Salem Ben Ammar

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres subdivisions du forum - Exprimez vous et débattez entre vous - dans le respect de l'autre.
Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19442
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » ven. 3 mars 2017 11:52

Dernier message de la page précédente :

De Salem Ben Ammar

Pour avoir posté les photos des exactions de Daech en Syrie Marine Le Pen est menacée par la levée de ses immunités parlementaires. Comme si elle était complice des crimes contre l'humanité de Daech. Beaucoup d'entre vous vont s'en réjouir sans savoir qu'à travers cette sanction inique et scélérate c'est notre liberté d"expression qui est en danger de mort. La soutenir n'est pas adhérer à ses idées c'est dénoncer le déni de justice dont elle est victime et que nous-mêmes nous risquons immanquablement d’en faire l'objet demain.
Nous sommes quelques uns à avoir posté de telles photos et certainement pas pour faire la promotion de Daech mais pour réveiller les consciences endormies par le discours lénifiant et idyllique sur la candeur de cette idéologie innommable. véhiculée par ses idiots utiles en Occident et qui est la sève doctrinaire des auteurs des crimes contre l'humanité. Lesdits photos ont valeur de témoignage pour que le monde sache à quoi s'en tenir s'il ne prend pas ses responsabilités historiques pour éradiquer le péril nazislamiste.
==================================
Tunisie : une société qui lapide les animaux ne peut avoir aucun respect de la vie humaine. Il y a 48 heures des citoyens de ce pays ont tué à coups de jets de pierre un pauvre crocodile au zoo du Belvédère. Que pourrions attendre des humains qui ne jurent que par la mort du monde du vivant ?
=================================
Désolé mon problème n'est ni Marine ni Fillon c'est le péril musulman. Ils n'ont pas du sang français sur les mains. Ils ne sont officiellement coupables de rien. Quand bien même ils seront mis en examen ils ne seront pas pour autant reconnus coupables. Ne nous faisons pas juges au lieu et place de leurs juges.
Ils ne présentent aucun danger pour la France. Ils ne sont ni des terroristes ni des islamistes. Ils ne sont pas parfaits ne le sommes-nous nous-mêmes ?
Au lieu d'unir nos forces et dépasser nos querelles de clochers nous nous offrons en spectacle pour amuser la galerie de ceux qui ne jurent que par notre perte.
J'aurais aimé que vous que vous fassiez preuve de la même virulence que lors des attentats qui ont coûté la vie à plus de 240 morts et marqué dans leur chair plus de 300 Français pour dénoncer les vrais coupables.
Marine Le Pen et Fillon ne sont pas les ennemis de la France ne nous trompons pas de cible et ne tombons pas dans le piège de la diversion.
Gardons notre énergie pour sauver ce pays de son naufrage dont nous sommes tous responsables.
================================
Mon feu père avait pleuré la mort de son chien auquel il avait donné une sépulture dans son champ. Il l'aimait tellement qu'il n'avait jamais plus adopté un autre chien jusqu'à sa mort. Pour lui il avait perdu un ami fidèle irremplaçable. Et pourtant cet homme était musulman ce qui est certain il ne l'était pas dans le sens littéraliste du terme.
===============================
Curieux de savoir si tuer un animal en Tunisie et dans le monde musulman est punissable pénalement ? Il est à douter quand on sait que dans les pays qui appliquent la charia on peut tuer impunément un non-musulman jugé par Allah comme étant la pire bête qui puisse exister. Un être humain non-musulman ou un animal guère de différence. Je suis très attristé par la mort de ce pauvre crocodile massacré par les daechiens locaux
==============================
On ne peut respecter les animaux autrement que par leur utilité pour l'humain comme le recommande l'islam ? A ce que je sache les animaux sont surtout utiles pour l'écosystème et non pas pour leur viande, or ils ne sont pas tous comestibles loin s"en faut, leur peau et pour le transport. Malheur aux chiens noirs jugée comme une espèce maudite, l'incarnation du djin, le diable, dans le. Coran. Le respect des animaux dans cette belle religion de l'amour du monde animal déconseille fortement à ses fidèles d'adopter des chiens domestiques car ils ont des effets dilutifs sur leurs bonnes actions
=============================
Sincèrement elle ne propose strictement rien pour contrer la montée du péril de cette idéologie innommable qui convoite la France depuis 732. Je suis un des rares à avoir proposé deux plans de mesures pour éradiquer l'engeance contagieuse de cette idéologie. Ce n'est pas par les effets d'annonce démagogiques et insultants pour les autres religions que l'on va la stopper dans sa progression vertigineuse. Le danger pour la France et le monde n'est pas le turban sikh, la kipa juive, la soutane chrétienne ou la robe du moine bouddhiste, c'est les signifiants politiques et ideologiques du voile islamique et du kamiss afghan. Quand on un vrai projet pour la France on ne vise la bonne cible et on ne dirige pas son viseur sur les citoyens inoffensifs et qui ont tout donne a la France.




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19442
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 4 mars 2017 12:08

Si Israël n’avait pas existé le monde musulman l’aurait inventé pour en faire le bouc émissaire de ses maux endémiques
Salem Ben Ammar 2 commentaires


Qu’Israël fomente des complots contre le monde musulman et alors ?

C’est la preuve que les musulmans et notamment ceux qui les gouvernent sont des bons à rien et sont incapables d’en faire autant. Ce n’est pas un honneur de faire de l’autre son bouc-émissaire ni de lui servir de pion et encore d’avouer son état de faiblesse mentale.

Par conséquent, ce n’est pas le procès d’Israël qu’il faut faire, à supposer que tout ce qu’on raconte c’est vrai, ce dont il est douter car ça sert surtout pour nourrir la haine du juif dont Israël n’est qu’un alibi, c’est le procès du monde musulman qu’il faut instruire sur son incapacité d’accéder au monde adulte et de rejoindre le train de l’histoire.

Comme on ne peut pas juger un malade en l’occurrence le malade musulman, atteint de graves troubles de confusion mentale, sujet à des crises récurrentes de paranoïa aiguë qui souffre d’altération profonde de ses facultés de discernement, on doit le déclarer médicalement irresponsables de ses actes et de le faire interner dans un méga asile et ce n’est pas la place qui manque dans leurs aires désertiques, parce qu’il est un danger pour lui-même d’abord et un vrai danger pour l’humanité ensuite.

Capable d’entrainer le monde dans une nouvelle boucherie, lui qui baigne dans le sang humain au quotidien, vouant un véritable culte à la mort et dont les doctes de sa foi enseigne le cannibalisme et la façon dont il faut pratiquer la double-mort sur la victime, soit crucifier-décapiter soit abattre et égorger.

Il est plus que jamais urgent de mettre le monde musulman en quarantaine et surtout ses dirigeants est une mesure d’hygiène publique et de salubrité internationale. Voire au besoin mettre sous tutelle internationale ceux des musulmans qui ne sont pas lourdement atteints.

Leur obsession passionnelle de retourner vivre dans le passé qui n’est pourtant pas le leur, celui de leurs colons auxquels ils s’identifient comme s’ils étaient leurs pères géniteurs, et faire resurgir de la mémoire défaillante de leur histoire un ignoble passé illusoire et apocryphe incarné par un passé tout aussi ignoble de leurs aïeux (salaf) imaginaires, est symptomatique d’une pathologie psychique incurable.

Comme on ne prête qu’aux riches et aux plus intelligents que soi Israël n’a pas à rougir d’être affublé du titre de chef-marionnettiste d’une masse de gens qui tourne le dos à l’avenir pour prendre le passé en pleine figure. La honte c’est de se faire passer pour l’éternelle victime du complot juif.

La même rengaine depuis 1434 ans et ce n’est pas fini. Ils sont restés figés au VII e siècle, l’époque où les juifs et les chrétiens furent chassés d’Arabie, leur horloge aura toujours 1434 ans de retard sur le reste du monde.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19442
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » lun. 6 mars 2017 19:54

Le mythe de l’identité arabo-musulmane
Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Je n’ai jamais fait l’amalgame entre arabe qui désigne celui qui tire ses origines des tribus d’d’Arabie et musulman qui est une religion.

Parler la langue arabe ne crée pas des liens ethniques avec l’Arabie, c’est occulter la vraie histoire des peuples tombés sous le joug des envahisseurs arabes qui leur avait imposé leur langue et leur religion par la force de l’épée et comme le définit Ibn Khaldoun est arabe celui qui situe généalogiquement dans l’une des tribus d’Arabie.

Par conséquent s’exprimer dans cette langue devenue au fil des siècles la langue maternelle imposée à un ensemble d’êtres humains différents anthropologiquement, historiquement et biologiquement ne signifie pas nécessairement que les individus qui pratiquent cette langue sémite qu’ils se reconnaissent et s’identifient dans ce que les nationalistes arabes, agents de l’impérialisme arabo-musulman, appellent : est arabe celui qui parle arabe, qi se veut arabe et qui se dit arabe.

Comme si être arabe ça se décrète et se revendique et qu’il suffit de le parler pour s’apparenter à une des tribus arabes, niant ainsi ses vraies racines culturelles et ethniques que les arabes avaient détruites au profit de leur modèle ethnocidaire. Comme un esclave tout fier d’afficher sa condition d’esclave propriété de son maître.

Etre arabophone renvoie plutôt au fait colonial arabe comme être francophone est lié témoigne de l’héritage colonial. Sauf que la première est dotée du statut de langue maternelle du fait de son caractère liturgique et la deuxième le statut de la langue du colon. Alors qu’aussi bien l’une comme l’autre sont et notamment pour l’arabe évocatrices du dépouillement de ces peuples de leur identité politique, historique et culturelle.

Autant le français était porteur de valeurs de lumière et d’humanisme autant l’arabe n’a rien fécondé en termes de développement humain et d’acquis sociaux et politiques. En voulant englober tous les peuples arabisés contre leur volonté, on a voulu les fondre dans le même moule arborant la bannière arabe. Et voilà comment des peuples qui ont écrit et marqué l’histoire universelle se voient amputés et mutilés de ce qui leur moelle épinière et de leur mémoire historique. Comme je n’ai jamais fait l’amalgame entre un arabe et un syrien, un arabe et un djiboutien, un arabe et un mauritanien, un arabe et un égyptien, un arabe et un palestinien, un arabe et un algérien, un arabe et un irakien, un arabe et un tunisien, etc…Faire un tel amalgame c’est une insulte à l’histoire millénaire de ces peuples , faire fi de leur histoire politique, militaire, civilisationnelle, leur identité propre, leur particularisme humain, leur existence pré islamique. Les assimiler à des arabes cela revient à dire que les territoires colonisés par les arabes venus de la Péninsule arabique étaient des terra nullus, des territoires sans peuplements humains, à moins qu’ils ne fussent génocides.

Les arabes n’étaient pas comme ces ces familles européennes qui avaient colonisé le Far West américain avaient peuplé ces contrées sauvages et hostiles eux qui n’avaient et ont toujours comme du sens du mot peuplement que la destruction et la ruine des peuples tombés sous leur joug. Or, c’est faux et archi-faux. Ces territoires avaient une histoire, une culture et une civilisation. Cette manœuvre d’uniformisation des peuples que tout sépare des arabes et de rupture radicale avec leur passé qu’au point que des prénoms comme Kuseila et Dihya ( Kahina) sont interdits en Tunisie et en Algérie tend essentiellement à mettre une chape de plomb sur les dégâts dévastateurs commis par les arabes lors de la conquête. En laissant croire à ces peuples ce qu’ils ne le sont pas réellement, cela empêche toute révision de l’histoire des crimes génocidaires perpétrés contre ces peuples. L’illusion de l’identité arabe agit ainsi comme un soporifique qui interdit tout travail d’introspection identitaire et pire encore faire de soi l’ennemi de soi, à l’exemple des Kabyles en Algérie objet de rejet et de haine de la part de leurs propres frères biologiques qui se veulent plus arabes que les arabes eux-mêmes et qui considèrent qu’être Amazighs est une infamie et une insulte à la pureté de leur sang arabe.

Ce n’est pas par hasard que les forces obscurantistes de la Péninsule arabique qui oeuvrent d’arrache-piedsau maintien de leur pouvoir de domination sur les peuples arabisé, s’appuient sur les milices-renégates locales acquises à la cause de l’arabo-islamisme particulièrement dans les pays afro-méditerranéens pour étouffer dans l’œuf le réveil des consciences identitaires de ces peuples. Les pétromonarchies arabes sont elles en réalité les vraies ennemies de ces peuples, elles savent que tant qu’ils n’ont pas entrepris leur propre réécriture de leur histoire et gagné leur indépendance politique en coupant les liens vérolés et d’allégeance qu’elles exercent sur eux à travers la Ligue Arabe et l’O.C.I. elles n’ont aucun souci à se faire pour leur propre pérennité qui repose elle-même sur un socle en sable qui pourrait être balayée au moindre coup de vent.

Il n’y a pas mieux pour elles que le spectre salafiste, nihiliste et négateur de toute histoire pré islamique jugée comme une hérésie afin de les culpabiliser et les inhiber dans leur reconquête d’eux-mêmes. La destruction des statues de Bouddha de Bamiyan en Afghanistan par les Talibans, l’incendie criminel de l’Institut d’Archéologie du Caire, la Fatwa appelant à détruire les Pyramides etc… témoignent de la néo-dictature culturelle et idéologique que les forces obscurantistes et ultra réactionnaires arabes veulent ré imposer à ces peuples par le biais de leurs agents propagandistes miliciens locaux. L’arabisme et l’arabité n’ont jamais été et ne le sont toujours pas vecteurs de dignité, de liberté, d’égalité, d’humanité,d’éthique, et de justice sociale, elles sont un instrument d’aliénation des peuples à un mode de pensée et un modèle de société des plus archaïques et rétrogrades que les miliciens salafistes drapent dans le sacré, alors qu’il est surtout une sacralisation et une idéalisation de la barbarie humaine et de la loi de la jungle pour des primates.

Au nom de ce sacré qui porte en lui tous les germes de crimes contre l’humanité et la petite enfance, les partisans de l’arabo-islamisme, à la traitrise chevillée au corps, vveulent effacer d’un seul trait de plume les histoires merveilleuses des Egyptiens, des Assyriens, des Mésopotamiens, des Berbères auxquels on doit la conquête de l’Espagne , des Phéniciens auxquels on doit l’alphabet moderne et la viticulture, etc ? Le vrai sacrilège est de diluer tous ces peuples dans une identité arabe au mépris de leur identité originale ?

L’identité d’un peuple est dans sa mémoire historique, toute tentative de l’effacer de sa mémoire est une atteinte à son intégrité culturelle. Etre arabe consiste à se renier soi-même et à s’affubler du masque de la honte de soi et de la peur de se regarder dans son propre miroir. Comme si le miroir arabe est valorisant et gratifiant et le sien est synonyme d’indignité et d’humiliation.

Semblant ignorer que leurs maîtres-esclavagistes arabes qui sont les dépositaires ethniques et idéologiques de l’héritage du prophète n’ont pour eux que mépris et suffisance. Etre arabe n’est qu’un mécanisme d’identification conscientisée à ceux qu’on considère comme supérieurs à soi. Comme un séide reconnaissant à son maître de l’avoir affranchi.

En conclusion, il n’ y a pas de quoi être fier de se réclamer de la culture de ses colonisateurs exubérants, racistes et arrogants. Qu’a-t-elle véritablement fécondé dans les pays arabisés ? Rien que ruine et désolation !



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19442
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 11 mars 2017 12:51

Appel aux musulmans : ne faites pas de vos pays une nouvelle Allemagne nazie, par Ben Ammar Salem

Dans cet article publié sur Tunisie Info, Ben Ammar Salem, un tunisien lucide, s’exprime plus librement sur l’islam que ne le fait n’importe quel média français, où la pensée unique et totalitaire interdit ne serait que d’examiner les similitudes qui rapprochent le nazisme de l’islam politique.

