Liban: deux homosexuels tabassés

Tout ce que vous voulez savoir sur le sexe - sans limite et sans tabou ! ! ! - Interdit aux moins de 16 ans - ! ! !
phil29
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1505
Enregistré le : sam. 19 août 2006 08:00
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Liban: deux homosexuels tabassés

Message non lupar phil29 » mar. 27 janv. 2009 15:02

Bonjour à tous;
Un article de PROCHOIX qui se passe de commentaires:
Liban : passage à tabac de deux homos

Il nous a semblé important de reproduire l'article paru dans L'Orient le Jour. Il apporte quelques éclairages sur l'état d'esprit en cours aujourd'hui au Liban.

"L'Orient-Le Jour - Samedi 24 janvier 2009

La rubrique d’Anne-Marie el-Hage

La communauté homosexuelle libanaise est en colère aujourd’hui. De même, sont indignées les associations des droits de l’homme. Indignées contre les pratiques moyenâgeuses des autorités à l’égard des homosexuels qui affichent ouvertement leur tendance.

Le fait, rapporté par l’association ALEF pour les droits de l’homme, remonte à la soirée de jeudi dernier, lorsque deux homosexuels, aussi imprudents qu’inconscients, se livraient à des ébats amoureux, dans l’entrée d’un immeuble inhabité, place Sassine, à Achrafieh, se croyant à l’abri des regards.

Découvrant les deux hommes en pleine action, les soldats de l’armée libanaise postés dans le quartier les soumettent à un véritable tabassage, en pleine rue. Rien n’est assez fort pour les deux coupables pris en faute, coups de poing, coups de pied, coups de crosse, insultes, humiliations. L’un, à moitié nu, est même exhibé aux badauds attirés par le spectacle, juste pour le plaisir.

Sourds aux supplications des deux hommes pris en faute, les militaires s’en donnent à cœur joie. Tout le quartier est dans la rue. Toute la clientèle des cafés du coin assiste à la scène. Les deux hommes sont ensanglantés, mais cela ne diminue pas la détermination et la sauvagerie des nouveaux préposés à la moralité publique. Fort heureusement, des voix de réprobation s’élèvent parmi la foule, prise de pitié à la vue de la scène. Le passage à tabac prend fin. Les deux homosexuels sont embarqués, manu militari, malgré les implorations de l’un d’entre eux qui craint pour sa réputation, marié, père de famille, jouissant d’une certaine notoriété.

Détenus toute la nuit par la troupe, les deux hommes ont été transférés, hier, à la caserne Hobeiche, sur ordre du procureur général. Une caserne connue pour ne pas être particulièrement tendre envers les détenus.

Comme il se doit, l’affaire sera camouflée. Voilà d’ailleurs une bien belle habitude libanaise pour éviter de mettre le doigt sur la plaie. La plaie en question étant la réaction barbare et inadmissible des soldats face à l’homosexualité affichée.

Certes, les deux hommes avaient péché par imprudence, par bêtise même.

Mais fallait-il les battre et les traiter de la sorte ?

Fallait-il rameuter tout le quartier et les humilier ?

Fallait-il les montrer du doigt comme deux malfrats ?

Il est grand temps que les législateurs du pays se penchent sur une loi obsolète, ridicule et totalement d’une autre ère, qui condamne et punit encore l’homosexualité au Liban. À l’heure où le mariage homosexuel est autorisé dans de nombreux pays, les autorités continuent, elles, de refuser hypocritement la plus simple manifestation d’une réalité qui les dépasse, mais qu’elles devront bien affronter, un jour ou l’autre."

dimanche 25 janvier 2009

http://www.prochoix.org/cgi/blog/index. ... deux-homos




Avatar du membre
Idir
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 20
Enregistré le : lun. 15 déc. 2008 22:32
Localisation : Tamazgha
Gender : None specified
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Liban: deux homosexuels tabassés

Message non lupar Idir » mar. 27 janv. 2009 16:46

Ben, comme homosexuel, je trouve horrible, et biensur je pense qu'ils doivent changer leurs lois.
Mais soyons serieux, qu'avait ils attendus d'autre? Je suis sur que ça ne serait pas très different même avec un couple hétéro.

Les Arabes ont toujours peur de la vagina dentata. :D


La vérité est un pays sans chemin.
~Jiddu Krishnamurti.

Avatar du membre
Georges
Général de brigade Virtuel
Général de brigade Virtuel
Messages : 6711
Enregistré le : lun. 1 mai 2006 08:00
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Liban: deux homosexuels tabassés

Message non lupar Georges » mar. 27 janv. 2009 17:00

Ce n'est pas spécifique aux Arabes, c'est l'esprit des religions monothéistes qui culpabilisent
la sexualité tant homo qu' hétéro.

Le christianisme est encore allé plus loin dans la haine du sexe puisqu'il le prohibe
dans le cas où il n'a pas pour but la procréation.

L' islam en faisant de la ségrégation a favorisé et la pedophilie et l' homosexualité et la zoophilie.


"La où l'islam passe, la civilisation trépasse" Ibn Khaldoun
"l' islam est une loi pour les pourceaux" Ibn Roshd
"Je suis le prophète du carnage. Je suis le rieur sanglant" Mahomet
"le paradis est à l' ombre des épées" Mahomet
Les peuples non civilisés sont condamnés à rester dans la dépendance de ceux qui le sont.
Et la civilisation, c'est l'Occident, le Monde Moderne, dont la Turquie doit faire partie si elle veut survivre.
Mustafa Kemal, discours de 1928

Avatar du membre
AliadArrakis
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1500
Enregistré le : dim. 7 déc. 2008 00:16
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: Liban: deux homosexuels tabassés

Message non lupar AliadArrakis » mar. 27 janv. 2009 21:34

Georges a écrit :Ce n'est pas spécifique aux Arabes, c'est l'esprit des religions monothéistes qui culpabilisent
la sexualité tant homo qu' hétéro.

Le christianisme est encore allé plus loin dans la haine du sexe puisqu'il le prohibe
dans le cas où il n'a pas pour but la procréation.

L' islam en faisant de la ségrégation a favorisé et la pedophilie et l' homosexualité et la zoophilie.
Pourquoi répriment-ils la sexualité?

La réponse est très simple

:mrgreen:

Par manque de sexe, on accumule une énergie suffisante pour faire la guerre (thèse énoncée par Julia dans 1984 de Georges Orwell). :D


"L'esprit est comme le bois et la pierre. C'est comme si quelqu'un peignait de sa propre main des dragons et des tigres, et s'effrayait à leur vue."
Traité de Bodhidharma, Mélanges I, L'esprit créateur


Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20348
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Liban: deux homosexuels tabassés

Message non lupar yacoub » jeu. 17 août 2017 15:28

Abrogation, dites-vous ?

« Le Parlement abroge l'article 522 du code pénal. » À l'annonce, le Liban tout entier devrait saluer l'initiative. Mais pour la femme libanaise, cette prétendue victoire a un goût amer. Et pour cause : les effets de la 522 sont maintenus dans deux situations, en cas de relation sexuelle consentie avec une mineure de 15 à 18 ans, et en cas de relation sexuelle (non consentie) avec une mineure de 15 à 18 ans à laquelle on fait miroiter le mariage. Et l'on se permet de parler d'abrogation !

Non seulement les parlementaires consacrent ainsi le mariage des mineures, le mariage forcé et le viol conjugal, mais ils admettent les relations sexuelles d'un adulte avec des mineures âgées de 15 ans. Les quelques réserves timidement émises par une poignée de parlementaires n'y changeront rien.

Pas plus que les quelques explications maladroites et embarrassées. Dans les pays développés, cela s'appelle aussi de la pédophilie, dès lors que l'homme a 18 ans et plus.

Qu'ont-ils fait, nos parlementaires, pour protéger du viol l'adolescente de leur pays, en acceptant les exceptions permettant à un violeur d'échapper aux sanctions ?

Des broutilles. Ce qu'ils auront réussi à faire, par contre, c'est renforcer les prérogatives des communautés religieuses sur le statut personnel, de leurs lois machistes et discriminatoires envers la femme, qui autorisent le mariage des jeunes filles dès l'âge de 9 ans pour certaines. C'est aussi caresser dans le sens du poil les traditions patriarcales archaïques et claniques, toujours pratiquées en milieu rural. Le tout au détriment de la jeune femme, gardienne de l'honneur familial, et particulièrement cette adolescente de 15 à 18 ans, parfois poussée au mariage avec force harcèlement.

Inacceptable, au XXIe siècle !

Lorsqu'elles n'accompagnent pas un changement de société, les lois n'ont-elles par pour but d'encourager le développement des peuples ? La Tunisie et la Jordanie l'ont compris en abolissant complètement, il y a quelques jours, la loi blanchissant un violeur qui consentait à épouser sa victime. La femme libanaise n'attend rien moins qu'une abolition totale : autrement dit, de tous les effets de l'article 522 sur les articles 505 et 518 du code pénal.

C'est alors qu'elle saluera l'abrogation. Et bien bas !





Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités