Salem Ben Ammar

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres subdivisions du forum - Exprimez vous et débattez entre vous - dans le respect de l'autre.
Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19663
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » lun. 24 juil. 2017 14:16

Dernier message de la page précédente :

Qu’ils soient djihadistes ou « modérés », les musulmans s’abreuvent tous à la source contaminée du Coran par Salem Ben Ammar

Qu'il soit assaillant, islamiste, djihadiste, terroriste, frère musulman, wahhabite, taliban, nahdhaoui, fissiste, il est musulman dans le sentier d'Allah qu'il doit irriguer du sang des mécréants. Sain de corps et d'esprit. Pleinement responsable de ses actes et parfaitement conscient de leurs conséquences sur lui-même et sur autrui, il n'y a pas lieu de chercher à atténuer ses responsabilités.

La vraie folie est celle qui consiste à le déclarer comme un individu en perte de contrôle de ses facultés de discernement au moment de son passage à l'acte, alors qu'il l'a longuement mûri, réfléchi, prémédité, conçu, organisé et exécuté.

Tout diagnostic médical qui vise à le déresponsabiliser est une faute morale voire un aveu de complicité de crime terroriste. Il ne doit relever du champ de l'application de l'article 122-1 « N'est pas pénalement responsable la personne qui était atteinte, au moment des faits, d'un trouble psychique ou neuropsychique ayant aboli son discernement ou le contrôle de ses actes. » Ne jouons pas sur les mots. C'est un musulman qui applique fidèlement la feuille de route mahométane, contrairement à la majorité de ses coreligionnaires qui qui n'ont pas encore franchi le rubican et qui attendent surtout patiemment leur heure pour amorcer leur virage djihadiste. Le musulman n'a pas à choisir son itinéraire, c'est Allah qui le trace pour lui. Il est le maître de sa pensée, le guide de ses actes et sa couverture pénale et morale. En quelque sorte son "déresponsabilisateur" censé endosser la responsabilité de ses actes,

(S.8,v.17):"Ce n’est pas vous qui les avez tués: mais c’est Allah qui les a tués. Et lorsque tu lançais (une poignée de terre), ce n’est pas toi qui lançais: mais c’est Allah qui lançait, et ce pour éprouver les croyants d’une belle épreuve de Sa part! Allah est Audient et Omniscient."
Il ne peut pas être responsable d'un crime dont il n'est pas l'auteur. C'en est autre qui le revendique pour lui. C'est autre est "injugeable" puisqu'il est lui-même juge et aussi partie. Il ne va se condamner lui-même pour ses propres méfaits. Et tout musulman qui agit dans sa voie, autrement dit qui sème la mort et répand la frayeur dans le cœur des mécréants, ne reconnaît que la justice d'Allah. La seule juste et parfaite à ses yeux. Une justice qui saura le dédouaner de sa responsabilité et le récompenser pour sa bravoure et honorer son combat.

http://www.tunisiefocus.com/politique/e ... ois-44812/

Le musulman n'est pas plus modéré que djihadiste. C'est la volonté d'Allah qui le fait basculer d'une posture vers une autre. Il n'agit pas de son propre chef. Tout ce qu'il fait et accomplit c'est l'œuvre d'Allah,

( S.36,V.82) :« Quand Il veut une chose, Son commandement consiste à dire : « Sois », et c’est »

(S.3, V.26) « Dis : O Dieu ! Maître de l’Autorité absolue : Tu donnes l’autorité à qui tu veux et tu enlèves l’autorité à qui tu veux. Tu donnes la puissance à qui Tu veux et Tu humilies qui tu veux. Le bonheur est dans Ta main et Tu es Omnipotent »

Quelle que soit leur posture, ils ne peuvent pas l'avoir choisie d'eux-mêmes. Ils sont comme des marionnettes téléguidés en fonction selon la volonté d'Allah qui leur nie tout droit de faire leur propre choix dans la vie. Et quand bien même ils le font, il reste le choix d'Allah qui veut bien leur accorder une parcelle des jouissances terrestres mais en contrepartie ils se referment les portes du paradis,

(S.17, V.18): « Quiconque désire la vie immédiate, Nous nous hâtons de donner ce que Nous voulons à qui Nous voulons »

(S.42, V.20) : « Quiconque désire le labour de la vie future, Nous augmenterons son labour. Et quiconque désire le labour de la vie présente, Nous lui en accorderons quelques jouissances mais il n’aura aucune part dans la vie future »

Allah enjoint et le musulman y va. Mal ou bien. Il n'y est pour rien. Quand c'est pas mal pour autrui c'est Allah qui le veut. C'est pourquoi la justice de l'homme ne peut juger de ce qui est pour elle un mal mais pour Allah c'est un bien que le musulman a accompli pour sa gloire.

Nourris tous à la même sève théologique, il est aberrant et dangereux de distinguer les musulmans selon leurs apparences vestimentaires, leur attitude, leur discours. Un Tarek Ramadhan n'est en rien différent de Qaradhaoui, le pape des jihado-islamistes, de l'Algérien Belhaj ou du Tunisien Ghannouchi ou de Baghdadi. Tous œuvrent vers le même objectif mais avec des méthodes différentes faire de l'islam une loi universelle pour toute l'humanité afin d'instaurer un Califat mondial.

Un musulman affublé du masque de la modération est tout aussi djihadiste mais à sa manière sans faire parler la poudre. On le voit jamais compatir pour les victimes sauf à vouloir noyer le poisson en disculpant l'islam. Il n'a pas du sang humain sur ses mains il reste responsable moralement des crimes contre l'humanité de ses coreligionnaires jihado-terroristes.

S'il se considère comme étranger aux crimes des siens qu'il se désengage alors de l'islam, et s'il veut rester musulman qu'il cesse de jouer à la vierge effarouchée.

Plus il s'obstine dans sa défense de l'islam plus il apporte sa caution morale aux soldats-fous d'Allah. Jamais Allah n'a dit explicitement aux musulmans de préserver la vie humaine, il les a plutôt exhorter à tuer les incroyants,

https://salembenammar.wordpress.com/201 ... t-entiere/

Pour le Coran tout non-musulman est le mal incarné pourquoi ne doit-on pas juger les musulmans de la même façon ?

On ne peut pas résoudre la quadrature du cercle du péril musulman sans une action de concert entre les États occidentaux, la Russie, la Chine, l'Inde et l’Égypte.

Image




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19663
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mer. 26 juil. 2017 15:24

L’islam doit être classé au chapitre des épidémies les plus graves pour l’humanité


Salem Ben Ammar 3 commentaires

Qui peut parier sur les chances de l’islam de s’assagir et de ne plus hanter les cauchemars de l’humanité et qu’il sera enfin regardé comme une religion parmi tant d’autres et non comme le péril majeur de l’humanité pire que le nazisme ? De tous les systèmes de croyance il est celui qui ressemble le moins à une religion dans le sens spirituel du terme et du respect de la vie humaine. Il enseigne la haine là où d’autres apprennent à leurs disciples l’amour de son prochain. Sanctifiant la violence pour en faire son premier pilier là où le christianisme originel tel que le Christ l’avait initié sanctifiait la non-violence;

Les musulmans veulent banaliser l’effroi suscité par la simple évocation de son nom et le simple fait d’en parler soulève leur indignation et provoque leur colère comme les observateurs avisés de l’islam avaient commis un sacrilège et ont violé leur règle sacrée du silence qui entoure la folie meurtrière consubstantielle à l’islam. depuis sa prétendue révélation. Le dieu de l’islam n’est pas un dieu d’amour, il se rapprocherait plus de Kali, cette divinité terrifiante et effrayante du Panthéon hindou. Le dieu de l’islam est dépourvu d’humanité, il est injuste et partial entre ses créatures les dressant les unes contre les autres, établissant une hiérarchie entre elles sur des critères sordides et insensés.

Un dieu qui inocule dans le coeur des siens les graines de la haine de l’autre et de sa destruction ne peut pas être un dieu de sagesse, de pardon, de compassion , de bienveillance, de préservation de la vie, de création et de miséricorde. Intolérant, mégalomaniaque, suprématiste, nombriliste, tellement imbu de son image de soi , narcissique et muré dans ses certitudes de toute puissance qu’il lui est intolérable d’admettre qu’il puisse avoir des voix discordantes par rapport à la sienne et susceptibles de l’ébranler dans ses certitudes. Comme la violence est l’argument propre aux êtres primaires, irréfléchis, impulsifs et écorchés vifs, plutôt que de s’ouvrir au débat contradictoire et de s’affirmer par le dialogue , le dieu de l’islam schizoïde-paranoïde ne l’a pas seulement fait sienne fait sienne, il l’a érigée en dogme religieux. Ce ne sont pas ses fidèles qui le sont c’est leur dieu lui-même qui les nourrit de la sève de la violence. Ils ne font que reprendre à leurs comptes, reproduire ce que leur dieu leur a enseigné et prescrit de faire tout au long de leur vie s’ils ne veulent pas subir le pire châtiment qui les hante, l’enfer.

Ce dieu qui injurie, maudit, vilipende, stigmatise, incite à la haine, raciste, ségrégationniste, hyper sexiste, pédophile, incestueux, suprématiste, nécrophile, cruel, méprisant, hautain, voue à la géhenne et appelle aux meurtres des humains devrait être banni du langage humain comme Hitler. Ses fidèles qui ne jurent que par lui et auxquels il leur est interdit formellement de discuter de son message inhumain et apocalyptique ont cru pouvoir trouver pour sa défense l’argument sentencieux de l’islamophobie. Leur nouveau glaive favori le brandissant à chaque fois que des critiques justes et fondées fusent sur l’islam. Mais comment ne pas occulter l’industrie de la violence dans l’islam alors que ses machines de mort tournent à 100% de leurs capacités de production ?

Il n’y a pas un jour qui passe sans que des vies humaines ne soient brisées pour apaiser l’appétit insatiable de cette divinité férue de chair humaine et qui s’enivre de sang humain. Evidemment tout cela ne heurte pas la bonne conscience musulmane qui sort de son silence tel un rat de sa tanière lorsque son prophète plus Allah qu’Allah lui-même est caricaturé ou un inconscient urinant sur le coran.

Ni le christianisme, ni le judaïsme, ni le taoïsme, ni le sionisme, ni le bouddhisme, ni l’animisme , ni les islamophobes, ni les athées, ni les laïcs, ni les démocrates, ni les patriotes, ni les apostats, ni tous ceux qui ne sont pas dans le moule musulman qui font peser des menaces sur l’humanité et lui préfigurent un avenir des plus sombres et cauchemardesque ce sont des musulmans qui tuent et massacrent d’autres musulmans et des non-musulmans qualifiés par leur prophète d’ennemis de l’islam..

