Une lettre à l’humanité

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres subdivisions du forum - Exprimez vous et débattez entre vous - dans le respect de l'autre.
Avatar du membre
lkm
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1839
Enregistré le : mar. 5 avr. 2005 08:00
Localisation : Pays Bas
Gender : None specified
Contact :
Status : Hors ligne

Une lettre à l’humanité

Message non lupar lkm » ven. 24 févr. 2006 04:52

Cher compagnon humain,

Aujourd’hui, l’humanité fait face à un défi. Des atrocités sans nom sont commises tous les jours. Il y a une force du mal qui s’emploie à nous détruire. Les agents de ce mal ne respectent rien; pas même la vie des enfants. Chaque jour, il y a des bombardements, chaque jour, des innocents sont tués. Nous pensons être impuissants face à ce mal, mais en réalité nous ne le sommes pas!

Sun Zi, un ancien sage chinois disait “Connais ton ennemi et tu seras victorieux” Connaissons-nous notre ennemi? Si ce n’est pas le cas, nous sommes condamnés.

Le terrorisme n’est pas une idéologie, c’est une arme; mais les terroristes tuent pour une idéologie qu’ils appellent l’Islam.

Le monde entier, musulman et non-musulman clame que les terroristes ont détourné une “religion de la paix” et que l’Islam n’appelle pas à la violence.

Qui a raison? Est-ce que les terroristes comprennent mieux l’Islam ou est-ce ceux qui prétendent que l’Islam est une religion de paix? La réponse à cette question est la clé de notre victoire, et ne pas trouver cette clé fera notre perte. La clé est dans le Coran et dans l’histoire de l’Islam
Image
Ceux d’entre nous qui connaissent l’Islam savent que la connaissance de l’Islam par les terroristes est correcte. Ils ne font rien que leur prophète n’ait pas fait ou encouragé ses fidèles à faire. Le meurtre, le viol, l’assassinat, la décapitation, le massacre et le sacrilège de la mort “pour réjouir le coeur des croyants” étaient tous pratiqués et enseignés par Mohammed et observés par les musulmans à travers l’histoire.

Si la vérité a toujours été importante, elle l’est d’autant plus maintenant! Il est temps pour nous de trouver la racine du problème et de l’éradiquer. La racine du terrorisme islamiste est l’Islam. La preuve en est le Coran.

Nous sommes un groupe d’ex-musulmans qui avons vu le mal et nous nous sommes levés pour avertir le monde. Quelque soit la douleur que la vérité nous inflige, seule la vérité peut nous sauver. Pourquoi tant de déni? Pourquoi tant d’obstination? Combien de vies innocentes doivent être perdues avant que VOUS n’ouvriez les yeux? Un désastre nucléaire nous attend. Cela arrivera, ce n’est pas une question de “si” mais de “quand”. Inconscient de cela, le monde persiste de plus belle dans sa politique de l’autruche.

Nous demandons aux musulmans de quitter l’Islam. Arrêtez avec les excuses, les justifications et les rationalisations. Arrêtez de diviser l’humanité entre “nous” et “eux” (musulmans vs Kafirs). Nous sommes Un people, Une humanité! Mohammed n’était pas un messager de Dieu. Il est temps d’arrêter cette folie et de faire face à la vérité. Les terroristes puisent leur soutien moral et la validation de leurs actions en vous. Votre simple adhésion à ce culte de la mort est un signe d’assentiment à leurs crimes contre l’humanité.

Nous demandons aussi aux non musulmans d’arrêter le politiquement correct de peur de heurter la sensibilité des musulmans. Au diable leur sensibilité! Nous devons sauver des vies, les vies de millions d’innocents.

Des millions, si ce n’est des milliards, de vies seront perdues si nous ne faisons rien. Le temps passe! “La seule chose nécessaire pour que le mal triomphe est que les gens bien ne fassent rien” Faites quelque chose! Envoyez ce message à toutes les personnes dans votre carnet d’adresse et demandez leur de faire de même. Arrêtez l’Islam et le terrorisme. C’est votre monde, sauvez le.

Le mouvement d’ex musulmans

www.faithfreedom.org/french.htm




Avatar du membre
Proust
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2063
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 14:06
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Une lettre à l’humanité

Message non lupar Proust » jeu. 11 juil. 2013 15:31

Étonnant ce silence sur cette lettre qui est magnifique :shock:


Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice.
George Orwell.

Avatar du membre
Amada
Sous-lieutenant Virtuel
Sous-lieutenant Virtuel
Messages : 2885
Enregistré le : sam. 18 sept. 2010 20:01
Localisation : Marseille
Gender : Female
Status : Hors ligne

Re: Une lettre à l’humanité

Message non lupar Amada » jeu. 11 juil. 2013 16:07

Proust a écrit :Étonnant ce silence sur cette lettre qui est magnifique :shock:
Quelle lettre ???


"Connais-toi toi-même" (Socrate)
Mon forum des apostats de l'islam:
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Krinou
Maréchal d'islamla virtuel
Maréchal d'islamla virtuel
Messages : 9715
Enregistré le : mer. 28 déc. 2011 23:18
Localisation : Loin de BAC et de sa bouche d'égout
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: Une lettre à l’humanité

Message non lupar Krinou » jeu. 11 juil. 2013 16:11

lkm a écrit :Cher compagnon humain,

Aujourd’hui, l’humanité fait face à un défi. Des atrocités sans nom sont commises tous les jours. Il y a une force du mal qui s’emploie à nous détruire. Les agents de ce mal ne respectent rien; pas même la vie des enfants. Chaque jour, il y a des bombardements, chaque jour, des innocents sont tués. Nous pensons être impuissants face à ce mal, mais en réalité nous ne le sommes pas!

Sun Zi, un ancien sage chinois disait “Connais ton ennemi et tu seras victorieux” Connaissons-nous notre ennemi? Si ce n’est pas le cas, nous sommes condamnés.

Le terrorisme n’est pas une idéologie, c’est une arme; mais les terroristes tuent pour une idéologie qu’ils appellent l’Islam.

Le monde entier, musulman et non-musulman clame que les terroristes ont détourné une “religion de la paix” et que l’Islam n’appelle pas à la violence.

Qui a raison? Est-ce que les terroristes comprennent mieux l’Islam ou est-ce ceux qui prétendent que l’Islam est une religion de paix? La réponse à cette question est la clé de notre victoire, et ne pas trouver cette clé fera notre perte. La clé est dans le Coran et dans l’histoire de l’Islam
Image
Ceux d’entre nous qui connaissent l’Islam savent que la connaissance de l’Islam par les terroristes est correcte. Ils ne font rien que leur prophète n’ait pas fait ou encouragé ses fidèles à faire. Le meurtre, le viol, l’assassinat, la décapitation, le massacre et le sacrilège de la mort “pour réjouir le coeur des croyants” étaient tous pratiqués et enseignés par Mohammed et observés par les musulmans à travers l’histoire.

Si la vérité a toujours été importante, elle l’est d’autant plus maintenant! Il est temps pour nous de trouver la racine du problème et de l’éradiquer. La racine du terrorisme islamiste est l’Islam. La preuve en est le Coran.

Nous sommes un groupe d’ex-musulmans qui avons vu le mal et nous nous sommes levés pour avertir le monde. Quelque soit la douleur que la vérité nous inflige, seule la vérité peut nous sauver. Pourquoi tant de déni? Pourquoi tant d’obstination? Combien de vies innocentes doivent être perdues avant que VOUS n’ouvriez les yeux? Un désastre nucléaire nous attend. Cela arrivera, ce n’est pas une question de “si” mais de “quand”. Inconscient de cela, le monde persiste de plus belle dans sa politique de l’autruche.

Nous demandons aux musulmans de quitter l’Islam. Arrêtez avec les excuses, les justifications et les rationalisations. Arrêtez de diviser l’humanité entre “nous” et “eux” (musulmans vs Kafirs). Nous sommes Un people, Une humanité! Mohammed n’était pas un messager de Dieu. Il est temps d’arrêter cette folie et de faire face à la vérité. Les terroristes puisent leur soutien moral et la validation de leurs actions en vous. Votre simple adhésion à ce culte de la mort est un signe d’assentiment à leurs crimes contre l’humanité.

Nous demandons aussi aux non musulmans d’arrêter le politiquement correct de peur de heurter la sensibilité des musulmans. Au diable leur sensibilité! Nous devons sauver des vies, les vies de millions d’innocents.

Des millions, si ce n’est des milliards, de vies seront perdues si nous ne faisons rien. Le temps passe! “La seule chose nécessaire pour que le mal triomphe est que les gens bien ne fassent rien” Faites quelque chose! Envoyez ce message à toutes les personnes dans votre carnet d’adresse et demandez leur de faire de même. Arrêtez l’Islam et le terrorisme. C’est votre monde, sauvez le.

Le mouvement d’ex musulmans

http://www.faithfreedom.org/french.htm
Je n'avais jamais vu ce message, on sent la rage du désespoir dans ces mots.


LES RAISONS DE MON DÉPART DÉFINITIF D'iSLAMLA :

Avant de vous forger une opinion défavorable sur ma personne, suite aux propos malveillants d'un membre mal intentionné, merci de bien vouloir prendre le temps de lire, même partiellement, le topic dont vous trouverez le lien ci-dessous :

cette-fois-vous-dis-vraiment-adieu-peux ... t8188.html


Avatar du membre
Proust
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2063
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 14:06
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Une lettre à l’humanité

Message non lupar Proust » jeu. 11 juil. 2013 16:18

Amada a écrit :
Proust a écrit :Étonnant ce silence sur cette lettre qui est magnifique :shock:
Quelle lettre ???
:lollol
c'est le premier post d'iislamla, je trouve étonnant qu'elle n'a soulevé aucun écho jusqu' à ce que je la déniche.


Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice.
George Orwell.

Krinou
Maréchal d'islamla virtuel
Maréchal d'islamla virtuel
Messages : 9715
Enregistré le : mer. 28 déc. 2011 23:18
Localisation : Loin de BAC et de sa bouche d'égout
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: Une lettre à l’humanité

Message non lupar Krinou » jeu. 11 juil. 2013 16:20

Peut-être parce que cette lettre est si brillamment rédigée que tout commentaire la concernant semble superflu...


LES RAISONS DE MON DÉPART DÉFINITIF D'iSLAMLA :

Avant de vous forger une opinion défavorable sur ma personne, suite aux propos malveillants d'un membre mal intentionné, merci de bien vouloir prendre le temps de lire, même partiellement, le topic dont vous trouverez le lien ci-dessous :

cette-fois-vous-dis-vraiment-adieu-peux ... t8188.html

OLD
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 768
Enregistré le : lun. 16 sept. 2013 16:05
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Lettre à l’humanité par Ali Sina

Message non lupar OLD » lun. 11 nov. 2013 14:21

Cher ami
La folie s’est emparée d’une partie de l’humanité et ce qu’il font n’est pas a court d’insanité morale.
Nous perdons notre bataille contre le terrorisme parce que nous manquons notre cible.
Nous devons atteindre tout le monde et leur faire savoir que le terrorisme n’est que le symptôme du vrai problème qui est l’idéologie qui se
trouve derrière.
Nous avons besoin de votre aide. Lisez la “lettre a l’humanité” qui suit et si vous êtes d’accord, envoyez la a tout le monde dans votre
carnet d’adresse en leur demandant de faire de même.
Envoyez aussi une copie à vos politiciens et aux journalistes de votre pays. Tout le monde doit entendre ce message.
Sincèrement votre,
Ali Sina
----------------------------------------------------------------
Une lettre à l’humanité

Cher compagnon humain,
Aujourd’hui, l’humanité fait face à un défi. Des atrocités sans nom sont commises tous les jours. Il y a une force du mal qui s’emploie à nous détruire.

Les agents de ce mal ne respectent rien; pas même la vie des enfants. Chaque jour, il y a des bombardements, chaque jour, des innocents sont tués.

Nous pensons être impuissants face à ce mal, mais en réalité nous ne le sommes pas!

Sun Zi, un ancien sage chinois disait “Connais ton ennemi et tu seras victorieux” Connaissons-nous notre ennemi? Si ce n’est pas le cas, nous sommes condamnés.
Le terrorisme n’est pas une idéologie, c’est une arme; mais les terroristes tuent pour une idéologie qu’ils appellent l’Islam.

Le monde entier, musulman et non-musulman clame que les terroristes ont détourné une “religion de la paix” et que l’Islam n’appelle pas à la violence.

Qui a raison? Est-ce que les terroristes comprennent mieux l’Islam ou est-ce ceux qui prétendent que l’Islam est une religion de paix? La réponse à cette question est la clé de notre victoire, et ne pas trouver cette clé fera notre perte.

La clé est dans le Coran et dans l’histoire de l’Islam Ceux d’entre nous qui connaissent l’Islam savent que la connaissance de l’Islam par les terroristes est correcte.
Ils ne font rien que leur prophète n’ait pas fait ou encouragé ses fidèles à faire.

Le meurtre, le viol, l’assassinat, la décapitation, le massacre et le sacrilège de la mort “pour réjouir le coeur des croyants” étaient tous pratiqués et enseignés par Mohammed et observés par les musulmans à travers l’histoire.

Si la vérité a toujours été importante, elle l’est d’autant plus maintenant! Il est temps pour nous de trouver la racine du problème et de l’éradiquer.

La racine du terrorisme islamiste est l’Islam. La preuve en est le Coran.

Nous sommes un groupe d’ex-musulmans qui avons vu le mal et nous nous sommes levés pour avertir le monde. Quelque soit la douleur que la vérité nous inflige, seule la vérité peut nous sauver. Pourquoi tant de déni? Pourquoi tant d’obstination? Combien de vies innocentes doivent être perdues avant que VOUS n’ouvriez les yeux? Un désastre nucléaire nous attend.

Cela arrivera, ce n’est pas une question de “si” mais de “quand”.

Inconscient de cela, le monde persiste de plus belle dans sa politique de l’autruche.

Nous demandons aux musulmans de quitter l’Islam.

Arrêtez avec les excuses, les justifications et les rationalisations.
Arrêtez de diviser l’humanité entre “nous” et “eux” (musulmans vs Kafirs).
Nous sommes Un people, Une humanité! Mohammed n’était pas un messager de Dieu.

Il est temps d’arrêter cette folie et de faire face à la vérité.

Les terroristes puisent leur soutien moral et la validation de leurs actions en vous. Votre simple
adhésion à ce culte de la mort est un signe d’assentiment à leurs crimes contre l’humanité.

Nous demandons aussi aux non musulmans d’arrêter le politiquement correct de peur de heurter la sensibilité des musulmans.

Au diable leur sensibilité! Nous devons sauver des vies, les vies de millions d’innocents.

Des millions, si ce n’est des milliards, de vies seront perdues si nous ne faisons rien. Le temps passe! “La seule chose nécessaire pour que le mal triomphe est que les gens bien ne fassent rien” Faites quelque chose! Envoyez ce message à toutes les personnes dans votre carnet d’adresse et
demandez leur de faire de même.

Arrêtez l’Islam et le terrorisme.

C’est votre monde, sauvez le.
Le mouvement d’ex musulmans.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19436
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Une lettre à l’humanité

Message non lupar yacoub » ven. 10 janv. 2014 11:25

Amada a écrit :
Proust a écrit :Étonnant ce silence sur cette lettre qui est magnifique :shock:
Quelle lettre ???
:shock:
Amada, mon amie, pourquoi t a t on mis au zoo, toi qui es une fine coranologue et une hadithologue hors pair.

Mais là tu as raté le coche, c'est la lettre d'Ali Sina.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19436
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Une lettre à l’humanité

Message non lupar yacoub » sam. 4 avr. 2015 19:51

preuve de vos allégations ?
Un rapide calcul, me fait dire que la conquête arabe entre le 7ème et le 14 è siècle a fait infiniment moins de morts que la conquête chrétienne des Amériques , de l'Afrique et de l'Asie du Sud Est . Les millions de morts sont plutôt de notre coté

Le jihad a commencé en 622 et ne s'est pas encore arrêté
Mahomet PBSL a islamisé de force l'Arabie puis le résultat étant atteint
après sa mort ses successeurs ont colonisé la Syrie la Palestine l'Irak l’Égypte la Perse
l'Afrique du Nord l'Espagne l'Inde la Chine en faisant des millions de morts
En 722 ils sont arrivés à Poitiers où Charles Martel les a partiellement arrêtés

Rien que pour l'Inde les historiens estiment à 80 millions de morts l'islamisation de l'Inde
En Afrique les estimations sont de 40 millions de morts
Au total les nombres de morts sont estimés à 273 millions de morts
Et ce n'est pas fini

Un peu d'histoire sur les crimes et massacres de l'islam


Les batailles fondatrices de l'islam « pacifique et tolérant »


https://www.youtube.com/watch?v=QpXEOZe--aw



Avatar du membre
Innana
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3375
Enregistré le : mar. 27 août 2013 18:09
Gender : Female
Status : Hors ligne

Re: Une lettre à l’humanité

Message non lupar Innana » dim. 5 avr. 2015 10:45

Merci Yacoub d'avoir mis en avant cette lettre à l'humanité.
Bien entendu merci à Ali Sina !
Merci à LKM.
A Proust, Krinou et OLD !

Toute théocratie, toute domination, civilisation basée sur la religion est une insulte à l'humanité.
Et également une insulte à la foi,la spiritualité des hommes.
C'est une dénégation de l'intelligence des hommes.
Une dictature le plus souvent


"La liberté, c'est la liberté de dire que 2 et 2 font 4. Lorsque cela est accordé, le reste suit." George Orwell, 1984

DOM JUAN: Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit.
TARTUFFE :Couvrez ce sein que je ne saurais voir:
Par de pareils objets les âmes sont blessées,
Et cela fait venir de coupables pensées.
DORINE:Vous êtes donc bien tendre à la tentation,
Et la chair sur vos sens fait grande impression!
Certes je ne sais pas quelle chaleur vous monte:
Mais à convoiter, moi, je ne suis pas si prompte,
Et je vous verrais nu du haut jusques en bas
Toujours Molière ! :


Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19436
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Une lettre à l’humanité

Message non lupar yacoub » lun. 17 août 2015 13:26

  • Pourquoi les violeurs musulmans préfèrent les blondes.


    Historique.
    Par Raymond Ibrahim

    Le sadisme islamique sauvage envers les femmes britanniques et scandinaves trouve son origine chez Mahomet.
    Le penchant musulman pour les femmes «blanches» à des fins d’exploitation sexuelle, – une épidémie qui sévit actuellement en Europe, et en particulier en Grande-Bretagne et en Scandinavie – est aussi vieux que l’Islam lui-même, et remonte à Mahomet.

    Les témoignages littéraires en ce sens abondent et l’attestent dans le contexte des premières prédations de l’Islam sur Byzance (qui fut pendant des siècles, le rempart le plus oriental de la chrétienté contre le djihad). Selon Ahmad MH Shboul (auteur de « Byzance et les Arabes: l’image des Byzantines dans la littérature arabe »), la Byzance chrétienne était l’ «exemple classique de la maison de la guerre», ou Dar al-Harb – c’est-à-dire le domaine par excellence devant être conquis par le djihad. En outre, Byzance était vue « comme un symbole de la puissance militaire et politique et comme une société d’abondance. »

    Les similitudes entre les points de vue islamiques pré-modernes sur Byzance et la vision islamique moderne d’un Occident puissant, riche, désirable, et par-dessus tout ‘infidèle’ devraient être évidentes. Mais elles ne s’arrêtent pas là. Pour l’esprit médiéval musulman, Byzance était en outre le représentant de ‘la population blanche’ – des chrétiens aux cheveux et aux yeux clairs ou, comme on les appelait en arabe, Banu al-Asfar, ‘les enfants du jaune’ (référence aux cheveux blonds).

    Et Shboul de poursuivre:

    « Les Byzantins en tant que peuple étaient considérés comme l’archétype de la beauté physique et les esclaves ou jeunes filles d’origine byzantine étaient très appréciées …. L’appréciation arabe de la femme byzantine a en effet une longue histoire. Pour la période islamique, les références littéraires les plus anciennes que nous ayons sont les hadiths (paroles du Prophète). On dit que Mahomet s’est adressé à un arabe nouvellement converti [à l’islam]: ‘Aimeriez-vous les filles de Banu al-Asfar’. Les esclaves byzantines étaient non seulement recherchées pour les institutions califales et d’autres palais (où certaines sont devenues mères de califes futurs), mais elles étaient également la quintessence de la beauté physique, de l’organisation de la maison, et des créations raffinées. La jeune fille byzantine typique qui capte l’imagination des littérateurs et des poètes, avait les cheveux blonds, les yeux bleus ou verts, un visage pur et sain, de beaux seins, la taille délicate, et un corps pareil au camphre ou à un flot de lumière éblouissante.» [1]

    Mais si l’essentiel de l’extrait ci-dessus est vrai, le lecteur ne doit pas être dupé par sa tonalité trop ‘romantique’. Écrit pour une publication universitaire occidentale, par un universitaire d’origine musulmane, l’essai est naturellement plein d’euphémismes au point de laisser entendre qu’être une esclave sexuelle était souhaitable, – comme si ses propriétaires arabes étaient des amoureux passionnés, qui se contentaient de raffoler de sa beauté et de l’admirer de loin. [2]

    En effet, Mahomet a demandé à un nouveau converti ‘Aimeriez-vous les filles de Banu al-Asfar?’, comme moyen de l’inciter à rejoindre le djihad et à en récolter les fruits, ce qui, dans ce cas, incluait la possibilité d’asservir et de violer de blondes byzantines – loin du cadre d’une discussion sur la beauté idéale.

    Cet attrait semble avoir eu l’effet inverse sur un autre musulman qui a refusé l’appel de Mahomet d’envahir le territoire byzantin (la campagne Tabuk). « O Abou Wahb, » susurrait Mahomet, « n’aimeriez-vous pas avoir des dizaines de femmes byzantines comme concubines et leurs hommes comme serviteurs? » Wahb a répondu: « Ô Messager d’Allah, mes gens savent que je suis très friand des femmes et si je vois les femmes des Byzantins, je crains ne pas être en mesure de me retenir. Alors ne me tentez pas et permettez-moi de dire non et à la place, je vous aiderai avec ma fortune. » Le prophète a accepté, mais a apparemment été peu impressionné, après tout, Wahb pouvait avoir toutes les femmes byzantines qu’il désirait si le djihad réussissait et une nouvelle sourate du Coran (9:49) fut rédigée rapidement condamnant l’homme à l’enfer pour sa prétendue hypocrisie et sa défection à rejoindre le djihad.

    Ainsi une lecture plus critique des extraits précités de Shboul montre que les esclaves européennes loin d’être « très appréciées » ou « valorisées » comme de précieuses statues – étaient présentées comme des trophées sexuels pour inciter les musulmans au djihad.

    En outre, l’idée que certaines esclaves sexuelles soient devenues mères de futurs califes n’a pas de sens puisque dans la culture patriarcale de l’Islam, les mères – musulmanes ou non-musulmanes – sont sans pertinence dans la lignée et n’ont aucun statut politique.

    Et parler de ‘littérateurs et de poètes’ et ‘d’un corps qui est comme le camphre ou un flot de lumière éblouissante’ est encore plus anachronique et dessert malencontreusement la réalité: Ces femmes étaient – comme elles le sont encore – des esclaves du sexe, traitées pratiquement comme le sont les nombreuses esclaves de l’État islamique aujourd’hui.

    Par exemple, lors d’une récente vente aux enchères d’esclaves sexuelles détenues par l’État islamique [Voir tous les articles Europe-Israël sur les marchés d’esclaves Yazidis], les jeunes filles Yazidi aux yeux bleus et verts étaient très convoitées et acquises à un prix plus élevé. Malgré tout, ces concubines sont cruellement torturées. Dans un cas, un musulman a sauvagement battu le bambin âgé d’un an de son esclave Yazidi jusqu’à ce qu’elle accepte de répondre à toutes ses exigences sexuelles.

    Un autre parallèle pertinent entre les vues islamiques médiévales et modernes existe: les femmes blanches ont été et continuent d’être considérées comme un objet d’accouplement sexuel par nature – « provoquant » essentiellement les hommes musulmans qu’elles convoitent.

    Cet aspect est en grande partie discuté par Nadia El Cheikh Maria dans ‘Byzance vue par les Arabes’. Elle écrit:

    La Fitna, [un terme islamique] qui signifie le désordre et le chaos, se réfère également à la belle femme fatale qui fait perdre aux hommes leur maîtrise de soi. Fitna est un concept clé dans la définition des dangers que les femmes, plus particulièrement, leurs corps étaient capables de provoquer dans l’univers mental des arabes musulmans.

    Après avoir expliqué comment la femme byzantine aux cheveux et aux yeux clairs illustrait la femme fatale de la fitna de l’Islam, Cheikh écrit:

    « Dans nos textes [musulmans], les femmes byzantines sont fortement associées à l’immoralité sexuelle …Nos sources ne montrent pas les femmes byzantines mais les images de ces femmes selon les écrivains musulmans, symboles de l’éternelle féminin – une menace potentielle permanente, notamment en raison d’exagérations flagrantes de leur proximité sexuelle … « .

    Cheikh explorent comment les musulmans ont affirmé que les femmes byzantines (ou « blanches chrétiennes ») étaient les « femmes les plus éhontées au monde »; que, « parce qu’elles trouvent le sexe plus agréable, elles sont sujettes à l’adultère »; que « l’adultère est monnaie courante dans les villes et les marchés de Byzance » – au point que « les religieuses sortaient de leur couvents pour rejoindre les moines reclus et s’offrir à eux. »

    Cheikh conclut:

    Alors que la seule qualité que nos sources [musulmanes] ne nient pas est la beauté des femmes byzantines, l’image qui ressort d’elles dans les descriptions [fournies par ces mêmes sources] est tout sauf belle. Leurs représentations sont, parfois, excessives, presque caricaturales, majoritairement négatives ….

    Ces anecdotes [de promiscuité sexuelle] sont clairement loin de la réalité byzantine et doivent être reconnues pour ce qu’elles sont: des tentatives de dénigrer et diffamer une culture rivale par l’exagération du laxisme de la culture byzantine et de ses femmes ….

    En fait, à Byzance, les femmes devaient être en retrait, se montrer timides, modestes et dévouées à leurs familles et à leurs observances religieuses …. Le comportement de la plupart des femmes de Byzance était loin des représentations apparaissant dans les sources arabes « . [3]

    Basé sur tout ce qui précède, quelques faits historiques émergent: Byzance était considérée par les premiers musulmans comme l’empire ‘infidèle’ le plus puissant, le plus avancé, et le plus riche, hautement convoité – une vue assez semblable à celle des islamiques modernes sur l’Occident d’aujourd’hui. Et les femmes byzantines, ou « femmes blanches », ont longtemps été considérées comme la « femme fatale » de l’islam – la plus désirée du point de vue charnel, la plus méprisée des femmes, du point de vue dévot.

    Aujourd’hui, nous trouvons ces mêmes modèles à l’oeuvre, – y compris l’idée que « les femmes blanches » sont des proies naturelles qui incitent les hommes musulmans pieux à les violer. Ainsi en décembre dernier au Royaume-Uni, tandis qu’un homme musulman violait une femme britannique, il lui disait : « vous les femmes blanches êtes bonnes à cela » – faisant écho à cette ancien motif islamique concernant la prétendue promiscuité avec les femmes blanches.

    Le Royaume-Uni est également le centre de l’un des scandales sexuels le plus célèbre mené par des musulmans : à Rotherham et ailleurs, des milliers de jeunes filles britanniques indigènes ont été systématiquement victimes de la traite, apprêtées, battues et abusées sexuellement par des musulmans – pendant que les autorités du «multiculturalisme» et la police n’intervenaient pas et regardaient. (Pour en savoir plus sur le scandale au Royaume-Uni et la loi islamique sur l’esclavage sexuel click here).

    En fait, à travers l’Europe – en particulier dans les nations-nordiques – des milliers de femmes « de type byzantin » sont sauvagement violées et battues de manière flagrante par des musulmans. En Norvège, au Danemark et en Suède, où les cheveux blonds et les yeux prédominent, le viol a augmenté de façon astronomique depuis que ces nations ont adopté la doctrine du multiculturalisme et ont ouvert leurs portes à des dizaines de milliers d’immigrés musulmans.

    Selon Gatestone Institute, « Quarante ans après que le parlement suédois ait décidé à l’unanimité de modifier l’homogénéité ancienne de la Suède pour en faire un pays multiculturel, les crimes violents ont augmenté de 300% et les viols de 1472%. » L’écrasante majorité des violeurs sont des immigrants musulmans. L’épidémie est si épouvantable que certaines femmes scandinaves blondes se teignent les cheveux en noir dans l’espoir d’éloigner les prédateurs musulmans potentiels.

    Ce phénomène n’est pas le produit du hasard; certains musulmans modernes le préconisent.

    Prenons 2011, quand une femme politique et militante essayant de lutter contre l’immoralité sexuelle au Koweït a suggéré que les musulmans importent des esclaves sexuelles blanches [Notre article Europe-Israël]. Après avoir expliqué comment elle avait demandé aux clercs islamiques vivant dans la ville de La Mecque leur point de vue sur la légalité de l’esclavage sexuel et du fait qu’ils aient tous confirmé qu’il était parfaitement légitime, elle a expliqué:

    “Un état musulman doit [tout d’abord] attaquer un état chrétien – désolé, je veux dire tout état non-musulman – et elles [les femmes, les futures esclaves sexuelles] doivent être capturées dans l’attaque. Est-ce interdit? Pas du tout : selon l’Islam, les esclaves sexuelles ne sont pas du tout interdites. [Voir here, here, et here pour en savoir plus sur la loi islamique et l’esclavage sexuel.] »

    Quant au genre idéal de femmes «infidèles», l’activiste koweïtienne a suggéré les femmes russes (qui pour la plupart ont les cheveux blonds et les yeux clairs; ironiquement, la Russie est souvent considérée comme le successeur de Byzance):

    «Durant la guerre de Tchétchénie, il y a sûrement eu des captives russes. Donc, allez les acheter pour les vendre ici au Koweït; c’est mieux que de voir nos hommes s’impliquer dans des relations sexuelles interdites. Je ne vois pas de problème à cela, aucun problème du tout.»

