Salem Ben Ammar

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres subdivisions du forum - Exprimez vous et débattez entre vous - dans le respect de l'autre.
Avatar du membre
Proust
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2067
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 14:06
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar Proust » ven. 18 nov. 2016 15:03

Dernier message de la page précédente :

Bravo à ce musulman courageux


Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice.
George Orwell.


Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20322
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » ven. 18 nov. 2016 20:26

Si l’Occident ne veut pas être amputé de sa mémoire il doit s’instruire tragique de la Tunisie
18/11/2016 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Salem Benammar
3 novembre 2012 ·
Selon la nouvelle grille révisionniste de l’histoire de l’indépendance nationale de la Tunisie le wahhabisme serait son vrai géniteur. Ainsi pour le parti Ennahdha l’histoire de ce pays a débuté le 14 janvier 2011 tout ce qui s’est passé avant c’était le néant. Exit son ‘histoire millénaire, l’Empire carthaginois, le brassage des peuples qui l’a façonné, son islamisation tragique, le protectorat français, feu Habib Bourguiba et de toutes les femmes et tous les hommes qui ont marqué de leurs empreintes son passé.

Avant cette date la Tunisie serait un pays de sable comme l’Arabie Saoudite et le Qatar les chefs-marionnettistes des laquais islamistes tunisiens et par on sait quel miracle islamiste un peuple et un territoire sont sortis de nulle part pour inscrire le nom de leur nouveau pays dans l’Atlas de la géographie mondiale.

Cette obsession maladive à diluer l’histoire de la Tunisie dans un bain d’acide wahhabite est le prélude de sa mort inexorable. Il va falloir se préparer à des changements radicaux sur tous les plans, tels les changements du nom du pays, son drapeau, son unité territoriale, la perte de son indépendance, les critères d’attribution de la nationalité, les droits humains, la religion, les pratiques cultuelles, le statut de la femme, les droits de la petite enfance, etc..

La Tunisie portera désormais le doux nom d’Ennahdhstan et son drapeau sera l’emblème de la secte vassale du futur Califat wahhabite aux trois têtes du serpent que sont la Turquie, l’Arabie Saoudite et le Qatar.

Le 14 janvier 2011 est en réalité l’acte du décès de ce pays en tant que nation souveraine et symbole de la joie de vivre pour laisser la place à une suzeraineté aux ordres de ses nouveaux maîtres et une couveuse de djihadistes.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20322
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » ven. 18 nov. 2016 20:32

Ce n’est parce qu’on est contre l’islamisation de la France qu’on doit voter pour Marine Le Pen, elle-même islamo-compatible
17/11/2016 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Marine Le Pen dont le seul mérite est d’avoir tué son père pour lui substituer son compagnon à la tête du F.N. aura-t-elle la carrure pour un destin national ?

Et ce n’est certainement pas ses adulateurs qui vont penser le contraire. Elle est la candidate parfaite que la France attend depuis Clovis. Une nouvelle page va s’ouvrir devant elle si elle intronise Marine Le Peine sa reine.

Les autres candidats sont des simples figurants et elle est même de choisir son rival qui sied le mieux à son auguste personne. Elle est le Messie qui va rendre à la France sa splendeur et son lustre d’antan. Au concours du délire de grandeur ils sont imbattables. Les épreuves n’ont pas encore commencé et ils voient déjà leur égérie en haut de l’affiche.Ils n’ont pas tiré les leçons des sondages américains où la favorite des sondages est la grande battue des urnes.

L’Elysée est dans 6 mois, beaucoup d’eau coulera sous le pont et celui qui remportera les suffrages des Français n’est pas la femme ou l’homme des sondages. Et ce n’est certainement pas avec des arguments inquisiteurs et culpabilisateurs que ses partisans vont faire dissiper la méfiance des Français à son égard et l’aider enfin à franchir le cap du 2 e tour. On ne vote pas pour un candidat par peur de l’avenir on vote parce ce qu’on croit en ses capacités de redonner espoir et confiance dans l’avenir.

Mais comme tous les fanatiques il leur faut un bouc émissaire pour lui faire porter le chapeau.

Tant pis pour la France si demain Marine le Pen est battue clament en choeur ses partisans. Pour sauver la France il faut voter pour leur icône. La patrie est en danger et sa survie dépend du bon usage des bulletins de vote en sa faveur. Les électeurs sont avertis et ne peuvent que s’en prendre qu’à eux-mêmes s’ils votent contre elle. C’est comme si elle avait le monopole de la France et tous ses rivaux sont des vendus à l’islam.

Quand on est une chance pour la France on ne prône pas le pas d’amalgame, ni on ne courtise les voix des musulmans en faisant croire que l’islam est compatible avec la République ni affirmer que le problème n’est pas l’islam mais la charia, comme si la charia n’était pas la loi de l’islam. Elle n’a pas compris ou feint de ne pas le croire que l’islamisme et l’islam sont les deux faces du même miroir mahométan. Il n’y a pas d’islam politique comme il n’y a pas non plus un islam spirituel. L’islam est une idéologie totalitaire qui se veut un code civil, mode de gouvernement, une loi et un culte à la fois. Il doit être combattu comme le pire fléau de notre temps. On peut très bien dire aux musulmans que leur religion est incompatible avec le vivre ensemble et ce n’est pas à la France d’adapter ses lois à l’islam et c’est aux musulmans de le faire.

Elle gagne à dire la vérité aux Français sur la haute toxicité de cette idéologie qui n’est pas qu’une menace pour la France mais pour l’humanité tout entière à cause du caractère expansionniste et belliciste du Coran en leur énumérant les sourates qui prêchent la haine et le djihad et que le prix de leur place au sein de la communauté nationale passe par la purge desdites sourates.

Au Maroc on enseigne aux élèves les seules sourates « apaisées » aussi bien qu’en Égypte où le Général Sissi réclame aux doctes de la foi islamique de réformer l’islam. Elle peut très bien annoncer d’ores et déjà aux Français que sa première mesure si jamais elle devient présidente est la dissolution de l’U.O.I.F., une filiale à 100% de la Confrérie des Frères musulmans dont est issu Oubrouq l’éminence grise d’Ali Juppé. Une telle décision qui pourrait lui attirer les suffrages des musulmans « victimes de l’islamisme fondamentaliste » comme elle le dit.

Les gages de sa volonté de changer le cours de l’histoire de France c’est aujourd’hui ou jamais qu’elle doit donner et non pas demain.

Elle doit lâcher les gaz si elle veut marquer l’opinion et pourquoi pas se rallier une bonne partie des Français islamo-pratiques.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20322
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » ven. 18 nov. 2016 20:33

L’abstention est la meilleure alliée de Marine le Pen à la Présidentielle by Salem Ben Ammar

Le sondage est le résultat d'une enquête d'opinion auprès d'un échantillon représentatif comme on veut le faire croire alors que les sondés eux-mêmes ne sont pas d'une fiabilité au-dessus de tout soupçon et qui n'engage que celui qui l'exprime et qui n'est pas forcément concrétisée au moment où il faut la traduire par les actes. Et comme le dit à juste titre Pierre Bourdieu :
"Un des effets principaux que produisent les sondages, c'est d'imposer aux gens des questions idiotes ou des questions qui n'intéressent que ceux qui les posent. Comme les gens sont polis, en général, ils répondent. Par le fait de poser certaines questions naïves, on produit des réponses artificielles, on produit des artéfacts... Même quand les gens répondent, cela peut n'avoir aucun sens, car n'importe qui peut dire oui ou non, même à des questions qu'il ne comprend pas ou qu'il ne se pose pas."
Pierre Bourdieu- Antenne 2 - 16 janvier 1986

A croire les instituts de sondages en France le résultat du premier tour du scrutin présidentiel serait plié. Ainsi Marine le Pen est assuré d'être présente au deuxième tour avec pour adversaire potentiel le repris de justice Alain Juppé.

La prudence doit être normalement de mise et on peut parfaitement imaginer qu'Alain Juppé ne soit le grand battu de la primaire républicaine et Marine le Pen battue dès le premier tour du scrutin qui sera celle qui sera la plus attaquée aussi bien par ses adversaires que son propre père qui ne va pas manquer de lui paver le chemin d'épines de roses. Rien n'est donc acquis pour Marine le Pen et Alain Juppé qui pourraient se trouver gros Jean comme devant.

C'est pourquoi je recommande à leurs partisans de ne pas trop les mettre en haut de l'affiche car ils risquent de finir dans le décor. La bataille n'a pas encore commencé attendons avant de juger de leurs performances respectives sur le terrain. Autant Juppé pourra toujours tirer son épingle du jeu en vieux briscard de la politique si jamais il sort vainqueur de la primaire républicaine ce qui est la pire offense jamais faite à la République autant pour sa rivale on ne sait pas ce dont elle est capable de faire et comment elle va pouvoir gérer les boules puantes qui ne manqueront de pleuvoir sur elle outre des rebondissements dans l'affaire des emplois fictifs de ses deux attachés parlementaires avec l'argent du contribuable européen.

http://www.huffingtonpost.fr/2016/10/31 ... s-fictifs/

Va-t-elle avoir le mental nécessaire pour tenir le coup et se monter à la hauteur des enjeux ? Au cas où des partisans l'ignorent si le FN a pu percer dans les élections intermédiaires il le doit moins c'est moins à son programme politique que sur les forts courants de rejet des partis du gouvernement et les forts taux d'abstention.

http://www.courrierinternational.com/ar ... abstention

http://elections.lefigaro.fr/municipale ... orique.php

La donne n'est pas la même à la présidentielle par exemple où les électeurs votent massivement, avec un taux d'abstention avoisinant les 20% ce qui n'est pas sans influence sur la part du gâteau du FN qui baissera inéluctablement.

http://www.france-politique.fr/election ... ielles.htm Sa percée aux élections Pour devenir un parti du gouvernement il faut avoir la confiance des Français. Pour l'instant il est inimaginable de les voir adhérer majoritairement aux idées du FN qui paradoxalement est en train sous couvert de dédiabolisation de se "gauchiser" de l'intérieur sous l'impulsion de Philippot ex chevènementiste notoire.




Avatar du membre
omar
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 504
Enregistré le : mar. 4 mars 2014 12:02
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar omar » ven. 18 nov. 2016 21:25

Le Pen sera une catastrophe pour la France


«L'Occident n'oppose aucune idéologie à l'islamisme, sinon celle de l'argent»

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20322
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 19 nov. 2016 14:07

A quoi jouent les socialistes en invitant en France le nazislamiste Rached Ghannouchi
18/11/2016 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Quelle mouche de coche a piqué le gouvernement français pour dérouler le tapis rouge aux pieds d’une délégation de la secte djihado-terroriste d’Ennahdha conduite par son gourou Rached Ghannouchi, un véritable gibier de potence ? On ne peut être qu’interpellé par le sens diplomatique, politique et géopolitique des socialopathes d’une telle visite ? Officiellement c’était pour l’auditionner mais sur quels sujets allient-il être questionné ? Est-ce-sur le djihad ? L’islam ? Sur la différence entre l’islam et l’islamisme ? Sur l’islam modéré et le fondamentalisme musulman ? Il y a tout lieu à croire que les sujets sont d’une autre teneur et frappés du secret d’Etat et qui portent sans aucun doute sur la crise syrienne et le retour des djihadistes sur le sol français.

http://lucien-pons.over-blog.com/2016/0 ... -france.ht

Il n’est pas le premier islamiste de la liste à déshonorer de sa présence au Quai d’Orsay. La République sous la houlette des socialistes mais pas seulement qu’eux ne rate plus une occasion d’afficher publiquement ses accointances avec ceux-là-même qui ouvrent pour à semer la mort aux quatre coins de la terre et portés par la haine de ses valeurs.

A un an des élections présidentielles, sa venue prend encore plus de saveur pour donner un coup de main électorale aux sociopathes qui lorgnent sur les voix des musulmans pour leur survie politique compte-tenu de son influence sur les réseaux des mosquées. Il est cofondateur de l’U.O.I.F .

Afficher l'image d'origine

Son invitation est une offense à la mémoire des victimes du terrorisme en France comme dans le monde. Son nom est étroitement associé aux assassinats politiques en Tunisie dont Chokri Belaïd, Mohamed Brahmi et Lotfi Nagadh.

Il est l’homme de tous les malheurs de la Tunisie et sergent-recruteur des escadrons de la mort pour la Syrie et la Libye royalement rémunéré par le Qatar, cet ami qui veut le bien de La France.

Cet homme qui devrait être poursuivi pour complicité de crimes contre l’humanité n’a pas sa place dans les Palais de la République. Au cas où ses hôtes l’ignorent ce qui est à douter, mais qui sont plus mus par leurs intérêts personnels que par la sécurité de leurs citoyens, doivent savoir que c’est un raciste et un antisémite notoire. Bras droit de Qaradhoui, le Pape nazislamiste, rédacteur de la Charte du FI.S., à l’origine de 300 000 morts en Algérie, un fervent admirateur de Hassan Tourabi, père spirituel du génocidaire Omar Bachir, voue un véritable culte au nazi patenté Hassan al-Banna ne jure que par le sinistre Saïd Qotb. Aux amitiés avérées avec Ben Laden;

Accueillir sous les ores de la République un nazislamiste qui se réjouit à chaque fois que les siens plongent la France dans l’horreur et la douleur est un acte inqualifiable et une faute politique impardonnable.

Quand on prétend combattre le terrorisme on s’encanaille pas avec un de ses cerveaux.

Il appartient plus que jamais aux électeurs de sanctionner par leurs bulletins de vote la collusion coupable des Sarkozy, Juppé et Hollande avec les islamistes.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20322
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 19 nov. 2016 14:19

La laïcité expliquée aux islamistes et à leurs frères siamois musulmans
Salem Ben Ammar Un commentaire

Rached Ghannouchi feint de découvrir que la laïcité n’est pas l’ennemie de l’Islam
Le dimanche 04 mars 2012 –

Le terroriste tunisien jamais repenti Rached Ghannouchi l’homme fort de la Tunisie post-Ben Ali feint de découvrir que la laïcité n’est pas l’ennemie de l’Islam

Le terroriste jamais repenti et apprenti-sorcier Rached Ghannouchi semble enfin avoir compris que la laïcité n’est pas l’ennemie de l’islam comme si elle pouvait l’être alors que c’est ce dernier qui est un système politique totalitaire et liberticide, connu pour son caractère ultra-possessif et présente de graves troubles schizoïdes-paranoïdes qui ne tolère pas la cohabitation avec tout autre système susceptible de lui faire de l’ombre et de le renvoyer à ses propres faiblesses.

Passé maître dans l’art de l’esbroufe et de la duperie de son auditoire, manipulateur né, une girouette qui tourne au gré du vent, il dit ce qu’il ne pense pas et laisse croire ce en quoi il ne croit pas lui-même et en tant qu’adepte de la taqiyia, Rached Ghannouchi ne cesse depuis son retour de son exil doré londonien sur le sol tunisien de semer des leurres et les médias locaux les avalent avec gloutonnerie.

Il parle de la laïcité sans savoir de quoi il parle lui-même et sans que jamais personne ne lui demande d’en donner la définition qui est de surcroît jugée comme une plaie occidentale au même titre que le sécularisme et la démocratie qui n’a pas sa place dans un Etat islamique soumis à la loi du divin (la charia) et gouverné par un Calife.

Ghannouchi a beau afficher des idées réformistes et modernises qui se démarquent légèrement de la ligne idéologique de sa maison mère, histoire de ne pas effrayer la majorité des Tunisiens hostiles à un régime politique de nature théocratique et qui se représentent l’islam comme culte et pas comme un système global amalgamant le sacré et le profane, il reste un ennemi viscéral de la laïcité et de la séparation des pouvoirs.

Difficile d’imaginer Ghannouchi et ses sbires se muer en fervents défenseurs des valeurs importées de l’Occident blasphématoires à l’égard de l’islam et dont l’enracinement dans le paysage politique et social local peut nuire à la pérennité de l’islam lui-même.

Drapé dans ses habits du bon berger, guide, (morched d’où son surnom d’opérette de Rached) pour ramener les Tunisiens dans la voie de l’islam, il se veut apaisant et rassurant pour tromper leur vigilance et défiance vis-à-vis de la doctrine liberticide et criminelle des Frères musulmans qui irrigue son mouvement qui prône entre autres:

-La connaissance et le pouvoir sont exclusivement des dons d’Allah et ne s’exercent qu’à travers le Coran et la charia.

-Les musulmans ne doivent obéissance qu’à l’ordre divin (charia), régi et administré par le Califat qui demeure une priorité absolue comme l’a rappelé Hamadi Jébali à Sousse en 2012.

-Le djihad qui est placé dans la hiérarchie des commandements qui pèsent sur les musulmans en seconde position après la foi, un domaine qui est devenu la marque de fabrique de la Tunisie depuis le coup d’Etat islamiste le 17 janvier 2011 maquillé en Révolution alors que le peuple lui-même était le premier surpris par le départ burlesque de Ben Ali.

Perfides, retors et affabulateurs, les islamistes ont le don revêtir un mensonge du sceau de la vérité. Ils dissent le tout et son contraire et n’avancent jamais à visage découvert, faisant souvent semblant de se démentir entre eux histoire de créer le buzz et d’embrouiller l’opinion afin de faire diversion et détourner son attention de leur vrai projet politique sectaire, mafieux, fasciste, raciste, despotique, inspiré par leur gourou illuminé Ibn Taymyya, jurisconsulte sunnite du XIII e siècle et véritable père de l’islamisme moderne, qui a façonné la pesée de Hassan al-Banna et Sayd Qoutb, les figures de proue sinistres et nazillonnes de la Confrérie des Frères musulmans (al akhwan muslimoune).

A cet effet, je leur propose la définition suivante: vous qui éprouvez une aversion pathologique pour la laïcité à la française et les droits fondamentaux de la République au point que votre état de troubles psychiques vous fait croire que la laïcité rime avec l’athéisme.

La laïcité est avant tout une attitude, une posture et non un système de croyance religieuse ou un mode de pensée, dont vous faites même la religion de la République alors que la laïcité est une soupape de sécurité, une ligne Maginot, de nature juridique de façon à délimiter le champ de chaque sphère d’activité publique, privée et spirituelle.

Elle est ainsi garante de vos propres libertés de culte et de conscience et les prémunissant contre toute influence ou agression extérieure. Si la laïcité, cette clé de voute de tout système démocratique moderne est incompatible avec votre système de pensée politique d un autre âge et dans l intérêt de votre bien être spirituel, il vous est recommandé de nouvelles destinations plus accueillantes et surtout respectueuses de la vie humaine ainsi que des vôtres, ce qui est loin d’être avéré, pour vos esprits torturés par la haine de l’incroyant, des laïques, des infidèles; des femmes; des homosexuels, des juifs, des démocrates, bref de tous ceux qui ne vous ressemblent pas et dont l’ humanité est le fruit de la raison et non de la passion hystérique et bestiale: la Somalie, le Soudan, l’ Afghanistan, le Pakistan. Ni la Turquie, à cause de ses lois laïques, ni l’Arabie saoudite votre maitre esclavagiste, à cause de l impureté de vos origines.

Vous êtes sans savoir qu’on n’est pas saoudien par le sang, le jus sanguins, alors que pour vous on est frères musulmans et jamais compatriotes, le jus religiosis. Vos maîtres vous assimilent à des êtres inférieurs, abd, alors que la France vous respecte en tant qu’êtres humains et vous accorde le gite et le couvert. La gratitude n’est pas islamiste à cause de votre mentalité de tout nous est dû. Ce qui va de soi, la gratitude est une vertu humaine, on dit même qu’elle est la mémoire du cœur. Je doute fort que vous en connaissiez le sens et que vous ayez cet état d’émotions qui est au cœur de toutes les spiritualités et sagesses. Henri Lacordaire disait qu on ne peut régner sur les hommes quand on ne peut pas régner sur leur cœur.

La voie qui est la vôtre celle de la violence ciblée au caractère hautement inhumain, raciste et antisémite enrobée de mysticisme nauséabond, Hitler vengeur d’Allah comme le proclame Al Qaradhaoui le Goebels djihadiste, ne sera pas la tombe de l’humanité, elle sera inexorablement la vôtre. Qui veut du mal périra de son propre mal. C’est votre égo surdimensionné, votre suffisance, votre arrogance, vos délires psychotiques, vos pulsions meurtrières, vos penchants pédophiles, votre racisme, votre antisémitisme, votre misogynie, votre félonie, votre fanatisme, votre bigotisme, votre fourberie, votre sectarisme, sont autant d’ingrédients pour transformer vos vies en véritables cimetières de la mort.

Aveuglés par votre haine de l’Occident humaniste et des vraies lumières pas celle de votre religion qui a éteint la lumière de la vie sur les peuples islamisés, un terme dont vous ne connaissez pas le sens à cause de son caractère impie, vous abhorrez la laïcité dont vous êtes les premiers bénéficiaires lors de vos exils dorés en terre mécréante comme vous l’appelez. Assimiler une norme juridique protectrice des libertés des cultes entre autres à une idéologie est comme si vous confondiez Mahomet avec votre apôtre ibn Taymiyya mort en prison pour apostasie à Damas en 1328. Une hérésie qui n’émeut guère les musulmans qui s’indignent pour des caricatures mais jamais sur la prétendue récupération de leur religion par les islamistes



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20322
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » sam. 19 nov. 2016 14:26

Comme l’islam est un inadapté pathologique, qu’il retourne là d’où il vient
14/01/2014 Salem Ben Ammar 3 commentaires

Il ne passe plus un jour sans que cette religion vendue à qui veut bien d’elle, les imbéciles, les idiots utiles, les paumés , les désaxés, les dégénérés, les marginaux, les délaissés pour compte du capitalisme, les borderlines, les désespérés de la vie, les dépressifs, les asociaux et les détraqués de tous genres, comme une religion d’amour, de paix et de tolérance, sans qu’elle ne fasse preuve elle-même que tout cela n’est que de l’esbroufe et un mirage du désert arabique.

Cohérente avec elle-même et contrairement à ses laudateurs éblouis mentalement par leur angélisme béat, elle ne cesse de traduire dans les faits son propre enseignement théologique.comme ses menaces de représailles à l’adresse d’un libraire d’Argenteuil de s’il n’enlève pas de sa vitrine le dernier numéro de Charlie Hebdo sur sa figure tutélaire, le prophète autoproclamé.L’homme élevé au-dessus d’Allah lui-même et qui pèse en terme de sanction pénale en Tunisie 14,5 fois Allah. Autant offenser Allah que d’offenser son inventeur.

Autant croire à a résurrection du Christ que d’imaginer que l’islam est soluble dans des systèmes de valeur qui ne portent pas son marqueur génétique. Il ne reconnaît que les cellules qui portent porte sa propriété génomique. Avec le nazisme, dont il est apparenté idéologiquement, il partage la palme contaminée du racisme érigé dogme religieux. Chez lui la foi se confond avec patrimoine génétique dont on ne peut pas se défaire sous peine de mettre en péril sa vie. Obsédé pathologiquement par la haine de tout ce qui ne possède pas son caractère. Il lui est intolérable et impensable qu’il puisse exister une humanité différente de la sienne. Pour y arriver il n’y a qu’un seule voie la soumettre à la dictature de l’islam par tous les moyens comme disait le nouveau Compagnon du Prophète autoproclamé l’ignominieux Rached Ghannouchi ou la détruire.

Avec lui, adieu au droit à la différence. Tout ce qui n’est pas musulman est condamné à la disparition. Purifier la terre des impurs comme il l’a fait en Arabie qu’il avait nettoyé de toute présence judéo-chrétienne et polythéiste et continue encore à le faire au Proche-Orient, au Nord du Nigéria et la plupart des pays musulmans. Un nettoyage religieux en règle avec la complicité de la communauté internationale qui lui prête au gré de ses intérêts son concours comme au Kosovo, en Irak, en Egypte et en Syrie.

En dépit des évidences que seuls les sourds et les aveugles ne peuvent ni entendre ni voir, ses partisans et les capitulards et collabos, de tous bords se plaisent à nier que l’islam est le plus grand péril de notre temps, qu’il met en cause la pérennité de l’humanité. Tout heureux comme des benêts à encenser l’islam de toutes les vertus qui n’ont jamais été les siennes, payés certainement pour faire sa promotion comme au lendemain de la gueule de bois de l’ivresse au vin frelaté produit d’un cépage inconnu jusqu’en 2011 appelé « révolution du printemps arabe » où l’on a vu des hommes comme Sarkozy, Cameron et Obama se transformer en sommeliers de haut de gamme pour une vulgaire piquette. Jamais avare d’effort, la triplette du Munich de 2011 a fait la promotion du breuvage musulman comme pouvant accompagner tous les plats. Alors que la réalité est toute autre et que ce breuvage non seulement est imbuvable et dangereux pour la santé humaine mais surtout qu’il ne peut figurer dans aucune carte de vin et être servi dans aucun menu. Il est incompatible déjà avec lui-même, toutes ses propriétés s’annulent entre elles, pour constituer un cocktail détonnant et mortel.

Le marier avec des plats qui ne sortent pas de ses propres cuisines et ne possédant pas ses ingrédients est mission impossible. Pour paraphraser un proverbe tunisien, il est plus facile de dissoudre une pierre que de dissoudre une l’islam qui est comme la péripatéticienne, à l’instar de ces bonnes musulmanes qui offrent leur sexe en offrande à Allah, qui ne se repent jamais.

Ou plutôt comme le nazislamiste Rached Ghannouchi, le terroriste jamais repenti, Haut Commissaire des affaires de l’islam en Tunisie;.

Chez eux, l’homme est instrumentalisé par Allah, il en est qu’un fidèle exécutant.

L’islam est glouton jamais repu, il veut tout dévorer les hommes qui ne sont pas dans son moule et les valeurs qui ne sont pas les siennes.

Il n’est pas incompatible avec la république, il veut sa mort et ses escadrons de la mort qui font la loi dans nos cités finiront par y arriver tant que notre justice républicaine ne sévit pas contre eux et continue à les border comme des nouveaux-nés.

Cette justice sotte, aveugle et faiblarde, ne sait pas que le respect du droit à la différence ne doit pas s’appliquer à l’islam, car lui-même ne reconnaît pas ce droit à ceux qui ne sont pas dans son moule qu’il considère comme des apostats, des êtres impurs, des dhimmis, des porcs et des singes.

Il est même jugé comme un sacrilège sanctionné par la peine de mort.

Au lieu de l’éradiquer, elle se prosterne devant lui.

Lui-même il ferait mieux de retourner là d’où il vient puisqu’il est incapable de s’adapter à un environnement qui n’est pas le sien plutôt que de s’obstiner à le polluer pour le changer et dont il finira par en faire le premier les frais.

Salem Benammar



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20322
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » dim. 20 nov. 2016 18:53

Lettre ouverte à Sihem Ben Sedrine : Bourguiba aurait honte d’avoir libéré une calamité de ton espèce
Salem Ben Ammar 3 commentaires

Vous avez dit militante des droits de l’homme ? Comme si tous les droits de l’hommisme en Tunisie n’étaient pas des créatures de Ben Ali et des serviles de Ghannouchi chargés d’une mission de vassalisation de la Tunisie au profit du Qatar, le petite province américaine. Connus pour être majoritairement mus par leur rancœur, leur aigreur et leur opportunisme.
« Cette pasionaria » de pacotille des droits de l’homme comme l’appelle un ami dans la vie ne me paraît pas échapper à la règle. D’autant plus qu’au vu de son engagement pro islamiste actuel et son silence trouble sur les graves violations des libertés en Tunisie ne plaident en faveur de la sincérité de son combat passé pour les droits de l’homme.

Egérie du fils bâtard d’Adolph Hitler, gagnée par la fièvre vénale et la folie des grandeurs (10 milliards de DT, soit 5 millions € exigés comme avance au titre du budget de fonctionnement de cette instance fantoche du Mensonge et de l’Indignité ) qui peut encore croire en ses vertus patriotiques ? A moins que ce ne soient les félons Marzougui et Jendoubi, ses deux compagnons de la mauvaise route qui a mené la Tunisie dans les fosses septiques de l’humanité.

Image

Sihem Ben Sedrine je ne sais pas quel genre de personnage tu es, cela n’a guère d’importance à mes yeux comme ton numéro de cirque de 2000 et ton simulacre d’arrestation par les cerbères de Ben Ali ou ta visite burlesque et hollywoodienne de 2003 en Irak sous occupation américaine. Je pourrais aussi y ajouter ta lettre de dénonciation calomnieuse à R.S.F. dont a fait l’objet une relation commune dont tu as trahi son soutien inconditionnel à ton égard. Mais tout cela ne va certainement pas rafraîchir la mémoire défaillante de ton auguste personne et ta morgue suffisante, ce qui dépasse l’entendement, c’est ton acharnement à jeter ton fiel sur Bourguiba, à le lapider et à le discréditer, comme si tu cherchais à l’effacer de la mémoire tunisienne ce qui n’est pas sans rappeler les tentatives négationnistes de Rached Ghannouchi, maître à penser du terrorisme islamique au point qu’il pourrait être un des architectes de la création de Daech.

Tout donne à croire que tu es entrain d’apporter des gages de ton ralliement à ton gourou (?), comme tu ne plus aucun mystère quant à tes arrières-pensées politiques, idéologiques et vénales.

Ton attitude à vouloir vitrioler Bourguiba, défigurer son action coïncide bizarrement avec ta compagne de candidature pour le poste de président de cette instance fantoche de Vérité et de Dignité dont objectivement et indépendamment de il est à douter que tu aies le profil requis comme ton ami Kamel Jendoubi pour l’I.SI.E. Tu as soi-disant combattu le népotisme mais te voilà devenue sa figure de proue en Tunisie comme tes amis Jendoubi et Marzouki.

On ne peut qu’être aussi troublé par ton silence assourdissant sur les atteintes réelles et avérées des droits de l’homme en Tunisie depuis la chute de celui qui t’a fait exister médiatiquement et ton absence de condamnation des assassinats politiques, des soldats tunisiens et des incarcérations arbitraires des militants des libertés tel que Jabeur Mejri. Est-ce à dire que tu ne pourrais pas désavouer ce que tes amis ordonnent et exécutent que tu honores de ta binette dans les photos de famille et la remise des médailles de la honte nationale ? C’est toi-même qui entretient le trouble par ton aphonie équivoque sur les assassinats de Chokri Bel Aïd, Mohamed Brahmi et Lotfi Negadh. Qui ne dit mot approuve. Peut-être que tu es trop occupée avec tes séjours au Qatar et tes fréquentations assidues de la secte infecte et milicienne d’Ennahdha.

Tu dois savoir que tes agitation hystérico-verbales sont surtout symptomatiques d’un esprit assoiffé de revanche sociale (?), avide de pouvoir et intrigant. Bourguiba appartient à tout jamais à l’histoire et pas seulement de la Tunisie. Ni toi ni tes mentors ne peuvent l’y déloger.

On ne construit pas une carrière en s’attaquant obséquieusement à la mémoire d’un homme qui n’est plus là pour te rendre gorge et ton entreprise de démolition pathétique et obsessionnelle à dénigrer l’oeuvre de Bourguiba en faveur de l’émancipation de la femme tunisienne représentait ta planche de salut pour t’attirer les bonnes grâces financières de ses ennemis qui sont aussi ceux de la Tunisie afin de pouvoir régler les retards de 8 mois de salaires à tes employés de Kalima et t’acquitter de tes dettes sociales, fiscales et bancaires.

Aujourd’hui te voilà présidente grâce à tes entregents de l’instance Dignité et Vérité, la dignité dans la calomnie et le mensonge et la vérité sur ton ralliement à la cause de ceux qui veulent détruire la Tunisie à travers l’héritage Bourguibien.

Tu as certainement raison de dire que Bourguiba n’a pas sorti la femme du néant, il ne pouvait pas tout faire car il avait trop à faire pour sortir du tunnel des femmes qui n’existent que dans le déni et la haine d’elles-mêmes.

Tu dois reconnaître que c’est grâce à son école pour tous que tu te trouves aujourd’hui là où tu n’aurais jamais dû être,et placer sous les feux des sunlights des célébrités féminines tunisiennes Bourguiba lui-même n’a jamais revendiqué le statut de libérateur de la femme tunisienne. Il était libérateur de tout un peuple tous sexes confondus. Il ne faisait guère de différence entre les deux. Il prônait une égalité de droits et de devoirs entre les deux Sans elle tu ne serais pas ce que tu es aujourd’hui.

Évidemment que Bourguiba n’a pas libéré la femme tunisienne, il avait œuvré pour son bien-être et son épanouissement humain. Une libération n’a de sens que si les personnes libérées ne deviennent pas acteurs de leur destin. C’est ce que Bourguiba a fait mais tu n’auras pas le courage de le reconnaître pour ne pas essuyer le courroux de ceux qui t’on promue reine de pacotille.

Tu leur voues les yeux de Chimène. Une Chimène toute contente de fréquenter Doha et ses montagnes d’or noir qui empeste le sang des centaines de milliers d’innocents morts pour assouvir la folie de grandeur de ce caillou désertique connu pour avoir érigé la corruption en un nouveau dogme religieux. Bourguiba ne t’avait pas ouvert les portes du Palais de l’Emir contrairement au nouvel Attila Rached Ghannouchi. Il est somme toute logique que tu lui témoignes haine et mépris de ne pas avoir fait de toi une privilégiée de son régime.

Tu as dit que la femme tunisienne n’a pas été libérée par Bourguiba mais alors par qui donc a-t-elle été libérée ? Ce n’est certainement pas par celle qu’appelle mon ami Ali Gannoun un « croisement de caméléon et de vipère » de ton espèce qui fait honte au genre féminin.

Tu dois savoir à moins que ton état de cécité mentale ne t’en empêche si la femme tunisienne dont tu es une indigne représentante tient le cap contre vents et marées, elle ne le doit pas à tes amis qui sont la lie de l’humanité elle le doit au C.S.P qui fait sa fierté inédit jusqu’à ce jour dans le monde musulman.t

Ta phobie de Bourguiba est la manifestation d’une grave altération de ta santé mentale et psychique et de tes délires paranoïaques et schizoïdes. Dépourvue de scrupules et amatrice de coups fourrés tu excelles dans l’art de projeter sur autrui tes propres tares que Ben Ali n’a pas manqué de les dévoiler en son temps au grand dam des marchands de tapis tunisiens des droits de l’hommisme dont c’était le fonds de commerce alimentaire avant qu’ils ne deviennent les sangsues de la nouvelle Tunisie à l’image de Marzougui et de Jendoubi. Toi qui as le sens de la rentabilité de la mauvaise foi et de la parole envenimée, tu devrais goûter aux joies de la condition féminine dans les pays auxquels tu tiens le crachoir pour apprécier à sa juste valeur l’action incommensurable de Bourguiba en faveur des droits de la femme que tes sponsors wahhabites, un modèle de despotisme et d’arriérisme, veulent remettre en question pour la réduire à l’état d’esclaves comme la majorité des femmes musulmanes.

Es-tu prête toi-même de te couvrir de ton linceul pour le restant de tes jours et de renoncer aux acquis que tu abhorres tant parce qu’ils sont bourguibiens ? Il est permis d’en douter tant tu tiens à tes acquis que Bourguiba t’avaient légués.

N’est-ce pas étrange que ta voix brille par son absence en ce qui concerne les viols des femmes tunisiennes, comme lors de cette affaire de violée et coupable, et les menaces qui pèsent sur le statut de la femme. A moins que la femme ne mérite guère que tu lui prêtes ton attention toute polluée par ton militantisme d’arrière-garde et à contre-courant de l’évolution des droits de la femme dans le monde.

Le patriote Bourguiba ne serait pas fier de savoir que la Tunisie a enfanté une femme qui a failli provoquer la mort des deux de ses employés grévistes qui navigue dans les eaux troubles de l’islamisme, de l’affairisme, de l’arrivisme et encore moins que son nom soit prononcé une femme à la réputation sulfureuse et qui loin d’être un modèle de probité morale, de loyauté. et de décence.

Cet homme que tu honnis tant à croire que tu es contaminée par ton nouveau maître à penser qui est une insulte à la morale humaine a plus que libéré la femme tunisienne, il l’a surtout fait évader de son Goulag qui ferait pourtant le bonheur des femmes qui vivent sous la dictature machiste et esclavagiste des bailleurs de fonds qatariens et saoudiens de la secte de l’infamie humaine que tu idolâtres tant.

Quel modèle de société veux-tu pour la femme tunisienne ? Celui que Bourguiba a voulu créer ou celui qu’Ennahdha veut importer tout droit d’Arabie Saoudite, un enfer pour les libertés humaines ,

Habib Bourguiba a voulu construire une société entre égaux et une nation digne et souveraine, peux-tu en dire autant quant au projet scélérat d’Ennahdha pour la Tunisie ? Critiquer sans rien proposer comme alternative est bien la preuve de ta courte vue et de ta pauvreté politique.

Paraît-il que tu serais est une fille Ben Ammar par ta mère ce dont il est permis de douter connaissant ces derniers pour leur hostilité viscérale pour les marchands du Temple de la religion musulmane, sache qu’en ce qui concerne les Ben Ammar dont je suis plus que convaincu que tu n’as aucun lien filial, que sont nos mères respectives, à supposer que ta mère soit une Ben Ammar, n’avaient pas c’est vrai attendu Bourguiba pour s’émanciper, seulement elles voilaient leur émancipation de peur de ne pas troubler l’ordre social hyper machiste, et c’est grâce à Bourguiba qui avait osé faire tomber le voile qu’elles ont pu enfin faire tomber le leur en toute liberté et sans qu’elle ne heurte les règles de la malséance sociale.

Ma soeur aînée, née lors de la deuxième grande boucherie mondiale qui n’a jamais porté le voile dans sa vie est toute heureuse de dire à chaque fin du mois toute sa reconnaissance à notre feu père qui est un Ben Ammar et à Bourguiba auxquels elle doit sa confortable retraite aujourd’hui fruit de 40 ans de dure labeur et de sa formation dans l’école bourguibienne. Est-ce qu’elle serait autonome financièrement et socialement si elle avait vécu dans l’ombre d’un homme qui était la hantise de notre père ? Elle doit à Bourguiba le statut protecteur de ses droits de femme, et avoir été l’une des toutes premières femmes haut fonctionnaires dans ce pays. La différence entre vous deux est qu’elle n’a jamais lécher les babouches aux islamistes ni faire de la propagande anti-tunisienne pour le compte du Qatar.

Tu ne dois peut-être rien à Bourguiba parce que tu es aveuglée par ta propre haine de toi-même, par ton esprit pervers et ton ingratitude légendaire. Sans Bourguiba tu as beau avoir été émancipée mais tu n’aurais jamais fait des études. Ma mère était une femme libre mais son plus grand regret est qu’elle était née avant l’ère de Bourguiba.

Ton amour pour Ennahdha qui a tout l’air d’être un amour monnayé est proportionnel à ta haine pour feu Bourguiba qui n’a jamais vendu son âme à quiconque comme la félonne de ton espèce qui fait la lèche-babouche du Qatar, cette poussière de l’histoire, et cela tu peux difficilement le nier.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20322
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » lun. 21 nov. 2016 11:09

On ne peut pas être musulman et patriote français
Salem Ben Ammar 5 commentaires

Image

Pourquoi tous ceux qui dénoncent la parenté idéologique entre l’islam (isme) et le nazisme sont-ils catalogués d’extrémistes de droite ?

En quoi les patriotes qui défendent l’identité culturelle de leur patrie menacée par des valeurs d’un autre temps, et sa souveraineté nationale sont-ils des fachos et des racistes, ? Or, il n’y a pas pire racisme que celui véhiculé par l’islam (isme) lui-même qui veut détruire leur espace de vie républicain.

Si ceux qu’on taxe d’extrémistes de droite étaient aussi radicaux que cela et mus par une idéologie extrémiste, ils seraient les premiers à soutenir les idées nauséabondes de propagées par les nazislamistes.

Le patriotisme est l’expression d’un sentiment partagé d’appartenance à un pays, fondé sur l’adhésion inébranlable à des valeurs communes. Il n’a ni religion, ni idéologie, au-dessus des partis politiques. Il est le dénominateur commun à tous les citoyens vivant sur son territoire et n’est aucunement l’exclusive d’un parti politique. Le patriotisme est une obligation de loyauté et de dévouement qui pèse sur tous les citoyens. Il n’a aucune connotation réactionnaire et rétrograde. Il est garant de la survie des peuples. il est le sel de la vie des hommes, leur raison d’être et de vivre sans quoi l’homme perd son âme et son essence. Il ne rime pas avec xénophobie et suprémacisme ni non plus avec fermeture sur le monde et frilosité. C’est un lien indéfectible, un cordon ombilical qui relie les hommes au pays auquel ils s’identifient, qui est leur milieu naturel fusionnel, où ils ont vu le jour, qui est une autre mère même si étymologiquement pour eux ou qui les a adoptés comme s’ils étaient ses natifs et pour lequel ils éprouvent des sentiments forts..

Aimer sa patrie et veiller à sa pérennité est un devoir qui pèse sur tous les citoyens et s’y soustraire et l’enfreindre est plus qu’une faute un crime moral qui signifie clairement qu’on est pas digne de la citoyenneté que lui a conférée sa patrie et ce n’est certainement pas à travers les signes ostentatoires symboles de valeurs rétrogrades et anti-républicaines et qui sont autant de rejets de la citoyenneté française.

Image

Renier sa patrie reviendrait à renier sa mère. On est donc indigne de se réclamer de sa citoyenneté. Une patrie se nourrit du dévouement de ses membres pour elle. Elle se meurt quand il y a déliquescence du sentiment d’appartenance nationale. Une patrie faible est une partie proie pour les utopies idéologiques. Une partie forte avec ses enfants qui se sacrifient pour elles et qui sont fiers de défendre ses couleurs ne pliera jamais devant ses ennemis.
Il n’y a ni complexe ni honte à aimer sa patrie.

Une patrie accueillante et généreuse doit être irréductible et ferme, elle doit imposer ses lois, ses us et coutumes aux nouveaux arrivants et pas se soumettre à leur diktat culturel et se plier aux lois de leur religion. Le début de sa fin s’enclenche le jour où elle met un voile sur son histoire, ses richesses patrimoniales,et humaines, sa personnalité politique, sa spécificité et diversité culturelle, ses propres valeurs pour ne pas brusquer les convictions idéologiques des nouveaux accueillants.

La patrie, celle que ses enfants les plus jaloux défendent corps et âme que sont les patriotes, ne doit pas éprouver de gènes pour affirmer son intransigeance sur sa véritable identité.

Le patriotisme n’est ni ouvert ni fermé, il est demeure dans le seul paravent pour sauver la patrie des périls qui la menacent. C’est lui qui symbolise sa personnalité, ses richesses et sa force.

Il n’y a pas pire anti-patriotisme que de jeter l’opprobre sur les patriotes qui défendent la France contre l’appétit hégémonique des nouveaux arrivants porteurs de valeurs suprémacistes et destructrices des âmes des peuples et de la diversité des patries. Un monde sans patries est la voie ouverte à l’Oumma islamique, un monde sans frontières, sans couleurs, fade et stérile, abêti par les préceptes coraniques, dépourvu de raison humaine, où l’on oeuvre plus pour le progrès humain et le bien-être commun des hommes, soumis à la tyrannie de l’islam. Où tous les pays du pays du globe n’en feront qu’un.

Une religion pour tous et une langue commune à tous. Uniformisé et coulé dans le même moule. Vivre l’islam du lever au coucher et pendant le sommeil, ne jurer que par Allah et Mahomet, ayant pour seule activité la prière, vivant au rythme des hauts parleurs des mosquées qui martèlent de l’aube au coucher l’état d’abandon de l’homme à la toute-puissance des dogmes.

Un monde fermé et endoctriné, livré à l’obscurantisme, l’immobilisme et le charlatanisme. Un monde de corps sans vie, un cimetière à ciel ouvert.

Fini les compétitions mondiales entre les patries bâties autour des valeurs communes et véritablement universelles qui ne vont pas dans le sens de la négation des patries.
La patrie ne promet pas à ses ses enfants un Eros Center pour assouvir leurs pulsions sexuelles ad vitam aeternam, et une rivière de vin où l’on s’enivre plus que de raison sans jamais connaître l’état d’ivresse. Un paradis pour les pervers et obsédés sexuels de tous bords et les alcooliques addicts .

La partie élève l’âme de ses enfants là où l’islam la rabaisse et la dévalorise. Elle incarne des valeurs plus nobles et dignes que cette religion contraire à la morale humaine lubrique, bestiale, concupiscente, perverse et charnelle.

» La notion de patrie n’est point une sclérose de l’être dans la piété de temps révolus… Elle ne commande point à l’homme le ressassement nostalgique de thèmes défunts… Elle ne murmure pas: « ressuscitons le passé » comme des archéologues soigneux. Elle dit: « je vous désigne ce qui a duré, je vous rappelle ce qui a réussi. Mais je vous l’enseigne pour que (…) vous ajoutiez votre part, car vous êtes des continuateurs » [[Marie-Madeleine Martin, Histoire de l’unité française, (p.408), Puf, 1948, ouvrage couronné par l’Académie française en 1949.]] .



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20322
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » lun. 21 nov. 2016 11:59

Arrêtons d’innocenter l’islam si l’on veut éradiquer le terrorisme
Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Il n’y a pas plus d’islam politique que d’islam cultuel. Ils sont les deux têtes de l’hydre musulmane. Pendant que l’un décapite ses victimes l’autre fait le mouton pour se donner des apparences d’innocuité.
A la différence du christianisme,l’islam ne fait pas de distinguo entre le sacré et le profane. Il mélange les genres et prétend marier la carpe et le lapin. Il est dine, religion, dawla, Etat et donia, cité ou monde. Mahomet lui-même était chef de guerre, gourou et chef d’Etat. Au point qu’il n’est pas exagéré d’affirme que l’islam l’islam n’est pas une religion stricto sensu. Il instrumentalise le sacré à des fins de domination de la vie des hommes dans les moindres petits détails sans qu’ils aient la moindre emprise sur l’organisation de le choix et la définition des modalités de leur mode d’organisation sociale, juridique politique et religieux. Il est beaucoup plus apparenté au bolchevisme et au nazisme que de la famille des religions monothéistes dont il se réclame afin de se donner une légitimité abrahamique dont. Il est le sexe et le sang érigés en dogmes religieux. Il est le péché véniel par excellence.
Il n’y a pas un islam blanc et un islam noir, il y a un islam caméléon qui change d’apparence au gré de son humeur et selon les circonstances.
Quand il sème la mort il porte le masque noir de la terreur et quand il est acculé dans ses cordes et se trouve pris au piège de son jeu pervers et diabolique, il se fait tout petit, clame son innocence et crie au scandale, poussant l’indécence jusqu’à se faire passer pour la véritable victime. Vicieux, retors et habile manoeuvrier il a l’art de renverser la vapeur et faire pleurer sur son sort au point que ses victimes ne sont pas de son fait. Elle sont tombés sous les balles assassines des forces occultes qui lui veulent du mal.
On ne pleure pas sur le sort des 300 millions victimes à son actif, on pleure sur son sort à cause des accusations éhontées et infondées dont on l’accable.
L’islam n’est pas paix et encore moins amour et tolérance, il est le Grand Mal qui gangrène l’humanité. Il est le plus grand péril de notre temps. 1436 ans de génocide non-stop, c’est aussi l’islam.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20322
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mar. 22 nov. 2016 16:15

Salem Benammar
2 h ·

J'ai beau mettre ma putain de vie en péril et m'exposer au courroux de la justice de la République.

J'ai beau avoir mon nom figurer dans le Dictionnaire de l'islamophobie. J'ai beau mettre en garde l'opinion publique contre la vraie nature de l'islam.

Mais tout cela reste vain car pour certains je suis un musulman et si je ne suis pas dans le camp de la Madone je suis forcément pro musulman.

Je leur dis tout simplement ce qui m'importe ce que je suis même et ce n'est pas l'image infâme qu'ils font de ma personne.

Je n'appartiens ni à une religion ni à une idéologie politique ni encarté à aucun parti je suis un humain qui ne se bat pour la liberté et qui ne veut pas laisser aux générations futures un monde soumis à la dictature de l'islam. Il s'avère que ceux qui manient leur plume et leur verbe comme une arme contre l'islam n'ont pas des patronymes qui fleurissent le parfum occidental. Le pire offense que l'on puisse leur faire est de les accuser de ce qu'ils ne sont pas. Mais les préjugés ont la vie dure et les cons font florès.
Ce sont des Wafa Sultan, des Sami Aladeeb et tant d'autres qui ne ménagent pas leurs efforts pour réveiller les consciences.

On s'appelle Bedawi et condamné à 1000 coups de fouet pour atteinte au sacré.
On s'appelle Bouhafs et on est condamné à 5 ans de prison ferme pour avoir avoué sa préférence au christianisme.
Vous nous jugez de ce que vous êtes vous - mêmes.

Des incapables, des défaitistes, des tartuffes et des capitulards. Notre camp est celui de la vérité sur les mensonges de l'islam qui a prospéré grâce à la complicité de vos élus.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20322
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mar. 22 nov. 2016 16:23

Pour lutter contre le fascisme islamique en France force doit rester à la loi sinon c’est la guerre civile
21/11/2016 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire


Je lutte contre l’islam à cause des préjugés négatifs sur tout ce qui n’est pas musulman étal heureusement je constate que c’est le même phénomène partout. Je ne m’attaque pas aux cultures des hommes je m’érige contre la bêtise humaine.

Certains rêvent de renvoyer les musulmans fissa dans leurs bleds pour s’occuper de leurs chameaux si leur Madone est intronisée reine je leur dis il fut un temps où ils étaient au sommet de la civilisation mais l’islam est passé par là et il a tout anéanti. Ils sont aujourd’hui l’image de ce que vous serez vous – mêmes demain.

Ne les diabolisez pas car vous n’êtes pas à l’abri d’être un jour soumis à la dictature de l’islam comme ceux des vôtres des pauvres paumés qui trouvent de plus en plus refuge dans l’antre du diable musulman pour se consoler de leur désespoir.

Ce n’est pas avec votre haine hystérique et vos délires racistes que vous allez pouvoir les chasser de la France et endiguer la montée du péril musulman. S’ils sont de plus en visibles dans vos cités est-ce leur faire ou la vôtre et celle des hommes politiques pour qui vous votez ? Vous êtes responsables et coupables.

Pour s’en sortir il faut revenir aux fondamentaux de la laïcité et appliquer les lois dans leur sévérité. C’est bien de vouloir les dégager après leur avoir abandonné des pans entiers de vos territoires et faire d’eux des ventres porteurs. Ce n’est pas avec un discours ethnocentrique que vous allez rendre à la France ses couleurs nationales. Votre peur est leur meilleure alliée. Plus vous brandissez l’épouvantail de la chasse aux musulmans plus vous les renforcez dans leur posture de victime et du repli identitaire. J’ai lu des commentaires infectes qui ne me rassurent guère sur l’avenir de la France.

Ne rêvez pas de la déchéance de nationalité c’est juridiquement quasi impossible et c’est très encadré par la loi. On peut changer la loi mais le droit acquis reste acquis. Vous renvoyez des millions de musulmans chez eux d’autre millions rentreront par la fenêtre. Remettrez la République l’ordre du jour dans l’éducation cela pourrait peut -être accélérer le processus d’intégration de ces musulmans qui vous cauchemardent tant.

Mes écrits ont été condamnés alors qu’ils ne présentent aucun caractère raciste contrairement à vous. Entre vous et moi c’est la différence entre la raison et la passion. Entre l’humanisme et l’intolérance.

La France ne peut s’en sortir en étant frileuse et peureuse.Je lutte contre l’islam à cause des préjugés négatifs sur tout ce qui n’est pas musulman étal heureusement je constate que c’est le même phénomène partout. Je ne m’attaque pas aux cultures des hommes je m’érige contre la bêtise humaine.

Certains rêvent de renvoyer les musulmans fissa dans leurs bleds pour s’occuper de leurs chameaux si leur Madone est intronisée reine je leur dis il fut un temps où ils étaient au sommet de la civilisation mais l’islam est passé par là et il a tout anéanti. Ils sont aujourd’hui l’image de ce que vous serez vous – mêmes demain.

Ne les diabolisez pas car vous n’êtes pas à l’abri d’être un jour soumis à la dictature de l’islam. Ce n’est pas avec votre haine hystérique et vos délires racistes que vous allez pouvoir les chasser de la France et endiguer la montée du péril musulman. S’ils sont de plus en visibles dans vos cités est-ce leur faire ou la vôtre et celle des hommes politiques pour qui vous votez ?

Vous êtes responsables et coupables.

Pour s’extirper du bourbier musulman dans lequel elle s’enlise de plus en plus chaque jour il faut revenir aux fondamentaux de la laïcité et appliquer les lois dans leur sévérité.

C’est bien de vouloir les dégager après leur avoir abandonné des pans entiers de vos territoires et faire d’eux des ventres porteurs. Ce n’est pas avec un discours ethnocentrique que vous allez rendre à la France ses couleurs nationales. Votre peur est leur meilleure alliée. Plus vous brandissez l’épouvantail de la chasse aux musulmans plus vous les renforcez dans leur posture de victime et du repli identitaire.

J’ai lu des commentaires odieux emprunts de forts relents racistes qui ne me rassurent guère sur l’avenir de la France. Ne rêvez pas de la déchéance de nationalité c’est juridiquement quasi impossible et c’est très encadré par la loi. On peut changer la loi mais un droit acquis reste acquis.

Vous renvoyez des millions de musulmans chez eux d’autre millions rentreront par la fenêtre. Remettrez la République l’ordre du jour dans l’éducation cela pourrait peut -être accélérer le processus d’intégration de ces musulmans qui vous cauchemardent tant. Mes écrits ont été condamnés alors qu’ils ne présentent aucun caractère raciste contrairement à vous.

Entre vous et moi c’est la différence entre la raison et la passion. Entre l’humanisme et l’intolérance. La France ne peut s’en sortir en étant frileuse et peureuse.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20322
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mar. 22 nov. 2016 19:46

Point de guerre civile c’est la guerre de l’Oumma à la République
21/11/2016 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Image


Je lutte contre l’islam à cause des préjugés négatifs sur tout ce qui n’est pas musulman étal heureusement je constate que c’est le même phénomène partout. Je ne m’attaque pas aux cultures des hommes je m’érige contre la bêtise humaine.

Certains rêvent de renvoyer les musulmans fissa dans leurs bleds pour s’occuper de leurs chameaux si leur Madone est intronisée reine je leur dis il fut un temps où ils étaient au sommet de la civilisation mais l’islam est passé par là et il a tout anéanti. Ils sont aujourd’hui l’image de ce que vous serez vous – mêmes demain.

Ne les diabolisez pas car vous n’êtes pas à l’abri d’être un jour soumis à la dictature de l’islam comme ceux des vôtres des pauvres paumés qui trouvent de plus en plus refuge dans l’antre du diable musulman pour se consoler de leur désespoir.

Ce n’est pas avec votre haine hystérique et vos délires racistes que vous allez pouvoir les chasser de la France et endiguer la montée du péril musulman. S’ils sont de plus en visibles dans vos cités est-ce leur faire ou la vôtre et celle des hommes politiques pour qui vous votez ? Vous êtes responsables et coupables.

Pour s’en sortir il faut revenir aux fondamentaux de la laïcité et appliquer les lois dans leur sévérité. C’est bien de vouloir les dégager après leur avoir abandonné des pans entiers de vos territoires et faire d’eux des ventres porteurs. Ce n’est pas avec un discours ethnocentrique que vous allez rendre à la France ses couleurs nationales. Votre peur est leur meilleure alliée. Plus vous brandissez l’épouvantail de la chasse aux musulmans plus vous les renforcez dans leur posture de victime et du repli identitaire. J’ai lu des commentaires infectes qui ne me rassurent guère sur l’avenir de la France.

Ne rêvez pas de la déchéance de nationalité c’est juridiquement quasi impossible et c’est très encadré par la loi. On peut changer la loi mais le droit acquis reste acquis. Vous renvoyez des millions de musulmans chez eux d’autre millions rentreront par la fenêtre. Remettrez la République l’ordre du jour dans l’éducation cela pourrait peut -être accélérer le processus d’intégration de ces musulmans qui vous cauchemardent tant.

Mes écrits ont été condamnés alors qu’ils ne présentent aucun caractère raciste contrairement à vous. Entre vous et moi c’est la différence entre la raison et la passion. Entre l’humanisme et l’intolérance.

La France ne peut s’en sortir en étant islamo-conciliante, frileuse et peureuse Je lutte contre l’islam à cause des préjugés négatifs sur tout ce qui n’est pas musulman étal heureusement je constate que c’est le même phénomène partout. Je ne m’attaque pas aux cultures des hommes je m’érige contre la bêtise humaine.

Certains rêvent de renvoyer les musulmans fissa dans leurs bleds pour s’occuper de leurs chameaux si leur Madone est intronisée reine je leur dis il fut un temps où ils étaient au sommet de la civilisation mais l’islam est passé par là et il a tout anéanti. Ils sont aujourd’hui l’image de ce que vous serez vous – mêmes demain.

Ne les diabolisez pas car vous n’êtes pas à l’abri d’être un jour soumis à la dictature de l’islam. Ce n’est pas avec votre haine hystérique et vos délires racistes que vous allez pouvoir les chasser de la France et endiguer la montée du péril musulman. S’ils sont de plus en visibles dans vos cités est-ce leur faire ou la vôtre et celle des hommes politiques pour qui vous votez ?

Vous êtes responsables et coupables.

Pour s’extirper du bourbier musulman dans lequel elle s’enlise de plus en plus chaque jour il faut revenir aux fondamentaux de la laïcité et appliquer les lois dans leur sévérité.

C’est bien de vouloir les dégager après leur avoir abandonné des pans entiers de vos territoires et faire d’eux des ventres porteurs. Ce n’est pas avec un discours ethnocentrique que vous allez rendre à la France ses couleurs nationales. Votre peur est leur meilleure alliée. Plus vous brandissez l’épouvantail de la chasse aux musulmans plus vous les renforcez dans leur posture de victime et du repli identitaire.

J’ai lu des commentaires odieux emprunts de forts relents racistes qui ne me rassurent guère sur l’avenir de la France. Ne rêvez pas de la déchéance de nationalité c’est juridiquement quasi impossible et c’est très encadré par la loi. On peut changer la loi mais un droit acquis reste acquis.

Vous renvoyez des millions de musulmans chez eux d’autre millions rentreront par la fenêtre. Remettrez la République l’ordre du jour dans l’éducation cela pourrait peut -être accélérer le processus d’intégration de ces musulmans qui vous cauchemardent tant. Mes écrits ont été condamnés alors qu’ils ne présentent aucun caractère raciste contrairement à vous.

Entre vous et moi c’est la différence entre la raison et la passion. Entre l’humanisme et l’intolérance.

La France ne peut s’en sortir en étant frileuse et peureuse.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20322
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mer. 23 nov. 2016 10:22

Si l’islamisme était une créature sioniste, Theodor Herzl serait l’auteur du Coran
22/01/2016 Salem Ben Ammar Un commentaire

Afficher l'image d'origine

Toujours la même rengaine, l’islamisme est un faux islam comme si la racine de l’islamisme n’était pas l’islam. L’islamisme est une création sioniste.disent les tartuffes-délirants musulmans, mais sans en apporter la moindre preuve et expliquer comment le sionisme aurait-il pu créer une idéologie enfantée par Mahomet lui-même ?
A moins que son géniteur ne fut pas lui-même une créature sioniste si cela pouvait être vrai, au moins ça leur fera rejeter l’islam. Une occasion unique pour eux qui qui vouent aux juifs une haine viscérale qui ferait pâlir de jalousie Hitler lui-même.
Mais comme ils sont pervers et ont l’art de travestir la vérité dans leur lexicographie antisémite, ils sous-entendent par sionisme judaïsme et font incidemment passer l’islamisme et donc l’islam en isme qui est un système global qui englobe le culte, l’Etat et la cité, pour un sous-produit du judaïsme, reconnaissant ainsi implicitement que l’islam ou l’islamisme dérive du judaïsme mais pour pouvoir exister par lui-même il a voulu tuer le père comme on peut le penser.
Cessons de voir la main du juif partout. Il n’a pas le don d’ubiquité, il existait avant l’islam et guère besoin de lui pour frayer sa voie dans l’histoire. Il était bien présent en Arabie plus aucune trace de lui dans cette contrée ni dans quasiment dans aucun pays musulman. A qui la faute ? Au persécuté et au persécuteur ? Peu importer la force des preuves qui les accablent, ils sont islamistes dans l’âme et dans leur mauvaise foi, ils restent dans leur bulle musulmane qui est le point culminant du déni psychotique.
Autant faire pousser des nénuphars dans le sable du désert arabique que d’obtenir l’aveu d’un musulman sur la commission de ses crimes. Ils sont tels des innocents aux mains sales, plus victimes que les victimes elles-mêmes. Ils ne sont responsables de rien.
L’islam victime d’une cabale sioniste qui a inventé l’islamisme pour lui nuire. Mais qui d’autres en dehors des musulmans et leurs collabos pour asséner un mensonge aussi grotesque ?A force de le réitérer même les plus sceptiques finissent par y croire. Et comme le dit celui qui aurait pu être le maître à penser de Mahomet Joseph Gobels: Plus le mensonge est gros et répété, plus il passe.
Plutôt que chercher à lui faire porter le chapeau de la métastase qui mine le corps islamique ou islamiste depuis le jour où ce virus létal s’est propagé à la surface de la terre, ils devraient assumer les horreurs de l’islam ou islamisme.
L’islam est un système et pas une religion comme le rappelle judicieusement Uri Rubin sur le thème de l’attestation, rapporté par Wikipédia sur les tribus juives et arabes : « Comme tous ces prophètes étaient des figures bibliques, il a fallu façonner la biographie de Mahomet selon les modèles bibliques. Ceci était censé convaincre les Gens du Livre, qui ont refusé de reconnaître en Mahomet un prophète tel que les leurs. » Selon Uri Rubin, le thème de l’attestation comprend également des récits qui enracinent le Prophète dans l’histoire Arabe locales »
Mais comme pour eux il n’y a d’histoire que celle de l’islam et les histoires des autres ne sont pas les leurs quand bien même elles ont été écrites avec le sang de leurs victimes.
Pour paraphraser Ibn Khaldun, qu’ont-ils fait des juifs d’Arabie présent sur cette terre depuis la nuit des temps ainsi que des chrétiens ? Qu’ont-ils fait des habitants juifs de Yathreb ? Et pourquoi porte-t-elle aujourd’hui le nom de Médine ? Qui était les lois de l’hospitalité est-ce Mahomet venu en réfugié ou ses hôtes qui lui avaient sauvé la vie ?
Le juif a été la première victime du virus létal islamique ou islamiste. Massacré et chassé de cette terre qui était aussi la sienne. Qu’ont fait Mahomet et sa horde criminelle des tribus juives de Banu Qoraydha, Banu Nadir et Banu Qanuqa. ? Massacrées et expulsées de chez elles, dépossédées de leurs biens, leurs femmes violées et leurs enfants réduits en esclaves, dont le crime était de ne pas avoir pris au sérieux ses délires messianiques:
Selon Ibn Ishaq, « Mahomet espérait, en fait, une conversion rapide et massive des juifs, mais ses illusions se dissipent très vite.
« Ibn Ishaq dit : Alors les rabbins juifs se remplissaient d’animosité contre l’Envoyé d’Allâh animés qu’ils étaient par l’iniquité, l’envie et la rancune parce que Dieu a réservé aux Arabes le choix de son Prophète de parmi eux. […] Les rabbins juifs se mettaient à poser des questions à l’Envoyé d’Allâh, cherchaient à l’embarrasser, et à l’induire en confusion, afin de camoufler le vrai par l’erreur. »
L’islamisme n’est pas l’enfant de Sion il est l’enfant de Mahomet, des Califes qui ont façonné l’islam et le Coran et réactivé par le jurisconsulte Ibn Taymiyya (qui prônait un rétablissement de l’islam en tant que système global et nourri des seuls préceptes coraniques.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20322
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lupar yacoub » mer. 23 nov. 2016 11:29

La France ne s’est pas suicidée elle gagne ses galons de catin de l’islam
Salem Ben Ammar Un commentaire

La mécréante Licra fait du charme aux nobles musulmans aussi imperturbable qu’un saoudien devant une poupée gonflable. Elle a commis un sacrilège en faisant condamner indirectement Allah pour un écrit dont il est lui-même pour incitation à la haine de ses propres ouailles. Allah n’a plus désormais le droit de remonter les kamis à ses créatures sous peine d’être condamné pour d’essuyer le courroux de la justice humaine. Le comble de l’insulte pour lui.

Mais nul est au-dessus de la loi. C’est un justiciable comme un autre et il a été jugé en vertu de la loi de 1881 qui ne lui reconnaît pas le droit d’invectiver crument ses créatures qui se servent de lui comme paravent pour donner libre-cours à leurs pulsions charnelles. Il en a ras-les-minarets de voir son nom sali sans arrêt et ses esclaves se défaussant sur lui pour ne pas répondre de leurs actes ignominieux. Ils ne sont ni responsables ni coupables. N’en pouvant plus il m’a dicté un décret au vitriol contre les déviants de son Oumma ce modèle d’intégrité et de probité morale où le bien n’est pas le bien et le mal est la norme.

C’est pourquoi les musulmans n’ont pas la même notion de la morale que les non-musulmans. Ils ne sont pas dans la transgression des interdits de droit humain car leur ordre juridique ne reconnaît pas les interdits non-frappés du sceau d’Allah. C’est pourquoi Allah a voulu mette en conformité sa loi avec la loi de la République mais grand mal lui fasse car l’officine de pacotille des bonnes moeurs musulmanes qui n’a rien compris à la genèse du texte et à sa portée canonique s’est faite l’avocate des transgresseurs et des déviants musulmans.

Elle a ainsi commis l’outrecuidance impardonnable de traîner Allah devant le Tribunal spécial de l’Inquisition de Paristan pour délit de blasphème alors qu’il est le seul juge en la matière.

Dire qu’il doit bénéficier d’immunités diplomatiques dues à son rang.

En me condamnant, elle a condamné Allah lui-même dont je ne suis qu’un humble exécutant.

La Licra s’est rendue coupable d’une bavure diplomatique et a violé ainsi la nouvelle Convention de Vienne réécrite par l’O.C.I.qui place les esclaves d’Allah hors la loi.

Un délit d’ingérence caractérisé, plus que ça un péché mortel attentatoire à la dignité musulmane qui aurait pu embraser l’oumma islamique dans son ensemble comme pour les caricatures de l’infâme Mahomet.

Au lieu de suivre le bon exemple de neutralité de ceux qu’elle fait passer pour victimes d’injures de caractères racistes qui sont restés muets comme un musulman le soir du 13 novembre 2015, grâce à elle, les voilà désormais une race.

Elle se veut plus musulmane que les associations de défense des musulmans qui sont conscientes qu’il n’y a aucun délit d’outrages à l’honneur des musulmans et certainement pas une incitation à la haine.

L’auteur lui-même qui a prêté juste ses doigts à Allah est encore plus musulman que Mahomet lui-même. En injuriant ses nobles coreligionnaires il s’injurie lui-même. Avec ce jugement infâme et inique, on condamne un musulman qui s’en prend à lui-même. Mais la Licra est atteinte de cécité mentale s’en est prise les pieds dans mon beau tapis de prière.

Elle se mêle de tout mais jamais de l’essentiel comme se porter partie civile dans les crimes terroristes de mes coreligionnaires et les profanations des cimetières et des église. Mais ça c’est une autre histoire. C’est plus porteur de mener de se défendre les couleurs de mon Allah que les mécréants.

Chacun sa porcherie et les porcs musulmans sont bien gardés. Tous ces bipèdes qui font le mouton 5 fois par jours sont plus malins que la Licra, ils ne condamnent jamais les leurs qui se défoulent sur les chrétiens selon les prescrits de mon Allah. La Licra s’est crue autorisée sans apporter la preuve qu’elle a été dûment mandatée par lui ou ses représentants dont je fais partie, de saisir le tribunal de la charia en vue de décapiter la pensée d’Allah en personne.

En ma qualité de musulman au-dessus de tout soupçon, je suis en droit de sonner les cloches à mes coreligionnaires.

Une vraie pécheresse cette Licra que la malédiction d’Allah la frappe. S’en prendre à un vertueux musulman et pas n’importe lequel, lcelui qu’Allah a élevé au-dessus de Mahomet en personne. il va falloir qu’elle apprenne par coeur mon Saint Corampf pour une réduction du châtiment qui l’attend en enfer.

La Licra est une intruse, une pécheresse, elle a violé la charia. On ne traîne jamais en justice un esclave d’Allah pour quelle que raison que ce soit. Mon Allah n’aime pas les gens qui mettent leur nez dans ses affaires. Il est dogmatiquement raciste, ça l’horrifie que des antiracistes se fassent ses avocats. J’imagine la tête qu’il fera le jour où la Licra se présentera devan lui. C’est l’enfer assuré.

Il est « pardonneur » seulement avec lui-même. Un principe élémentaire de son droit canonique pour se couvrir de sa propre colère et auto-châtiment.

La plaignante s’est comportée en experte de la charia, alors qu’elle n’a jamais lu la fatiha, cette immense et sublime sourate qui fait de nous autres des êtres purs et de ceux qui ne veulent pas de mon Allah et de mon Mahomet, le prophète de l’amour vache et du sexe de 5 à 77 ans, des êtres impurs.

Je lui conseille musulmanement parlant de lire mon Corampf pour qu’elle sache comment s’y prendre la prochaine fois.





Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 41 invités