Dieudonné

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres subdivisions du forum - Exprimez vous et débattez entre vous - dans le respect de l'autre.


Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20140
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Dieudonné

Message non lupar yacoub » dim. 5 juin 2016 15:55

Où va Soral ?
par Luc-Laurent Salvador (son site)


Sa dernière vidéo semble révéler chez Alain Soral une désorientation qu’on espère passagère

En minuscule addendum à l’article Comprendre Soral dans lequel je rappelais que la valeur d’une idée ne dépend pas de la personnalité de celui qui l’énonce — tant je trouvais attristant que le narcissisme d’Alain Soral suscite, par ses excès, des réactions épidermiques et une quasi surdité chez nombre de ses auditeurs — je voudrais revenir ici sur la dernière vidéo enregistrée en février 2016 et diffusée depuis quelques semaines car je la trouve inquiétante. Elle me semble, en effet, révélatrice d’une forte baisse de régime comme d’une surprenante désorientation.

Les grincheux, les haineux et tous ceux qui, pour quelque raison que ce soit, critiquent rageusement Soral voudront probablement se réjouir de voir ici commentées certaines de ses faiblesses mais comme, d’une part, leurs aboiements ne risquent pas de lui porter préjudice et que, d’autre part, j’ai la conviction que tout au long de sa vie on ne lutte, finalement, qu’avec soi-même, je me dis que s’il se trouve quelques parcelles de vérités dans les impressions que je vais livrer, cela sera une bonne chose qu’elles soient énoncées et, peut-être, entendues.

* *

*

La première surprise de cette vidéo, c’est l’entrée en matière au cours de laquelle Soral fait de longs et savants commentaires au sujet de trois chanteurs récemment disparus. Comprendre comment l’Empire impacte la sphère culturelle et donc musicale ne manque pas, en soi, d’intérêt mais fallait-il passer une demi-heure sur la question ? On en ressort avec l’impression que Soral a surtout cherché à mettre en avant sa culture musicale et ses capacités d’analyse. Cela aurait pu passer pour un caprice de star anodin si le reste de la vidéo avait été, comme à l’accoutumée, dense et percutant mais, malheureusement, ce ne fut pas le cas.

A l’exception d’une fine et ravageuse analyse de la situation au FN, le contenu de la vidéo m’a, en effet, presque paru ennuyeux ou, plutôt, « déjà vu » et cela ne m’était guère arrivé jusqu’à présent. Les centrations narcissiques et l’autopromotion m’ont semblées omniprésentes et bien que je sache glisser dessus sans difficulté, j’ai eu l’impression qu’on atteignait là des sommets. J’y ai vu une inquiétante insensibilité aux attentes du spectateur.

Le signe sûr et certain que quelque chose n’allait pas était d’ailleurs visible comme le nez au milieu de la figure : il s’agit de ce geste (ce tic ?) mis en illustration que Soral a répété tout au long des trois quatre heures de vidéo et qui consiste à se frotter le menton avec l’index, et parfois aussi le majeur, dans un va et vient horizontal incessant. Je note toutefois que durant l’analyse sur le FN, quand Soral semble avoir retrouvé toute sa fougue, ce geste n’apparaît qu’une seule fois vers 5’36’’.

Que traduit ce geste ? Faites-le et vous en aurez une bonne idée. Il traduit le doute, l’hésitation, c’est un signe de réflexion. Rien que de très banal lorsqu’il s’agit d’un état transitoire mais répété à longueur d’entretien, c’est clairement le signe qu’il y a quelque chose qui cloche.

Et ce qui déjà ne va pas, pour sûr, c’est que personne dans son entourage ne le lui a dit ou n’a pu le lui faire entendre. J’y vois l’indice d’une autocratie de Soral, c’est-à-dire, d’une domination de son entourage telle que nul n’ose le critiquer. En psychologie sociale, on appelle cela le groupthink, c’est-à-dire, un phénomène de groupe découlant du fait que chacun de ses membres se garde d’exprimer des critiques à l’égard du leader et susceptible d’amener de graves erreurs de décision en particulier lorsqu’il impacte un gouvernement.

Quoi qu’il en soit, cet embarras ou cette indécision que l’on peut lire dans la gestuelle de Soral me paraît faire sens si on observe en même temps qu’il ne pointe aucune perspective de lutte, aucun combat à mener, si ce n’est, parce qu’il y est malheureusement obligé, la défense de ses intérêts menacés par les nombreux procès que lui font différentes instances du lobby qui n’existe pas.

En effet rien ne sera dit du nouveau parti Réconciliation Nationale qui (fugacement évoqué dans l’analyse sur le FN) semble mort-né. Probablement ce projet ne pouvait espérer peser qu’au travers d’une stratégie politicienne d’alliance avec le FN qui manquait manifestement de lisibilité pour le commun des mortels et qui — au vu du tableau présenté par Soral lui-même — semble définitivement compromise. Peut-être aussi Dieudonné s’en est-il désolidarisé (vu que dans un enregistrement audio de fin 2015 il semble prêt à tout plaquer tant il se dit écœuré de tout) ?

Bref, Soral me semble à la croisée des chemins. Il a « fait le boulot » consistant à « relier les points » comme disent les anglophones, pour faire émerger clairement la figure menaçante de l’Empire et aider les citoyens égarés que nous sommes pour la plupart à comprendre ce qui nous arrive au lieu de rester chacun le nez collé sur l’un ou l’autre de ces points et en faire le combat de sa vie sans avoir rien compris ni au point en question ni au reste. C’était un sale boulot car dans le contexte actuel il était impossible de ne pas être démonisé. Il a eu ce courage et même si la manière manquait souvent d’élégance en raison de tendances narcissiques le poussant au cabotinage, à la provocation gratuite comme à une incessante et trop souvent vaine conflictualité, les faits n’ont cessé de lui donner raison. Il est devenu, en conscience, une victime du système au sens noble, chrétien et/ou girardien du terme dans la mesure où, pour se faire témoin des violences dudit système, il a pris le risque de les subir. Que cela plaise ou non, quel que soit par ailleurs, l’ambivalence du personnage, il y a là un engagement personnel, une forme de sacrifice de soi qui force le respect.

Probablement peut-il encore éviter la crucifixion, c’est-à-dire, la mise à mort, car le système n’a aucun intérêt à en faire un martyr. Il se pourrait d’ailleurs que la recherche d’une sortie honorable constitue l’objet de réflexion derrière sa gestuelle perplexe. N’a-t-il pas le modèle (mimétique) de Dieudonné qui, lui, semble avoir fait le choix de se ranger des voitures en cherchant à faire la paix avec les représentants du lobby qui n’existe pas ou, en envisageant, à défaut, une radicale prise de distance (voir l’enregistrement signalé plus haut) ?

Toutefois, j’ai peine à croire que Soral puisse songer à rendre les armes car ce serait peu ou prou se renier. Tel que je le vois, son problème viendrait plutôt du fait qu’il n’est pas bon d’avoir été au meilleur de sa forme car ensuite on ne peut que décliner. Or, il est clair que Soral a déjà donné le meilleur de lui-même et que, sauf à radoter, il va devoir se réinventer et, donc, probablement, faire sien ce proverbe tibétain : « quand tu as atteint le sommet de la montagne, continue à monter. »

Quoi qu’il en soit, nul besoin de cette pensée paradoxale pour susciter des abîmes de perplexité chez Soral : l’état actuel de la dissidence devrait y suffire. Il n’est que de voir le contraste entre l’effervescence qui régnait il y a encore quelques années et l’omniprésence actuelle des querelles intestines. Nous voilà amplement désillusionnés et découragés. Tout se passe comme si, tels des petits reptiles mammaliens vivant en marge d’un écosystème largement dominés par les dinosaures (les puissances de ce monde), il ne nous restait qu’à tenter de survivre en attendant une intervention céleste ou une apocalypse — ou peut-être les deux, comme ce fut le cas avec un astéroïde massif à la fin du crétacé — seule à même de bouleverser l’ordre des choses.

Nous avons en effet à envisager l’hypothèse que l’Empire ait déjà gagné [1] et le silence qui obstinément répond de toute part à l’insistante question « que faire ? » me paraît assez probant sous ce rapport. Bref, de quelque manière qu’on veuille l’interpréter, la perplexité apparente de Soral est assez compréhensible. On peut, on doit l’imaginer à un carrefour, cherchant sa voie.

* *

*

Bien qu’affreusement mal placé pour donner un avis en matière de combats à mener, si on me le demandait, je dirais qu’une bonne chose que pourrait faire Soral pour sortir de ce qui paraît être une mauvaise passe, serait de rester fidèle à lui-même, sur cette ligne de réconciliation nationale qu’il a su porter haut et fort. Mais, décidément, il conviendrait de le faire en chevalier Bayard, sans peur et sans reproche, plutôt qu’en rebelle provocateur et vindicatif. Ce qui voudrait dire creuser la veine de la « réconciliation » bien davantage que celle de l’égalité, toujours quelque peu illusoire.

Valeur chrétienne par excellence, la réconciliation reste toutefois une grande méconnue ; il n’est que de voir l’état du monde et l’opulence de ceux qui font profession de semer la zizanie. Elle est d’une exigence extrême pour les protagonistes qui, chacun à leur manière, doivent payer de leur personne. Il s’agit en effet de s’accorder sur la vérité et, donc, en particulier, de reconnaître, se repentir et de réparer ses erreurs ou ses fautes ; attitude responsable et quasi christique qui ne va pas de soi pour un Soral narcissique et fermé à l’idée de repentance pour les raisons que l’on sait.

La réconciliation est probablement le chemin le plus difficile mais sans doute aussi le plus nécessaire. Alain Soral le sait depuis longtemps. Mais aura-t-il le courage de persévérer ? Il pourrait lui en coûter tant ceux qui réclament la paix et la justice ont, au cours du siècle passé, payé un lourd tribu, un écrasant « impôt du sang » qui a de quoi faire reculer les plus téméraires. On me dira que je délire, que n’est pas Gandhi ou Luther King qui veut. Peut-être, mais là n’est pas la question. Elle est juste de savoir si nous sommes prêts à faire ce que nous avons à faire.

Il est vrai que dans ce monde à la renverse où bourreaux et victimes échangent si rapidement leur place, il n’est pas aisé de trouver la sienne. En continuant à nous éclairer comme il l’a fait jusqu’à présent avec le reste de la dissidence, Soral nous serait déjà une aide précieuse, mais saura-t-il se satisfaire de cela ? Sa dernière vidéo laisserait à penser que non. Mais dans ce cas, encore une fois, quelle alternative ?

Il me semble que ressusciter le projet de réconciliation nationale sous une forme moins politicienne et plus fédérative pourrait donner à Alain Soral la stature de leader d’envergure nationale à laquelle il aspire. Une question se pose toutefois : est-il l’homme de la situation ? Pour ma part, je suis convaincu qu’il en a les moyens mais, comme chacun de nous, il a aussi des dispositions qui peuvent le perdre. Seul l’avenir nous dira ce qu’il en a été de son effort de « sculpture de soi. » [2] Mais pour le présent, vu l’état globalement misérable de notre classe politicienne, il est clair que cela aurait du sens.


[1] Comme disait l’archimilliardaire Warren Buffet en 2007 : « C'est une guerre de classes, et c'est ma classe qui est en train de gagner. »

[2] Pour reprendre le titre éloquent d’un livre de Michel Onfray



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20140
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Dieudonné

Message non lupar yacoub » sam. 13 août 2016 13:15

L’ex femme de Qaradawi : »Le Cheikh est un agent du Mossad »

Asma Ben Kada députée algérienne et ex femme du Cheikh Youssef Qaradawi, a déclaré que son ex époux était un agent du Mossad.

Asma Ben Kada a affirmé que le Cheikh Qaradawi, actuellement président de l’Union Internationale des Savants Musulmans, a effectué une visite à Tel Aviv début 2010. Elle a ajouté que son ex époux entretient des relations secrètes avec le service des renseignements sioniste et qu’il parle couramment l’hébreu.

C’est pourquoi, Hamad ben Khalifa Al Thani tient beaucoup à son Cheikh, a précisé Asma Ben Kada. Elle a ajouté qu’en effet, l’émir du Qatar tire profit du poste du Cheikh Qaradawi au sein de la Ligue Islamique Mondiale, afin d’exécuter le projet américano-sioniste conçu dans les coulisses du Knesset.

