Zemmour, Omfray et Finkelkraut refont l'Europe

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres subdivisions du forum - Exprimez vous et débattez entre vous - dans le respect de l'autre.
Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20335
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Zemmour, Omfray et Finkelkraut refont l'Europe

Message non lupar yacoub » lun. 16 nov. 2015 15:36

Dernier message de la page précédente :

Alain Finkielkraut, invité des Matins pour les 30 ans de "Répliques" 19

Il y a trente ans apparaissait sur les ondes de France Culture l’émission « Répliques » animée à ses débuts par un duo : Gilles Anquetil et Alain Finkielkraut. Alain Finkielkraut, vous aviez alors le rôle de relanceur de débat. Ce rôle là, vous l’avez toujours dans le paysage intellectuel français.

Ce duo à l’origine de « Répliques » s’est transformé en solo et depuis vous tenez seul les rennes de cette émission dont le propos est de faire entendre aux auditeurs : « des conversations qui prennent leur temps et qui problématisent le monde. Qui l’humanisent aussi ». En trente ans, quelles évolutions dans le débat public avez-vous constaté ? Quelles réponses avez-vous pu résoudre grâce à vos multiples et prestigieux invités ? De quel tremblement de terre, ces « répliques » sont-elles l’écho ?

Image

http://www.franceculture.fr/player/reec ... ay=5111189#









Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20335
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Zemmour, Omfray et Finkelkraut refont l'Europe

Message non lupar yacoub » ven. 22 janv. 2016 11:24

https://www.facebook.com/notes/david-be ... 8999949498

Le débat Finkielkraut-Cohn Bendit : la grande farce !

David Belhassen·jeudi 21 janvier 2016

Sous la houlette d'un Pujadas au summum de la flagornerie et qui s'est entouré sur le plateau de France 2 "d'intervenants" triés sur le volet (pro-islamistes pour la plupart), nous avons eu droit ce soir à un débat pantagruellement nul, banal, idiot, lénifiant et pour tout dire, ennuyeux à se décrocher la machoire.

D'un côté un superficiel Cohn Bendit, égal à lui-même, qui prend les vessies musulmanes pour des lanternes marxistes, en focalisant le débat sur les pseudo "inégalités sociales et économiques".
De l'autre un Finkielkraut embourbé dans sa dichotomie factice entre "islam" et "islamisme", dévoilant ainsi son ignorance de l'islam et du Coran.
Le résultat : un faux-débat.

Ce débat "à côté de la plaque" - pour reprendre une expression de "jeunes" -, a esquivé le taureau au lieu de le prendre "par les cornes" et de s'attaquer au vrai problème :
L'islam est-il une "religion" et une foi, ou est-il une idéologie théocratique totalitaire, fondamentalement conquérante, violente, expansionniste, répressive et oppressive ?
Si l'islam est une foi ou une religion, tout accident de parcours - aussi violent soit-il - est réformable, corrigeable, donc caduque.

Mais si l'islam est une idéologie politique théocratique , il est non-réformable, et chaque violence faite en son nom n'est pas un "accident de parcours" mais sa quintessence.
Voilà la seule et unique question à débattre.

Dans le passé, le monde libre a su combattre le nazisme et le vaincre parce qu'il a su le définir. Il l'a défini avec raison comme idéologie totalitaire et criminelle, et ce en dépit de la propagande de l'idéologue nazi Alfred Rosenberg de métamorphoser le nazisme en une sorte de nouvelle religion - "le mythe du XXème siècle"-. Or qui dit "mythe", dit religion.

Et il ne serait venu à l’esprit de personne de faire la distinction entre “nazimanité” modéré et “nazisme intégriste” !
Aujourd’hui, le monde libre n'a (malheureusement) pas encore réussi à définir l'islam tel qu'il est. Pourquoi ? Parce que l'islam a un avantage intrinsèque sur le nazisme : une expérience de 1400 ans qui a fait défaut (heureusement !) au nazisme et ne lui a jamais permis d'atteindre le niveau de sophistication et d'arsenal propagandiste que l'islam a développé.

L’islam est un vieux briscard. Pour le déboulonner de sa rouerie et de son piédestal “monothéiste” (monolâtre faudrait-il dire pour être précis), il lui faut en face bien plus qu’un plaisantin tel que Cohn-Bendit et un académicien fébrile et rongé comme Finkielkraut !

Malheur à la France, si tels sont les deux “intellos” choisis pour débattre sur “Où va la France” !!!



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20335
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Zemmour, Omfray et Finkelkraut refont l'Europe

Message non lupar yacoub » ven. 22 janv. 2016 17:30

En France, cette mahométane peut se permettre de l'ouvrir mais en terre d'islam, elle n'oserait même pas sortir de chez elle et si elle sort, elle sort en burqa.

https://www.youtube.com/watch?v=HLfSEzQGa5c



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20335
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Zemmour, Omfray et Finkelkraut refont l'Europe

Message non lupar yacoub » mer. 27 janv. 2016 11:27

«Islamisme», «islamophobie» : une mise au point de Claude Askolovitch
«Islamisme», «islamophobie» : une mise au point de Claude Askolovitch

FIGAROVOX/DROIT DE RÉPONSE - Claude Askolovitch réagit à la critique formulée à son endroit par Isabelle Kersimon au sujet de son éventuelle complaisance à l'égard des figures de l'islam politique.

Claude Askolovitch est journaliste. Il anime la matinale du week-end sur iTélé.

Dans sa tribune publiée lundi 25 janvier, intitulée «DPDA, «Le Supplément» de Canal Plus: quand la télé invite les ennemis de la République» , Mme Isabelle Kersimon me met en cause, ainsi que la chaîne de télévision qui m'emploie, de la manière suivante: «Idriss Sihamedi, le président de BarakaCity, se présente lui aussi comme «un musulman normal». Il semble que «musulman normal» soit une consigne récemment délivrée à tous les épigones de l'islam politique. Grand seigneur, il consent à être éventuellement qualifié de simple «orthodoxe». Un argument auquel le journaliste Claude Askolovitch a été sensible en écrivant son livre, lui qui invite aussi régulièrement sur iTélé des figures connues de l'islam politique (le CCIF et ses réseaux).»

Pour éclairer les lecteurs du FigaroVox, je suis allé réexplorer le livre qu'elle évoque, Nos mal-aimés, ces musulmans dont la France ne veut pas (Grasset 2013), dialogues et réflexions sur l'incapacité de ce pays à admettre sa part musulmane - vaste débat. Mme Kersimon pourra le constater: j'emploie en général non pas le mot «orthodoxe» mais «intégriste» quand j'évoque des pratiques religieuses musulmanes extrêmes et idéologisées. Je l'emploie d'ailleurs peu, comme tous les mots-valises dont je me méfie. Le mot «orthodoxe» apparait encore moins et principalement accolé à une pratique religieuse juive. J'utilise aussi, sur la pratique intensive, le mot «orthopraxe». Ceci est un peu fastidieux, mais redoutant d'avoir été sensible à de mystérieuses consignes venue des réseaux islamistes, j'ai préféré vérifier.

Ceci, je précise, ne change absolument rien à l'inquiétude que m'inspire l'islamophobie culturelle de mon pays, qui s'égare ou que l'on égare dans une peur de lui-même.

De même, concernant ma politique d'invitation dans les matinales week-ends de Itélé, j'ai, rapidement, réexploré mes choix, de peur d'être, à mon insu, un agent d'influence de nos ennemis. Sauf à considérer le laïque Jean-Louis Bianco et le catholique Jean-Pierre Mignard comme des épigones de l'Islam politique quand il plaident pour la tolérance religieuse (sans employer d'ailleurs le mot «islamophobie»), les seules personnes correspondant aux inquiétudes de Mme Kersimon sont Elsa Ray, alors porte-parole du CCIF (février 2015) , son prédécesseur Marwan Muhammad (juin 2014) , interrogé sur la radicalisation, et Amar Lasfar, président de l'UOIF, en avril 2014 (au moment du rassemblement du Bourget). J'ajouterai, dans un registre connexe, Mme Amel Bentounsi, laïque mais co-organisatrice d'une radicale «marche pour la dignité» en octobre dernier. Trois -ou quatre- invitations sur deux ans (en recherche rapide) c'est peut-être trop pour Mme Kersimon, mais ce n'est pas beaucoup, dans une matinale où alternent personnalités classiques (récemment Eric Woerth, Wallerand de Saint Just, Aliza Bin-Noun) ou plus inédites (Jordan Bardella, Zoé Kostantopoulou).

Enfin, pour être parfaitement exhaustif, j'ai eu, après sa prestation au «Supplément», des échanges publics peu amènes avec Monsieur Sihamedi, visibles sur Twitter, et également récemment avec un intellectuel d'inspiration islamiste, Nabil Ennasri, notamment sur son attitude envers les homosexuels. Les observateurs de quelque mémoire savent aussi que mon opposition dure et publique à Tariq Ramadan est inchangée depuis 2003. Ceci, je précise, ne change absolument rien à l'inquiétude que m'inspire l'islamophobie culturelle de mon pays, qui s'égare ou que l'on égare dans une peur de lui-même. C'est de cela, et non pas de fantasmes, que je souhaite discuter, toute malveillance ou malentendu écartés.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20335
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Zemmour, Omfray et Finkelkraut refont l'Europe

Message non lupar yacoub » ven. 29 janv. 2016 14:36

Pour Alain Finkielkraut, la haine des musulmans doit être "combattue, poursuivie". Pour autant, le philosophe précise que "phobie" ne veut pas dire "haine" en grec. A l'évocation des attentats en France, il estime que la France a fermé "sa parenthèse enchantée" de l'après-guerre, trouvant d'une ironie tragique ces Marseillaises entonnées durant le rassemblement du 11 janvier, alors que Charlie Hebdo était "l'un des derniers fleurons de mai 68". Quant à la liberté d'expression, Finkielkraut estime qu'elle a un prix, celui de blesser les hommes, et qu'il faudra s'y habituer, tout en précisant néanmoins que la liberté d'expression "n'est pas la liberté pour chacun de dire ce qu'il veut", prenant l'exemple des déclarations de Dieudonné concernant Faurisson et la Shoah.

https://www.youtube.com/watch?v=yO4i6Wpmf-I

https://www.youtube.com/watch?v=yO4i6Wpmf-I







Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20335
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Zemmour, Omfray et Finkelkraut refont l'Europe

Message non lupar yacoub » dim. 20 mars 2016 19:03

Le philosophe nous présente ses deux nouveaux livres "Penser l'Islam" (Grasset) et "Le miroir aux alouettes" (Plon)

https://www.youtube.com/watch?v=qs89IJYuDdo

https://www.youtube.com/watch?v=qs89IJYuDdo







Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 38 invités