Salem Ben Ammar

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres subdivisions du forum - Exprimez vous et débattez entre vous - dans le respect de l'autre.
Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20115
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 27 mai 2017 13:34

Dernier message de la page précédente :

Le wahhabisme, cet islam fondamentalement musulman, cheval de Troie des WASP
Salem Ben Ammar

Le wahhabisme cheval de Troie des W.A.S.P. dans leur conquête du monde arabe.


La tragédie qui frappe de plein fouet actuellement les peuples tunisien, syrien, libyen, yéménite, égyptien, et avant eux l’algérien et l’irakien, outre les chrétiens et animistes soudanais, n’est pas inhérente à ces peuples, elle concerne les peuples du monde entier.

Tous ses peuples sont pris dans le tourbillon infernal de calculs géostratégiques, géo-énergétiques, géopolitiques, géo-sécuritaires et géo-économiques qui les dépassent et dont ils ne sont qu’une quantité négligeable. Aucun peuple au monde n’est à l’abri de ce type de drame et n’est en droit par conséquent de dire que cela n’arrive qu’aux autres. Quels autres justement alors que l’autre c’est aussi soi.

Quand la terreur islamiste a déferlé sur l’Algérie avec la complicité active de la Maison Blanche, personne ne s’est souciée du sort du peuple algérien. Plus de 300 000 et des centaines de milliers de blessés ainsi que le traumatisme de tout un peuple dans l’indifférence criminelle de la communauté internationale. F. Mitterrand s’indignait face à la rupture brutale du soi-disant processus démocratique en Algérie qui n’était rien d’autre que son processus de wahhabisation que les patriotes algériens avaient su enrayer au prix de nouvelles années et d’éviter à leurs voisins de subir l’onde de choc wahhabites . Curieusement, malgré les appels de mises en garde réitérés des algériens meurtris par la terreur wahhabite, on a fait comme si la tragédie algérienne n’avait jamais existé et qu’elle relève d’un pur fantasme effaçant d’un seul trait de plume une des plus grandes tragédies de notre temps. Si l’Algérie n’avait pas résisté farouchement au wahhabisme, il y a tout lieu de penser qu’il y a longtemps qu’un pays comme la Tunisie serait tombée sous son joug colonial.

L’Algérie à défaut d’avoir éradiqué la bête immonde wahhabite fécondée par les anglo-saxons a su retarder l’échéance de son implantation programmée en Tunisie comme ailleurs. Il n’en reste pas moins que ni les tunisiens ni aucun autre peuple n’a daigné de tendre la moindre oreille attentive aux suppliques de leurs amis algériens sur le péril wahhabite. Ainsi, l’indifférence et la politique de l’autruche restent les meilleurs alliés de la wahhabisation du monde arabophone.

Il est plus que temps de tirer enfin la leçon des 20 ans d’une guerre qui ne dit pas son nom mais qui n’est pas une guerre civile, elle est une guerre anti-coloniale. Celle-là même qui menace dangereusement les pays du Printemps arabe comme les qualifient les stratèges de la Maison Blanche, passés maîtres dont l’art de flatter l’ego des musulmans, leur laissant croire qu’ils sont enfin passés de peuples dominions au statut des peuples majeurs. Forts de leur connaissance des structures mentales et culturelles de ces peuples, ils savent mieux que quiconque que le meilleur moyen d’endormir leur vigilance et de gagner leur sympathie est de les habiller des habits de lumière.

Au lieu d’une attaque frontale et un passage en force comme ils ont voulu le faire en Algérie, ils ont retenu les leçons de leurs échecs passés. Autrement dit, au lieu de réveiller l’hostilité de ces peuples vis-à-vis de leur pion wahhabite, ils se sont placés en meilleurs amis et alliés de ces peuples afin de pouvoir fixer leurs jalons islamistes sans que l’on y prenne garde.

N’hésitant pas à jouer à la mère-poule de ceux qui sont supposés être ses pires ennemis, comme si les anglo-saxons étaient étrangers à l’émergence du wahhabisme depuis 1744. Les mouvements djihadistes ne sont en réalité que les ennemis de façade des grandes puissances qui savent que le wahhabisme et son corollaire l’obscurantisme est le meilleur atout politique pour maintenir les peuples arabophones en marge du concert des nations.

Seul l’abrutissement religieux de ces peuples est garant de leur propre pérennité énergétique et prospérité économique et financière. Le drame de ces peuples n’est pas seulement la résultante de leur propre histoire arabo-musulmane négatrice des libertés et qui n’est en aucun cas une fatalité contrairement aux idées reçues, il est également mais surtout l’expression d’une nouvelle politique impérialiste dont la finalité première est de dépouiller ces peuples de leurs richesses minérales, gazières et pétrolières.

Image

Avec les anglo-saxons, les W.A.S.P., il ne peut et ne doit y avoir un partenariat gagnant-gagnant. Interdire par tout moyen, tel qu’on le voit en Syrie actuellement, l’accès de ces peuples à l’âge adulte, celui qui fait d’eux des peuples maîtres de leur destin politique et humain avec des dirigeants responsables et patriotes, soucieux des intérêts de leur nation que de ceux de leurs commanditaires.

La stratégie des W.A.S.P. n’est pas diviser pour mieux coloniser, stériliser la pensée de ces peuples et les comme les nazis stérilisaient les handicapés en tirant profit de la religion dans son interprétation la plus obscurantiste et violente.

Wahhabiser pour mieux surexploiter ces peuples, tel est le sens caché de la Realpolitik américaine pour les pays du Croissant arabophone.




Avatar du membre
Capricorne
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 197
Enregistré le : sam. 10 mai 2014 23:29
Gender : Female
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar Capricorne » dim. 28 mai 2017 21:19

Je suis abonnée au blog de Salem Ben Amar.
J'adore ce type, ce qu'il dit est ont ne peut plus vrai ! Malheureusement il n'est écouté que par ceux qui sont convaincus de la dangerosité de l'islamisme.


--------------------------------------------------------------
le mal triomphe par l'inaction des gens de bien (Edmund Burke)

On résiste à l’invasion des armées, on ne résiste pas à l’invasion des idées. (Victor Hugo)

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20115
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mer. 31 mai 2017 14:34

Les pauvres musulmans iront au paradis 500 ans avant les riches
29/05/2017 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Quand un musulman nourrit un pauvre il ne le fait par convictions personnelles et pour l’amour du bien du bien, il le fait pour le bonus, hassannate, qu’il escompte en tirer et surtout pour obéir au troisième pilier de l’islam.

Allah a prescrit l’aumône légale, la zakat, pour figer les pauvres dans leurs conditions misérables et de préserver les riches contre leurs velléités de rébellion. Allah a créé les pauvres comme il a créé les riches. Les pauvres sont voués à le rester. Ils sont condamnés à le rester, chercher à inverser le cours de leur destin, c’est aller contre la volonté d’Allah, et commettre ainsi une fitna prise dans le sens de trouble, révolte, sédition, agitation, désordre, chaos.

Les musulmans ne doivent pas détester ce qu’Allah a choisi pour eux. Les jeux sont faits avant même qu’ils ne soient nés. Allah a écrit leurs histoires de vie, ils doivent juste se conformer à ses préceptes et de ne rien changer à l’ordre social qu’il avait fixé. Allah les comble de ses biens comme les en prive. Le riche n’a pas acquis sa richesse de par ses propres moyens licites ou illicites, c’est une fadhl, une grâce, une faveur venant d’Allah « C’est là la grâce d’Allah, qu’il attribue à qui Il veut. » (Boukhâri et Mouslim). Le pauvre ne doit donc pas convoiter ce qu’Allah avait mis en dépôt chez le riche qui doit lui donner la zakat, variable selon le montant de sa fortune. Le Coran contient plus de 80 versets concernant la zakât et l’obligation de s’en acquitter. Cette aumône est considérée comme un droit des pauvres de prélever dans le surplus des plus riches.
« Soyez assidus à la prière, faites l’aumône, vous retrouverez auprès d’Allah le bien que vous aurez acquis à l’avance, pour vous-même. »(2,110)
« Prélève une aumône sur leurs biens pour les purifier et les rendre sans tache. »(9, 103)

La pauvreté est une épreuve, un test voulu par lui. Les pauvres doivent faire preuve de patience, sabr s’y résigner et se satisfaire de leur sort s’ils ne veulent pas finir éprouvés au feu de l’enfer(51, 13). Selon la Tradition mahométane, les pauvres ne seront pas seulement les élus du Royaume des cieux, ils entreront au paradis 500 années avant les riches.

Toute tentative de résilience est par conséquent un sacrilège. Les pauvres ne doivent accepter l’existence dont ils ont été gratifiée par Allah. Et les riches ont le devoir de les entretenir car « Allah fructifie la bouchée de nourriture que l’un d’entre vous a donnée en aumône comme l’un d’entre vous élève son chamelon ou son poulain; » selon un hadith rapporté par Aïcha
[cité par Ibn Hibban)

Rien n’est gratuit chez les riches musulmans, ils ne font jamais rien pour rien.
C’est un investissement pour l’au-delà. Si Allah ne leur avait pas promis un air, littérairement un salaire, ils ne le feront certainement pas.

Appâtés par les perspectives d’une vie opulente et luxurieuse pour l’éternité, ils achètent des actions au marché boursier d’Allah en croyant réaliser une plus-value comme un boursicoteur qui spécule en bourse.

Sauf que ce dernier n’utilise pas la pauvreté comme effet de levier contrairement au musulman.

Le meilleur des hommes n’est pas celui qui œuvre pour le bien commun de l’humanité mais celui qui fait l’aumône aux pauvres aux yeux de Mahomet les aide à se complaire dans l’assistanat.

Le mendiant musulman lui-même n’est pas à court d’argument pour réduire les âmes musulmanes pour lui donner la petite pièce et ce qui lui donneront Allah le leur remboursera au centuple.

Heureux les musulmans « philanthropes » et « charitables » qui ne font pas la bien pour le bien mais ils pe font pour gagner les prébendes divines mais à condition que leurs dons ne soient destinés qu’aux seuls musulmans. Et la charité bien ordonnée commence toujours par ses coreligionnaires et si jamais ils tendent la main aux non-musulmans c’est par pur calcul prosélyte.
L’Abbé Pierre n’est pas musulman.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20115
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » jeu. 1 juin 2017 14:50

L’extrémiste musulman est un génocidaire potentiel
01/06/2017 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

On ne traite pas la folie islamique à dose homéopathique, seule une thérapie lourde est indiquée.

L’extrémiste qui est par définition un musulman littéraliste qui applique rigoureusement las préceptes coraniques et suit à la lettre la sunna mahométane n’a aucun sens des valeurs humaines qui sont à ses yeux viles et impures qu’il se doit d’éliminer afin que l’humanité tout entière ne soit régie que par la loi de l’islam. Il se veut le purificateur de la terre et ne peut s’incliner devant toute autre loi qui n’exprime pas la volonté d’Allah.

Chercher à le raisonner revient à lui faire abjurer l’islam et bien plus encore l’émasculer le privant ainsi des joies de l’érection éternelle. Ne soyons pas dupes de notre angélisme et de notre naïveté voire notre couardise pour ne pas le mettre hors d’état de répandre la mort au nom de son idéologie génocidaire et impériale. Il y voit lui-même non seulement un aveu de faiblesse mais surtout une offense attentatoire à ses convictions messianiques. Il lui est intolérable qu’il puisse y avoir des doutes sur la mission qui est la sienne, installer Allah le créateur des cieux et de la terre sur son trône.

«Votre Seigneur, c’ est Allah, qui a créé les cieux et la terre en six jours, puis S’ est établi « ‘istawâ » sur le Trône. Il couvre le jour de la nuit qui poursuit celui-ci sans arrêt. (Il a créé) le soleil, la lune et les étoiles, soumis à Son commandement. La création et le commandement n’ appartiennent qu’ à Lui. Toute gloire à Allah, Seigneur de l’ Univers! » (7,54)

Bourré de certitudes et muré dans ses vérités dogmatiques il ne peut croire que l’homme soit capable de trouver toute autre voie que celle dictée par sa feuille de route hégémonique, totalitaire, putride, « mémoricide », négatrice de l’histoire des peuples et des cultures, qui se prend pour l’alpha et l’oméga de la vie sur terre. Pour signer l’arrêt de mort de l’humanité, il n’y a pas mieux que de souscrire à sa logique expansionniste, extravagante, belliqueuse, nihiliste, ultra-violente, raciste, antisémite, anti-chrétienne, intolérante et liberticide, incompatible avec les valeurs de paix et de compréhension mutuelle.

Son seul but est de la réduire en cendre pour qu’il n’y ait plus aucune trace de vie sur terre le renvoyant à sa propre image monstrueuse et cauchemardesque. Il ne connaît qu’un seul langage celui de la voix qu’il croit entendre manifatation de ses délires hallucinatoires et psychotiques.

L’islamiste tue père et mère pour gagner le lupanar divin. Notre candeur est sa meilleure alliée.




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20115
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mer. 7 juin 2017 11:47

Salem Benammar

Trump avait promis pendant sa campagne de régler son compte à l'Arabie Saoudite et en guise d'amuse-bouche il nous sert le Qatar. Est-ce à dire que les jours des Saoud sont comptés ? Ce qui est improbable
Les Américains ont trop besoin pour l'instant des Saoudiens. Ils mettent tout en œuvre pour conforter leur pouvoir d'influence sur la région voire le monde musulman pour contrer le retour irréversible de l'Iran sur la scène d'une part et d'autre part sécuriser ses sources d'approvisionnement pétroliers situées dans les régions chiites en Arabie.

Image



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20115
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » jeu. 8 juin 2017 14:51

A chaque fois qu’un djihadiste meurt en « martyr »d’autres jeunes musulmans prennent le relais
07/06/2017 Salem Ben Ammar Un commentaire

Un fichier S qui meurt en martyr dans la voie d’Allah fait naître à lui tout seul des centaines de vocations de djihad chez les jeunes musulmans. Leur but ultime est de mourir comme Mérah et consorts en entraînant dans leur mort le maximum des mécréants même si y figurent des frères musulmans qui malgré eux sont érigés au statut de martyrs.

Quant à les expulser tous mais ils seront avant qu’on les arrête vivants. Le vivier du djihad est inépuisable et des milliers d’autres en prendront le relais.

Et comme le dit cette mère palestinienne nous aimons la mort et vous aimez la vie. Vous nous en tuez un aujourd’hui demain nous en mettrons au monde 7 autres. Celui qui prétend qu’il peut y remédier est soit un menteur soit un fou.

Le problème est très complexe et ce n’est pas avec le délire remigrationniste qu’on va pouvoir le résoudre non plus. Nous sommes pas en 1492 en Espagne. Ils sont un milliard et demi dont quelques millions d’entre eux sont capables de se transformer en bombes humaines.

Les solutions existent à savoir l’indépendance énergétique d’une part et d’autre part les frapper dans le porte-monnaie en coupant 3 les têtes du serpent islamo-wahhabite
la Turquie , le Qatar et l’Arabie Saoudite

La France n’a pas les moyens de faire la guerre à tous les pays de l’OCI à moins de recourir à l’arme nucléaire. Elle a surtout intérêt à apprendre à travailler avec des pays comme l’Égypte, l’Algérie même si c’est un peu compliqué, le Maroc et l’Indonésie qui peuvent constituer des atouts non-négligeables dans la lutte contre le terrorisme et pour contre-carrer le péril islamo-wahhabite
De même qu’elle doit apprendre à travailler avec Israël et l’Inde pour leur expertise dans la lutte contre la guérilla urbaine

Que les va-t-en-guerre arrêtent de prendre les vessies pour des lanternes. Il n’y aura ni ré-émigration ni reconquête. Les musulmans ne sont pas près de renoncer au veau d’or.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20115
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » ven. 9 juin 2017 17:14

On ne peut pas dissocier la crise migratoire de la politique de compromission des gouvernements occidentaux avec le wahhabisme
09/06/2017 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

On ne refait pas le monde avec les si. S’il n’y avait pas la double invasion soviétique et américaine en Afghanistan nous n’aurions pas eu des réfugiés Afghans à Calais ni des Irakiens par la suite à cause de Bush.
S’il n’y avait pas eu l’intervention militaire d’une pseudo coalition internationale sous les bottes des Américaines en Irak nous n’aurions pas eu des réfugiés irakiens en Occident.
Si nous n’avions eu pas eu cette agression militaire tripartite financée avec la complicité active du Qatar contre la Libye de Khadhafi et les Révolutions cauchemardesques du printemps pourri arabe orchestré par les Américains nous n’aurions pas eu ces dizaines de milliers de naufragés en Méditerranée, ni des centaines de milliers de réfugiés syriens et des faux-réfugiés venus de tous les horizons.

Ce n’est pas avec des si que la candidate du FN à la Présidentielle qui fait ses emplettes sur le dos des morts des attaques terroristes sur le sol français que nous aurions pu éviter la déferlante terroriste dont les auteurs sont des créatures monstrueuses de la wahhabisation des cités françaises et belges enclenchée depuis les années 90. Résultat de la lâcheté, de la vénalité et de la capitulation des hommes politiques de droite comme de gauche qui ont abandonné des pans entiers du territoire contre la paix sociale aux prédicateurs de la haine et dans l’espoir d’obtenir des juteux contrats avec leurs bailleurs de fonds qataris et saoudiens..

Encore heureux que Sissi avait sauvé l’Égypte des mains criminelles des Frères musulmans adoubés par les gouvernements occidentaux et leurs 3 satellites turco-wahhabites sinon nous nous serions trouvés avec des millions de réfugiés égyptiens en Occident.

Il faut frapper le mal à ses racines qui sont entre autres les calculs sordides géopolitiques, néo-impérialistes, géo-stratégiques, vénaux et géo-énergétiques que de faire de leurs effets un problème.

J’ai souvenir qu’avant les années de braise en Algérie des milliers d’Algériens avaient commencé à rentrer au pays et avec l’arrivée des islamistes au pouvoir ils avaient repris le chemin du retour en France outre les dizaines de milliers d’exilés territoriaux qui les ont suivis.

On peut avoir les frontières les plus hermétiques tant que l’on a pas pris les vraies mesures à commencer par celles qui consistent à éradiquer les têtes du serpent wahhabite pour contrer la poussée migratoire qui menace l’Occident, c’est une tempête dans un verre d’eau.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20115
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » ven. 9 juin 2017 18:35

La France fait le mouton pendant que le Qatar aiguise son couteau
Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Il a fallu que le volcan terroriste fondamentalement se réveille brutalement sous le visage d’un jeune paumé Jérémy Louis Sydney pour que les uns et les autres se mettent à tirer sur la sonnette d’alarme sur le danger mortel qui guette la République impassible et apathique depuis la première lave volcanique de Vénissieux en 1995, avec l’affaire Khaled Kelkal. 20 ans déjà et les cités françaises de même que les prisons sont abandonnées entre les mains des véritables bataillons de Waffen SS islamistes, convertissant, embrigadant, prêchant, et enrégimentant pour le djihad en Bosnie, Irak, Afghanistan, Algérie, voire sur le territoire français lui-même et ce avec la complicité bienveillante des gouvernements successifs. Contents de se défausser sur les nouveaux Emirs arborant barbes hirsutes et qamis afghans qui règnent en maîtres absolus sur des pans entiers du territoire républicain, transformés non pas en des zones de non-droit mais surtout en des véritables Émirats à la couleur wahhabite.

La France consciemment ou inconsciemment contribue à l’éclosion en son sein d’une constellation de micro-Émirats inféodés aux wahhabites qui rêvent de faire de la terre le Royaume d’Allah. En effet, selon l’idéologie cosmique wahhabite, la terre toute entière sera islamisée. Fort de leur manne financière, les wahhabites sont telle une araignée qui tisse sa toile attrapant tout ce qui se présente sur son passage. Afin que plus rien ne puisse empêcher sa progression dans son processus, elle ratisse large, ne négligeant aucune proie, enserrant dans ses toiles tout ce qui peut l’aider à renforcer son étau. La naïveté des différents gouvernements français ne peut que jeter le trouble dans les esprits des patriotes français et de tous les républicains de gauche comme de droite. Est-ce c’est justement une pure naïveté, ce qui est déjà une faute politique grave et plutôt une indifférence apparente qui est de l’ordre de la complicité ? Quels sont les liens entre les investissements massifs du Qatar en France et la présence et la prolifération du courant wahhabite dans les micro-Émirats gaulois ? Pourquoi la France de Sarkozy a-t-elle accepté l’argent wahhabite pour la construction de la mosquée de Strasbourg en violation avec la loi de 1905 ? Comment la fille aînée de l’Église peut-elle courber l’échine à ce point devant la toute puissance wahhabite ?

Partout où l’Émirat-confetti progresse en France en achetant tout de go, immeubles haut de gamme, hôtels prestigieux, mécénat, investissements dans la haute couture, droits de télévision de la ligue professionnelle de foot-ball, le P.S.G. le wahhabisme et son lot de terreur, Toulouse, Sarcelles, Cannes, Strasbourg, fait des ravages dans les cités à dominante musulmane sans que cela ne suscite aucune inquiétude de la part des autorités publiques ? Alors que tout indique qu’il y a une forte corrélation entre ces investissements et l’activisme propagandiste wahhabite dans les cités.

De même qu’il y a tout lieu de croire que la charia devrait avoir force de loi dans certains domaines de la vie sociale, familiale et commerciale. Il n’est pas rare d’entendre aujourd’hui des radicaux musulmans comme le groupuscule Forsane Alizza, les Cavaliers de la fierté, rejeter publiquement les lois de la République en piétinant ses symboles et ses codes. Ils se font fort de revendiquer publiquement leurs attachements à la charia.

N’en déplaise aux « politiquement corrects », il serait malveillant et indécent de critiquer les déclarations légitimes et patriotiques de Marine Le Pen et de Nicolas Dupont-Aignan, ils sont dans leurs rôles de candidats à la présidence de la République avec des objectifs différents. Dans la mesure où Nicolas Dupont-Aignan est un républicain convaincu tandis que Marine Le Pen est davantage une héritière de Maurras et de Gobineau qu’une chantre des valeurs de la République. Il est de leur devoir d’alerter l’opinion publique française sur le vrai sens de cette présence ambigüe du Qatar sous couvert de mécénat entrepreneurial ciblant les jeunes de confession musulmane issus de l’immigration porteurs de projets de créations d’entreprises. Un communautarisme à peine déguisé et contraire aux valeurs de la République. Ils se doivent aussi de s’interroger sur la nature idéologique des financements des associations qui prolifèrent comme un champignon vénéneux dans les cités. Bien souvent elles se servent du culturel comme trompe-l’œil pour dissimuler leurs pratiques cultuelles.se veulent culturelles mais qui sont en réalité cultuelles.

Comment la République peut-elle se rabaisser au point de tendre la main à un caillou désertique ? L’Émirat-confetti mène une politique de mécénat hyperactive dont le projet de création d’un fonds d’investissement doté de 50 millions d’euros passé à 100 millions aujourd’hui qui va qui fait actuellement couler beaucoup d’encre et dont la mise en place a été reportée après l’échéance présidentielle. Là où le pouvoir sarkozien a failli dans sa politique de rétablissement de l’ordre républicain dans les cités, voici que le Qatar vient en toute amitié sarkozienne et sans arrière-pensée aucune vient pallier aux défaillances de la République dans la gestion urbaine de son territoire. On ne peut qu’être sceptique quant à l’angélisme humanitaire d’un tel investissement de la part d’un homme comme l’Émir du Qatar qui n’avait pas hésité à renverser son père et connu pour être le grand argentier du fondamentalisme musulman. Est-ce pour pour se substituer à la République et l’échec flagrant de la politique antiterroriste de Sarkozy dans ce qui prend aujourd’hui les apparences des zones de non-droit qui à terme deviendront des enclaves islamiques, autonomes et autogérées par les prédicateurs-caïds ? Cette présence inopportune et obséquieuse semble ne pas trop déplaire aux amis du Qatar dont le premier d’entre eux Sarkozy.

Depuis des mois, je n’ai pas eu de cesse personnellement de répéter que cette présence est inqualifiable et disqualifie la République. Comment peut-on tolérer avec autant de mansuétude et duplicité l’ingérence du Qatar dans les territoires urbains républicains. Elle est où la dignité de la République qui accepte sans rechigner la main secourable d’un Émir belliciste, mégalomaniaque, gargantuesque, xénophobe, raciste, et et hégémonique ? Il est paradoxal pour un pays qui s’est affranchi de la tutelle des têtes couronnées se laisse aujourd’hui assister par les représentants de la monarchie théocratique. Cette intrusion a tous les caractères d’une ingérence dans les affaires intérieures de la France.

En tout état de cause, elle ne doit pas être dissociée de l’appétit grandissant du Qatar pour des entreprises stratégiques telles qu’Areva et E.A.D.S. Entreprises européennes par excellence avec des participations de l’Etat français lui-même. Sans oublier Total et LVMH présidé par un proche de Sarkozy. Le Qatar lorgne actuellement sur la moitié de la participation de Daimler Benz qui détient 15% des titres du groupe de défense, spécialiste de l’aéronautique et propriétaire d’Airbus. Il n’en demeure pas moins que sa participation dans le capital du Groupe Lagardère, 100% média, vient de passer à 12%. Or, le groupe éponyme est actionnaire de référence d’E.A.D.S. dont il détient 7,5% du capital.

Les prises de participation du Qatar dans les fleurons du capitalisme français ne doivent en aucune manière être perçues comme étant des simples investissements, des placement d’un bon père de famille qui s’inquiète de l’après-pétrole. De même que son rachat du club de football le P.S.G., dont le premier supporter est N. Sarkozy, et l’acquisition des droits de télévision du championnat de France de Football. Il se positionne comme un acteur incontournable du capitalisme et du football français. Il tisse telle une araignée sa toile dans les secteurs-clés de la société française afin de pouvoir peser de tout son poids financier et médiatique sur les orientations politiques de la France et notamment dans le cadre du processus de l’islamisation rampante de la société française qui devient de plus en plus perceptible dans les cités-dortoirs franciliennes comme ailleurs. Le Qatar, il est comme un oiseau qui fait patiemment son nid. Il se positionne lentement mais sûrement sur l’échiquier financier, sportif, et social français. Habile et fin stratège.

Sachant qu’en Orient tout s’achète et que toutes les réticences sont balayées par le pouvoir de l’argent. On corrompt les adversaires comme on gratifie les amis. C’est pourquoi, il séduit et arrose certaines figures des médias français et des hommes politiques notamment de l’U.M.P. amie naturelle du Qatar du fait de la relation privilégiée entre le Cheikh Hamad et Sarkozy. Le Qatar s’attire les bonnes grâces du Tout Paris. Il tisse sa toile grâce aux appuis politiques dont il bénéficie pour mieux étendre ses ramifications dans les cités sans qu’il soit inquiété dans sa stratégie de conquête des territoires wahhabisés. Sa présence active sur la scène sportive, médiatique, politique et financière est un atout majeur dans son campagne propagandiste prosélyte menée dans les cités laissées à l’abandon par le pouvoir sarkozyen.

Cet Emirat-confetti, sorti des poussières de sable en 1971 par la Perfide Albion, dont la présence de plus en plus visible dans les cités franciliennes est une véritable atteinte à la souveraineté nationale est le bailleur de fonds attitré de l’U.O.I.F. l’officine de la nébuleuse islamiste en France qui devrait faire l’objet d’une procédure de dissolution devant le T.G.I. Elle constitue une pièce maîtresse du Qatar sur le terrain des banlieues de sa politique d’essaimage de l’ idéologie wahhabite dans sa variante qatarienne. Cette campagne active de la wahhabisation des musulmans de France menée à grands frais au moyen des leviers de commande du capitalisme français et de la vitrine idéologique du P.S.G. s’inscrit dans une perspective messianique d’islamisation du monde dont l’Emir du qatar, grand rival des Saoudiens, se veut comme le fer de lance. Ses investissements n’ont rien de fortuits et anodins comme son implication financière, diplomatique et militaire dans la guerre d’agression multilatérale contre la Libye et responsable de l’émiettement du pays, où la France s’était prêtée au rôle de mercenaire. Il est essentiel d’établir un parallèle entre ces différents investissements avec comme toile de fonds l’hégémonie qatarienne sur le monde arabe aidé pour cela par ses alliés obligés de l’Occident et en premier lieu la France de Sarkozy.

Par voie de conséquence, il ne s’agit aucunement d’un partenariat capitalistique ou humanitaire, il s’agit surtout d’une intrusion arrogante et impériale du Qatar dans les zones urbaines et dans le monde des affaires ainsi que dans le sponsoring sportif. Le Qatar n’ a pas à mener des actions de mécénat ni des actions caritatives dans les cités franciliennes ou ailleurs sans que cela ne soit assimilée à une politique d’ingérence dans les affaires publiques qui relèvent de la puissance publique et de la souveraineté nationale.

Il est inadmissible que ce micro-Etat se substitue à l’Etat français pour soigner les plaies endémiques de nos cités. Cette présence infondée et lourde de sens idéologique qui devrait nous interpeller et nous inquiéter tous ne semble guère irriter notre Président-sortant. Il y a matière à ouvrir un vrai débat national sur ce « prosélytisme » hyperactif officiellement de caractère caritatif et capitalistique.

Comme on peut être aussi surpris par la présence surprenante, intrigante, et non-moins diplomatique de l’Ambassadeur des E.U. en France dans le 9-3 chasse gardée de la pieuvre islamiste en France. On est tenté de faire un parallèle entre les deux présences envahissantes des Américains et des Qatariens dans ces zones qualifiées de non-droit. Elles doivent assurément converger vers les mêmes buts idéologiques inavoués : enfermer la France dans le piège du terrorisme. Le Qatar en investissant en investissant dans les secteurs-clés de l’économie française cherche surtout à se rendre comme un acteur incontournable sur l’échiquier français afin d’étouffer toute les velléités et hostilités dans l’oeuf à son égard ce qui laissera toute la marge de manoeuvre nécessaire pour wahhabiser la France.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20115
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 10 juin 2017 15:06

Le Qatar bailleur de fonds des Frères nazislamistes, ce vers venimeux propagé par ses protecteurs américains
Salem Ben Ammar Laisser un commentaire pour l'amour d'Allah

La principauté-confetti du Qatar sortie du désert de sable en 1971 se comporte comme une puissance impériale. Il tisse sa toile telle une araignée géante attrapant les mouches et les moucherons dans son filet cousu d’or.
En occident, elle soigne sa vitrine avec des achats de prestige à fonds perdus, ne lésinant pas sur les moyens particulièrement dans le football, sport de masses par excellence qui sert de vitrine pour la promotion médiatico-idéologique du Qatar, lobbying en tout genre pour l’organisation des J.O. du championnat du monde de football, les droits de télévision de la ligue européenne de football, les droits de TV des championnats mineurs, le mécénat entrepreneurial dans les cités défavorisées gangrenées par le wahhabisme et véritables bombes à retardement pour les pays occidentaux, les associations culturelles qui sous couvert de culture pour contourner les législations nationales sur les associations sont des véritables organes de propagande cultuelle; dans les pays arabisés, la chaîne de TV al-Jazeera est une véritable machine de guerre propagandiste inondant les foyers de salves d’informations où se mêlent les messages politiques et prédicatifs et un outil de crétinisation des masses frustes et bigotes, d’aliénation mentale, de wahhabisation des esprits et d’embrigadement pernicieux, subventionnant sans compter les djihado-terroristes locaux drapent aujourd’hui dans les habits de l’indignité politique devenus maîtres de leurs pays grâce aux Révolutions du Printemps wahhabite, qui colonisent les lieux de culte, s’infiltrant dans les milieux sportifs, éducatifs, économiques, syndicaux, propageant une idéologie sectaire des plus hérétiques en violation avec les dogmes de la religion musulmane.
Initier, financer, manipuler, arroser, enrégimenter, noyauter, impulser influencer, pervertir, corrompre, c’est une chose, mais organiser, mettre en musique sa politique, piloter, contrôler, réaliser, exécuter, pérenniser, diriger, manoeuvrer, commander en sont une autre. Le Qatar a-t-il vraiment les moyens intellectuels et humains de ses ambitions politiques hégémoniques ? Le même raisonnement prévaut pour les saoudiens. Ce micro-Etat doit sa propre existence à la protection de son voisin et cousin saoudien qui lui-même vit sous la menace conjointe de sa propre minorité chiite à l’intérieur qui se trouve concentrée dans les régions pétrolifères et à l’extérieur par son éternel ennemi. Par voie de conséquence les saoudiens eux-mêmes sont assis sur une poudrière qui pourrait les embraser d’un jour à l’autre pour les réduire en poussière de sable, pour les renvoyer ainsi à leur milieu naturel.
Seuls les Etats-Unis puissants mentors des Saoudiens et des Qataris peuvent les tirer d’affaire. Cela ne saurait se faire sans contrepartie gagnante pour l’Oncle Sam. The partnership à l’américaine n’est pas celui du gagnant-gagnant, il est celui du gagnant-perdant. Le perdant est forcément celui dont la survie même dépend des intérêts géo-stratégiques et géo-économiques américains. Il s’avère que le perdant lui-même y gagnera en assurant sa propre pérennité grâce à l’extension de son pouvoir et sa zone d’influence aux pays dits frères.
Cependant une telle stratégie géopolitique instrumentalisant la religion seul moyen d’asseoir sa domination sur les populations arabisées ne peut-être menée si elle n’a pas l’aval et ne correspond pas aux desseins impériaux américains.
En avançant perfidement et habilement leurs pions sur l’échiquier arabo-musulman, les Américains sous couvert d’un pacifisme des plus douteux se donnent aujourd’hui l’air de jouer aux accompagnateurs désintéressés de la transition démocratique dans les pays du Printemps wahhabite. L’Administration américaine se doit elle-même d’assurer l’orchestration des opérations et de veiller personnellement à la réussite de son plan de démocratisation apparente de l’espace arabo-musulman qui sert en réalité de « cache-sexe », de subterfuge à sa wahhabisation consistant à rassembler tous les morceaux de ce peuple en un seul. Là où ils ont toujours échoué dans leur politique d’intégration économique en Amérique latine par la création de zone de libres-échanges, vont-ils le réussir par la création d’une zone qui ne sera pas de libre-échange cette fois-ci mais une zone d’influence pyramidale cimentée par le seul lien religieux qui s’inscrit dans la logique communautariste de l’Islam politique dans sa forme wahhabite.
Pour contrôler les peuples, il faut contrôler leurs esprits. Il y une forte probabilité que le plan américain ne finisse par aboutir grâce à la wahhabisation des masses arabisées là où elles se trouvent.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20115
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » dim. 11 juin 2017 14:53

S'ils étaient si ancrés dans leur foi pourquoi auraient-ils peur d'être troublés dans leurs convictions au point d'imposer par exemple aux non-jeûneurs d'observer dans l'espace public le même rituel qu'eux ? Croire c'est d'abord respecter le libre-arbitre d'autrui. Si je crois pas ce dont à quoi tu crois, en quoi est-ce une hérésie à tes yeux, ne suis-je pas aussi en droit de te stigmatiser parce que tu es différent de moi ? De ton intolérance et de ta spécificité religieuse tu fais une norme générale et tu déclares la guerre à de mon droit à la différence après tu as l"outrecuidance de nous faire avaler ta grosse couleuvre de nulle contrainte dans la religion. Comme tu peux le constater les auteurs du Coran emploient le singulier, ce qui laisse clairement entendre qu'il s'agit de l'islam et l'islam seul à l'exclusion de toutes les autres. Il s'agit d'une manœuvre pernicieuse pour faire croire que les soumis ont accouru d'eux-mêmes vers l'islam pour lui donner une image d'une religion non-contrainte. Si vraiment l'islam n'était pas un culte hégémonique et liberticide pourquoi votre Dieu n'aurait pas déversé un torrent de boue sur
Salem Ben Ammar



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20115
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » lun. 12 juin 2017 14:24

Et Mahomet créa Allah et l’islam au plus grand malheur de l’humanité
Salem Ben Ammar

« L’islam est la seule religion qui fasse vibrer Allah et exalte ses pulsions mortifères, sataniques et lubriques » hululent les musulmans qui n’ont pas au fond tort car un monstre ne peut s’extasier que devant ses propres monstruosités.

Les nazis étaient tout aussi convaincus que le nazisme était un système parfait aux yeux de son géniteur.

Tout est relatif et l’objectivisme n’est jamais de cours chez les musulmans, sinon le l’ogre ne serait pas roi au royaume des bêtes immondes islamisées ou Sarkozy ne serait pas un grand écrivain aux yeux de Carla.

Cet Allah ne peut renier ce qu’il avait créé lui-même. On ne voit jamais un auteur d’un navet ou d’un plagiat critiquer son oeuvre ou sa copie surtout quand elle est frappée de nullité absolue ou qu’il se l’approprie .

« Nous sommes fiers de notre islam et de notre prophète qui sont tout ce qu’il y a de sublime depuis que le monde est monde », chantent-ils en choeur, même si la chanson est un sacrilège chez eux, alors que la vie sans chanson est un cimetière à ciel ouvert, tristesse et morne plaine, c’est normal qu’ils aient cette conviction, c’est la seule qu’ils aient dans leur vie, ils sont comme un toxicomane qui vante les mérites de sa drogue.

Quand on est pas éduqué au positivisme et au relativisme, l’infâme devient une merveille. On sublime le laid et on condamne le beau.

Le problème de ces gens est essentiellement l’absence de la raison. Le jour où ils ont joué Al-Ghazali contre Averroes et ont tourné le dos au libre-arbitre leur curseur s’est trouvé figé à tout jamais. Il y avait eu un souffle de vie sur eux au départ mais ça n’a pas duré longtemps et la vie les a abandonnés au profit de la passion hystérique et de la néantisation de l’être comme idéal de vie. On se demande pourquoi ils sont fanatiques et jusqu’au-boutistes, la réponse est dans leur pensée théologique acharite et la passion hystérique comme argument intellectuel.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20115
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mar. 13 juin 2017 16:14

Si l’islam n’était pas un système totalitaire liberticide les non-jeûneurs ne seraient pas réprimés dans les pays musulmans
12/06/2017 Salem Ben Ammar Un commentaire

Si les musulmans étaient si ancrés dans leur foi pourquoi auraient-ils peur d’être troublés dans leurs convictions au point d’imposer par exemple aux non-jeûneurs d’observer dans l’espace public le même rituel qu’eux ?

Croire c’est d’abord respecter le libre-arbitre d’autrui. Si je crois pas ce dont à quoi tu crois, en quoi est-ce une hérésie à tes yeux, ne suis-je pas aussi en droit de te stigmatiser parce que tu es différent de moi ? De ton intolérance et de ta spécificité religieuse tu fais une norme générale et tu déclares la guerre à de mon droit à la différence après tu as l’outrecuidance de nous faire avaler ta grosse couleuvre de nulle contrainte dans la religion. Comme tu peux le constater les auteurs du Coran emploient le singulier, ce qui laisse clairement entendre qu’il s’agit de l’islam et l’islam seul.

Il s’agit d’une manœuvre pernicieuse pour faire croire que les soumis ont accouru d’eux-mêmes vers l’islam pour lui donner une image d’une religion non-contrainte. Si vraiment l’islam n’était pas un culte hégémonique et liberticide pourquoi votre Dieu n’aurait pas déversé un torrent de boue dans son manifeste de la haine des non-musulmans sur ceux qui doutent de son immanence et de la véracité de sa parole auxquels il promet l’enfer. Nulle contrainte dans la religion disent-ils en chœur qui peut donner une once de crédit à leur assertion alors qu’ils maudissent eux-mêmes dans leurs prières les « égarés » et ceux fruit de sa colère d’Allah auxquels les heureux bénéficiaires de ses bienfaits sont traumatisés à l’idée de leur ressembler comme s’ils étaient des pestiférés.
Un musulman qui accepte l’autre tel qu’il est et non pas tel que l’islam l’exige est tout simplement un transgresseur.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20115
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mer. 14 juin 2017 10:17

Si Daech n’est pas l’islam c’est que Mahomet lui-même n’était pas musulman
Salem Ben Ammar Image Ce qu’on appelle musulmans modérés sont en réalité les mauvais élèves de l’islam et les musulmans radicaux que l’on veut faire passer pour des transgresseurs et des « dévoyeurs » de l’islam , alors qu’ils sont des musulmans tout court, sont les bons élèves de la classe auxquels le Grand Proviseur Mahomet promet les plus belles des gratifications libidinales et buccales.

Le Coran promet le paradis à ceux qui font de leur vie un don pour Allah qui ne se posent ni des questions ni doivent exprimer le moindre doute sur la sincérité de la promesse (S. 4, V. 74) : “ Qu’ils combattent donc dans le chemin de Dieu, ceux qui vendent la vie présente contre l’ultime. Et quiconque combat dans le chemin de Dieu, tué ou vainqueur, nous lui donnerons bientôt un énorme salaire ”.

C’est grâce à ces bons élèves de la classe de la tradition musulmane du sacrifice de sa vie pour la gloire de l’islam perdure depuis 1435 ans. Le bon musulman est celui qui ne recule devant rien téméraire et jusqu’au-boutiste, cruel et dévoré par ses fantasmes du plaisir charnel et des ruisseaux de vin ( S. 47, V. 38) dont il s’enivrera pour l’éternité, exalté et fanatique, insensible et incompatissant, mu par sa seule haine de soi et de l’autre dont il doit purifier la terre de sa présence. Une machine de guerre à lui tout seul, justicier, inquisiteur et bourreau. Adepte de la justice expéditive et de l’exécution sommaire, il se veut au-dessus des lois humaines,engoncé dans son armure en acier il marche sur la ville tel un Panzer écrasant tout sur un passage sans mesurer l’étendue des dégâts et des horreurs infligés à ceux que le Coran désigne comme les ennemis de l’islam (S. 5, V. 51; S. 9, V. 29)

Couvert par son impunité théologique et dogmatique et totalement disculpés de ses crimes car c’est Allah lui-même qui a tué les mécréants par sa main (S.8, V. 17, il n’a aucune conscience de ses actes, perdant toute notion d’humanité, hypnotisé par le miroir aux alouettes que lui fait miroiter ses deux seigneurs et maîtres, auquel il doit obéir aveuglement au doigt et à l’œil telle une âme damnée, il n’y a pas pour lui de crime de guerre ou de crime contre l’humanité qui tienne.

Déresponsabilisé, déculpabilisé, sans volonté propre, un cannibale-vampire jamais repu et insatiable, Allah et Mahomet l’assurent de leur protection et l’encouragent dans la voie du combat à mort contre leurs opposants.le cheikh ismaélien de Syrie, Sinan (1167-1193), disait à ses fédayins ( celui qui se sacrifie pour quelque chose ou quelqu’un) :
« Les véritables musulmans sont ceux qui tuent d’autres hommes et se font ensuite tuer eux-mêmes. » .
Le bon élève musulman ne contrevient aucunement aux lois de l’islam, il en est la matière vivante, c’est celui qui les transpose les mieux dans la réalité. Son combat contre les « mécréants » est sans relâche et permanent. Il doit les harceler quel qu’en soit le prix. Il n’agit pas de sa propre initiative tous ses faits, forfaits et méfaits sont frappés du sceau du sacré et encadrés par un corpus de règles définies par le Coran et la tradition mahométane (S. 4, V. 66-69 entre autres ).
Il est dans la voie d’Allah, fi sabil allah, et n’a pas par conséquent à s’embarrasser de scrupules superflus.

Le triomphe de la parole d’Allah et sa propagation aux quatre coins de la terre n’a de prix que dans l’anéantissement de la vie des incrédules, les infidèles, les juifs, les associateurs, les blasphémateurs, les hypocrites, les chrétiens, et tous ceux qui osent défier volonté. « Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d’où ils vous ont chassés : l’association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants…
Image Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf contre les injustes. » (S. 2. V.191-193)
« Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage! » (S. 2.V.191)

« Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah. Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur »(S. 4. V.89)

Al Bukhari (810-870)
“ Lorsque vous rencontrez l’ennemi, soyez endurants et sachez que le paradis est à l’ombre des sabres ”…

En toute évidence les mauvais élèves sont très en deçà des normes définies par l’islam pour prétendre à cette rétribution divine qui nourrissent les fantasmes des musulmans.En effet, ils ne connaissent strictement rien aux principes théologiques et idéologiques de leur soi-disant religion et qui suivent benoîtement le mouvement sans savoir de quoi il se retourne qui font leur cuisine musulmane avec des ingrédients édulcorés dont certains sont empreints de paganisme, de judaïsme et de christianisme, qu’on peut qualifier d’idiots utiles et il y a ceux qui oeuvrent pour la gloire de l’islam qui ont appris parfaitement la leçon et qui mettent en application fidèlement les principes fondamentaux de l’islam.

Les musulmans dits modérés sont des cancres, des pitres, des charlots, ternes, dissipés et des suivistes qui se donnent l’illusion de tout savoir mais qui ne savent rien, des arrivistes et des incultes, il y a les autres qui sont les premiers de la classe, qui excellent dans la compréhension des textes fondateurs de l’islam.

La palme revient incontestablement à Daech qui fait l’honneur de l’islam et le malheur de l’humanité.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20115
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » jeu. 15 juin 2017 16:46

Combien la Tunisie a perdu son âme en mettant les voiles sur l’islam
15/06/2017 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire pour l'amour d'Allah Puissant et Sage

Combien la Tunisie ne ressemble plus à rien sauf à un cimetière pour morts-vivants.
Combien de soldats tunisiens, de policiers et de gardes nationaux sont tombés sous les balles assassines d’Ennahdha ?
Combien d’hommes politiques sont assassinés ?
Combien de civils tunisiens sont morts ?
Combien de jeunes tunisiens servent de chair à canon en Syrie comme ailleurs pour la gloire de l’islam ?
Combien de Tunisiens ont trahi leur pays ?
Combien Jendoubi vous a mis dans la mouise
Combien Rached Ghannouchi vous humilie
Combien BCE est sa progéniture se sont entrain de piller le pays en toute impunité
Combien le marché noir mine l’économie du pays.
Combien le pays est mis sous la coupe de la mafia.
Combien ce pays de la vie est devenu le pays de mort.
Combien le port du voile a explosé littéralement dans ce pays depuis 2011.
Combien d’adolescentes tunisiennes sont exploitées sexuellement à des fins idéologiques ?
Combien Ennahdha a détourné comme argent public ?
Combien la gouvernance d’Ennahdha a coûté aux finances publiques ?
Combien de passeports et C.N.I. ont été délivrés aux terroristes musulmans étrangers ?
Combien de mausolées profanés ?
Combien de criminels ont été graciés par Marzougui ?
Combien a coûté l’A.N.C. aux contribuables tunisiens ?
Combien Marzougui coûte aux Tunisiens ?
Combien d’entreprises tunisiennes publiques et privées ont été bradées au profit de la Turquie et du Qatar ?
Combien d’emplois privés détruits ? Combien d’enfants déscolarisés ?
Combien d’enfants endoctrinés ?
Combien les tunisiens ont perdu dans leur descente aux enfers wahhabites, santé, éducation, qualité de vie, sécurité, bien-être, l’image du pays ?
Combien la Tunisie est au plus mal et son peuple s’en moque.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20115
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » dim. 18 juin 2017 13:23

Le mythe de l’islam de paix
Salem Ben Ammar 10 commentaires
Image
De quel islam de paix parle-t-on de celui du fil de l’épée de Mahomet ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui se veut une loi pour toute l’humanité et veut installer Allah à la tête du son royaume terrestre ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui veut fondre l’humanité tout entière dans le moule de l’islam et dénie à l’homme le droit à la différence et la liberté de conscience ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui surfe sur les peurs et les angoisses pour asseoir son autorité absolue sur ses fidèles et sème les graines de la haine dans leur cœur à l’encontre des « impies » ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui énoncé dans les sourates de la Fatiha, la Génisse, Ennissa, Al-Maïda, Ennahhl pour ne pas les citer toutes ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui veut enchaîner les hommes aux dogmes de la foi et les reléguer au rang d’esclaves (abid) ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui incarné par son fondateur, chef religieux, chef militaire et chef d’État, coupable de crimes de droit commun, moraux, de guerre et contre l’humanité ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui de la négation de l’humanité non-musulmane et pour qui la religion prime sur l’humain ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui du paradis à l’ombre de l’épée ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la soumission, de l’humiliation des « gens du livre » ou la mort ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la purification des juifs et des chrétiens en Arabie ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui assimile les juifs aux singes et aux porcs et qui méprise les chrétiens ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui des injonctions coraniques de tuer les insoumis jusqu’au dernier partout où ils se trouvent et de les chasser d’où ils vous ont chassés( S.II,V.189)?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui établit une hiérarchie discriminatoire fondée sur l’appartenance religieuse entre les hommes et les sexes ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui des pillages et des razzias des caravanes par Mahomet et ses comparses ?
De que islam de paix parle-t-on de celui du meurtre de ses opposants ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de l’ingratitude de Mahomet à l’égard de son propre oncle ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui du Pacte liberticide et dictatorial d’Omar (an 637) et du racket institué (jizya) des juifs et des chrétiens réduits au statut de dhimmis, sous-hommes ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la Guerres de Rida (634), ou guerres contre l’apostasie,sous le Calife Abu Bakr qui a coûté la vie à des milliers d’arabes d’Arabie au lendemain de la mort de Mahomet (632)qui voulaient se détourner de l’islam ?
De quel islam de paix parle-t-on de la conquête arabe qui avaient réduit des grandes civilisations anciennes à des poussières de l’histoire?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la destruction des vestiges historiques, des œuvres d’art, des livres anciens, des manuscrits, de la mémoire et des cultures des peuples conquis et profanateur des temples, des églises, synagogues et cimetières des « impies » ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui institue l’esclave sexuelle pour les femmes ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui livre les fillettes prépubères aux prédateurs sexuels ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui a fait de la traite négrière une injonction coranique « Dieu a favorisé certains d’entre vous plus que d’autres dans la répartition de ses dons
Que ceux qui ont été favorisés ne reversent pas ce qui leur a été accordé à leurs esclaves au point que ceux-ci deviennent leurs égaux
nieront-ils les bienfaits de Dieu ? » ( S. XVI, V. 71)
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la traite musulmane qui a étendu ses tentacules jusqu’en Chine et en Inde où ils échangeaient les noirs africains contre les épices ou celui des marchés d’esclaves où l’on vendaient les femmes chrétiennes entre autres qui ont proliféré dans le monde musulman jusqu’au début du XX e siècle ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui du plus grand génocide de tous les temps l’Hindu Kouch, plus de 80 millions d’hindous massacrés du Xe jusqu’au début du XVI e siècle, qualifié par le Pr Kishori Saran Lal dans son livre » La Croissance musulmane en Inde comme étant « sans aucun doute le plus grand holocauste de l’humanité », occulté et nié à ce jour ?
De quel islam de paix parle-t-on des expulsions massives, des conversions forcées et des massacres des Arméniens, des Coptes,des juifs en Afrique du Nord, Bagdad et en Perse, des chrétiens espagnols des Grecs quand ils n’étaient pas réduits à l’état d’esclaves à tout faire pour égayer les cours des Sultans?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la destruction de Carthage à la fin du VII e et l’extermination de ses habitants, une page de l’histoire frappée d’Omerta ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui des invasions dévastatrices pires que le Napalm des Banu Hilal et les Banu Soleim en Ifriqiya (l’Afrique du Nord), « semblables à une armée de sauterelles, ils détruisent tout sur leur passage » selon Ibn Khaldoun, et qui avaient coûté la vie à des centaines de milliers de berbères et la déportation des centaines de milliers de femmes et d’enfants comme esclaves vers le Caire, siège des Fatimides, pour alimenter les harems des Califes et les princes ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la castration des esclaves étrangers, le sommum de l’inhumanité ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui s’illustre sur le front du terrorisme, de la barbarie et de la cruauté humaine depuis une trentaine d’années incarné par la nébuleuse islamiste, digne héritière de Mahomet ?
L’islam est la paix dans la reddition et le salut dans la capitulation. Il a bâti son empire autour des constantes du pouvoir de la force, le fil de l’épée, les inégalités, l’exclusion, les persécutions, les expulsions des minorités religieuses, l’effusion du sang humain, l’esclavage, les conversions forcées, les pillages, la haine de l’infidèle, l’anéantissement de l’histoire des peuples et la négation de la « sédentarisation (maskun)qui produit la civilisation »(Ibn Khaldoun).



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20115
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » lun. 19 juin 2017 14:52

Si l’islam est paix pourquoi les chrétiens sont-ils victimes d’un génocide dans les pays musulmans ?

Zéro musulman tué par un chrétien alors que des millions de chrétiens massacrés, déportés, expulsés de chez eux, persécutés, mutilés, réduits à l’état d’esclaves sexuels ou vendus sur les marchés comme une vulgaire marchandise.
Zéro mosquée détruite par des chrétiens, des milliers d’églises incendiées et vandalisées par des musulmans.
Aucune attaque chrétienne contre les mosquées pendant les heures de prière et en dehors, des milliers de chrétiens tués pendant la messe.
Aucun cimetière musulman profané par des chrétiens, des milliers de cimetières chrétiens saccagés et souillés par des musulmans.
Jamais des chrétiens n’ont kidnappé des fillettes et des femmes musulmanes contrairement aux musulmans dont c’est l’exercice favori.
Qui mène sa Guerre Sainte c’est l’islam ou le christianisme et commet les pires atrocités contre les chrétiens qui sont autant de crimes contre l’humanité?
Qui menace l’autre de mort s’il ne se convertit pas à sa religion ou veut le racketter s’il s’y refuse est-ce l’islam ou le christianisme ? Qui vit un réel martyr est-ce le musulman ou le chrétien ?
Qui traite l’autre d’infidèle et de porc est-ce l’islam ou le christianisme ?
Qui interdit à ses ouailles de se mélanger avec les autres est-ce l’islam ou le christianisme ?
Qui tue ses fidèles qui veulent l’apostasier est-ce l’islam ou le christianisme ?
Qui met en péril la paix et la sécurité dans le monde est-ce l’islam ou le christianisme ?
Qui veut imposer sa loi au monde entier et se proclame comme la plus belle religion jamais donnée à l’homme est-ce l’islam ou le christianisme ?
Qui ne reconnaît pas l’égalité entre les hommes indépendamment de leur horizon religieux et la couleur de leur peau est-ce l’islam ou le christianisme ?
Qui lapide, excise, ampute, mutile, abandonne les cadavres des victimes aux chrognards, discrimine, décapite, légalise le pillage et l’appropriation des biens de celui qui est différent de soi est-ce l’islam ou le christianisme ?
Qui répand la terreur et se rend coupble de plus de 95% d’attentats terroristes dans le monde depuis le 11 septembre 2001 est-ce l’islam ou le christianisme ?
Qui massacre les autres à cause de leurs origines ethniques et leur appartenance religieuse et se rendant ainsi coupable de crimes contre l’humanité est-ce l’islam ou le christianisme ?
Qui fait de la culture de la mort de la vie un culte religieux est-ce l’islam ou le christianisme ?
Qui dénie à l’autre le droit à la différence est-ce l’islam ou le christianisme ?
Qui pervertit et dévoie la morale humaine est-ce l’islam ou le christianisme ?
Qui se vante d’être une religion d’amour et de paix et fait souffler le vent de siroco de la mort et sème les graines de la haine et du racisme est-ce l’islam ou le christianisme ?
Qui veut renvoyer l’humanité dans le monde des ténèbres est-ce l’islam ou le christianisme ?
Qui ne cesse d’enfanter des monstres de la barbarie humaine dignes héritiers d’Attila, de Gensis Khan et de Mahomet est-ce l’islam ou le christianisme ?
Qui est de la famille du nazisme est-ce l’islam ou le christianisme ? Qui récompense et sanctifie l’effusion du sang humain est-ce l’islam ou le christianisme ?
Qui des deux est l’image de l’Apocalypse est-ce l’islam ou le christianisme ?
Des questions qui resteront à tout jamais sans réponses de la part des soumis à Allah qui plutôt que condamner les crimes abominables de leur religion ont cette manie pathologique de renvoyer à l’Inquisition chrétienne pour justifier l’injustifiable. Or, le Moyen Age chrétien serait le paradis pour les musulmans.





Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 27 invités