Salem Ben Ammar

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres subdivisions du forum - Exprimez vous et débattez entre vous - dans le respect de l'autre.
Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20468
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mer. 3 janv. 2018 16:09

Dernier message de la page précédente :

C’est la France elle-même qui est visée à travers les agressions contre ses forces de l’ordre par Salem Ben Ammar

En Égypte, toute agression d'un policier ou d'un militaire qu'elle qu'en soit la gravité est traitée judiciairement et pénalement comme une affaire terroriste et passible de la peine de mort.

En France, les représentants des forces de l'ordre et de la sécurité sont de plus en plus l'objet des mêmes attaques que leurs collègues égyptiens et on continue à les traiter pénalement comme des banales affaires criminelles alors que c'est l'autorité de l'État lui-même qui est visée et ne peut s'agir autrement que d'un acte de guerre et qui devrait relever d'un tribunal d'exception.

Pour lutter efficacement contre la violence faite aux forces de l'ordre l'Etat français doit sévir au nom de l'intérêt public en passant outre les principes et les considérations légaux et constitutionnels susceptibles de la freiner dans son action. C'est la survie-même de l'Etat de droit qui est en jeu et c'est justement au nom de la sauvegarde de cet Etat que l'on doit mettre en œuvre des mesures d'exception pour éradiquer le terrorisme qui prospère dans les cités et qui ne va pas tarder de s'étendre aux cœurs des centres urbains si l'on continue à ronronner dans l'angélisme politico-juridique aux associations des droits-de-l'hommisme.

La sécurité d'un pays est son organe vital, le jour où elle la perd c'est la mort inexorable.

Cette violence n'est pas l'expression d'un soi-disant mal-être des jeunes des cités ni n'est dirigée contre l'uniforme en tant que tel mais contre le symbole qu'il incarne et les islamistes savent parfaitement ce qu'ils font.

En s'en prenant aux policiers et aux militaires, ils cherchent avant tout à défier la France et par la même miner le moral des troupes et à travers lui celui de la population.

Ils n'ont peur de rien et ce n'est pas la vue de l'uniforme qui va les freiner dans leur guerre insidieuse contre la France. Tant qu'on a pas compris que lesdites agressions ne sont pas une banale violence commise par des voyous des cités et qu'elles relèvent d'une véritable stratégie militaire islamo-fasciste, on ne fait que rendre la situation de plus en plus inextricable jusqu'à ce qu'ils finissent par sabrer l'autorité de l'Etat et vassaliser des pans entiers du territoire pour y installer leurs Emirats et y instaurer leur charia du malheur.




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20468
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » jeu. 4 janv. 2018 16:24

En promettant l’érection éternelle au paradis l’islam a totalement lobotomisé les siens
11/06/2017 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Résultat de recherche d'images pour "images de djihadistes fantasmant sur les houris"

Les musulmans de tous bords et de toutes les tendances n’ont jamais d’argent pour l’éducation, la santé, le transport, la recherche, la culture, le logement, l’environnement, rien pas à sou car pour eux c’est de l’éphémère mais en revanche ils dépensent sans compter pour les mosquées et le pèlerinage à la Mecque. Passage obligé pour gagner la vie éternelle.

Ils ne se posent jamais la question, un musulman qui doute n’est plus musulman, et si cette vie était illusoire, une tromperie, une duperie, une supercherie, une manœuvre inventée en toutes pièces par un manipulateur de génie qui leur a fait miroiter en réalité tout ce qui pourrait flatter leurs bas instincts et aiguiser leur appétit gargantuesque, l’érection éternelle pour jouir ad vitam aeternam de ses 72 houris, une saoulerie jusqu’à plus soif, des beaux éphèbes à leur service dont ils pourraient admirer la belle plastique, des demeures en briques en or et en argent, cimentées avec du musc ?

« … et il y aura [pour eux] tout ce que les âmes désirent et tout ce qui réjouit les yeux. » (Coran 43:71)
« (Et on dira à ses habitants) : « Mangez et buvez comme vous voulez, en récompense des bonnes actions que vous avez faites dans le passé. » (Coran 69:24)
« Ils y seront parés de bracelets d’or et vêtus d’habits verts de soie fine et de brocart, et ils seront étendus sur des trônes. Quelle belle récompense et quelle belle retraite! » (Coran 18:31)

)« En vérité, vous serez indéfiniment en bonne santé sans jamais être malades. Vous vivrez éternellement sans plus jamais connaître la mort, vous resterez perpétuellement jeunes sans jamais vieillir, et vous serez comblés de faveurs sans jamais plus connaître de peine ni de regrets. » (sahih mouslim)

Le rêve absolu pour des branquignols pour lequel ils sont prêts à anéantir l’humanité tout entière.

La vie sur terre est un calvaire pour eux, un fardeau insupportable, un chemin de croix, plutôt ils en finissent avec elle plutôt ils sont convaincus qu’ils ils vont pouvoir jouir pour l’éternité des plaisirs du grand bordel d’Allah.

La vie éternelle n’est-elle pas celle qui se construit ici-bas en protégeant ses ressources naturelles et l’écosystème afin que les générations futures n’aient pas un lourd tribut pour des gaspillages destructeurs dont ils ne sont pas responsables et qui seront nos seuls et vrais juges-témoins pour ce qu’on leur avait légué en héritage ? Alors que de ce que sera leur vie après la mort nul témoin pour en parler sauf Mahomet qui aurait eu l’honneur d’y être convié par Allah alors que tout laisse supposer qu’il s’agit de délires hallucinatoires.

Ils ne vivent que par et pour leur leurs fantasmes lubriques et luxurieux, ils n’ont que faire des dégâts incommensurables et des souffrances indicibles occasionnés à l’humanité qui n’est pas la leur et que sans elle ils seraient encore en train de végéter dans la protohistoire.

Quand on aspire à une vie sans douleur et paisible pour l’éternité on doit commencer à respecter celle de ses semblables humains qui aspirent à une vie non-perturbée au quotidien par leurs agissements terroristes. Les vrais gages qu’ils doivent apporter est le respect absolu de la vie dans toutes ses formes.

Si leur Allah avait ce pouvoir de faire d’un âne un cheval ils seraient pas en situation de dépendance vis-à-vis de ces « mécréants » tant honnis par eux.

La vraie religion consisterait à témoigner de sa gratitude à l’égard de ses bienfaiteurs et non pas de passer ses nuits et jours à ruminer sa rancœur contre eux et les maudire dans ses prières.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20468
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » dim. 7 janv. 2018 15:38

Est-ce que nous avons la même lecture qu'eux des attentats du 7 janvier 2015? En toute évidence c'est non!

Les terroristes ne sont pas des terroristes du point de vue des islamistes .


Ce sont des chouhadas, des martyrs tombés sur le sentier d'Allah. Ils sont désormais des héros dont ils louent le courage et la vaillance. Adulés et glorifiés, des exemples à suivre pour la jeunesse musulmane.


Aux exploits recueillis par des salves de fusil et des manifestations de joie. Ils ne sont pas morts, ils ont gagné définitivement leur place au paradis où ils sont plus que jamais vivants et bien portants auprès d'Allah qui les comble de tous ses bienfaits.


Ces attentats n'ont rien à voir avec l'islam répètent en chœur les musulmans "modérés" Comme s'ils cherchaient à se convaincre eux-mêmes d'abord. Faisant semblant d''être tétanisés par de telles horreurs, ne pouvant concevoir et imaginer un seul instant que cela puisse exister. Comment est-ce possible qu'une religion qui est l'essence même de l'amour, du respect de la vie et du vivre ensemble puisse voir son nom associé à ces abominations ? Il y a forcément un complot dirigé contre l'islam pour le salir et le discréditer. Il ne peut en être autrement. Ces terroristes sont à la solde des ennemis de l'islam voire même si ces attentats ne sont pas l’œuvre des services secrets qui cherchent à créer des écrans de fumée et faire diversion pour détourner l'attention de leurs populations des vrais problèmes qui minent leurs pays. Au point qu’ils n'hésitent pas à les faire passer pour des victimes d'une mise en scène morbide dont la finalité est de servir les intérêts des gouvernants ou des mouvements politiques qui surfent sur les sentiments de peur.


L'honneur de l'islam est sauf. Ils y vont par leur litanie habituelle, celui qui tue un innocent tue l'humanité tout entière. Se gardant de préciser au passage que ce verset ne s'adresse pas aux musulmans mais aux enfants d'Israël et qu'il a é té plagié sur le Talmud.


Point de compassion, de condamnation, ni de regrets pour ces victimes abattues au nom d'Allah Akbar.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20468
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mer. 10 janv. 2018 12:04

Les musulmans délirent sur la beauté de l’islam comme des toxicomanes sous l’emprise de leur drogue
Les musulmans délirent sur la beauté de l’islam comme des toxicomanes sous l’emprise de leur drogue
Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

L’islam est défiguré par les islamistes c’est les musulmans qui vous le disent
L’islam est la religion de la paix c’est les musulmans qui vous le disent
L’islam est une ode d’amour c’est les musulmans qui vous le disent
L’islam est la sagesse faite religion c’est les musulmans qui vous le disent
L’islam prêche le bien-vivre ensemble c’est les musulmans qui vous le disent
L’islam prône l’égalité absolue entre les sexes c’est les musulmans qui vous le disent
L’islam recommande aux musulmans le respect de la vie humaine c’est les musulmans qui vous le disent
L’islam accorde les mêmes droits aux non-musulmans que les musulmans c’est les musulmans qui vous e disent
L’islam respecte les droits de la petite enfance c’est les musulmans qui vous le disent
L’islam condamne le violeur et rend justice à la victime c’est les musulmans qui vous le disent
L’islam est l’école de l’humilité par excellence c’est les musulmans qui vous le disent
L’islam n’a jamais ordonné la décapitation des captifs c’est les musulmans qui vous le disent
L’islam est la sublimation des frustrations sexuelles dans la foi en Allah c’est les musulmans qui le disent
L’islam a fait de la non-violence la voie de la félicité c’est les musulmans qui le disent
L’islam est la plus belle religion jamais donnée à l’homme c’est les musulmans qui le disent
L’islam a fait du libre-arbitre le premier pilier de ses dogmes c’est les musulmans qui le disent
L’islam n’a jamais menacé de mort ses apostats c’est les musulmans qui le disent
L’islam n’a jamais prétendu que le Coran ne tolère aucun doute c’est les musulmans qui le disent
L’islam pacifie le caractère des croyants et apaise leur cœur c’est les musulmans qui le disent
L’islam n’a jamais encouragé ses fidèles à soutenir leurs frères victimes ou coupables c’est les musulmans qui le disent
L’islam interdit aux pères adoptifs de coucher avec leurs filles adoptées c’est les musulmans qui le disent
L’islam a la paternité des droits de l’homme et du citoyen c’est les musulmans qui le disent
L’islam est l’artisan des plus grandes révolutions humaines c’est les musulmans qui le disent
L’islam n’a jamais été une religion suprématiste, hégémonique et ethnocentrique c’est les musulmans qui le disent
L’islam n’a jamais ordonné la lapidation de la femme adultère c’est les musulmans qui le disent
L’islam a favorisé le développement des arts et des cultures c’est les musulmans qui le disent
L’islam a sorti les grandes civilisations du néant de l’histoire c’est les musulmans qui le disent
L’islam a mis en valeur les richesses des civilisations des pays conquis c’est les musulmans qui le disent

L’islam n’a jamais fait du musulman un esclave d’Allah c’est les musulmans qui le disent

L’islam n’a jamais promis l’érection éternelle et une rivière de vin à ses fidèles c’est les musulmans qui le disent
L’islam est le culte de la vie et l’élévation de l’âme c’est les musulmans qui le disent.
Les musulmans disent tout sauf l’essentiel, ils ne diront jamais que l’islam apprtient à la même famille que le nazisme et qu’il est la plus grande entreprise de manipulation mentale qui puisse exister. .




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20468
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 13 janv. 2018 10:40

Le terrorisme est à l’islam ce que la solution finale fut pour le nazisme
Salem Ben Ammar

A travers tous ces morts de Charlie Hebdo, Montrouge, Porte de Vincennes et la tentative d’assassinat du jogger de Fontenay-les-Roses c’est la liberté d’expression et son corollaire la liberté de presse qu’on a assassinée et le juif que le Coran diabolise et jette en pâture à ses chiens enragés devenu 1435 ans leur souffre-douleur dont il faut purifier la terre.

Si l’islam était une religion du bien-vivre ensemble et de la liberté comme le serinent ses laudateurs qui prennent l’islam religion de la soumission, de la négation de la vie, de la violence sanctuarisée et de l’assujettissement par excellence pour une philosophie humaniste et non-violence, pourquoi les pays musulmans sont les pays les plus tyranniques, racistes et antisémites au monde ? Pourquoi les non-musulmans sont voués au statut de Dhimmis, des humains pas comme les autres une catégorie d’intouchables aux droits inférieurs à ceux des animaux en Occident ? Pourquoi les libres-penseurs qualifiés d’insolents et d’outrecuidants sont persécutés dans les pays musulmans ou condamnés à vivre dans l’exil ? Pourquoi aucun pays musulman n’a jamais ratifié la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1948 jugés contraires à l’islam et de ce fait inapplicables ? Pourquoi aussi Mahomet lui-même était intolérant à la critique et appelait à la mort de ses opposants et de tous ceux qui n’ont pas voulu souscrire à ses délires messianiques ?

Un esprit libre n’a jamais tué personne par ses dessins ou ses écrits alors pourquoi a-t-on recours à la violence terroriste pour le combattre ? Quand on veut étouffer les voix qui mettent à mal la toute-puissance de la chapelle musulmane aux fondations hyper fragiles, c’est qu’on a peur soi-même du vent contraire qu’elles vont soulever et qui risque de la balayer et ensevelir ses occupants sous les décombres. A croire que les musulmans tuent et se tuent pour qu’il n’y ait pas de témoin oculaire survivant de leurs crimes et forfaits qui dépassent en violence tout ce que l’humanité a connu comme épisodes tragiques tout au long de son histoire.

L’islam se sert du sacré pour coloniser la vie des hommes dans ses moindres petits détails en tant qu’idéologie totalitaire, ultra-violente, nihiliste, raciste, et liberticide est conscient de ses propres limites, de son énorme vacuité théologique et intellectuelle, de sa misère spirituelle, l’œuvre d’un bédouin sans foi ni loi, sanguinaire et haineux, cruel et un bandit des grands chemins, qui n’avait de respect pour ses adversaires que leur sang dont ils s’abreuvaient, est bâti sur du sable. Pour sa propre survie et sa pérennité il n’a pas d’autre alternative que le recours à la force et à l’intimidation. Les frères Kaouchi et Coulibaly ne sont pas des délinquants multirécidivistes qui ont instrumentalisé l’islam à des fins terroristes, ils s’inscrivent dans la continuité de leur parangon idéal qui n’avait pas la réputation de traiter ses opposants avec humanité et justice.

L’islam reste avant tout un mode de pensée maléfique et malfaisant aux effets ravageurs sur les sujets fragiles, déstructurés psychologiquement, cumulant les handicaps. Il est la même famille que ces drogues dures qui projette l’individu dans l’univers des paradis artificiels. L’islam fait sentir les couleurs et entendre les odeurs, il a cette faculté d’inverser les sens et de faire de la morale humaine un interdit et inversement. Le mal devient licite et le bien devient illicite. Il n’y a pas de vie humaine à épargner ni de code de bonne conduite à respecter, il n’ y a qu’un seul sentier à suivre celui qui doit être irrigué par le sang des incrédules, des blasphémateurs et les associateurs.

Des individus dont l’existence bien souvent misérable se voient grâce à l’islam propulsés au rang des gardiens de son temple, de ses serviteurs les plus fidèles et de ses justiciers les plus implacables. Ils sont ses Waffen SS, son armada de cavaliers noirs de l’Apocalypse qui doivent purifier la terre entière de tous ces êtres impurs et infâmes qui n’ont pas leur place dans le royaume d’Allah. N’est-il pas explicitement recommandé dans le Coran dans Sourate 4.89 de tuer les mécréants : « Ils voudraient qu’à leur instar vous sombriez dans la mécréance afin que vous en soyez au même point qu’eux. Ne les prenez pas pour alliés tant qu’ils n’auront pas émigré pour la cause de Dieu et s’ils se détournent, emparez-vous d’eux et tuez-les où que vous les trouviez. Et ne les prenez ni pour alliés ni pour partisans ! »

4.90 : « [tuez-les où que vous les trouviez] à l’exception de ceux qui visitent une tribu (qawm) à laquelle vous êtes liés par un traité ou de ceux qui viennent vous trouver le cœur serré à l’idée de vous combattre ou de combattre leur tribu ; si Dieu l’avait voulu, Il les aurait rendus maîtres de vous et ils vous auraient combattus. Aussi, s’ils vous évitent, ne vous combattent pas et vous offrent leur soumission, Dieu ne vous permet pas de leur témoigner de l’hostilité. »

On ne peut pas être plus clair que le Coran mais seuls les sourds et les aveugles continuent à croire que le terrorisme n’est pas musulman.

De toutes les religions monothéistes à supposer que l’islam le soit il est le seul à exalter l’ultra-violence et la récompenser en couvrant de tous ses bienfaits tous ceux qui ont mis leur vie à son service et obéi à ses ordres en menant une guerre acharnée aux infidèles. Aucune ambiguïté possible quant à son projet génocidaire pour l’humanité qui n’adhère pas à sa folie de grandeur et ses délires cosmiques et hégémoniques comme en témoigne la Sourate 9 du Repentir :

38. Ô vous qui croyez! Qu’avez-vous? Lorsque l’on vous a dit : « élancez-vous dans le sentier d’Allah » ; vous vous êtes appesantis sur la terre. La vie présente vous agrée-t-elle plus que l’au-delà? – Or, la jouissance de la vie présente ne sera que peu de chose, comparée à l’au-delà!

39. Si vous ne vous lancez pas au combat, Il vous châtiera d’un châtiment douloureux et vous remplacera par un autre peuple. Vous ne Lui nuirez en rien. Et Allah est Omnipotent .

40. Si vous ne lui portez pas secours… Allah l’a déjà secouru, lorsque ceux qui avaient mécru l’avaient banni, deuxième de deux. Quand ils étaient dans la grotte et qu’il disait à son compagnon : « Ne t’afflige pas, car Allah est avec nous. » Allah fit alors descendre sur lui Sa sérénité « Sa sakina » et le soutint de soldats (Anges) que vous ne voyiez pas, et Il abaissa ainsi la parole des mécréants, tandis que la parole d’Allah eut le dessus. Et Allah est Puissant et Sage .

Des paroles que les centaines de millions d’illuminés musulmans les prennent pour une vérité absolue et dont la traduction dans les faits leur assure l’érection éternelle et l’ivresse à ne plus en finir. Il suffit d’appuyer sur la gâchette ou de transformer son corps en bombes humaines pour que les rêves les plus fous chez cette lie de l’humanité devienne une réalité.

Se sentant habités par une force divine et de leur appartenance à la caste des vainqueurs où sont élus ceux qui donnent leur vie à la gloire de Dieu, ils perdent toute emprise sur eux-mêmes, incapables de contrôler leurs émotions, passant de l’état d’êtres humains raisonnables et censés en de véritables commandos lobotomisés pires que les pires des bêtes sauvages, prêts à tout pour offrir leur proie humaine en guise d’offrande à Dieu. ires Et ce n’est certainement pas la Sourate 9 qui va calmer leurs ardeurs bellicistes et velléitaires ni contenir leur agressivité féroce décuplée par l’émission du gaz hautement toxique de nature neuro-psychologique des versets de ladite sourate :

38. Ô vous qui croyez! Qu’avez-vous? Lorsque l’on vous a dit : « élancez-vous dans le sentier d’Allah » ; vous vous êtes appesantis sur la terre. La vie présente vous agrée-t-elle plus que l’au-delà? – Or, la jouissance de la vie présente ne sera que peu de chose, comparée à l’au-delà!

39. Si vous ne vous lancez pas au combat, Il vous châtiera d’un châtiment douloureux et vous remplacera par un autre peuple. Vous ne Lui nuirez en rien. Et Allah est Omnipotent .

40. Si vous ne lui portez pas secours… Allah l’a déjà secouru, lorsque ceux qui avaient mécru l’avaient banni, deuxième de deux. Quand ils étaient dans la grotte et qu’il disait à son compagnon : « Ne t’afflige pas, car Allah est avec nous. » Allah fit alors descendre sur lui Sa sérénité « Sa sakina » et le soutint de soldats (Anges) que vous ne voyiez pas, et Il abaissa ainsi la parole des mécréants, tandis que la parole d’Allah eut le dessus. Et Allah est Puissant et Sage .

Les frères Kaouchi et Coulibaly ne sont pas des délinquants multirécidivistes contrairement au discours indécent et honteux pour déculpabiliser l’islam de ses crimes contre l’humanité, ils sont des bons musulmans œuvrant dans le sentier d’Allah et en aucun cas ils ont instrumentalisé l’islam à des fins terroristes, ils s’inscrivent surtout dans la continuité de leur parangon idéal qui n’avait pas la réputation de traiter ses opposants avec humanité.

Étant dépourvu de message sublimatoire véritablement humaniste et catalyseur d’énergies créatrices l’islam veut verrouiller la pensée par le puissance de feu de la tyrannie. Plutôt que de voir derrière les actes de terreur musulmane qui puisent leurs sources dans le Coran, les Hadiths et la Sira auxquels les musulmans sont tenus, on doit se demander pourquoi les musulmans sont les premiers ennemis de la démocratie et se comportent comme les pires bourreaux du bien-vivre ensemble ? Jusqu’à preuve du contraire 99% des attentats terroristes et de crimes de guerre et contre l’humanité sont de leur fait ? Pourquoi menacent-ils de mort et s’embrasent comme des torches imbibées d’alcool à chaque fois que leur prophète autoproclamé aurait fait l’objet de raillerie ? Pourquoi menacent-ils de mort tous ceux qui les troublent dans leur croyance ? Pourquoi de tous les croyants du monde les musulmans passent pour être ceux qui violent le plus les lois de leurs pays d’accueil ? Est-ce que l’islam ne serait pas criminogène ?

L’islam est un poison mortel pour les libertés et un puissant agent désintégrateur de la vie en société indépendamment des origines et des croyances. Il est le plus puissant décapant des peuples et des cultures. Tous les grands peuples tombés sous son joug sont aujourd’hui des champs de ruine et de désolation. C’est ce qui attend la France et le monde non-islamisé qu’il appelle dar al harb.

Il y a tout lieu de croire que le trio infernal qui a mis à genoux la France n’a fait que prendre sa température pour tester ses capacités de résistance et préparer le terrain à d’autres vagues d’attentats sans précédents contre le pays. Ce n’est pas une guerre contre le terrorisme que la France doit mener, car le terrorisme est un moyen, une arme de l’islam dirigée contre l’humanité dans son ensemble dont il sert pour miner ses fondements, c’est une guerre totale contre l’islam qu’elle doit décréter si elle ne va pas lui servir de festin pour apaiser son appétit insatiable.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20468
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 13 janv. 2018 11:36

Qu’ils soient djihadistes ou modérés, les musulmans œuvrent tous à l’islamisation de la France par Salem Ben Ammar

Soit ils n'ont jamais ouvert un Coran dans leur vie et s'enivrent des belles paroles de leurs imams flattant leur ego frustré et exaltant leurs bas instincts, soit ils l'ont lu et le mettent en application pour les uns, une minorité, et pour les autres qui ne sont pas capables pour x raisons d'aller au combat, il leur reste la voie du djihad par le verbe.

Un verbe variant en fonction des situations. Une stratégie de communication parfaitement structurée et bien rodée. Il n'y a pas plus de dissensions entre ses acteurs que dans leur pratique de leur religion.

Qu'ils s'appellent Chalghoumi, Boubakeur, Ramadan ou Oubrouq. Chacun d'entre eux dans son rôle de composition en jouant sur des registres personnels différents.

Ils ne sont pas en porte-à-faux avec les préceptes de leur religion. Produits de la même culture idéologique et convergent tous vers le même but, faire triompher les idées de l'islam partout dans le monde.

Ils profitent des tribunes qui leur sont offertes pour faire la promotion l'islam et donner une image qui tranche avec celle des djihadistes.

Se gardant de reconnaître et surtout d'avouer que la vraie image de l'islam n'est pas la leur mais celle véhiculée par leurs coreligionnaires djihadistes qui est la tête émergente du serpent des marais islamique.

Ces hommes sont en réalité les esbroufeurs de service. Des enjoliveurs de l'image de l'islam. Ses agents de démineurs de crise et ses propagandistes.

s'ils avaient la vertu de la modération intellectuelle ils prôneraient la réforme de l'islam et chercheraient à expurger le Coran de ses versets violents.

Et pourquoi expliquer aux Français et à leurs coreligionnaires tétanisés par la peur de l'islam que le Coran n'est pas plus la parole de dieu que le voyage nocturne de Mahomet n'était une réalité



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20468
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » dim. 14 janv. 2018 15:32

L’islam ou l’art de sublimer la laideur et de honnir le beau par Salem Ben Ammar


De toutes les idéologies politico-religieuses l'islam est incontestablement celui qui a le plus enfanté des créatures hideuses. Son histoire est jalonnée des monstres subliminaux dans le sens musulman du terme, c'est-à-dire l'art d'exalter la laideur et de honnir la beauté. Une merveille de mutation génétique pur produit des plus grands laboratoires de manipulation mentale au monde où l'on transforme un voyou des cités en en ennemi du genre humain.

Avec l'islam tout ce qui répugnant et intolérable pour le commun des mortels prend toute sa saveur et se trouve idéalisé quand il horrifie les insoumis à l'islam.

C'est ça le vrai miracle de l'islam qui éteint les lumières de la vie et illumine le chemin de la mort. Il est lumière pour les aveugles et poésie divine pour les sourds.

L'islam a donné à l'humanité que des nobles figures de la terreur. L'Abbé Pierre est un maudit parce qu'l n'a pas cru en elle. Ben Laden et ses semblables sont des enfants chéris et bénis d'Allah, élevés au premier rang de la hiérarchie musulmane pour tué pour la gloire de l'islam.

Ses fidèles font le bien, hassannates, jamais pour le bien mais pour s'ouvrir les portes du paradis. Toujours les premiers à profiter des bienfaits de l'humanité qui n'est pas la leur et contre laquelle ils passent leur vie à ravaler leur rancoeur. Plutôt que d'être punis pour leurs inimitiés gratuites et ingratitudes à son égard Allah leur accordera ses gratifications suprêmes.

La reconnaissance est un sacrilège et le manque de gratitude est une vertu.
Ils se veulent les meilleurs de la classe humaine parce qu'on leur a fait croire qu'ils sont tout ce qui se fait le mieux sur terre alors qu'ils n'ont jamais apporté la preuve de leurs talents et de leur contribution à son bien-être commun.

Imbattables ils le sont, mais dans le dénigrement, l'esbroufe, la perfidie, la mégalomanie, la violence religieuse, l'hypertrophie de l'ego, le verbiage, le complotisme, la défausse, l'intolérance, la discrimination dans toutes ses formes, la vantardise et la vanité.
Allah les a élus pour être les maîtres de l'humanité disent-ils mais qu'ils brisent d'abord les chaînes de leur état d'esclaves et se désaliènent mentalement



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20468
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » jeu. 18 janv. 2018 13:37

Pourquoi l’islam finira par de mourir de sa propre mort par Salem Ben Ammar

Ce matin en Irak, 35 personnes ont trouvé la mort lors d’un double attentat au nom d'Allah Akbar. Ce matin aussi, je me disais pour me rassurer que jamais l’islam ne dominera le monde tant que les Hindous, les enfants de Confucius, les Juifs, les Évangélistes, les orthodoxes, les bouddhistes, les Latinos, les athées, les agnostiques, les irréligieux , les apostats de l'islam, les patriotes occidentaux sont encore de la partie.

Je ne vois pas non plus comment l’islam miné par ses dissensions internes depuis sa naissance peut dépasser ses clivages politiques, théologiques, liturgiques, voire ethniques, pour imposer sa dictature à l’humanité tout entière.

Les musulmans peuvent toujours se gausser sur la prétendue vitalité de leur idéologie, mais ils oublient le climat de rejet massif qu’elle suscite. L’islam est certainement le système politico-religieux le plus haï au monde. Il fait lui-même le lit de ses ennemis. Sa vraie victoire sera le jour où les musulmans offriront de lui une image apaisée et pacifique et comprendront que le monde appartient aux hommes qui donnent le meilleur d’eux-mêmes pour le bien commun de l’humanité.

La terre n’est pas la propriété des idéologues, elle est un legs de nos ancêtres que nous devons protéger et faire prospérer pour le bien-être des générations futures.

D’autres dictateurs délirants, mégalomanes, ont voulu faire d’elle leur royaume, ils ont eu une fin tragique. Mahomet le premier avait connu une triste fin avec la majorité de ses successeurs, ses propres petits enfants et ses proches.

Il est grand temps que les musulmans révisent leurs ambitions démesurées qui pourraient un jour se retourner contre eux.

Qu’ils apprennent à se tuer au travail plutôt que de tuer et des se faire tuer pour leur divinité abominable, et cherchent à combler le gouffre de retard qui les sépare du wagon de queue, plutôt que prendre leurs vessies pour des lanternes. L’utopie est une malédiction, quand elle est le pain quotidien des damnés de la terre.

*Pour « dominer » le monde, il faut ouvrir les écoles, s’affranchir de la main mise du pouvoir religieux sur la vie de la cité, donner leur dignité aux hommes et traiter les femmes comme des égales.

« Dominer » le monde c’est aussi arrêter de discriminer l’autre différent de soi parce qu’il est juif, chrétien ou apostat.

Le monde a survécu au nazisme, il survivra à ceux qui veulent le détruire pour se le soumettre.

Croire y arriver par l’effroi et la terreur c’est ne faire que renforcer les forces hostiles à l’islam qui contrairement aux musulmans sauront s’unir pour défendre la pérennité de l’humanité avec des arguments autrement plus redoutables et convaincants.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20468
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » ven. 19 janv. 2018 14:56

La fièvre nostalgique des ex nervis de Ben Ali par Salem Ben Ammar


Le révisionnisme est l’art de faire de la victime un coupable et du coupable une victime. C’est à cette nouvelle figure de style ubuesque que s’attellent les laudateurs invétérés de l’ex Néron tunisien. Aveuglés par leur antipatriotisme et frustrés d’avoir perdu leurs privilèges de sous-fifres et de petites mains de l’ancien régime, ils se livrent aujourd’hui à une campagne scélérate et ignominieuse de réhabilitation de Ben Ali afin d’en faire l’ultime recours pour sauver son peuple du bourbier islamiste.

Ce peuple paraît-il auquel l’ex Néron vouait un amour infini l'aurait trahi en ayant rien fait le jour où il était ex filtré par les forces américano-wahhabites. Un amour certainement vache. Il n’y a pas effectivement mieux qu’un pyromane pour éteindre le foyer de feu qu’il a allumé.

Au lieu de réclamer à leur chef mafieux de restituer tous les avoirs dont il a délesté le peuple, ses partisans s’emploient à vanter ses qualités de patriote et d’homme intègre. Dans leur logique discursive, aussi incohérente que leur perversité intellectuelle, laissant croire que tout ce qu’il a fait, il l’a fait dans un esprit de grande magnanimité pour préserver la dignité et l’ honneur du peuple.

En d’autres termes, Ben Ali aurait mis la Tunisie sous sa coupe réglée rien que par amour de son peuple. Tous ces milliards volés n’ont pas été volés, ils ont simplement été soustraits de l’appétit gargantuesque du peuple afin de lui épargner les risques de la surcharge pondérale, cause de morbidité importante.

Il n’a fait que voler pour le bien de son peuple. Travestir la réalité pour vider la Révolution des indignés de toute sa substance et la réduire au simple stade d’un incident de parcours, si insignifiant qu’il serait dérisoire d’en faire un symbole de la fierté nationale retrouvée. Foin de révolution, et regrets éternels d’avoir creusé sa propre tombe.

La réhabilitation de Ben Ali devient une sorte d’opération de rachat pour les Tunisiens ingrats, déloyaux et non-reconnaissants. S’ils ont été appauvris à son profit et celui de sa clique mafieuse tout compte fait par simple nécessité thérapeutique. Asséner une contre-vérité d’une violence intellectuelle inouïe de telle sorte à ce qu’elle devienne une vérité absolue. Nier les évidences et rabaisser les Tunisiens, en vue de susciter en eux une amnésie collective et une contrition pour solliciter le pardon à Ben Ali pour l’humiliation qui lui a été infligée. Ses partisans atteints de dénis psychotiques sont pris dans leur tourbillon de brosses à reluire et « béniouistes », ils exultent leur haine et exaltent tous les bienfaits dont Ben Ali aurait comblé son peuple.

À les entendre, il serait innocent de tous les crimes économiques et de droit commun que lui et ses agents macoutes avaient commis. Comme si eux-mêmes n’étaient pas ses nervis et qui pouvaient se targuer d’avoir les mains propres. Ne sont-ils pas justement eux aussi ces innocents aux mains sales. Son régime aux relents duvaliéristes évidents est devenu de comme par un tour de prestidigitation un régime des plus honorables et fréquentables.

À croire que le peuple serait responsable de tous ses maux passés et présents. S’il en est là, il n’a que ce qu’il mérite. Une contre-vérité implacable qui en dit long sur l’état d’esprit malveillant, pernicieux et pervers des séides bénaliens qui sont aujourd’hui comme des caves qui se rebiffent. Se réjouissant par la descente aux enfers de la Tunisie, comme si elle pouvait être imputable à ce peuple tant meurtri et marqué dans son âme et sa chair par 23 années de despotisme mafieux.

Aux yeux de ces zélateurs-nostalgiques-complices de l’ex Néron, il n’y a pas lieu de mettre Ben Ali sur le banc des accusés. La partie civile serait plutôt Ben Ali et le coupable est le peuple lui-même qui n’a pas su pérenniser le système mafieux mis en place depuis le 7 novembre 1987.

L’épée de Damoclès censée coupée la tête de Ben Ali et de tous ces nervis est actionnée contre le peuple tunisien, tel est le sens de cette manoeuvre éhontée et criminelle. Innocenter Ben Ali pour inscrire au passif des Tunisiens tous les cadavres et les affaires de détournements de fonds, de spoliation, de corruption, de népotisme, d’évasions de capitaux, d’enrichissements indus, d’expropriations arbitraires, d’abus de privilèges, de disparitions mystérieuses, d’actes de piraterie maritime, de meurtres maquillés en suicide, de favoritisme, de clientélisme, de malversations, de rackets érigés en mode de gouvernement, des royalties versées en monnaie sonnante et trébuchante aux agents de la propagande bénalienne en France comme ailleurs, les sites protégés déclassés, les terrains offerts généreusement aux serviteurs les plus zélés, etc..

Comme si Ben Ali avait géré le pays en bon père de famille, avec un souci du bien commun et d’impartialité rare.

Tous ces morts et ces blessés ainsi que tous les grondements du volcan tunisien qui tonnaient depuis 1978 avec ses points d’orgue en 2008 et le 17 décembre 2010. Indépendamment de la controverse suscitée par l'immolation par le feu de Bouazizi qui n'est pas Ian Palach et même si son geste symbolisait le désarroi de la jeunesse tunisienne en mal de vivre et de perspectives d'avenir, il n'en demeure pas toutes les conditions étaient réunies par une déflagration sociale et politique en Tunisie.

Le terrain tunisien était suffisamment miné pour pouvoir nier l'existence de multiples signes avant-coureurs de l’éruption du volcan tunisien qui a enseveli par sa larve la mafia Ben Ali-Trabelsi pour laisser la place à la mafia d'Allah et ses complices de la petite bourgeoisie affairiste.
Nombreux

ex-rcdistes ont voté Ennahdha pour une mise en scène d’une mort programmée de cette secte des bas fonds wahhabites en vue de faire apparaître Ben Ali comme l’unique sauveur du pays après l’avoir pourtant liquéfié.

Ses partisans commencent d’ores et déjà à chanter ses louanges et le victimiser pour aviver les regrets des Tunisiens d’avoir manqué de discernement. Du tragique de 1987-2011 au comique de la réhabilitation indécente de Ben Ali qui constitue une véritable offense à tous les morts, blessés et disparus sous son règne. Le dénigrement dont ils font preuve à l’égard de la Révolution tunisienne n’est rien d’autre qu’une manoeuvre irrévérencieuse pour la Tunisie afin draper Ben Ali dans les habits de la dignité et jeter l’opprobre sur le peuple qui selon eux serait indigne et ingrat. Leur message peut se résumer comme suit : après avoir tué le père qu’il fut, ressuscitez-le pour votre rédemption.

En conclusion, les Tunisiens après avoir dégagé Ben Ali et ses acolytes sauront peut-être faire subir le même sort à leurs nouveaux prédateurs-affameurs.

Un peuple qui a su briser les chaînes du despotisme une fois, saura le faire une nouvelle. Réhabiliter Ben Ali revient à infliger une nouvelle mort à La Tunisie et raviver toutes ses blessures passées et présentes.

La Tunisie ne retrouvera sa véritable dignité que le jour où Ben Ali et tous ses affidés seront jetés du haut de la Roche tarpéienne.





Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 19 invités