La Tunisie rejette la charia....

Actualités dans le monde, Débats politiques et économiques intérieurs et internationaux - Opposition - Partis politiques - Leaders politique - Pouvoirs économiques.
Avatar du membre
Donia
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 3809
Enregistré le : mar. 11 sept. 2012 22:39
Status : Hors ligne

Re: La Tunisie rejette la charia....

Message non lu par Donia » mer. 8 janv. 2014 18:57

Dernier message de la page précédente :

Maried, ton article date du 25 juin 2012 soit plus d'un an et demi ! À quelle fréquence changes-tu tes calendriers dis ? :shock:
On sait que tu jubiles d'entendre ou de lire que les fondamentalistes muzz gagnent du terrain et du pouvoir mais quand même, soigne tes références et leurs dates ! :-x




Avatar du membre
Agape
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1333
Enregistré le : mer. 11 déc. 2013 19:25
Status : Hors ligne

Re: La Tunisie rejette la charia....

Message non lu par Agape » mer. 8 janv. 2014 19:02

Hier il y a un Italien qui est arrivé en Inde en allant vers l'ouest.

Image


« Il importe peu de descendre du singe ; l'essentiel est de ne pas y remonter. » R. Wagner

Avatar du membre
Donia
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 3809
Enregistré le : mar. 11 sept. 2012 22:39
Status : Hors ligne

Re: La Tunisie rejette la charia....

Message non lu par Donia » mer. 8 janv. 2014 19:12

Looooooool Agape ! :mdr1:



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20880
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: La Tunisie rejette la charia....

Message non lu par yacoub » jeu. 9 janv. 2014 12:59

  • La Constitution tunisienne pas si "unique": Comparaison en Afrique du Nord

    A en croire les gros titres de la presse étrangère ces jours-ci, l'absence de la charia dans le projet de Constitution tunisienne tiendrait presque du miracle. Les Frères musulmans d'Egypte n'avaient-ils pas, dans la Constitution de 2012, imposé la loi islamique comme source principale de la législation?

    Les deux amendements à l'article 1 visant une similaire introduction de la charia ont été reboutés dès le premier jour.

    Le Monde note que les débats avancent "cahin-caha", mais qu'ils avancent. Plusieurs médias étrangers ont mis en exergue le caractère "unique" dans le monde arabe de certains articles adoptés. Pas si unique que ça, pourraient s'exclamer les autres Constitutions de ce "monde arabe". L'occasion de comparer quelques points qui rassemblent (ou divisent).


    A qui l'Islam?

    Le tout premier article de ce qui pourrait devenir la nouvelle Constitution tunisienne entretient le flou autour du rôle de l'Islam. " La Tunisie est un État libre, indépendant et souverain, l'Islam est sa religion": religion du pays (la Tunisie) ou religion de l'Etat tunisien?

    Sur ce point, les voisins maghrébins sont nettement plus clairs.

    L'article 1 de la Constitution marocaine (datant de 2011) dispose ainsi que "l'Islam est la religion de l'Etat", tout comme l'article 2 de la Constitution algérienne (1996).

    Vers l'Est, la Libye attend encore sa nouvelle Constitution, prévue pour août 2014. En Egypte, un projet de Constitution est destiné à remplacer celle votée sous le gouvernement de Mohamed Morsi. A l'instar du Maroc et de l'Algérie, cette dernière proclame également l'Islam religion de l'Etat.

    Liberté de conscience et de culte

    "Gardien de la religion", l'Etat tunisien "garantit la liberté de conscience et de croyance et le libre exercice du culte". Adopté dès le premier jour des débats, l'article 6 est qualifié de "disposition exceptionnelle dans le monde arabe" par Le Monde.

    Le royaume chérifien, partie intégrante du "monde arabe", "garantit à tous le libre exercice des cultes" (art. 1) sans pour autant assurer la liberté de conscience, qui désigne à la fois la liberté de religion et la liberté par-rapport à la religion.

    Mais pas si vite. La Constitution algérienne précise que "la liberté de conscience et la liberté d'opinion sont inviolables" (Art. 36). L'ex-Constitution égyptienne, pourtant rédigée sous domination des Frères musulmans, qualifie quant à elle d' "inviolable" la " liberté de croyance". L'Etat y garantit notamment "le droit de pratiquer ses rites religieux" (Art. 43).

    La famille dans la société

    Article 7 de la Constitution tunisienne: "La famille est la cellule fondamentale de la société et l’État doit assurer sa protection".

    Rarement ignorée, la famille est souvent encensée dans les Constitutions des pays d'Afrique du Nord, même si chacun y va de ses priorités.

    A l'instar de la Tunisie, la famille marocaine - "fondée sur le lien du mariage" - est également "la cellule de base de la société". En Algérie, elle bénéficie "de la protection de l'Etat et de la société" (Art. 58).

    Les Egyptiens ne sont pas sans restes. "Fondation de la société", la famille se base sur "la religion, la moralité et le patriotisme".

    Tous plus ou moins à peu près égaux

    L'article 20 aura généré de vives discussions. La Constitution y dispose que "les citoyens et les citoyennes, sont égaux en droits et devoirs. Ils sont égaux devant la loi sans discrimination aucune".

    Ni une, ni deux, l'AFP, reprise par de nombreux médias étrangers, qualifie le texte d' "unique dans le monde arabe", même si "l'égalité des sexes n'y est pas clairement énoncée".

    Mais ce même "monde arabe" ne cesse de surprendre.

    L'article 6 de la Constitution marocaine précise ainsi que "tous, personnes physiques ou morales, y compris les pouvoirs publics, sont égaux devant [la loi] et tenus de s'y soumettre".

    "Tous" serait un terme trop vague dans le jargon juridique? Le même article dispose que "les pouvoirs publics oeuvrent à la création des conditions permettant de généraliser l'effectivité de la liberté et de l'égalité des citoyennes et des citoyens". Il fallait juste le préciser.

    Toujours au Maroc, "l'homme et la femme jouissent, à égalité, des droits et libertés à caractère civil, politique, économique, social, culturel et environnemental". L'article 19 va jusqu'à faire mention des conventions et pactes internationaux ratifiés par le Royaume.

    Du côté de l'Algérie, "les citoyens sont égaux devant la loi", sans discrimination "de naissance, de race, de sexe, d'opinion..."(Art. 29). Sans oublier "les citoyens et citoyennes" de vigueur, dont "l'égalité en droits et devoirs" serait une finalité des institutions.

    Même les Egyptiens y sont allés d'un bon sentiment égalitaire. Les "citoyens" y sont "égaux devant la loi" et ont "des droits identiques", "sans discrimination".


    Les voisins de la Tunisie sont visiblement passés sous le radar de nombreux médias étrangers. Les dispositions "uniques" de la Constitution tunisienne, bien que souvent uniques dans leur formulation exacte, sont loin d'être uniques dans le sens susceptible de leur être conféré.

    En attendant la fin des débats tunisiens, la comparaison avec les Constitutions en vigueur dans les alentours souligne également qu'une Constitution n'est rien sans son application. En Algérie, où le président Abdelaziz Bouteflika a été réélu avec 90% des voix en 2009, l'article 10 de la Constitution dispose que "le peuple choisit librement ses représentants".
Source




Avatar du membre
mag
Soldat Virtuel 1ere
Soldat Virtuel 1ere
Messages : 61
Enregistré le : jeu. 2 janv. 2014 14:48
Localisation : Hammamet
Status : Hors ligne

Re: La Tunisie rejette la charia....

Message non lu par mag » jeu. 9 janv. 2014 13:48

Agape a écrit :
mag a écrit : Le peuple tunisien ne veut pas d'Etat théocratique religieux, mais ne veut pas non plus un extrémisme laïque qui combat les religions.
Oui, parce qu'on est pas tous obligés de faire comme la France ! :mrgreen: Je les aime bien les Tunisiens moi, ils font une bonne cuisine, puis manifestement on a au moins un point en commun.
Si par "faire comme la France" tu entends inscrire la laïcité comme principe suprême de la république, ce n'est pas du tout ce que je pense, si ça se fait, les islamistes continueront à jouer les victimes et ils légitimeront tous leurs actes dégueulasses...

La meilleure manière de s'en débarrasser c'est de laisser le peuple les découvrir à vrai visage, en espérant le minimum de dégâts..

J'ignore tes origines pour parler de points communs, par contre je te parlerai des points non communs: la société civile tunisienne vaincra les islamistes sans violence et sans recours à l'armée.



Avatar du membre
Agape
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1333
Enregistré le : mer. 11 déc. 2013 19:25
Status : Hors ligne

Re: La Tunisie rejette la charia....

Message non lu par Agape » jeu. 9 janv. 2014 13:57

J'ignore tes origines pour parler de points communs, par contre je te parlerai des points non communs: la société civile tunisienne vaincra les islamistes sans violence et sans recours à l'armée.
Allemandes, françaises, belges, italiennes et luxembourgeoises (et je remonte pas plus loin que les grands-parents).

Rien à voir avec l'origine donc, mais de fait la laïcité agressive à la française je n'en veux pas dans mon pays (Belgique) non plus parce que ça a vite tendance à dégénérer en intolérance religieuse alors que ce n'était pas le but de la manœuvre au départ.
J'ignore tes origines pour parler de points communs, par contre je te parlerai des points non communs: la société civile tunisienne vaincra les islamistes sans violence et sans recours à l'armée.
De quoi parles-tu?


« Il importe peu de descendre du singe ; l'essentiel est de ne pas y remonter. » R. Wagner

Avatar du membre
mag
Soldat Virtuel 1ere
Soldat Virtuel 1ere
Messages : 61
Enregistré le : jeu. 2 janv. 2014 14:48
Localisation : Hammamet
Status : Hors ligne

Re: La Tunisie rejette la charia....

Message non lu par mag » jeu. 9 janv. 2014 14:06

Agape a écrit :
J'ignore tes origines pour parler de points communs, par contre je te parlerai des points non communs: la société civile tunisienne vaincra les islamistes sans violence et sans recours à l'armée.
Allemandes, françaises, belges, italiennes et luxembourgeoises (et je remonte pas plus loin que les grands-parents).

Rien à voir avec l'origine donc, mais de fait la laïcité agressive à la française je n'en veux pas dans mon pays (Belgique) non plus parce que ça a vite tendance à dégénérer en intolérance religieuse alors que ce n'était pas le but de la manœuvre au départ.
sacré panache, je te félicite!

c'est bien donc on est d'accord! l'exclusion appelle l'exclusion, la violence appelle la violence, la haine appelle la haine.



Avatar du membre
Proust
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2073
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 14:06
Gender :
Status : Hors ligne

Re: La Tunisie rejette la charia....

Message non lu par Proust » jeu. 9 janv. 2014 14:40

Moi, je ne suis pas pour que mes impôts financent les curés, les pasteurs, les rabbins ou les imams ou les mollahs, je ne suis pas pour les écoles religieuses qui ne dispensent même pas un enseignement mais un véritable endoctrinement. La laïcité, à la belge, ne me plait pas du tout et je trouve que c'est une honte le statut dérogatoire de l'Alsace-Lorrraine et de Mayotte à la laïcité en France, le pire est qu'il a reçu l'aval du Conseil d’État.


Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice.
George Orwell.

Avatar du membre
Agape
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1333
Enregistré le : mer. 11 déc. 2013 19:25
Status : Hors ligne

Re: La Tunisie rejette la charia....

Message non lu par Agape » jeu. 9 janv. 2014 14:58

Proust a écrit :Moi, je ne suis pas pour que mes impôts financent les curés, les pasteurs, les rabbins ou les imams ou les mollahs, je ne suis pas pour les écoles religieuses qui ne dispensent même pas un enseignement mais un véritable endoctrinement. La laïcité, à la belge, ne me plait pas du tout et je trouve que c'est une honte le statut dérogatoire de l'Alsace-Lorrraine et de Mayotte à la laïcité en France, le pire est qu'il a reçu l'aval du Conseil d’État.
Je peux savoir d'où tu sors ça? Tu confonds l'enseignement catholique français et belge là, d'ailleurs l'enseignement catholique l'est tellement qu'il a été renommé "enseignement libre".


« Il importe peu de descendre du singe ; l'essentiel est de ne pas y remonter. » R. Wagner

Avatar du membre
Maried
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5869
Enregistré le : mer. 2 sept. 2009 15:19
Gender :
Status : Hors ligne

Re: La Tunisie rejette la charia....

Message non lu par Maried » ven. 10 janv. 2014 14:56

L'enseignement catholique est appelé enseignement libre mais ça ne veut rien dire ce n'est pas là bas qu'on parlera de Darwin ou des penseurs matérialistes ou athées mais je suis pour son maintien après tout Voltaire est sorti d'une éducation de jésuites


"Qui n'empêche pas le mal le favorise"
Cicéron
_________________________________________________
ImageImageImage
ImageImage

Avatar du membre
Maried
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5869
Enregistré le : mer. 2 sept. 2009 15:19
Gender :
Status : Hors ligne

Re: La Tunisie rejette la charia....

Message non lu par Maried » ven. 31 janv. 2014 13:56



"Qui n'empêche pas le mal le favorise"
Cicéron
_________________________________________________
ImageImageImage
ImageImage

Avatar du membre
Donia
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 3809
Enregistré le : mar. 11 sept. 2012 22:39
Status : Hors ligne

Re: La Tunisie rejette la charia....

Message non lu par Donia » ven. 31 janv. 2014 14:40

Pas sûre, l'article 6 pose un sacré problème. En effet, comment peut-on dans un même article" à la fois garantir la liberté de conscience tout en déclarant l'état protecteur du sacré et gardien de la religion ?
Lequel des deux l'emportera devant une cour de justice pour un caricaturiste de l'islam ?



Avatar du membre
Angelotin
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3419
Enregistré le : dim. 19 févr. 2012 05:12
Gender :
Status : Hors ligne

Re: La Tunisie rejette la charia....

Message non lu par Angelotin » ven. 31 janv. 2014 14:48

Ah j'ai bien aimé cette petite phase dans l'interview.
" nous devons proposer un vrai projet à nos citoyens, autre que tromper nos concitoyens avec le Coran. "

J'espère que les prochaines élections permettront d’élire un nouveau président plus libéral. Mais aussi que les mentalités changeront encore plus vers la démocratie.


Ni Dieu, Ni Maitre. Athéisme naturaliste et humaniste. l'auto gestion comme forme politique. L'écologie pour nous sauver. La vie comme une romance gothique!.
"Vous n'avez pas besoin de religion pour justifier l'amour, mais c'est le meilleur outil jamais inventé pour justifier la haine."

Avatar du membre
Maried
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5869
Enregistré le : mer. 2 sept. 2009 15:19
Gender :
Status : Hors ligne

Re: La Tunisie rejette la charia....

Message non lu par Maried » ven. 31 janv. 2014 14:57

Moncef Marzouki est le plus libéral des présidents et de plus il est Français par naturalisation seulement il a été obligé de composer avec les islamistes sinon il n'aurait pas été Président même temporaire mais c'est sûr qu'il ne croit pas en islam


"Qui n'empêche pas le mal le favorise"
Cicéron
_________________________________________________
ImageImageImage
ImageImage

Avatar du membre
Papayou
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2320
Enregistré le : ven. 10 févr. 2012 17:47
Status : Hors ligne

Re: La Tunisie rejette la charia....

Message non lu par Papayou » dim. 2 févr. 2014 11:09

un reportage qui revient sur ces 3 dernières années, je vous recommande particulièrement le passage sur les tous petits enfants à l'école coranique qui est terrifiant
http://www.publicsenat.fr/vod/documenta ... ont/145407


et si Dieu était un sous-chef et qu'il n'ait rien dit à son patron ? Gustave Parking

la liberté de culte c'est le droit qu'a chacun de prendre des décisions pour lui-même mais ça ne lui donne pas le droit d'utiliser son dogme pour contrôler les autres. Barry Lynn

Offended you are ? A shit I don't give !

tu as peur de notre savoir avoue le. Titine. 2013

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20880
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: La Tunisie rejette la charia....

Message non lu par yacoub » dim. 2 févr. 2014 12:19

Habib Bourguiba a vraiment été révolutionnaire, plus que les colonels Nasser, Boumèdiène et Kadhafi
sur le statut des femmes. Il est sûr que si les partis qui se réclament de Mahomet l'emportent, les droits de la femme seront rognés.

Image




Répondre