourquoi tant de fascination pour l’Hydre musulmane ? par Salem Ben Ammar

Tout donne à croire que la France a vendu son âme au diable musulman.

Il tue, massacre, égorge, décapite, terrorise, intimide, répand son poison, tyrannise, s'en prend à son mode de vie, colonise son territoire, impose sa loi partout où il est, il est chez lui et personne d'autre ne peut y être.

Il fait de ses prisons ses manufactures de bombes humaines et des foyers de prosélytisme et de son espace publique ses mosquées à ciel ouvert.

Un français de souche et de culture, un européen, un juif, un chrétien, un chinois, un hindou n'ont pas leur place là où il règne en maître.

La République n'est plus la République, fière, altière, jalouse de son histoire, résistante et combative, elle subit ses assauts meurtriers répétés en faisant tout pour ménager sa susceptibilité et le protéger contre les hostilités légitimes de ses enfants.

Du coupable qu'il est, elle le blanchit et l'innocente et accable ses opposants de tous les maux de la terre, comme s'ils étaient les vraies causes de ses tourments

Sur elle, s'étend plus que jamais le voile de la mort, mais cela ne lui importe guère pour finir en proie de cette hydre infâme.

Il viole ses lois en toute impunité avec arrogance et insolence, elle n'ose pas le rappeler aux ordres.

Elle cherche à lui trouver des accommodations pour lui tailler un kamis républicain.

Ce serait lui faire outrage de lui signifier qu'il n'est pas chez lui, soit il s'y plie à ses codes soit il plie baguages va là où le paysage lunaire sied à son personnage.

Il est au-dessus des lois, toute critique de sa personne est jugée hors-la-loi la loi.

Traité comme un souverain de droit divin, elle à ses pieds pour lui lécher les babouches.

Elle vomit ses racines et mène une guerre acharnée à ses enfants qui les exaltent et en font leurs étendards, le prix de son tribut pour sa dissolution dans son engeance.

Elle est tombée sous son emprise, fascinée par son personnage sorti tout droit l'outre-tombe, ne jurant que pour lui, n'ayant d'attentions que pour lui, comme s'il était la source de sa vie. En le perdant, elle la perd.

Mais inconsciente et irresponsable, elle n'a pas compris que tout compromis avec lui n'est pas que compromission, c'est abdiquer face à lui pour ne plus exister en tant que France.

De qu'il n'est pas là pour transforme ses prisons aux frais des contribuables en lieux d'endoctrinement



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20762
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » jeu. 12 avr. 2018 18:18

Sarkozy, le va-t-en guerre par Salem Ben Ammar

L'amitié désintéressée(?)de Sarkozy avec les roitelets du Golfe pour qui l'honneur d'un homme est au prix des chiffres alignés sur un chèque, a coûté 2 guerres à la France, dont les conséquences directes sont l'augmentation inquiétante des risques terroristes comme on a pu le voir avec les tueries de masse du 13 novembre 2015 où le commando a pu infiltrer les flux des réfugiés syriens pour se rendre en Europe en trompant la vigilance des services de renseignements.

Les conflits syriens et libyens déclenchés au nom des sordides desseins géopolitiques et géo-énergétiques voire l'inimitié maladive des roitelets enturbannés et Sarkozy envers le fou de Tripoli ont véritablement ouvert un grand boulevard devant les mouvements terroristes en Occident.

Un jeu de roulette russe dont les populations occidentales en ont font les frais même si elles ne sont pas les seules. Mais il semble que Sarkozy n'a pas évalué les retombées sécuritaires et humanitaires de sa politique canonnière.

Jamais l'Occident n'a été autant pris d'assaut par les flots migratoires que depuis 2011. Par terre et mer, à travers la Turquie d'Erdogan qui profite de l'aubaine pour monnayer sa coopération de containement des réfugiés sur son territoire et par la voie maritime avec des côtes libyennes devenues une passoire et une bénédiction pour les passeurs depuis la chute du fou du Tripoli.

Est-ce qu'il s'est demandé qu'en voulant la mort de Kadhafi, c'est la digue libyenne qui protégeait l'Europe qu'il allait faire sauter ?

Les candidats subsahariens à l'Eldorado européen s'arrêtaient autrefois en Libye où ils pouvaient trouver le travail qu'ils pensaient avoir en Europe, mais depuis le chaos indescriptible qui règne dans ce pays, plus rien ne peut les les détourner de leur quête d'un monde meilleur que celui de leurs villages africains. Plutôt la mort que d'y retourner Gros-Jean comme devant. La honte de devenir la rusée des leurs pour avoir échoué dans leurs projets de toucher leur Graal européen.

Kadhafi avait beau un despote psychotique, mais tout au moins il était pour l'Occident une soupape de sécurité et un garde-frontière de premier ordre.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20762
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » ven. 13 avr. 2018 17:13

La tyrannie de Facebook par Salem Ben Ammar
A nouveau bloqué pour 30 jours par les agents de la brigade de la bien-pensance facebookienne au service de l’islamisation du monde pour avoir écrit au lendemain du crime contre l’humanité de caractère terroriste de Trèbes-Carcassonne le 23 mars 2018, 4 morts et 15 blessés, que les auteurs desdits crimes, outre leur religion commune, ils présentent des origines géographiques communes. Et ce sans aucune mention de leurs pays d’origine qui sautent pourtant aux yeux des aveugles sauf ceux qui ont intérêt à ce que cela soit gardé comme un secret d’État pour ne pas nuire au projet du mariage contre-nature parfaitement bien engagé entre la France et l’Hydre islamique qui convoite fiévreusement sa main depuis plus 13 siècles.
Les entremetteurs de ce mariage qui sonnera le glas de la France soumise aux feux nourris de la Waffen SS terroriste islamique depuis l’attentat de Toulouse-Montauban veillent au grain et réagissent avec une férocité impitoyable digne de la Gestapo avec les opposants à ce mariage.
Les bans sont déjà dans les tuyaux, la noces de sang est irrémédiable et personne ne peut contrarier ses partisans dans leur sombre dessein.
La table est mise et les convives triés sur les volets sont déjà connus et le maître de la cérémonie qui célébrera cette mésalliance le fera dans le strict respect de la tradition musulmane se fera la joie de réciter la Fatiha démoniaque. On ne doit rien laisser filtrer sur sur son caractère effrayant et épouvantable pour ne pas éveiller les soupçons sur les risques mortels encourus par la mariée.
Un secret de polichinelle que l’on doit garder jalousement comme des cadavres exquis dans les placards de peur que son odeur putride n’étrangle ses propres zélateurs.
Pour paraphraser Molière, c’est moins cette chose que l’on doit cacher de leur vue que les effets pervers de cette chose qu’elle peut induire avec des dommages incommensurables pour eux.
Mourir de leur propre mal.
Tuer la liberté de conscience pour ne pas réveiller ces consciences assoupies qu’il suffirait d’un rien pour les réveiller comme autrefois le peuple de Paris.
Nous sommes nombreux à payer pour le savoir comme mon ami Pierre Cassen, harcelés judiciairement, alors que les fichés S circulent en toute liberté malgré le danger potentiel qu’ils pressentent pour la sécurité publique.
Comment pouvoir s’abstenir à nommer le mal qui gagne du terrain tous les jours sans se rendre complice de sa propagation si on le tait ? Autant être cloué au pilori le verbe haut et sincère que d'avaler sa langue pour ne pas troubler le vivre ensemble mais aux conditions du dernier arrivant.
Tant que persiste encore une lueur d'espoir pour arracher la mariée des griffes radioactives de l'Hydre islamique on se doit continuer à brandir l'étendard du politiquement incorrect qui n'est pas du goût des morveux-laudateurs de la nature subliminale de leur serpent des fosses septiques de l'humanité.
Nous sommes pas dans l'oeil du Big Brother nous sommes dans le collimateur des agents de la Gestapo chariatique qui surveillent tous nos faits et gestes à partir de leurs officines liberticides sises au Maroc.
La censure inquisitoriale semble s’intensifier au même rythme que la déferlante terroriste devenue le quotidien des Français et pas seulement.
A chaque fois qu’un soldat d’Allah brise des vies humaines, le cimeterre de la censure facebokienne s’abat sur la liberté de pensée. Comme si l’on cherche à éliminer tous les témoins gênants d’un crime que l’on doit étouffer vaille que vaille afin d’empêcher le dévoilement de l’identité du coupable.
Un coupable connu de tous mais dont le nom ne doit jamais être rendu public.
Toute tentative de le nommer est aussitôt bâillonnée et discréditée et qualifiée d’incitation et de provocation à la haine raciale.
Si haine raciale il y a, c’est celle qui anime et motive les actes terroristes et certainement pas ceux qui mettent le doigt là où il ne faut pas et qui refusent de se plier à la loi de silence qui entoure l’idéal mortifère des soldats d’Allah.
Le vrai racisme est de nier les fondements idéologiques des auteurs des crimes terroristes et de vouloir vouer aux gémonies ceux qui refusent le vivre ensemble dont la finalité est la disparition de leur identité et leur mode de vie.
Pendant ce temps les dizaines de candidats au djihad dans le sentier d'Allah ont tout le loisir de continuer à répandre sur FB leur poison venimeux en toute impunité avec la complicité active des modérateurs issus du même pays que le monstre d’inhumanité de Carcassonne-Trèbes.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20762
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 14 avr. 2018 12:52

Musulmans : qu’est-ce que ça peut vous faire si je ne suis pas ce que vous êtes ? par Salem Ben Ammar

Qu'est ça peut vous faire si je vais en enfer, alors que vous y êtes et je ne crois pas qu'il puisse en exister pire que le vôtre, ici-bas et dans l'au-delà ?
Qu'est-ce que ça peut vous faire si je ne veux pas de votre paradis lascif à des années-lumière de mes principes moraux ?
Qu'est-ce ce que ça peut vous faire si j'ai choisi de ne pas emprunter votre chemin ?
Qu'est-ce que ça peut vous faire d'être un "égaré" tant que cela ne vous porte pas préjudice comme si vous êtes vous-mêmes sur le bon chemin ?
Qu'est-ce que ça peut vous si je ne crois pas un traître mot au message de votre prophète du carnage et de n'accorder le moindre crédit à votre dogme imbécile et liberticide ?
Qu'est-ce que ça peut vous faire si je ne vénère pas votre divinité et son prétendu messager qui sont les vrais visages du grand mal ?
Qu'est ce que ça peut vous faire si ma vie n'est pas rythmée par les appels à la prière ?
Qu'est-ce que ça peut vous faire si je suis dans le rejet total de votre enseignement religieux empreint de haine et de violence ?
Qu'est-ce que ça peut vous faire si je suis un "mécréant" comme si être musulman est facteur d'épanouissement personnel et de développement humain ?
Qu'est-ce que ça peut vous faire si je ne crois pas en la vie éternelle après la mort, surtout celle qui serait la vôtre, le bordel et le sexe à gogo ?
Qu'est-ce que ça peut vous faire si je choisis d'aimer l'humain indépendamment de ses origines, son sexe, ses orientations sexuelles, sa croyance, sa culture et le monde du vivant plutôt que votre divin ?
Qu'est-ce que ça peut vous faire si mon mode de vie n'est pas le vôtre ?
Qu'est-ce que ça peut vous faire si je ne me nourris pas de vos historiettes ?
Qu'est ce que ça peut vous faire que je ne conçois pas le monde selon votre grille de lecture ?
Qu'est-ce que ça peut vous faire si je refuse l'idée absurde d'être une créature de votre divin ?
Qu'est-ce que ça peut vous faire si pour moi tous les êtres humains sont nés égaux en droit et en devoir et que l'on n'évalue pas les hommes à l'aune de leur appartenance à l'islam, vous n'êtes rien les meilleurs ?
Qu'est-ce que ça peut vous faire si je ne veux pas croire en vos délires hégémoniques ?
Qu'est-ce que ça peut vous faire si je suis ce que suis et pleinement responsable de mes actes et que je n'ai pas besoin me défausser sur un divin pour me laver les mains ?



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20762
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mer. 18 avr. 2018 15:45

Marine Le Pen a raison de dire qu’un étranger délinquant n’a plus sa place en France par Salem Ben Ammar


Là où je rejoins absolument Marine Le Pen, malgré tout ce qui nous sépare, tout étranger coupable d'un délit sur le sol français quel qu'en soit le degré de gravité et ses conséquences judiciaires doit être expulsé chez lui sans aucune autre forme de procès.

C'est une obligation essentielle à laquelle devraient être tenus les étrangers vivant en France. Ils doivent savoir que les droits ne sont pas des droits acquis et qui sont soumis à des contingences qui peuvent les remettre en question en cas de manquement aux lois de leur pays d'accueil.

Quand vous invitez quelqu'un chez vous et se comporte mal en violant les règles de bienséance, vous êtes en droit de le mettre à la porte de chez vous, pourquoi ne pas appliquer le principe avec tout étranger qui commet des infractions pénales ?

De même que tout binational devenu français par naissance, ou par mariage, ou par naturalisation ou réintégration, doit être soumis à une période probatoire de 10 ans à dater de la date d'obtention de la nationalité française, sauf dans le cas de ceux qui le sont devenus par naissance dont la période probatoire doit être ramenée à 5 ans à partir de la majorité. Période au cours de laquelle toute infraction pénale est susceptible de remettre en cause sa nationalité. Etre Français ne consiste pas à retourner les armes contre la France comme à Toulouse-Montauban, le Bataclan, Trèbes-Carcassonne ni non plus appeler à la mort des Français voire piétiner ses codes.

Le laxisme est le meilleur allié des terroristes. On ne lutte pas non plus contre la montée de la xénophobie supposée non plus en se gardant de mettre des garde-fous légaux contre les dérives délictuelles de certains étrangers.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20762
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mer. 18 avr. 2018 17:15

France : réveille-toi avant qu’il ne soit trop tard !
Publié le 17 avril 2018 - par Salem Benammar - 23 commentaires - 1 122 vues


Tout donne à croire que la France a vendu son âme au diable musulman comme en témoignent les indicateurs de capitulation.

Il tue, massacre, égorge, décapite, terrorise, intimide, répand son poison, tyrannise, s’en prend à son mode de vie, colonise son territoire, impose sa loi partout où il est, il est chez lui et personne d’autre ne peut y être et ne fait surtout rien contre lui car la justice court pour lui.

Il fait de ses prisons ses manufactures de bombes humaines et des foyers de prosélytisme et de son espace public ses mosquées à ciel ouvert.

Un Français de souche et de culture, un Européen, un juif, un chrétien, un chinois, un hindou n’ont pas leur place là où il règne en maître.

La République n’est plus la République, fière, altière, jalouse de son histoire, résistante et combative, elle subit ses assauts meurtriers répétés en faisant tout pour ménager sa susceptibilité et le protéger contre les hostilités légitimes de ses enfants.

Du coupable qu’il est, elle le blanchit et l’innocente et accable ses opposants de tous les maux de la terre, comme s’ils étaient les vraies causes de ses tourments

Sur elle, s’étend plus que jamais le voile de la mort, mais cela ne lui importe guère pour finir en proie de cette hydre infâme.

Il viole ses lois en toute impunité avec arrogance et insolence, elle n’ose pas le rappeler aux ordres.

Elle cherche à lui trouver des accommodations pour lui tailler un kami républicain.

Ce serait lui faire outrage de lui signifier qu’il n’est pas chez lui, soit il se plie à ses codes soit il plie bagages, va là où le paysage lunaire sied à son personnage.

Il est au-dessus des lois, toute critique de sa personne est jugée hors-la-loi.

Traité comme un souverain de droit divin, elle à ses pieds pour lui lécher les babouches.

Elle vomit ses racines et mène une guerre acharnée à ses enfants qui les exaltent et en font leurs étendards, le prix de son tribut pour sa dissolution dans son engeance islamique.

Elle est tombée sous son emprise, fascinée par son personnage sorti tout droit l’outre-tombe, ne jurant que pour lui, n’ayant d’attentions que pour lui, comme s’il était la source de sa vie. En le perdant, elle la perd.

Mais inconsciente et irresponsable, elle n’a pas compris que tout compromis avec lui n’est pas que compromission, c’est abdiquer face à lui pour ne plus exister en tant que France.

Salem Ben Ammar





Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Baidu [Spider], Google [Bot] et 29 invités