La même source a souligné que Cheikh Qaradawi a reçu un certificat d’appréciation du Congrès américain, au sein duquel les juifs représentent la majorité, et ce pour avoir réussi à mettre en œuvre le projet américano-sioniste, dans le monde Arabe.

http://reseauinternational.net/lex-femm ... du-mossad/



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20140
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Dieudonné

Message non lupar yacoub » mer. 14 sept. 2016 18:36

Ajoutée le 14 sept. 2016

dieudonnè,alain soral,soral,alain soral 2016,soral 2016,dieudonnè spectacle en paix,alain soral repond 2016,dieudonnè 2016,la bete immonde spectacle entier,dieudonnè en paix spectacle complet,dieudonne,dieudonne la bete immonde spectacle en entier,dieudonne 2016,galabru best of,dieudonne news 2016

https://youtu.be/M9fRG2eepXc

https://youtu.be/M9fRG2eepXc




Avatar du membre
omar
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 503
Enregistré le : mar. 4 mars 2014 12:02
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Dieudonné

Message non lupar omar » mer. 14 sept. 2016 21:10

Pour moi il est mort


«L'Occident n'oppose aucune idéologie à l'islamisme, sinon celle de l'argent»

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20140
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Dieudonné

Message non lupar yacoub » lun. 10 oct. 2016 19:06

Tareq Oubrou, un antisémite et christianophobe en service commandé pour Alain Juppé !

https://youtu.be/wRbw95A0gKE

http://youtu.be/wRbw95A0gKE



Avatar du membre
omar
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 503
Enregistré le : mar. 4 mars 2014 12:02
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Dieudonné

Message non lupar omar » lun. 10 oct. 2016 20:36

Tarik Oubrou ou Tarik Ramadan ils se ressemblent


«L'Occident n'oppose aucune idéologie à l'islamisme, sinon celle de l'argent»

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20140
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Dieudonné

Message non lupar yacoub » mer. 26 oct. 2016 19:26

Il est 10h15 ce mardi. Les portes du théâtre de Dieudonné s’ouvrent pour laisser passer une nuée de journalistes et de fans anonymes. La salle sature de monde puis l’artiste controversé apparaît sur scène, la mine sérieuse. Pas de blagues ni d’attaques contre la communauté juive. Calmement il prend la parole :
« Fin 2002 j’ai découvert par hasard que j’étais l’un des descendants des Falashas, ces juifs éthiopiens. J’ai mis un an à m’en remettre… Puis je l’ai accepté et j’ai finalement décidé de savoir comment je pouvais aider ma communauté, mon peuple. C’est à ce moment que le Mossad m’a contacté pour me proposer un CDI. »

L’agence de renseignement israélienne réfléchit à un moyen d’utiliser cette nouvelle recrue. Quelques semaines plus tard, le Mossad propose à l’humoriste de devenir « un aimant à antisémites » en se faisant lui-même passer pour une personnalité anti-juive sous couvert d’anti-sionisme.

L’affaire Fogiel

Pour lancer cette opération tout à fait unique, le Mossad et Dieudonné doivent frapper un grand coup. Ce sera le fameux sketch de Dieudonné chez Fogiel en décembre 2003 dans lequel il incarne un colon israélien extrémiste effectuant ce qui ressemble à un salut nazi. Une performance qui, en réalité, a été écrite et répétée en toute discrétion à Tel-Aviv un mois avant son passage à l’antenne.

Après sa prestation chez Fogiel, la machine est lancée. Dieudonné enchaîne les déclarations chocs en qualifiant la Shoah de « pornographie mémorielle » ou en attaquant de nombreuses personnalités de confession juive.

Le 26 décembre 2008, ce dernier fait même monter sur scène l’écrivain négationniste Robert Faurisson, suscitant une levée d’indignation : « A la base je trouvais ça too much et pas très drôle mais les ordres sont les ordres. Ça m’a coûté moralement mais après ça l’opération est entrée dans une seconde phase et tous les antisémites du territoire ont commencé à affluer vers moi. » explique Dieudonné lors de sa conférence de presse.

Le Mossad récolte alors un nombre impressionnant d’informations grâce au système de billeterie du Théâtre de la Main d’Or ou via les réseaux sociaux: « C’est notre meilleur élément. En l’espace de 10 ans on a récolté plus de données exploitables sur les réseaux antisémites qu’en un demi-siècle. Et puis franchement le sketch du cancer est quand même très drôle. » nous confie le porte-parole du Mossad au téléphone.

L’autre grand pilier de cette opération consiste à assécher les caisses des antisémites qui se mettent à graviter autour de l’humoriste reconverti en espion. C’est dans cette optique que Dieudonné développe un merchandising acharné en vendant tasses, t-shirts, DVD’s et autres objets à son effigie. Un accord est même passé entre l’artiste et la direction du Mossad : le comique gardera 50% de l’ensemble des recettes en guise de notes de frais dans le cadre de son service rendu. La stratégie est payante.

Pour peaufiner la supercherie, Dieudonné s’associe avec Arno Klarsfeld, l’avocat et fils de la célèbre famille de « chasseurs de nazis ». « Arno a accepté de jouer le jeu et de devenir mon faux adversaire. C’est un patriote. Sans lui, je n’aurais jamais pu apparaître comme l’antisémite que je suis devenu dans l’esprit des gens. »

Enfin, pour s’assurer du bon déroulement de l’opération, le Mossad dépêche également auprès de Dieudonné un officier traitant qui prendra les traits de Jacky, le pseudo régisseur du comique, en réalité capitaine dans l’armée israélienne et neveu d’Ariel Sharon. Un ingrédient de plus qui aura permis à cette tromperie d’enfumer la France entière.

Fatigué par le mensonge

Alors pourquoi arrêter cette opération de renseignement maintenant alors qu’elle semble marcher plus que jamais ? La réponse, M. M’Bala M’Bala la donne à la fin de sa conférence de presse: « Je suis un peu fatigué et j’en avais marre de mentir à toutes ces personnes qui sont devenues mes fans et que j’ai vendues au Mossad. Et puis j’aimerais revenir à mon premier amour : la comédie. Tous ces sketchs haineux sur les juifs m’ont un peu dégoûté. J’aimerais bien faire un spectacle sur les godasses par exemple. »

En cause également, les mesures prises à son encontre depuis lundi par Manuel Valls et les maires de différentes villes où Dieudonné est censé bientôt se produire: « Alain Juppé a décidé de m’interdire de jouer à Bordeaux. Si je commence à ne plus pouvoir faire mon métier qui est ma véritable passion, là cette opération doit s’arrêter. C’est la limite que je me suis fixée. »

Alain Soral est le premier dans l’entourage de Dieudonné à avoir réagi à cette révélation. L’essayiste polémique se dit en colère, trahi par un compagnon de route idéologique, mais guère étonné : « Cette révélation ne me surprend pas. J’ai compris récemment que Dieudo se foutait de notre gueule quand il nous demandait de rembourser ses amendes avant même d’avoir été condamné par la Justice. On a maintenant la preuve que même l’antisémitisme est un complot juif » écrit-il sur son site Égalité et Réconciliation.


La Rédaction

Illustration : Wikicommons / Axis for Peace

Mots clés : Dieudonné, Israël, opération, polémique



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20140
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Dieudonné

Message non lupar yacoub » mer. 16 nov. 2016 19:16

Omar Djellil révèle la face cachée de Tareq Oubrou, l’imam de Bordeaux


Intitulé « Frère Tareq, l’impossible vérité », l’ouvrage d’Omar Djellil est une véritable bombe qui révèle dans les détails l’histoire et le fonctionnement de la Fédération Musulmane de la Gironde aux mains de l’imam Tareq Oubrou.



est actuellement responsable associatif à Marseille et par ailleurs très impliqué au sein de la communauté musulmane de la ville. Cet ancien membre de l’association de musulmans de Gironde et proche de Tareq Oubrou, révèle la face cachée de l’Uoif à Bordeaux, dont la Fédération Musulmane de la Gironde est la branche locale.
Glorification d’Hassan el-Banna (fondateur des frères musulmans), hommage répétés à Oussama Ben Laden, antisémitisme, proximité avec le FIS (Front islamique du salut) et le Hamas, haine des chrétiens, histoire de mœurs, conflits financiers, violences sexuelles, Omar Djellil révèle la face cachée des différents dirigeants musulmans à Bordeaux : Tareq Oubrou, Mahmoud Doua, Charafeddine Mouslim, Fouad Saanadi, Marwan El Bakhour et bien d’autres.
Contenant de nombreux témoignages de responsables musulmans locaux, cet ouvrage raconte comment l’imam de Bordeaux est parvenu, en cachant ses véritables convictions, à devenir l’interlocuteur privilégié des pouvoirs public. Alain Juppé, maire de Bordeaux et candidat à la primaire de la droite allant même jusqu’à lui remettre la légion d’honneur en 2014.


Voici quelques extraits du livre qui est à télécharger gratuitement en format Pdf :


http://www.fichier-pdf.fr/2016/11/05/fr ... ite/frere-


« Tout n’est que communication chez Tareq Oubrou, il défile pour Charlie Hebdo mais ce n’est pas ce qu’il nous disait à l’époque en affirmant que ces journalistes impies n’étaient que des blasphémateurs qui mériteraient de brûler en enfer pour y subir mille supplices. Il savait comment se jouer de nous en faisant appel à nos ressentiments les plus primaires et pour toucher nos cordes sensibles afin que nous adhérions à sa propagande. Il a joué avec nos frustrations, nos amertumes devant les injustices que nous subissions au quotidien dans nos quartiers. Aujourd’hui, il s’élève au firmament médiatique après avoir pratiqué la politique de la terre brûlée dans nos esprits durant des années. Ils ont développé énormément de « haine » chez nos jeunes dont un grand nombre ne s’en est jamais remis (…)
Tareq Oubrou et les dirigeants de l’AMG nous martelaient que les Juifs commettaient un vrai génocide contre les musulmans de Palestine et qu’il était de notre devoir de soutenir la résistance palestinienne via les martyrs du Hamas. Je suis effaré de lire qu’aujourd’hui qu’il est partisan de condamner les violences du Hamas. Il se fout de la tête du monde le père Oubrou, c’est quand même lui qui nous a poussés à détester les Juifs d’Israël et même les Juifs tout court en affirmant que les Juifs avaient tué plusieurs prophètes, qu’ils étaient un peuple maudit de Dieu et qu’ils avaient déclaré la guerre au prophète Muhammad (Paix et bénédiction sur lui). Maintenant, il courtise le CRIF après tout ce qu’il nous a dit sur cette organisation. On peut dire qu’il ne manque pas de toupet, pauvre de nous d’avoir gobé toute cette haine durant des années. Lui qui nous disait que Ben Laden libérerait la Palestine des griffes du sionisme ».
A propos des attentats du 11 septembre « Plus tard, en me rendant à la mosquée El-Houda, j’y retrouvais Charafeddine Mouslim et Mahmoud Doua. Un moment d’anthologie où les embrassades et les accolades se suivaient et se ressemblaient. Nous rassasions nos rancœurs. L’arrivée de Tareq Oubrou dans le bureau avait relancé l’atmosphère joviale du moment. On s’est littéralement étreint presque à s’étouffer. Le premier soutien inconditionnel d’Israël frappé au cœur de son arrogante puissance, que du bonheur. Une véritable communion dans la haine. Pourtant, au-delà de notre enthousiasme, Tareq Oubrou nous sensibilisait sur la nécessité de ne plus manifester publiquement notre joie ».


Addendum 14/11/2016 à 00h37 : Invité de l’émission Dimanche Politique sur France 3, Alain Juppé s’est expliqué à propos de l’amitié qui le lie avec l’islamiste Tareq Oubrou



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20140
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Dieudonné

Message non lupar yacoub » ven. 9 déc. 2016 18:19

En agressant Conversano, Soral a encore donné des gages aux musulmans
Publié le 9 décembre 2016 - par Paul Le Poulpe - 9 commentaires - 1 210 vues

Nombre de lecteurs ont vu cette vidéo de un quart d’heure, qui montre la violence de l’échange entre Alain Soral, président-fondateur d’Egalité et Réconciliation, et Daniel Conversano, blogueur classé comme identitaire.

Le débat est électrique, le jeune Daniel ne se laissant pas intimider par l’ancien qui pourrait être son père, et lui rentrant carrément dans le chou, d’entrée. Soral exigeant le respect, et l’autre lui répondant qu’il ne le respectait pas. Les deux hommes se sont traités réciproquement d’ordure, cela se termine, à la 4e minute, par plusieurs coups de poing à la figure assénés par Soral qui est moniteur de boxe française à son insolent contradicteur.

Le visage en sang, Conversano, avec un grand courage physique, continuera le débat, avec des échanges de plus en plus violents.

L’apogée arrivera, lors de ce dernier affrontement. Soral, qui retrouve des accents marxistes, fait le coup des vieux travailleurs maghrébins solidaires des travailleurs français. Il lui est répondu que les deux prolétariats n’ont pas d’intérêts communs. Le ton monte, et Soral fait à son contradicteur le coup du racisme, ce qui est cocasse quand on sait comment il parle des juifs. Conversano, de plus en plus déchaîné, dit au président d’Egalité et Réconciliation que ses maghrébins français de papiers ne sont pas des Français. Il hurle alors que « les Français en ont marre des Arabes ». Propos que Soral ne supporte pas, ce qui se traduit par une deuxième agression physique, avec un coup de pied bien placé.

Au-delà de ce débat surréaliste, qui montre un visage inquiétant de Soral, qui ne sortira pas grandi de cette affaire, au contraire, il est intéressant de se pencher sur le fond, qu’on distingue très bien en écoutant la suite, quand les deux hommes parlent séparément.

Alain Soral a pu avoir des idées novatrices intéressantes, pour le camp patriotique. Son concept de droite des valeurs et de gauche du travail était pertinent. Son refus de la féminisation de la société, de ce qu’il appelle la dictature de la vaginocratie, était le seul sujet où il pouvait se rejoindre avec Eric Zemmour.

Il a voulu, en créant Egalité et Réconciliation, faire le pari qu’il réussirait à laïciser et à républicaniser les jeunes musulmans. Il y a dix ans, il a vendu ce projet au Front national. Cela a donné le pathétique spectacle de la Dalle d’Argenteuil, avec Jean-Marie Le Pen totalement à contre-emploi.

Rappelons que Soral avait convaincu la direction du FN que ce discours allait lui permettre d’être au deuxième tour de la présidentielle, et que, dans les coulisses, on se prenait à rêver à un vote musulman en faveur de Jean-Marie Le Pen, amenant le candidat aux alentours de 25 %. Le réveil fut brutal, au soir du premier tour : 10 % ! A méditer, dix ans plus tard…

Cette stratégie, confrontée à la montée de l’islam et du nombre de musulmans en France, ne pouvait qu’être vouée à l’échec. Un proche de Soral, Philippe Landeux, expliquait magistralement cela, en 2010, malgré toute l’admiration qu’il avait pour cet homme, les raisons de ses divergences avec cette stratégie.


http://ripostelaique.com/islam-immigrat ... rompe.html

Ne reculant devant rien, tel un Ali Juppé, pour nous faire croire qu’on pouvait être « Français, musulman et patriote », le chef d’Egalité et Réconciliation rencontrera même, dans un débat, l’imam UOIF de la mosquée de Bordeaux, Tareq Oubrou, ravi d’avoir un idiot utile à qui faire le coup de l’islam de France modéré et laïque…


http://www.egaliteetreconciliation.fr/A ... ument=1508

Naturellement, Soral combattra la loi contre le voile à l’école, et celle contre la burqa, qu’il qualifiera de lois racistes, comme les gauchistes. Il y verra, fidèle à ses obsessions, la trace d’un lobby. Il dira même, au sommet de sa forme, que les beurettes qui sortent avec des Européens sont responsables de la misère sexuelle de leurs coreligionnaires ! Il nous fera même le coup du string et du voile…

Il se rendit également à la grande fête de l’UOIF, avec son copain Dieudonné, et rencontra Tariq Ramadan, avec lequel il affirma partager beaucoup de convictions, lui reprochant toutefois d’être un peu trop bourgeois.

https://www.youtube.com/watch?v=j2NzSrzjp3w

Mais quand Chauprade fait un texte fort brillant, où il explique les priorités de l’époque, la lutte contre l’islamisation de la France et du monde, la fin du nationalisme arabe, la nécessité de soutenir Bachar, et l’antisémitisme que cache la critique d’Israël dans certains milieux d’extrême droite, Soral lui reproche, avec le ton qui est le sien, de tomber dans le choc des civilisations, et d’absoudre les sionistes, sa bête noire.

http://www.fdesouche.com/495895-la-fran ... -chauprade

Ce qui est intéressant est que Soral reproche à Chauprade de le mettre en danger, à cause de la confiance qu’il a envers les musulmans. Autrement dit, il est leur obligé…

Il brandit une menace vers le FN : vous devez choisir, c’est Chauprade ou E et R !

Parmi les bêtes noires de Soral, figurent également Riposte Laïque et Christine Tasin (qualifiée d’abrutie et d’inculte). Et bien évidemment, il amalgame RL au Bnai Brith, avec les insultes habituelles. Il appelle même la Licra a déposer plainte contre Christine.

Quant à la rubrique du philosémite du mois, qu’il nous a promise, on l’attend toujours, de même que les leçons qu’il devait donner à la présidente de RR, sur sa prétendue inculture et ignorance (discours classique du musulman qui n’accepte pas la critique de l’islam).

Pourtant, Christine a accepté de débattre avec Dieudonné, et on n’a pas l’impression d’avoir affaire à une ignorante sur l’islam. On a même l’impression que Soral aurait tout à gagner à suivre des cours privés, sur la question. Nous avons des professeurs à lui proposer…

https://www.youtube.com/watch?v=OaMBkYR-peQ

Le constat que nous faisons, à travers ces quelques vidéos, est clair. Soral, face à Conversano, pête un boulon quand celui-ci lui dit que les Français en ont marre des arabes. Il reproche à Chauprade de le mettre en danger de mort, parce qu’il explique que le vrai problème et l’offensive de l’islam. Et surtout, il veut interdire, de manière hystérique, à Christine Tasin de dire la vérité sur l’islam.

Soral est un curieux synthèse, sur l’islam, de Juppé, Philippot, Chevènement et Valls. Il partage avec eux l’illusion du bon islam, et d’un possible islam de France, en ce jour où on annonce la naissance de ce machin, présidé par l’ancien président du MRC.

Il a bâti toute sa stratégie autour de la Républicanisation des musulmans, sombrant dans la vision, dénoncée par René Marchand dans son livre « Reconquista ou Mort de l’Europe » d’un ethno-centrisme. Soral regarde l’islam et les musulmans comme un Européen, incapable, comme le montre Wafa Sultan dans son dernier livre, de comprendre les ravages du conditionnement de l’islam sur le cerveau des disciples d’Allah. Son fond de commerce, ses militants, ses orientations, ses discours violemment anti-Israël, sa fascination pour le Hamas, ses gardes du corps reflètent cette orientation.

Cette stratégie, dix ans plus tard, s’avère un cuisant échec, la majorité des jeunes musulmans préfèrant Allah et Alain ! Il a donc le choix entre l’autocritique ou la soumission à l’islam.

Manifestement, il n’est pas homme à faire son autocritique, bien trop orgueilleux. Donc, en mettant une patate à un jeune homme courageux, qui ose dire qu’on ne peut être musulman et Français patriotes, et qui décrit la réalité d’une France islamisée – que ne connaît pas Soral – sous l’impulsion des jeunes musulmans que courtise Egalité et Réconciliation, il envoie un message clair aux disciples d’Allah, leur faisant comprendre qu’il est avec eux.


Cette stratégie aura une conséquence : dans la guerre qui s’annonce, Soral sera, avec un habillage antisioniste et anticapitaliste, du côté des disciples d’Allah et des antifas gauchistes, contre le peuple de France.

Cela s’appelle une soumission à l’islam, et une trahison de la France.

Paul Le Poulpe


https://youtu.be/w4lK0KxWYvM

https://youtu.be/w4lK0KxWYvM
Image



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20140
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Dieudonné

Message non lupar yacoub » dim. 11 déc. 2016 13:26

Salim Laibi
Ajoutée le 10 déc. 2016
On croyait avoir atteint le niveau zéro avec le chèque de 1500 € du plus grand radin de France, mais il faut se rendre à l'évidence qu'avec ces gens-là on n'est jamais surpris par ce qu'il y a de pire. Cette vidéo analyse ce qu'il s'est passé sur le plateau de l'émission de Dieudonné, Niveau Zéro (qui mérite vraiment de porter son nom), qui a invité Daniel Conversano à débattre avec le voyou Alain Soral. Cette mise en scène grossière visait comme seul objectif de racheter, à moindre frais, une virginité au radin Dieudonné et à son acolyte et patron Alain Soral, lui-même empêtré dans différents scandales dont celui de Binti. Du reste, Dieudonné nous avait habitués à la mise en oeuvre de telles stratégies ; il n'est que de citer, à titre d'exemple, la vidéo dans laquelle il annonçait avec détermination, il y a bien plus de six mois maintenant, choisir d'aller en prison ; on attend toujours... Tout cela n'était que mise en scène grotesque dont la finalité était de susciter une certaine empathie à même de remplir un peu plus ses salles de spectacles et de justifier les appels aux dons dans une atmosphère écœurante de pleurniche. Et vu comment il s'est échappé du plateau télé lors de l'agression, on doute fort qu'il puisse passer une nuit en prison... Couve-Mythomane Après avoir visualisé toutes les vidéos des protagonistes portant sur cette affaire ridicule, une analyse devenait nécessaire au vu des enjeux politiques sérieux du moment. Comme chacun sait, Soral est un salarié du Front National, chaperonné, financé et dirigé par Philippe Péninque, et son seul but est de faire voter les Noirs et les Arabes pour le FN, car la direction de ce parti sait parfaitement qu'elle a besoin de ces voix pour briser le plafond de verre de la future élection présidentielle. C'est la raison essentielle pour laquelle nous traitons avec sérieux et détermination de la question de Soral et de Dieudonné, au delà de leurs frasques qui n'intéressent personne et qui ne font que les discréditer chaque jour davantage. Imaginez l'image que ces zozos donnent de la dissidence au public, un discrédit extraordinaire qui fait comprendre que le système n'a pas besoin d'ennemis, il a déjà Dieudonné et Soral. Les mensonges de Soral dans son intervention sont très nombreux, ses gamineries de cour de récréation rappellent le cancre qui essaye maladroitement d'impressionner les filles de sa classe. Il suffit de le voir se dandiner tel un coq, en balançant ses épaules, pour comprendre que ce presque sexagénaire ne craint pas le ridicule. On peut citer comme exemple de ses mensonges le fait de dire qu'il s'est embrouillé qu'avec trois ou quatre personnes de la pseudo dissidence alors que la simple photo ci-dessous prouve le contraire et que l'on est plutôt, plus proche des 20 que de quatre ! Les faits sont têtus, n'est-ce pas ?... Mais il est vrai que l'on ne peut pas lui en vouloir au Grand Philosophe, lui qui n'a pas le bac... On peut citer une autre contradiction importante qui ridiculisera encore plus le gourou sénile, le fait de reprocher à Conversano sa volonté d'armer les Français en prévision de la guerre civile qui se prépare alors qu'il trouve normal le fait que les Américains soient armés jusqu'aux dents, étant même dotés d'armes de guerre. Il lui reproche aussi de s'en prendre au gouvernement actuel qui essaie justement de les désarmer alors que lui même prépare ses sectateurs à cette guerre civile en diffusant et en faisant commerce de tout ce qui est survivalisme, dès le début de son activité en tant que sous-traitant du FN. Il suffit de voir cette vidéo en cliquant sur ce lien pour l'entendre déblatérer ses contradictions, confortablement assis sur son canapé rouge. On imagine qu'il a déjà oublié avoir tenu de tels propos. Effectivement, Soral a raison mais à quelle heure, quel jour ? On n'est pas à une contradiction près avec ce dégénéré. Concernant son affaire avec Olivier Mukuna, nous ne pouvons que confirmer l'authenticité du récit initial : oui Soral a pleuré face à Olivier, il n'a pas eu le courage de se battre et Dieudonné ment en disant, très tardivement, le contraire. Primo, parce que Soral n'avait pas de garde du corps ; secundo, parce qu'il y avait d'autres témoins oculaires de la scène ; tertio, parce que nul ne peut croire un mythomane pathologique. [...]

http://youtu.be/DyTtNOos7qQ

https://youtu.be/XkrmPCm4sg8

https://youtu.be/XkrmPCm4sg8




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20140
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Dieudonné

Message non lupar yacoub » jeu. 29 déc. 2016 14:20

LesAnneauxAnonymous
Ajoutée le 2 nov. 2016
Dieudonné, tu as insulté notre intelligence en croyant que nous ne nous apercevrions pas que ta réponse à notre appel et nos instructions (cf.
https://www.youtube.com/watch?v=jHD-x... -
https://www.youtube.com/watch?v=1DpEo... )
n'était que factice. Tu as fait pire que ne rien dénoncer des réseaux pédocriminels satanistes, à l'instar de l'homme qui feint la charité pour garder une bonne image et tromper son monde, tu les a dénoncés pensant nous duper, en croyant que nous arrêterions de te surveiller et que nous abaisserions notre vigilance à ton égard. Erreur gravissime, d'ailleurs, notre premier message n'était qu'un test sensé te dévoiler soit en tant que grand homme, soit en tant que sataniste habilement piégé.
Suite à ta réponse complaisante à notre appel que tu as cru suffire pour nous duper, le pouvoir inique commençait à douter de ta fidélité au grand architecte, de ta capacité à représenter une fausse opposition. Il se mit alors à trembler a l'idée que tu te détourne d'eux en rejoignant ainsi la cause de l'enfance martyr, sous l'angle du pédo-satanisme. Tirant donc sur la laisse, t'enjoignant à ne plus jamais exposer ce sujet a ton publique et, te menaçant de toucher à ce que tu adores le plus : "l'argent". Ils ont su par là te faire comprendre que tu avais fait preuve d'un peu trop de liberté, hors cadre de celui imposé par tes maîtres. Tu as alors accepter de te prosterner et confirmer ton allégeance en montrant patte blanche, et en leurs envoyant le message satanique désiré : Celui de te coucher au sol au travers de publications purement sataniques consistant à violer verbalement des enfants tout en te cachant derrière Patrice Alègre sataniste notoire ayant participé à ces réseaux pédocriminels satanistes et assuré la protection de ces derniers. En ce sens, et à travers ce revirement magistral qui n'est qu'apparent, tu as su envoyer à cette oligarchie satanique un message très clair que nous traduisons en ce sens : "Pardon, je ne dénoncerais plus les réseaux pédocriminels satanistes, je ne faisais que me moquer d'eux pour avoir leurs confiances. Regardez, je suis avec vous, je viole et insulte verbalement des enfants maintenant. Je persiste même en enculant la Palestine tout en trahissant ma promesse d'1 millions d'euros à son sujet. Vous voyez, je suis toujours avec vous; alors, au nom de satan, laissez moi mon veau d'or. Laissez moi mes millions je vous prie. N'avons-nous pas le même culte? Celui de Mammon?! "

Nous t'invitons a l'introspection Dieudonné, et redresser la barre pendant qu'il en est encore temps. Tous ce que nous te suggérons de retrouver c'est ce que tu as pathétiquement perdu, ton froque ! Et chacun récoltera selon ses œuvres.

------- Quand Dieudonné viole verbalement 6 enfants en se cachant derrière des assassins :
https://www.facebook.com/groups/27398...
Nous nous désavouons de Dieudonné qui a trahi la cause de l'enfance en souffrance en l'instrumentalisant pour garder une bonne image. Nous nous désavouons de Dieudonné qui a trahi la cause palestinienne en l'instrumentalisant pour garder une bonne image. Cette image est vouée à disparaitre et voler en éclat. Nous lançons contre le faux la vérité qui le subjugue, et le voilà qui disparaît.

https://www.youtube.com/watch?v=v_a5S...

https://youtu.be/U6vVmYxOYTo



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20140
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Dieudonné

Message non lupar yacoub » ven. 27 oct. 2017 14:27

Alain Soral s’exprime sur AgoraVox


Alain Soral a trouvé un moyen simple et rentable de répondre aux questions de ses sympathisants via Soral répond, une émission diffusée sur la radio en ligne d’Égalité & Réconciliation, qui n'est pas sans rappeler le célèbre répondeur de l'émission de Daniel Mermet Là-bas si j'y suis. Le principe : les auditeurs posent leurs questions sur le répondeur d’Alain Soral, qui choisit les meilleures et y répond. Le numéro est surtaxé (0,25 €/min), précise E&R, afin de limiter les insultes et les messages interminables. "Pour ne pas payer trop cher, soyez clairs et concis !", préconise le site. Un conseil que le maître des lieux ne s'applique pas à lui-même, lui qui aime tellement s'écouter parler...

Dans le second épisode de ce RDV privilégié avec le "Maître du Logos", diffusé le 24 octobre 2017, Alain Soral tente d'analyser (à partir de la 22e minute) la baisse de régime de l'auto-proclamée "Dissidence" sur la Toile. Comme à l'accoutumée, l'agitateur professionnel (depuis 1976) se pose en Victime et déploie une rhétorique paranoïaque dont il a le secret. Si ses soutiens en ligne semblent fondre comme neige au soleil, c'est, selon lui, à cause d'un grand complot sioniste... Eh oui, comme le disait le bon Yahia Gouasmi, ancien compagnon de route de Soral et Dieudonné sur la Liste antisioniste aux élections européennes de 2009, "derrière chaque divorce il y a un sioniste"... alors pourquoi pas derrière l'échec politique de l'ancien soutien de Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen et Florian Philippot.

Je vous laisse lire sa prose, qui gagnerait, certes, à être plus concise et moins répétitive :

"A un moment donné, ça correspond d'ailleurs au moment de la criminalisation de la quenelle par la LICRA, il y a eu à mon avis une prise de conscience du pouvoir et une décision d'investir massivement les blogs et les commentaires, de les investir et de les censurer de manière à faire croire, à la lecture de ces commentaires, que l'idéologie dominante dominait à nouveau et que les choses étaient rentrées dans l'ordre. Je constate une grande différence dans les commentaires auxquels on peut accéder aujourd'hui et ceux qui étaient à la belle époque de la dissidence, avant que le pouvoir ne réagisse. Aujourd'hui ces commentaires sont majoritairement défavorables à la dissidence.

Il est certain pour moi, car j'ai quand même travaillé sur la question, que c'est le fruit d'une manipulation, qui passe par de la censure et du filtrage, c'est-à-dire qu'on ne valide que les commentaires qui vont dans le sens de l'idéologie dominante et du Système, et on censure les autres. On a mis en place des modérateurs qui font vraiment leur boulot. Et aussi, plus grave, des groupes de pression et de puissance, notamment les sionistes, ont créé des groupes d'intervention systématique, et même des centres de formation, on le sait en Israël, on forme des gens à intervenir sur les blogs pour détourner des questions et à contrer l'esprit de la dissidence. (...)

Et donc aujourd'hui il y a un travail du Système sur Internet qui est censé être le lieu de la dissidence, sur les forums, les blogs et les commentaires, pour massivement essayer de contrer les commentaires dissidents, faire croire que les commentaires idéologiques dominants, c'est-à-dire pro-Système et pro-sionistes et pro-américains, et anti-musulmans, sont effectivement la vox populi, ça s'est mis en place. On le voit même sur AgoraVox, qui avant était un truc très dissident et qui est devenu très anti-dissident aujourd'hui.

Donc, là-dessus, ma réponse est claire : le Système et beaucoup le Système de domination sioniste a réagi à la dissidence majoritairement anti-Système et pro-palestinienne qui était majoritaire sur les blogs et les forums et les commentaires, a agi et a réagi en faisant ce qu'ils savent faire, à savoir de la manipulation, et aujourd'hui on peut dire qu'ils ont partiellement repris la main. (...) Le Système de domination américano-sioniste fait le boulot."

A en croire notre auguste devin, des armées de trolls israéliens seraient à l'œuvre partout sur les forums de France et de Navarre, pour écrire des commentaires favorables au "Système de domination sioniste", d'autres petites mains travailleraient sans relâche à censurer les masses laborieuses qui, comme chacun sait, se lèvent le matin la bave aux lèvres en pensant à Israël et à BHL... Autrement dit, dès que Soral est perdant, c'est le fruit d'une horrible manipulation. L'homme ne peut pas concevoir que, s'il recule, c'est que les gens qui ont pu être séduits à un moment donné par son bagout (le bagout du dragueur de rue qui n'hésite pas à aller draguer une femme enceinte dans un parc...) ont fini par ouvrir les yeux sur les impasses de plus en plus flagrantes de sa "pensée". Car, si on résume, quelles sont les positions principales de Soral aujourd'hui ?

Il est un "anti-démocrate assumé", veut le retour d'une monarchie en France et du catholicisme comme religion d'État, il désigne Satan (qu'il assimile aux élites juives) comme son ennemi essentiel, fait la promotion du négationniste Robert Faurisson et appelle à "en finir avec la religion shoatique", estime encore que le réchauffement climatique est une "escroquerie" au service du Nouvel Ordre Mondial ; son bras droit, Vincent Lapierre, dont les reportages sont certes rafraîchissants, affiche toute sa sympathie pour l'Action française, qui veut le retour du roi sur le trône de France. Quant à la "dissidence", elle s'est révélée être un repaire de la plus caricaturale des extrêmes-droites : Pierre Hillard, Marion Sigaut, Jean-Michel Vernochet, Youssef Hindi ont tous rejoint le mouvement Civitas, homophobe, "anti-immigrés et identitaire", dont l'objectif est "l'instauration d'un régime fasciste national-catholique" en France. Le leader de ce mouvement, Alain Escada, qui fait conférence commune avec le patron d'E&R, impute (ô surprise) tous les malheurs du monde aux Juifs. Est-il concevable, pour Alain Soral, que l'on ne veuille pas le suivre sur cette voie, sans que l'on n'ait été manipulé par un "sioniste" ?

Il est d'ailleurs significatif que, sur son répondeur (53e min), Soral reçoive le message d'un homme, dénommé Patrice, commerçant, père de quatre enfants, qui le remercie de lui avoir fait reprendre le chemin de l'Église (ce qui est assez comique, le patron d'E&R étant parfaitement indifférent en matière de religion, quasi athée, comme il le reconnaît lui-même), et qui résume ainsi ce que l'auteur de Comprendre l'Empire lui a précisément fait "comprendre" :

"En cheminant, de sites en sites, je suis tombé sur vous et vous m'avez aidé à comprendre le monde, ce que je pressentais, mais c'était beaucoup plus clair avec vous. (...) Grâce à vous, je suis revenu à Dieu, moi qui étais athée depuis très longtemps (...) et je vous en remercie encore. Cher Monsieur Soral, tout est tellement vérolé, ils ont une telle puissance, ces [BIP !], ou ces sionistes, comme vous voulez, ils ont un tel plan depuis des siècles et des siècles, tout ça est quelque part surhumain, à mon avis ce n'est pas possible qu'il y ait une si grande intelligence, une si grande constance, je pense... qu'il y a Satan derrière, il y a une intelligence supérieure."

Voilà donc l'enseignement que cet homme a tiré de l'écoute d'Alain Soral : les Juifs [BIP !], pardon, les "sionistes" complotent depuis des siècles, et ils sont tellement plus intelligents que nous qu'il doit bien y avoir le Diable derrière eux. Qui aurait pu croire qu'à notre époque, un Français normalement éduqué puisse en revenir à pareilles superstitions ? Ce sont là les fruits (pourris) du travail d'éveil des consciences (LOL...) de la "dissidence".

D'ailleurs, Soral ne contredit pas son interlocuteur, qui aurait pu mal le comprendre. Voici comment il lui répond :

"Par ailleurs, il parle d'une question fondamentale, qui est la question du Diable. Effectivement, je crois que ce que combat le Christ est finalement, essentiellement, le Diable et ses émanations sur Terre. Je crois que là-dessus, qu'on le prenne au sens métaphorique ou littéral, c'est le combat, et le seul combat, et tous les autres sont secondaires, combattre le Mal sur Terre, le Malin, le Diable, et qu'effectivement ce Mal sur Terre est incarné par des hommes qui ont un dessein satanique, une vision satanique, et des moyens sataniques.

Et je crois que lui comme moi, on a parfaitement identifié qui sur Terre faisait le travail de Satan et pour Satan. D'ailleurs, ce sont ces gens qui me persécutent, comme ils ont persécuté le Christ, il suffit de relire les Évangiles ou de voir l'excellent film de Mel Gibson. Donc c'est un combat effectivement éternel, et toujours le même, et je prétends quand même, même si ce n'est pas totalement explicite, et peut-être moins explicite que voudrait ce monsieur, que je le mène exactement comme il l'entend. Voilà, je pense que tout le monde aura bien compris."

En effet, je crois qu'on a tous compris. Et on comprend d'autant mieux lorsque l'on pose par écrit les mots du beau-parleur, qui, mis devant les yeux, perdent tout leur charme et révèlent leur laideur, leur incommensurable idiotie.

Concernant AgoraVox, je n'ai jamais vu que de telles sornettes y aient été surreprésentées. Mais si, comme vous le dites, cher Alain, ces idées y sont en recul, c'est heureux. Vos billevesées n'ont pas détraqué toutes les intelligences. Et si nous y résistons, ce n'est pas parce que Satan ou les sionistes nous ont manipulés, mais parce que nous avons conservé notre capacité de penser, librement, ce qu'ont malheureusement perdu ceux qui sont entrés dans votre secte [BIP !] association, comme ce Patrice, père de famille, dont le témoignage est vraiment à pleurer. Souhaitons-lui de parvenir à reprendre très vite sa liberté intellectuelle, loin de ces histoires de démons qui font peur aux petits enfants...

Pour nourrir sa réflexion, cette petite vidéo de Tepa (Meta TV) sur la différence entre "dissident" et "résistant" : "La dissidence, c'est une oligarchie inversée, c'est une doxa inversée. Ce sont ceux qui n'ont pas pu rentrer dans ce petit monde, cette petite oligarchie, car on ne leur a pas laissé la place" ; ce sont aussi ceux qu'on a écartés du petit monde des médias mainstream et du show biz, dont on a pris la place, et qui tentent sur le Net de retrouver la gloire dont on les a privé (nostalgie du bon vieux temps où l'on passait chez Evelyne Thomas, Ardisson, Mireille Dumas, Dechavanne, Wermus, Patrice Drevet...). Un "résistant", lui, ne squatte pas pendant deux décennies les "médias du Système" (pour parler comme à E&R), il refuse de participer au grand spectacle. Il ne vise ni la gloire, ni le pouvoir ; il cherche, simplement et modestement, loin des sunlight, à vivre libre.






Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités