L'excision de nouveau légale en Egypte ? par Yacoub

Cette catégorie a été créé afin de ne pas encombrer Islamla avec des règlements de comptes qui nuisent à la continuité des fils de discussion et qui n'intéressent pas les membres et les visiteurs.
Si vous avez un différent avec un membre, postez ici l'objet de votre réprobation et invitez votre détracteur à vous y rejoindre.
Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20484
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Fatwa contre l'excision

Message non lupar yacoub » sam. 2 juin 2012 19:42

Dernier message de la page précédente :

sofasurfer a écrit :L’excision en Indonésie n'est pas culturelle , elle a été importée par l'islam hanbalite avec les prêcheurs musulmans venus en Indonésie.

La religion est ici source de cette torture à vie sur les femmes, et non pas la coutume comme en Afrique par exemple...
:lollol
l'excision est venue avec l'islam en paquet cadeau.

D'ailleurs en Tunisie même il y a des fous de Mahomet qui milite pour couper le clitoris des filles.






Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20484
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Fatwa contre l'excision

Message non lupar yacoub » lun. 2 juil. 2012 18:12

Un Grand Savant de l'islam égyptien reçu en héros en Tunisie.
Il demande l'excision des femmes tunisiennes.
Ce serait un honneur pour elles que de donner leur clitoris à Allah.

http://www.youtube.com/watch?v=sTzrraLIw6U







Avatar du membre
Proust
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2067
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 14:06
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Islam et excision

Message non lupar Proust » ven. 9 nov. 2012 11:47

:shock:
C'est fou ce que l’Égypte continue de reculer.


Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice.
George Orwell.

Avatar du membre
Maried
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5865
Enregistré le : mer. 2 sept. 2009 15:19
Gender : Female
Status : Hors ligne

Re: Islam et excision

Message non lupar Maried » ven. 9 nov. 2012 16:30



"Qui n'empêche pas le mal le favorise"
Cicéron
_________________________________________________
ImageImageImage
ImageImage

Avatar du membre
Maried
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5865
Enregistré le : mer. 2 sept. 2009 15:19
Gender : Female
Status : Hors ligne

Re: Islam et excision

Message non lupar Maried » sam. 10 nov. 2012 10:39

L'excision c'est pour cadenasser le sexe des femmes et les dégoûter de lui

Image


"Qui n'empêche pas le mal le favorise"
Cicéron
_________________________________________________
ImageImageImage
ImageImage

Avatar du membre
Proust
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2067
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 14:06
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Islam et excision

Message non lupar Proust » mar. 29 janv. 2013 14:11

Le Conseil des Oulémas Indonésien déclare "droit humain" l'excision

indo.jpgLa plus haute autorité de la plus grande nation musulmane du monde, par la voix de son président, Kiai Hajj Amin Ma'ruf, a défendu la pratique des mutilations génitales comme étant "une pratique recommandable avec un fondement moral". Il a exprimé son rejet des tentatives d'interdiction de cette pratique rentrant dans le cadre des "droits de l'homme" , protégé par la constitution de l'Indonésie a-t-il souligné.

Pour être tout à fait clair, l'islamiste a précisé que les mutilations se pratiquent "en sectionnant la partie supérieure du clitoris".

Le 15 janvier dernier, Amin Ma'ruf a déja suscité l'indignation en blaguant sur les violences sexuelles faites aux femmes.

Encore un exemple de la "moralité" des plus hautes autorités musulmanes mondiales, qui sera caché par la presse subventionnée en France, afin de ne pas ternir l'image de l'islam, idéologie que les Français estiment à 74% contraire à notre système de valeurs selon un sondage Ipsos paru la semaine dernière.


Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice.
George Orwell.

Avatar du membre
Maried
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5865
Enregistré le : mer. 2 sept. 2009 15:19
Gender : Female
Status : Hors ligne

Re: Islam et excision

Message non lupar Maried » mer. 30 janv. 2013 14:37

Proust a écrit :Le Conseil des Oulémas Indonésien déclare "droit humain" l'excision

indo.jpgLa plus haute autorité de la plus grande nation musulmane du monde, par la voix de son président, Kiai Hajj Amin Ma'ruf, a défendu la pratique des mutilations génitales comme étant "une pratique recommandable avec un fondement moral". Il a exprimé son rejet des tentatives d'interdiction de cette pratique rentrant dans le cadre des "droits de l'homme" , protégé par la constitution de l'Indonésie a-t-il souligné.

Pour être tout à fait clair, l'islamiste a précisé que les mutilations se pratiquent "en sectionnant la partie supérieure du clitoris".

Le 15 janvier dernier, Amin Ma'ruf a déja suscité l'indignation en blaguant sur les violences sexuelles faites aux femmes.

Encore un exemple de la "moralité" des plus hautes autorités musulmanes mondiales, qui sera caché par la presse subventionnée en France, afin de ne pas ternir l'image de l'islam, idéologie que les Français estiment à 74% contraire à notre système de valeurs selon un sondage Ipsos paru la semaine dernière.
:shock:
L'Indonésie c'est un pays plus peuplé que l'Amérique


"Qui n'empêche pas le mal le favorise"
Cicéron
_________________________________________________
ImageImageImage
ImageImage

Avatar du membre
Maried
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5865
Enregistré le : mer. 2 sept. 2009 15:19
Gender : Female
Status : Hors ligne

Re: Islam et excision

Message non lupar Maried » mer. 8 mai 2013 16:07



"Qui n'empêche pas le mal le favorise"
Cicéron
_________________________________________________
ImageImageImage
ImageImage

Avatar du membre
Proust
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2067
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 14:06
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Islam et excision

Message non lupar Proust » mar. 21 mai 2013 16:27

Jamais sans mes filles
Par Pierre-Emmanuel Buss
Emprisonné cinq ans pour avoir enlevé ses deux filles, accusé de les avoir fait exciser, David Imhof se bat pour être réhabilité. Un combat qui pose la question de la compatibilité entre Occident et tradition islamique

«Aujourd’hui, nous sommes heureuses.» Au bar d’un hôtel genevois, Imane et sa sœur cadette Sandra* rient en se tenant la main. En face d’elles, leur père, David Imhof, Franco-Suisse converti à l’islam, les regarde avec bienveillance. L’image d’un bonheur paisible qui aurait parue totalement surréaliste il y a dix ans.

L’histoire de la famille Imhof illustre de manière dramatique le choc de civilisation qui peut exister entre islam et Occident. Mariés en Malaisie avec l’intention déclarée de fonder une famille selon les normes civiles musulmanes, David Imhof et sa femme, Aishah, n’ont pas poursuivi longtemps ce projet commun. A peine installés en Suisse, en 1993, Aishah, Malaisienne d’origine chinoise, demande le divorce. Le père ne supporte pas l’apostasie de son ex-femme, qui a obtenu la garde des filles. «Je ne pouvais pas admettre de perdre l’autorité parentale concernant l’éducation religieuse de mes enfants. Cela fait partie du droit musulman appliqué dans au moins 40 pays.»

Une nuit de septembre, il fait brutalement irruption dans le foyer genevois où se sont réfugiées sa femme et ses filles, alors âgées de 1 et 2 ans. Après avoir neutralisé Aishah avec un spray au poivre, il emmène ses filles. Le lendemain, il prend un vol pour la Malaisie et l’Etat islamique du Kelantan. Le referait-il aujourd’hui? «Non, je tenterais de défendre mes droits devant la justice. A l’époque, j’avais 19 ans. J’étais ignorant.»

Les deux sœurs passent dix ans en Malaisie. D’abord avec leur père, puis durant cinq ans dans un pensionnat coranique. En 1996 en effet, David est arrêté lors d’un voyage en Suisse initié pour régulariser sa situation et, dit-il, «négocier avec la justice». Il est condamné à 5 ans de prison pour l’enlèvement et la séquestration de ses filles. Une peine qu’il a purgée dans son intégralité.

En 2003, après d’interminables recherches, Aishah finit par retrouver la trace de ses filles avec l’aide du Mouvement suisse contre les enlèvements d’enfants. En septembre, profitant de l’absence de David, elle ramène Imane et Sandra en Suisse. Le Temps avait rencontré la petite famille dans son appartement du littoral neuchâtelois. Aishah, sur le qui-vive, craignait des représailles paternelles: «Parler à la presse constitue un parapluie de sécurité», estimait-elle (LT du 04.10.2003).

Aujourd’hui, Imane et Sandra n’ont plus de contact avec leur mère. Elles se sont brouillées sans pouvoir renouer le dialogue. Sandra a quitté la maison à 14 ans. «Cela n’allait plus avec ma mère, raconte-t-elle. J’ai été placée dans un foyer. C’est là que j’ai décidé de reprendre contact avec mon père. J’avais besoin de lui.» Imane a attendu sa maturité pour faire le pas. Toutes deux relèvent «les grandes souffrances» traversées par leur mère. Avec, toujours, «l’obsession de tout contrôler».

Complices, les deux sœurs ont pris des chemins «radicalement différents», comme elles le soulignent en cœur. Imane s’est mariée en 2011. Enceinte depuis peu, elle réside en Malaisie avec son mari, un musulman pratiquant. Discrète, réservée, elle porte le voile et respecte à la lettre les préceptes de la religion musulmane. Sandra a rompu avec l’islam. Volubile, extravertie, elle étudie à Genève, s’habille à l’occidentale et «profite de la vie». Elle a demandé à apparaître sous un pseudonyme afin de ne pas prétériter son avenir professionnel. «Un passé pareil, ça peut faire peur à un employeur.»

Un souci amplifié par l’activisme de son père, connu comme le loup blanc dans le monde judiciaire genevois. Quelques mois après le retour des filles en Suisse, il est poursuivi pour lésions corporelles graves pour l’excision de ses filles. «En février 2004, mon ex-femme les a emmenées aux HUG pour un contrôle gynécologique. Les médecins ont diagnostiqué une double clitoridectomie. Je tombais des nues: je suis opposé à toute forme d’excision. Dans ma conception des choses, cela n’a rien à faire avec la religion musulmane.»

Après trois semaines de détention provisoire, David Imhof s’envole pour la Malaisie «pour déposer plainte contre les auteurs des lésions». Sur place, on lui affirme qu’il n’y a pas eu d’ablation du clitoris, comme le précise l’expertise des HUG, mais «une circoncision symbolique féminine». En clair? «Il s’agit d’une légère piqûre sur le capuchon du clitoris, détaille le père. Le seul effet physique est de faire perler une goutte de sang. C’est une pratique répandue en Malaisie.»

Imane et Sandra se souviennent de l’intervention subie lorsqu’elles avaient 7 et 8 ans. Elles ont eu peur, «un peu mal aussi». Mais réfutent avoir été mutilées. «Je peux confirmer qu’il n’y a rien eu de tel, souligne la cadette avec aplomb. J’ai une vie de femme, tout va très bien de ce côté-là.» Elle se marre sous le regard sévère de son père, qui aimerait que sa fille affiche plus de pudeur. «La première fois que je l’ai revue, en 2007, elle était très déshabillée, se souvient-il. J’ai fait le poing dans ma poche. La religion est très importante dans ma vie. Mais ma priorité a toujours été d’être père.»

Le cas de la double excision supposée des sœurs Imhof n’a toujours pas été tranché par la justice genevoise. La procédure a été rallongée par d’innombrables expertises et contre-expertises contradictoires. Une décision pourrait tomber cette année. «Le Ministère public attend que les différents recours de procédure soient tranchés pour prendre une décision», précise laconiquement le premier procureur Stéphane Grodecki, en charge du dossier.

L’avocat de David Imhof, Pierre Bayenet, est persuadé que l’affaire sera classée. «Au début, on parlait de pratiques barbares. Tout s’est dégonflé, il ne reste plus que des expertises contradictoires. S’il y a des lésions corporelles, elles sont légères. Il est impossible de prononcer une condamnation avec cela. En outre, aucun élément ne montre que mon client était d’accord avec ce qui s’est passé en Malaisie.»

David Imhof ne se satisferait ni d’un classement ni d’un dédommagement. Il veut être blanchi des accusations qui ont sali son nom et sa religion. «L’expertises des HUG est tombée juste après que je demande un droit de visite pour mes filles. Mon ex-femme ne pouvait pas supporter que j’aie un contact avec elles. Les médecins ont pensé protéger les enfants contre un père perçu comme barbare. Il y a eu des articles dans les journaux. Cela a entraîné un tsunami émotionnel et islamophobe dans l’opinion. Avec un sujet comme l’excision, il n’y a plus de discours raisonnable et objectif. Pareil avec la récente polémique sur la circoncision masculine.»

Une réhabilitation permettrait à David de montrer «qu’il est possible d’être musulman pratiquant et de respecter l’ordre juridique suisse». Un objectif qui le pousse à multiplier les démarches juridiques et médiatiques. Au point de parfois fatiguer son entourage. «Plus qu’une affaire personnelle, c’est une affaire religieuse, estime Sandra. Au fond je le comprends, mais ce n’est pas toujours facile à vivre.»

Sans cesse confrontées à ce passé douloureux, Imane et Sandra veulent se projeter dans l’avenir. La première, qui a renoué avec la religion musulmane après avoir retrouvé son père, veut faire sa vie en Malaisie. «Quand je suis partie de la maison, ma mère craignait que je redevienne musulmane, que je me marie et que j’aie un enfant très tôt. C’est exactement ce qui s’est passé, s’amuse-t-elle en se caressant le ventre. C’est la vie que je souhaite. J’ai besoin de stabilité. Je ne me vois pas courir les discothèques, comme le fait ma sœur.»

Sandra, de son côté, assure qu’elle est contente pour son aînée: «Elle est toujours restée attachée à la religion. C’est son choix. Au début, j’ai eu peur pour elle. Mais son mari est gentil, elle est heureuse. C’est le plus important. Tant mieux si la religion lui apporte la paix et le bonheur. De mon côté, c’est exclu. J’ai envie de travailler, de décider moi-même pour ma vie. Petite, j’ai vécu dans un pensionnat. Je faisais cinq prières par jour. Personne ne s’occupait de moi. Je me suis jurée que jamais mes futurs enfants ne vivraient cela.»

Cette distance par rapport à l’islam a entraîné quelques tensions entre Sandra et son père. «Au départ ça n’a pas été simple, reconnaît-elle. Mais il n’a pas le choix. Quand je le vois, je fais des efforts, je m’habille en conséquence. Il est très ouvert d’esprit. Il m’accepte comme je suis. J’aimerais bien avoir un mari comme lui un jour. Mais sans la religion.»

*Prénom fictif


Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice.
George Orwell.

Avatar du membre
Proust
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2067
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 14:06
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: L'excision, pratique rejetée par l'Islam?

Message non lupar Proust » lun. 1 juil. 2013 15:17

Elle n'existe pas dans le coran

Image


Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice.
George Orwell.

Krinou
Maréchal d'islamla virtuel
Maréchal d'islamla virtuel
Messages : 9715
Enregistré le : mer. 28 déc. 2011 23:18
Localisation : Loin de BAC et de sa bouche d'égout
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: L'excision, pratique rejetée par l'Islam?

Message non lupar Krinou » mar. 30 juil. 2013 21:43

Yacoub a un peu exagéré en parlant de centaines de millions d'excisées dans le monde, mais le chiffre reste quand même effrayant : http://destinationsante.com/excision-12 ... monde.html

Merci Yacoub pour cet article que tu m'as envoyé. :)


LES RAISONS DE MON DÉPART DÉFINITIF D'iSLAMLA :

Avant de vous forger une opinion défavorable sur ma personne, suite aux propos malveillants d'un membre mal intentionné, merci de bien vouloir prendre le temps de lire, même partiellement, le topic dont vous trouverez le lien ci-dessous :

cette-fois-vous-dis-vraiment-adieu-peux ... t8188.html



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 11 invités