tarik rammadan , integriste ou pas ?

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres subdivisions du forum - Exprimez vous et débattez entre vous - dans le respect de l'autre.
Avatar du membre
Georges
Général de brigade Virtuel
Général de brigade Virtuel
Messages : 6704
Enregistré le : lun. 1 mai 2006 08:00
Gender : Male
Status : Hors ligne

Tarik Ramadan et son moratoire

Message non lupar Georges » dim. 27 janv. 2008 16:07

Tarik Ramadan a proposé un moratoire sur les peines de lapidation et de decapitation appliquées par l'islam.

Voici la réponse des oulémas de l'islam.

Réponse à Tariq Ramadan et ses lampistes (2005)

Objet :

Depuis le 11/9, les attaques contre la oumma islamiyya ont atteint des sommités, attaquée de toutes part elle survit aujourd'hui comme un poisson hors de l'eau.

Cet état de faiblesse permet aujourd'hui à des cellules interieures de s'activer et de se démasquer.

Ils parlent notre langue, prient à nos côtés et affirment être des nôtres et vantent les plus belles paroles de l'humanité.

Qui sont-ils? De quoi se nourissent-ils ? Quel est leur objectif?

Comment fonctionne le mécanisme de propagation de ces rejetons des idées universalites des Lumieres (dits modernistes/sécularistes) qui souhaitent comme programme la désintegration de la sharia au bénéfice des idées de leurs maitres-colons ?

Traduction modeste de l'analyse d'Abuz-Zubair tirée de islamicawakening : http://islamicawakening.com/viewarticle ... cleID=1222&

intitulée :

Un non merci à Tariq Ramadan

Il est su et accepté largement parmi les juristes musulmans que l'Islam est venu comme une source de bénediction et comme une piété pour l'espèce humaine avec les objectifs de conserver les cinq besoins humains essentiels dans toute société; à savoir la religion, la vie, la dignité et la lignée, la santé et l'intellect. Par conséquent dans l'ordre d'établir et de protéger la religion, le Shariah oblige la société d'établir plusieurs actes d'adoration dans l'isolement aussi bien que par des rassemblements, de même qu'il sanctionne la punition pour apostasie, ou le Jihad pour la défense de la foi; pour conserver la vie, le Shariah sanctionne le droit du châtiment (Qisas), interdit le suicide et appel à l'aversion de tout mal qui peut mener à la perte de la vie humaine; pour conserver la dignité et la lignée, la Shariah légifère le mariage, défend la punition Hudud de la fornication et prevoit sanctions pour cela; pour conserver la richesse, la Shariah légalise le commerce en interdisant l'usure, et défend la destruction et l'usurpation de la richesse, et sanctione la punition Hadd pour le vol; et pour conserver l'intellect, le Shariah interdit tous les intoxicants et défend la punition Hadd pour sanctionner la consommation de l'alcool. En sanctionnant ces mesures, le Shariah s'affirme pour notre du monde aussi bien que pour les intérêts religieux, et sur ces considérations, on remarquera que ces intérêts sont conservés seulement pour un objectif supérieur lointain, à savoir l'atteinte du succès dans l'au-delà, en menant nos vies conformément à la Loi. En d'autres termes, les intérêts publics reconnus par le Shariah ne sont pas simplement pour l'avantage de ce monde; au contraire ces intérêts sont reconnus seulement par la Shariah si une union des deux intérêts éphémères et éternels existent en cela. Par exemple, on pourraitt considérer la pratique de l'usure comme un avantage de ce monde mais à notre détriment dans l'au-delà, il ne sera donc jamais considéré par conséquent pour être un "intérêt public".

Quand nos intérêts sont devenus mondialisés

Pendant les deux siècles passés, la nation islamique a témoigné de catastrophes incessantes et successive; de la colonisation des terres musulmanes,de la chute du Khilafa,de la perte du troisième site sacré et l'étendue de laïcisme qui résulte de l'abandon de la Shariah dans les cours,qui menent à la distorsion de certains concepts clés qui avaient défini la civilisations islamique pour des siècles, tel que les concepts d'adoration,du destin divin,de la vie temporelle et de la vie après la mort, civilisation, Jihad, culture et éducation, moralités et manières, etc. Le concept d ‘Intérêts publics islamique a été réduit de la même façon à L'Intérêt public ‘'non‘' islamique qui est devenu la source de confusion pour ceux qui ont embrassé l'idée de la lettre ‘' qui contredit les objectifs ‘' de la Shariah. De telles calamités sont donc arrivées qui a poussé des Musulmans à perdre espoir et ont embrassé le défaitisme , à une ampleur telle que beaucoup de fugures proéminentes, tel que Taha Husain veut ouvertement et explicitement proclamer que le chemin de la rennaissance n'est rien sauf suivre les pas de l'Europe et être leurs équivalents dans la civilisation.

Par contraste, le clergé religieux un moment a été dominé lourdement par ceux qui ont considérés les portes d'Ijtihad comme défendues à jamais, et cette vue . beaucoup plus que la frustration des defaitistes, a manqué de fournir des réponses et des solutions à la transformation rapide que vivait le monde musulman. Cela a engendré naturellement les modernistes qui n'ont pas seulement défiés le clergé religieux qui avait monopolisé l'éducation religieuse pour les siècles mais sont allés plus loin que questionner tout que les Musulmans avaient convenu pour les 1400 années passées. Ainsi, ils ont attaqué l'autorité de la Sunnah, ont défiés la compréhension des trois premières générations du bienheureux, essayée de déformer beaucoup de passages de l'histoire, et même le Qur'an qu'ils n'ont pas épargné, car ils ont demandé ré-interprétation free des textes légaux qui concernent le commerce, l'héritage, le mariage et le divorce, le Hijab, et le Hudud, dans le contexte du monde moderne.

C'est important de noter que le Modernisme depuis son commencement n'a jamais été une méthodologie constante de pensée; plutôt, beaucoup de personnalités proéminentes et de figures héroïques dans notre histoire ont reçu en fait leur tutelle sous l'influence lourde de l'école Moderniste, de même que le modernisme a engendré également de nombreux secularistes qui ont consacrés leur carrière à en conflit contre la Shariah. Dans le contexte de l'histoire moderne, l'Egypte a été un champ de bataille majeur entre d'un côté l'Islamisme Moderniste qui fait campagne pour le Shariah sur une main, et le les Secularistes Modernistes qui protesteent contre la Shariah sur l'autre. Parmi ces derniers, il y en avait discutablement peu qui ont manifestés ouvertement leurs pensées et demander le laïcisme dans le style de ‘la révolution française ', et naturellement, leurs appels sont tombés sur des oreilles sourdes dû à la vénération profondément enracinée pour la religion dans les coeurs des masses. Cependant, la plupart des secularistes ont choisi de devenir la cinquième colonne pour faire référence à leur appel par un autre nom que celui du laïcisme et fournissant en même temps des justifications pour le laïcisme de préceptes islamiques, en devenant avec succès de cette façon les colonialistes ‘de l'interieur '.

