L'islam et ses ravages..

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres subdivisions du forum - Exprimez vous et débattez entre vous - dans le respect de l'autre.
Avatar du membre
Innana
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3377
Enregistré le : mar. 27 août 2013 18:09
Gender : Female
Status : Hors ligne

Re: L'islam et ses ravages..

Message non lupar Innana » lun. 1 août 2016 08:35

Dernier message de la page précédente :

Les femmes ont un statut à peine supérieur à celui des animaux.
Plus que la religion, c'est la société patriarcale qui fait perdurer cette situation.
A remarquer que ce sont les sociétés, les modes de vie qui ont influencé les religions à leur naissance, et non l'inverse.
Bien que l'introduction d'une religion puisse faire régresser ke statut des femmes dans un pays donné, voir le nord de l'Inde lors des invasions musulmanes.
Ou parfois l'améliorer.


"La liberté, c'est la liberté de dire que 2 et 2 font 4. Lorsque cela est accordé, le reste suit." George Orwell, 1984

DOM JUAN: Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit.
TARTUFFE :Couvrez ce sein que je ne saurais voir:
Par de pareils objets les âmes sont blessées,
Et cela fait venir de coupables pensées.
DORINE:Vous êtes donc bien tendre à la tentation,
Et la chair sur vos sens fait grande impression!
Certes je ne sais pas quelle chaleur vous monte:
Mais à convoiter, moi, je ne suis pas si prompte,
Et je vous verrais nu du haut jusques en bas
Toujours Molière ! :


Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19745
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: L'islam et ses ravages..

Message non lupar yacoub » ven. 4 août 2017 13:40

morpheus777 a écrit :Allah condamne la fornication sur terre, mais l'encourage dans "son" paradis...... Allah est plein de contradiction, preuve que c'est un FAUX DIEU
Tu es dans un égarement évident.

PBSL n'a jamais condamné la fornication, bien au contraire.

Ce qui est haram, c'est une musulmane libre qui s'offre du bon temps sans être mariée.

PBSL a eu une vie sexuelle très riche en commençant par des chèvres et des brebis
puis des femmes mures après des petites filles puis des petits garçons enfin des hommes murs.

Quand au Paradis d'Allah ce n'est pas limité à 72 vierges, c'est une calomnie répandue par des catholiques bretons qui croient que la main d'Allah est fermée.

En réalité c'est des milliers et des milliers de houris ainsi que des ghilmans qu'aura l'heureux élu.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19745
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: L'islam et ses ravages..

Message non lupar yacoub » mer. 30 août 2017 14:19

Conversion fulgurante : Nahed Mahmoud Metwalli, la « saint Paul » égyptienne

Originaire d'une famille musulmane, l'Égyptienne Nahed Mahmoud Metwalli persécute les chrétiens de l'école dans laquelle elle travaille. Jusqu'au jour où elle a la grâce d'une une vision de la Vierge Marie, puis de Jésus.

Nahed Mahmoud Metwalli est issue d’une famille musulmane influente, farouchement hostile au christianisme et aux chrétiens. Directrice adjointe du principal établissement d’enseignement pour jeunes filles du Caire (4 000 élèves), dans le quartier de Zeitoun — non loin de la basilique édifiée après les apparitions mariales de 1968-69 — elle fait elle-même preuve d’une attitude particulièrement hostile et rigide à l’égard des jeunes chrétiennes – élèves et quelques membres du personnel — de son lycée. « Je les persécutais très fort et les traitais avec une extrême sévérité », avoue-t-elle après sa conversion.

« Alors, Nahed, c’est fini ? C’est bien fini ? »

« Je croyais de mon devoir d’agir ainsi », confie-t-elle plus tard dans ses divers témoignages. Mais c’était sans compter sur le pouvoir aimant de ces chrétiennes, dont une en particulier, sa nouvelle secrétaire, qui avait réussi à nouer certains liens de sympathie avec elle. C’est d’ailleurs en sa présence, alors qu’elle ironise sur l’image de Marie que celle-ci porte en médaille, que Nahed voit apparaître devant elle la Sainte Vierge, vêtue et voilée de bleu. Vision suivie, un autre jour, durant une nuit de doutes et d’insomnie, de celle du Christ lui-même qui dit à Nahed : « Sois en paix, tu auras une mission qui te sera révélée en temps voulu ».

Tout cela, sans avoir jamais lu l’Évangile ni même savoir qui était cet homme qui s’adressait à elle et qui ressemblait fort au Christ tel qu’il est décrit dans un passage de l’Apocalypse de saint Jean (4, 4). « Celui que tous ces vieillards attendaient est arrivé enfin et s’est dirigé vers le Trône, tandis que tous lui manifestaient un extraordinaire respect », a rapporté Nahed qui raconte alors avoir senti le besoin absolu de suivre Celui qui se dirigeait vers le Trône. Désormais assis sur le Trône, cet « homme » lui demande par trois fois : « Alors, Nahed, c’est fini ? C’est bien fini ? Tu es sûre ? ». Un peu comme il avait été demandé à Paul : « Pourquoi Me persécutes-tu ? ». Et Nahed, bouleversée, lui répond les trois fois : « Oui c’est bien fini ! ».

Elle saura quelques jours plus tard que cet « homme » qu’elle n’avait jamais vu était le Christ, en le reconnaissant sur une photo du Saint-Suaire de Turin : « C’est Lui mais en beaucoup plus beau », dit-elle en voyant le portrait.

Aujourd’hui évangélisatrice pour le Christ

« Foudroyée » par la lumière de Dieu, Nahed la persécutrice, comme saint Paul le persécuteur sur le chemin de Damas, tombe et se relève déjà convertie dans son cœur. Sa conversion au christianisme est désormais enclenchée. Son comportement « tyrannique » à l’égard des chrétiens change du tout au tout. Transformation qui ira jusqu’à la conversion totale, scellée par son baptême, en 1988. Depuis, l’ancienne persécutrice est devenue objet de persécutions dans son pays. Chassée de l’école où elle travaillait, forcée de vivre en cachette sur sa propre terre natale, interdite de sortie du territoire, elle échappa à plusieurs tentatives d’enlèvements et finit par se réfugier en Europe, sous un faux nom et se consacrer à l’évangélisation.

« La foi chrétienne m’a apporté une paix et une joie incroyables, inconnues en islam (…). Le christianisme, c’est une vie digne des anges. Que le Seigneur accorde sa lumière à tous les hommes pour connaître sa Vérité et son Amour ! », témoigne-t-elle dans son fameux message adressé depuis les Pays-Bas, où elle vit en exil, à « tous les musulmans qui vivent dans les pays où le droit à la liberté de conscience est respecté ». Message dans lequel elle explique les trois lettres envoyées à ses « Frères et sœurs musulmans » après sa conversion, dans lesquelles sont abordés les sujets suivants : Jésus, Marie et les gens du livre dans le Coran, la condition de la femme dans l’islam, et les enseignements religieux et moraux dans le Coran et l’Évangile.

Nahed est l’auteur d’un ouvrage bouleversant Ma Rencontre avec le Christ, traduit de l’arabe et publié chez François-Xavier de Guibert.





Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 27 invités