Majid Oukacha et Aldo Sterone

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres subdivisions du forum - Exprimez vous et débattez entre vous - dans le respect de l'autre.
Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19726
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Majid Oukacha et Aldo Sterone

Message non lupar yacoub » ven. 23 sept. 2016 13:02

Dernier message de la page précédente :

Les islamistes, ces enfants chéris de l’islam et de l’Oncle Sam
Salem Ben Ammar Un commentaire
Image
Les révolutions du printemps wahhabite ont vêtu des habits de lumière des hommes du monde des ténèbres aux visages épouvantables et effrayants, qui feraient apparaître ceux de Dracula et Frankenstein comme humains, tellement ils sont transfigurés par la haine du genre humain, au point qu’on peut y lire les verstes coraniques sur le Grand Effroi et le racisme anti juif et antichrétien et de tout ce qui est différent de soi.

Grâce aux urnes des cendres de Dame Démocratie en Egypte et en Tunisie, ces figures de la mort sont devenues des figures médiatiques et populaires comme des médaillés olympiques, au point que les égyptiens qui ont fini par les dégager et beaucoup plus les tunisiens semblent regretter leurs anciens despotes qui avaient au moins pour eux un visage humain.

Beaucoup de questions resteront sans doute sans réponse, même si les réponses sont toutefois dans les questions, pourquoi l’Occident a-t-il adoubé ces ennemis du genre humain au passé terroriste et à leur filiation nazie avérée ?

Pourquoi a-t-on détourné les révolutions de leur cours initial pour en faire un tremplin pour les propulser à la tête de ces pays ? Pourquoi l’Occident sacrifie-t-il à chaque fois les démocrates et les modernistes au profit des forces obscurantistes et qui sont un véritable danger pour lui-même ? Pourquoi l’Occident n’a t-il pas tiré les enseignements de la Révolution iranienne dont il continue à subir le contrecoup depuis 34 ans ? L’Occident n’a toujours pas compris que les amis qu’il fabrique lui-même deviennent ses pires ennemis et qu’il vaut mieux dresser un pitbull qu’un islamiste.
Image

Comment peut-il jouer à fond la carte des partisans d’une idéologie dont les fondateurs ont résolument joué la carte du nazisme qui l’avait plongé dans l’horreur ? Assurément, il ne va s’embarrasser de scrupules pour sauver ces peuples des affres du totalitarisme théocratique et se montrer lui-même digne de ses propres idéaux aux dépens de ses intérêts énergétiques et -. On peut croire que ce cataclysme qu’on a appelé prosaïquement Révolutions du printemps arabe, alors que c’est plutôt l’hiver sibérien, est le prolongement du Pacte de Quincy du 14 février 1945 qui est une inféodation de l’Arabie naissante aux Etats-Unis d’Amérique et la cause première des grands tourments du XXI e siècle.

Cette Arabie qui ambitionne de devenir la maîtresse spirituelle absolue du monde musulman et que les américains utilisent comme cheval de Troie pour s’y infiltrer insidieusement sans que cela n’éveille l’hostilité antiaméricaine des peuples musulmans, et ce n’est pas par hasard que locataire actuelle de la Maison Blanche le musulman on-assumé le Président Hussein Barak Obama s’est impliqué personnellement dans le bon déroulement de la transition démocratique en Tunisie dont il voulait faire une vitrine de l’islamisme humanisé et fréquentable comme si une révolution a besoin d’un chemin de transit où les guides sont ceux-là mêmes contre lesquels les peuples tunisiens et égyptiens s’étaient révoltés.

Image

C’est en toute logique qu’Obama a sorti de sa manche tel un prestidigitateur ces figures d’épouvante qui sont en train de plonger ces peuples dans le pire cauchemar de leur histoire depuis l’invasion des arabes du désert d’Arabie. Grâce à la sollicitude toute fraternelle de leur nouveau mentor américain, ils ont fait le plus démocratiquement du monde d’une pierre deux coups, devenir des hommes de pouvoir alors qu’ils sont incapables de gérer un mausolée comme dirait le Pr Mohamed Talbi d’une part et d’autre part imposer une dictature théocratique pour mettre fin à tout jamais au rêve démocratique du peuple tunisien et éviter tout effet de contagion. Car non seulement la démocratie est jugée comme un sacrilège dans l’islam et plus concrètement elle peut signifier l’arrêt de mort de l’Arabie Saoudite elle-même. D’autant plus qu’un musulman n’a pas à exercer son libre-choix et exprimer son désir de changement s’il veut mériter de la récompense que lui fait miroiter le Grand Maître de sa pensée et Manipulateur Escroc.

En faisant croire qu’ils vont faire de la Tunisie un nouveau laboratoire pour les pays musulmans pour y construire une démocratie islamiste, un sacrilège aux yeux de l’islam et un oxymore, les occidentaux réhabilitent volontairement ou non Adolph Hitler auquel les islamistes vouent un véritable culte comme s’il était un élu d’Allah a réussi son pari de conquête du pouvoir en Allemagne au moyen de la démocratie, tout indique que les descendants de ses anciens collabos issus de l’école juridique sunnite Hanbalite vont rééditer son exploit et s’installer comme les principaux acteurs du jeu politique dans leurs pays notamment en Tunisie qui sont dans un état de délitement économique, culturel, intellectuel et social; Sans aucun repère ni horizon politique en dehors de leur identité arabo-islamique et le Jugement dernier qui sont leur seul antidote à leur mal-être. Subséquemment, il est impossible aujourd’hui de faire l’économie d’établir un tel parallèle entre les mouvements nazis et islamistes qoutbistes et surtout qu il est impérieux de ne pas retomber dans les entraves allemandes dans les années 20 et 30.

L’expérience tragique allemande doit servir de leçons aux électeurs tunisiens et égyptiens qui portent une lourde responsabilité dans le choix du paysage politique et humain futur de leurs pays respectifs afin que le jeu démocratique actuel n’ait pas les effets pervers et ne débouche pas sur les mêmes horreurs passées. Aussi bien les qoutbistes tunisiens qu’égyptiens se positionnent en libérateurs de Palestine, un pur fantasme pour exalter le sentiment de la haine du juif, inscrit en toutes lettres dans la Charte de la Confrérie des Frères Musulmans.

Retors et pervers, ils ont compris toutes les retombées médiatiques dont ils peuvent bénéficier en faisant semblant de s’afficher publiquement à côté des amis d’Israël n’hésitant pas à rallier B.H.L à leur cause pour faire de lui leur V.R.P. attitré .Contrairement aux idées reçues, Ils sont loin d’être des simples faire-valoir et des pions sur l’échiquier sioniste. Ils entrent dans le jeu de leurs ennemis pour mieux le surprendre et le poignarder dans le dos. Ils n’attaquent jamais de face ni n’avancent à visage découvert.

Leurs mots d’ordre c’est laisser croire et faire croire et ne reculer devant rien pour arriver à ses fins y compris pactiser avec Satan dont ils sont la pire progéniture qu’ils veulent tuer pour lui prendre la place.

Ce ne sont pas par conséquent des banales photos prises en compagnie de B.H.L. ou l’accolade donnée par Hamadi Jébali à Mc Cain qui vont témoigner de leur sympathie pour les sionistes loin s(en faut. Cette promiscuité apparente est un verni pour camoufler leurs véritables desseins surannés futurs pour détruire l’Etat d’Israël, « cette tumeur cancéreuse qui doit disparaître » selon les propos d’Ahmedinajad et que le petit nazillon tunisien Rached Ghannouci traite de bacille dont il a prédit la fin à l’horizon 2027.

Ils ne sont pas plus philosionistes que philosémites,ils manipulent l’image comme ils sèment la terreur. C’est une alliance toute tactique pour ne pas la qualifier de stratégique, un peu sur le modèle de celle d’Hitler avec Staline, N’ayant pas les moyens de mener une guerre frontale à Israël, ils savent qu’ils ne peuvent y arriver que par la ruse et l’entourloupe. Eux qui veulent venger Mahomet de l’affront que lui ont fait les juifs de ne pas l’avoir reconnu en tant que prophète, ils ne vont commettre un tel sacrilège en devenant des amis sincères des sionistes qui est avant tout pour eux un juif et abjurer leur serment de faire payer à ce dernier le prix de sn insolence et son désaveu à l’égard de leur prophète. Ils doivent réparer le mal par le mal, il n’y a que l’élimination définitive du juif qui pourra calmer leur appétit féroce de vengeance et offrir ainsi au Pape du Sunnisme al Qaradhaoui la joie de prier à la fin de ses jours à la Mosquée comme il appelait de tous ses vœux en 2009 sur le plateau d’al Jazeera où il exhortait les musulmans du monde entier d’achever le travail d’extermination du peuple juif commencé par Hitler, cet autre envoyé d’Allah selon ses propres termes. . .

Ne soyons pas dupes de leur jeu de cirque qui n’est rien d’autre qu’un jeu camouflé de la roulette russe qu’il réserve au peuple juif et qui leur sert en réalité de verni pour masquer leur haine du juif. Tout ceci est symptomatique de la résurgence de la résurgence de l’enfer nazislamiste, celui prophétisé par le Coran aux juifs et mis en oeuvre par les nazis irrigués par Mein Kampf que Mahomet lui-même n’aurait pas renié tellement il faisait écho à sa propre haine du juif.




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19726
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Majid Oukacha et Aldo Sterone

Message non lupar yacoub » sam. 24 sept. 2016 19:25

La bonne question que ces islamo-laudateurs devraient poser est-ce que la France survivra à son mariage avec l’islam ?
24/09/2016 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Les Français doivent désormais faire confiance en l’islam. La République a l’avenir en rose avec lui. Un excellent parti pour elle et tous les candidats à l’Elysée le certifient. Je jure sur le Corampf il est compatible, soluble, associable, conciliable, diluable, fondable, malléable, flexible, modulable, arrangeable, adaptable, accommodable, digérable ingurgitable. On va enfin pouvoir vivre l’islam comme là-bas. Du bonheur garanti. Plus d’aides sociales, de CMU, d’allocs, de candidats à l’immigration clandestine, d’ISF,. Plus de fric pour les écoles publiques et les hôpitaux. Plus de recherche et développement tout pour la vulgarisation du Coran. Plus des nuits de sommeil de 8 heures car la prière vaut mille fois tous les sommeils du monde.

On se soignera au Coran et à la pisse du chameau. Que du bonheur pour le budget de la nation. Fini les déficits publics. On fermera les sales de concert et place aux centres de la Kommandantur nazislamiste..

Plus de grève, de syndicats et de revendications salariales et des droits des femmes à disposer de leur corps et de choisir leurs partenaires.

L’homosexualité ne sera plus visible et les homos doivent se cacher pour ne pas être lynchés. Plus de partis politiques et d’élections libres. Les lois sont dictées par Allah et l’homme doit les exécuter quelque soit le contexte et indépendamment de son libre-arbitre. Allah ne veut que le bien des hommes même si cela n’est pas à leurs goûts. Allah sait ce qui convient aux hommes et ne les déçoit jamais.

Plus de planning familial, de contraception, et de protection de la petite enfance surtout de sexe féminin qui sera cueilli dès le berceau pour les bonnes âmes masculines pour la protéger de la tentation en l’élevant jusqu’à l’âge de 9 ans pour leurs besoins sexuels même si entre temps il est permis de pratiquer comme Mahomet sur Aïcha l’entre-jambes..

Plus de répression du viol conjugal et des agressions sexuelles. Les lois favorables aux femmes seront abolies et la femme violée sera condamnée ou mariée à son violeur pour sauver l’honneur des siens.

Le voile pour toutes les femmes du berceau jusqu’à la mort et le djihad dès l’âge de 12 ans car on est déjà homme en islam, sine al ballagh.

Plus de prohibition de la pédophilie et de politique environnementale..

Les églises et les cathédrales transformées en mosquées comme là-bas.

Que du bonheur pour les concupiscents, les vautours et les détraques en tous genres. Les patrons n’ont plus à s’en faire les employés sauront se taire pour ne pas commettre la fitna et finir en enfer.

La France sera le 58 e pays de l’OCI pour finir par ressembler à l’Arabie Saoudite comme elle en a déjà un avant-goût avec ses îlots islamisés.

Le retour à l’état nature et la France pourra se réjouir d’avoir démontré par la preuve de sa néantisation qu’elle est parfaitement soluble dans l’islam.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19726
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Majid Oukacha et Aldo Sterone

Message non lupar yacoub » dim. 25 sept. 2016 20:24

Le gros mensonge de l’islam des lumières
13/07/2015 Salem Ben Ammar Un commentaire

Image

Si l’islam était vraiment lumière pourquoi a-t-il la phobie de la lumière historique des peuples tombés sous son joug, jugée comme un sacrilège pour légitimer son extinction à tout jamais ?

L’islam considère tout ce que lui précède comme faisant partie de la jahiliya, une ère d’ignorance, se prenant pour le nombril du monde. Plutôt que de faire un travail d’introspection sur lui-même et de se faire violence, il préfère recourir à la critique systématique et sans concession de toutes les lumières susceptibles de ternir son image. Son ego surdimensionné qui est symptomatique en réalité de son mal-être profond et des tourments de son âme noire et effrayante, lui fait perdre le sens de la mesure et lui procure ce sentiment de puissance que rien ne pourrait ne pourrait résister à sa folie conquérante et à sa soif de domination.

C’est un véritable schizoïde-paranoïde qui se rêve en maître absolu de l’humanité tout entière sans jamais se demander et si jamais il échouait dans sa quête du pouvoir planétaire qu’adviendrait-il ? Ne sachant pas que trop de certitude est souvent synonyme d’une défaite consommée.

L’humilité n’est pas sa vertu première. il est le seul à se croire important et personne ne doit le contredire pour ne pas froisser cette image idyllique qu’il se prête à lui-même. L’islam est comme un athlète qui veut être seul sur la piste pour gagner la compétition. Il ne cherche pas à s’illustrer par ses performances, il croit pouvoir s’imposer par les flèches empoisonnées décochées sur ce qu’il désigne comme ennemi, cet ennemi extérieur qu’il veut abattre par tous les moyens, car il est incapable de se livrer à une guerre contre lui-même et dont il n’est guère en état de gagner. Faible et lâche, il lui est plus facile d’attaquer ses rivaux par surprise et dans le dos que de se regarder dans son propre miroir et de mesurer le gap qui le sépare de l’humanité non-musulmane.

Mahomet, au lieu de mettre par exemple en valeur la grande richesse poétique arabe, s’était mis à lui jeter l’opprobre, la dénigrer et la disqualifier. Comme s’il craignait de se voir supplanté dans les joutes poétiques où la parole du poète et du devin pouvait étriller la parole du prophète. Dénigrés dans le Coran au même titre que les impies et les incroyants, sourate XXI « Les prophètes », verset 5 ; Sourate XXVI « Les poètes », versets 224-226 ; Sourate XXXVI « Yâ Sîn », verset 69 ; Sourate XXXVII « Les rangs », versets 34-35 ; Sourate LXIX « Le jour inévitable », versets 40-41 ou encore les poètes comme ceux qui « disent ce qu’ils ne font pas » (XXVI, 226), ils inventent, sont la proie des rêves (XXI, 5) et sont suivis par les hommes égarés (XXVI, 224).

C’est à l’homme témoin de l’histoire de se faire une opinion de la suprématie de telle ou telle oeuvre civilisationnelle.



Quand on se prétend soi-même lumière on ne doit pas chercher à plonger le monde dans l’obscurité ? Plutôt que de se remettre en question et de relever le défi de la compétition au service du bien-être commun de l’humanité, l’islam agit comme un prétendant jaloux et conscient qu’il n’a aucune chance de gagner la main de la fiancée convoitée qu’en éliminant ses rivaux afin qu’il n’ait pas à souffrir de la comparaison.

Étant le seul acteur sur la scène, il n’ y aura plus personne ainsi pour lui faire de l’ombre dont en réalité il n’est jamais sorti. Il est comme un aveugle qui cherche sa voie dans le monde des ténèbres en s’illusionnant

Son refus pathologique d’admettre l’existence d’autres sources de lumière que sa supposée sienne est révélateur de ses desseins génocidaires pour l’humanité.

Que reste-t-il de la lumière pré-islamique de l’Arabie ? Qu’a-t-il fait de celle de l’Egypte ? Qu’a-t-il encore fait de la lumière des Perses, des Amazighen ? Que sont devenues toutes ces lumières qui éblouissaient l’humanité de tous leurs éclats jusqu’au jour où l’islam est devenu le roi de ces peuples ?

Il est temps de cesser de faire de l’islam une lumière alors qu’il n’a fait que plonger les peuples islamisés dans l’obscurité de l’histoire ? Quel horizon de lumière leur-a-t-il dessiné ? L’islam n’est rien d’autre qu’une illusion d’optique, un mirage dans le désert arabique, un délire de toxicomane qui confond les odeurs avec les couleurs, qui fait de sa drogue un antidote à son mal-être et plus il en est dépendant plus il est convaincu que la lumière est au bout du tunnel, inconscient que tout cela le conduit irrémédiablement vers le néant.

Du désespoir des hommes il en fait son fonds de commerce. Il est la mort pour ceux qui ne croient pas en la lumière de la vie, le refuge pour tous ceux dont le cœur est rempli d’idées noires et qui ruminent des sombres desseins pour leurs semblables.

Avec l’islam, le mal est un bien et le bien est un mal.



Avatar du membre
omar
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 501
Enregistré le : mar. 4 mars 2014 12:02
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Majid Oukacha et Aldo Sterone

Message non lupar omar » dim. 25 sept. 2016 21:40

Il est très remonté contre l'islam Salem


«L'Occident n'oppose aucune idéologie à l'islamisme, sinon celle de l'argent»


Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19726
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Majid Oukacha et Aldo Sterone

Message non lupar yacoub » lun. 26 sept. 2016 11:55

Aujourd’hui 30% de musulmans de France sont hostiles à la République et demain combien seront-ils ?
26/09/2016 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Est-ce que les 30% de musulmans du sondage du JDD du 18 septembre 2016 ouvertement hostiles à la République sont-ils prêts à partir vivre en Arabie Saoudite ou rentrer tout simplement chez eux voire en toute logique refuser les aides sociales dont ils se gavent qui sont le fruit des impôts des « mécréants » et dont une partie provient des taxes sur les produits jugés illicites par le Coran ? Mais un musulman cohérent n’est plus musulman car il aurait compris que l’islam est la contradiction érigée en dogme religieux.

Quant à ce chiffre de 30%:des musulmans qui rêvent d’un Califat en France et qui est une véritable bombe à retardement me paraît très en deçà de la réalité et je ne suis pas loin de penser que la majorité des musulmans préféreraient sans hésitation la charia aux lois de la République.

Ils jouent pour l’instant leur grotesque et indécente partition d’enfumeurs et d’emberificoteurs pour donner les apparences d’une douce colombe et se faire passer pour la première victime du terrorisme islamiste qui dénature l’islam comme si l’islam et l’islamisme n’étaient pas les deux faces du même miroir mahométan.

Retors et roublards , ils cherchent par tous les moyens à endormir la vigilance l’opinion publique car s’ils dévoilent tous leur véritable opinion cela risquerait de provoquer un rejet massif de l’islam qui est déjà à 80% et être interprété ainsi comme une déclaration de guerre qui est pour l’instant prématurée pour eux. Sachant pertinemment qu’ils n’ont aucune chance de la gagner

Ils préfèrent laisser du temps au temps et attendre patiemment qu’ils soient en position de force démographique et électorale et à ce moment là 99.99% ils avoueront unanimement leur attachement indéfectible à la charia et exit la République et ses valeurs humanistes. Un musulman ne peut être à la fois citoyen et fidèle. Deux statuts aussi incompatibles que l’islam avec la démocratie.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19726
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Majid Oukacha et Aldo Sterone

Message non lupar yacoub » jeu. 29 sept. 2016 19:56

Accuser les électeurs du Front National de racisme est le meilleur service rendu à l’islam
26/05/2014 Salem Ben Ammar

Le vote FN est un pur réflexe identitaire et un carton rouge aux partis de l’islam l’UMP et le PS

On doit que plus que jamais en finir avec le politiquement correct et mettre des mots sur les maux des Français, il est grand temps d’établir une corrélation entre l’islamisation rampante des instituions de la république et le retour galopant du populisme. L’intégrisme politique fondé sur le mythe du village gaulois résistant à l’occupant romain qui refait surface avec Marine le Pen dans le rôle d’Astérix, pour contrer l’intégrisme religieux menaçant l’identité française.

Profitant de l’absence coupable des partis de gouvernement du terrain de l’identité française dont la laïcité est l’expression majeure qui ont peur de revendiquer les spécificités historiques et culturelles de la France, cette dernière se trouve toute seule à occuper ce terrain apparaissant ainsi aux yeux de l’opinion publique comme le seul recours pour sauver la France, ce qui est une illusion, pour arracher la France faiblarde, couarde, qui a honte d’elle-même et capitularde, ce qui est une réalité, des griffes du prédateur nazislamiste.

Au lieu d’imposer aux musulmans un vrai pacte républicain plus sévère encore que celui de Napoléon de 1807 passé avec les juifs et les protestants et les obliger à expurger le Coran des versets violents, racistes, antisémites,suprématistes, impériaux, hégémoniques et génocidaires, on fait du rafistolage en prônant un réancrage dans le passé, un retour en arrière et par conséquent du repli identitaire qui est un mauvais choix pour contenir le fauve musulman qui sévit d’ores et déjà dans la bergerie française grâce à la complicité des vrais partis de l’islam que sont l’UMP et le PS ainsi que tous les partis de gauche et leur angélisme philomusulman, héritier des mouvements pacifistes à l’origine de la débâcle de 1939-45.

Espérons que ce vote va réveiller enfin la majorité des Français pour leur faire prendre conscience que le combat contre l’expansionnisme musulman néfaste pour la démocratie n’est pas seulement l’affaire du FN qui a eu le mérite de mettre aujourd’hui les Français en face de leurs responsabilités historiques, il est surtout l’affaire de tous les Français soucieux de la pérennité humaine de la France.
Le danger pour la France n’est pas le vote FN, le vrai danger est la banalisation de l’idéologie musulmane comme autrefois le nazisme, sauf que ce dernier était exogène alors que l’islam prospère en toute liberté républicaine au sein même de la France.
Stigmatiser et diaboliser le carton rouge adressé à l’UMP et le PS c’est signer l’arrêt de mort irréversible de la France. Ce vote n’a aucun relent raciste, il est un vote pour la survie de la république française qui doit en toute urgence mettre en quarantaine le virus musulman dont elle doit s’immuniser si elle ne veut pas son mal ne devienne incurable.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19726
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Majid Oukacha et Aldo Sterone

Message non lupar yacoub » jeu. 29 sept. 2016 19:59

Une femme algérienne ose dire la vérité sur l'islam. Article rédigé par Liberté politique, le 29 septembre 2016

[Source : Liberté politique]
Un livre choc vient de sortir en librairie pour un monde sans islam aux éditions Tatamis. Il évoque un témoignage poignant de vérité, dénonçant avec force et témérité toutes les facettes insupportables de l’islam. Écrit par une femme, ce témoignage prend une valeur fondamentale au cœur de la réalité mortifère qu’est l’islam. Née au cœur de cette religion, Aquila, Algérienne réfugiée en France, depuis 10 ans, a vécu 30 années d’enfer islamique, avant de pouvoir s’en évader, comme on s’évade de prison. Elle ne s’est jamais sentie musulmane, elle a rejeté très tôt la religion de sa naissance pour se fondre littéralement au cœur de la Bible. Sa foi au Christ, la réconforte et l’inspire à dire ce qu’elle pense, ce qu’elle ressent, d’autant que la rédaction de son livre a subit bien des péripéties, des provocations voire des menaces.
« Ce livre est le fruit de 40 ans de ma vie. » Ce sont les premiers mots d’Aquila accordés à Eric Muth, journaliste indépendant. A travers cet entretien exclusif elle démontre que l’islam est la cause de tous les maux, qu’il est diabolique et que rien n’arrête ses adeptes pour conquérir de nouvelles terres par le sang et la soumission. Elle considère que les pétro-monarchies du Golfe font le jeu de l’islamisme en tolérant l’intolérable dans leurs démocraties.
« La supercherie, c’est que l’islam n’est pas qu’une religion mais une secte politique, juridique et théocratique. »
Aquila Elle, qui a vécu 30 ans sous l’oppression islamique en Algérie, qui a connu la violence de la guerre civile algérienne et qui a pris comme pays d’adoption la France a des mots percutants et troublants d’authenticité. Elle souligne que, pendant la guerre civile algérienne, l’Occident a donné l’asile politique aux islamistes. Le Londonistan, selon elle, date de cette époque. Paris a aussi accueilli un grand nombre de terroristes non repentis en refusant l’accueil à des personnes menacées qui ont fini par être tuées.
Aquila accuse la France face à l’ignorance, la lâcheté et la culpabilité honteuse dont elle fait preuve en laissant des territoires perdus de la République abriter selon ses dires « des islamo-racailles » ; qui sont pour elles de véritables cellules dormantes prêtes à se réveiller pour commettre l’irréparable au premier moment venu. La France, poursuit-elle, a fait venir massivement des musulmans sur son sol avec des aides sociales très avantageuses, une justice extrêmement laxiste, une police en sous-effectif qui a l’ordre de ne pas intervenir dans les banlieues les plus sensibles.
« Les 30 ans que j’ai vécus en Algérie ne diffèrent en rien des 30 ans qui viennent si je les passe en France, en Angleterre ou en Allemagne. Ces pays deviennent comme l’Algérie » Aquila
Elle incrimine conjointement les États-Unis qui cherchent à affaiblir l’Europe en aidant à son islamisation, les marxistes qui cherchent à semer le chaos afin de renforcer leur autorité dictatoriale mais aussi et évidemment les pays musulmans.

Elle nous rappelle que Boumediène, colonel et homme d’état algérien avait dit dans les années 70 que les pays occidentaux seraient vaincus par les ventres féconds des femmes musulmanes.

Par ailleurs, elle fait part de son mécontentement face aux comportements et aux propos controversés du Pape François. « Il se tait devant des milliers de chrétiens torturés, terrorisés ou tués chaque jour au Moyen-Orient. » Elle poursuit en disant ceci : « Mais il embrasse les pieds des musulmans et récupère des migrants musulmans plutôt que des chrétiens. Il consent donc au massacre des chrétiens d’Orient ». Pour elle, l’Église Catholique est complice de l’islamisation et porte une lourde responsabilité face aux attentats commis sur notre sol.
Son livre est un appel au réveil du peuple français avant qu’il ne soit trop tard.

Selon Aquila, la seule solution pour éradiquer toute ces terrorismes est de libérer l’Occident de l’islam, d’organiser un divorce entre ces deux civilisations qui ne peuvent ni cohabiter, ni coexister tant elles sont opposées sur tout.
Un livre à lire et à partager d’urgence.

Propos recueillis par Eric Muth, journaliste indépendant
Gracieusement envoyé à Liberté Politique pour relayer auprès de nos abonnés ce nouveau livre



Avatar du membre
Neverime
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 432
Enregistré le : ven. 1 mai 2015 22:18
Localisation : Entre ce monde ténébreux et celui de la lumière...
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Majid Oukacha et Aldo Sterone

Message non lupar Neverime » jeu. 29 sept. 2016 21:57

Bonsoir à vous, juste une question, aldo sterone j'ai du mal à cerner ce qu'il pense du coran, comment il le considère, si vous avez des infos car dans ses vidéos j'ai pas bien compris?

Merci.


"Il y a cent mille ans, une grande et puissante civilisation existait... et comme d'autres, elle a connu un évènement qui lui a été fatal. C'était quelque chose qu'ils n'attendaient pas, l'arrivée d'une force obscure et destructrice qui n'avait aucune limite dans sa soif insatiable de possessions et de domination. Ils nommèrent cet ennemi: les Destructeurs.

Tous les mondes qu'ils prenaient portaient la vie et ils ne laissaient derrière que des terres stériles hautement toxiques, vidées de toutes leurs ressources...

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19726
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Majid Oukacha et Aldo Sterone

Message non lupar yacoub » ven. 30 sept. 2016 12:21

Neverime a écrit :Bonsoir à vous, juste une question, aldo sterone j'ai du mal à cerner ce qu'il pense du coran, comment il le considère, si vous avez des infos car dans ses vidéos j'ai pas bien compris?

Merci.
Aldo Sterone est un apostat de l'islam qui ne croit pas au Saint Coran ni à PBSL

Salem Benammar


Ouvrir le Coran pour connaître l'islam les musulmans n'ont pas tort de le dire c'est là preuve qu'ils ne l'avaient jamais ouvert eux-mêmes sinon ils ne seraient plus musulmans.

S'ils savaient ce que ce brûlot contenait ils l'auraient jeté dans les caniveaux.

Et ceux qui l'ont lu ils ont emprunté la voie du jigad qui donne du sens à l'existence de tous les minables qui ont tout raté dans la vie qui plutôt que d'assumer leurs échecs ont trouvé dans l'islam un moyen de s’anéantir et anéantir leurs semblables humains.

L'islam est pire des drogues qui puisse exister, plus on s'y adonne plus on a ma conviction qu'on est plus soi-même et que son état d’animalité latente peut enfin s'exprimer en toute légitimé théologique puisque celui qui est au-dessus des hommes ne la désapprouve guère et bien au contraire lui donne du sens et la récompense comme étant le stade ultime de l’islamité.

L'islam est ainsi un puissant désinhibiteur des pulsions mortifères et perverses. Ceux des musulmans qui n'ont pas consommé le Coran et qui se nourrissent d'illusions sur ses vertus apaisantes et le pire est qu'ils ses enfumeurs de service n'ont quasiment jamais goûté à la drogue des sourates diaboliques.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19726
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Majid Oukacha et Aldo Sterone

Message non lupar yacoub » dim. 2 oct. 2016 12:27

Les islamistes sèment la terreur et les « modérés » récoltent les honneurs de la République
21/09/2016 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Image

Ils ont le droit de tuer et nous n’avons même pas le droit d’enterrer nos morts.
Malheur à ceux des nôtres qui dénoncent leur barbarie
Aussitôt accusés de provocation et d’incitation à la haine des musulmans
Ils ne sont ni une race, ni un peuple, ni une ethnie et nous sommes condamnés pour racisme anti-musulmans
Ils se veulent membres de l’Oumma, un clone du Reich nazi, une méga organisation mafieuse à vocation terroriste
A eux tous les honneurs de la République et à nous l’infamie et l’ignominie
Adulés et chéris comme s’ils étaient les Messies tant attendus
Ils ne sont jamais coupables de rien, c’est toujours la faute à l’autre
Quand ils sont pris la main dans le sac, vite disculpés et victimisés
déclarés par nos tribunaux chariatiques irresponsables de leurs actes
Souffrant de démence pour innocenter l’idéologie mortifère qui les nourrit
Il ne passe plus jour sans qu’ils ne répandent le sang des innocents
Egorgeant et décapitant nos prêtres comme en Algérie naguère
Nous sommes plus à l’abri nulle part
Capables de faucher la vie à nos policiers dans leurs lits
Etouffant la voix à tout jamais des combattants de la plume de la liberté
Faisant irruption dans nos salles de spectacle plongeant tout le pays dans l’erreur
S’en prenant au symbole de notre histoire en l’abreuvant du sang de nos enfants,
Ils ne reculent plus devant rien, sentant que leur victoire est proche
Crachant leur venin sur nos valeurs,terrorisant; profanant, violant nos femmes
Le silence est de mise pour ne pas offenser leur seigneurie
Tout leur est dû et nous leur devons rendre hommage à leurs exploits morbides
Les journaleux-collabos se plaisent à faire l’apologie de leurs crimes
Mis sur un piédestal comme s’ils étaient les nouveaux héros de notre temps
Nos dirigeants politiques n’ont d’yeux que pour eux et ne jurent que par eux et louent la compatibilité de l’islam avec la République
Voulant les faire grandir pour les conforter dans leur toute-puissance destructrice
Ils sont une chance pour l’humanité car ils sont les seuls à abréger sa souffrance insoutenable depuis ce jour funeste du 11 septembre 2001.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19726
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Majid Oukacha et Aldo Sterone

Message non lupar yacoub » lun. 3 oct. 2016 12:02

L’islam fait peur et je sais de quoi je parle
02/10/2013 Salem Ben Ammar Un commentaire
Je m’y attendais mais pas au point de les voir publier mon faire-part de décès eux-mêmes. Plutôt que de décréter publiquement une Fatwa bien enrobée, ils ont trouvé une autre astuce : répertorier pernicieusement sans que l’on s’en aperçoive y compris les mis en cause eux-mêmes tous ceux qui ont le courage de dénoncer la barbarie musulmane sous forme de dictionnaire, condamnés sans appel ni sans respect du droit de la défense à la manière de la justice musulmane.
Un recueil d’arrêts de mise à mort des résistants à l’ogre musulman. Tous les musulmans ont le droit canoniquement d’exécuter la sentence prévue dans le cas d’espèce. Etant moi-même censé être né musulman selon la charia des horreurs humaines, en m’opposant à l’islam j’aurais commis une apostasie passible de la peine de mort. Crucifixion-décapitation c’est le sort réservé aux apostats dans l’islam et pourtant je n’ai jamais fait acte de soumission à cette idéologie mortifère.
Evidemment ce ne sont pas les musulmans qui vont me soutenir qui comme par hasard rares ceux parmi eux qui m’ont exprimé publiquement ou même inbox sur FB leur désapprobation et condamnation de cet ukase d’un des leurs me désignant comme l’ennemi à abattre.
Ils ne vont pas condamner ce qu’ils sont capables de mettre en exécution eux-mêmes. Nombreux d’entre eux doivent se réjouir ce soir par la sentence que leur code pénal a prononcé à mon encontre. Pur eux, je dois payer le prix de mes offenses faites à leur religion qui n’en est pas une comme elle ne l’a jamais été. Je suis un des rares qui a soutenu publiquement pourquoi l’islam n’est pas vraiment une religion ?
En les troublant dans leur mauvaise foi, ils sont tout heureux ce soir de me faire essuyer les foudres de leur loi. Né libre, vivant libre et je mourrai libre.
Et ce n’est pas parce que le recueil des Fatwas, appelé pompeusement dictionnaire de l’islamophobie, édité par le Groupe Bayard Editions propriété de Lagardère Médias dont le Qatar est actionnaire à plus de 10% me jette en pâture à leurs pitbulls que cela va assécher le sang de la liberté qui m’irrigue et continuera à le faire au-delà de ma mort.
Je ne suis pas islamophobe, démasquer l’islam en tant que visage de la barbarie humaine n’est nu un crime ni un délit, c’est un acte de citoyenneté et de devoir humain qui pèse sur tout un chacun aujourd’hui, je suis surtout anti-Qatar, un des premiers ses desseins hégémoniques sur la Tunisie ainsi que sur la France.
Sans être parano, je vois bien la main du Qatar derrière le procès en inquisition dont les braves me gratifient.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19726
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Majid Oukacha et Aldo Sterone

