Salem Ben Ammar

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres subdivisions du forum - Exprimez vous et débattez entre vous - dans le respect de l'autre.
Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19848
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mer. 14 déc. 2016 18:42

Dernier message de la page précédente :

J'espère pour les pays qui ont semé la mort en Syrie et en Irak



J'espère pour les pays qui ont semé la mort en Syrie et en Irak qu'ils n'auront pas à la récolter chez eux un de ces quatre. Quoi qu'ils en disent ils n'ont jamais été mandatés par les peuples syriens et irakiens pour leur venir en aide
Franchement faire des criminels venus du monde entier des colombes de la démocratie comme si l'on faisait des Waffen SS des travailleurs humanitaires. Deux grands peuples de l'histoire réduits en cendres pour satisfaire des sombres desseins impérialistes.
Les occidentaux se plaignent de l'explosion des flux migratoires mais se sont-ils inquiétés du sort de ces pupulations victimes d'un véritable génocide orchestré par leurs propres dirigeants et donc avec leurs as sentiments en les laissant faire ?
Ces populations mises sur la route de l'exil n'ont rien demandé à personne. Elles étaient chez elles en toute sécurité et un jour les dirigeants occidentaux avec la complicité de leurs protégés wahhabites ont fomenté un complot contre leurs gouvernements au nom de la liberté. Un cynisme crasse que ces populations ont payé au prix de leurs vies
Le pire est que l'opinion publique occidentale dans sa majorité plutôt que de condamner les crimes contre l'humanité de leurs gouvernements ont pris pour cibles les syriens et les irakiens pour satisfaire ses pulsions xénophobes. Qu'elle se rassure leur exil a servi d'appel d'air aux clandestins maghrébins et africains d'une part et d'autre part ils ne sont pas nombreux à s'être réfugiés en Occident ils se trouvent
majoritairement en Jordanie, le Liban et la Turquie.
Car c'est tellement facile de faire de l'autre son bouc-emissaire plutôt que de faire son examen de conscience et de faire son autocritique.
Les vrais coupables sont les dirigeants démocratiquement élus et qui ne peuvent être qu'à l'image de leurs électeurs.
Si cette opinion publique avait pris ses responsabilités historiques elle aurait peut- être épargné aux populations irakiennes et syriennes de connaître les pires tourments de leurs histoires millénaires.
Quand on confie un mandat à son représentant on doit avoir le pouvoir de le lui supprimer pour ne pas être responsable de ses échecs.
Un peuple occidental souverain et adulte ne serait pas testé indifférent à la tragédie de ces populations.[/quote]




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19848
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » jeu. 15 déc. 2016 13:08

Le rejet de l’islam doit être fondé sur son incompatibilité avec la République et non pas contre les musulmans
par Salem Ben Ammar

Je constate que beaucoup de personnes sous couvert du rejet de l'islam s'en servent comme paravent pour libérer leurs pulsions racistes anti-arabes. Pour eux musulmans=arabes. Alors que les arabes de la Péninsule arabique ne représentent même pas 5% des musulmans dans le monde. Notre problème est l'islam et non pas l'origine ethnique et la nationalité de ses croyants. En stigmatisant les musulmans dans leur ensemble on ne fait que les conforter dans leur sentiment d'appartenance à une seule et unique communauté de destin politique, religieux et humain. Excellant danse registre victimaire ils n'ont pas leurs pareils pour retourner la situation en leur faveur et apparaître aux yeux du monde entier comme étant la cible des racistes en Occident. Comme si les nazis se plaignaient du racisme.

On ne gagne pas à les attaquer en tant que personnes cela revient à reconnaître de facto l'existence de l'oumma islamique. Il s'agit de leur envoyer à la figure la barbarie de leurs textes pseudos sacrés qui sont suffisamment éloquents quant aux sources nauséabondes à laquelle ils s'abreuvent.

Ce n'est pas en déversant des torrents de boue haineux que l'on va arriver à faire mordre la poussière à l'hydre musulmane. Le choc de civilisations consiste à se servir des points faibles de l'ennemi pour le prendre dans son propre piège et en aucun cas se rabaisser à son niveau pour employer des boues puantes au point de lui donner l'occasion de plaider la légitime défense lorsqu'il commet le pire.

Le rejet de l'islam doit être fondé sur l'incompatibilité de l'islam avec les valeurs de la République et non pas l"expression des ressentiments et de préjugés négatifs à l'égard des musulmans qui sont d'origine multiple et diverse.

La lutte contre le péril musulman ne doit pas être dirigé contre les musulmans.


PS,e j'ai été condamné pour haine des musulmans à cause d'un article pamphlétaire contre eux alors que je n'ai fait que brosser leur portrait qui n'était pas du goût de notre justice républicaine. Je suis mieux placé que quiconque pour pouvoir en parler. Le racisme est le propre des ignorants et des violents.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19848
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 17 déc. 2016 12:55

J’accuse l’Occident de complicité avec l’islam du génocide des chrétiens d’Orient
Salem Ben Ammar 11 commentaires

Image

J’accuse le monde dit libre de complaisance, de capitulation, de collusion, de complicité et de silence coupable à l’égard de l’hydre musulmane qui plutôt que chercher à l’éradiquer continue à la caresser dans le sens du poil et plaider son innocuité.

Son comportement passif, attentiste et troublant n’est pas sans rappeler celui qu’il avait adopté vis-à-vis de l’hydre nazie qu’il couvrait d’éloges pacifistes mais qu’il avait réussi à vaincre au prix de 65 à 80 millions de victimes civiles et militaires et des dizaines de millions de blessés et de mutilés de guerre sur une population mondiale totale avoisinant les 2 milliards.

Tous ces morts et blessés auraient pu être épargnés si le monde n’avait pas laissé impunément l’hydre nazie aiguiser ses dents sur les juifs. 70 ans après l’histoire se répète peu importe le sort des chrétiens d’Orient tant que l’hydre musulmane se fait les dents ailleurs qu’en Occident.

Les expulsions massives des communautés chrétiennes du Proche-Orient, les conversions forcées à l’islam, les traitements humiliants et dégradants dont elles sont l’objet, leur réduction à l’état d’esclaves, les procès en inquisition ne semblent indigner personne ou presque en Occident.

Une véritable omerta sur les crimes contre l’humanité qui se déroulent sous nos yeux sans que cela ne suscite le moindre écho dans les médias occidentaux dont certains ne veulent pas offusquer leurs bailleurs de fonds musulmans.

L’Occident a sacrifié les juifs dans les années 30 n’hésitant pas à aller se prosterner devant les dignitaires nazis aux J.O. de 1936 confortant ainsi l’hydre nazie dans sa toute puissance, aujourd’hui il est entrain d’en faire autant avec les chrétiens d’Orient en affectant d’ignorer les menaces que fait peser l’hydre musulmane sur la paix et la sécurité dans le monde. Bien au contraire, il se prépare à lui rendre hommage à l’occasion de la coupe du monde de football de 2022 au Qatar, le grand argentier des mouvements terroristes musulmans et vitrine de l’islam impérial, arrogant, hégémonique et terrifiant.

La promotion de l’image de l’hydre musulmane n’a pas de prix et le reste n’est que superflu et péripéties dans le sentier de la grandeur de l’islam. Les esclaves et les centaines de morts népalais des chantiers de la coupe du monde ne pèsent pas lourd sur la balance des retombées financières et économiques au profit des multinationales occidentales. Quel gouvernement occidental osera fâcher l’hydre musulmane qui a toute la latitude de poursuivre sa compagne purification religieuse entamée au VII e siècle sous la houlette de Mahomet, de persécutions, de pogroms, de destructions des églises ? Toute heureuse de s’adonner à son exercice favori de décapitations-crucifixions et de massacrer par milliers les chrétiens en Syrie, en Irak, nord du Nigeria et au Pakistan. Il en meurt un chrétien toutes les 5 minutes dans les pays membres de l’O.C.I.

L’Occident sourd et aveugle reste de marbre face à la montée du péril musulman pire encore que le péril nazi. Va-t-il attendre qu’il y ait 240 millions de morts voire plus car la prochaine guerre mondiale ne sera pas conventionnelle car l’ennemi musulman n’est pas armé pour ce type de guerre, la sienne est faite d’attaques-suicide expérimentées par les palestiniens. Il choisit toujours les cibles civiles pour provoquer un choc psychologique dans la population et installer la peur et l’effroi dans les coeurs (sourate 8)

L’hydre musulmane se fond dans les foules, elle peut frapper n’importe où il n’y a pas pour elle des sanctuaires inviolables. Elle est capable de tuer ses propres partisans dans les mosquées. Elle n’observe aucun code de bonne conduite en état de guerre, elle est hors-la-loi, ne reconnaissant que sa propre logique destructrice. Il est illusoire ainsi de l’imaginer respecter la Convention de Genève du 12 août 1949. Il ne s’agit pas d’une guerre entre les Etats ou une coalition d’Etats, il s’agit d’actions ultra-violentes, isolées, spectaculaires et imprévisibles, qui sont le fait d’individus et de groupes d’individus qui constituent sa véritable force armée en réalité contre le monde non-musulman.

Le monde occidental qui doit s’attaquer en priorité aux racines du mal de la terreur qui mine les fondements de sa civilisation et risque de la précipiter à sa perte pour en faire un vassal musulman, se plaît à encenser l’hydre musulmane et l’amadouer. Il n’a pas retenu les leçons de l’histoire et s’être instruit de la chute de Byzance. Aujourd’hui elle fait l’ange car elle n’est pas en position de force jusqu’au jour où le sera c’est elle qui lui imposera les règles du jeu. Ces attaques terroristes qu’elle lui distille de temps à autre sont juste des coups de semonce, un poker menteur pour évaluer ses capacités de réaction. Non seulement il ne réagit pas face à ses coups de butoir et prend ainsi des mesures pour contrer ses offensives velléitaires, il se mue en avocat zélé pour la disculper de ses agissements périlleux et appelle ses citoyens à pas d’amalgame et de se garder de diaboliser cette amie qui leur veut du bien.

Forte de soutien inconditionnel de l’Occident l’hydre musulmane n’a pas besoin de se draper elle-même dans sa vertu tant que les autorités politiques de tous bords et les médias s’en chargent afin de la rendre fréquentable aux yeux de l’opinion publique locale et agir en inquisiteurs et juges de tous ceux qui lui sont hostiles et doutent de son innocence.

Ceux-là mêmes qui lui déroulent le tapis rouge à ses pattes auront un jour à le regretter si jamais l’hydre musulmane atteindra ses desseins de vassalisation de l’Occident. Ils seront les premiers à en pâtir et essuyer les foudres de son pouvoir inhumain et despotique auxquels elle leur laissera qu’un seul choix à faire soit l’islam soit la mort. Ils auront ainsi à goûter s’ils font le choix de sauver leur vie en se soumettant à la cruauté des lois de l’islam aux joies de la cité idéale musulmane pire que la cité idéale nazie.

Comme l’hydre nazie autrefois. l’hydre musulmane veut régner en maîtresse sur toute l’humanité. Il est temps que l’Occident en finisse avec sa duplicité et prenne le problème de l’hydre musulmane à bras le corps avant qu’il ne soit trop tard.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19848
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 17 déc. 2016 17:04

Le danger mortel avec les migrants musulmans : réfugiés d’un jour djihadistes pour toujours
14/09/2015 Salem Ben Ammar
Image

C’est vrai que nous sommes en république et qui ne fait pas de différence entre les hommes. Mais quand certains hommes produit d’un système idéologique totalitaire, antidémocratique, anti-républicain, hégémonique, ethnocentrique, liberticide, obsédé par la destruction des systèmes politiques différents du sien, fondé sur la haine, le rejet, l’exclusion, les inégalités, la servitude, la pédophilie, qui classe l’humanité entre fidèles dotés de toutes les vertus et les infidèles symboles du mal et du vice, il ne faut pas être idiot et aveugle pour ne pas faire le même tri qu’eux et les exclure du champ de la république qu’ils rêvent de surcroît de la détruire.
Il s’agit de protéger avant tout la république contre les menaces que laissent présager sur sa pérennité et son unité les arrivées massives des individus porteurs de valeurs impérialistes et ultra-réactionnaires dangereuses pour la paix et de la sécurité dans le monde et aux exigences du bien-vivre ensemble.
Ces individus n’ont de respect que pour les lois de leur religion et qui n’ont qu’un but est d’imposer les principes rigoristes et barbares de leur religion à leurs sociétés d’accueil.
Toutes les sociétés contaminées dans le passé par le fléau mortel de leur idéologie furent totalement atomisées pour finir par être diluées dans le bain acide de la communauté du grand mal de l’humanité, l’Oumma.
Il faut savoir employer les mêmes armes que l’ennemi ou supposé tel. La riposte doit être graduée et proportionnée à l’attaque.

Image

Autrement dit si l’ennemi a des intentions malveillantes et hostiles à notre encontre, il faut en faire de même. S’il est raciste, il ne faut pas lui dire amen et sois le bienvenu chez toi avec tout mon respect et les honneurs dus à ton rang.
On doit combattre les idées racistes de cet individu au nom de notre anti-racisme, c’est-à-dire que son racisme ne doit jamais franchir notre territoire. En lui refusant l’accès à nos contrées, c’est une façon de lui faire comprendre qu’il n’y a pas de place à son système de valeurs nauséabonds chez nous. faut lui rappeler les épisodes douloureux et tragiques vécus par les juifs, les chrétiens, les minorités ethniques chez eux depuis l’avènement de leur idéologie à ce jour.
Que ces mêmes candidats à l’asile doré en Occident, réfugiés aujourd’hui djihadistes demain, s’expliquent nous expliquent pourquoi n’ont-ils rien fait pour arrêter le carnage des leurs dont sont victimes les chrétiens et les minorités schismatiques musulmanes.

Ne pas vouloir chez soi de ces individus nourris au biberon du racisme, de l’antisémitisme, qui se font passer pour des victimes avant de se muer un jour en bourreaux, bourrés de complexe de supériorités.qui rêvent de mettre le monde à leurs babouches et qui n’ont que mépris et aversion pour ceux qui sont différents d’eux, est un acte de salubrité humaine. .

Image
Je ne peux pas aimer quelqu’un qui ne m’aime pas et qui oeuvre et qui me maudit jour et nuit, matin et soir dans ses prières, et encore moins accueillir chez moi quelqu’un bourré de préjugés à mon égard et obsédé par mon élimination physique si je ne me soumets pas à ses lois. Pour qui je suis un sale chien, un porc, un singe insignifiant, un être impur dont il faut purifier la terre de sa présence. Tout simplement un kafar. Comme si le fait de ne pas partager ses valeurs immondes, inhumaines et barbares est un crime en soi.

Ces individus qui cherchent refuge en Occident sont-ils prêts à renoncer à leurs valeurs incompatibles avec les valeurs universelles des droits de l’homme et du citoyen qui sont la sève des sociétés occidentales ? Il n’y a aucune chance pour qu’ils le fassent un jour. Ils ne doivent suivre et appliquer que les seuls prescrits coraniques. Censés être le chemin de la vérité et au-dessus de toutes les autres voies et lois. Ce n’est pas par hasard si les musulmans sont les premiers transgresseurs des lois expression des assemblées humaines en Occident.

Il est difficile de croire que ces migrants vont comme par enchantement épouser les valeurs démocratiques, humanistes et républicaines, alors que leur silence passé sur les crimes contre la paix et crimes de guerre commis au nom de leur système de croyance qui qui ne plaide guère en leur faveur.

S’ils avaient le souci du bien commun de l’humanité, ils ne quitteraient pas le navire. Autant mourir les armes à la main que de tourner le dos à son honneur et sa dignité.

Quand on aime l’humanité, on la défend partout où elle est et tout particulièrement chez soi et on ne se revendique jamais musulman, comme un nazi fier d’afficher son nazisme. Celui qui ne dénonce pas un crime et ne rejette pas les idéologies génocidaires et racistes, non seulement il les cautionne mais surtout il en est le premier complice..




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19848
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 17 déc. 2016 17:05

La haine anti-Trump et le mépris de l’électorat américain
15/12/2016 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Jamais au grand jamais une élection présidentielle américaine n’a provoqué un incroyable déferlement de haine pour un homme qui jusqu’à preuve de contraire n’a jamais été impliqué directement ou indirectement dans les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité en Syrie, Irak et Libye comme son prédécesseur et sa rivale ?

Il n’a pas joué au V.R.P. de l’islamisme modéré façon Hilary Clinton et Alain Juppé pour le vendre aux peuples du pseudo printemps arabe ni n’a promu des anciens détenus de Guantanamo comme gouverneurs militaires en Libye ni avoir promu les nazislamistes chefs de gouvernement comme en Tunisie et en Égypte voire au Maroc.

Son nom n’est pas associé au désordre mondial actuel et à la création et l’armement de Daech.

Quant à sa prétendue absence de diplôme ce qui n’est pas vrai, diplômé de l’Ecole de commerce de Wharton de l’Université de Pennsylvanie excusez du peu.

Quand bien même ce serait le cas ceci n’a pas empêché des hommes comme Reegan, Lech Valesa, Lulla et Bérégovoy de tordre le cou aux idées reçues. La diplômite aiguë est le vrai mal qui gangrène la France.

Monsieur disent ses détracteurs est dépourvu d’expérience politique la France a été bien servie par ses vieux briscards de la vie politique Chirac, Giscard et Sarkozy ont parfaitement brillé pour leurs talents et ont redressé la France n’est-ce pas ?

Comme si Trump allait diriger tout seul son entreprise américaine on a dépassé les limites de la concerne humaine. Mais la haine fait perdre le sens de la raison. Votre Obama d’amour peut se targuer d’avoir été mêlé aux malheurs des pauvres peuples du Proche-Orient et au Tsunami migratoire qui secoue l’Occident. A ce jour ce n’est pas Trump qui a mis des millions de Syriens et d’Irakiens sur la route de l’exil.

Quant à son élection envers et contre tous dont son propre parti il ne la doit à personne et certainement pas à Poutine comme le rapporte les mauvaises langues il la doit à lui- même et aux électeurs américains qui ont besoin d’un vrai capitaine pou mette le cap sur le vrai changement. En finir entre autres avec la politique trop laxiste de la Maison Blanche avec les oligarchies pétrolières du Golfe à l’origine directe des malheurs de l’humanité depuis les attentats du 11 septembre 2001.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19848
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mer. 21 déc. 2016 12:00

Il est temps que le « modéré » Erdogan paie ses crimes
Publié le 20 décembre 2016 - par Salem Benammar - 4 commentaires - 632 vues
Partager

L’assassinat de l’ambassadeur russe à Ankara Andreï Karlov me fait penser à celui de Sarajevo de l’archiduc François-Ferdinand et son épouse le 28 juin 1915. Considéré comme étant le facteur déclencheur de la première guerre mondiale.

L’histoire a la peau dure. Elle finit toujours par se réveiller et renvoyer le monde dans le bain de sang pour n’être jamais instruit de ses erreurs.

L’occident, plutôt que de se faire l’allié des Russes qui ont été là en 1939-45 pour combattre l’hydre nazie préfère jouer la carte d’un tyran de la pire espèce et qui rêve d’y mettre le chaos.

Il est grand temps que Herr Dogan, l’ancien chéri des médias occidentaux et figure de l’islamisme modéré, surtout le clone d’Adolf Hitler paye pour ses crimes contre l’humanité avant qu’il ne soit trop tard.

Le Proche-Orient est devenu un véritable enfer sur terre pour ses populations et notamment à cause de ses rêves hégémoniques de rétablissement du Califat ottoman. Au lieu d’être mis hors d’état de nuire, on lui laisse les coudées franches pour satisfaire ses pulsions mortifères et impériales avec le soutien de ses bailleurs de fonds wahhabites le Qatar et l’Arabie Saoudite. Un trio infernal couvé jalousement par la Maison Blanche et ses affidés français et anglais.

Encore une fois et n’en déplaise aux détracteurs de Poutine les Russes ont circonscrit le feu qui aurait pu se propager dans l »Europe tout entière

Aujourd’hui la donne vient de changer et les Russes ne sont pas des enfants de choeur et sauront venger le sang de leur enfant. Ils ne sont pas les Américains qui ont délibérément sacrifié leur Ambassadeur en Libye le 11 septembre 2012 pour ne pas compromettre leurs desseins géopolitiques.

Salem Ben Ammar



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19848
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mer. 21 déc. 2016 12:48

L’intégrisme musulman ne défigure pas l’islam, il le met à nu
Salem Ben Ammar 3 commentaires

L’Islam otage des islamistes nourrit le sentiment de peur chez les non-musulmans.
par Dr Salem Benammar, vendredi 23 décembre 2011, 09:15

Jamais une religion n’a suscité autant de sentiments de défiance, de méfiance, de rejet et surtout de peur comme la religion musulmane et non pas parce qu’elle est victime de préjugés défavorables, elle est plutôt victime d’elle-même et de son incapacité à résoudre ses propres contradictions internes et d’éliminer en son sein le ver venimeux qui la ronge, la mine et la discrédite aux yeux de l’opinion publique européenne et ailleurs. Ainsi, le Figaro inquiet du sort des chrétiens d’Orient et du Maghreb consacre sa manchette du 23/12/2011 à la peur de l’Islam. Hier une militante tunisienne des droits de l’homme me rapportait que des non-musulmans de sa connaissance lui confiaient leur peur de l’Islam depuis le déclenchement du processus insurrectionnel dans les pays arabes. Des amis tunisiens vivant en Tunisie convertis au christianisme me font part de leurs angoisses de se trouver à vivre dans une société dominée par l’Islam et qu’ils envisagent de quitter le pays pour des cieux où ils pourraient respirer l’air des libertés.

Plus aucun endroit au monde n’est épargné par cette peur qui frappe de plus en plus les non-musulmans, voire les musulmans eux-mêmes qui ne se reconnaissent pas dans le fondamentalisme musulman et qui refusent de croire que l’islam fait enfin tomber la veste. Convaincus que l’islamisme, qu’on appelle abusivement l’islam politique comme si l’islam n’était pas lui-même politique dont la finalité est de s’approprier la vie des fidèles dans ses moindres petits détails et dans tous les domaines de la vie. Il n’y a pas plus d’amalgame entre l’islam et l’islamisme que le nazisme et l’hitlérisme. Ce qui est somme toute logique puisque dans l’esprit il n’ y a pas de religion qui s’appelle l’islamisme et qu’il ne peut s’agir que de la religion musulmane.

On ne saurait accuser ceux qui ne tombent pas dans le piège de la dissociation de l’islam de l’islamisme de se livrer à un sophisme coupable. Qui pourrait dire que les islamistes ne sont pas musulmans et qu’ils professent une religion différente dans sa théologie, son culte, ses articles de foi, son rituel, sa profession de foi et ses dogmes de l’Islam. Comment peux-t-on les assurer et les rassurer en leur disant que les islamistes sont pour l’Islam ce que sont les intégristes pour le Christianisme ?

La différence entre les intégristes musulmans et les intégristes chrétiens est que ces derniers respectent l’autorité de tutelle exercée par le Vatican et les lois républicaines tandis que les seconds n’obéissent à aucune autorité ni religieuse, ni républicaine. L’intégriste chrétien sait à quoi il s’expose: excommunication et prison, l’intégriste musulman n’a pas de limite. Il se veut dieu et loi à la fois. Il se croit investi d’une mission sacrée d’islamisation du monde qui le met au-dessus des lois humaines. N’ayant de compte à rendre à aucune justice sauf à celle d’Allah qui le guide et arme ses bras. Quand l’intégriste chrétien manifeste sa colère pour outrage à sa foi comme cela s’est produit lors de la représentation de la pièce de théâtre jugée blasphématoire « Sur le Concept du Visage du Fils De Dieu » au Théâtre de la Ville (voir le Parisien du 21/10/2011), même s’il y a quelques débordements ne mettant pas en danger la sécurité des biens et des personnes, il l’a fait par la prière et la rose blanche à la main. Tandis que l’intégriste musulman lui n’hésite pas de recourir à la force et la violence terroriste mettant en péril la vie des gens pour manifester son indignation-bien souvent infondée-pour laver l’affront qu’aurait subi ou susceptible d’être subi par sa religion comme lors de l’attentat criminel contre les locaux de Charlie Hebdo ( voir mon propre article dans You le Parisien du 3/11/2011).

Il ne s’agit pas de faire un parallèle entre les deux et de servir et justifier la cause de l’intégrisme chrétien, il s’agit surtout de faire ressortir le caractère hyper violent et excessif de l’intégrisme musulman transfigurant et dénaturant la religion musulmane elle-même. Incontrôlable et imprévisible. En répandant autour de lui des sentiments d’angoisses et d’inquiétudes l’intégrisme musulman ne dessert pas l’islam, il le met à nu.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19848
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mer. 21 déc. 2016 15:20

Salem Benammar

Encore un Tunisien ? Commandant Massoud c'est eux.
La Syrie c'est eux.
L'Irak et la Libye c'est eux.
Nice c'est eux.
La charte de la Terreur islamiste en Algérie c"est eux.
Les manifestations pro nazies c'est eux.
Ils sèment la mort partout.

P.S. ne PAS les mettre tous dans le même panier . En réalité ils sont 45%



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19848
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » jeu. 22 déc. 2016 13:56

Si Daech n’est pas l’islam c’est que Mahomet lui-même n’était pas musulman
Salem Ben Ammar 13 commentaires

Image

Ce qu’on appelle musulmans modérés sont en réalité les mauvais élèves de l’islam et les musulmans radicaux que l’on veut faire passer pour des transgresseurs et des « dévoyeurs » de l’islam , alors qu’ils sont des musulmans tout court, sont les bons élèves de la classe auxquels le Grand Proviseur Mahomet promet les plus belles des gratifications libidinales et buccales.

Le Coran promet le paradis à ceux qui font de leur vie un don pour Allah qui ne se posent ni des questions ni doivent exprimer le moindre doute sur la sincérité de la promesse (S. 4, V. 74) : “ Qu’ils combattent donc dans le chemin de Dieu, ceux qui vendent la vie présente contre l’ultime. Et quiconque combat dans le chemin de Dieu, tué ou vainqueur, nous lui donnerons bientôt un énorme salaire ”.

C’est grâce à ces bons élèves de la classe de la tradition musulmane du sacrifice de sa vie pour la gloire de l’islam perdure depuis 1435 ans. Le bon musulman est celui qui ne recule devant rien téméraire et jusqu’au-boutiste, cruel et dévoré par ses fantasmes du plaisir charnel et des ruisseaux de vin ( S. 47, V. 38) dont il s’enivrera pour l’éternité, exalté et fanatique, insensible et incompatissant, mu par sa seule haine de soi et de l’autre dont il doit purifier la terre de sa présence. Une machine de guerre à lui tout seul, justicier, inquisiteur et bourreau. Adepte de la justice expéditive et de l’exécution sommaire, il se veut au-dessus des lois humaines,engoncé dans son armure en acier il marche sur la ville tel un Panzer écrasant tout sur un passage sans mesurer l’étendue des dégâts et des horreurs infligés à ceux que le Coran désigne comme les ennemis de l’islam (S. 5, V. 51; S. 9, V. 29)

Couvert par son impunité théologique et dogmatique et totalement disculpés de ses crimes car c’est Allah lui-même qui a tué les mécréants par sa main (S.8, V. 17, il n’a aucune conscience de ses actes, perdant toute notion d’humanité, hypnotisé par le miroir aux alouettes que lui fait miroiter ses deux seigneurs et maîtres, auquel il doit obéir aveuglement au doigt et à l’œil telle une âme damnée, il n’y a pas pour lui de crime de guerre ou de crime contre l’humanité qui tienne.

Déresponsabilisé, déculpabilisé, sans volonté propre, un cannibale-vampire jamais repu et insatiable, Allah et Mahomet l’assurent de leur protection et l’encouragent dans la voie du combat à mort contre leurs opposants.le cheikh ismaélien de Syrie, Sinan (1167-1193), disait à ses fédayins ( celui qui se sacrifie pour quelque chose ou quelqu’un) :
« Les véritables musulmans sont ceux qui tuent d’autres hommes et se font ensuite tuer eux-mêmes. » .
Le bon élève musulman ne contrevient aucunement aux lois de l’islam, il en est la matière vivante, c’est celui qui les transpose les mieux dans la réalité. Son combat contre les « mécréants » est sans relâche et permanent. Il doit les harceler quel qu’en soit le prix. Il n’agit pas de sa propre initiative tous ses faits, forfaits et méfaits sont frappés du sceau du sacré et encadrés par un corpus de règles définies par le Coran et la tradition mahométane (S. 4, V. 66-69 entre autres ).
Il est dans la voie d’Allah, fi sabil allah, et n’a pas par conséquent à s’embarrasser de scrupules superflus.

Le triomphe de la parole d’Allah et sa propagation aux quatre coins de la terre n’a de prix que dans l’anéantissement de la vie des incrédules, les infidèles, les juifs, les associateurs, les blasphémateurs, les hypocrites, les chrétiens, et tous ceux qui osent défier volonté. « Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d’où ils vous ont chassés : l’association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants…

Image

Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf contre les injustes. » (S. 2. V.191-193)
« Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage! » (S. 2.V.191)

« Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah. Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur »(S. 4. V.89)

Al Bukhari (810-870)
“ Lorsque vous rencontrez l’ennemi, soyez endurants et sachez que le paradis est à l’ombre des sabres ”…

En toute évidence les mauvais élèves sont très en deçà des normes définies par l’islam pour prétendre à cette rétribution divine qui nourrissent les fantasmes des musulmans.En effet, ils ne connaissent strictement rien aux principes théologiques et idéologiques de leur soi-disant religion et qui suivent benoîtement le mouvement sans savoir de quoi il se retourne qui font leur cuisine musulmane avec des ingrédients édulcorés dont certains sont empreints de paganisme, de judaïsme et de christianisme, qu’on peut qualifier d’idiots utiles et il y a ceux qui œuvrent pour la gloire de l’islam qui ont appris parfaitement la leçon et qui mettent en application fidèlement les principes fondamentaux de l’islam.

Les musulmans dits modérés sont des cancres, des pitres, des charlots, ternes, dissipés et des suivistes qui se donnent l’illusion de tout savoir mais qui ne savent rien, des arrivistes et des incultes, il y a les autres qui sont les premiers de la classe, qui excellent dans la compréhension des textes fondateurs de l’islam.

La palme revient incontestablement à Daech qui fait l’honneur de l’islam et le malheur de l’humanité.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19848
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » ven. 23 déc. 2016 14:25

Ghannouchi et Marzougui doivent payer pour leurs crimes de haute trahison et de complots terroristes
Salem Ben Ammar Un commentaire

Image

L’ignoble et infâme Moncef Marzougui, une sangsue de la pire espèce, sachant que sa fin est proche ne cesse de multiplier les coups d’éclat qui sont autant de manifestations de son état de nervosité extrême et de ses troubles psychiques. En effet le dernier en date et qui en dit long sur ses angoisses de l’après son éviction de Carthage est sa bouderie inexpliquée de la première séance inaugurale du premier parlement démocratiquement élu depuis le Sénat de Carthage perturbée comme par hasard par la présence d’un intrus qui voulait se faire passer pour un élu du Cpr le faux-nez d’Ennahdha dont est issu le bouffon Marzougui, avec semble-t-il la complicité de ce micro parti lui-même. Peut-être a-t-il cherché à allumer un contre- feu et faire diversion afin que l’opinion publique tunisienne soit entraînée sur une autre piste et n’ait pas à gausser de son absence humiliante et insultante pour la démocratie naissante dans ce pays ?

Un caprice d’un enfant gâté qui ne veut pas perdre son jouet préféré. Ce qui en dit long sur son degré d’immaturité intellectuelle, sur son état de nervosité extrême et son irrespect total des institutions de la république et la volonté populaire. Il semblerait que sa bouderie infantile serait une manifestation de son mécontentement à l’égard d’Ennahdha qui tarde à lui apporter son soutien public à moins qu’il ait eu peur d’essuyer les huées de certains élus d’Ennahdha qui voulaient profiter de l’occasion pour le désavouer publiquement et démontrer par la même occasion aux tunisiens que leur mouvement n’est pas ce panier de crabes terroristes, antipatriotes, mercenaires islamo-wahhabites et qu’il existe aussi un courant honorable et patriotique.

En tout état de cause tout ceci illustre la situation inconfortable dans laquelle il se trouve qui n’est pas sans danger pour Ennnahdha qui offre aux tunisiens une façade unie pour masquer les dissensions internes qui la minent. Est- ce Rached Ghannouchi lui-même qui est aux abois et dont le nom ne va pas tarder de figurer sur la liste noire des personnes recherchées par Interpol et que se trouvant lui aussi entre le marteau et l’enclume lui aurait conseillé de continuer à cuver son vin plutôt que de servir de baromètre de la mauvaise météo des islamistes tunisiens ? Rien ne prouve non plus que sa responsabilité ne soit pas engagée dans l’organisions des filières jihado-terroristes vers la Syrie et l’Irak et que si jamais il perd les élections il sera quitte avec la justice internationale et de crainte de compromettre le peu de chance qu’il lui reste il a préféré jouer aux abonnés absents en se cachant derrière le scénario vaudevilles que de l’élu remplacé par son cousin membre de surcroît des forces de l’ordre.

Moncef Marzougui qui se gave de langoustes royales pendant que les tunisiens manquent de tout est dans une impasse inextricable, il joue le tout pour le tout, se ruant sur les tunisiens comme un sanglier blessé afin de les entraîner dans sa chute inexorable.

Son mentor Rached Ghannouchi essaye de donner une image apaisée et sereine d’un homme au-dessus de la mêlée contrastant avec celle de son faire-valoir alors qu’en réalité il marche lui aussi sur un terrain miné qui pourra marquer la fin de ses rêves d’Ayatollah et pourquoi pas sa propre fin en sa qualité d’homme le plus détesté de toute l’histoire de la Tunisie juste avant son poulain. Pris dans son propre pièce dans lequel il avait voulu plonger les tunisiens il avance e à tatillons pour ne pas donner l’impression qu’il joue carte de Marzougui qui peut avoir un effet un effet boomerang sur lui et sur son mouvement alors que les chances de ce dernier d’être élu sont minimes.

De plus en plus convaincu de la défaite de sa créature infâme et exécutante de basses besognes il fait tout pour ne pas endosser l’échec de Marzougui et porter l’étiquette de looser à la double déculottée qui risque de provoquer des défections dans son rang voire même que certains de ses élus se rallient au camp de Nida Tounes.

Sentant ainsi que les carottes sont cuites et la défaite de Marzougui est inéluctable il préfère apparaître aux yeux des tunisiens comme étant un homme qui se met au-dessus de la mêlée et qui ne veut pas aller à l’encontre de la volonté du peuple impatient de se débarrasser de cet allié de plus en plus encombrant, imprévisible et ingérable pour Ennahdha. En adoptant une neutralité de façade alors que Marzougui veut un soutien public, massif et sans équivoque, il cherche à trouver un consensus entre les courants son mouvement qui est loin d’être un bloc homogène. Il y a ceux qui sont hostiles à tout soutien à Marzougui et ceux qui veulent l’utiliser comme faire-valoir pour remettre les pieds à l’étrier du pouvoir comme aussi préserver leurs privilèges et les fortunes acquis lors de leur passage au pouvoir. Il n’en demeure pas que Rachid Ghannouchi qui a beau user de ses manœuvres en trompe-l’œil n’a pas en réalité les coudées franches pour donner à Marzougui les gages attendus.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19848
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mar. 27 déc. 2016 13:16

Stop à l’amalgame musulman égale hors-la-loi

26/12/2016 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire pour l'amour d'Allah


Telle paroisse parisienne a offert un repas de Noël à des « migrants». Tel musulman s’est rendu coupable d’acte de vandalisme. Tel autre a profané un cimetière. On en finit pas de lister sur les réseaux sociaux à longueur de journée les faits et les méfaits des musulmans.

Comme s’ils avaient l’exclusive des crimes et délits qui jalonnent notre quotidien. Les non-musulmans sont blancs comme neige et les musulmans sont des hors-la-loi. Un postulat non-dénué d’arrière-pensées racistes. Quand bien même les musulmans ne constituent ni un groupe ethnique ni une communauté nationale il n’en
demeure pas moins que l’on vise des personnes spécifiques en raison de leur croyance. Il est certes vrai que tous les actes de violence terroriste leur sont imputables mais ce phénomène n’est pas forcément
propre aux musulmans dans l’histoire des violences terroristes. Tant en Occident qu’en Amérique du Sud.

Il existe plus d’un milliard et demi de musulmans de par le monde. Ils ne sont pas tous des gibiers de potence et des bandits de grands chemins. La violence en Occident n’est pas née avec eux.

indépendamment du fait que l’on observe depuis 2011 avec les funestes mascarades révolutions du printemps arabe de leur nom de code une explosion des viols dans certains pays occidentaux qui coïncident avec
les afflux massifs dans leurs territoires des faux réfugiés qui ont profité des appels d’air dans la bulle migratoire des exilés syriens.

Il ne s’agit pas d’atténuer les responsabilités d’une minorité musulmane dans le pourrissement du climat sécuritaire et la recrudescence des attaques terroristes et la criminalité mais de dénoncer une sorte de lynchage par la vox populi sur l’internet de tout l’ensemble des musulmans. Comme si musulman égale mauvaise graine et renégat.

De la même façon que je dénonce les préjugés négatifs du Coran à l’égard des non-musulmans je ne saurais tolérer que l’on puisse en faire autant avec eux.

On ne gagnera pas la guerre de la civilisation en allant puiser nos arguments dans les caniveaux.

A supposer que les nouveaux cyber croisés aient raison en procédant comme ils le font de faire un état des lieux des violations des lois républicaines par des musulmans et leurs comportements inciviques quel peut être le bénéfice politique et la plus-value morale d’une telle démarche ? epsilon et contre-productive. Si ce n’est leur faire gagner des points aux yeux de l’opinion publique



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19848
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » jeu. 5 janv. 2017 13:09

Le pire négationnisme est d’assimiler les Juifs sous l’occupation aux musulmans
05/01/2017 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire pour l'amour d'Allah

Image

Autant l’antisionisme est infâme et pervers, car derrière ce masque se cache la haine du juif, autant l’islamophobie ne constitue qu’un subterfuge pour censurer la critique de l’islam.
L’islamophobie ne présente aucun caractère délictuel, il est en revanche liberticide.
C’est le droit de chacun d’exprimer ses craintes et ses réserves à l’égard de l’islam. Avoir peur de l’islam est une peur légitime et fondée. La même hantise que l’humanité pouvait avoir à l’égard de son clone, le nazisme, même si elle a préféré se draper dans le pacifisme au bénéfice de la bête immonde.
Avoir des appréhensions, éprouver du ressentiment et de la défiance à l’égard de cette « religion » apparentée au bolchevisme et au nazisme, et ne pas avoir de sympathie pour elle, ne vise pas à ostraciser une communauté et la discriminer en raison de sa croyance.
La communauté musulmane n’existe pas en tant que telle. Elle ne répond pas à la définition d’usage d’un groupe uni par des liens nationaux, historiques, biologiques, culturels, linguistiques et anthropologiques.
Faire un parallèle entre les musulmans et les juifs, c’est nier aux juifs leur existence en tant que peuple, avec ses propres attributs, sans qu’il soit pour autant un frein à l’exercice de sa citoyenneté dans les pays où ils vivent. C’est aussi faire fi de leur apport à l’humanité — dont les musulmans sont les premiers à bénéficier.
Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.
Les musulmans font de leur culte négateur de la vie, un facteur d’auto-exclusion politique, sociale, idéologique, et surtout une arme de destruction du mode de vie des sociétés d’accueil ou dont ils sont issus, afin de leur imposer la loi de leur religion.
Deux comportements et deux attitudes aux antipodes les unes des autres.
Les juifs ne cherchent pas à imposer leur loi aux Français, ils œuvrent pour le bien commun de la nation.
Certains parallèles ne sont pas seulement déplacés, ils sont insultants à l’égard des juifs qui ont payé au prix du sang leur spécificité ethnique et culturelle.
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19848
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » ven. 6 janv. 2017 13:24

Plaidoyer contre les musulmanes fières d’afficher leur état d’esclaves
Salem Ben Ammar Laisser un commentaire


Image



Comment les femmes musulmanes en général et les tunisiennes en particulier peuvent-elles se résoudre à vivre comme un oiseau aux ailes entravées ou amputées dans une cage couvetes de la cape jusqu’aux pieds de leur linceul aux couleurs de la mort, tout en étant fières de leurs conditions d’existence ? Une existence sans liberté est comme cette pierre tombale qu’on rabat sur une tombe. Une vie sans résilience est une mort sans vie.

Une femme n’a pas être ni la moitié d’un homme, ni son complément, ni son avenir car elle n’a pas à être un attelage pour l’homme et lui servir de phare pour éclairer sa voie. La femme et l’homme sont des copilotes du navire de l’humanité.

Elle doit d’abord construire sa propre identité, jouir tout simplement de sa liberté de pensée, d’agir, de tracer sa propre voie, de circuler, de divorcer, de choisir son partenaire, de s’émanciper, d’aller où elle veut et quand elle le veut. De décider par elle-même, de vivre sa vie en toute liberté sans faux-semblants ou artifices religieux qui entravent ses droits afin d’en faire un paradis pour les hommes et de ses devoirs un enfer pour elles. Elle n’a pas à vivre sous l’aile protectrice d’un homme quel qu’il soit, elle doit avoir les moyens de son indépendance qui n’est pas dans l’expression des signes de son allégeance à sa toute puissance. Un régime de protectorat n’est rien d’autre qu’un régime colonial, humiliant, méprisant et liberticide.

Les hommes usent et abusent de tous les subterfuges et stratagèmes pour coloniser le corps et l’esprit de la femme en infantilisant et la dévalorisant.

La liberté est avant tout l’affirmation de soi et le combat pour ses droits. Il ne revient pas aux hommes de doter les femmes d’un statut. Elle n’est ni un animal, ni un esclave qu’on affranchit et que l’on considère comme incapable de discernement. Les droits sont ceux que l’on arrache au moyen des luttes, des larmes et du sang. Les droits des femmes à leur dignité humaine et leurs libertés politiques ne doivent pas être l’oeuvre des hommes qui ont plutôt tendance à les émietter, à les rogner, à les minimiser comme s’ils leur en faisaient l’aumône. Des droits au rabais à l’instar de ceux dont veulent gratifier les petites mains de l’A.N.C. les femmes tunisiennes. Très en deçà du C.S.P. Les droits des femmes ne se décrètent pas. Il revient aux intéressées d’exiger l’inscription dans la future Constitution tunisienne en lettre d’or, des droits égaux pour tous. sans distinction biologique.

Les femmes ne sont pas l’ombre de leurs hommes, elles sont leurs égales. Elles se doivent plus que jamais de prendre leur destin en main et qui s’indigner contre leur statut de femme-esclave comme dans les sociétés wahhabisées, un champ de labour, une éternelle majeure incapable, vivant sous le joug de la toute-puissance masculine, avilie, humiliée, censée manquer de maturité intellectuelle et spirituelle selon le Coran, de prendre enfin leur destin humain en main et de sonner la charge contre les dogmes injustes, iniques, sacralisant les hommes et maudissant les femmes.

Votre avenir n’est pas dans la religion faite par et pour les hommes aux dépens des droits des femmes. Vous avez toujours compris que l’homme a créé ce carcan pour asseoir son pouvoir exorbitant sur vous qui serait-soi-disant d’essence divine. Dieu aurait fait de l’homme votre protecteur parce que vous seriez incapables de vous protéger vous-mêmes et de subvenir à vos propres besoins. L’homme est sur le podium divin et la femme au pied du podium. Le favori de Dieu et vous le bouc-émissaire de tous les maux des hommes.

Une telle dialectique devrait vous offusquer et heurter votre sensibilité féminine, et pourtant vous semblez vous en accommoder. Vous avez peur de subir le double-courroux de vos hommes et de Dieu, c’est pourquoi vous rechignez à vous rebeller contre ce sort injuste que les hommes vous font subir. Vous êtes les alliées de vos ennemis, et les ennemies de vous-mêmes au nom de la religion et des traditions vous laissant croire que vous êtes les gardiennes du temple, pour mieux enserrer les chaînes qui entravent vos revendications pour un traitement humain digne et honorable.

En vous voilant, ils voilent et obstruent votre horizon libéré de la dictature de la religion dont la seule finalité est de vous opprimer et réprimer au profit des hommes. Les hommes abusent de votre bonne foi et de votre crédulité en brandissant à vos yeux le spectre de la lapidation et de l’enfer. Pourquoi surfent-ils sur la peur pour gouverner vos esprits ? Quand on joue à faire peur à l’autre, c’est que l’on a soi-même peur de soi. Vous êtes bannies du festin paradisiaque et des promesses libertines et orgiaques faites à vos seuls hommes. Comme si vous n’existiez ni sur terre ni dans l’au-delà.

On a beau parcourir le Saint Livre rien pour vous ou presque et tout pour les hommes. Si la religion était raison et non passion, vous devriez vous en rendre compte par vous-mêmes que la différence biologique n’est pas un facteur de supériorité entre les humains sur la seule base de leur sexe. Si Dieu vous aimait, il n’aurait pas fait de vous un être dépourvu de droits et mis au ban de la société comme si vous êtes un rebut humain. N’êtes-vous pas assimilées à un urinoir dans l’imagerie populaire ? Ne dit-on pas de vous que vous êtes l’incarnation de Satan ? N’est-il pas écrit dans le Coran que vous avez un pouvoir maléfique ?

Une religion qui rabaisse la femme et grandit l’homme n’est pas pour vous, elle est contre vous. Analysez votre statut et vous verrez combien votre position dans vos sociétés est une honte pour l’humanité. Un homme a le droit de vous violer en toute immunité religieuse dès la pré puberté. Une femme violée subit la double peine. Le viol est votre lot. Votre mari est en droit de vous imposer des rapports sexuels contre votre volonté puisque la vôtre se dilue dans la sienne. C’est ça le vrai sens de la complémentarité. Les hommes imposent et les femmes s’exécutent. Pour les droits de succession parlons-en alors que vous avez beau être souvent un soutien matériel pour vos familles. Vous êtes considérées comme le 1/4 d’un homme, 1 homme pour 4 femmes. Epouses, concubines , compléments, obligées, objets sexuels, ventres féconds, domestiques, esclaves, prostituées, un corps dont on l’homme peut jouir à sa guise et contre votre plein gré, du kleenex. Un bien de consommation à durée déterminée que l’on peut jeter à tout moment. Vous êtes privées de tous les droits, absolument de tous les droits qu’il serait superflu de les lister tous.

Vos conditions de vie sont indignes de la condition humaine. Serfs propriétés de leurs seigneurs. Vous êtes juste bonnes pour assouvir les pulsions sexuelles de vos mâles et malheur à vous si vous vous y dérobez, les anges protecteurs des hommes bénis de dieu vous maudiront toute la nuit. Soyez violées et taisez-vous c’est ça le vrai sens du précepte. Vous n’êtes rien surtout si vous ne donnez pas de chair à canon à Dieu. Même cette histoire du paradis qui coule sous vos pieds est une foutaise. Parce que Dieu le réserve aux seules mères. Mesdames, votre destin est entre vos mains. Il ne revient pas à vos hommes de définir votre statut et surtout pas aux femmes qui font de leur double assujettissement à Dieu et aux hommes leur raison d’être et de vivre. Soit vous brisez vos chaînes, et ôtez ce carcan qui n’a rien de canonique soit vous faites de vos vies une prison à vos vies. Ne soyez pas vos propres geôlières, soyez actrices de vos propres vies. Si vous ne voulez pas que les générations futures de sexe féminin subissent tous les affronts et humiliations dont vous êtes victimes, il est de votre devoir de vous libérer du joug de l’obscurantisme de vos hommes. Vous êtes la lumière de la vie et quand cette lumière s’éteint c’est toute la vie qui s’éteint et qui disparaît. L’aliénation de la femme et sa castration est un crime contre l’humanité. Il n’y a pas de religion sans libertés et égalité entre les sexes.

Toute religion qui enseigne la négation des droits de la femme est une religion injuste, inhumaine et nazie.



Avatar du membre
Proust
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2067
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 14:06
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar Proust » ven. 6 janv. 2017 15:25

Bravo à cet homme courageux.


Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice.
George Orwell.

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19848
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » dim. 8 janv. 2017 13:12

Salem Ben Ammar, auteur chez Dreuz, est menacé de mort par des islamistes tunisiens


Image

Le site Tunisie Secret révèle avoir appris de sources sécuritaires militaires tunisiennes que quatre Tunisiens vivant en Europe sont menacés de mort par trois jihadistes tunisiens qui viennent de quitter Tunis pour se rendre en Europe et les « liquider ».

Les quatre tunisiens sont Salem Ben Ammar, auteur chez Dreuz et collaborateur à Tunisie Secret, Mohamed Amine Slama, Jalel Brick et Noureddine Ferjani.

Salem Ben Ammar, Jalel Brick, Mohamed Amine Slama, et Noureddine Ferjani sont quatre opposants connus pour leurs critiques virulentes à l’égard de l’islamisme.

Tunisie Secret : « Les trois terroristes bénéficieraient de complicités déjà présentes en France et en Allemagne, qui seront chargées de leur fournir l’aide logistique nécessaire à leur basse besogne : armes, voitures, argent, repérage d’adresses, filature… »

Il y a une semaine, l’avocat Sabri Ziadi de Mohamed Amine Slama, un des premiers cybers-activistes tunisiens à avoir participé à la « révolution 2.0 » a été « suicidé » en Tunisie.

Salem Ben Ammar et Jalel Brick seraient depuis deux ans sous le coup de fatwas pour « islamophobie » et « atteinte au prophète ».

Tunisie Secret : « les opposants laïcs, qu’ils se trouvent en Tunisie ou en exil, attendent du gouvernement français un message suffisamment fort pour dissuader les criminels islamistes, galvanisés par le « printemps arabe », de toutes atteintes à l’intégrité physique des opposants tunisiens. »

Dreuz est convaincu que la France protègera la vie menacée de notre auteur et des autres personnes visées par ces adeptes de la religion de paix d’amour et de tolérance.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19848
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mar. 10 janv. 2017 15:30

Pourquoi le chiffre d’au moins 60 000 djihadistes tunisiens n’est pas exagéré ?
10/01/2017 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire



La force de frappe djihadiste de la Tunisie est certainement beaucoup plus importante qu’on veuille le dire. La machine djihadiste tournait à plein régime dans ce pays pour soi-disant engendrer in fine que 5 à 6000 terroristes. Un chiffre dérisoire et très en deçà de la réalité dans un pays où près de la moitié des électeurs votent pour le parti nazislamiste d’Ennahdha promoteur du djihad.
En effet, plusieurs paramètres me laissent à penser que le chiffre en question serait vraisemblable pour les raisons ci-après :
-Entre 2012 et 2015 la compagne aérienne Syphax créée par un député nahdhaoui spécialement pour les besoins des transports de djihadistes à destination de l’Irak et de la Syrie aurait assuré entre 149 et 172 voyages à bord d’un Airbus 319 pour une capacité de 150 places. Ce qui donnerait pas moins de 22 000 djihadistes envoyés dans la zone Irak-Syrie,
-des milliers de départs volontaires par vols réguliers à partir de Tunis Carthage, Enfidha et Djerba, autant d’aéroports qui desservent la Turquie;
-les départs par voie terrestre à travers la Libye probablement par mer et par air à partir de ce pays vers la Turquie ou directement vers la Syrie et l’Irak;
-les volontaires tunisiens venus directement de France, de Belgique et d’Allemagne que l’on fait passer pour des ressortissants de ces pays,
-et enfin en 2014 l’ancien ministre de la justice de la mouvance nazislamiste tunisienne le dénommé Bhiri a même avancé le chiffre de 100 000 terroristes en attente de son feu vert pour déferler sur la Tunisie.
Nonobstant les centaines de Tunisiens qui combattent dans les rangs de l’Aqmi, Ansar al-Charia et la Qaïda.
Minimiser le nombre de djihadistes reviendrait à minimiser le danger voire l’occulter et le nier.
Que sont devenus les milliers de fugitifs des prisons tunisiennes au lendemain de la chute rocambolesque de Ben Ali ? Il y a fort à parier que ce scénario était destiné pour alimenter le vivier djihadiste.
Des fois je me demande si la farce révolutionnaire tunisienne n’était pas un subterfuge pour faire de ce pays un pourvoyeur de djihadistes pour la Syrie, le Yémen, le Mali, la Libye, l’Irak et l’Algérie ?





Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 27 invités