Modernisme et Laïcisme: Apres le 11/9

Après les événements du 11/9,l'Islam et les Musulmans sont devenus à travers le globe et en particulier dans l'Occident la cible d'une attaque idéologique violente. Il n'y a aucun doute que l'Occident s'est rendu compte de la renaissance de l'Islam comme une entité politique sur un niveau international, et craignait le retour imminent de la Shariah, a depuis a doublé ses efforts dans la secularisation de l'Islam en utilisant la ‘cinquième colonne ' pour répandre beaucoup de ses aspects politiques, culturels et spirituels, et régionalise notre foi en demandant à une version européenne et américaine de l'Islam qui conserve seulement ses valeurs et ses croyances qui sont dans ligne avec l'agenda de l'occident apres le 11/9.

Cet effort a été noté spécifiquement le 18 mars 2004 avec la parution de l'ARÊTE du Rapport de la Corporation sur la stratégie adaptée (RAND Corporation Report on the adapted strategy) pour diviser et gouverner la population musulmane dans l'Occident et en arrière dans leurs pays natals. Le rapport a catégorisé les Musulmans entre les fondamentalistes représenté par le wahhabist/salafist, les traditionalistes représenté par les Ash'arites et les mystiques Sufi, les modernistes ‘' et finalement les secularistes ‘'. Le rapport a exposé alors sa stratégie pour dénoyauter chaque groupe les uns contre les autres, en causant division sur une main, et en fournissant une aide strategique etatique pour les secularistes sur l'autre pour les aider a gagner l'acceptation parmi le reste de la population musulmane .

De façon intéressante, exactement une année après que le rapport ait été publié, Amina Wadud mènent pour la premier fois le vendredi une prière en assemblée, dans un événement public organisé tout à fait par les extrémistes secularistes, assistée pas plus par cent hommes et femmes, mais néanmoins, par une couverture médiatique tres large , avec l'objectif d'envoyer des electrochocs partout dans le monde musulman, non plus dans une tentative d'encourager les Musulmans à défier et questionner leur foi, mais simplement comme un exercice pour tester les eaux.

Seulement douze jours après l'incident dl'Amina Wadud, est survenue une autre attaque de le Shariah, ce coup-ci par un professeur proéminent ‘Islamiste ',le Dr. Tariq Ramadan a fait ‘Un appel International pour un Moratoire sur les châtiments corporels sur la lapidation et la peine de mort dans le Monde islamique '. Cet article vient comme une réponse à cet appel.

Mais avant que nous commencions…

Il y a beaucoup d'objections valides que la charge d'Islamiste a soulevé qui incluent les modernistes les traditionalistes ‘soi-disant' et les salafistes ‘' qui a besoin de réponse, tel que; Premièrement, pour n'importe qui faire un tel appel à la fois alors qu'il y a déjà un moratoire en place sur la plupart des aspects de la Shariah, y compris le Hudud dans presque tous les pays musulmans, marque un grand point d'interrogation sur le motif.

Deuxièmement, le champ de discussion du professeur a toujours été reduit autour du thème de l'‘Islam européen, de l'intégration et son identité. Qu'est-ce qui a provoquée abruptement d'écrire sur une telle question d'ordre globale?

Troisièmement, le monde aujourd'hui est témoin à quelques-uns des crimes abominables contre les droits de l'homme et la suprématie de la loi , tel que la détention indéfinie sans procès, l'extradition vers des pays connus pour la pratiquer de la torture , l'usage d'évidence de torture pour extraitre les informations, l'ignominie de Guantanamo Bay où les détenus sont battus, et que leurs yeux sont gougés hors de leurs cavités et leurs doigts cassés, et où la meilleure justice qu'ils peuvent espérer est un tribunal militaire, pendant qu'encore d'autres sont encore tenus dans des emplacements inconnus comme détenus fantômes, des hommes,des femmes et des enfants sont torturés hors de vue et hors d'esprit, un phénomène qui a capté internationalement les coeurs et l'attention des activistes des droits de l'homme; et on se demande pourquoi est-ce qu'un ‘Islamiste' ignorerait une telle brutalité continuelle, et choisit de se concentrer au lieu de cela sur le Hudud qui existe plus en théorie que dans la pratique ?

Quatriememnt, en effet la mauvaise application du Hudud et le manque de justice est un problème fondamental qui mène à une chute subite complète de toute la société. Mais la question ici est, s'il y a des exemples où le Hudud est appliqué dans certains pays musulmans et où ses pre-conditions ne sont pas accomplies,quel est donc le chemin le plus viable et efficace pour adresser un tel problème? Est-ce que le remède se trouve par écrire aux autorités qui legiferent ou religieuses et de leur conseiller vivement de restaurer la justice et d'appliquer les conditions requises du Hudud et leur adresser une pétition à cette fin? Ou est-ce que c'est en publiant un appel pour une suspension du Hudud à travers les médiatiques occidentaux dans plusieurs langues, et de cette façon, les aider inconsciemment dans leur objectif d'enlever la Shariah de nos vies? D'où, il vient ,ce qui n'est pas surprenan,t qu'aucun des medias Islamistes n'a publié l'appel, et que les seuls à se réjouir de cet appel, et qui ont décidé de publier, était les libéraux et les Socialistes.

Tout Musulman avec une conscience vivante qui contemple les questions precedentes se rend compte des réponses et des dangers sous-jacents sans avoir besoin d'articulation.

Premiere choses tout d'abord :

Les théologiens sont tous d'accord que toute personne qui cherche à changer l'aspect du droit islamique qui est établi par les textes légaux explicites du Coran et de le Sunnah et qui convenu par les savants musulmans, est coupable d'infidélité (Kufr), indépendemment queqlque soit ses motifs et ses justifications , même si c'est islamique. L'histoire islamique démontre le consensus parmi les savants vis à vis de l'incrédulité de tout individu ou d'une société qui soulèvent un aspect convenu de la Shariah. Par exemple, après le décès du Prophète, beaucoup de factions parmi les tribus arabes ont apostasiés clairement, en refusant de donner le Zakah. Abu Bakr, le premier Calife vertueux a luttés contre tous sans distinction sous le prétexte d'une guerre contre l' apostasie '. al-Juwaini, dans le 4e siècle islamique,a aussi pointé une discorde de Musulmans (qui pourrait être décrit peut-être comme secularistes) qui a souhaité ajouter au Hudud en faveur de l'intérêts publics (Maslaha). Il a déclaré par la suite qu'ils étaient à l'extérieur du pli de l'Islam en ajoutant ou soustrayant la Shariah, car seulement basé sur ce qu'ils ont considéraient comme intérêt public ‘'. Al-Ghazzali, le 4e grand savant du siècle, a écrit largement pour réfuter les ‘soi-disant esoteriquess ' (al-Batiniyah) et a déclaré leur infidélité pour avoir abandonner des plusieurs aspects de la Shariah. Pendant le 7e siècle islamique, les mongols envahissant et barbares ont embrassés Islam mais ont refusés de rendre effectif le Shariah, Cheikh Islam Ibn Taymiyah a prononcé leur incrédulité et a rassemblé les Musulmans pour les combattre. Les derniers deux siècles ont vu emergés le moratoire sur la Shariah dans beaucoup de pays musulmans, et la réponse des savants, comme toujours, a été décisive et dans la ligne avec les autorités religieuses antérieures.

Ce qui est important de noter ici, est que le verdict a été adressé seulement aux autorités souveraines; plutôt qu'il engagait egalement des sujets indépendemment de leurs tendances politiques, capitalistes, socialistes ou Islamistes, et par conséquent, demander le laïcisme sur une justification islamique n'excluait pas les ‘Islamistes de la legiferation. Une cessation des punitions Hudud dû à la considération d'autres intérêts, n'est pas différente d'une cessation sur d'autres aspects de la Shariah, telle que la loi d'héritage, pour les deux il y a abolissement (Ilgha ') de la Shariah, indépendamment de savoir si c'est en permanence ou temporairement (Ta'liq), et sont par conséquent des actes d'infidélité; et c'est ce rend inconcevable un tel appel de la part d'un ‘Islamiste '. De la même façon, le fait qu'un moratoire sur le Hudud soit temporaire dans sa nature ne change pas le verdict islamique pour révoquer des aspects bien établis de la Shariah, pour les substitutions de la cessation le remplacement de mesures islamiques bien établies avec les lois artificielles. Dans la réalité, il mènerait à un levage permanent du Hudud puisque qu'un tel débat ne cesserait pas après des décennies de discussion. Cela montre que l'appel est grossièrement en conflit avec les principes de l'Islam aussi que dans sa mise en oeuvre pratique; et c'est bien sûr-pourvu que les Hudud soient appliqués, lequel n'est pas certainement un statu quo.

‘Des objectifs de l'Islam (Maqasid): Autodestruction ':

C'est la doctrine-dans une coquille de noix, de ces secularistes qui prétendent avoir saisi les objectifs de Shariah, tel qu'ils sont capables de déterminer lequel des textes légaux (Nusus) du Coran et les Sunnah sont en conflit avec les intérêts d'Allah, et de cette façon rendent les textes légaux invalides. Ils réclament seulement que l'Islam est venu servir nos intérêts (Masalih), et par conséquent, si jamais un intérêt est en conflit avec un texte légal, alors les textes légaux ne sont pas forts assez pour supporter le conflit et donc ils s'écroulent. En d'autres termes, une‘' loi légal (Hukm Shar'i) pour eux est que qui est basé sur des preuves textuels et le consensus des Musulmans, seulement si ce n'est pas en conflit avec leur intérêt (Maslaha). Comme cela apparait, cette approche ouvre la porte à la destruction de la Shariah entiere depuis qu'il rend les décisions basées sur les textes légaux explicites et le consensus ouvert à abrogation par n'importe ayant une interprétation d'intérêts.

La doctrine de favoriser l''intérêts sur les textes légaux a été innovée par le savant Hanbalite de 8e siècles,Najm al-Din al-Tufiqui a réclamé que les intérêts islamiques sont plus forts comme preuves et sont capable d'outrepasser des textes légaux. Cependant, ses discussions rationnelles pour supporter cette requête étaient pleines d'inconsistances, l'apogée de cela est l'affirmation que les textes légaux contredisent réellement des intérêts islamiques, en discutant en même temps que les textes légaux ont été révélés seulement pour servir des intérêts islamiques. Ses preuves textuelles étaient quelques-uns des récits des compagnons où il a assumé qu'ils ont ignoré les textes légaux en faveur d ‘intérêts ' islamiques. Ce qu'il faut remarquer à cet egard est que al-Tufi a restreint sa doctrine au royaume de transactions et aux affaires gouvernementales (Mu'amalat), en dépit du fait que les textes légaux qu'il a présenté comme preuves pour ceci ne font aucune telle distinction, et est aussi applicable aux aspects de l'adoration. De cela , Amina Wadud qui a suivit de cette doctrine paraît être plus dans ligne des textes légaux apporté par al-Tufi à l'appui de sa discussion.

La Résurrection Profane:

al-Tufi est toujours resté isolé partout avec sa doctrine sur l'histoire islamique, et son opinion a toujours été abandonnée comme étrange (Shadh) et a ete fui par la nation islamique dû à ses inconsistances rationnelles et manque de support aux textes légaux. Cependant, l'ere du post colonialisme a témoigné dans le monde musulman d'une rébellion de masse bien-organisée contre la Shariah, au nom de l'Islam et des Musulmans. Les secularistes savaient que leur appel a défier les textes légaux allaient être négligés, ou qu'ils voulaient simplement progresser dans les pas de libéralisme de l'occident en maintenant leur ‘identité ' islamique; à cette fin ils ont adopté une approche ‘' islamique" avancer leur cause profane, et la doctrine d'al-Tufi sur les intérêts publics ‘' (Maslaha) était précisément ce qu'ils cherchaient.

Ainsi, la doctrine d'al-Tufi a est ranimée dans le monde islamique et a été discuté pour la première fois apres sept siècles. La résurrection de cette doctrine profane de ses ruines est venue comme un soulagement pour beaucoup de secularistes qui posent comme Islamistes qui ont décidés de conserver les objectifs ‘' de la Shariah à la lettre ‘'. Cela a mené à des individus comme 'Ali 'Abd al-Razzaq dans le commencement du 20e siècle qui a demander l'abolissement du Khilafa parce que, dans son opinion, le Khilafah a toujours été une calamité pour l'Islam et les Musulmans, et une source de tout le mal et de corruption, comme il a demandé également une suspension du Jihad depuis qu'il a considéré ce Jihad pour avoir été seulement un outil pour les rois pour étendre leur dynastie, et ne pas appeler à Allah. 'Abdullah al-'Alayali a demandé un enlèvement temporaire du Hudud, puisque l'objectif (Maqsad) derrière ces Hudud est la prévention de la criminalité donc, si l'objectif (Maqsad) pouvait être atteint à travers d'autres moyens que celle que de couper, en estropiant et démembrant', le Hudud ne devrait pas être appliqué. Muhammad 'Ammarah a invité ouvertement des gens pour embrasser le laïcisme, en affirmant que ses croyances se referaient (sur ses references) la tradition législative du Prophète (Sunnah Ghair Tashri'iyah) qui gouverne les aspects de l'adoration dans son sens étroitement défini. Comme pour ce qu'il se reporte des traditions non-législatives (Sunnah Ghair Tashri'iyah), tel que les actions du Prophète, ses déclarations et ses décisions en politique, guerre, paix, société et le système de la justice, alors la seule fcon de l'imiter dans ces aspects est de se conformant à la seule maxime dont le Prophète a adhéré comme chef, à savoir la considération d'intérêts publics ‘' (Maslaha); par conséquent, que qui a été considéré un Maslaha dans son temps, ne peut pas être considéré comme Maslaha dans notre contexte sociopolitique c'est pourquoi nous avons besoin de séparer l'orthodoxie religieuse de l'état, et simplement adhéréraux ordres que dicte le Maslaha.

Cependant, il y a quelques questions où les partisans de cette doctrine font un Demi-tour et deviennent les gardiens de la religion en soutenant la lettre plutot que les "objectifs ‘'. Cependant cela se produit seulement en réponse aux militants qui visent aléatoirement des civils occidentaux innocents au nom d' objectif "d'intérêts publics islamiques". Sûrement, on pourrait seulement souhaiter que les partisans de la doctrine : que ‘les objectifs ' ont primauté sur ‘la lettre ', restent fidèles à leur vue à tous moments, mais leurs inconsistances dans l'application de leurs principes sont la plus grande preuve pour refuter leurs arguments.

Est-ce que ‘Umar ont demandé un moratoire?

La question devrait être en fait: Est-ce que ‘Umar a le droit de demander un moratoire sur tout les aspects de la Shariah? Est-ce que le Prophète a le droit de placer un moratoire? Quand on jette un coup d'oeil aux récits Prophétiques en ce qui concerne l'application de Hudud parmi les premiers Musulmans, il devient clair que le droit de législation a été maintenu exclusivement pour Allah seul, et pourquoi est-ce que ce serait autrement, quand cela est considéré le jumeau demi de foi? Une fois un compagnon a attrapé un voleur pour citer un exemple, et l'a apporté au Prophète. Quand le Prophète a ordonné le Hadd pour le vol pour lui être appliqué , le compagnon a plaint le voleur et a décidé de le pardonner, mais le Prophète dans une réponse a réprimandé le compagnon pour amnistier des voleur avant qu'il soit venu à lui, car quand un cas atteint le souverain, alors il y a aucune alternative sinon l'application de la punition Hadd. Les traditions Prophétiques nous rappellent d'incidents où le Prophète intercédait de la part de l'assassin avec la famille de la victime pour épargner l'assassin de l'acte de châtiment (Qisas), mais n'a jamais etabit le droit d'empêcher toute famille de demander d'abroger le châtiment , malgré qu'il soit le Messager d'Allah. Par conséquent, si même le Prophète lui-même n'avait pas le droit de demander la suspension du Hudud, comment se pouurait il qu' un individu lambda se l'octroye? Pour la même raison, comment peut on penser qu'un Calife vertueux comme ‘Umar demande une cessation du Hudud pour lequel il n'a aucune autorité ?

Néanmoins, les secularistes citent souvent l'incident dans lequel ‘Umar ibn al-Khattab, le deuxième Calife vertueux, a suspendu soi-disant la punition du vole dans l'année de famine. Ils clament que que le vol etait devenu si courant à ce temps-là que le Calife Umar a convenut de soustraire la punition Hadd du volant collectif , au lieu de laisser la moitié de la nation samputé.

En réponse, nous pouvons dire avec confiance que le moratoire de ‘Umar sur la punition Hadd du vole n'est pas plus qu'un mythe, car l'incident a clairement statué que quand l'infraction a été rapportée à ‘Umar, il a ordonnée que les mains des voleurs soient coupées dans la même année de la famine-et il a seulement révoqué son ordre sur les voleurs dans un état de privation de nourriture. D'où, ‘Umar a appliqué seulement le principe d'évite des punitions Hudud en cas de facteur de doute , beaucoup plus dans ligne de la ‘la lettre ' comme l'a rapporté le Prophète: ‘évitez le Hudud dans les cas douteux '. Pour cette raison, si une femme vole de la richesse de son mari, alors qu'une portion de la richesse de l'homme est signifié pour sa femme, la punition Hadd n'est pas appliquée à elle, dû à doute, sans le besoin d'un tel appel. Par conséquent, ‘Umar n'a pas depassé les limites; plutôt il a emporté la confiance léguée à lui par ses deux prédécesseurs, le Prophète et Abu Bakr avec un sens de pleine responsabilité.

Objectifs de la Shariah: entre sauver une vie, et sauver la société:

Ce qui rend même cette débâcle entière encore plus ironique est que ces Hudud ont été sous un moratoire pour une durée considérable dans presque tous pays islamiques depuis qu'Islam a été restreint aux quatre coins de la mosquée par le secularistes. En fait, la plupart des Hudud ne sont jamais appliqués, et on tendances à être appliqées pour les avantages des souverains secularistes despotiques du Moyen-Orient qui applique le ‘Hudud ' soi-disant sur leurs adversaires politiques (la plupart d'entre eux sont justement Islamists) avec leurs familles au nom de l'Islam, comme cela a été fait aux membres des freres musulmans en Egypte pendant le règne de Nasser. Si nous aurons acceptés, à titre d'exemple, que les Hudud qui sont sois-disant appliqués dans les pays musulmans excluent les riche et les privilégiés, alors l'appel pour une suspension du Hudud ne résout pas encore les dilemmes d'exclusion sociale et égalité devant la loi, et c'est le point crucial du problème et pas le Hudud. En revanche, l'appel devient la recette exacte pour le chaos social où les valeurs de religion, la vie humaine, dignité, propriété et intellect est dévaluée, précisément les objectifs qu'Allah a décidé de conserver à travers la mise en oeuvre de Hudud.

Certainemrnt, l'abolissement de la Shariah entiere que nous avons témoigné même avant 1925 mérite la plus grande part du blâme pour la dévaluation des cinq qualités indispensables , tel que nous entendons au sujet dse tueries qui ont lieu dans les pays musulmans avec absolument aucun motif apparent ou explication, l'immoralité qui s'étend comme un feu dans la nature , le taux d'infraction n'a jamais été aussi elevé, et la consommation d'alcool est lente mais fait sûrement son chemin pour devenir socialement acceptable, si ce n'est pas déjà le cas dans beaucoup de pays musulmans; et ce n'est pas lapeine de mentionner que l'abus de la drogue, par son impact sur les futures générations musulmanes a été plus nuisible que l'alcool. D'où le chaos social courant et les valeurs morales toujours baissantes dû à l'absence de la plupart du contenu de la Shariah dans les pays musulmans ...

Les secularistes argumenteraient qu'interrompre le Hudud temporairement serait parfaitement dans la ligne avec les objectifs de la Shariah qui est de conserver la vie-s'il implique le levage des Hudud me pour sauver une âme innocente. La discussion semble seulement raisonnable à ceux qui manquent d'une comprehension profonde des objectifs de la hariah derrière la législation de chacun des Hudud avec son ensemble respectifs de conditions rigoureuses et d'obstacles. C'est parce que ce qui ils ne se rendent pas compte qu'ils peuvent certes sauver les vies d'une poignée de gens innocents en faisant arrêter le Hudud, alors qu'en revanche, ils ouvrent les vannes pour tous les genres d'infractions et vices dans la société, avec la dévaluation de masse de la vie humaine sur une échelle sociale, et c'est un résultat vraiment pire qu'une poignée de victimes innocentes qui perdent leurs vies ou membres. Le taux de l'infraction toujours croissant et d'immoralité dans les pays musulmans, depuis l'abolissement de la Shariah dans son intégralité, est peut-être la plus grande preuve contre le sens pratique de l'appel pour un moratoire sur le Hudud.

Hudud: une partie du problème ou la solution ?

Quelques secularists argumentent que depuis que la pauvreté s'est répandue, que l'ignorance se soit repandue et que la moralité diminue lentement dans les pays musulmans, il s'en suit que l'application du Hudud dans notre contexte social courant résulterait de l'exécutions de masse et d'amputations, et d'où, ils déclarent qu'un moratoire est exigé jusqu'à ce que la société soit ranimée à travers l'éducation et des processus spirituels, pas avant que la pauvreté soit battue et les valeurs morales restaurées, en particulier quand les Hudud ne sont pas les seuls facteurc à définir une l'islamité d'une société . Sur cette analyse, nous trouvons que leur discussion est basée sur deux fausses idées; premièrement, que c'est possible de ranimer moralement et spirituellement une société sans le besoin de Hudud; et deuxièmement, que l'application de Hudud dans une société corrompue mène à une execution de masse et des amputations, et pas à la restauration de la paix sociale et de la sécurité.

En réponse à la première fausse idée, nous pouvons affirmer avec confiance que ceux qui sement le douteavec cette discussion n'ont tout simplement pas saisi les objectifs de Shariah à travers la législation du Hudud. C'est parce que les Hudud sont sanctionnés à l'origine pour la prévention de la criminalité, aussi bien comme mesure pour garder moralement en forme la société, spirituellement, socialement et économiquement; bien qu'il n'y ait aucun doute que le Hudud seul ne peut pas débarrasser complètement la société de tous les maux, sûrement la combinaison de la moralité, théologie et la spiritualité a été le soubassement de toute civilisation islamique. Cependant, le point a marqué ici est que l'existence du Hudud est un composant essentiel de la solution islamique comprehensive pour la réforme sociale. Allah promet au vertueux de ce monde d'un au-delà prospère, comme il leur rappelle aussi le tourment sévère comme un facteur dissuadant de commettre le vice; de la même façon, l'Islam promet a ceux-là qui suivent le code moral et spirituel de l'Islam, une vie prospère et heureuse dans ce monde, de même qu'il sanctionne les Hudud et autres mesures comme un facteur dissuadant de commettre des infractions. Donc une réforme doit être composée des deux composants, l'un sans l'autre est un echec. C'est aussi vrai que le Hudud ne constitue pas la Shariah dans son intégralité, mais c'est néanmoins un aspect fondamental de la construction de la Shariah toute entiere, tel que son absence rendrait une société comme non-islamique, de même que la présence de Hudud sans les autres composants essentiels de Shariah ne definit pas une société islamique.

En réponse à la deuxième fausse idée, c'est inconcevable que l'application du Hudud avec toutes ses conditions applicables et ses implications manquerait de réformer une société corrompue et résulterait d'une amputation de masse. En fait, n'importe qui analyse objectivement le système des Hudud dans l'Islam consentira indubitablement que c'est le plus sage et la solution la plus efficace pour lutter contre la criminalité et au déclin moral en étant une épée à double tranchant, parce qu'il diminue efficacement d'un côté le taux de l'infraction par la dureté et le facteur de la peur, et en revanche, les conditions préliminaires pour le Hudud rend difficile l'application des punitions Si nous regardons la punition Hadd pour l'adultère, par exemple, la punition ou on lapide à mort, est applicable égalitairement à l'homme et à la femme, nous trouvons qu'une telle punition ne peut pas être appliquée sauf pour deux cas. L'un des cas est la necessité d'avoir quatre hommes reconnu pour leur intégrité (‘Udul)qui témoignent à la cour que tous les quatre d'eux ont étés témoins de la pénétration . Une telle condition est presque impossible à réaliser, dans la plupart des cas c'est inconcevable que quatre hommes vertueux et droits qui sont connu pour leur intégrité soit spectateurs pendant que les couples célibataires prennent part à une intimité sexuelle. Ils est aussi exigé qu'ils témoignent qu'ils ont etes temoins litteralement de la penetration de l'organe viril dans la partie privée féminine, et s'ils ne le font pas, alors il y a toujours le facteur du doute que les couples ont pu être attrapés dans un acte d'intimité qui n'atteint pas le niveau du rapport sexuel pour lequel ils méritent une punition à la discrétion du juge, mais le Hadd ne sera pas appliqué à eux. De plus, celui qui consent à témoigner toujours contre une personne dans une cour porte le risque du Hadd de calomnie,si le témoignage echoue par manquer des autres facteurs; car d'un autre côté il y a aussi le fait que la société musulmane encourage à ne pas rapporter de telles infractions pour cacher les péchés d'autrui, et conserver le mariage dans l'espoir que la personne se repent, à moins que bien sûr, la personne soit criminel par profession qui ne peut être stoppée que la punition du Hadd. Donc, c'est presque impossible pour prouver un cas contre quelqu'un à travers quatre témoignages dans une cour, mais néanmoins, la punition est là comme préventif vis à vis de quiconque qui penserait vouloir detruire la familles de gens.

L'autre cas ouun homme ou une femme peut mériter la punition Hadd pour adultère est pas l'auto-confession devant la cour, et c'est à l'homme ou la femme de confesser explicitement l'adultère quatre fois en déclarant que la pénétration s'est produite, tout ce qui est mineur à cela ne mérite pas de Hadd. Si plus tard la personne change son avis et se rétracte ou renie sa confession pendant le processus de lapidation, alors le Hadd ne sera pas appliqué, et de la même façon si on s'enfuit par peur en étant lapidé, il ne sera pas pourchassé , plutôt il sera laissé seul. De façon intéressante, les cas où l'adultère est prouvé par témoignage sont très difficiles à trouver dans notre histoire, contrairement aux cas prouvés par l'auto-confession. De tels incidents ont toujours été gardés pour être la preuve que la société atteingnait l'apogée de valeurs morales, et l'éveil ultime de la conscience sociale et le sens de responsabilité personnelle. C'est pourquoi la plupart de ces incidents se sont produits seulement pendant l'âge d'or de la civilisation islamique quand le Prophète était dans notre milieu. Ce qui ont été conduits par leur conscience pour confesser pour de telles infractions ont été considérés pour être les sauveurs de ceux qui ont besoin d'aucun salut, tel que le Prophète a dit de la femme qui a demandé le Hadd pour elle-même, que son repentir suffirait à la société Medinoise naissante. entière. Dr tels incidents ont été à peine répétés après le décès du Prophète, exceptez quand pendant le 12e siècle islamique, quand le Cheikh Muhammad ibn ‘Abd al-Wahhab a répondu à la femme qui a demandé le Hadd, les nouvelles de cet incident a crée un electrochoc seul autour des couloirs de pouvoir de la péninsule parce qu'il a signifié le succès de la Da'wah du Cheikh et la sincérité de ses partisans.

Cependant, nous acceptons leur discussion quand nous entendons parler d'un Hadd qui est appliqué aujourd'hui (et c'est s'il est appliqué), c'est possible que les pré-conditions susmentionnées rigoureuses ne sont pas rencontrées, et c'est sûrement faux par accord. Sauf que la question reste, quelle est la solution alors? Est-ce que la solution est de corriger le mal en demandant l'application de Hudud avec ses conditions et ses contraintes? Ou est-ce que c'est en multipliant l'injustice en soulevant les deux, le Hudud aussi bien que ses conditions et ses contraintes ?

Conclusion

Les Islamistes sont d'accord que notre déclin est essentiellement dû à notre propre mépris pour l'application de la Shariah, et que le seul chemin à une réforme sociale est précisément adhérer aux enseignements d'Islam dans tous les aspects de la vie humaine, de l'adoration à la politique. Cet appel récent émerge en opposition manifeste à la solution convenue. Bien que, l'appel lui-même est plus théorique que pratique, depuis que le Shariah est déjà absent dans la plupart des pays musulmans, il pose encore une grande menace au processus de la pensée islamique, connus traditionnellement comme les Principes de Jurisprudence (Usul al-Fiqh) aussi bien que les principes de théologie islamique qui catégoriquement avise que gouverner avec autre que la Loi d'Allah est équivalent à la sorcellerie. L'appel aujourd'hui qui est dirigé seulement contre les bases du Hudud sur une fausse justification islamique, et demain la même justification sera apportée pour démanteler le reste des lois Shariah en rapport avec l'héritage,le mariage et le divorce, le commerce, et en effet, la théologie egalement ne sera pas épargnée.

Cela reclame la question: Comment est-ce que les Musulmans devraient répondre à un tel appel? Sûrement cela fait partie d'une campagne de secularisation globale contre Islam. Nous avons besoin de nous rendre compte qu'il y a un effort concentré qui est fait dans cette considération en encourageant des secularistes variés et des individus modernistes et des instituts. Cela nécessite que nous reconnaissons que nous sommes la cible d'une immense attaque ideologique extérieure et intérieur et la façon de supporter cette attaque est pour de nous instruire encore plus loin , en regard avec notre train de vie et son application dans le monde moderne. Nous devons nous souvenir des causes qui ont engendré au début l'approche moderniste du dernier siècle. Le modernisme est entré comme une réaction à l'échec du clergé religieux de trouver des solutions aux problèmes modernes du jour , depuis que les portes de l'Ijtihad par eux a été fermé. Nous devons nous rendre compte du besoin de reanimer la Jurisprudence islamique (Fiqh) par sa mise en oeuvre dans le vrai monde, et trouver des solutions aux nouveaux problèmes. Cela ne peut pas se passer sans ouvrir les portes de l'Ijtihad, mais seulement à ceux qui sont qualifiés pour cela, et cela ne doit pas devenir un outil dans les mains des secularistes pour changer la Shariah dans n'importe quelles formes qui convienne à leurs souhaits. Il y a un besoin pressant aujourd'hui pour les principaux savants musulmans et penseurs de s'attaquer aux questions fondamentales au sujet de l'identité,de la citoyenneté et de l'intégration, tout en conservant et pratiquant notre foi dans les pays occidentaux, avant qu'ils soient répandus en nous par le non qualifié.

Finalement, chaque membre de la communauté musulmane doit se consideré comme un soldat gardant l'infraction à la frontiere, et par conséquent tout le monde est également responsable pour repousser ouvertement et condamner de tels appels qui essaient de redéfinir notre foi. Il est egalement exigé que nous nous rallions derrière nos savants et penseurs à l'appui de notre foi dans ces temps pressants pour ne pas réussir toutes les tentatives de l'occident d'isoler nos champions de foi dans les soi-disant etiquettes "wahhabists‘' ou "traditionalistes" . Nous devons nous rendre compte que nous sommes en tant qu'individus une partie du jeu autant que les savants, et ce dernier ne serait pas capable de faire beaucoup sans notre support. Seulement nous sommes responsables pour faire entendre nos voix clairement, et montrer que nous repoussons entierement toutes les tentatives de changer ' ou la lettre ‘ou les objectifs ‘' sur lequel la Shariah est basée, car si nous ne réalisons pas maintenant notre responsabilité, les futures générations ne peuront jamais nous pardonner.


"La où l'islam passe, la civilisation trépasse" Ibn Khaldoun
"l' islam est une loi pour les pourceaux" Ibn Roshd
"Je suis le prophète du carnage. Je suis le rieur sanglant" Mahomet
"le paradis est à l' ombre des épées" Mahomet
Les peuples non civilisés sont condamnés à rester dans la dépendance de ceux qui le sont.
Et la civilisation, c'est l'Occident, le Monde Moderne, dont la Turquie doit faire partie si elle veut survivre.
Mustafa Kemal, discours de 1928


torabora
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 184
Enregistré le : lun. 14 janv. 2008 08:00
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re : Tarik Ramadan et son moratoire

Message non lupar torabora » mer. 30 janv. 2008 19:51

Pffffffff ! encore un gigantèsque "copier coller", tu passes toute ta vie à faire ça ou quoi? :shock: :shock: ! donne juste le lien ou fais un résumé car moi perso je peux pas lire plus de 5 ligne sur un Forum :oops: !!!!!

a plus :wink:



adorerdieu
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 1993
Enregistré le : mar. 7 févr. 2006 09:57
Localisation : maroc
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: Re : Tarik Ramadan et son moratoire

Message non lupar adorerdieu » mer. 30 janv. 2008 21:00

torabora a écrit :Pffffffff ! encore un gigantèsque "copier coller", tu passes toute ta vie à faire ça ou quoi? :shock: :shock: ! donne juste le lien ou fais un résumé car moi perso je peux pas lire plus de 5 ligne sur un Forum :oops: !!!!!
tu dois changer ton nom reel. georges et le seul chouchou dans ce forum :wink:



Avatar du membre
botchan
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 288
Enregistré le : jeu. 7 sept. 2006 09:57
Localisation : Belgique
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: Re : Tarik Ramadan et son moratoire

Message non lupar botchan » mer. 30 janv. 2008 22:45

torabora a écrit :moi perso je peux pas lire plus de 5 ligne sur un Forum
Voilà qui explique bien des choses.
Au cas où tu ne l'aurais pas compris, il y a ici des gens qui sont capables de lire beaucoup plus que 5 lignes sur un forum, et c'est à ceux-là que s'adresse un fil comme celui-ci.

Manifestement, le fait de partager le monde suivant les deux seuls critères hallal/haram fait perdre aux musulmans toute notion d’autres dualités comme bien/mal, positif/négatif, intéressant/inintéressant etc.
Copier et coller est apparemment classé haram par ces adeptes de Mahomet que sont adorlama et torabora (comme on a vu par ailleurs que le mot « tolérance » est lui 100% hallal quel que soit l’objet de la tolérance). Les duettistes, est-ce vraiment trop dur à comprendre pour vous que citer un article, même longuement, n’a absolument rien de critiquable en soi, et que quand d’autres que vous trouvent à redire sur des « copié-collés », ce n’est pas pour le fait lui-même, mais parce que leurs auteurs les présentent comme de leur propre plume ou parce que le contenu est totalement inintéressant. Rien de tout ça ici. Donc, si vous n’êtes pas capables de les lire ou de les comprendre, vous n’avez rien à faire ici ; du vent et arrêtez de venir emmerder les grandes personnes.




Avatar du membre
botchan
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 288
Enregistré le : jeu. 7 sept. 2006 09:57
Localisation : Belgique
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: Re : Tarik Ramadan et son moratoire

Message non lupar botchan » mer. 30 janv. 2008 22:54

adorerdieu a écrit :georges et le seul chouchou dans ce forum :wink:
La jalousie est un vilain défaut.



adorerdieu
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 1993
Enregistré le : mar. 7 févr. 2006 09:57
Localisation : maroc
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: Re : Tarik Ramadan et son moratoire

Message non lupar adorerdieu » jeu. 31 janv. 2008 00:29

La jalousie est un vilain défaut.
[/quote]

le mensonge et l' hypocrisie sont pire que la jalousie .



torabora
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 184
Enregistré le : lun. 14 janv. 2008 08:00
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: Re : Tarik Ramadan et son moratoire

Message non lupar torabora » jeu. 31 janv. 2008 00:46

botchan a écrit :
torabora a écrit :moi perso je peux pas lire plus de 5 ligne sur un Forum
Voilà qui explique bien des choses.
Au cas où tu ne l'aurais pas compris, il y a ici des gens qui sont capables de lire beaucoup plus que 5 lignes sur un forum, et c'est à ceux-là que s'adresse un fil comme celui-ci.

Manifestement, le fait de partager le monde suivant les deux seuls critères hallal/haram fait perdre aux musulmans toute notion d’autres dualités comme bien/mal, positif/négatif, intéressant/inintéressant etc.
Copier et coller est apparemment classé haram par ces adeptes de Mahomet que sont adorlama et torabora (comme on a vu par ailleurs que le mot « tolérance » est lui 100% hallal quel que soit l’objet de la tolérance). Les duettistes, est-ce vraiment trop dur à comprendre pour vous que citer un article, même longuement, n’a absolument rien de critiquable en soi, et que quand d’autres que vous trouvent à redire sur des « copié-collés », ce n’est pas pour le fait lui-même, mais parce que leurs auteurs les présentent comme de leur propre plume ou parce que le contenu est totalement inintéressant. Rien de tout ça ici. Donc, si vous n’êtes pas capables de les lire ou de les comprendre, vous n’avez rien à faire ici ; du vent et arrêtez de venir emmerder les grandes personnes.

Lol :D ! You're joking?

Mais non Botchan, car la source des documents (islamdocuments) est connu , j'ai bien lu une grosse partie du site!!! mais j'était pas satisfait de la méthode dite "sientifique" élaborée par des "Universitaires" ! Lol ! :lol: !


Sinon on voit pas les auteurs des documents ? Qui sont les pseudo universitaires??? T'as vu dans ta vie la recherche scientifique sans méthodologie claire, ni problématique, ni un bon corpus ?? Ni le nom et la formation des auteurs ?????
:roll: :roll:

La recherche scientifique n'est pas des copier coller, mais surtout le sujet, une problématique avec des bon questionnements, des hypothèses, un bon corpus pour répondre aux hypothèses et surtout surtout la méthodologie adéquate pour la collecte des données (pas des copier coller)!!!

Je sais que nombreux personne ici ne peuvent comprendre ce que je dit (sauf les spécialistes des recherches en sciences sociales) , ici y en a pas !!


Vous prenez les gens pour des cons ou quoi??? Les impressionner avec 10000 pages !!!!

en tout cas , pas moi !
le dit site est bien loin des sciences sociales et leurs méthodologies !!! Je sais de quoi je parle car je suis spécialiste !!!!



Oh, la science quand tu nous tiens :D :D !


A bientôt nos amis les "scientifiques" !!!

ha ha ha :lol: :lol: :lol:



Avatar du membre
botchan
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 288
Enregistré le : jeu. 7 sept. 2006 09:57
Localisation : Belgique
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: Re : Tarik Ramadan et son moratoire

Message non lupar botchan » jeu. 31 janv. 2008 01:10

adorerdieu a écrit :le mensonge et l' hypocrisie sont pire que la jalousie .
Tu l'as dit bouffi. Toi qui cumules les trois, es-tu sûr que tu as bien choisi ta signature ?
Tiens, ça me rappelle quelque chose. Je t'avais demandé il y a déjà pas mal de temps, d'où la sortais (ta signature). Tu ne nous l'as toujours pas révélé. Pour moi, pas de problème, je suis confiant et naïf, mais il y a ici des mauvais esprits qui vont finir par croire que si tu mets tellement de temps à en trouver la référence, c'est que tu l'as simplement relevée quelque part sur Internet, que tu n'en a pas vérifié l'authenticité dans un bouquin en bonne et due forme, que si ça se trouve elle n'est peut-être même pas authentique, et que tu reproches donc à grands cris aux autres ce que tu commets toi-même.



Avatar du membre
botchan
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 288
Enregistré le : jeu. 7 sept. 2006 09:57
Localisation : Belgique
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: Re : Tarik Ramadan et son moratoire

Message non lupar botchan » jeu. 31 janv. 2008 01:19

torabora a écrit :ha ha ha :lol: :lol: :lol:
Euh...ça va torabora ?
Quand tu seras remis et que ta gueule de bois sera passée, peux-tu nous expliquer ce que la science vient faire ici ? Avant de répondre, prends tout de même le temps de lire ce qui précède...oui...je sais, tu ne peux pas lire plus de 5 lignes ; mais si t'y prends doucement, en te reposant une dizaine de minutes après chaque tranche de 5 lignes, tu finiras un jour par arriver au bout. Allons, courage!



adorerdieu
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 1993
Enregistré le : mar. 7 févr. 2006 09:57
Localisation : maroc
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: Re : Tarik Ramadan et son moratoire

Message non lupar adorerdieu » jeu. 31 janv. 2008 10:51

. Toi qui cumules les trois, es-tu sûr que tu as bien choisi ta signature ?
Tiens, ça me rappelle quelque chose. Je t'avais demandé il y a déjà pas mal de temps, d'où la sortais (ta signature). Tu ne nous l'as toujours pas révélé. Pour moi, pas de problème, je suis confiant et naïf, mais il y a ici des mauvais esprits qui vont finir par croire que si tu mets tellement de temps à en trouver la référence, c'est que tu l'as simplement relevée quelque part sur Internet, que tu n'en a pas vérifié l'authenticité dans un bouquin en bonne et due forme, que si ça se trouve elle n'est peut-être même pas authentique, et que tu reproches donc à grands cris aux autres ce que tu commets toi-même.
[/quote]

je t' ai repondu sur un autre fil de discussion mais comme t' as pas une memoire d' elphannt je me troupe obligé de te poster ma reponse :wink:



le mensonge . :lol: :lol: tu es mal placé pour parler de ca . :lol: tu as vu le gros mensonge que ton ami george a pondu . et malgré ca .tu as fait tou pour l'innocenter de cet acte abominale.


dis moi . :evil: comment peut on qualifier une personne qui met dans le meme panier ces deux citation . et a ton avis quecequ il l' incite a se comporter de cette maniere tres basse :wink:



la ou l' islam passe la civilisation trepasse un mensonge mis a la bouche d' un grand savant musulman et qui accuse la religion de plus d' un millirad de personne

On peut faire beaucoup plus de bien en travaillant à corriger nos propres lacunes, plutôt qu’en tentant de corriger celles des autres."

citation qui n' accuse ni religion ni croyance ni individu ni race ni peuple. citation que beaucoup de forumeurs ont apprecié et qui est posté par un
musulman alors que celui qui l' a dit est un hommed' eglise :wink: un exemple de tolerance et d' ouverture et de respect mutuel :wink:

de toute facon . rassures toi . dés que tu m' as posé la question j' ai commencé mes recherches pas parceque tu importe pour moi . mais tout simplement parceque le mensonge n' est pas digne du musulman . et j' ai passé plus de 3 h a lire un livre de francois fenelon et je l' ai trouvé en fin de compte . :lol:

mais comme je t' ai dis l' autre fois . je vais pas reveler l'intitulé du livre ni la page tant qu on a pas fini avec ce perle de goerges :wink:


moi je veux pas qu il me cite la page parceque je suis sur et certain qu ibn khaldoun n' a jamais dit une chose pareille . je lui demande seulement de retirer la citation et l' affaire sera close :wink:



torabora
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 184
Enregistré le : lun. 14 janv. 2008 08:00
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: Re : Tarik Ramadan et son moratoire

Message non lupar torabora » jeu. 31 janv. 2008 12:26

botchan a écrit :
torabora a écrit :ha ha ha :lol: :lol: :lol:
Euh...ça va torabora ?
Quand tu seras remis et que ta gueule de bois sera passée, peux-tu nous expliquer ce que la science vient faire ici ? Avant de répondre, prends tout de même le temps de lire ce qui précède...oui...je sais, tu ne peux pas lire plus de 5 lignes ; mais si t'y prends doucement, en te reposant une dizaine de minutes après chaque tranche de 5 lignes, tu finiras un jour par arriver au bout. Allons, courage!

Je t'ai dit Botchan que IslamDocuments se révèle comme une recherche ritique sur l'Islam et ses Origine ! c'est toi qui n'a pas lu le documents , regarde bien l'intrduction , on lit que ce document est fait pas des universitaires avec une méthode scientifique ! Le problème : Aucun universitaire n'est cité donc les auteurs inconnu du document, pas de méthodologie claire, La collection des données se fait au hasard par ci par là de A à Z ! Pas de questionnemment dans le sujet donc pas de problématique claire, pas d'hypothèse et donc aucune réponse à une hypotheses !!!

Et tu nous prends pour des cons? Je sais vous vous adressez à un public de bas niveau pour l'impressionner avec 10 mille page! En tout cas pas ! encore le document et plein de manipulations ! Ou sont les scientifiques qu ont élaboré le document, c'est quoi leur niveau? Leur spécialités? Leur méthodes?


ton Document n'a aucune valeur scientifique ... Si tu va le publier , il ne sera jamais accepté par la communauté scientifique!!! Alors le niveau des pseudo universitaire qui l'ont élaboré n'est pas terrible!


Botchan si t'as pas fais la fac en Sciences Sociales et leur méthodes tu ne peux pas comprendre ce ue je dis !



LA PROPAGANDE QUAND TU NOUS TIENS ! VIVE LA SCIENCE VERSION ISLAMLA ! MDRRRR
:oops: :oops:



Avatar du membre
botchan
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 288
Enregistré le : jeu. 7 sept. 2006 09:57
Localisation : Belgique
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: Re : Tarik Ramadan et son moratoire

Message non lupar botchan » jeu. 31 janv. 2008 14:15

Bon, apparemment tu n'as toujours pas dessaoûlé, torabora. Et si, pour une fois avant de poster, tu lisais de quoi parle le fil, comme je te le suggérais ? Peut-être que tu apprendrais qui a écrit le texte qui ouvre ce fil(traduit par Georges, je suppose), et d'où il vient. Ca t'épargnerait des gesticulations ridicules. Je crains qu'un jour il te faille choisir : ou apprendre à lire, ou arrêter de poster.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19579
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re : Tarik Ramadan et son moratoire

Message non lupar yacoub » jeu. 31 janv. 2008 14:25

Hier sur France 3 Meddeb a ratatiné Tarik Ramadan avec son islam de merde, il lui a rappelé que c'est son grand-père Hassan el Banna qui le premier a crée un parti fasciste se basant sur les textes coraniques pour embrigader des Egyptiens, que son parti grâce à l'aide de l'Arabie Saoudite a essaimé partout de l'Egypte à la Mauritanie et qu'il a semé des centaines de milliers de morts dans la seule Algérie.

Quand Tarik Ramadan lui a demandé s'il approuvait le bombardement americain sur l'Afghanistan Meddeb a répliqué que c'est un dommage collateral, qu'il ne fallait pas faire le 11 septembr.

Enfin, Meddeb demande à tous les etats qui ont fait de l'islam leur religion d'etat comme l'Algérie d'inscrire aussi dans la constitution leur renonciation au djihad et au sexisme coranique (port du voile obligatoire..etc).

http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/



torabora
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 184
Enregistré le : lun. 14 janv. 2008 08:00
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re : Tarik Ramadan et son moratoire

Message non lupar torabora » jeu. 31 janv. 2008 14:38

Manipulateur Yacoub comme d'hab' :D :D !!!

Et t'as pas remarqué que l'écrivain Tunisien a approuvé la dictature en Tunisie pour garantir la Laïcité !!! Il rejoin parfaitement ta pensée : pas démocratie chez arabes tant qu'ils ne renonce pas à l'Islam :lol: :lol: !!! Donc Ben Ali a le droit de jeter ses opposants en prison (politiciens, journalistes, militants des droits de l'Homme ... etc!) !!!!




A plus :D :D



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19579
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re : Tarik Ramadan et son moratoire

Message non lupar yacoub » jeu. 31 janv. 2008 14:51

Tu connais rien è l'Algérie, Torabora, l'afghan, fanatique du gourou pédophile, maintenant rien que la pression sociale fait que des fillettes de 6 ans portent le hidjab.

Une professeur de français s'est faite insultée par ses élèves parce que justement elle ne portait pas le voile.

Le ministre de l'éducation s'est indigné quand il a constaté qu"à l'ecole dans les classes il n y avait pas de mixité.

Malgré et en traînant des pieds l'Algérie se talibanise.

Mais qui a fait du vendrdi jour de repos, qui construit chaque jour des mosquées, qui diffuse à longueur de journées les versets criminogènes du corants, qui met en prison les briseurs du ramadan, qui refuse la laîcité.





Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 24 invités