C’est la course effrénée aux prébendes divines qui provoque ce cycle infernal de la violence. L’islam innocent ? Vous plaisantez ! Depuis sa naissance il ne fait que faire couler le sang des siens et des autres. Même les proches parents et les fidèles compagnons de leur prophète n’ont pas été épargnés par le virus mortel de la violence. Dénoncer cette violence aveugle et barbare n’est pas de la phobie, c’est l’islam lui-même qui est la première source de cette phobie qui devrait être considérée comme étant la première et la plus grave épidémie du 21 e siècle.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19663
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mer. 26 juil. 2017 15:51

Et si le vrai Dieu de l’islam était Mahomet plutôt qu’Allah
26/07/2017 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Un divin omnipotent et omniscient et « omnitout », mais j’ai comme le sentiment qu’il est « omnirien » sinon il n’aurait pas besoin de berger pour garder son troupeau et ramener les brebis égarées dans l’enclos car il aurait pu le faire lui-même en s’adressant directement à chacune de ses créatures. Ne dit-on qu’il les connaît mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes individuellement et que leur personnalité est façonnée par lui. Il est censé faire d’eux ce qu’il veut et quand il veut.

Ce dieu doit servir de subterfuge pour les gourous pour donner un verni mystique à leur entreprise de manipulation des masses. Plus les gens sont crédules plus on leur fait gober la grosse couleuvre de dieu. Il n’a qu’à convaincre chacune de ses créatures dans intermédiaire au moins son message ne risque pas d’être édulcoré et falsifié.

Le ridicule est atteint avec Mahomet qui veut être traité par les destinataires du message l’égal de son dieu voire plus puisque dans les pays musulmans un blasphème est beaucoup moins pénalisé que l’offense faite à Mahomet.

En Tunisie, insulter Allah c’est 6 mois de prison, insulter son adorable Rassoul c’est 7 ans de pénitence. Le Rassoul Mahomet pèse 14 fois plus lourd qu’Allah. Dans d’autres pays on décapite et c’est des crises d’hystérie collective d’une violence inouïe pour des caricatures inoffensives de Mahomet. Leur Rassoul est encore plus précieux que leur propre vie.

Quel est le vrai divin, est-ce Allah ou Mahomet ? Si ce divin n’était pas impotent et déficient son Rassoul ne lui aurait pas fait de l’ombre et moi-même il aurait été plus perspicace et lucide dans son choix ?

Quand il s’est adressé à lui pour la première fois par l’intermédiaire de son VRP il ne savait pas qu’il était oumi, un jahel, un ignorant.

Pourquoi a t-il eu encore une fois recours à un porte-parole auprès d’un individu dont il ne connaissait pas ses capacités intellectuelles, sa mégalomanie, son orgueil maladif, sa ego surdimensionné , son instabilité d’humeur et son manque de cohérence ?



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19663
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » jeu. 27 juil. 2017 12:44

Le mensonge des musulmans sur le verset, celui qui tue un innocent tue l’humanité tout entière

https://encrypted-tbn1.gstatic.com/imag ... YT8twHvsgQ

Les musulmans devraient avoir la décence de se taire et de ne pas venir polluer le recueillement des familles des victimes de la barbarie islamique en proclamant l’innocence de l’islam. Nulle part il n’est écrit dans le Coran qu’il faut épargner la vie des non-musulmans, « les pires bêtes auprès d’Allah (S.8.V.55), c’est-à-dire pire encore que les charognards et les prédateurs les plus féroces. Allah, ce grand raciste qui a scellé leur cœur et obstrué leurs neurones. Nul doute qu’il a dû inspirer Hitler dans ses élucubrations haineuses des juifs.
http://i.f1g.fr/media/ext/805×552/www.l ... 05×552.jpg

Les musulmans ne tuent pas des humains, ils tuent juste des animaux. On ôte pas la vie à des innocents, on fait la chasse aux animaux. Allah n’a jamais dit directement aux musulmans qu’en faisant couler le sang d’un innocent, c’est le sang de l’humanité tout entière que l’on fait couler, Il ne fait que leur rappeler ce qu’il aurait prescrit aux Enfants d’Israël, mais que les musulmans à la mauvaise indicible se garde toujours de le citer en entier: « C’est pourquoi nous avons prescrit pour les Enfants d’Israël, que quiconque tuerait une personne non-coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. Et quiconque fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes En effet, Nos messagers sont venus avec les preuves. Et puis voilà, qu’en dépit de cela, beaucoup d’entre eux se mettent à commettre des excès sur terre »;( S.5.V.32 )
On ne saurait être plus clair et sans équivoque que le Coran lui-même. Il ne concerne en aucune manière les musulmans qui ont le don de mentir et d’affabuler sur tout.

Ce fameux verset est de surcroît un pur plagiat d’une règle talmudique: » …C’est pour cela que l’homme a été créé seul, pour t’apprendre que celui qui ôte la vie à un fils d’Israël, détruit un monde entier, et celui qui sauve la vie d’un fils d’Israël, sauve un monde entier; ». (Traité Sanherdin, CH.5, Mishna 5).

C’est vrai que l’islam, si l’on souscrit aux élucubrations mythomaniaques des musulmans, est à l’origine de tout car le monde est né avec lui, il a tout fécondé, tout inventé, tout affirmé, tout engendré, tout créé, tout pensé, tout conçu, tout écrit. Il est à l’origine du judaïsme et du christianisme. Et tous les livres saints de ces religions procèdent ainsi du Coran.
En réalité le vrai fils d’Israël est Mahomet, qui était le premier homme sur terre. Il était déjà là avant Adam, fils d’Israël pour le Talmud. Si Mahomet avait été tué, toute l’humanité aurait donc était anéantie.

Si vraiment le Coran avait le respect de la vie, il n’aurait pas appelé ses fidèles à livrer une guerre à mort aux non-musulmans jusqu’à leur extermination finale s’ils ne se soumettent pas à sa loi. Les sourates 2, 4, 5, 8 pour ne pas les citer toutes sont très riches d’enseignements sur les rapports de l’islam à la vie quant elle n’est pas celle des siens. Et quand les Talibans tuent les chrétiens au Pakistan, ils ne font qu’appliquer les préceptes coraniques et n’ont pas fauché des vies humaines, ils ont juste régulé l’écosystème naturel, en éliminant des chiens, des vaches, des chameaux, des singes, des porcs, des chèvres en surnombre.

On ne peut pas respecter la vie humaine quand on a pas de respect pour la personne humaine différente de soi.




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19663
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » jeu. 27 juil. 2017 13:59

Après avoir perdu la Tunisie ma mère génitrice me voici en train de perdre la France ma mère adoptive

27/07/2016 Salem Ben Ammar 3 commentaires


Je suis né en Tunisie, une terre qui a perdu de sa lumière le jour où l’islam du retour aux sources a mis le voile de la mort sur elle, qui vit en comme ma France, cet immense phare de la liberté, en butte aujourd’hui à cet islam négateur de la vie.
Je les aime toutes les deux comme jamais personne ne peut les aimer autant que moi.
Je souffre de les voir martyrisées par les adeptes de la religion la plus infecte jamais créée par l’homme.
Je vis en France, première victime de ses propres valeurs dont l’envahisseur s’en sert pour l’achever; personnellement, je ne me sens guère en sécurité sur cette terre qui n’est plus la mère protectrice des combattants de la liberté et dont les dirigeants politiques et ses élites ont fait e choix de promouvoir et de protéger les ennemis mortels de sa démocratie plutôt que de contenir leurs appétits féroces et destructeurs et de leur faire prendre gorge.
Je ne vais pas m’exiler ailleurs alors que je suis chez moi et jamais je leur laisserai le terrain libre pour continuer à y semer les graines de la haine, de l’antisémitisme, du racisme et de la mort.
La France a condamné mes écrits pour atteinte à la probité morale des musulmans mais ce n’est pas pour autant que cela a calmé leurs ardeurs meurtrières. Plus un jour qui passe sans qu’il ne la plonge dans l’horreur indicible.
Inconsciente et irresponsable car elle ne se rend pas compte qu’à chaque fois qu’elle condamne un des siens elle ne fait qu’accélérer le processus de sa propre mort.
En cherchant à bâillonner les voix des soldats de la liberté d’expression elle témoigne de sa reddition en faveur de cette armée de l’ombre qui prolifère dans ses zones de non-droit, véritables émirats islamiques, qui attend patiemment leur heure pour se saisir d’elle comme un vautour saisissant sa proie.
La pieuvre tentaculaire qu’elle nourrit et engraisse généreusement finira tôt ou tard par l’étouffer dans ses tentacules géantes et radioactives.
Quant à la Tunisie qui connaît la page la plus sombre de son histoire depuis le déferlement dévastateur et génocidaire des sauterelles arabisées des Banu Hilal et leurs alliés les Banou Suleim au milieu du XI e siècle, j’en porte le deuil de mon vivant, En effet, je ne pourrai plus jamais m’y rendre même mort ils ne voudront pas de mon cadavre venir souiller leur misérable terre. Et dire que j’aimerais tant aller la serrer dans mes bras pour lui témoigner de mon amour indéfectible et de pouvoir enfin me recueillir sur les tombes des miens mais que faire face à des humains qui préfèrent leur fichu divin et leur sinistre religion à leur patrie laissant en liberté les assassins de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi,plutôt l’homme que je suis pour qui il n’y a de vérité que dans la raison humaine.
Un pays devenu aujourd’hui une gigantesque manufacture de main d’oeuvre terroriste faute de briller sur le plan du savoir et les connaissances et qui avait lapidé lamentablement l’héritage de Bourguiba car n’étant pas trop marqué par le sceau de l’islam.
Dans ce pays comme en France, on tue aujourd’hui sans raison ses semblables humains car ils sont des incroyants.
Je ne suis rien qu’un pauvre qui refuse de courber l’échine devant la religion.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19663
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » ven. 28 juil. 2017 13:39

La femme musulmane voilée est comme un esclave fier de porter ses chaînes

Salem Ben Ammar Laisser un commentaire pour l'amour d'Allah Puissant et Sage



En scandant que le voile est l’expression de leur liberté, les femmes voilées ne se rendent pas qu’elles scandalisent la liberté. Elles n’ont pas compris et ne le comprendront certainement jamais point de liberté sans égalité, nulle égalité sans dignité et pas de dignité sans respect. L’honneur de l’être humain n’est pas dans l’exhibition de son état d’assujettissement.
Ces femmes vivant en Occident sont effectivement libres de porter leur voile en toute sécurité, mais elles ne sont pas libres dans le sens où elles l’entendent, car elles sont protégées par les lois humaines. Que répondraient-elles à leurs à la police religieuse, conjoints, pères, frères qui leur feraient obligation .de le porter si elles vivaient dans les pays où l’homme a autorité sur la femme ? Que penseraient-elles de cette compagne dans les mosquées salafistes en Algérie » voile ta mère, ta femme et tes filles si tu es un homme ?
La liberté n’a du sens que si la femme est l’égale de l’homme et décide pour elle-même et par elle-même. Le port du voile est comme les chaînes qui enferrent les chevilles d’un esclave.
Quand on s’installe dans les habitudes de son état de frustrée et d’aliénée on a toujours l’illusion de la liberté.
Une liberté voilée par le masque de la soumission aux dogmes et au patriarcat est une liberté violée.
De quelle liberté ces femmes voilées parlent-elles de celles codifiées par les sourates coraniques et les hadiths qui font de l’obéissance à l’homme une obligation religieuse essentielle si elles veulent être élues parmi les 72 houris ?
De quelle liberté parlent-elles de celle qui les assimile à un champ de labour où l’homme peut y aller quand bon lui semble ?
Peut-il y avoir de liberté sans droit sur son propre corps ?
La vertu de la femme n’est pas dans sa subordination à l’homme et sa résignation à son destin d’un humain à part dépourvu de foi et de raison, elle est l’expression de sa révolte contre les traditions liberticides et castratrices de la femme, négatrices de ses droits et attentatoire à sa dignité humaine.
Se voiler, c’est mettre un voile sur son existence et soustraire du regard de l’autre son état de détresse psychologique et sa condition de vie misérable. C’est le voile la honte de soi et la peur d’affirmer son identité féminine.
En Occident, elles peuvent clamer leur liberté de le porter mais là où son port s’impose chariatiquement, il est à douter qu’elles puissent le faire.
Une femme qui manifeste contre le port de voile est une impie, une débauchée, corrompue et perverse vouée à la lapidation et aux feux ardents de la géhenne qui fera partie de ces femmes que Mahomet aurait rencontrées en enfer, nues, dévêtues et dont les têtes ressemblent à des dos de chameaux ( hadith rapporté par Muslim).
Ces femmes voilées qui font du voile un ticket d’entrée au paradis sont-elles prêtes de faire porter en Occident la voix de leurs coreligionnaires qui veulent le faire tomber au nom de la liberté de ces femmes justement ?
Le port du voile n’est pas un acte volontaire et sans équivoque pour qu’il soit synonyme de liberté, il est conditionné religieusement et socialement.
Le problème est moins le port du voile lui-même sujet à polémique entre les doctes musulmans et qui n’est pas une exclusivité musulmane, mais approprié et surexploité idéologiquement par les marchands du temple religieux musulman, son caractère prosélyte et l’attitude arrogante et hautaine de la femme voilée.
Aucun parallèle à établir avec les autres cultures et ordres religieux comme tentent de le faire les femmes voilées, ni dans la forme ni dans la symbolique, le voile musulman est le rideau de fer entre la liberté et la prison, entre la lumière et l’obscurité, le présent et l’avenir. C’est un signifié communaliste, un refus des valeurs de la république et un acte hostile aux pays d’accueil. Velléitaire, agressif et inquiétant.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19663
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 29 juil. 2017 14:14

Salem Benammar
..
Le soldat d'Allah qui est en cohérence avec les préceptes coraniques souffre selon les autorités allemandes de troubles psychiques. Des deux choses l'une soit l'islam prédispose à aux maladies mentales soit les malades mentaux trouvent leur voie dans l'islamb à l'image de ces deux chanteuses françaises qui pour guérir leur profond mal-être ont opté pour la thérapie islam.
La psychiatrie moderne doit se garder de tout diagnostic psycho-medical dans les affaires terroristes mettant en cause un musulman.
Le vrai détraqué mental est le medecin qui traite le terroriste comme un patient comme les autres. Il faut cesser de l'assimiler à un patient au sens mécréant du terme.
Le musulman est de nature patiente, il doit se faire oublier, ne pas faire des vagues et éviter d'attirer l'attention sur lui. S'affubler de l'effigie de l'ange si besoin est. Un comédien- né. Laisser croire et faire croire telle est sa devise.
Nombreux sont les Francais qui ont même la nostalgie de ce musulman qu'ils avaient connu dans les annees 70 et 80. Paisible et pacifique. Sans savoir qu'il etait dans un role de composition et qu'il est encore plus ruse qu'un sioux
Le terroriste de Hambourg a été un musulman patient toute sa vie jusqu'au jour où son heure de passer à l'acte a sonné. C'est-a- dire qu'Allah a appuyé sur le bouton. Il est teleguide comme un robot, aucun pouvoir de contrôle sur lui-même. Il ne décide pas de lui-même c'est l'opérateur Allah le maître de sa pensée et de sa volonté qui l'envoie au charbon.
Du statut au statut de musulman lambda ou de pantin inoffensif, il est enfin promu combattant glorieux de l'islam qui sera gratifié comme il se doit.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19663
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » dim. 30 juil. 2017 13:16

Salem Benammar

La liberté en Occident s'est suicidée elle-même le jour où elle a donné à ses ennemis la liberté de la tuer.

C'est au nom de la liberté que l'islam s'est affirmé comme son bourreau.

Quand je croise sur mon chemin les voilées et les barbus qui affichent en toute liberté le spectre de a mort de la liberté je me dis non seulement c'en est fini de la liberté mais également c'en est fini de ses défenseurs. Ils sont ses bourreaux et nos fossoyeurs.

Nos espaces publics sont devenus des mornes plaines couleurs noires de ce culte de Thanatos islamique en attendant qu'ils de transforment en rivières de larmes.
Les irresponsables qui ont donné à l'islam le droit de cité et donc la liberté aux musulmans d'exercer en toute liberté leur droit de miner les fondements politiques, humains et civilisationnels de l'Occident ont-ils ouvert le Coran ?

Le même Occident qui a payé lourdement le prix de sa liberté mise en péril par le nazisme, au lieu la préserver et de la protéger comme jamais l'a offerte en Holocauste à un ennemi qui lorgnait sur lui depuis 1400 ans et qui est autrement plus redoutable et féroce que celui qu'il avait affronté en 1939-45.

La vraie liberté consiste à la protéger d'elle-même et anticiper sur les dangers qui la guettent avec fermeté, intransigeance et vigilance.
L'islam n'est pas que culte, il est État et monde. Hégémonique, expansionniste et impérialiste, plutôt que de s'en prémunir l'Occident lui a fait allégeance au nom de la 'liberté, le permis de se suicider.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19663
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mer. 2 août 2017 13:06

Les musulmans, maîtres de la marche dans le sens contraire des aiguilles d’une montre
01/08/2017 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire
Ils ont la plus belle religion puisqu’ils le disent,
Ils ont le plus grand brûlot de haine qui puisse exister,
Ils ont le plus grand saigneur de l’humanité,
Ils sont la plus remarquable communauté de délirants mégalomanes,
Ils ont le plus gros vivier de terroristes au monde,
Ils sont les seuls au monde à s’embraser pour des banales caricatures,
Ils ont les plus loufoques « savants »au monde,
Ils sont les maîtres du temps dans le sens contraire des aiguilles d’une montre,
Ils ont tout inventé, le silex, le feu, la boussole, la roue, la poudre, l’imprimerie, l’écriture, l’alphabet. l’islam était né avant le Big Bang,
ils ont la paternité de toutes les civilisations, égyptienne, grecque, romaine, chinoise, byzantine, carthaginoise, perse, babylonienne , assyrienne, sumérienne,
ils sont les concepteurs, les architectes et les horlogers du monde connu et inconnu et les premiers à avoir envoyé un homme dans l’espace à bord d’un vaisseau spatial sous forme d’un cheval ailé.
Pourquoi brillent-ils par leur absence dans toutes les compétitions mondiales sportives, scientifiques, technologiques, médicales, industrielles, artistiques, culturelles, économiques, architecturales ?
Quand on est le meilleur on doit le prouver sur le terrain.
Or, il est difficile d’évaluer leurs apports au bien commun de l’humanité. Inexistants en réalité. En revanche, ils excellent dans sa destruction.
Ils peuvent toujours dire que c’est la faute aux autres, mais ils oublient de reconnaître que la braise n’est jamais éteinte chez eux depuis la mort de Mahomet d’une part et d’autre part il n’y a que les irresponsables, les lâches et les faibles qui sont incapables d’assumer eux-mêmes leur propre destin.
S’ils étaient si forts ils ne seraient pas l’objet de manipulation et des simples faire-valoir dans les conflits entre les grandes puissances.
Le mal est en eux, plutôt que de chercher à s’en guérir, ils oeuvrent à détruire l’humanité au nom de leur fichu « sacré ».



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19663
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mer. 2 août 2017 16:38

Si la mythomanie pouvait avoir une religion ce serait l’islam

01/05/2016 Salem Ben Ammar Un commentaire





Un musulman est supérieur à un non-musulman.
Un musulman est élevé au-dessus d’une musulmane.
Un combattant dans le sentier d’Allah est installé sur la première marche du podium contrairement au musulman resté au chaud chez lui.
L’islam est la plus parfaite des religions.
Le prophète de l’islam, l’être le plus sublime jamais enfanté.
Le Coran est meilleur que tous les autres livres « révélés ».
La culture musulmane est tout ce qui se fait de mieux au monde.

L’humanité n’est rien si l’islam n’était pas là.
La femme voilée est plus chaste et vertueuse que la non-voilée.
La pensée islamique est plus féconde que la philosophie grecque, indienne et chinoise réunie.
L’art militaire musulman vaut tous les arts militaires enseignés dans les plus grandes académies militaires.
La charia est la loi la plus juste jamais donnée à l’homme.
Le modèle économique musulman est le plus pertinent qui soit.
Le modèle social musulman est le plus juste que l’humanité ait pu connaître.
L’éducation musulmane est la plus performante de tous les temps.
Les sciences coraniques valent leur pesant d’or par rapport aux sciences imparfaites des mécréants.
Les savants musulmans sont champions du monde hors catégorie.
La médecine musulmane a tout apporté à l’humanité.
Le système politique musulman est le mieux abouti pour répondre aux attentes des hommes.
L’islam dominera le monde.
L’islam est le meilleur filet protecteur des droits humains, de la femme et de l’enfant.
L’islam est un remède à tous les maux de l’humanité.
L’islam est tout et les autres ne sont rien.


Si l’affabulation avait une religion, ce serait l’islam. Mahomet savait ce qu’il faisait en ayant jeté aux orties les Dix Commandements



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19663
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » jeu. 3 août 2017 13:46

Salem Benammar

Mon rêve est de psychanalyser une voilée. Franchement certaines sont d'une laideur absolue et je n'arrive pas à comprendre le sens de leur port du voile. Elles risqueraient de faire fuir les nudistes du Cap d'Agde si elles apparaissent dans leur simple appareil. En Anthropologie on m'a appris d'observer sans jugement de valeur, or quand je croise une voilée je ne peux m'empêcher de chercher à comprendre ce qui se passe dans sa tête. Est-elle consciente que le port du voile à un signifiant qui renvoie à l'image de la femme de petite vertu et que son signifié je suis une femme entièrement à part victime du machisme oppressant des miens. Un champ de labour.
Quant à vouloir en tirer une plus-value, elle n'a rien compris au message de Mahomet quoi que tu fasses ma belle tu restes la pire calamité que j'aie laissé derrière moi aux hommes. Si pour être une houri parmi 72 rivales Est-ce que vraiment ça en vaut la peine ? Quel supplice de se déguiser en ninja pendant les fortes chaleurs ou même seulement s'entorchonner la tête avec du synthétique noir ?

Le paradis est au complet depuis le fameux voyage intergalactique de Mahomet. Ce n'est pas un peu curieux si le paradis était plein de lascars c'est que le Jugement dernier à déjà eu lieu, les hommes musulmans seraient plus avisés à foutre la paix à leurs femmes et eux-mêmes de prendre les vessies de Mahomet pour des lanternes.




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19663
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mar. 8 août 2017 15:02

Pourquoi le vivre ensemble avec les musulmans est mission impossible par Salem Ben Ammar



Les musulmans sont incapables de cohabiter entre eux. Ils ont beau afficher une unité de façade à la couleur de l'islam mais ils n'ont toujours pas dépassé leurs clivages claniques, villageois, tribaux, ethniques, régionaux et nationaux.

Si cela ne tenait qu'à eux chaque groupe national tout au moins aurait aimé avoir sa propre mosquée. Et c'est déjà le cas avec les Turcs, les Algériens et les Marocains qui règnent en maîtres dans certaines mosquées en France et pas des moindres et qui apparaissent comme des officines politiques de caractère cultuel, soumisrs directement à leurs autorités nationales à l'instar de la Grande Mosquée de Paris et celle de Courcouronnes dans l'Essonne

Il y a même eu des cas où dans certaines communes on a assisté et on assiste encore à des conflits exacerbés entre les Marocains et les Algériens qui se disputent le contrôle de la mosquée locale. Comme si la mosquée était un fonds de commence juteux et la vitrine de leurs États d'origine.

Il serait intéressant que des communes rendent public les cas de dépôts de demande simultanés émanant d'associations aux couleurs des pays d'origine des résidents musulmans dans la commune pour le même projet de mosquée.

Chaque pays musulman cherche à travers ses ressortissants à se doter de sa propre mosquée.

Quant aux soi-disant autofinancements des mosquées par les fidèles musulmans eux-mêmes autant croire aux vertus curatives de l'urine de chameau. En effet, les collectes faites dans ce sens n'obéissent à aucune logique de rationalité comptable. Opérées de manière sauvage sur les marchés et chez les commerçants musulmans il est difficile de croire que les dons couvrent les frais de construction des mosquées voire si tout l'argent collecté sert à cet usage comme on a pu le voir dans certaines affaires où des imams ont détourné les deniers du culte à leurs profits personnels.

L'islam est loin d'être un facteur de rapprochement entre les musulmans. Parler d'eux comme un bloc monolithique et homogène c'est faire fi des rivalités et des divisions qui les minent. Ils se disent frères entre eux mais la réalité des faits démontre tout le contraire. Les mêmes qui se battent à mort pour l'islam sont capables de se tuer entre eux pour une banale affaire de scooter comme à Gafsa, Tunisie où deux clans s'étaient livrés à une véritable bataille d'une violence inouïe pour un mort et des dizaines de blessés.

L'image de l'islam cimentent l'unité de ses fidèles est un leurre. Paradoxalement il sert plutôt de catalyseur de tensions entre eux. Un Algérien et un Marocains ont beau être le produit de la même histoire unis par la fraternité islamique mais en cas de guerre demain entre leurs pays respectifs ils seront les pires ennemis entre eux.

Pour envisager le vivre ensemble avec les musulmans il faudrait éduquer les musulmans à la culture de la citoyenneté et aux valeurs de la République. Or, avec leur mode de pensée rétrograde et archaïque où l'islam n'est qu'un alibi pour leur donner une illusion d'unité, on ne peut attendre des miracles de leur part.

Ils ne peuvent exister que dans les rejets mutuels entre eux et le rejet ded non-musulmans qui sont pour eux fes porcs, des singes, des vaches, des ânes, des chèvres et bien pire encore les pires bêtes sauvages aux yeux de leur divinité satanique.

La " fraternité républicaine" n'a de sens que si elle est réciproque et un sentiment partagé sinon on tombe dans le fayotage et le lèche-babouches.-.

La main tendue d'aujourd'hui qu'il fait semblant de serrer sera celle qu'il coupera demain. Un vrai musulman ne doit jamais de surcroît saluer un non-musulman en premier, il doit juste répondre à son salut et si jamais il prend la main dans le sienne il doit jeter l'anathème sur Satan et se laver les mains après.

Les musulmans se veulent des êtres purs et ne peuvent se résoudre à fraterniser avec des êtres qui portent en eux toutes les impuretés dont ils doivent s'en prémunir.

Nous sommes pour eux ce que les Intouchables sont aux Brahmanes.
Ils passent leur vie à maudire les impies que nous sommes et n'ont que haine et mépris pour nous.

De quelle fraternité parle-t-on est-ce que de celle du sang de nos victimes ou celle de leur indifférence et de leur absence de compassion ?

Ne soyons pas dupes de leurs grands airs de sainte ni touche. Ils proclament la paix et aiguisent sous leurs kamiss leurs coûteux de bouchers.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19663
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 12 août 2017 11:53

Un musulman qui pense et réfléchit par lui-même est un apostat par Salem Ben Ammar

Les masses musulmanes sont surtout sensibles à un discours anonant qui ne leur demande aucun effort de compréhension. Il suffit de leur dire qu'Allah à dit et Mahomet à fait et cela leur suffit amplement. Pour elles, le message est aussi clair comme l'eau de ZemZem. Il a été rapporté par l'imam de la mosquée du coin qui connait son Coran et sa Sunna sur le bout des doigts. Cet homme est une bénédiction d'Allah, un vrai savant de l'islam. Il partage avec eux un savoir que seul ceux qui sont touchés par la grâce d'Allah peuvent atteindre.

Tout autre message qui interpelle leur conscience sur leurs conditions humaines misérables n'a aucune chance de provoquer le moindre intérêt chez eux. Elles ne peuvent ni comprendre ni admettre que l'on puisse leur parler autrement que leur imam qui est leur seule référence morale et intellectuelle et qui leur offre une vision manichéenne de la vie. Le bien c'est obéir aux préceptes coraniques et appliquer fidèlement la Sunna mahométane et le mal est de désobéir à la loi de l'islam qui est la vie de Satan qui les mènera tout droit en enfer.

Un musulman est un soumis par nature et l'équation est simple pour lui islam = promesse d'un monde meilleur dans d'au-delà. Lui proposer de s'inscrire dans un idéal de vie terrestre et que la misère n'a aucune fatalité divine et que ça ne dépend que de lui et de lui seul pour renverser la tendance c'est comme si on lui demandait de d'attaquer à une montagne munie d'un marteau comme le dit si bien un adage tunisien.

Conditionné mentalement et intellectuellement il ne peut avoir une lecture de sa propre histoire personnelle selon une toute autre grille de lecture qui n'est musulmane et apprise dans la mosquée.

Un musulman ne réfléchit pas et ne pense par lui-meme.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19663
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 12 août 2017 16:19

Musulmans, votre islam est une lumiere au royaume des aveugles

12/08/2017 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire pour l'amour d'Allah Puissant et Sage

•Ouvrez vos cœurs et vos esprits vous n’êtes en rien ni supérieurs aux autres ni différents d’eux.



Vous êtes plutôt les derniers de la classe humaine au regard de vos contributions au bien commun de l’humanité.

Vous consommez tout ce que les autres que vous maudissez dans vos prières et sans qui vous seriez encore à vous éclairer à la bougie et vous transporter à dos de chameau.

Quittez vos mosquées, brûlez votre Coran qui vous a figés dans votre météorite adorée, tournez le dos à l’islam.

Aux oubliettes Mahomet, le Grand Mal personnifié et sa créature infâme Allah, renoncez à vos dogmes esclavagistes, haineux, rétrogrades et inhumains.

Faites tomber le voile à vos femmes très mauvais pour leur état de santé mentale et physique.

Il ne les protège pas du démon qui est en vous comme en témoignent les statistiques des viols et des tentatives de viol en Égypte.

Vous violez vos filles et pour réparer vos crimes vous les prenez en mariage pour sauver l’honneur de leurs familles et surtout pour leur infliger des viols permanents.

Indifférents à leur souffrance psychique et physique tant que vous pouvez assouvir vos pulsions sexuelles sans compter.

Brisez les chaînes de votre état d’esclaves, retroussez les manches et mettez-vous au travail.

Le vrai combat n’est pas pour la gloire d’Allah il est pour votre bien-être sur terre et pour les générations futures qui sont vos vrais juges.

Utilisez vos richesses pour le développement humain et l’éducation et plus jamais pour la course à l’armement pour vous tuer entre vous et réprimer toutes les velléités des réveils des consciences chez vous.

Guère d’argent pour les hôpitaux, les écoles et les infrastructures qui vous font cruellement défaut mais des milliards à gogo pour vos mosquées pharaoniques.

Vous êtes battus à plate couture dans toutes les compétitions mondiales.

Vous appelez à la mort des mécréants. mais plutôt que de vous inspirer des exemples de ses bons élèves comme la Corée du Sud, Israël, Taïwan, de la Chine et de l’Inde, pour ne pas vous trouver largués pour toujours vous lui savonnez la pente pour la stopper dans son avancée.

Arrêtez d’insulter l’humanité et de comploter contre elle car tôt ou tard vous finirez par récolter les dividendes de votre rancœur et la terreur que vous semez sur votre passage.

Que vous a-t-elle donc fait de si grave pour que vous ne juriez que par sa perte. Vous ne produisez rien, vous ne vous ne vous instruisez de rien, vous ne contribuez en rien à son essor ni au vôtre.

Vous êtes obsédés pathologiquement par le retour aux sources de l’islam, sont- elles potables tout d’abord et ensuite pourquoi faire et vous y gagnez quoi une fois que vous y êtes ?

Comment peut-on faire revivre une culture du sable balayée depuis par les vents du Sirocco à moins que votre modèle suprême ne soit l’Arabie Saoudite témoignage vivant des mœurs de cette époque.

Le passé est passé comme le dit si bien Saint-Augustin, il est mort à tout jamais et on ne peut plus redonner corps et vie sur une ère sur laquelle le voile de l’histoire est tombé.

Vos pseudo aïeux n’ont pas été un modèle de probité morale loin s’en faut. Une horde de pillards, d’assassins, d’exterminateurs et égorgeurs des Juifs, des polythéistes, des chrétiens et des opposants. Des renégats, des gibiers de potence, et des violeurs.

Vous ne faites que fantasmer sur la grandeur de l’islam, une religion est à l’image de ses croyants, alors que vous êtes dans les fonds abyssaux de l’humanité.

Qu’a-t-il réellement apporté de si grandiose qu’au point vous pouvez jouir de ses fruits pour l’éternité alors que tous les indicateurs du bien-être humain sont au rouge chez vous ?

Vous prenez les vessies pour les lanternes et vous vous émerveillez du mythe de l’islam des lumières, celles qu’il a éteintes surtout sur vous à tout jamais.


Votre islam est une lumière au royaume des aveugles.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19663
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mer. 16 août 2017 10:28

Pas besoin de religion pour vivre par Salem Ben Ammar

Je n'ai pas besoin d'une religion pour codifier et rythmer ma vie. Je m'en sors parfaitement sans ses artifices infantilisants.

Aucun souci avec la morale et l'ordre républicain.

Je passe à la caisse quand je fais mes courses.

Je paye ma place quand je voyage en train.

Je ne vole pas, ne mens pas, ne triche pas, ne plagie pas.

Je n'achète pas les objets volés ni ne prêche la haine autour de moi.Je paye mes impôts.

Loyal à ce pays qui est le mien .

Je ne profite d'aucun système.

J'aime l'humain qui est en moi et tous les humains qui vivent leur humanité dans l'amour et la dignité.

Mon gros problème est que je ne puis supporter les humains qui se cachent de nos regards, nous prennent de haut et ruminent leur rancoeur à notre égard et qui conspirent contre nous.

Jamais je n'ouvrirai mon cœur à ces femmes et hommes qui veulent installer dans nos cœurs l'effroi et la peur.

Pas besoin d'idéologie pour donner du sens à mon existence ni me nourris de faux espoirs incongrus .





Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 42 invités