Image
Crier sa haine du juif et du non-musulman est un leitmotiv dans le monde musulman et plus encore en Tunisie

Les musulmans sont comme ces coureurs cyclistes du dimanche largués par le peloton qui au lieu de doubler d’efforts et d’énergie pour refaire leur handicap, ils se mettent à vociférer, à maugréer, à vitupérer, à s’agiter comme des forcenés, à stigmatiser et couvrir leurs devanciers d’un torrent de boues d’insultes et d’invectives comme s’ils étaient responsables de leur retard irréversible. Toujours la faute à l’autre, érigeant l’autre en bouc-émissaire de tous leurs échecs pathétiques, se donnant bonne conscience en brandissant l’étendard du religieux pour masquer leur propre insuffisance et se regarder de leur propre miroir. Quand on est incapable de faire sa propre introspection pour comprendre et analyser les causes de sa faillite, on se sert de l’autre comme un criminel cherche à se fabriquer un faux alibi pour échapper aux Fourches Caudines de la justice. Crier sa haine du juif et du non-musulman est un leitmotiv dans le monde musulman et plus grave encore en Tunisie, elle dont ni ses rues ni ses mosquées n’ont été des espaces inquisitoriaux et d’appels au meurtre du juif dans toute son histoire post-1956 et bien avant, à l’instar des scènes de pogroms et des autodafés devenus la marque de fabrique locale depuis le retour du Raspoutine tunisien R. Ghannouchi sur le sol national. Le pays de la douceur de vivre et du bien vivre ensemble ressemble désormais à une cité du monde des ténèbres offrant un visage de la barbarie humaine. Sans âme, ni raison humaine, où seuls dominent les cris des meutes de loups en voie de coloniser son territoire et ses agoras. La Tunisie est en train de perdre inexorablement son humanité et son pacifisme, pour accéder au statut de l’ignominie et l’indignité internationales.

En un temps record, elle vient d’être sacrée terre de djihad et premier pays pourvoyeur de chair à canon dans la guerre impérialiste téléguidée par l’OTAN contre la Syrie. Manquant de discernement, veules, cupides et attirés certainement par l’appât du gain et les prébendes paradisiaques, ils ne se rendent pas compte qu’ils sont des marionnettes, des simples pions, une simple force d’appoint dans une guerre hégémonique néo-impérialiste. Comme ils ne savent pas que ceux-là mêmes qui les manipulent et les soudoie sont les mêmes qui dénoncent la montée du fanatisme et de l’obscurantisme en Tunisie. En vendant leur âme au diable comme ils qualifiaient eux-mêmes leur marionnettiste américain, ils discréditent l’image de leur propre religion qui n’est plus en état de guerre, dar al harb, depuis le 11 ème siècle, et jettent en même temps l’opprobre sur leur propre pays.

Cette violence latente et nourrie par des préceptes coraniques d’un autre temps

Tout ceci leur importe peu tant qu’ils ont l’ivresse de donner libre-cours à cette violence latente et nourrie par des préceptes coraniques d’un autre temps. Se croyant investis d’une mission divine, ils ne ratent plus une occasion pour exhiber leurs crocs et cracher leur venin sur tous ceux qui n’entrent pas dans leur moule idéologique. Aujourd’hui plus aucun espace n’est épargné, la mosquée comme la rue et le terrain syrien voire les cités-ghettos européens, ils sont devenus le théâtre de la catharsis musulmane où l’on joue la tragédie de sa propre vie où l’on fait de l’autre, cet ennemi imaginaire mais personnifié par des versets diaboliques et velléitaires pour exciter leurs pulsions destructrices et attiser le feu de la haine jamais éteint depuis 1430 ans.

Des versets coraniques aussi innocents et humanistes que le nazisme

Dans un tel climat délétère et hostile au droit à la différence, de l’exacerbation du fanatisme religieux, nourri par des versets coraniques aussi innocents et humanistes que le nazisme, auquel les islamistes vouent un véritable culte religieux, les prêches ne peuvent être à contre-courant de ce climat. Ils sont à la fois contaminés par le ver venimeux inoculé dans le fruit tunisien par les forces prédicatives et mercenaires wahhabites, et surtout ils servent d’exutoire à l’âme tourmentée des tunisiens en manque de repère, agonisant et désespérés, sans perspectives d’avenir, sauf les promesses de prébendes divines dont les abreuvent les prédicateurs-charlatans, vendeurs d’illusions et escrocs de la foi. Au lieu du pain et du jeu, on leur distille et on leur sert dans les mosquées un breuvage infect et empoisonné portant en lui tous les germes du poison mortel de la barbarie nazie.

Quand on fait de la haine de l’autre un projet politique, on finit toujours par mourir de sa propre haine. L’histoire ne manque pas d’exemples en la matière. A commencer par la tyrannie arabe elle-même.

– See more at: http://www.dreuz.info/2012/12/appel-aux ... LvLjf.dpuf




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19442
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 11 mars 2017 13:08

Salem Benammar
· 16 h ·

Je ne cesse de le rappeler les Nord-Africains sont l'image vivante de ce que les Occidentaux deviendront demain et en crachant sur eux ils ne font que cracher sur eux-mêmes. Une terre judeo-chrétienne bien avant l'Occident et avec l'islam elle a perdu son âme et son histoire. Vous les traitez comme des moins que rien mais un jour vous ne serez plus rien parce que vous n'avez rien fait pour anticiper le péril musulnan
Trop confiants et suffisants vous avez trop surestimés de vos forces sans vous rendre compte que vous avez votre talon d'Achille la natalité et votre refus d'assumer votre identite chretienne.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19442
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » dim. 12 mars 2017 15:37

Contre l’hydre islamique, Trump doit prendre les mesures les plus drastiques et coercitives
11/03/2017 Salem Ben Ammar 2 commentaires

Contre l’islam, Trump doit aller beaucoup plus loin et frapper le serpent à la tête
Publié par Salem Ben Ammar le 16 février 2017

Si j’étais Donald Trump, je ne me serais pas contenté des demi-mesures héritées de la précédente Administration concernant les 7 pays à risques pour la sécurité des E.U.(Irak, Iran, Lybie, Somalie, Yémen, Soudan et Syrie)

J’aurais frappé très fort d’emblée en mettant hors d’état de nuire les deux têtes du serpent wahhabite : le Qatar et l’Arabie Saoudite et les principaux pays pourvoyeurs de terroristes en Syrie, Irak et Libye et en premier chef la Tunisie dont les ressortissants sont les plus nombreux au sein de Daech.

De même que j’aurais rappelées ambassadeurs américains dans tous les pays musulmans sauf l’Égypte pour faire comprendre à ces pays qu’ils sont tous responsables de la propagation du virus djihadiste. S’ils voulaient réellement l’éradiquer, ils auraient pu se doter d’une véritable force d’intervention en Syrie et en Irak pour lutter contre Daech et protéger ainsi les populations civiles.
Leur silence est le meilleur allié des escadrons de la mort djihadiste.
De la même façon, Donald Trump devrait demander à la justice américaine de lancer des mandats d’arrêts internationaux contre les cheikhs enturbannés qui financent les mouvements terroristes au monde.

Il serait aussi opportun d’ouvrir une enquête sur les implications de l’Administration d’Obama et de l’Union européenne notamment la France et la Belgique ainsi que la Grande Bretagne. dans l’explosion du phénomène djihadiste et la tragédie des peuples syriens et libyens.
Le vrai changement aura du sens lorsque toute la lumière sera faite sur les collusions criminelles entre l’Occident et les oligarchies wahhabites.
On ne frappe pas le mal à ses racines en décrétant l’interdiction du territoire américain aux ressortissants des pays pris dans la tourmente de la guerre comme le Yémen, la Syrie et la Libye, qui sont les premières victimes de cette agression multipartite contre leurs pays.

Même si cette mesure est fondée d’un point de vue juridique, diplomatique et sécuritaire, il n’en demeure pas moins que pudiquement, elle reste timorée.
Tant que l’on ne met pas nommément en cause les vrais artisans des malheurs des peuples depuis les attentats du 11 septembre 2001, et qu’on ne prend pas toutes les mesures de rétorsion à leur égard, on ne pourra jamais parler de rupture totale entre Trump et Obama. Et le terrorisme aura encore de l’avenir devant lui.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19442
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mar. 14 mars 2017 14:18

Le vrai péril pour la France c’est quand les musulmans seront 10 millions à voter
09/03/2017 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Bientôt nous allons rigoler avec les revendications des musulmans de France : nous constituons près du tiers de la population française. En toute logique nous devons prétendre au tiers des sièges dans les différentes institutions nationales et locales représentatives du peuple.Or, nous sommes mis sur la touche alors que vous êtes élus grâce à nos voix. Soit vous nous faites de la place sur vos listes soit nous créons nos propres propres partis politiques, ce qu’ils ont déjà commencé à faire, et nous présenterons nos candidats partout en France.

Un autre péril qui menace la France où ils pourraient un jour ou l’ autre metttre la main sur l’Assemblée Nationale et adopter les lois favorables à l’islam.

Ils sont des électeurs aucune loi en France ne saurait étouffer leurs velléités politiques.

Quand ils seront 10 millions à voter ce qui ne saurait tarder quand on sait qu’un jeune sur 5 au moins est de parents nord-africains, les urnes de la démocratie pourraient se transformer en urnes de ses cendres. Une conquête tranquille de pouvoir sans heurts ni effusion de sang. En naturalisant les musulmans à tour de bras la France n’a peut-être pas imaginé le scénario qu’un jour ils seront des électeurs et des éligibles et qu’ils pourraient ainsi l’achever. Un musulman est par définition un soldat au service de la cause de sa religion il n’a que faire de l’intérêt général d’un pays censé être de surcroît un dar al harb, une ère à conquérir, qui naïvement lui offre lui-même les armes de ses lois trop généreuses pour faire triompher la cause de l’islam.

La France peut toujours fermer ses frontières et durcir les conditions d’accès à sa nationalité mais elle ne peut plus faire grand-chose contre la forte poussée démographique et le poids électoral grandissant de ses musulmans. Quelle que soit la force politique qui sera amenée à diriger les affaires du pays aux lendemains des prochaines échéances électorales présidentielles et législatives elle n’aura pas toute la marge politique nécessaire pour les traiter en simple vivier électoral où l’on vient puiser ses voix tous les 5 ans. C’est fini le temps où ils font figure de simples figurants sur la scène politique française.Ils savent parfaitement que le temps joue pour eux et que statistiquement ils constituent le premier politique en France avec au moins 10 millions de militants déterminés et mus par le même idéal islamiser la France. Pour l’heure ils sont capables de se fondre dans le creuset républicain pour ne pas continuer à nourrir les sentiments de rejet et de défiance dont ils font l’objet au sein de la majorité des Français. Ils préfèrent temporiser et poursuivre subrepticement leur stratégie d’araignée qui tisse inlassablement sa toile à l’ombre des tours en béton et s’étendre dans les coeurs des villes comme à Marseille, Paris, Lille et Toulouse où des quartiers entiers sont totalement islamisés.

Pourquoi vont-ils relever le défi d’une guerre civile qui pourrait leur être fatale alors qu’ils ont tout intérêt à avancer à visage couvert et renforcer leur assise démographique et électorale sans que personne n’y prenne garde ?

La France islamisée est pour bientôt et les musulmans s’en frottent les mains comme si leur victoire est acquise à 100%.

Et ce n’est pas des gesticulations verbales enfiévrées et hystériques que les Français depuis plusieurs générations vont arracher la France des griffes de l’hydre musulmane.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19442
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mer. 15 mars 2017 11:26

Mammifère ou champ de labour, à la femme musulmane de faire son choix
18/09/2016 Laisser un commentaire


Image

Un journal satirique prête aux grands savants saoudiens encoraniqués du cerveau un scoop scientifique inédit dans l’histoire de la biologie humaine et animale, la femme ne fait pas partie de l’espèce humaine, c’est un mammifère.

Une avancée considérable dans la science charlatanesque islamique. La voilà qui change de statut, elle pourrait désormais être un animal d’extérieur et pas besoin de se se cacher du regard de l’homme. Si leurs élucubrations scientifico-délirantes s’avèrent justes, la femme saoudienne peut espérer un avenir au soleil du désert arabique comme pour les vrais camélidés.

Elle n’aura plus besoin de revendiquer la liberté de conduire et de circuler, c’est elle qui va conduire son chamelier qu’elle aura tout le loisir de le faire désarçonner si le cœur lui en dit. On ne saurait leur faire grief d’avoir fait passer la femme d’un objet non-identifié à une quadrupède hybride de la famille des camélidés et des bovidés.

Une découverte saluée comme il se doit par Jillian Birch, porte-parole d’Amnesty International, qui a déclaré qu’elle est optimiste quant à l’avenir des femmes en Arabie Saoudite, un pays phare dans les droits de la femme et les libertés humaines, ce qui lui vaut la reconnaissance de la communauté internationale toute heureuse et fière de lui confier la présidence du groupe du Conseil consultatif des droits de l’homme des Nations-Unies.

« Ce verdict montre les progrès incroyables du mouvement des droits des femmes au cours des 50 dernières années, » a t-elle admis dans une conférence de presse ce matin. « Enfin, les femmes ne seront plus simplement considérées comme des objets sans âme, mais comme des mammifères à part entière, avec les mêmes droits que les autres animaux de leur espèce tels que les chameaux et les chèvres, » dit-elle, visiblement très émue. « Les femmes sont encore loin d’être considérées comme 100% humaines, mais leur état s’améliorera considérablement grâce à cette décision ».

c/2016/03/10/arabie-saoudite-un-comite-de-scientifiques-a-statue-que-les-femmes-sont-des-mammiferes-et-non-des-etres-humains

Image

En assimilant la femme à un chameau, un dromadaire ou une chèvre, les savants de l’islam donnent une consistance scientifique à la zoophilie que Mahomet la science en était un fervent adepte.

Peu importe le partenaire tant que ces êtres qui ont le sexe à la place du cerveau et vice-versa, ont un réservoir pour déposer leur super glue.

Mais si la femme est un mammifère de préférence docile et obéissant l’homme serait quoi juste ? Un vertébré de seconde zone ? A moins que l’homme ne se soit pas fait tout seul, son spermatozoïde se transforme tout seul en embryon, nul besoin de rencontrer l’ovule féminin comme le proclame le traité de la biologie humaine encoraniqué : « Ô humains! Si vous avez quelques doutes sur la résurrection, nous vous avons créées de terre puis d’une goutte de liquide, puis d’une sorte de sangsue [l’homme est donc un hermaphrodite] puis d’une chaire mâchée. » (S. 22, V.5).

Leur découverte anthologique leur vaut de figurer à la première place du palmarès de l’ultra-machisme et du sexisme.

Elle remet même en question la thèse de Mahomet, qui lui aussi mériterait qu’on lui tresse des lauriers en chardon et en ronces trempés dans l’urine d’une jeune chamelle. Allah a créé l’homme invariablement de poussière (3, 59), mais aussi de boue (38, 71), d’extrait d’argile (23, 12), d’une argile sonnante comme le poterie (55, 14), d’une argile crissante (15, 26), une autre fois d’une boue collante (537, 11), en passant par une boue malléable (15, 26).

L’homme a été malaxé et passé par toutes les textures boueuses et argileuses, avant qu’Allah ne lui insuffle une partie de son esprit. Et de l’homme, il créa la femme en l’amputant chirurgicalement d’une côte plus tordue, voilà pourquoi la femme est frappée d’une malédiction éternelle, être imparfait et pervers dès sa création. Craignez votre seigneur qui vous a créé d’une seule personne et a créé de celle-ci son conjoint (4, 1).

C’est l’évidence scientifique même qui n’a pas besoin d’être prouvée tant qu’elle est énoncée par Mahomet. Il n’en demeure pas moins qu’elle infirme la théorie de ces grands savants labellisés par Allah lui-même.

Ils n’ont pas commis un sacrilège, ils se rendus coupables d’une contre-vérité scientifique dans le sens musulman du terme.

Bizarrement, leur découverte sur l’origine de mammifère placentaire tridactyle de la femme dotée de 74 chromosomes soit davantage que le bipède humain ne semble guère avoir suscité la moindre réaction hostile de cette incroyable communauté rationaliste et positiviste qui illumine le monde de tout son savoir au point que les vrais mammifères sont heureux de ne pas appartenir à cette espèce d’humanoïdes décérébrés.

Mais qu’en pensent les femmes musulmanes qui se voient aujourd’hui relégués au rang des bovidés et des camélidés ? Apparemment c’est moins offensant pour elle que leur statut de champ de labour.

Mais ne vénèrent-elles pas justement un homme qui « comparait la femme aux chèvres pour leur complaisance et leurs facilités. Elles peuvent aussi se comparer aux vaches et aux chamelles parce que l’homme peut leur monter dessus » ? ( Ehkem El-Korane, ibn El Arabi, V. 4, ).

De champ de labour, de déficiente mentale à l’esprit dans le vagin et à monture que tous les hommes peuvent chevaucher la femme est vraiment gâtée par Allah et Mahomet.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19442
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 18 mars 2017 12:13

Va-t-on juger Salah Abdeslam ou enfin l’islam qui arme sa main ?
Salem Ben Ammar laissez un commentaire pur l'amour d'Allah Puissant et Sage

Image
Le petit soldat d’Allah Salah Abdeslam vient de signer sa reddition. C’est rare qu’un soldat d’Allah se rende entier aux mécréants et qui va ainsi être jugé ugé par la justice des hommes, à moins que ses avocats n’introduisent une requête en suspicion légitime à cause de l’impéritie et l’incompétence de notre justice pour juger un musulman de son envergure qui ne reconnaît que les lois d’Allah qui sont les seules qui sont dignes de lui.
Il y a déjà eu un précédent au Canada où le terroriste a récusé la justice canadienne au motif qu’un musulman ne peut être jugé que par la justice d’Allah.

http://www.postedeveille.ca/2013/04/les ... ammar.html

Et comme c’est Allah qui tue à travers lui et endosse la responsabilité de l’acte, on peut aisément imaginer qu’il sera disculpé de son crime car Allah ne se condamne pas lui-même. Il est au-dessus de ses propres lois. La morale juridique musulmane a ses règles que le droit humain ignore.

Les siens auraient préféré certainement le savoir explosé avec sa ceinture pour rejoindre le bordel d’Allah car toutes leurs théories échafaudées sur le complot occidentalo-sioniste qui aurait armé la main des soldats d’Allah le 13 novembre va prendre un sacré coup de glaive dans l’aile d’une part et d’autre part son manque de bravoure va lui coûté cher. Allah n’aime pas ses soldats qui ne se tuent pas pour lui. Le bon soldat est celui qui se tue et tue dans son sentier.

Bravo toutefois aux policiers belges et français de l’avoir capturé vivant au péril de leur vie. Mais si cette coopération franco-belge avait fonctionné plutôt peut-être que que 130 vies humaines auraient été épargnées et les blessés ne le seraient pas pour le reste de leur vie.

Son arrestation ne va pas réparer le mal que ce monstre de haine avait causé. Il a tué la vie et a plongé tout un peuple dans l’horreur pour l’ignoble cause de son Allah qui fait le malheur des hommes depuis 1437 ans.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19442
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 18 mars 2017 15:51

Tous les musulmans ne sont arabes et tous les arabes ne sont pas musulmans
18/03/2017 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

La pire chose qui m’insupporte est l’amalgame entre arabes et musulmans. Tous les Arabes ne sont pas musulmans et tous les musulmans ne sont pas arabes. Ces derniers représentent 20 à 25%, dont une minorité chrétienne, du nombre total des musulmans dans le monde évalués à 1,6 milliards. Ils ne sont pas non plus tous des buveurs de l’urine de camélidé malgré ses supposées vertus thérapeutiques contre le cancer jamais validée à ce jour mais qui est peut être surtout nuisible à la santé humaine.

http://lesobservateurs.ch/2014/05/09/vallette-15/.

http://www.agoravox.fr/actualites/sante ... die-151234

Pour avoir vécu moi-même pendant les 20 premières années de ma vie en Tunisie, et avoir aussi bien rencontré des musulmans de tous les pays outre mes travaux de recherche en Anthropologie sociale sur l’Islam indien je n’ai jamais rencontré un amateur de ce type de breuvage dont sont férus les fondamentalistes musulmans et les wahhabites par fidélité à Mahomet le maître de pharmacopée charlatanesque traditionnelle musulmane. Mais comme dans toutes les cultures du monde il y a toujours cette propension naturelle chez l’homme à croire aux vertus de la médecine de grand-mère et les musulmans n’échappent pas à cette règle.

Nul besoin de leur faire un procès en sorcellerie pour un produit dont la consommation ne présente aucun danger pour la santé publique de leurs détracteurs. Il n’y a certainement pas plus proportionnellement de musulmans qui se gavent d’un tel remède que de Français qui croient aux bienfaits de la médecine naturelle.

http://www.lexpress.fr/actualite/societ ... 59479.html

Il est indécent de moquer les hommes pour leur folklore et de les loger tous ainsi à la même enseigne sous prétexte que c’est un trait caractéristique de leur culture. Or, l’urine de chameau ne fait pas partie de la culture nord-africaine par exemple.

Projeter ses élucubrations ethnocentriques sur autrui est symptomatique de ses propres troubles identitaires, de son mépris de l’autre et de soi et de sa misère intellectuelle. On se sert de l’autre comme un exutoire et un paravent pour masquer son ignorance crasse nourrie par des idées préconçues des clichés à vomir fruits des complexes de supériorité et de préjugés aux relents racistes et xénophobes.

Pour vaincre l’obscurantisme musulman,le plus grand péril de notre temps, il faut raison garder et ce n’est certainement pas en répandant sur les musulmans des torrents de boue nauséabonds que l’on va y arriver.

Les musulmans ne sont pas des tous intégristes et caressent le dessein de détruire l’humanité au profit de l’islam ils sont ce témoignage vivant qui rappelle aux Occidentaux le danger qui les guette s’ils ne font rien pour se prémunir contre l’islamisation galopante de leurs sociétés et les collusions coupables entre leurs élites politiques, financières et médiatiques avec les têtes du serpent wahhabite.

En les dénigrant on crache sur leur histoire qui a été en partie bénéfique à la Renaissance de l’Occident. Ils étouffent sous le poids écrasant de leurs dogmes castrateurs, liberticides et archaïques qui paradoxalement séduisent une minorité d’occidentaux qui vient augmenter le nombre des fidèles musulmans et qui doivent les interpeller sur leurs impuissances à ériger des garde-fous contre son offensive tout azimut.

Ces musulmans tant honnis doivent servir d’aiguillon salutaire aux Occidentaux pour qu’ils prennent leurs responsabilités historiques et politiques s’ils ne veulent pas finir comme esclaves de l’islam.

L’Occident n’est pas à l’abri de la décadence où l’on passe du stade des peuples performants et brillants au stade de peuples branquignols à l’instar des musulmans héritiers de l’Egypte, de Carthage, de l’Assyrie, de la Numidie, de Babylone et de beaucoup d’autres grandes civilisations judéo-christianisés des siècles avant la France.

Ils rayonnaient sur le monde tandis que ceux qui les snobent et tirent sur eux des boules puantes aujourd’hui sont les descendants des simples figurants de l’histoire.

Rira bien qui rira le dernier car un jour par leur ressembler comme ces néo-musulmans issus de leurs rangs affublés de noms arabes, habillés à l’Afghan et portant des burqas. On fait en réalité qu’insulter propre image de futur musulman.

C’est dans le respect de l’adversaire que l’on gagne la partie et jamais dans la surestimation de ses forces.

Plus on stigmatise les musulmans plus on nourrit leur aversion de l’Occident.

Attention au retour du bâton.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19442
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 18 mars 2017 17:09

La France menacée par la pieuvre islamique
Salem Ben Ammar 2 commentaires


Selon un sondage Ifop publié dans le Figaro daté du 25 octobre 2015, 60% des français s’inquiètent de la présence trop visible et envahissante de l’Islam sur leur territoire et 43% le jugent comme une vraie menace sans en préciser la nature.

S’agit-il d’une menace démographique ? Ou une menace contre les fondements de la République ? Voire une menace contre les la paix civile et la sécurité intérieure ? Un autre chiffre avancé par les sondeurs est la statistique de 68% des français qui imputent les difficultés d’intégration des musulmans à leur propre refus de s’intégrer.

Ce qui revient à dire que s’ils ne s’intègrent pas ce n’est pas la faute à la France d’avoir mené une vraie politique d’intégration des musulmans, ce qui n’a jamais été le cas d’ailleurs, ce sont les musulmans eux-mêmes qui freinent des quatre fers pour s’intégrer dans la sphère de la République.

Ce chiffre est pour le moins inquiétant car il n’est fondé sur aucune réalité socio-économique. Il repose sur des simples préjugés nourris par le caractère criminogène associé empiriquement à la population musulmane surtout depuis les attentats de Toulouse-Montauban et le démantèlement du réseau terroriste de Cannes-Strasbourg, nonobstant la sur représentation des musulmans parmi la population carcérale française.

L’Islam à défaut d’avoir aidé les musulmans à s’insérer dans l’espace républicain a incontestablement échoué dans sa quête de respectabilité et d’honorabilité. Quand bien même cette statistique ne prend pas en compte la problématique des musulmans en France, il n’en reste pas moins qu’elle est un indicateur quant à la perception des Français de l’Islam. Elle sert d’unité de mesure de l’image véhiculée par les musulmans de leur religion et le degré d’hostilité que l’Islam suscite dans l’opinion publique française. En tout état de cause, de telles statistiques ont plus ou moins le mérite de démonter l’incompatibilité organique entre l’Islam en tant que mode de pensée totalitaire voulant régir la vie de ses disciples dans ses moindres petits détails et les valeurs de la République.

Il y a effectivement matière à s’interroger sur l’antinomie entre une religion négatrice des libertés humaines, inégalitaire, ouvertement ethnocentrique et attentatoire à la dignité humaine, discriminatoire et liberticide, et une République juste, libre égalitaire et fraternelle. Il n’y a aucun doute que c’est cet antagonisme que redoutent le plus les français et qui motive leur rejet de l’Islam. Les idées propagées par l’Islam expliquent à elles seules l’attitude de méfiance des français aujourd’hui. Ce n’est certainement pas la multiplication des constructions de mosquées qui va calmer leurs peurs et leurs angoisses à l’idée de voir l’islam mordre lentement mais sûrement sur l’identité française, pour finir par gangrener à terme la société française en laissant peser un vrai péril sur la souveraineté nationale.

Il est un fait certain que les constructions des mosquées ont un impact immédiat sur le paysage urbain et humain qui change en tout et pour tout. Tout le périmètre autour des mosquées devient « halalisé », autrement dit colonisé par l’islam, purifié de tout ce qui de toute présence française. Plus de charcuterie, plus de fromager, plus de boucherie traditionnelle française, plus de bistrot, plus de club de loisirs, de club de bridge, de boulodrome, de lieux dit, selon la terminologie islamique : « de débauche ». Plus de galerie d’art, de théâtres, de salles d’expositions et de concerts car la culture est illicite en islam. On consomme et on vend que les produits halal. Plus de commerce de produits de terroir, plus de bar à vin, plus de brasserie ou de restaurant servant des boissons alcoolisées … plus rien de ce qui peut avoir un cachet « France ». Le paysage urbain français subira de profondes mutations pour ressembler à des « casbahs made in France ». Par le biais de cette « halalisation » de fait du territoire, on colonise et on islamise des pans entiers de la République. Que 60% de français s’en inquiètent, c’est légitime et fondé. Qui peut leur reprocher leurs appréhensions face l’islamisation rampante de la France ? Personne ! Qu’on le veuille ou non, le choc des cultures est bien le défi de notre temps.

L’Islam, tel que le perçoit la majorité des français, est comme une pieuvre tentaculaire. Plus on construit des mosquées, plus il étend ses tentacules. Il est de la responsabilité politique des autorités publiques de définir un canevas pour contenir l’appétit grandissant de l’Islam. On peut très bien imaginer demain des mosquées au coeur des villes au nom des lois républicaines ! Quand à y voir un relent de racisme dans l’attitude de la majorité des français vis-à-vis de l’invasion de leur territoire par l’Islam, c’est faire fi du racisme que l’on trouve en filigrane dans les textes fondamentaux de l’Islam et qui nourrit l’action des radicaux musulmans. Quand on prétend être la meilleure communauté jamais apparue sur la terre, cela s’appelle comment au fait ? Du racisme primaire.

Salem Benammar



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19442
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » dim. 19 mars 2017 13:56

Portrait du musulman fondamentaliste en France
19/03/2017 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire pour l'amour d'Allah

Je suis musulman et ça se voit sur mon front qui porte la trace indélébile de ma prosternation
Je suis un veinard né dans la plus sublime communauté qui ait jamais surgi sur terre
Je porte le kamiss afghan et la barbe sans les moustaches
Je chausse du Nike et je porte un haut dessurvêtement Adidas
Je possède le dernier modèle d’I Phone
Je navigue sur une tablette dernier cri
Je suis au top de la frime des nouvelles technologies
Je règle la sonnerie de mon téléphone sur Il n’y a d’Allah qu’Allah et Mohamed est son prophète
Je suis père de 5 enfants mineurs
Je suis logé dans un F6 pour 60 e par mois
Je suis propriétaire chez moi au pays de 3 villas au bord de la mer
Je les loue pour l’équivalent de 500 e par mois chacune
Je suis exonéré de tout ici
Je suis un privilégié du système par la volonté d’Allah
Je suis courtisé par tous les partis même par celui qui se veut un rempart contre ma religion
Je m’amuse de le voir lécher les babouches de mes muftis
Je prie tous les jours dans la mosquée de mon quartier
Je suis toujours à l’heure à mes prières
Je ne rate jamais une prière pour ne pas perdre mes hassanates
Je gagne à chacune de mes prières 29 marches pour le paradis
Je suis en arrêt de maladie longue durée
Je sors de chez moi 5 fois par jour pour aller prier
Je ne suis pas astreint à rester chez moi
Je suis en dépression aggravée
Je suis autorisé par mon médecin à sortir de chez moi en dehors des heures de la Caisse
Je suis musulman à plein temps
Je suis touché par la grâce d’ Allah
Je le loue dans toutes mes prières pour ses bienfaits
Je lui suis reconnaissant d’avoir inspiré à ces mécréants le régime de la sécurité sociale
Je suis un musulman heureux choisi par Allah d’ élire domicile chez eux
Je touche mes indemnités journalières à plein pot
Je ne fais que me faire rétribuer sur ce qu’Allah leur a donné
Je suis un homme intègre et mes compagnons de prières m’en sont témoins
Je suis musulman et frais comme un gardon.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19442
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mer. 22 mars 2017 10:23

Bruxelles : les attentats sont l’œuvre de l’islam donc des musulmans
Salem Benammar -

Image

Les laudateurs abjects de l’islam de paix vont encore nous seriner que l’islam est étranger au malheur qui vient de frapper nos amis belges et pousser l’indécence jusqu’à le faire passer pour la vraie victime et que les morts et les blessés ne sont que les dommages collatéraux des attentats dont elle était la principale cible et qui visent à le salir et le discréditer.

La vigilance est de mise et on ne doit pas céder à l’angélisme des profanateurs professionnels de la mémoire des victimes de l’islam. Ils ne sont rien d’autres que des apologistes de crimes contre l’humanité, des agents de la propagande islamique dont la finalité est d’anéantir l’humanité non-musulmane, et avocats zélés de leurs frères djihadistes qui plongent le monde dans l’horreur indicible comme aujourd’hui à Bruxelles.

Comme à l’accoutumée ils ne vont pas manquer de brandir comme sur LCI au lendemain des attentats du 13 novembre 2015 leurs versets de paix et de respect de la vie humaine, mais ils ne doivent plus tromper personne, car ces versets sont d’une part contredits et abrogés par d’autres qui portent en eux tous les germes destructeurs de l’humanité et d’autre part ils sont une grosse couleuvre qu’ils veulent faire avaler à l’opinion publique de plus en plus réfractaire et hostile à l’islam. Une fable mahométane.

C’est l’islam qui appelle à la mort des infidèles et remplit de haine le coeur. des siens. C’est lui qui arme la main de leurs frères djihadistes et qui fait d’un voyou un monstre d’inhumanité et une bombe humaine. Ce sont des musulmans qui mettent en péril la pérennité de l’humanité. L’islam ordonne et les musulmans exécutent.

En se proclamant de lui, ils sont tout autant coupables que les leurs qui mettent en musique les préceptes coraniques.

Leur silence et leurs dénégations pathétiques quant à la haute toxicité de leur bolet de Satan islamique sont autant d’aveux de culpabilité et les preuves morales de leurs implications directes dans les plus de 30 000 attentats terroristes depuis le 11 septembre 2001.

En faisant le choix de la voie de l’islam et d’y rester, ils doivent assumer les crimes des leurs qu’ils sont tenus de leur venir en aide et les soutenir, comme couvrir leur cavale de Salah Abdeslam Molenbeek par exemple, victimes ou coupables, comme leur enjoint leur modèle Mahomet, ce prophète du carnage, de la terreur, de la perversion morale, du racisme, de l’antisémitisme, du pillage, de l’intolérance, du nombrilisme, et du crime contre l’humanité.

Abjurer l’islam, faudrait-il qu’ils soient lucides, dotés d’esprit critique, rationnels, jouissant de leurs facultés de discernement et se comportent en êtres raisonnables et raisonnés, pour y arriver, et encore moins le courage et la volonté de le faire. L’islam a tué chez eux le sens de valeurs humaines et du respect de la vie et a anéanti leurs facultés de résilience. Faisant de la résignation le chemin de la félicité et de la mort un idéal de vie.

Le vrai musulman est celui qui ne s’oppose pas aux injonctions divines et doit les appliquer à la lettre et quand bien même elles pourraient le heurter il n’est pas en droit de faire jouer sa clause de conscience dont il est de surcroît dépourvue. Que ce soit mal ou bien, il n’a pas à décider de ce qu’il doit faire ou non, Allah est maître de son choix : « Il se peut que vous détestiez quelque chose alors que c’est un bien pour vous. Et il se peut que vus aimiez quelque chose alors qu’elle vous est néfaste. C’est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas »( S. 2, V. 216 ). L’humain est ignorant de tout et Allah omniscient et Audient.

On ne peut imaginer l’émergence d’un humain dans un environnement négateur du libre-arbitre et de la néantisation de l’être.

Le musulman doit être un bon serviteur et un parfait exécutant des ordres, il n’a pas à comprendre le sens du message ni en mesurer les conséquences sur lui et son entourage. S’il ne veut pas subir le sort réservé aux mécréants, il n’a de salut que dans l’obéissance (S. 8.V.13).

Quelle que soit la gravité de son acte, il n’a pas à en assumer la paternité. Il a l’absolution et l’immunité d’Allah. Il peut avoir commis les crimes les plus abominables, il est épargné par le jugement d’Allah : »Ce n’est pas vous qui les avez tués, mais c’est Allah qui les a tués ». (S.8, V.17)

On peut en déduire ainsi quand un terroriste musulman pose une bombe dans une gare, ce n’est pas lui qui l’a fait, c’est Allah en personne qui l’a fait.

Ainsi, il est permis d’en déduire, en toute logique coranique, que c’est lui qui est le véritable poseur des bombes de ce jour à l’Aéroport de Bruxelles et à la station de métro de Molenbeek. pour un bilan provisoire de 34 morts et 198 blessés.

En résumé, Allah est un terroriste autoproclamé, qui a la franchise de ne rien cacher sur sa nature ultra-violente et ses pulsions meurtrières, contrairement à ses esclaves qui ne sont ni responsables ni coupables. Ils s’effarouchent dès qu’ils sont mis en cause et nient tout en en bloc en dépit de toutes les preuves qui les accablent. Ils sont comme ça sinon ils ne sont pas musulmans. Ils sont persuadés que le mensonge n’est pas mensonge quand ils se le répètent d’abord à eux-mêmes, et plus il est gros, grotesque et grossier, plus ils sont convaincus qu’il est vérité et qu’ils peuvent le rendre ainsi opposable à autrui qui doit l’accepter en l’état pour ne pas froisser leur bonne foi.

Élevés dans la culture de la falsification de l’histoire, de l’affabulation et de l’imposture, ils n’acceptent pas la contradiction et la vérité des faits et quand ils se font attraper le couteau de boucher à la main et la victime agonisant à leurs pieds baignant dans une mare de sang, ils clament leur innocence et crient au complot.

Éternelles victimes, mais de leur propre mauvaise foi, de leurs délires hallucinogènes dus à leur intoxication quotidienne par leur bolet de Satan et de leur idéologie criminogène.

Salem Ben Ammar



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19442
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 25 mars 2017 10:54

Si l’islam et la République faisaient bon ménage les pays musulmans ne seraient pas l’enfer sur terre
Salem Ben Ammar Laisser un commentaire pour l'amour d'Allah Puissant et Sage

Tous les politicards français sans exception dont celle qu’on veut faire passer pour l’héraut de la lutte contre l’islamisation de la France louent les vertus républicaines et démocratiques de l’islam sans évidemment faire la démonstration et expliquer en quoi deux systèmes de valeurs antinomique pourraient être conciliables et surtout comment un système totalitaire comme l’islam pourrait s’enraciner dans un milieu républicain ? Deux entités aux propriétés incompatibles fusionnant en un seul corps un miracle de l’islamo-compatibilisme, ou plutôt de la brosse à reluire des babouches musulmanes.

Est-ce que ces laquais de l’islamisation galopante de la France et de son métissage force avec l’islam se sont posés les bonnes questions ? En quoi l’islam est une aubaine pour la France alors qu’il ne cesse de la martyriser ? La pêche aux voix des musulmans est au prix de leur compromission avec l’islam. Leur antipatriotisme est le corollaire de leur opportunisme. Velléitaires, vénaux et cupides, sans scrupule ni vergogne, dévorés par leurs ambitions personnelles et incapables de regarder l’islam dans le miroir des pays musulmans, un enfer pour les humains. L’islam est la négation même de la vie humaine. C’est un système socio-politique totalitaire bien pire encore que le bolchevisme et le nazisme réunis. Ils doivent lever le voile sur ses maux qui gangrènent l’humanité depuis 1437 ans et non pas le caresser dans le sens du poil. Ont-ils envie que la France ne devienne un jour semblable à tous ces pays musulmans qui sont à la traîne de l’humanité ?

La réponse est dans toutes ces questions qu’ils se posent certainement dans les coulisses mais qu’ils sont trop lâches pour les exprimer publiquement. Pourquoi met-on en prison en Algérie les musulmans convertis au christianisme qui n’est en réalité qu’un retour à la religion ancestrale de ce pays ?

Pourquoi interdit-on le prosélytisme chrétien dans les pays musulmans ? Pourquoi on décapite les apostats dans un grand nombre de pays musulmans ? Pourquoi là où règne l’islam c’est la mort des libertés humaines ? Pourquoi de plus en plus des musulmans souffrant de prétendus troubles psychiques ont la manie de brûler les églises en Occident ? Pourquoi en Arabie Saoudite les chrétiens n’ont pas le droit de pratiquer leur culte en toute liberté ? Pourquoi la liberté de conscience est-elle interdite dans les pays où l’homme est un moins que rien ? Pourquoi un non musulman ne peut pas exercer des activités politiques dans ces pays et y devenir président? Pourquoi la femme ne peut pas se marier à un non musulman et vit sous la tutelle de l’homme ? Pourquoi on continue encore à pratiquer la pédophilie et l’excision dans de nombreux pays musulmans ?

Savent-ils au moins que l’islam est foi et loi et il n’y a pas de musulman laïque, ni démocrate ni républicain et que la fidélité exclut tout engagement citoyen ?

Tous ces pays sont régis par la loi de l’islam et la persécution des non musulmans est un prescrit coranique. L’islam de France est un islam algérien, saoudien, afghan, soudanais, pakistanais, turc, marocain c’est-à-dire un islam commun à tous les musulmans soumis au même régime despotique et liberticide des lois d’Allah et ne peut être français car la France de Clovis et de toutes ces femmes et hommes qui ont illuminé l’humanité de leurs savoirs sera dissoute dans l’islam.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19442
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 25 mars 2017 16:21

L’islam n’a jamais été synonyme de paix et de tolérance, il est de la famille du nazisme
Salem Ben Ammar Un commentaire

Si vous êtes aussi inébranlables dans vos convictions, si votre religion est la vérité plus vraie que la vérité elle-même, si vous êtes aussi tolérants que vous voulez nous le faire croire en cherchant à nous avaler la grosse couleuvre de l’islam du bien vivre ensemble, pourquoi alors vous êtes allergiques à la critique et vous êtes si fermés au dialogue.

Vous vous enflammez comme une torche imbibée d’alcool à 90% dès qu’on vous renvoie aux images intolérables et insoutenables pour la raison humaine alors qu’elles les mêmes que vous projetez fidèlement de votre religion ?

Vous ne savez que tuer, égorger, massacrer, décapiter, crucifier, lapider, boire le sang de vos ennemis et manger les coeurs de vos propres coreligionnaires qui ne veulent pas adhérer à vos valeurs barbares et inhumaines.

Votre cruauté a atteint des sommets inconnus dans l’histoire universelle des horreurs humaines. Caligula, Tibère, Alexandre le Grand, Gensis Khan, joseph Mengele, Adolph Hitler, Staline, Pol Pot, Attila le Hun, Jack Ripper, le Marquis de Sade, César Borgia, Ivan le terrible, Richelieu, Souleiman, Hajjaj, et bien d’autres noms illustres qui ont marqué le palmarès sinistre des crimes atroces apparaîtraient comme des enfants de choeur à côté des vos coreligionnaires dont le sadisme en Irak et en Syrie est l’exact reflet de l’islam de Mahomet.

De toutes les religions monothéistes, elle est celle qui exalte la mort et ordonne le meurtre des mécrus. Sanctifiant et récompensant ses fidèles qui répandent le mort et jamais repue de chair humaine. Le paradis n’est pas seulement à l’ombre de l’épée, il est avant tout la résultante des performances macabres et atroces.

Ne dites plus jamais que ce n’est ça l’islam et que mes propos sont les délires d’un islamophobe, une pathologie dont je ne suis pas atteint et qui seraient plutôt la vôtre car c’est de votre peur de l’islam qui vous tétanise totalement, dites que nous avons aujourd’hui un avant-goût de la prophétie du Grand Effroi coranique.

Des fois je me dis si les grands sanguinaires et génocidaires de l’histoire humaine s’ils devaient ressusciter ne seraient-ils pas eux-mêmes effrayés pas eux-mêmes étonnés par votre goût immodéré pour l’excès de violence aveugle et gratuite qui n’est en réalité qu’une réédition grandeur nature de la grande terreur islamique au temps de celui qui se faisait passer pour un prophète. Pour s’imposer et s’affirmer comme prophète qui n’arrive pas à l’être, démuni de toute richesse spirituelle et d’arguments métaphysiques, moqué par les membres de sa propre tribu Qoureisch, désavoué par les juifs et les chrétiens, il a choisi la voie de la violence extrême au point de l’ériger comme un des piliers principaux de son dogme. De peur de ne pas tenir ses promesses terrestres, il a trouvé une nouvelle parade : promettre à ses fidèles les plus cruels et meurtriers l’érection éternelle pour jouir des 72 houris. Ne prenant ainsi aucun risque de se voir démentir un jour.

Tout s’articule dans votre religion autour de la haine, l’ethnocentrisme, la suffisance, le suprématisme, la surestimation de soi, le mépris pour ce qui est différent de soi, les appels au meurtre, les moqueries, les inégalités, l’hégémonisme, la vanité. On est les meilleurs parce que nous sommes musulmans,Allah nous a élus pour être la plus belle des communautés humaines, le monde nous appartient et nous devons en être les maîtres. C’est en substance votre vision du monde et la finalité que vous lui assignez.
Vous avez vaincu les peuples et propagé votre idéologie morbide,hautement toxique, destructrice des cultures, négatrice du droit à la vie, raciste et liberticide non pas grâce à votre art de la guerre mais à cause de votre état de cruauté extrême que Gensis Khan n’aurait pas désavouée.
Même les coupeurs de tête de Bornéo comme ailleurs ne décapitaient pas leurs victimes pour satisfaire leurs pulsions de mort, il avaient du respect pour leurs victimes comme le rapporte le photographe belge Matthias Ghem : » Les Ibans, fameux peuple coupeur de têtes originaire de Bornéo (Malaisie), vivent dans la jungle du Sarawak au sein de villages traditionnels composés de maisons communes appelées longhouse. La chasse aux têtes était un rituel très sérieux vénéré par tous. Après la décapitation d’un membre d’un clan voisin, le guerrier coupeur de tête devait se battre contre l’esprit qu’il venait de capturer. Les têtes étaient ensuite ramenées au village et cachées à l’abri des prédateurs dans le foyer de la longhouse, où elles y étaient vénérées, après avoir été fumées Pour l’anecdote, les têtes les plus estimées étaient celle des femmes et des enfants. »
Ne dites surtout pas que les crimes abominables dont vos coreligionnaires se rendent coupables en Irak, en Syrie et là où votre religion répand son venin mortel et son sel infertile pour nos terres sont étrangers à l’islam de Mahomet, faites surtout votre examen de conscience si vous en êtes encore capable, et apprenez à vous remettre en question et à vous poser les bonnes questions sur la vraie nature de votre religion qui à force de semer la mort autour d’elle ne va-t-elle pas finir par récolter ce qu’elle est entrain de semerE ?
En quoi l’islam est paix et défiguré par les siens alors qu’il est fermé à la compassion et à la pitié humaine ?
A n’en pas douter au vu des images apocalyptiques qui proviennent d’Irak transformé en abattoir à ciel ouvert où l’on égorge les humains comme on égorge les poulets abandonnant leurs cadavres à l’appétit des charognards, nul doute que l’islam n’est pas une religion humaine, elle est d’essence satanique et nazie.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19442
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » dim. 26 mars 2017 13:14

Monsieur Valls, au cas où vous ne le savez pas c’est l’islam qui a érigé l’Apartheid en dogme
Salem Ben Ammar laissez un commentaire pour l'amour d'allah

Vous laissez entendre que le volcan qui gronde actuellement dans les cités et dont la lave est entrain d’ensevelir tout le pays serait étranger à l’islam et que c’est la France qui aurait ainsi récolté ce qu’elle sème pour avoir laissé se développer le dénuement et la misère.
Mr Valls ce n’est ni un problème de désœuvrement, de relégation ou d’exclusion sociale, c’est un problème de démission de nos gouvernants devant l’islam qui veulent nous faire avaler la grosse couleuvre que la radicalisation des jeunes des ghettos islamisés est la résultante des frustrations sociales alors que le phénomène est universel. Non il ne faut pas se cacher derrière notre petit doigt pour blanchir l’islam de ses effets néfastes sur l’état de santé mentale de ces jeunes.
Le mal est engendré par l’islam lui-même. C’est lui qui inocule le virus de la haine de l’autre de celui qui est différent de soi et détend et légitime les ressorts de la colère chez ces jeunes. Le pouvoir politique plutôt que de reprendre en main le contrôle de ces cités en marquant le retour de l’État et de freiner les ardeurs velléitaires et bellicistes de cette idéologie mortifère et transgressive préfère s’autoflageller en pleurnichant comme une Madeleine.
La pauvreté et la misère n’ont jamais fait le lit au terrorisme dans le passé pourquoi veut-on en faire la cause d’un poison endogène à l’islam lui-même. Tous les jeunes qui font le choix de s’autodétruire et de détruire la société ne sont pas tous des jeunes marginaux, délinquants ou des laissés pour compte du système comme on le constate avec ce jeune diplômé de l’école des Mines d’Albi dont le nom apparaît dans l’affaire de Coulibaly. Il n’est pas inopportun de pointer du doigt l’endoctrinement religieux et de lier la relégation territoriale et le terrorisme.
.Des populations relégués n’est pas un phénomène nouveau dans l’histoire urbaine et sociale de la France. Ni les polonais, ni les Italiens, ni les Portugais n’ont représenté le moindre danger pour la France dans le passé. Leurs cités n’ont jamais été des poudrières ou des chaudrons ayant embrasé la France et portant en eux les germes de destruction de son unité nationale et son intégrité territoriale.
Si aujourd’hui y a effectivement des zones de non-droit qui prolifèrent en France, une sorte de homelands à dominante musulmane, où sévissent grâce à la bienveillance des autorités politiques soucieuses d’acheter la paix sociale des escadrons de prédicateurs et des marchands de l’utopie nihiliste islamique qui font leur loi, on ne doit pas faire l’économie de se poser la vraie question pourquoi cités-ghettos à forte dominante musulmane sont une source de danger pour la pérennité de la France ? Quel que soit le degré d’amertume que les musulmans puissent exprimer ce n’est pour autant un motif pour transformer les raisins de leur colère en cocktails Molotov et en rafales de Kalachnikov.De même qu’on ne saurait d’occulter et de nier le rôle majeur de l’islam dans l’exploitation de la misère humaine et sa récupération à des fins criminelles.
La République n’a pas à se faire Hara Kiri en voulant minimiser le rôle de l’islam dans la montée du terrorisme et de la francophobie. +-
Mr Valls c’est l’islam qui a fait de l’apartheid un dogme religieux.





Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Baidu [Spider] et 13 invités