LE DANGER DE L'APOSTASIE… ET LA LUTTE CONTRE LA ZIZANIE

Expériences et témoignages des apostats de l'islam mais aussi des convertis à une autre religion - leur histoire - les problèmes rencontrés dans leur vie de tous les jours - Soutien et aide. Pour les tous "mécréants" qui subissent les attaques des musulmans orthodoxes - Racontez nous votre expérience...
Avatar du membre
lkm
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1839
Enregistré le : mar. 5 avr. 2005 08:00
Localisation : Pays Bas
Gender : None specified
Contact :
Status : Hors ligne

LE DANGER DE L'APOSTASIE… ET LA LUTTE CONTRE LA ZIZANIE

Message non lupar lkm » lun. 18 avr. 2005 17:09

SHEIKH YÛSUF AL-QARADÂWÎ

LE DANGER DE L'APOSTASIE… ET LA LUTTE CONTRE LA ZIZANIE -

30 DECEMBRE 2002. (EXTRAITS)


http://www.islamophile.org/spip/article458.html


"Le danger le plus terrible auquel est confronté le Musulman est celui qui menace son identité spirituelle, c'est-à-dire celui qui menace sa foi. C'est pour cette raison que l'apostasie - la mécréance après l'Islam - est le danger le plus terrible auquel la société musulmane est confrontée.

A notre époque, la société musulmane a été la cible de violentes invasions et d'attaques virulentes visant à la déraciner. L'invasion laïque et athée, qui poursuit sa mission jusqu'à aujourd'hui au cœur même des terres d'Islam est probablement la plus vicieuse et la plus dangereuse.

A partir de cela, les juristes de l'Islam sont unanimement d'avis que l'apostat mérite une peine - même s'ils peuvent diverger sur sa nature. Leur grande majorité estime que cette peine est la peine de mort. C'est l'avis des quatre écoles de jurisprudence islamique prévalantes, voire des huit écoles.

A ce sujet, une somme de hadiths authentiques ont été narrés par un certain nombre de Compagnons. Par exemple, le hadith d'Ibn `Abbâs : « Quiconque change sa religion, tuez-le. » Le hadith d'Ibn Mas`ûd : « Le sang d'un Musulman qui atteste qu'il n'y a de dieu que Dieu et que je suis le Messager de Dieu est illicite sauf dans trois cas : l'homicide volontaire, le fornicateur qui a déjà connu le mariage et l'apostat qui abandonne la Communauté. »

Mon opinion est la suivante. lorsque l'apostasie est aggravée - comme l'apostasie de Salmân Rushdî - et que l'apostat invite à son hérésie par la langue ou par la plume, alors il convient dans ce cas de châtier de manière prononcée, donc d'adopter l'avis de la grande majorité des savants de la Communauté, de considérer littéralement les hadiths, afin de déraciner le mal et de fermer la porte à la zizanie."

COMMENTAIRE

Le refus d’un droit fondamental , celui de changer de religion, est ici nié de la manière la plus explicite qui soit.

"L'apostat qui invite à l'apostasie n'est pas un simple mécréant, ne croyant pas à l'Islam. Il mène de fait une guerre contre l'Islam et contre la Communauté. Il est donc à considérer au même titre que ceux qui font la guerre à Dieu et à Son Messager, répandant la corruption sur Terre. La guerre - comme le dit Ibn Taymiyah - est de deux sortes : la guerre par la main et la guerre par la langue. En matière de religion, la guerre par la langue peut porter encore plus de préjudice que la guerre par la main.

Or, comme l'ont dit les sages, la plume est l'une des deux langues. Elle peut même être encore plus terrible que la langue et porter encore plus de préjudice, surtout à notre époque où il est possible d'assurer une large diffusion des écrits.

Cette sévérité dans la lutte contre l'apostasie est due au fait que la société musulmane est fondée en tout premier lieu sur la foi et la croyance. La foi constitue en effet le fondement de son identité, la règle qui régit son mode de vie et l'essence de son existence. Pour cette raison, il ne saurait être permis à quiconque de s'en prendre à ce fondement ou de toucher à cette identité. A partir de là, l'apostasie déclarée constitue le plus grand crime aux yeux de l'Islam. Elle est en effet un danger pesant contre la personnalité de cette société et contre son entité morale. "

COMMENTAIRE

L’apostasie est présentée ici comme une atteinte à l’existence même de la société musulmane.

"L'Islam ne contraint personne à l'embrasser, ni à sortir d'une religion pour se convertir à une autre religion. Car la foi prise en compte est celle qui découle d'un choix délibéré et d'une conviction. Dieu - Exalté soit-Il - dit dans le Coran mecquois : « Est- ce à toi de contraindre les gens à devenir croyants ? » (sourate 10 intitulée Jonas, Yûnus, verset 99). Il dit également dans le Coran médinois : « Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin s'est distingué de l'égarement. » (sourate 2 intitulée la Vache, Al-Baqarah, verset 256).

Néanmoins, l'Islam n'accepte pas que la religion soit un jeu dans lequel chacun y entrerait aujourd'hui comme il lui plaît et en sortirait demain comme il lui plaît."

COMMENTAIRE

La notion de liberté religieuse de l’auteur est celle de « entrée libre, sortie interdite ».

Cette notion est en contradiction totale avec la notion de liberté de conscience qui prévaut au moins en France depuis 1789.

"L'Islam sanctionne uniquement l'apostat qui professe ses opinions, en particulier celui qui s'active à inviter à l'apostasie. L'Islam entend ainsi protéger l'identité de la société et préserver ses fondements et son union. Il n'existe aucune société dans le monde qui ne possède des fondements auxquels il est interdit de s'en prendre, comme par exemple : l'identité, l'affiliation, l'allégeance. Il est ainsi inacceptable pour un membre d'une société donnée de modifier l'identité de celle-ci ou de transformer son allégeance aux ennemis de la société en question.

C'est pour cette raison que la trahison de la patrie et l'alliance avec les ennemis de celle-ci, en leur témoignant de l'amitié et en leur délivrant les secrets, sont considérées comme un crime d'une grande importance. Pourtant, nul n'a jamais dit qu'il faut accorder au citoyen le droit à ce qu'il change son allégeance nationale à qui il veut et quand il veut.

L'apostasie n'est pas seulement une prise de position intellectuelle, pour que le débat se résume au principe de la liberté de conscience. Plus que cela, il s'agit d'un changement d'allégeance, d'une transformation de l'identité, d'une mutation de l'affiliation. L'apostat porte désormais son allégeance et son rattachement d'une Communauté vers une autre communauté, d'une patrie vers une autre patrie, autrement dit de la Terre d'Islam (Dâr Al-Islâm) vers une autre terre. Il se détache de la Communauté islamique dont il faisait partie intégrante, et se rattache de par sa raison, de par son cœur et de par sa volonté aux adversaires de cette Communauté. C'est ce qu'exprime le hadith prophétique, d'après la version consensuelle d'Ibn Mas`ûd : « l'apostat qui abandonne la Communauté ». L'expression « qui abandonne la Communauté » est ici une caractérisation générale, non restrictive : tout apostat abandonne de facto la Communauté. "

COMMENTAIRE

L’auteur explique que le changement de religion est un changement de communauté, et que le fait de parler du changement que l’on a fait soi même est une trahison. On peut en déduire sans abus semble-t-il, qu’il assimile la situation entre communauté à une situation de guerre, en effet, à notre connaissance, la seule situation où le fait de changer de groupe soit une trahison, c’est l’état de guerre.

"L'une des sources du droit islamique en vigueur dans la Communauté est le consensus (Ijmâ`). Or, les juristes de la Communauté, toutes Ecoles confondues, qu'ils soient sunnites ou non, ainsi que les juristes indépendants non rattachés à une Ecole précise, sont consensuellement en accord pour dire que l'apostat mérite une sanction. Il y a quasiment unanimité pour dire que cette sanction est la peine de mort, exception faite de ce qui a été rapporté au sujet de `Umar, d'An-Nakh`î et d'Ath-Thawrî. Il demeure cependant que l'incrimination de l'apostasie est consensuellement reconnue."

COMMENTAIRE

Selon l’auteur, la majorité des « juristes » musulmans pensent comme lui.

"L'apostasie la plus dangereuse est celle du chef de l'Etat, celle du dirigeant.

Ce type de dirigeants existe. Ces dirigeants considèrent que s'attacher aux obligations islamiques est un crime et un symbole d'extrémisme. Ainsi, avec eux, les hommes sont interdits de prière à la mosquée et les femmes sont interdites de voile (Hijâb). Le plus étrange est que ces individus - malgré leur apostasie déclarée - veillent à ce qu'ils demeurent considérés comme les tenants de l'Islam. "

COMMENTAIRE

Le fait pour les dirigeants musulmans d’interdire le port du voile est assimilé par l’auteur à l’apostasie.

COMMENTAIRE

A noter que sur le même site : http://www.islamophile.org/spip/article458.html se trouve l'article :

"Pas de sanction pour l'apostasie… La liberté de conscience est le fondement de l'Islam" Par le Professeur Jamâl Al-Bannâ lundi 17 mars 2003.




Fred
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 275
Enregistré le : dim. 10 avr. 2005 08:00
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: LE DANGER DE L'APOSTASIE… ET LA LUTTE CONTRE LA ZIZANIE

Message non lupar Fred » lun. 18 avr. 2005 18:00

Petit rectificatif, l'adresse du second article est :
http://www.islamophile.org/spip/article635.html

L'art de dire une chose et son contraire... Un grand classique musulman.
Les webmasters du site se protègent ainsi d'éventuelles plaintes.
Finalement c'est le même principe que dans le Coran : un verset qui appelle au meurtre, suivi d'un autre qui invite à la tolérance.


"Les religions sont comme les vers luisants : pour briller, il leur faut de l'obscurité."
Schopenhauer

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20127
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: LE DANGER DE L'APOSTASIE… ET LA LUTTE CONTRE LA ZIZANIE

Message non lupar yacoub » mar. 2 déc. 2008 20:37

L'art de dire une chose et son contraire... Un grand classique musulman.
voilà pour moustic

Les webmasters du site se protègent ainsi d'éventuelles plaintes.
Finalement c'est le même principe que dans le Coran : un verset qui appelle au meurtre, suivi d'un autre qui invite à la tolérance.

http://www.islamophile.org/spip/article635.html



Avatar du membre
Georges
Général de brigade Virtuel
Général de brigade Virtuel
Messages : 6708
Enregistré le : lun. 1 mai 2006 08:00
Gender : Male
Status : Hors ligne

Mystic voici des exemples de morts pour apostasie

Message non lupar Georges » sam. 6 déc. 2008 15:01

Iran : La peine de mort pour apostasie a été votée incognito.
Par Yann le 13 octobre 2008

Après les chrétiens irakiens forcés à l’exode, voici les apostats iraniens susceptibles d’être exécutés. Mais ne nous avait-on pourtant pas rabâché que l’islam était une « belle » religion de paix, d’amour et de tolérance© ? Un hadith pour mieux comprendre :

Muhammad a dit: « Quiconque abandonne sa religion islamique, tuez-le. » (Boukhari, Vol. 9:84 :57)

Lorsqu’on entre dans la secte islamique, on ne peut plus en sortir que les pieds devant.


Hossein Soodmand (à gauche) fut le dernier homme à être exécuté pour apostasie en Iran. Son fils, Mashad, pourrait désormais attendre dans le couloir de la mort le même sort.
Il y a un mois, le parlement iranien a voté le projet de loi “Code Pénal Islamique” en fonction duquel tout homme quittant la religion musulmane se verrait condamné à mort.
Les femmes, quant à elles, seraient condamnées à la prison à perpétuité. Ce projet de loi a été voté avec une majorité écrasante : 196 voix pour, seulement 7 voix contre.

Condamner un individu à la peine de mort pour avoir changé de religion constitue une violation flagrante de l’un des articles les plus fondamentaux des Droits de l’Homme.
Le droit à la liberté religieuse est inscrit dans la Déclaration internationale des Droits de l’Homme, dans le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, et dans la Convention européenne des droits de l’homme.
Il est même gravé dans l’article 23 de la constitution iranienne, selon lequel nul ne peut être inquiété sur la seule base de ses croyances.

Pour autant, rares sont les hommes politiques ou les religieux qui en Iran voient une contradiction entre cette loi prévoyant la peine de mort pour changement de religion et la constitution iranienne. Il n’y a pas eu la moindre manifestation en Iran pour protester contre cette loi.

La protestation de l’Union Européenne a été remarquablement silencieuse. Dans le même temps, l’Allemagne, le plus important partenaire commercial de l’Iran, a vu augmenter de plus de 50% le nombre de ses accords commerciaux avec ce pays. Fidèle à elle-même, l’ONU n’a rien dit.

Le fait que le vote du parlement iranien n’a trouvé aucun écho dans la presse généraliste montre le peu d’intérêt que suscite chez nous l’intention qu’a l’Iran de lancer une campagne de persécutions religieuses.

Pour une londonienne au moins, ce vote ne peut passer inaperçu. Rashin Soodmand est une chrétienne iranienne de 29 ans vivant au Royaume-Uni. Son père, Hossein Soodmand, fut le dernier à être exécuté en Iran pour apostasie, le “crime” d’abandonner sa religion.
Il avait quitté l’islam pour se convertir au christianisme en 1960, alors qu’il avait 13 ans. Trente ans plus tard, il fut pendu par les autorités iraniennes pour avoir pris cette décision.

Aujourd’hui, le frère de Rashin, Ramtin, est également détenu dans une prison à Mashad, la ville la plus sainte d’Iran. Il a été arrêté le 21 août. ll n’a pas été accusé, mais c’est un chrétien. Et Rashin a peur que, de la même façon que son père fut le dernier homme exécuté pour apostasie en Iran, son frère puisse être l’un des premiers à être tués en accord avec la nouvelle loi iranienne.

Source : Daily Telegraph




lorie
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 7912
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2005 09:57
Localisation : Merci de supprimer définitivement mon compte
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: LE DANGER DE L'APOSTASIE… ET LA LUTTE CONTRE LA ZIZANIE

Message non lupar lorie » sam. 6 déc. 2008 15:07

Et après sainte mira va nous dire sur des kilomètres de pages que les apostats ne risquent rien .. la preuve elle !!!!!



Avatar du membre
Georges
Général de brigade Virtuel
Général de brigade Virtuel
Messages : 6708
Enregistré le : lun. 1 mai 2006 08:00
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: LE DANGER DE L'APOSTASIE… ET LA LUTTE CONTRE LA ZIZANIE

Message non lupar Georges » sam. 6 déc. 2008 15:19

Sainte Mira en France même n' a pas renoncé à l' islam et à ses interdits
Jamais elle ne s'est permise la mondre coupe de champagne, jamais une rondelle de saucisson.
Donc au Maroc elle ne risque rien. :)


"La où l'islam passe, la civilisation trépasse" Ibn Khaldoun
"l' islam est une loi pour les pourceaux" Ibn Roshd
"Je suis le prophète du carnage. Je suis le rieur sanglant" Mahomet
"le paradis est à l' ombre des épées" Mahomet
Les peuples non civilisés sont condamnés à rester dans la dépendance de ceux qui le sont.
Et la civilisation, c'est l'Occident, le Monde Moderne, dont la Turquie doit faire partie si elle veut survivre.
Mustafa Kemal, discours de 1928

lorie
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 7912
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2005 09:57
Localisation : Merci de supprimer définitivement mon compte
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: LE DANGER DE L'APOSTASIE… ET LA LUTTE CONTRE LA ZIZANIE

Message non lupar lorie » sam. 6 déc. 2008 15:22

Georges a écrit :Sainte Mira en France même n' a pas renoncé à l' islam et à ses interdits
Jamais elle ne s'est permise la mondre coupe de champagne, jamais une rondelle de saucisson.
Donc au Maroc elle ne risque rien. :)
C'est pas le fait qu'elle ne mange pas de porc ou ne boive pas de champagne qui me dérange en fait .. ce serait plutôt si elle fait cela par conviction (pas de porc pas d'alcool) ou par restant de religion ..

Je ne mange pas de viande et je ne bois pas d'alcool .. pas par religion mais parce que ce n'est pas bon et que l'alcool j'en ai trop abusé .. mais parfois je ne dis pas non à une bonne choucroute (au poisson ... c'est la meilleure !!!) :drinkers:



Avatar du membre
lellou
Sergent-chef Virtuel
Sergent-chef Virtuel
Messages : 757
Enregistré le : lun. 17 déc. 2007 08:00
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: LE DANGER DE L'APOSTASIE… ET LA LUTTE CONTRE LA ZIZANIE

Message non lupar lellou » dim. 7 déc. 2008 14:31

L'islam est terrorisé par les apostats, autant que les croyants sont terrorisés par l'islam ! :evil:


let's breathe


Avatar du membre
Georges
Général de brigade Virtuel
Général de brigade Virtuel
Messages : 6708
Enregistré le : lun. 1 mai 2006 08:00
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: LE DANGER DE L'APOSTASIE… ET LA LUTTE CONTRE LA ZIZANIE

Message non lupar Georges » dim. 8 févr. 2009 19:33

Voilà qui va rendre furieux les islamistes de tout poils :lol: :lol: :lol:

Les algériennes autorisées à transmettre leur nationalité à leurs enfants
Il y a 1 jour

ALGER (AFP) — Les femmes algériennes sont désormais autorisées à transmettre leur nationalité à leurs enfants après la levée par l'Algérie de sa réserve sur un article de la Convention de 1979 sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes, selon un décret présidentiel.

