l'abolition de la prostitution comme esclavage ou pour regle

Tout ce que vous voulez savoir sur le sexe - sans limite et sans tabou ! ! ! - Interdit aux moins de 16 ans - ! ! !

Les deux camps s'affronte en se moment pour l'abolition de la prostitution comme esclavage ou pour reglementer et donner un statut digne à la prostitué et la respecter?

Pour l'abolition de la prostitution
7
58%
Contre l'abolition de la prostitution
5
42%
 
Nombre total de votes : 12
Avatar du membre
privighost
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1863
Enregistré le : lun. 3 oct. 2005 08:00
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Message non lupar privighost » mar. 19 juin 2007 19:28

Dernier message de la page précédente :

J'avais vu un reportage la dessus :wink: sur envoyé spécial il me semble


"Dieu c'est pour moi le Pere Noel des adultes"

cedric rozier : 2008


Inina
Soldat Virtuel 2eme
Soldat Virtuel 2eme
Messages : 39
Enregistré le : mer. 17 mai 2006 08:00
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Message non lupar Inina » mar. 19 juin 2007 20:03

Tu ne voit aucun rapport pcq tu refuse de le faire.
Le rapport vien du fait que pour toi louer son corps SEXUELLEMENT c'est sale, pour certain faire l'amour a un homme quand on est pas une femme c'est pire ..... Le mal-etre des prostituer, il vien d'abord d'une législation qui ne les reconais pas, de taudis ou on les oblige a pratiquer, des connard de flics et des putin de féministe qui se sentent infiniment supérieur a elles et les traitent comme des enfants. IL VIEN SURTOUT D'UNE SOCIETE QUI LES VOIT COMME DES DECHET HUMAIN !!! ACTUELLEMENT LE MEUTRE D'UNE PROSTITUER N'EST PRESQUE PAS UN CRIME !!!!
Va en allemagne et en holland, ou les prostituer sont protéger mais légales, tu verra si elles sont tellement malheureuse !!! (surtout que ces société sont bien plus libérer que la notre, je le sais je suis hollandais)[/quote]

si tu lis attentivement ce que j'ai écris, tu te rendra compte que tu répète la même chose!
oui il existe des pays où il y a des lois qui les protègent! et c'est très bien! mais tous les pays ne sont pas comme ça! je ne vais pas me répéter indéfiniment relis mon post tu te rendra compte des atrocités que certaines personnes doivent subir!
et même dans les pays où elles sont protégés si certaines personnes veulent se sortir de ça pourquoi n'en aurait elles pas le droit? au nom de quoi? c'est ça que je trouve assez choquant dans tes propos!
si certaines personnes se retrouvent par la force des choses contraintes à faire cela je trouve qu'il est normal de vouloir les aider!
si certaines le vivent bien c'est très bien, mais n'en faisons pas une généralité! si d'autres ça ne leur plait plus, qu'elles aient recours à différents organismes ou associations pour les aider n'est pas un mal en soi! le monde n'est pas la hollande! le monde est constituer de plusieurs pays, régions, villes ou villages où ça ne se passe pas comme par chez toi! c'est tout! et il faut aussi s'occuper de ces personnes là!



dexter
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1472
Enregistré le : lun. 28 août 2006 08:00
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Message non lupar dexter » mer. 20 juin 2007 14:41

Abon? j'ai décrété expréssément qu'"aider" les prostituer etait interdit? Que je voulais l'interdire? Moi je suis pour la liberter, celle de se prostituer ou de ne pas se prostituer....
La formule bateau pour moi c'est : "la liberter de chaqun s'arrete ou commence celles des autres", se prostituer n'emmerde personne d'autre que soit, va falloir se mettre a l'idée que la vie c'est pas bisounours land.
Parfois j'ai du mal a te comprendre, "c'est tres bien qu'en hollandais la protection marche bien, mais moi je préfere le systeme liberticide suedois"



Inina
Soldat Virtuel 2eme
Soldat Virtuel 2eme
Messages : 39
Enregistré le : mer. 17 mai 2006 08:00
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Message non lupar Inina » jeu. 21 juin 2007 14:04

dexter a écrit :Abon? j'ai décrété expréssément qu'"aider" les prostituer etait interdit? Que je voulais l'interdire? Moi je suis pour la liberter, celle de se prostituer ou de ne pas se prostituer....
La formule bateau pour moi c'est : "la liberter de chaqun s'arrete ou commence celles des autres", se prostituer n'emmerde personne d'autre que soit, va falloir se mettre a l'idée que la vie c'est pas bisounours land.
Parfois j'ai du mal a te comprendre, "c'est tres bien qu'en hollandais la protection marche bien, mais moi je préfere le systeme liberticide suedois"
donc si tu n'es pas contre cette idée je ne vois même pas pourquoi on discute parce que c'est tout ce que j'ai dit! qu'on peut comprendre que cela se fasse sans penser que c'est l'acte de féministe enragée comme j'ai cru le comprendre dans tes propos! si ce n'est pas ce que tu voulais dire tant mieux! on est d'accord!




dexter
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1472
Enregistré le : lun. 28 août 2006 08:00
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Message non lupar dexter » ven. 22 juin 2007 14:25

Mais moi je m'en fiche que des tartuffe veuillent les aider, seulement si elles les envoie chier faut pas les harceler, et pas leur pondre une lois contre les clients, qui seraient aussi liberticide qu'une loi contre les putes, surtout que ces "victimes" gagnent bcp bcp bcp bcp plus que la plupart de leur client... (connais tu environ les revenu d'une prostituer (jte parle pas des horreur du bois de boulogne qui ont 60 ans et 120 kilo, mais de filles de beauter "normale").



Inina
Soldat Virtuel 2eme
Soldat Virtuel 2eme
Messages : 39
Enregistré le : mer. 17 mai 2006 08:00
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Message non lupar Inina » ven. 22 juin 2007 17:43

dexter a écrit :Mais moi je m'en fiche que des tartuffe veuillent les aider, seulement si elles les envoie chier faut pas les harceler, et pas leur pondre une lois contre les clients, qui seraient aussi liberticide qu'une loi contre les putes, surtout que ces "victimes" gagnent bcp bcp bcp bcp plus que la plupart de leur client... (connais tu environ les revenu d'une prostituer (jte parle pas des horreur du bois de boulogne qui ont 60 ans et 120 kilo, mais de filles de beauter "normale").
déjà où as tu vu que c'est du harcelement? tu parle de quel organisme? quelle assoce qui fait du harcelement?
si loi il y a c'est le gouvernement qui s'en charge et ça je peux pas m'étendre sur ce sujet parce que je ne sais même pas de quel pays tu parle! un coup tu parle de hollande, un coup tu parle de la france (bois de boulogne), donc je ne vois pas de quel pays et de quelle loi tu parle. et même s'il y a des lois ce n'est sûrement pas les assoce qui en seront les auteurs!
ensuite, ce n'est pas parce que je ne suis pas musulmane que je suis matérialiste au point de me dire que si tu gagne beaucoup d'argent tu n'es pas une victime. si personnellement on me propose beaucoup d'argent, énooormément d'argent pour que je fasse des choses dégradante pour moi, mes valeurs, le respect de ma personne et de mon intégrité! je refuse catégoriquement! il ne faut pas s'imaginer que c'est parce qu'on est pas religieux qu'on a plus aucune valeur de respect! ça n'a rien avoir!
peut-être que c'est parce que tu es un homme et moi une femme et que j'ai peut-être une autre conception du sexe! du respect! de l'amour!
je ne sais pas! je suppose que ça doit être ça!
ensuite ce que je sais, c'est la situation de certaines prostituées au maroc, dont je connais le passé et avec qui j'ai beaucoup discuté et pour certaine c'est plutôt de l'ordre de 10dhs pour la plus faible et 300dhs pour la plus haute somme, ce qui fait en euro: 1euro, 30euros à peu près!
si tu connais des prostitué(e)s "de luxe" dis nous donc combien ils ou elles gagnent? mais même si ils ou elles gagnent une somme gigantesque je ne pourrait pas me permettre de ne pas les considérer comme des "victimes", victime si ces personnes ont vécu des choses qui les mènent à se considérer comme des objets sexuels, des "trous" dont le passage coûterait de l'argent, et là je parle d'un point de vue psychologique! victime de leur matérialisme si ces personnes n'ont rien vécu de "spécial" et qu'elles sont juste aveuglé par le gain facile d'agent et ce même si c'est en se dégradant! mais je ne pense pas que ce soit si facile que cela!
maintenant je pense qu'il n'y a rien faire! j'ai mon idée là dessus! tu as la tienne! on pourra parler pendant des mois entier, je ne pourrai pas rejoindre ton idée qui est de dire: elles gagnent beaucoup ce ne sont pas des "victimes"! c'est beaucoup trop facile, et ce n'est vraiment pas ma conception de la vie, je ne place pas l'argent comme maitre du monde! j'ai des valeurs même sans avoir de religion!
l'argent n'est pas tout pour moi! le sexe n'est pas un acte bestial, sans amour, juste pour prendre du plaisir! j'ai une toute autre vision de tout cela et c'est ce qui fait qu'on est pas du tout d'accord sur ce sujet!
sachant le nombre de personne qui ont été aidé au maroc, et qui aujourd'hui ont une situation correct, un travail correct et qui ne savent comment remercier les personnes qui les ont aidé, j'ai vu de mes yeux des jeunes filles changer du tout au tout! revivre en quelque sorte, avoir du respect pour sa personne, reprendre confiance en elle, en les autres! et surtout se rappeller des horreurs qu'elles vivaient entre les viols la nuit, les clients bizarres, les saoudiens parfois dangereux dans leurs "trip" sexuels, les maladies, les gardes à vues, les passages à tabacs, les avortements illégaux dans des conditions désastreuses, les clients pervers etc... et se dire "je m'en suis sortit, merci!" et bien juste ça je pourrai pas dire que ça sert à rien il faut les laisser faire ça, ça leur plait, personne ne les oblige, elles gagnent beaucoup!
c'est mon avis!



dexter
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1472
Enregistré le : lun. 28 août 2006 08:00
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Message non lupar dexter » ven. 22 juin 2007 22:27

Et voila encore la sempiternelle morale, dégradant, sale, bla bla bla bla....
Premierrement, si on arretais de les traiter de putes ou encore d'enfant, je pense que leur vision d'elles meme changerais bcp, et c'est pas avec ton discours qu'on y arrivera, la prostitution existeras toujours, tous simplement pcq c'est une option pour les femmes... On pourrais retourner la choses tien !!! Les vilaines femmes exploites l'appétie sexuelle des hommes victimes et malheureux :lol: :lol: :lol: ....
Je passerais sur ta vision de l'amour, deja pcq j'en ai rien a fouttre et que ca ne regarde QUE TOI ! Ensuite pcq ca n'a pas de rapport avec le sujet, si peut etre pour montrer une chose : tu veux imposer tes visions au autres.
Je n'ai jamais dit que se prostituer c'etait marrant, j'ai juste dit que ce n'etait pas interdit et que ca n'avait pas a l'etre vu que cela touchait les liberter individuelle...
Si tu veux tu peux aussi voir les ouvrier du batiment qui travail dur sous 40/50 °C, peut etre qu'ils séclatent hein ca doit etre rigolo de mourir a 60 ans. Evidemment ce n'est pas la meme chose, pcq un ouvrier du batiment personne ne le traite de "sale ouvrier", ou bien aucune assistante social ne vient le voir pour le sauver tous en méprisant ce qu'il fait, lui rappellant sans cesse que c'est sale et inhumain.



Inina
Soldat Virtuel 2eme
Soldat Virtuel 2eme
Messages : 39
Enregistré le : mer. 17 mai 2006 08:00
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Message non lupar Inina » sam. 23 juin 2007 13:50

dexter a écrit :Et voila encore la sempiternelle morale, dégradant, sale, bla bla bla bla....
Premierrement, si on arretais de les traiter de putes ou encore d'enfant, je pense que leur vision d'elles meme changerais bcp, et c'est pas avec ton discours qu'on y arrivera, la prostitution existeras toujours, tous simplement pcq c'est une option pour les femmes... On pourrais retourner la choses tien !!! Les vilaines femmes exploites l'appétie sexuelle des hommes victimes et malheureux :lol: :lol: :lol: ....
Je passerais sur ta vision de l'amour, deja pcq j'en ai rien a fouttre et que ca ne regarde QUE TOI ! Ensuite pcq ca n'a pas de rapport avec le sujet, si peut etre pour montrer une chose : tu veux imposer tes visions au autres.
Je n'ai jamais dit que se prostituer c'etait marrant, j'ai juste dit que ce n'etait pas interdit et que ca n'avait pas a l'etre vu que cela touchait les liberter individuelle...
Si tu veux tu peux aussi voir les ouvrier du batiment qui travail dur sous 40/50 °C, peut etre qu'ils séclatent hein ca doit etre rigolo de mourir a 60 ans. Evidemment ce n'est pas la meme chose, pcq un ouvrier du batiment personne ne le traite de "sale ouvrier", ou bien aucune assistante social ne vient le voir pour le sauver tous en méprisant ce qu'il fait, lui rappellant sans cesse que c'est sale et inhumain.
si tu trouve que les trips sexuels du genre sm et compagnie ne sont pas dégradant c'est ton droit, mais il faut que tu comprenne que ce n'est pas le cas de tout le monde, surtout que certaines femmes qui le font, le pensent aussi donc il faut aussi accepter qu'elles trouvent cela dégradant, elles qui connaissent, qui ont pratiqué et qui ont mis parfois leur vie en danger et elles en sont conscientes et oui!
ensuite il faut que tu comprenne que ce n'est pas parce que les gens disent du mal de ce "métier" que c'est mal forcément! c'est parce que certaines femmes le disent! en sont consciente une fois de plus!
ensuite tu parle de ne plus les traité de "pute" je te renvois simplement à tes anciens posts où tu utilise le même terme!
ensuite si j'ai parlé de ma vision de l'amour, c'est juste pour contrer ta vision de "l'argent" qui n'intéressait pas non plus tout le monde! je tenais juste à rappeller qu'on peut être athé ou autre et avoir certaine valeur, et j'ai conclue en disant que c'était MON avis donc à aucun moment je ne tiens à imposer MA vision des choses!
ensuite je suis entièrement d'accord avec toi il y a pleins de métier qui sont pénible pour les personnes qui les font! mais avoue que niveau maladie et mise en danger on peut difficilement comparer ces métiers avec la prostitution! bien sûr si tu me parle d'un ouvrier dans un pays du tiers monde et une prostitution de luxe d'un pays developpé, ben ça n'a rien avoir!
mais un ouvrier et un ou une prostituée d'un pays du tiers monde, il est évident que le premier cas est moins dangereux!
il faut que tu arrives à sortir du modèle qu'il y a autour de toi et comprendre qu'il y a des pays où c'est mal vu! on ne peut pas imposer sa vision aux gens! tu le dis toi même! et donc c'est gens vivent dans un pays parfois où la religion, la société juge, on n'est pas là pour changer les idées des gens parce que c'est ça le fachisme! mais réussir avec tout ça à pouvoir les aider parce qu'il n'y a que cette solution en vrai, et bien c'est très bien!
le monde n'est pas la hollande! le monde n'est pas l'europe!
donc sors, voyage, discute et tu te rendras peut-être compte qu'il y a beaucoup de pays où ces personnes sont indispensables pour aider des filles mises en marge par la société et qui se mettent en danger et qui ne sont même pas heureuse de leur situation!!!



dexter
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1472
Enregistré le : lun. 28 août 2006 08:00
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Message non lupar dexter » sam. 23 juin 2007 15:30

tu part de cas pratique pour arriver a une vision théorique sur la prostitution, c'est completement illogique. Moi je t'explique que je suis simplement contre-abolitioniste et protectioniste, comme la vision hollandaise ou allemande, c'est toi qui part dans un délire apres, si des putes veulent se faire aider tant mieux pour elles.
Au fait pour moi le mot pute désigne simplement prostituer, et n'est pas "sale", mais plutot affectif, de fait ma dénonciation ne portait pas sur le thermes pute mais l'expression "sale pute".



Inina
Soldat Virtuel 2eme
Soldat Virtuel 2eme
Messages : 39
Enregistré le : mer. 17 mai 2006 08:00
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Message non lupar Inina » sam. 23 juin 2007 18:18

dexter a écrit :tu part de cas pratique pour arriver a une vision théorique sur la prostitution, c'est completement illogique. Moi je t'explique que je suis simplement contre-abolitioniste et protectioniste, comme la vision hollandaise ou allemande, c'est toi qui part dans un délire apres, si des putes veulent se faire aider tant mieux pour elles.
Au fait pour moi le mot pute désigne simplement prostituer, et n'est pas "sale", mais plutot affectif, de fait ma dénonciation ne portait pas sur le thermes pute mais l'expression "sale pute".
voilà tu le dis toi même tu as une vision hollandaise ou allemande!
moi j'ai une vision de l'autre côté de la mediterranée où ça se passe différemment! c'est pourquoi ce que je dis c'était par rapport à ces pays là! et voilà pourquoi j'ai demandé dans un post précédent d'être un peu plus précis, on parle de quel pays! et j'ai précisé que je parlais du maghreb, moi! à aucun moment j'ai dit que partout dans le monde ça doit être comme ça!
maintenant que des prostitué(e)s se fassent aider ne te dérange pas tant mieux! c'est exactement ce que je dis depuis le début!
parce qu'apparemment tu les traitais de tartuffe, de féministe enragées! enfin c'est ce que j'ai cru comprendre! autant pour moi!
si ça ne te dérange pas et bien tant mieux!



didi
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 5
Enregistré le : dim. 29 janv. 2006 08:00
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Message non lupar didi » sam. 23 juin 2007 18:26

La vision hollandaise ou allemande est la légalisation, je crois qu’on du mal à voir clairement ta vision Dexter. Nous avons déjà définie les différents courants de pensée, si tu as une nouvelle vision je serai curieux de la découvrir

Les pays qui pratiquent la légalisation de la prostitution (Pays-Bas, Allemagne, Australie…) ont le seul mérite d’avoir su accepter publiquement l’existence d’un besoin sexuel libéré de tous préjugés, que la morale (souvent religieuse) tente de combattre par tous les moyens (au nom des enfants illégitimes historiquement et au nom de la non prolifération du Sida actuellement). Mais ils n’ont certainement pas réglé le problème d’une façon curative (L’étude Richard Poulin (ci-dessous) le montre clairement). De plus, ces pays sont en réflexion pour revoir leurs politiques à cause du développement du tourisme sexuel et le renforcement de fait de la prostitution illégal.
Il est clair que dans les pays qui ont adopté la légalisation, la réflexion est autour du droit du travail, il n’est pas normal d’avoir un employeur (proxénét) qui dégrade ses employés et profite de leurs faiblesses pour gagner de l’argent sans aucun respect de la dignité humaine. Je rappelle juste que le travail n’est qu’une légalisation et généralisation de l’esclavage, on a remplacé le maître par l’Etat (On comptabilise en France 8 mois sur 12 de prélèvements, taxe, TVA…sur les gains) et le fouet par le crédit qui te rappelle chaque lundi matin que tu n’as pas le choix. La lutte pour travailler dignement pour gagner sa vie est loin d’être fini (jours de congé, minimum salarial, nombre d’heure, conditions de sécurité, couverture sociale en cas de maladie, retraite…). Et si la prostitution est un travail, je refuse de détruire ma vie au travail alors que je suis censé travailler pour la gagner.


"Lorsqu'il y a légalisation, est-ce que la prostitution connaît une croissance ou est-ce un simple effet de visibilité (« sortie de la clandestinité ») comme l'affirme Marie-Jo Glardon? Les données existent et peuvent être vérifiées. Les Pays-Bas sont un bon indicateur de l'expansion de l'industrie sexuelle et de la croissance de la traite à des fins de prostitution: 2500 personnes prostituées en 1981, 10000 en 1985, 20000 en 1989 et 30000 en 2004. Il y a 2000 bordels dans le pays et au moins 7000 lieux voués au commerce du sexe; 80% des personnes prostituées sont d'origine étrangère et 70% d'entre elles dépourvues de papiers, ayant été victimes de la traite. En 1960, 95% des personnes prostituées des Pays-Bas étaient néerlandaises, en 2004, elles ne sont plus que 20%. Dans ce pays, la légalisation devait mettre fin à la prostitution des mineur-es, or l'Organisation pour les Droits de l'enfant, dont le siège est à Amsterdam, estime que le nombre de mineur-es qui se prostituent est passé de 4000 en 1996 à 15000 en 2001, dont au moins 5000 d'origine étrangère. Durant la première année de la légalisation néerlandaise, les industries du sexe ont connu une croissance de 25%. L'industrie «légale» de la prostitution représente aujourd'hui 5% du PIB des Pays-Bas.
…Toutes les discriminations et les oppressions connaissent un saisissant renforcement dans l'industrie de la prostitution. La dernière enquête de terrain au Canada, à Vancouver, en 2004, montre une surreprésentation importante des Autochtones dans la prostitution: ils/elles constituent moins de 5% de la population de la ville, mais 52% des personnes prostituées. Libre-arbitre, dites-vous! Partout, que ce soit au Canada, en Thaïlande ou en Hongrie, les minorités nationales ou ethniques sont surreprésentées dans cette industrie. C'est une donnée structurelle. Autre donnée structurelle: l'âge moyen de l'entrée dans la prostitution au Canada et aux États-Unis est de 13 ans. Libre choix, consentement, prétendez-vous! Autre fait structurel: au Canada, les personnes prostituées ont un taux de mortalité 40 fois supérieur à celui de la population dans son ensemble. Les «escortes» connaissent le plus haut taux de suicide et de tentative de suicide du pays. Simple travail, qui pourrait croire cela?
Richard POULIN Professeur de sociologie à l'Université d'Ottawa"



dexter
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1472
Enregistré le : lun. 28 août 2006 08:00
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Message non lupar dexter » sam. 23 juin 2007 20:23

encore une enquete bien orienté, Quand on veut pas se prostituer, soit on accepte de faire un autre métier, qui vu souvent les compétences de la prostituer, sera bcp plus dure, moin libre, raportant moin... Soit on est forcer par un tiers dans ce cas la c'est de la traite et de l'esclavage.
J'aime bien les "modele" que tu propose, comme si il etait explusif !!! Moi quand je parle de protectionisme, je parle d'une législation tres strict visant a bien controler la prostitution et éviter la traite.



didi
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 5
Enregistré le : dim. 29 janv. 2006 08:00
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Message non lupar didi » dim. 24 juin 2007 20:10

Il faut sortir de ta tour d’argent et voir le monde...

Ta réponse me rappelle l’histoire du fils du roi qui pose la question à son père : « papa, pourquoi le peuple se révolte ? », il lui dit mon fils c’est par ce qu’il n’y plus de pain. Le fils répondit « Mais, pourquoi ils n’achètent pas des brioches ? »

Pourquoi se prostituer ? Ils/Elles feraient mieux d’aller travailler au Macdonald’s. Il n’est pas toujours possible de trouver un travail, même dans les pays riches. Certain pour survivre supporte d’horribles choses dans leur lieu de travail avec un faible salaire, on leur dit qu’il y a dix candidats pour leur poste et qu’il peut toujours partir. Dans la grande majorité des cas on bascule dans la prostitution par manque de choix et une demande pressante et croissante « des clients ». Se prostituer n’est pas un travail car « Quand vous travaillez chez McDonald’s, ce n’est pas vous la viande ; dans la prostitution, vous êtes la viande. »

« Le Client » se débarrasse souvent de toute responsabilité humaine puisque, par l’intermédiaire d’une transaction financière, il se sent libéré du besoin de s’occuper de l’Autre : il ne ressent plus ni la contrainte de le respecter, ni même celle de lui procurer du plaisir. Il réduire cette personne à l’état de « bien » marchand. La prostitution fait la fortune des intermédiaires, des agences de voyages, des compagnies de transport, des chaînes d’hôtels, des restaurants, et du fisc ; elle constitue le pilier de certaines économies nationales. Un bordel de Melbourne (Australie), le Daily Planet, est même coté en Bourse. Ces bénéfices, les principaux intéressés sont les dernièrs à en voir la couleur – quand ils la voient. La mondialisation permet d’assurer à toutes les catégories de « clients », à l’échelle planétaire, la mise à disposition de prostituées économiquement plus vulnérables qu’eux : de quoi rendre un peu dérisoires les débats sur le caractère « volontaire » ou « contraint » de la prostitution.

Y il un caractère « volontaire » ou « contraint » de la prostitution ?

Si tu penses que prendre une cinquante de bites dans le cul par jour est un processus choisi, je ne te souhaite pas de laisser ta sœur le faire par liberté de disposer de son corps. Tu tentes d’établir une distinction entre la prostitution forcée et la prostitution volontaire ou « libre ». Sous le prétexte que, dans certains pays du Nord (ou dans des enclaves fortunées des pays déshérités), la prostitution de luxe, dite « libre », pourrait parfois permettre à certaines filles (ayant échappé à la contrainte des proxénètes) de « disposer librement de leur corps ». En revanche, tu admets que, dans la plupart des pays du Sud la prostitution est toujours une activité exercée sous la contrainte (contexte économique, proxénétisme, violences, viols). Mais comment combattre la prostitution, si on prétend que, dans les pays riches du Nord, elle résulterait de choix libre individuels ?
Sur le même registre, certains insistent pour qu’on ne confonde pas prostitution des mineures et prostitution adulte (En fonction des pays une fille devient majeur entre 9 ans et 25 ans). A force de mettre en avant ces différences, elles en deviennent suspectes.

C’est forcement une dégradation de sois de vendre son corps, c’est au même titre que vendre ses organes pour survivre. Certains pourraient dire qu’il est préférable de vendre son corps que de mourir de faim, oui je le ferai peu être moi-même pour sauver ma famille. Mais nous devons refuser ce monde qui nous donne le choix entre la peste et le choléra, nous devons éduquer (pas sanctionner car c’est une liberté de disposer de son corps) les personnes qui le font dans des régions où on peut faire autrement, sauver celle qui le font sous l’exploitation d’un proxénet et nous devons sensibiliser « les clients » par la formation, amendes ou prison.



lorie
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 7912
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2005 09:57
Localisation : Merci de supprimer définitivement mon compte
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Message non lupar lorie » dim. 24 juin 2007 20:31

Je n'ai pas vraiment compris le sens de ce sondage ...

Parfois les mecs vous me faites drôlement rigolé ... mais c'est surement parce que je suis une femme et que je ne comprends pas ces hommes qui émettent une opinion positive ou négative sur un sujet dont ils sont les responsables mais qu'en fait ils veulent se dédouaner ... un peu comme l'avortement

Franchement vous me faites doucement rigoler ...



dexter
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1472
Enregistré le : lun. 28 août 2006 08:00
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Message non lupar dexter » lun. 25 juin 2007 04:34

didi a écrit :Il faut sortir de ta tour d’argent et voir le monde...

Ta réponse me rappelle l’histoire du fils du roi qui pose la question à son père : « papa, pourquoi le peuple se révolte ? », il lui dit mon fils c’est par ce qu’il n’y plus de pain. Le fils répondit « Mais, pourquoi ils n’achètent pas des brioches ? »

Pourquoi se prostituer ? Ils/Elles feraient mieux d’aller travailler au Macdonald’s. Il n’est pas toujours possible de trouver un travail, même dans les pays riches. Certain pour survivre supporte d’horribles choses dans leur lieu de travail avec un faible salaire, on leur dit qu’il y a dix candidats pour leur poste et qu’il peut toujours partir. Dans la grande majorité des cas on bascule dans la prostitution par manque de choix et une demande pressante et croissante « des clients ». Se prostituer n’est pas un travail car « Quand vous travaillez chez McDonald’s, ce n’est pas vous la viande ; dans la prostitution, vous êtes la viande. »

« Le Client » se débarrasse souvent de toute responsabilité humaine puisque, par l’intermédiaire d’une transaction financière, il se sent libéré du besoin de s’occuper de l’Autre : il ne ressent plus ni la contrainte de le respecter, ni même celle de lui procurer du plaisir. Il réduire cette personne à l’état de « bien » marchand. La prostitution fait la fortune des intermédiaires, des agences de voyages, des compagnies de transport, des chaînes d’hôtels, des restaurants, et du fisc ; elle constitue le pilier de certaines économies nationales. Un bordel de Melbourne (Australie), le Daily Planet, est même coté en Bourse. Ces bénéfices, les principaux intéressés sont les dernièrs à en voir la couleur – quand ils la voient. La mondialisation permet d’assurer à toutes les catégories de « clients », à l’échelle planétaire, la mise à disposition de prostituées économiquement plus vulnérables qu’eux : de quoi rendre un peu dérisoires les débats sur le caractère « volontaire » ou « contraint » de la prostitution.

Y il un caractère « volontaire » ou « contraint » de la prostitution ?

Si tu penses que prendre une cinquante de bites dans le cul par jour est un processus choisi, je ne te souhaite pas de laisser ta sœur le faire par liberté de disposer de son corps. Tu tentes d’établir une distinction entre la prostitution forcée et la prostitution volontaire ou « libre ». Sous le prétexte que, dans certains pays du Nord (ou dans des enclaves fortunées des pays déshérités), la prostitution de luxe, dite « libre », pourrait parfois permettre à certaines filles (ayant échappé à la contrainte des proxénètes) de « disposer librement de leur corps ». En revanche, tu admets que, dans la plupart des pays du Sud la prostitution est toujours une activité exercée sous la contrainte (contexte économique, proxénétisme, violences, viols). Mais comment combattre la prostitution, si on prétend que, dans les pays riches du Nord, elle résulterait de choix libre individuels ?
Sur le même registre, certains insistent pour qu’on ne confonde pas prostitution des mineures et prostitution adulte (En fonction des pays une fille devient majeur entre 9 ans et 25 ans). A force de mettre en avant ces différences, elles en deviennent suspectes.

C’est forcement une dégradation de sois de vendre son corps, c’est au même titre que vendre ses organes pour survivre. Certains pourraient dire qu’il est préférable de vendre son corps que de mourir de faim, oui je le ferai peu être moi-même pour sauver ma famille. Mais nous devons refuser ce monde qui nous donne le choix entre la peste et le choléra, nous devons éduquer (pas sanctionner car c’est une liberté de disposer de son corps) les personnes qui le font dans des régions où on peut faire autrement, sauver celle qui le font sous l’exploitation d’un proxénet et nous devons sensibiliser « les clients » par la formation, amendes ou prison.
abon? une femme vend son corps quand elle se prostitue? Moi j'appellerais plutot ca louer son corps.
Allez encore des proposition liberticides, donc les filles serait libre de louer leur corps mais les vilains clients iraient en prison.... Quelle sens de la justice bravo, le meme qui fait qu'une femme a plus de chance de se voir moin condamner qu'un homme a de la prison ferme...
Le seul truc celon moi, serait d'arriver a prouver que le client conaissait l'etat d'asservissement, dans le cas d'un prostituer non-libre, il serait alors complice, mais pour prouver ca bonne chance.
Je le repete faut il mettre en prison les hommes riches courtiser par des jeunette pour leur argent? C'est exactement de la prostitution.
Bref, mon point de vue ne changeras pas, tu diférenties spéciallement un travail sexuel pcq tu as des reste de religieux, tu as garder le sens du sacrer, on en a tous plus ou moin c'est pas grave .... Aider par tous le pathos autour et le sordide de la prostitution dans les pays pauvres, tu voudrait au nom des sri lankaise imposer une loi en france ou en hollande?



Avatar du membre
Maried
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5860
Enregistré le : mer. 2 sept. 2009 15:19
Gender : Female
Status : Hors ligne

Re: l'abolition de la prostitution comme esclavage ou pour r

Message non lupar Maried » sam. 2 nov. 2013 14:50



"Qui n'empêche pas le mal le favorise"
Cicéron
_________________________________________________
ImageImageImage
ImageImage



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités