Les comptes FB d’apostats de l'islam désactivé ou hacké?

Expériences et témoignages des apostats de l'islam mais aussi des convertis à une autre religion - leur histoire - les problèmes rencontrés dans leur vie de tous les jours - Soutien et aide. Pour les tous "mécréants" qui subissent les attaques des musulmans orthodoxes - Racontez nous votre expérience...
Liza2
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 495
Enregistré le : ven. 14 sept. 2012 19:21
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: Les comptes FB d’apostats de l'islam désactivé ou hacké?

Message non lupar Liza2 » mer. 5 mars 2014 18:17

Dernier message de la page précédente :

Maried a écrit :
botchan a écrit :Jusqu'à présent, je n'ai vu aucun article sur le sujet dans la grande presse francophone. Le site ReadWriteWeb publie un article intéressant qui, au départ de la fermeture de comptes faisant la critique de l'islam, élargit son propos à la politique générale de Facebook, présentée à juste titre comme incohérente et manquant de clarté :
http://fr.readwriteweb.com/2010/04/12/a ... -question/
:bounce:
Ca fait un bail bon retour Botchan
Impossible d'ouvrir le lien Maried...




Avatar du membre
Maried
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5860
Enregistré le : mer. 2 sept. 2009 15:19
Gender : Female
Status : Hors ligne

Re: Les comptes FB d’apostats de l'islam désactivé ou hacké?

Message non lupar Maried » mer. 5 mars 2014 18:30

Le lien date de 2010 normal qu'il soit mort


"Qui n'empêche pas le mal le favorise"
Cicéron
_________________________________________________
ImageImageImage
ImageImage

Liza2
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 495
Enregistré le : ven. 14 sept. 2012 19:21
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: Les comptes FB d’apostats de l'islam désactivé ou hacké?

Message non lupar Liza2 » mer. 5 mars 2014 18:33

Maried a écrit :Le lien date de 2010 normal qu'il soit mort
Alors pourquoi tu le ramènes à la surface en disant "bon retour" ?



Avatar du membre
Maried
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5860
Enregistré le : mer. 2 sept. 2009 15:19
Gender : Female
Status : Hors ligne

Re: Les comptes FB d’apostats de l'islam désactivé ou hacké?

Message non lupar Maried » mer. 5 mars 2014 18:39

Parce que Botchan était en train de nous lire en tant que membre d'islamla
j'ai regardé son dernier message et je lui ai fait coucou


"Qui n'empêche pas le mal le favorise"
Cicéron
_________________________________________________
ImageImageImage
ImageImage


Liza2
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 495
Enregistré le : ven. 14 sept. 2012 19:21
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: Les comptes FB d’apostats de l'islam désactivé ou hacké?

Message non lupar Liza2 » mer. 5 mars 2014 18:51

Maried a écrit :Parce que Botchan était en train de nous lire en tant que membre d'islamla
j'ai regardé son dernier message et je lui ai fait coucou
A bon ! ça méritait bien de ré-ouvrir un topic obsolète alors.

Vivement l'ouverture d'un nouveau forum plus centré sur ses priorités !



Krinou
Maréchal d'islamla virtuel
Maréchal d'islamla virtuel
Messages : 9715
Enregistré le : mer. 28 déc. 2011 23:18
Localisation : Loin de BAC et de sa bouche d'égout
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: Les comptes FB d’apostats de l'islam désactivé ou hacké?

Message non lupar Krinou » lun. 10 mars 2014 00:38

Liza2 a écrit : A bon ! ça méritait bien de ré-ouvrir un topic obsolète alors.

Vivement l'ouverture d'un nouveau forum plus centré sur ses priorités !
On reproche souvent à Maried de rouvrir de vieux topics, je ne vois pas en quoi cela est gênant.
Effectivement, si tu penses que ce forum ne correspond plus à tes aspirations, alors peut-être devrais-tu en ouvrir un qui sera plus à ton goût ?


LES RAISONS DE MON DÉPART DÉFINITIF D'iSLAMLA :

Avant de vous forger une opinion défavorable sur ma personne, suite aux propos malveillants d'un membre mal intentionné, merci de bien vouloir prendre le temps de lire, même partiellement, le topic dont vous trouverez le lien ci-dessous :

cette-fois-vous-dis-vraiment-adieu-peux ... t8188.html

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20127
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Les comptes FB d’apostats de l'islam désactivé ou hacké?

Message non lupar yacoub » mer. 7 déc. 2016 11:24

une histoire qui peut pousser un musulman à sortir de l'islam

6 Décembre 2016

Rédigé par L'inculte et publié depuis Overblog

L’histoire qui fut la première cause de l’apostasie de l’écrivain saoudien Abdullah Al-qasimi.

Mes très chers camarades, j’étais en train de faire un tour sur mes actualités sur les réseaux sociaux, et là je tombe sur un autre passeur de vérité sur un groupe où je suis active qui rapporte une histoire qui a suscité en moi une forte colère. Alors je suis allée là lire exactement telle qu’elle était rapportée dans le coran, et je me suis dit qu’il serait bien de ne pas la passer sous silence parce que c’est vraiment très choquant d’adhérer à des communautés comme les religions, qui glorifient ce genre de comportement.