    En bref, l’épidémie qui se développe au Royaume-Uni, en Scandinavie et ailleurs, où le ciblage sexuel des hommes musulmans en direction des femmes blanches est aussi ancien que l’Islam, a des précédents dans l’histoire du prophète et de ses compagnons, et, jusqu’à ce jour, est recommandé comme pratique légitime dans certaines sphères du monde musulman.

    Notes:

    1- L’essai de Shboul se trouve dans ‘Les relations arabo-byzantines dans les premiers temps islamiques’ (éd Michael Bonner, Burlington: Ashgate Publishing, 2004), 240, 248

    2 – Cette approche apologétique se retrouve également dans les travaux académiques modernes discutant des janissaires – ces garçons chrétiens européens capturés par l’Empire ottoman, convertis et endoctrinés dans l’Islam, formés pour être des djihadistes extraordinaires, qui se sont ensuite déchaînés contre leurs anciennes familles chrétiennes. Bien que les jeunes garçons terrifiés fussent arrachés aux mains de leurs parents dévastés, des universitaires modernes affirment que les familles chrétiennes espéraient effectivement que leurs garçons seraient pris et formés comme janissaires, ce qui leur garantirait un «avenir radieux» au sein de la hiérarchie ottomane.

    3 – Nadia Maria el Cheikh, Byzance vue par les Arabes (Cambridge: Harvard University Press, 2004), 123-129.

    Image à la Une : Le cas Elin Krantz 27 ans. Militante antiraciste, elle était fervente partisane d’une Suède multiraciale, faisant notamment une large place aux immigrés afro-musulmans. En 2010, l’un d’eux la viola sauvagement au point de la laisser désarticulée dans un sous bois, la tête écrasée.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19436
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Une lettre à l’humanité

Message non lupar yacoub » mer. 8 mars 2017 11:22

Le livre Le fascisme islamique finalement publié en France
Image

Livre au vitriol sur l’islam politique, l’essai “Le fascisme islamique“ de l’Allemand d’origine égyptienne Hamed Abdel-Samad sort finalement en France, chez Grasset, six mois après que son éditeur initial a renoncé à le publier.

L’essai, best-seller en Allemagne où il a été publié en 2014, dresse un parallèle entre l’idéologie fasciste et l’islamisme, en remontant jusqu’aux origines du Coran.

Selon Hamed Abdel-Samad “l’idéologie fascisante ne s’est pas introduite dans l’islam avec la montée en puissance des Frères musulmans, mais est ancrée dans les origines historiques mêmes de l’islam“.

Il accuse l’islam d’avoir “mis fin à la diversité religieuse sur la péninsule Arabique, d’exiger de ses fidèles une obéissance inconditionnelle, de ne tolérer aucune divergence d’opinion et d’aspirer à dominer le monde“. “Le problème de l’islam n’est pas ceux qui le critiquent, mais bien lui-même, ses textes et sa vision du monde“.

Né en 1972 près du Caire, fils d’un imam, Hamed Abdel-Samad est devenu une des figures incontournables de la critique de l’islam en Allemagne. Il vit sous protection policière, en raison des menaces de mort qui pèsent sur lui.

L’essai aurait dû être publié en français à l’automne 2016 par la maison d’édition Piranha qui en avait acquis les droits en 2014. Mais son directeur, Jean-Marc Loubet, avait renoncé à sa publication pour des raisons de sécurité et en soutenant que les thèses défendues par l’auteur pourraient apporter de l’eau au moulin de l’extrême droite.

Hamed Abdel-Samad revient sur cet épisode dans le dernier chapitre, inédit, de son livre. “Déçu et furieux“, il déplore notamment que Piranha a choisi “de s’incliner face à la tactique d’intimidation des islamistes“. Les “amis occidentaux de l’islam qui cautionnent un statut à part pour Mahomet afin de préserver la paix à l’intérieur de leurs frontières ne rendent pas service aux musulmans“, dit-il.

“Ceux qui respectent les musulmans et les prennent au sérieux sont en droit d’attendre d’eux qu’ils réagissent à la critique et à la satire exactement de la même manière que les croyants d’autres confessions“. “Je suis un auteur qui critique vigoureusement l’islam, mais sans jamais stigmatiser les musulmans“, affirme l’auteur allemand.

Le livre a été publié en anglais en janvier 2016.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19436
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Une lettre à l’humanité

Message non lupar yacoub » lun. 3 avr. 2017 14:59

Adonis et sa bombe féministe contre l'islam

Par Vincent Jaury

Nous avons beaucoup hésité avant de mettre Adonis en couverture. Il sort deux livres, passionnants l'un et l'autre, un de poésie, Le Livre III (al-Kitâb), l'autre politique, Violence et islam. Transfuge est un des rares magazines à suivre de près la littérature arabe. Au cours des dernières années, nous avons interviewé le poète palestinien Mahmoud Darwich (dont nous reparlerons d'ailleurs le mois prochain), fait notre couverture sur le grand romancier égyptien Gamal Ghitany, défendu longuement Alaa al-Aswany, donné la parole il y a quelques mois à l'éditeur de la collection Sindbad d'Actes Sud, Farouk Mardam-Bey, afin qu'il nous révèle les différentes tendances de la littérature arabe contemporaine. Et en 2009, nous rencontrions une première fois Adonis à Paris où il habite depuis 1985, pour son ouvrage Le Regard d'Orphée, livres d'entretiens où il revenait sur sa biographie. Pas le genre ici à stigmatiser l'islam dès que possible, nous l'avons prouvé au cours des ans. Il n'en demeure pas moins que lorsque celui qui est considéré comme le plus grand poète arabe vivant (il est celui qui à travers la revue Shi'r introduisit le poème en prose contre la métrique arabe classique), celui qui depuis des années est inscrit sur la liste du prix Nobel de littérature, dégaine un livre de colère contre l'islam, on ne le passe pas sous silence. Rien dont on ne puisse parler dans ces colonnes. Surtout quand Adonis, contrairement à un Houellebecq, s'attaque à l'islam du point de vue du féminisme et de la laïcité, et non sur l'idée du grand remplacement. Au-delà de la rivalité qui court dans les médias entre bien-pensants et réactionnaires, le poète chiite syrolibanais Adonis analyse, scrute, décortique avec une grande connaissance le Coran et le monde arabe d'aujourd'hui, à l'aide de la psychanalyste Houria Abdelouahed, brillante bourdieusienne et bataillienne. Le constat est pour lui, pour eux, sans appel et il fait froid dans le dos : la violence est intrinsèque à l'islam, et prend sa source dans le Coran : « C'est un texte extrêmement violent. J'ai compté quatre-vingts versets sur la Géhenne (l'enfer). [...] Le kufr (mécréance) et ses dérivés figurent dans cinq cent dix-huit versets, le supplice et ses dérivés font l'objet de plus de trois cent soixante-dix versets. Sur trois mille versets, cinq cent dix-huit portent sur le châtiment. » Il donne un exemple de verset consacré aux mécréants : « Nous jetterons bientôt dans le Feu [...] ceux qui ne croient pas à nos Signes. Chaque fois que leur peau sera consumée, nous leur en donnerons une autre afin qu'ils goûtent le châtiment. » Adonis donne d'autres exemples, très nombreux, sur le rapport de l'islam aux femmes. Là encore, le Coran est intraitable. Un verset parmi tant d'autres : « Si elles montrent une indocilité, reléguez-les dans des chambres à part, et battez-les. » Vous allez me dire oui, mais c'est le texte, mais qu'en est-il des sociétés arabes d'aujourd'hui ? Là encore, le constat est affligeant. Ces sociétés religieuses n'auraient pas évolué depuis le début de l'islam. Houria Abdelouahed se rend compte que les mots misogynie, machisme ou sexisme n'existent pas en arabe. De quoi faire plaisir à Zemmour. Pour Adonis, « la mentalité de l'homme musulman et arabe demeure profondément religieuse. Sa structure mentale et psychique est religieuse. Elle est empreinte de domination, de pouvoir et d'emprise. La femme se trouve dans cet engrenage sans véritable issue. » Pour ce défenseur du Femen, ce poète qui écrit que l'univers est féminité, la honte absolue de l'islam est la manière dont cette religion, encore aujourd'hui, peut-être encore plus aujourd'hui, traite les femmes, qui ne sont, comme le dit la phrase que nous avons choisie sur notre couv, « qu'un sexe ».

Une seule solution selon Adonis pour sortir de ce dangereux islam : séparer l'État de la religion. Créer non plus des musulmans, mais des citoyens. « Tant que la religion va de pair avec le pouvoir », écrit-il, tant que la religion musulmane est institutionnalisée, c'est-à-dire dans la sphère publique, aucun progrès ne sera possible. Et dans aucun pays arabe cette séparation n'existe. Premières victimes ? On l'aura compris, les femmes. Le scandale pour Adonis est avant tout cet « assassinat » symbolique ou réel des femmes dans l'islam. Daech, à ce titre, est pour l'auteur non une rupture, mais bien une continuité, certes monstrueuse, de ce qui existe dans le Coran. Il y a cependant deux raisons d'espérer : la violence extrême de Daech pourrait mettre fin à des siècles de règne islamique. Il pourrait y avoir une prise de conscience des Arabes de la dangerosité de l'interprétation littérale du Coran et des conséquences monstrueuses qu'elle peut engendrer. La deuxième raison est liée à la première : selon Adonis toujours, la nouvelle génération arabe est laïque. Elle aimerait entrer dans la modernité et y entrerait si les dictatures dans lesquelles elle vit ne l'en empêchaient.

Pour finir, Adonis se définit comme un cosmopolite. Écoutez-le : « Je suis comme un arbre dont les racines auraient poussé de tous les côtés et dont les branches se déploieraient sur toutes les portes, dans toutes les directions, y compris vers l'Europe. [...] Mon engagement est civilisationnel. Il est fondé sur un métissage humain et culturel. » Sa poésie se nourrit de mythologie grecque, arabe, de poètes français. Il est le contraire des réactionnaires à la Finkielkraut obsédés par le repli identitaire, et de l'islam tel qu'il le définit dans cet ouvrage-bombe





Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 17 invités