Message non lupar yacoub » lun. 3 oct. 2016 18:41

Violer une femme dans l’Islam c’est la purifier du démon qui est en elle
Salem Benammar


Rien ne permet de dire explicitement que le viol, « eghtissab » en arabe, est absolument prohibé par le Coran. Autant il condamne sans réserve l’adultère autant il reste muet en ce qui concerne le viol que certains assimilent à l’adultère, « zina » en arabe. Ce qui est un comble. L’adultère est un rapport consenti hors mariage, appelé fornication, entre les 2 partenaires, autant le viol est un rapport sexuel violent, contraint et forcé imposé de force à la femme. De même que les hadiths restent quelque peu flous en ce qui concerne le viol, assimilé selon Ibn Kathir dans son exégèse de la fameuse sourate [2 : 223] qui confère à la femme un statut de champ de labour en référence à l’abondance et à la fécondité, que son mari peut labourer quand et comme bon lui semble, il s’agit plutôt de position que l’homme doit adopter avec sa femme, c’est-à-dire la position désirée pour l’acte sexuel proprement dit, excluant la position verso, en l’occurrence la sodomie parce qu’elle n’a pas pour finalité la procréation.

Ainsi, et en toute évidence, quand bien même l’Islam condamne les rapports sexuels hors mariage, il reste très ambigu en ce qui concerne la notion du viol qu’il confond soit avec la fornication dans le Coran soit avec la sodomie dans les hadiths. Cette double confusion dans les sources de la foi musulmane entre le viol et la fornication d’une part et le viol et la sodomie d’autre part, à défaut d’être un signal d’encouragement à la toute puissance masculine maîtresse consacrée du corps de la femme, laisse la porte ouverte au viol, conférant une sorte d’impunité dogmatique aux violeurs potentiels.

Nul doute qu’il existe un véritable vide juridique de droit Canon qui ne peut que les immuniser contre toute forme de condamnation. Pourquoi, les sources du droit musulman se plaisent-elles à évoquer les rapports hors mariage, comme si tous les hommes étaient censés être père et époux, et pas tout simplement de l’homme non-marié, le célibataire ? A supposer que l’Islam prohibe le viol, pourquoi la femme n’a pas le statut de victime comme il transparaît à travers les innombrables cas de viol dans les pays musulmans où de victime est jugée coupable condamnée soit à la prison soit contrainte à épouser son violeur ? N’est-elle pas non plus considérée comme un butin, « ghanima » en arabe, au même titre que le bétail et les biens razziés à l’époque du prophète même, dotée du statut d’esclavage sexuel ? Ne dit-on pas qu’il était permis de dévoiler dans le sens violer les captives que le Coran est loin de désapprouver ? Il semble que l’on doit s’assurer du plein consentement de la captive pour entretenir une relation sexuelle avec elle, une espèce de viol par consentement.

Que vaut la parole d’une femme victime de rapports non-consentis alors que sa parole compte pour la moitié de celle de l’homme selon le droit musulman qui lui fait obligation de l’étayer par le témoignage de 4 hommes musulmans, et par extrapolation de 8 femmes ? L’Islam n’encourage pas le viol, mais ne l’interdit pas non plus ne serait-ce au regard de les « Sirats » du Prophète et de ses Compagnons que les nostalgiques pathétiques de la pureté originelle de l’Islam qui considérait la femme comme un être funeste et impure veulent en faire un nouveau mode de vie pour tous les musulmans. Ils oublient qu’en sacralisant et légitimant le viol au nom des valeurs sacrées de l’Islam, ils commettent un crime contre l’humanité.

Tant que la femme est considérée comme l’incarnation de l’esprit Malin, les violeurs continueront toujours à jouir d’un blanc seing canonique pour accomplir leurs forfaits de mise à mort de la dignité et de l’intégrité physique et psychique de la femme. Juger une femme victime de viol, en bande organisée bien souvent, ce qu’on appelle une tournante en Occident, qui n’est pas sans rappeler étrangement les tournantes dans les cités françaises, revient tout simplement à lui infliger un nouveau viol public avec la bénédiction de l’autorité politique et judiciaire du pays.

En conclusion, seul l’État de droit est garant du respect du corps de la femme contre les velléités sexuelles des prédateurs qui rôdent autour de leurs proies féminines. Un État régi par les lois de l’Islam, à savoir la Charia de la barbarie humaine, est une vraie aubaine pour les violeurs du monde entier à la recherche de cieux plus cléments pour labourer à leur guise et en toute impunité le corps des femmes que Dieu a offerts aux hommes pour assouvir leurs pulsions bestiales et incontrôlées. Quant au viol conjugal, il est dans l’ordre coranique des choses. Le dénoncer est assimilé à une apostasie. La femme qui doit une absolue soumission à l’homme dont il est le dépositaire devant dieu se doit d’accéder aux désirs sexuels de son mâle dominant en tout lieu et en toute circonstance même quand elle se trouve sur la selle d’un chameau.

Salem Benammar



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19726
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Majid Oukacha et Aldo Sterone

Message non lupar yacoub » mer. 5 oct. 2016 12:36

Aquila : « Le bilan de l’islam dans le monde au fil des siècles est désastreux, c’est une hécatombe » [interview]

Image

07/09/2016 – 07H00 Paris (Breizh-info.com) – Nous avions récemment évoqué la sortie du livre « Pour un monde sans islam » écrit par Aquila, une Kabyle ayant dû fuir l’Algérie et l’islamisme avant de venir s’installer en France. Ce livre pamphlet contre l’islam – édité par les éditions Tatamis – fait actuellement polémique en France. Nous avons interrogé Aquila, afin de comprendre sa démarche.

Breizh-info.com : « Pour un monde sans islam », n’est-ce pas un titre provocateur ? Pour vous, cette religion doit vraiment disparaître totalement ? La civilisation musulmane ne peut elle pas, à vos yeux, prétendre au moins à se maintenir sur sa terre d’origine ?

Aquila : Oui le titre de mon livre « Pour un monde sans islam » peut paraître provocateur, mais pour qui ? Il faut vraiment être aveugle ou venir d’une autre planète, ou juste être un pratiquant de cette idéologie totalitaire pour me le reprocher. Ce qui est réellement provocateur c’est l’islam et non pas le titre de mon livre. Sans l’islam, ce livre n’aurait même pas lieu d’être.

Sans l’islam, je n’aurais pas été obligée de quitter ma famille, mes amis, mon travail, ma terre natale.

Sans l’islam, le carnage de Charlie Hebdo, de l’hyper casher, celui du Bataclan, des terrasses de Paris, celui de la Promenade des Anglais, et bien avant le carnage du World Trade Center, l’hécatombe de la décennie noire que j’ai vécue en Algérie, et ceux nombreux en France et dans le monde au nom d’Allah Akbar n’auraient jamais eu lieu. Et les centaines voire des milliers de vies civiles et innocentes fauchées et brisées à jamais au nom d’Allah Akbar et de cette « religion d’amour de paix et de tolérance » seraient toujours vivantes aujourd’hui et les centaines de blessés et de traumatisés seraient épargnés et vivant leur vie normale.

Sans l’islam, nos concitoyens égorgés et décapités au nom d’Allah dans leur maison, leur église, leur entreprise, seraient toujours vivants et célébrant la vie parmi nous et avec leur familles et amis. Le chef d’entreprise de Saint-Quentin-Fallavier aurait continué a contribuer à l’essor de l’économie de la région, à créer des emplois et à faire vivre des familles entières. Le Père Hamel célébrerait sa messe habituelle et dimanche prochain il aurait célébré un mariage ou un baptême déjà programmé de longue date. Le jeune couple de policiers de Magnanville serait toujours vivant et leur petit garçon aurait toujours des parents pour l’aimer et le voir grandir. Ils auraient fait sa rentrée scolaire comme tous les parents. Sans l’islam les dessinateurs de Charlie Hebdo auraient continué à dessiner tranquillement Jésus, Moïse ou Buddha et à se promener librement dans les rues de Paris, sans crainte pour leur vie.

Sans l’islam pas de risques d’attentats, pas de plan VigiPirate, pas d’état d’urgence, pas de guerre sainte, pas de terrorisme, pas d’attaques-suicides, pas d’immigration invasion, pas de Jungle à Calais, pas de burkinis sur les plages de Nice et de Cannes, pas de de djihad, pas de fatwas, pas de Fatma, pas de Mahomet, pas de burqa, pas de voile, pas de halal, pas de mosquées, pas de zones de non-droit, pas de racailles, pas d’émeutes, pas de groupes terroristes, pas de fichés S, pas de vidéos terrifiantes d’égorgement ou de lapidation. Voyez-vous, le monde se porterait beaucoup mieux sans cette horreur qu’est l’islam, je dis bien islam, je parle bel et bien de l’idéologie islamique qui jusqu’à preuve du contraire N’EST PAS UNE RACE.

Le bilan de l’islam dans le monde au fil des siècles est désastreux, c’est une hécatombe dans tous les sens du terme ! On juge un arbre à ses fruits (« Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines ou des figues sur des chardons ? » Matthieu 7 :16).

Les fruits de l’islam sont certes exotiques mais amers, pourris, toxiques et mortels et on en importe par milliers ! Au nom de la liberté et de la tolérance on importe à tour de bras, légalement et illégalement, et à bras ouverts les défenseurs d’une idéologie intolérante et liberticide ! C’est le meilleur moyen de détruire la civilisation occidentale, parce que là oui il s’agit bien d’une civilisation.

L’expression « La civilisation musulmane » dans votre question m’interpelle, je dirais plutôt « La barbarie musulmane ». Je ne vois pas une civilisation dans l’islam, je ne vois que de la barbarie, et de la sauvagerie.

Sa terre d’origine ? C’est le désert d’Arabie avec ses cailloux et ses chameaux. Tous les autres territoires conquis au fil des siècles l’ont été à la lame du cimeterre et dans un océan de sang. Un jour ou l’autre il va falloir arrêter cette boucherie halal ! L’islam est une idéologie conquérante, sans ces conquêtes sanglantes c’est une idéologie morte, elle se nourrit comme les parasites, les sangsues et les vampires : avec le sang des innocents.

Oui cette idéologie doit disparaître à jamais de la face de la terre, tout comme le nazisme en son temps. Est-ce qu’en 1940 on se demandait si on devrait maintenir le nazisme en Allemagne ? Non. Le nazisme a été détruit à sa source. Oui il y a toujours des nostalgiques, et des groupuscules néo-nazis mais il n’y a pas d’État nazi. Ou plutôt s’il y a un terreau pour le nazisme c’est bien au sein des pays et communautés musulmanes qu’il prospère, Mein Kampf y est toujours au top de ventes. Pourquoi devons-nous condamner l’antisémitisme nazi et tolérer l’antisémitisme islamique ? De ce côté-là, le Coran n’a rien à envier à Mein Kampf.

Breizh-info.com : Vous qualifiez Mahomet de « Gourou d’une secte ». Pour quelles raisons ? N’avez vous pas le sentiment d’insulter l’ensemble des musulmans en le qualifiant ainsi ? Et par ailleurs de prendre des risques pour votre vie ?

Aquila : Pour moi l’islam a toutes les caractéristiques d’une secte, c’est la plus vieille, la plus totalitaire, et la plus puissante secte du monde. Une provocation de plus me direz-vous, mais analysons un peu les faits si vous le voulez bien.

Dans toute secte digne de ce nom la relation se base sur l’admiration allant jusqu’à la soumission d’un sujet envers son gourou, le chef spirituel, le leader de cette secte. Cette emprise s’opère à travers des techniques de conditionnement mental, à la suite duquel les membres perdent tout discernement et sens critique et se retrouvent ainsi enchaînés, et en permanente dépendance mentale et spirituelle avec leur gourou qui devient un modèle à suivre. Les croyants de cette religion et doctrine totalitaire doivent SOUMISSION TOTALE ET AVEUGLE à leur chef spirituel.

Alors, dites-moi, L’ISLAM, signifie-t-il SOUMISSION, oui ou non ? La réponse est oui et ce n’est pas moi qui le dis, ce sont les musulmans eux-mêmes qui le disent. Dans le cas de l’Islam c’est Mahomet via le Coran et les Hadiths qui exercent une véritable emprise mentale et sujétion psychologique sur les membres de cette secte depuis des siècles.

Mahomet était-il comme tous les gourous LE MODELE A SUIVRE ? Un illuminé, un voleur, un violent, un violeur, un pédophile, un polygame, un esclavagiste, un totalitaire, antisémite, oui ou non ? La réponse est oui, il est tout cela et encore une fois ce n’est pas moi qui le dis c’est dans le Coran et les hadiths, c’est écrit noir sur blanc.

Est-ce que j’exagère et je généralise sans preuve? Non, Il suffit de regarder la réaction disproportionnée des musulmans (même les plus « modérés ») dès qu’on prend une feuille et un bout de crayon et qu’on ose dessiner leur gourou, ou de le critiquer pour s’en convaincre. Nul n’est prophète en son pays mais si vous avez des doutes je vous propose de faire le test vous-même pour vous en convaincre.

Par ailleurs, je n’insulte pas les musulmans, au contraire, je les invite à se réveiller, à ouvrir les yeux sur leur croyance : islam, je parle bel et bien de l’idéologie islamique qui jusqu’à preuve du contraire N’EST PAS UNE RACE.

Critiquer cette idéologie, cette secte, expose logiquement à des risques, les même risques déjà cités plus haut qui sont les fruits de l’islam, et qui touchent tout le monde sans distinction. Dans la vie on a le choix entre la collaboration, la soumission et la résistance. Dès ma naissance en terre d’islam j’ai choisi la résistance, du coup je n’ai pas peur de me regarder le matin dans le miroir, les collabos si. Sans des résistants en 1940 nous serions sous régime nazi aujourd’hui. Ce n’est pas une question de courage ou d’héroïsme, c’est juste une question de principe et de dignité, donc à chacun de prendre ses responsabilités.

Breizh-info.com : Vous dites aux Européens, « vous êtes les Kabyles de demain si vous ne faites rien ». Qu’est ce que cela signifie ? Que faut-il faire ?

Aquila : Je le dis parce que je sais ce qu’est l’impact désastreux de l’islamisation d’une région, d’une ethnie, d’une culture qui n’est pas arabe ou musulmane. Je suis kabyle de Kabylie, comme vous Bretons de Bretagne.

Avant que la Kabylie (région montagneuse de l’Afrique du Nord peuplée de Berbères Kabyles, peuple autochtone ou Nord-Africains de souche) ne tombe sous le joug de l’islam à peine 200 ans après la mort du gourou de cette secte conquérante venue du désert d’Arabie, les Kabyles berbères étaient majoritairement chrétiens (Saint Augustin était berbère),judaïque (la reine et résistante Kahina) ou païens.

Ils vivaient dans les vallées fertiles de l’Afrique du Nord, c’était un peuple libre appelé aussi peuple Amazigh (c’est-à-dire peuple libre). L’invasion et les razzias des Arabes et de l’islam les poussèrent à se réfugier dans les montagnes parfois très difficilement accessibles. Après quelques résistances ils finirent par se soumettre à l’islam.

Résultat de ces vagues d’islamisation : toute la Kabylie est islamisée, le voile, le halal, et les mosquées à chaque coin de rue. Il y a plus de Mohamed et de mosquées en Kabylie que dans le reste de l’Afrique du Nord. Il ne reste plus rien de l’identité kabyle, les Kabyles ne savent plus qui ils sont, c’est ce qui va vous arriver si vous ne réagissez pas.

Je le dis aux Français, aux Européens et aux occidentaux en général mais je le dis aussi aux Bretons, aux Corses, aux Alsaciens, aux Basques, aux Catalans, aux Occitans, aux Auvergnats. Avant d’être Français ou Européens, vous les lecteurs de Breizh-info êtes des Bretons, vous avez un territoire, une histoire, une culture, une langue, une entité géographique et culturelle à l’identité forte, la bretonnité. Cette réalité historique plus que millénaire citée par Jules César, votre devise « Kentoc’h mervel eget bezan saotret » (« plutôt la mort que la souillure ») fait de vous ce que vous êtes (ou ce que vous étiez et que vous n’êtes plus). Mais La Bretagne résistera-t-elle à l’invasion islamique ? A la lumière des informations publiques dont j’ai connaissance, j’ai bien peur que non. Pire, vous êtes entrain de devenir comme les Kabyles, demain c’est déjà aujourd’hui.

Je vois que la Bretagne est déjà « souillée » ! Pendant que vos églises se vident, ferment ou tombent en ruines, l’idéologie musulmane s’étend à grands pas. Vous avez déjà sur vos terres pas moins de 53 mosquées dans toute la Bretagne historique, et pas moins de 300 000 musulmans. Des familles bretonnes de souche se convertissent en nombre a l’islam en goûtant la soupe populaire halal. Des Bretonnes de souche se voilent et fréquentent la mosquée.

La Bretagne abrite la mosquée la plus influente de l’Ouest, la mosquée salafiste sunna de Brest dont les prêches incendiaires de l’imam 2.0 d’origine marocaine affiche déjà la couleur pour la Bretagne : « ceux qui écoutent la musique seront transformés en singes et en porc ».

A ce rythme les prêches de ce prédicateur qui bénéficiera certainement de la protection de l’État (dont les Français réellement menacés par le Daesh ne bénéficieront pas),seront diffusés par haut parleur et minarets, comme je le décris dans mon livre à propos de mon village kabyle.

Ce phénomène d’islamisation foudroyante et de grand remplacement ethnique et culturel des Européens de souche est en train de se produire dans la léthargie et l’indifférence générale de ces derniers. C’est ça le plus frappant dans l’histoire, d’où mon signal d’alarme.

Nous assistons en direct au déracinement culturel, linguistique (comme pour nous les Kabyles, et tous les peuples et cultures envahies et soumise de force à l’islam à travers l’histoire). Ce déracinement se traduit entre autres pas la confiscation de l’identité par l’attribution d’un nouveau nom, musulman évidemment, pour faire partie de la communauté musulmane. Je ne pourrais me taire devant un tel carnage ethnique, culturel et civilisation et du peuple européen. Je vois que vous êtes vraiment dans le coma, en train de vous faire violer par l’idéologie islamique !

Que faire ? La réponse est a la fin de l’interview.

Breizh-info.com : N’y a-t-il donc pas, selon vous, d’islam modéré ? Il y a pourtant une large majorité de musulmans qui pratiquent leur religion de manière personnelle et pacifique non ?

Non il n’y a pas d’islam modéré, il n’y a qu’une pratique modérée de l’islam. On parle de musulmans modérés, mais pas de chrétiens, de juifs, ou de bouddhistes modérés, comment ça se fait ? Si on a ajouté modéré à musulman, c’est peut-être parce que l’islam n’est pas modéré tout simplement. En regardant de plus près, on constate que les musulmans non modérés crient « Allah Ouakbar » quand ils égorgent, tandis que les musulmans modérés disent « Allah Ouakbar » quand ils prient. Les musulmans non modérés lapident avec des grosses pierres, tandis que des musulmans modérés, dans certaines situations en France ou ailleurs, caillassent avec des petites pierres.

Les musulmans non modérés jettent les homosexuels du haut des immeubles, tandis que des musulmans modérés regardent les homosexuels tomber. Les musulmans non modérés lapident les femmes adultères, tandis que des musulmans modérés sont pour un moratoire.

Les musulmans non modérés ont comme livre de chevet le Coran, comme prophète Mahomet et comme Dieu Allah, et les musulmans modérés… aussi. Si on ne parle pas de juifs modérés, ou de chrétiens modérés, c’est peut-être parce que ce sont des religions modérées. Ce qui semble loin d’être le cas de l’islam.

Breizh-info.com : vous avez fui l’Algérie après y avoir vécu trente ans. Pour quelles raisons ? Aujourd’hui, vous avez l’impression de revivre ce que vous avez vécu là bas ? Que va t’il se passer à la mort de Bouteflika ?

En tant qu’être humain c’est déjà difficile de vivre dans une telle société liberticide et rétrograde que je qualifie de goulag islamique, alors en tant que femme c’est juste insupportable. Il faut être fou ou sado-maso pour accepter d’y vivre sans vouloir partir pour une société plus libre et chrétienne.

En choisissant de venir en Europe c’est pour son histoire et héritage chrétien (JE PRECISE BIEN chrétien, pas forcement catholique) que je suis venue, pas pour sa laïcité ou son droit de l’hommisme qui, je le savais, sont fragiles face à l’islam.

La femme en société musulmane est, légalement parlant, un sous-homme, une éternelle mineure mise dès sa naissance sous tutelle masculine du père, du frère, du mari ou de l’oncle, et même de son fils ! Elle n’a aucun droit sur sa propre vie, c’est un objet, propriété de sa famille puis de son mari. Elle n’existe pas en tant qu’individu libre et indépendant, elle est sous surveillance permanente, ou résidence surveillée perpétuelle. Le moindre de ses gestes, de ses paroles, des ses opinons, de ses déplacements sont épiés, analysés et jugés, par la famille et par extension par toute la communauté dans laquelle elle vit, comme Big Brother.

J’appelle cela le terrorisme familial et sociétal. J’ai connu les deux avant de connaître le terrorisme islamique proprement dit (ou décennie noire) avec ses bombes, et ses égorgements et massacres grandeur nature.

En temps de paix comme en temps de guerre la femme en terre d’islam doit se conformer, se voiler, se taire, obéir, baisser les yeux. C’est un chien avec une laisse, une chaîne solide mais invisible. Un esclavage moral et spirituel permanent. Je suis partie parce que je voyais que je ne pourrais pas y vivre d’avantage. C’était un réflexe de survie, mais aussi parce qu’une soif intense de liberté m’animait.

Je suis née avec un esprit libre, je ne pouvais accepter, tolérer une telle soumission ! Avant de partir j’ai essayé de voir si les prisonniers et esclaves avec qui je vivais aspiraient eux aussi à la liberté, afin d’organiser une sorte de ‘mutinerie’ pour libérer tout le monde. Mais à ma grande surprise j’ai trouvé que non, cet asservissement leur plaisait.

A la mort de Bouteflika il ne se passera pas grand-chose. Je vois l’accès au pouvoir d’un général islamiste, mais le peuple ne dira rien, ils sont déjà tous islamisés. Ce sera un président et un gouvernement à leur image.

Breizh-info.com : Comment a été perçu votre livre, quelques jours après sa sortie ?

Par la cécité, et l’aveuglement, pas de perception clairvoyante, à part celle de patriotes sur les réseaux sociaux. Je précise que toute la presse mainstream a reçu le dossier de presse et est donc informée de la sortie du livre. Ils préfèrent donner la parole à des musulmans et musulmanes qui se considèrent victimes d’islamophobie et de racisme par la France et les Français de souche.

Les médias ont choisi leur camp, celui de l’islamisation active de la France. Comme ils n’ont jamais lu ni le Coran ni les hadiths, ils ignorent qu’à part la conversion à l’islam, même collabos, rien ne les protégera contre les fous d’Allah.

Breizh-info.com : Comprenez vous ces femmes, ces militants de gauche et ces féministes qui en France, ont défendu le Burkini au nom du droit des femmes ? Cela vous a-t-il choqué en tant que réfugiée en France fuyant l’islamisme ?

La grande force de l’islam c’est d’avoir réussi à persuader les femmes qu’elles sont libres d’être des esclaves. Les militantes de gauche et les féministes de tous poils se retrouvent, au nom de la liberté, à défendre l’indéfendable en défendant cet accoutrement anti-femme, ségrégateur qu’est le burkini.

Elles sont, de ce fait, en porte-à-faux avec leurs principes féministes qui sont l’émancipation de la femme, l’égalité politique, économique, sociale et juridique entre hommes et femmes, le droit à l’avortement, etc. Pour moi elles sont comme les femmes musulmanes, voilées ou pas : des idiotes utiles de l’islam.

Breizh-info.com : quel message souhaitez-vous faire passer aux Français à travers votre livre ?

Réveillez-vous, ouvrez les yeux !

Il faut dire : non et stop ! Il ne faut absolument pas courber l’échine, vous êtes chez vous, vous devez impérativement vous battre pour votre survie, vous n’avez pas le choix. L’idéologie intolérante et liberticide qu’est l’islam doit être combattue sans état d’âme. Il s’agit de préserver votre héritage, votre civilisation, votre culture, votre religion. C’est une question de survie, si vous ne vous battez pas, vous pourrez dire adieu à votre terre, à votre identité, à votre langue, à votre histoire, à vos traditions, à votre culture, à votre architecture, à votre terroir breton non-islamique. Vos andouilles, vos vins, votre cidre, votre bière, votre chouchen. Faites ce qu’ont fait vos grands-parents et les résistants en 40, relisez votre histoire pendant qu’il est encore temps.

Les Kabyles n’avaient plus d’histoire à lire, quand je suis née il ne restait plus rien de ma culture, même pas de ruines.

En 1400 ans d’occupation islamique tout a été détruit, effacé, il ne restait que des poussières. Je suis pourtant là. Vous êtes les flambeaux de votre civilisation, si vous vous éteignez, votre civilisation s’éteindra, vous condamnerez vos descendants à vivre dans le goulag et les ténèbres islamiques que j’ai quittés pour vous les raconter dans mon livre.

Photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19726
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Majid Oukacha et Aldo Sterone

Message non lupar yacoub » sam. 8 oct. 2016 19:48

Où va la France avec deux candidats à la présidentielle qui ne sont pas un modèle de probité morale ?
05/10/2016 Salem Ben Ammar 2 commentaires

La France a perdu le sens de la morale publique en laissant concourir deux candidats à la présidentielle et qui sont de surcroît en bonne position pour toucher le Graal qui n’offrent aucune solvabilité morale, cela en dit long sur la descente aux enfers de la France. Comment deux individus qui ont eu des gros problèmes avec la chose publique peuvent-ils solliciter les suffrages des Français qu’ils avaient trahis dans le passé ?

Des traîtres restent des traîtres, des margoulins restent des margoulins, des individus sulfureux et restent des individus sulfureux, et ceux qui voteraient pour eux ne font que confirmer le principe qui se ressemblent s’assemblent. Voter pour des sans foi ni loi c’est se reconnaître en eux comme si demain je voterai personnellement pour un candidat nazislamiste. Il a beau présenter le meilleur programme au monde il reste le pire ennemi du genre humain et en votant pour lui je trahis l’humain qui est en moi.

Il est inconcevable et indécent que deux individus quand bien même l’un d’eux a payé sa dette vis-à-vis de la société mais jamais à l’égard « du peuple souverain dont il a trompé la confiance » alors que l’autre collectionne les démêlées judiciaires comme on collectionne les timbres postes, qui n’ont jamais fait preuve de probité morale et de loyauté puissent à nouveau être investis de la confiance des électeurs.

Ils doivent être sanctionnés par les urnes car la politique ce n ‘est pas qu’un projet de gouvernance c »est aussi une éthique et des valeurs.Nous connaissons tous leurs antécédents qui devraient normalement leur valoir de ne plus jamais solliciter les suffrages des électeurs, il est de notre devenir à tous de leur adresser un carton rouge pour qu’ils prennent leur retraite définitive la vie politique qui a besoin d’acteurs soucieux de l’intérêt général et non pas qui se servent du vote des électeurs à des fins personnelles ou partisanes.

Ils ont bafoué le contrat social et leurs obligations électives et il est dommage et dommageable pour l’image de la France que ces deux candidats dont les dettes imprescriptibles se trouvent aujourd’hui en bonne position pour la victoire finale . Aux E.U on est mort politiquement pour un flirt alors qu’en France un homme politique peut avoir trompé ses électeurs et est plus que jamais vivant et favori.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19726
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Majid Oukacha et Aldo Sterone

Message non lupar yacoub » sam. 8 oct. 2016 19:59

spin a écrit :Le Coran ignore totalement la notion de viol dans les délits sexuels, et aujourd'hui des femmes sont lapidées après avoir été violées...
PBSL a même autorisé ces vaillants jihadistes à violer les femmes des tribus ennemis.
Comme ils pratiquaient le coït interrompu, il leur a dit de n'en rien faire.
Ce qui doit arriver arrivera.
  • L’islam et le coït interrompu lors des viols, par Philippe Jallade
    Philippe Jallade
    « …cette secte qui ose se nommer religion alors qu’elle ne possède pas une once de spiritualité. » nous dit Philippe le Routier

    A propos de spiritualité de l’islam, évoquons en un aspect important, le coït interrompu lors des viols.
    Pour mémoire, à l’issue des razzias, les femmes et les filles des vaincus, subitement esclaves des musulmans, sont violées, ou non si, quand elles sont vierges, le musulman pense ainsi en tirer une meilleure vente ou rançon. Il faut aussi tenir compte du risque de grossesse ; pour s’assurer que les violées n’aient pas été mises enceintes, certains préconiseraient d’attendre trois mois après viol.

    Le viol des captives à l’issue des razzias a donc posé aux compagnons de Mohammed des problèmes d’une haute portée théologique, concernant le coïtus interruptus :
    « O Apôtre d’Allah! Nous avons des captives comme part du butin et avons quelque intérêt dans leur prix. Quelle est ton opinion sur le coïtus interruptus (al-’azl) ? Le Prophète dit : C’est mieux pour vous de ne pas le faire. Il n’y a pas une âme qu’Allah a destinée à exister qui viendra sûrement à l’existence. » (Sahih Bukhari 3:34:432. Edition Dar el Bouraq – Beyrouth)

    Une variante :
    « Nous sommes partis avec le Messager d’Allah en expédition contre les Bi’l- Mustaliq et nous avons pris comme captives d’excellentes femmes arabes et nous les désirions car nous souffrions de l’absence de nos femmes mais en même temps nous en désirions une rançon. Nous avons donc décidé d’avoir des rapports sexuels avec elles mais en observant le ‘azl (coïtus interruptus). Nous avons demandé au Messager d’Allah et il dit : Cela n’a pas d’importance si vous le faites ou non, car chaque âme qui doit naître d’ici le Jour de la Résurrection naîtra. »

    Une autre illustration ? Hadith Abou Daoud 2691 : Il avait été donné à Salamah une fille captive et il ne lui avait pas encore « ôté ses vêtements ». Mohammed prit cette fille à Salamah et la donna aux Mecquois comme rançon pour des prisonniers musulmans.

    Nous vivons une époque formidable : toute cette science, toute cette spiritualité de l’islam, est disponible sur les sites internet islamiques.

    Philippe Jallade



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19726
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Majid Oukacha et Aldo Sterone

Message non lupar yacoub » sam. 8 oct. 2016 20:01

Si le racisme avait un visage ce serait celui des musulmans
Publié le 5 octobre 2016 - par Salem Benammar - 4 commentaires - 1 259 vues
Partager
Image

Le racisme antiblanc

Les musulmans sont toujours les premiers qui se plaignent de l’exclusion tout en étant les premiers à la pratiquer, la prêcher dans leurs prières et les sermons de leurs imams et s’auto-exclure eux-mêmes. Ils ne font que projeter sur les autres leurs propres tares de peur qu’elles ne leur reviennent à la figure comme un boomerang.

Un chrétien est solidaire d’un musulman, un musulman ne tend la main au chrétien que s’il est musulman comme lui. La pire des exclusions n’est-elle pas la répression des musulmans qui se convertissent au christianisme ou renoncent à l’islam.

Les chrétiens ne rejettent pas les leurs qui le font. Quelle place devrions-nous faire à des gens qui sont convaincus qu’ils sont les maîtres de l’humanité et qui n’ont que mépris et haine pour leurs semblables humains différents d’eux, traités comme des moins que rien ?

Les musulmans comme tous les défavorisés de la nature ont tendance à se surestimer pour exister et se veulent la pureté incarnée alors qu’ils sont embourbés dans la misère la plus noire, l’obscurantisme le plus dogmatique et le fanatisme le plus barbare. Ils considèrent les non musulmans comme des porcs, des singes et les pires bêtes qui puissent exister.

Fermant la marche du train de l’humanité, ne contribuant qu’à son malheur, ils voient dans leur idéologie immonde comme une solution aux maux de l’humanité, inconscients que le meilleur service qu’ils puissent lui rendre est de contrôler leurs pulsions mortifères.

Ils sont la première source de ses tourments actuels et ne lui apportent que souffrance et malheur. Qu’ils commencent par se purifier eux-mêmes plutôt que vouloir changer le mode de vie des autres. Sans ces derniers, ils seraient encore dans la protohistoire dans laquelle ils veulent toutefois retourner en entraînant l’humanité dans leur sillage.

Ils sont dans l’inacceptation des autres car ils sont dans le refus d’eux-mêmes. Inadaptés pathologiques et pour s’adapter à leur environnement ils préfèrent le détruire.

Il est grand temps que les Français n’aient plus à culpabiliser et apprennent à défendre leur identité en danger de mort aujourd’hui.

Il est absolument intolérable que les vrais maîtres du lieu puissent vivre sous la dictature culturelle et cultuelle des invités tombés bien souvent comme un cheveu dans la soupe.

Salem Ben Ammar





Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 27 invités