Cet article oblige les Etat signataires à accorder à la femme des droits égaux à ceux de l'homme en ce qui concerne la transmission de la nationalité à leurs enfants.

Le décret présidentiel publié samedi au Journal officiel lève cette réserve que l'Algérie avait émise en ratifiant le traité.

"La levée de cette réserve nous réjouit. C'était frustrant d'être Algérienne et de ne pas avoir d'enfants algériens. La mesure va profiter aux enfants de beaucoup d'Algériennes mariées à des étrangers", a déclaré à l'AFP, la présidente de l'association de femmes Tharmwa Fatma N'soumer, Ourida Chouaki.

L'Algérie avait ratifié en 1996 avec cette réserve la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes qui a été adoptée le 18 décembre 1979 par l?Assemblée générale des Nations unies.

Elle est entrée en vigueur en tant que traité international le 3 septembre 1981 après avoir été ratifiée par 20 pays.


"La où l'islam passe, la civilisation trépasse" Ibn Khaldoun
"l' islam est une loi pour les pourceaux" Ibn Roshd
"Je suis le prophète du carnage. Je suis le rieur sanglant" Mahomet
"le paradis est à l' ombre des épées" Mahomet
Les peuples non civilisés sont condamnés à rester dans la dépendance de ceux qui le sont.
Et la civilisation, c'est l'Occident, le Monde Moderne, dont la Turquie doit faire partie si elle veut survivre.
Mustafa Kemal, discours de 1928

Omicron
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 120
Enregistré le : ven. 6 févr. 2009 00:14
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: LE DANGER DE L'APOSTASIE… ET LA LUTTE CONTRE LA ZIZANIE

Message non lupar Omicron » lun. 9 févr. 2009 13:04

@ Georges,
Je suis bien content de cette reconnaissance de nouveaux droits pour la femme musulmane en Algérie.
Mais ne s'agit-il pas tout simplement de renforcer un peu plus l'identité algérienne, au détriment d'autres ...
Pouvez-vous me dire ce qu'il en est d'une française vivant en Algérie, convertie à l'Islam ou déjà musulmane, et mariée à un algérien.
Ou dans le cas moins probable d'une femme d'origine française vivant avec un algérien, mais qui refuse de se convertir à l'Islam.
Dans ces deux cas, les enfants ont-ils droit à la double nationalité ?
Merci.


Ne pas croire en Dieu, ce n'est pas croire en Rien, c'est croire en N'importe Quoi. (G.K. Chesterton)
http://islampourlesnuls.wordpress.com/

Avatar du membre
Georges
Général de brigade Virtuel
Général de brigade Virtuel
Messages : 6708
Enregistré le : lun. 1 mai 2006 08:00
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: LE DANGER DE L'APOSTASIE… ET LA LUTTE CONTRE LA ZIZANIE

Message non lupar Georges » lun. 9 févr. 2009 20:36

Ce site peut peut être répondre à tes questions

De toutes façons, il n y a plus beaucoup de Français en Algérie.

http://www.mariagemixte.com/about21.html


"La où l'islam passe, la civilisation trépasse" Ibn Khaldoun
"l' islam est une loi pour les pourceaux" Ibn Roshd
"Je suis le prophète du carnage. Je suis le rieur sanglant" Mahomet
"le paradis est à l' ombre des épées" Mahomet
Les peuples non civilisés sont condamnés à rester dans la dépendance de ceux qui le sont.
Et la civilisation, c'est l'Occident, le Monde Moderne, dont la Turquie doit faire partie si elle veut survivre.
Mustafa Kemal, discours de 1928

mourtad31
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 19
Enregistré le : sam. 14 févr. 2009 04:40
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: LE DANGER DE L'APOSTASIE… ET LA LUTTE CONTRE LA ZIZANIE

Message non lupar mourtad31 » dim. 15 févr. 2009 10:51

Et dire que al qaradaoui est considéré par beaucoup de musulmans comme étant laxiste ("trop modéré" )et qu il se permet d 'i nterpreter les hadith et le coran de sorte à ce que la religion soit facile . On entend même certains qu' il est trop philosophe
[/size][/size]







Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités