La mairie de Paris christianophobe

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres subdivisions du forum - Exprimez vous et débattez entre vous - dans le respect de l'autre.
Avatar du membre
marmhonie
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 338
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender : Male
Status : Hors ligne

La mairie de Paris christianophobe

Message non lupar marmhonie » mer. 6 juin 2018 17:44

Anne Hidalgo christianophobe



Image
Anne Hidalgo dépense 30 000 euros pour fêter le ramadan
En 2018, la mairie de Paris débourse 30 000 euros pour fêter la fête de rupture du ramadan à l’Hôtel de Ville. À ses détracteurs, Anne Hidalgo répond : « La nuit du ramadan fait partie du patrimoine culturel français, comme la fête de Noël ! »

Image

Cependant, la nuit de Noël n’a jamais été fêtée par la municipalité. Et au vu des interdictions adressées par le Conseil d’État aux municipalités qui se permettaient d’installer des crèches, on comprend que cette laïcité n’est pas toujours évidente à comprendre.
Image

Dégage Anne Hidalgo !
On ne verra jamais Anne Hidalgo assister à une messe de minuit célébrée en salle des fêtes de l’Hôtel de Ville de Paris.

Peut être parce que la religion catholique se voit opposer un refus de reconnaissance en tant que culture. Identifié comme purement religieux, le christianisme semble constituer aux yeux de certains élus une menace à la laïcité.

Anne Hidalgo ignore la laïcité et confisque des églises de Paris pour motifs de réunions politiques
Image
L’article 26 de la Loi de séparation des Églises et de l’État stipule : « Il est interdit de tenir des réunions politiques dans les locaux servant habituellement à l’exercice d’un culte. »

De toute évidence, c’est un article dont Anne Hidalgo, maire PS de Paris, se soucie comme d’une guigne. Elle avait convoqué les Parisiens à débattre dans 128 lieux différents de la capitale pour la « Nuit des débats », et était personnellement présente pour discuter avec Edwy Plenel, patron de Médiapart, sur le thème « Que peut encore la politique ? » en… l’église Saint-Eustache.
Image

La soirée fut quelque peu perturbée vers 21 h 20 par l’irruption de militants de « Nuit debout », opposants à la réforme du droit du travail et occupant la place de la Bastille, venus sans doute montrer ce que peut encore la politique avec leur banderole « La République c’est public ».

Et tout ce bazar dans une église et en violation de la loi…
Source juin 2018




Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 4 invités