Anne-Marie Delcambre

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres subdivisions du forum - Exprimez vous et débattez entre vous - dans le respect de l'autre.
Avatar du membre
Innana
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3377
Enregistré le : mar. 27 août 2013 18:09
Gender : Female
Status : Hors ligne

Re: Anne-Marie Delcambre

Message non lupar Innana » sam. 6 févr. 2016 10:15

Dernier message de la page précédente :

Qu'elle repose en paix.

En général, les grands médias ne parlent pas des scientifiques décédés, ou des personnes relativement anonymes... Universitaires.. Etc

Qui parlera de Patricia Crones ? Luxenberg ?
Personne ou presque.

Les médias aiment le sensationnel.
C"est tout.


On parle beaucoup de Zemmour, par exemple
Pourtant, ce n'est pas un grand intellectuel.

Mais il sait se mettre en avant.

Si il arrête de travailler, dans trente ans, qui saura qui il était !

Ceci dit, Anne Marie Delcambe était une des seule française à savoir parler de L'islam.

Omar, Yacoub fait des copies d'écran d'autres forums que je ne connais pas !!!


"La liberté, c'est la liberté de dire que 2 et 2 font 4. Lorsque cela est accordé, le reste suit." George Orwell, 1984

DOM JUAN: Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit.
TARTUFFE :Couvrez ce sein que je ne saurais voir:
Par de pareils objets les âmes sont blessées,
Et cela fait venir de coupables pensées.
DORINE:Vous êtes donc bien tendre à la tentation,
Et la chair sur vos sens fait grande impression!
Certes je ne sais pas quelle chaleur vous monte:
Mais à convoiter, moi, je ne suis pas si prompte,
Et je vous verrais nu du haut jusques en bas
Toujours Molière ! :


Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19660
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Anne-Marie Delcambre

Message non lupar yacoub » lun. 8 févr. 2016 10:48

Image

Image

Image



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19660
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Anne-Marie Delcambre

Message non lupar yacoub » lun. 8 févr. 2016 17:00

Image


Image



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19660
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Anne-Marie Delcambre

Message non lupar yacoub » lun. 8 févr. 2016 20:47

Image

Coiffant les aspirations les plus viles, flattant les pulsions les plus archaïques, encourageant la paresse intellectuelle,
l'intolérance, l' hypocrisie, la violence, prêchant un virilisme pathologique, justifiant les pires ignominies antiféministes,
l'islam n'est ni une sagesse , ni une civilisation (mode de vie), c'est un fléau.
Gérard Zwang




Avatar du membre
Proust
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2067
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 14:06
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Anne-Marie Delcambre

Message non lupar Proust » lun. 8 févr. 2016 22:10

Bonsoir Yacoub, mais ça n'a pas de sens de mettre votre avatar en message. Vous me donnez l'impression d'être un peu timbré.


Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice.
George Orwell.

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19660
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Anne-Marie Delcambre

Message non lupar yacoub » mar. 9 févr. 2016 11:19

Salut Proust, je vais t'expliquer, mon ami. Je suis sur le forum Docteur Angélique et l’administratrice m'a ordonné de le changer. J'ai obéi mais je veux garder trace de mon reniement.

Yacoub, vous serait-il possible de faire tenir votre avatar tranquille, il est agaçant à toujours bouger. Merci.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19660
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Anne-Marie Delcambre

Message non lupar yacoub » lun. 22 févr. 2016 18:39

http://www.bvoltaire.fr/eliseelisseievn ... qun,240117

Birnbaum, Arkoun, Delcambre et les Munâfiqûn

Image

La formulation de Birnbaum est des plus mensongères, car elle laisse croire que l’islam originel n’est pas terroriste…
Elise Elisseievna
Auteur, militante féministe
Membre du CNDF (Collectif national pour les droits des femmes), du CERF (Cercle d’Etudes de réformes féministes)


Dans Le Figaro du 19 février, Jean Birnbaum promeut son dernier livre (Un silence religieux : la gauche face au djihadisme), où il fustige le discours de gauche sur les « islamistes » et l’islam… et profère des contre-vérités sur l’islam, en se réclamant du professeur Mohammed Arkoun.

J’ai eu l’honneur de connaître l’orientaliste, « islamologue » Anne-Marie Delcambre, qui vécut longtemps au Liban, et rencontra les « islamologues » de son temps, dont Mohammed Arkoun (1928-2010). Je sais, par elle, que la présentation qu’en fait Jean Birnbaum est fausse.

Anne-Marie Delcambre fut une érudite à la fois « professeur Nimbus », auteur de trois thèses d’État sur l’islam, voyageuse et hardie. Elle s’exposait courageusement en décrivant le contenu du droit musulman dans quelques médias de vulgarisation, et non pas seulement dans des cercles académiques confidentiels. Ce qu’elle expliquait est, bien sûr, corroboré par les auteurs publiés dans nos éditions universitaires, mais elle eut, elle, le courage de parler en public. Plus intéressée par la science que par la carrière, honorée dans des facultés islamiques en tant que « savante » de l’islam, mais pas assez à gauche pour les uns, pas assez catholique – même carrément incroyante – pour les autres, elle fut finalement, de retour en France, professeur d’arabe au lycée Louis-le-Grand.
Lire aussi : Elle dénonce les islamistes : elle est condamnée à mort

Elle vient de mourir… Depuis quelques années, elle qui avait passé toute sa vie avec des musulmans, savants ou jeunes élèves, ne voulait plus s’exprimer car elle était horrifiée par certaines récupérations : elle ne voulait pas que ses écrits sur l’islam soient utilisés contre les musulmans.

Anne-Marie Delcambre (1943-2016) honorait Mohammed Arkoun. Dans le monde musulman, dont elle avait adopté certains points de vue, le savoir, le « ilm », est d’une façon générale honoré. Néanmoins, elle expliquait que Mohammed Arkoun ne disait pas en public ce qu’il disait en privé. « Il n’y a qu’un seul islam […] à facettes multiples » et non pas un « islam éclairé » et un « islamisme idéologie politique et guerrière », écrivait Anne-Marie Delcambre. Mohammed Arkoun en était bien d’accord… en privé. « Vous savez, me disait-elle, compréhensive, il ne pouvait parler ainsi en public. » « Il a menti par carriérisme, il aurait pu démissionner pour ne pas mentir ! », fis-je. « Oui, mais… », répondit-elle, toujours émue par la mémoire de son confrère et aîné, issu d’un milieu pauvre, puis devenu grand érudit.

Jean Birnbaum affirme : « […] Ces courants intégristes ne représentent pas un islam originel, ils ne sont pas la butte-témoin d’une époque lointaine où cette religion aurait été encore “pure” de toute influence étrangère : en réalité, l’islamisme est né au XIXe siècle, en réaction aux tentatives de réforme » et, de manière contradictoire d’ailleurs, en appelle à Mohammed Arkoun pour défendre l’idée d’un islam non fondamentalement intégriste car réformable. Contradiction : car si l’islam originel n’est pas intégriste, pourquoi faudrait-il une réforme pour le libéraliser ? La vérité est tout autre : oui, les mouvements intitulés en Occident « islamistes » se sont créés en réaction contre des courants intellectuels plus pacifiques, mais c’est bien au nom d’un retour à l’islam pur de Mahomet.

La formulation de Birnbaum est des plus mensongères, car elle laisse croire que l’islam originel n’est pas terroriste… alors que Mahomet fut initiateur de guerres, assassin et tortionnaire d’opposants et violeur de femmes des tribus vaincues. Sa référence à un savant aussi reconnu que Mohammed Arkoun pourrait paraître clore le débat : las, elle est fausse, car elle repose sur les omissions en public d’Arkoun lui-même.

Elise Elisseievna



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19660
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Anne-Marie Delcambre

Message non lupar yacoub » mer. 24 févr. 2016 10:48

«La société française ne comprend rien au religieux»

Par Rachid Laïreche — 23 février 2016 à 15:36

La mosquée Al-Ihsan d'Argenteuil, lors de son inauguration en 2010.

La mosquée Al-Ihsan d'Argenteuil, lors de son inauguration en 2010. Photo Miguel Medina. AFP


Lundi soir à Argenteuil (Val-d'Oise), s'est déroulé, à l'initiative du député PS et ancien maire, Philippe Doucet, un débat animé sur l'islam. Devant une centaine de personnes curieuses et intéressées.

«La société française ne comprend rien au religieux»


Le restaurant Au bout du bar déborde. Ce lundi soir, c’est la troisième édition des Rencontres d’Argenteuil (Val-d’Oise). Les habitants s’installent, une bonne centaine. Des vieux, d’autres moins. Les couleurs se mélangent. Le député du coin et ancien maire de la ville, Philippe Doucet (PS), anime les débats. Il présente ses deux invités : Rachid Benzine, chercheur associé à l’Observatoire du religieux et enseignant à la Faculté protestante de Paris et Amine El Khatmi, maire adjoint socialiste d’Avignon. Le thème de la soirée : «L’islam dans la République : aujourd’hui et demain.»


Rachid Benzine prend la parole. La salle écoute. Debout, micro à la main, le chercheur plonge dans le passé : il remonte le temps, les périodes. Puis, il revient à l’actualité. «La société française ne comprend rien au religieux.» Selon lui, «la gauche voit dans le religieux un voile» à l’opposé de ses valeurs. «Et pour la droite, le religieux est un problème lié à l’immigration», explique-t-il. Puis : «Pour certains, la laïcité est devenue une arme contre le musulman.» Benzine évoque ensuite les attentats : les terroristes sont «des Français à part entière, des enfants de la République mais aussi des enfants de l’islam. Aujourd’hui, le déni est très fort des deux côtés.» Avant de poser le micro, Rachid Benzine s’adresse aux responsables religieux dans la salle, au sujet des mots et de leur importance face à la jeunesse qui «cherche des réponses». Applaudissements, la salle approuve son intervention.

«Enfant de la République»

Philippe Doucet passe le micro à Amine El Khatmi. Pas facile de passer après Benzine. L’élu du Vaucluse est devenu un «spécialiste» de la laïcité sans le vouloir. Du coup, il emprunte un autre chemin. Il parle de son histoire. Le mois passé, il s’est retrouvé au cœur d’une polémique sur les réseaux sociaux après avoir dénoncé l’intervention de Wiam Berhouma, une professeure d’anglais, face à Alain Finkielkraut dans l’émission Des paroles et des actes, sur France 2. Il s’est une nouvelle fois opposé aux mots de Berhouma. Il marque sa différence : «Dans la sphère publique, je suis un enfant de la République et dans le privé, je suis un musulman binational.» Amine El Khatmi accuse son parti politique, le PS, de ne pas s’imposer sur les questions de laïcité, une question qui «risque d’être au cœur» de la prochaine élection présidentielle.

En conclusion, il parle du parcours de ses parents : son père chauffeur, sa mère femme de ménage, qui porte le voile. Des heures au boulot «pour que les enfants soient bien habillés» à l’école, pour ne pas avoir «honte». Applaudissements.

«Sans tabou»

Après les interventions des invités, les questions des habitants tombent : voile, éducation, le regard sur les musulmans, les médias, l’islamophobie… Des doutes, des satisfactions, des désaccords sans hargne ni violence. Amine El Khatmi divise un peu, il répond avec calme sous le regard protecteur de Philippe Doucet. Le député conclut. Optimiste, il met en avant les mariages mixtes en France, le dialogue entre les communautés après les attentats «qui ont permis d’aborder tous les sujets sans tabou». Mais il «sait qu’il reste beaucoup de travail».

Une fois le micro coupé, le public se retrouve près du bar : eau et soda à volonté. Les débats continuent. Certains remercient les invités, d''autres les interpellent. Un vieil homme, originaire du Mali, prend les coordonnées de Rachid Benzine pour le contacter en cas de questions. Puis, il cherche du regard Philippe Doucet pour lui dire «que la déchéance de nationalité, ce n’est pas bien, que les enfants nés en France sont tous pareils». Peut-être le thème des prochaines Rencontres d’Argenteuil…
Rachid Laïreche




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19660
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Anne-Marie Delcambre

Message non lupar yacoub » jeu. 3 mars 2016 14:08

Amada rend hommage à AMD.

Image
  • J’ai tenu à honorer ici la mémoire d’Anne-Marie Delcambre, cette spécialiste brillante et attachante de l’islam qui nous a apporté beaucoup.

    Qu’elle repose en paix et qu’elle reste dans nos mémoires.


    Anne-Marie Delcambre, née le 26 juin 1943, décédée le 2 janvier 2016 à Saint-James, dans la Manche, est une spécialiste française de l'islam. Critique de l'islam, selon elle indifférencié de l'islamisme dont le Coran et la sunna constitueraient les racines, elle est l'auteur d'ouvrages, d'articles et de prises de positions polémiques qui entendent notamment dénoncer une islamisation de l'Europe.

    Docteur de troisième cycle de l'Université Paris-IV en études islamiques, docteur d'État en droit et agrégée d'arabe classique, Anne-Marie Delcambre a été professeur d'arabe au lycée Louis-le-Grand et a participé à la rédaction d'articles dans l’Encyclopædia of Islam.

    Elle est également l'auteur de nombreux livres et articles sur Mahomet et l'islam. Dans ses derniers ouvrages, publiés chez Desclée de Brouwer, elle jette un regard particulièrement critique sur l'islam et expose ses vues sur le Coran, la sunna et le droit musulman, qu'elle considère comme les racines de l'intégrisme musulman.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Anne-Marie_Delcambre

    https://fr.wikiquote.org/wiki/Anne-Marie_Delcambre

    Anne-Marie Delcambre : Il n’y a pas de différence entre islam et islamisme

    http://ripostelaique.com/Anne-Marie-Del ... -faut.html

    Anne-Marie Delcambre démonte l'islam

    http://www.postedeveille.ca/2013/02/ann ... lislam.htm

    Anne Marie Delcambre, à propos de l'islam !

    https://www.youtube.com/watch?v=dkimwr_gn1g



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19660
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Anne-Marie Delcambre

Message non lupar yacoub » dim. 8 mai 2016 12:22

Islam : Que les résistants n’oublient pas Anne-Marie Delcambre
Publié le 7 mai 2016 - par René Marchand

Il y a un peu plus de quatre mois, Anne-Marie Delcambre nous quittait dans la discrétion.
Elle appartenait à la dernière génération de cette école de grands savants qui, dans le sillage de l’incomparable Sylvestre de Sacy (1758-1838), ont valu à la France d’occuper très longtemps le premier rang dans l’islamologie en rivalité avec l’Angleterre et l’Allemagne (aujourd’hui, cette aristocratie du savoir est en voie d’extinction : les mauvais coups portés aux humanités dans le secondaire en ont tari le recrutement).
Elle était bardée de diplômes (une agrégation, deux doctorats), avait écrit des livres salués par ses confrères… La logique aurait voulu que les princes qui nous gouvernent fissent appel à elle pour les conseiller au moment où notre pays est confronté à l’Islam comme jamais dans son passé. Mais il est bien connu que nos « élites », comme les « gens de qualité » chez Molière, « savent tout sans avoir jamais rien appris ». Elle prit donc sur elle de sortir de la pénombre confortable de l’Université pour entrer, à ses risques et périls, dans l’agora et proclamer ce qu’elle savait de manière certaine sur la nature de l’Islam et son histoire, sur les dangers qu’il fait courir à notre sécurité et, à terme, à notre souveraineté, à notre identité, à notre civilisation.
En 2003, elle publie un petit livre L’Islam des interdits (Desclée de Brouwer) dans lequel elle diagnostique nos ignorances, nos cécités, nos cécités volontaires, nos lâchetés face à un système totalitaire expansionniste et guerrier. Elle développera ensuite ses idées inlassablement sur des sites français ou québécois d’Internet, à Radio Courtoisie et, en 2010, elle participe aux Assises Internationales sur l’islamisation de nos pays.

https://youtu.be/B19bpNEhn5Y

Elle dit avec force :
Ce que nous nommons depuis quelques décennies « l’islamisme », c’est l’Islam.
« L’islamisme est contenu dans l’Islam comme le poussin l’est dans l’œuf, comme l’arbre dans la graine. » « L’intégrisme n’est pas la maladie de l’Islam ; il en est l’intégralité. » « … il s’agit purement et simplement de l’application intégrale et rigide de l’Islam des textes » et elle ajoute « … laquelle est demandée par une partie du peuple, y compris la jeunesse ».
Tous les actes, criminels à nos yeux, perpétrés par les « islamistes » : , viols, tortures, assassinats, massacres… sont parfaitement justifiés, légalisés, parce que Mahomet, « le beau modèle » selon le Coran, en a accompli de semblables. « Les racines du terrorisme islamique existe bien dans les textes fondateurs. C’est ce qui explique sa force d’attraction dans le monde musulman, dans toutes les branches de l’Islam et son maintien dans l’histoire jusqu’à maintenant. Ses chances de survie dans les années qui viennent sont réelles. »
Inutile d’espérer une réforme de l’islam qui le rendrait compatible avec la démocratie, la laïcité, nos valeurs. Elle est formelle : « L’Islam est dans l’impossibilité absolue d’échapper à ses textes fondateurs ». Et elle le démontre. « Oui, il faut oser le dire, le musulman le plus ouvert, le plus moderne, le plus désireux de faire évoluer l’islam, se heurte immanquablement au Coran ». Or, le Coran, Parole de Dieu, éternel, non créé comme Lui, est « intouchable ». « Il ne saurait être question de garder certains versets et d’en rejeter d’autres. » (Que Michel Onfray, dernier en date de nos utopistes, prenne la peine d’étudier la question – la moindre des choses à exiger d’un intellectuel !).
Les textes coupent l’humanité en deux : la oumma des musulmans et tous les autres, qu’Allah demande d’asservir (Juifs et chrétiens) ou d’éliminer.
Le djihad est à la base de l’islam et dans le Coran, il désigne sans ambigüité la guerre « dans le chemin d’Allah ». dans le Coran, « il est synonyme de qitâl) (effort pour tuer) ». « L’obligation de la guerre sainte se trouve bien dans le Coran. »
L’Islam peut être défini comme « un droit religieux qui prend l’homme depuis le berceau jusqu’à la tombe, et dans tous les aspects de sa vie ». Le Musulman, disait-elle, est « enfermé », « emprisonné ». De là, cette « propension que, dès l’enfance, il aura à mentir, à jouer de l’hypocrisie ». Il devient un véritable « maître en fourberie » face aux adversaires (la taqiyya).
D’où l’absurdité du dialogue dit interreligieux : le Musulman ne voudra – ne pourra – « rien céder, parce que, a priori, le point de vue de l’autre est frappé de nullité par les textes fondateurs ».
En une phrase, « l’Islam est dangereux, parce qu’il n’y a pas d’égalité, pas de liberté, pas de fraternité, pas de possibilité d’en sortir ».
Ces réalités, nos politiciens de droite et de gauche (quid du Front national aujourd’hui ?) les ignorent ou, par lâcheté, feignent de les ignorer. Ils sont ainsi les collaborateurs d’une entreprise internationale de destruction de notre civilisation.
Voilà, très brièvement résumées, quelques-unes des leçons que nous a laissées Anne-Marie Delcambre. Ne cessons jamais de les seriner à nos importants.
Je termine par un souvenir : ma dernière rencontre avec elle eut lieu à l’occasion d’une émission sur Radio Courtoisie. Au moment de nous séparer, elle me dit : « Comment avons-nous pu en arriver là ? »
J’ai encore dans les yeux et dans les oreilles la tristesse avec laquelle elle a prononcé ces mots.
Cette tristesse, c’et la mienne, et elle est, je le sais, aussi celle de tous les Français demeurés vivants. Elle peut être un ferment, un encouragement à faire la guerre contre l’impitoyable ennemi, avec détermination, implacablement. Une leçon encore d’une femme qui doit être inscrite au mémorial de la Résistance. Au revoir, Anne-Marie. Nous t’avons aimée, nous t’aimons et nous te disons : Merci.
René Marchand




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19660
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Anne-Marie Delcambre

Message non lupar yacoub » ven. 8 juil. 2016 19:18

https://youtu.be/hJJhOLg3mbc

https://youtu.be/hJJhOLg3mbc

L'arabe, "une race belliqueuse et superstitieuse" selon le dictionnaire Larousse de 1948

Cinquième chronique de Malik Bezouh consacrée au rapport de la France à l'altérité arabo-musulmane d'hier à aujourd'hui. Il évoque dans cette chronique la période contemporaine. Physicien de formation, Malik Bezouh est un spécialiste de la question de l'islam de France. Il est l'auteur du livre France-islam : le choc des préjugés paru aux éditions Plon.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19660
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Anne-Marie Delcambre

Message non lupar yacoub » mar. 20 sept. 2016 19:54

Mais ce n'est pas le livre de Marmhonie qui n'a jamais été musulman et n'a jamais vécu en terre d'islam. D'où une certaine complaisance à l'égard de cette gigantesque secte.

Marmhonie fait connaitre un livre qui lui a plu ce qui est légitime.

Moi, je conseille les livres d'Anne-Marie Delcambre en particulier:

Image

Anne-Marie Delcambre se moquait du terme islamophobe qui la faisait rire.

"Je n'ai pas la phobie de l'islam qui me fait rire avec ses règles absurdes comme ne pas uriner ou déféquer en direction de la Mecque mais je ne veux pas de cette culture en France. Je suis islamo-sceptique ou islamo-vigilante".



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19660
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Anne-Marie Delcambre

Message non lupar yacoub » jeu. 2 févr. 2017 13:48

Anne-Marie Delcambre nous a quittés
Anne-Marie Delcambre. 26 juin 1943 – 2 janvier 2016

C’est avec tristesse que nous apprenons le décès d’Anne-Marie Delcambre survenu le 2 janvier 2016 à Saint-James, dans la Manche, où elle est désormais inhumée. Elle se battait avec courage contre le cancer depuis plusieurs années et s’était retirée en Normandie.

Elle avait rejoint LibertyVox dès sa création en 2005 et nous resta fidèle jusqu’à l’été 2013 où elle demanda la fermeture de son compte, pour cause de désaccord avec la ligne idéologique dominante du site, trop « droitière » à son goût. Elle se sentait « étrangère » aux propos tenus sur notre forum. Elle refusait la traduction politique de son enseignement.

Nous garderons le souvenir d’une femme extraordinaire, au caractère bien trempé, parfois emportée, mais toujours entière et extrêmement attachante.

Elle laisse une riche production sur l’Islam : des milliers de textes sur le forum, quelques articles à la Une, des enregistrements d’émissions dans l’onglet archives de LibertyVox et bien entendu ses livres.

Puisse-t-elle reposer en paix.
Image






Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 35 invités