S’il y en a encore d’entre vous qui se persuadent que l’islam est une religion qui prône la tolérance et promeut le pacifisme, attendez un peu de lire cette histoire à la morale plus que révoltante qui devrait être connue par tous les musulmans et que je vous invite à partager sans crainte puisse qu’elle provient de la seule source qu’ils ne peuvent pas discuter, le coran lui-même.



C’est l’histoire de Moïse qui rencontre sur son chemin un homme supposé être d’un rang de sagesse plus élevé que le sien. Il lui demande s’il veut bien de sa compagnie, et il lui demande de bien vouloir lui transmettre un peu de sa science selon le verset 66 suivant :

«Puis-je te suivre, à la condition que tu m’apprennes de ce qu’on t’a appris concernant une bonne direction ? » (Sourate 18 al kahf la caverne).

L’autre l’avertit (v. 67-68) :

«Vraiment, tu ne pourras jamais être patient avec moi.

Comment endurerais-tu sur des choses que tu n’embrasses pas par ta connaissance?»

Moïse le rassure selon le verset 69 suivant :

«Si Allah veut, tu me trouveras patient; et je ne désobéirai à aucun de tes ordres».

Si tu me suis, dit [l’autre,] ne m’interroge sur rien tant que je ne t’en aurai pas fait mention».

Les deux hommes partirent ensemble. Puis ils montèrent sur un bateau. Le sage, que nous appellerons ici Al Khadir, puisse que c’est son nom, retira quelques planches du bateau. Moïse, consterné, lui répondit selon le verset 71 de la même sourate Al-kahf :

«Est-ce pour noyer ses occupants que tu l’as ébréché? Tu as commis, certes, une chose monstrueuse!»

Al Khadir lui rappela la promesse qu’il avait faite avant qu’ils partent ensemble de ne jamais l’interroger ; ce à quoi Moïse répondit selon le verset 73 toujours de la même sourate :

Ne t’en prends pas à moi, pour un oubli de ma part; et ne m’impose pas de grande difficulté dans mon affaire»

Puis ils reprirent leur chemin.

Un peu plus loin, le prophète Al Khadir rencontra un enfant qu’il tua sauvagement comme il est rapporté dans le coran de façon très claire pour ceux qui pourraient imaginer que j’interprète ou invente des fait, voici le verset 74 :

Puis ils partirent tous deux; et quand ils eurent rencontré un enfant, [l’homme] le tua. Alors [Moïse] lui dit: «As-tu tué un être innocent, qui n’a tué personne? Tu as commis certes, une chose affreuse!»

75. [L’autre] lui dit: «Ne t’ai-je pas dit que tu ne pourrais pas garder patience en ma compagnie?»

76. «Si, après cela, je t’interroge sur quoi que ce soit, dit [Moïse], alors ne m’accompagne plus. Tu seras alors excusé de te séparer de moi».

Ils reprirent leur route comme si rien ne s’était passé. Ils arrivèrent à un village où les habitants leur refusèrent l’hospitalité. Ils trouvèrent dans ce village, un mur sur le point de s’écrouler. Al Khadir le redressa. Alors Moïse lui dit, selon le coran, verset 77 :

«Si tu voulais, tu aurais bien pu réclamer pour cela un salaire».

Al Khadir décida alors, comme il était convenu un peu avant, qu’il était l’heure pour les 2 hommes de se séparer. Mais avant, il décida de lui accorder l’explication des choses que Moïse n’a pas su comprendre, explications que je vais tenter d’analyser une par une :

Pour le bateau, il est dit dans le verset 79 qu’il appartenait à de pauvres gens qui travaillaient en mer. Il voulait le rendre défectueux car il y avait derrière eux un roi tyrannique qui prenait les bateaux en bon état laissant ceux qui présentaient un défaut. Cela traduit ce que j’appellerais ici une philosophie bien connu en islam, la philosophie du voile. Au lieu de discuter avec le roi pour lui faire entendre raison, le grand sage, voyez-y un caractère ironique, a préféré mettre en péril la sécurité des travailleurs. Il n’a pas eu l’intelligence de se dire qu’au lieux de dégrader le bateau ainsi il aurait mieux fait d’aller à la rencontre du roi pour tenter de trouver un compromis, puisse que les Hommes agissent toujours pour répondre à un besoin ainsi il aurait éradiqué l’injustice à sa source. C’est ainsi, également, que l’islam voile les femmes pour ne pas qu’elles soient une tentation pour les hommes. On préfère cacher la femme, façon de la rendre invisible et donc c’est à elle d’être discrète, de renier une partie d’elle-même pour éviter que les hommes soient rattrapés par leurs désirs. Par ailleurs, le voile n’évite rien parce que même si l’homme ne le voit pas, il sait à quoi ressemble une femme et l’imagination peut être aussi source de désir. Si l’islam voulait être efficace pour éviter les excès, il serait bien plus utile de parler, de communiquer d’éduquer les garçons dès l’âge où ils peuvent l’entendre pour leur indiquer la bonne conduite au lieux que ce soit les femmes qui aient à fournir un effort au prix de leur propre liberté. En d’autres termes, c’est donc la femme qui doit se priver pour ne pas susciter le désir chez l’homme, sous-entendu s’il arrive que la femme soit victime d’un abus, elle est la responsable parce qu’elle est ce qu’elle est, et qu’elle avait qu’à ne pas apparaître. C’est en ce sens que je parlais de philosophie du voile. Et vous aurez compris, je pense le sens de ces mots ainsi que le parallèle que je souhaite établir entre les femmes que l’on voile pour ne pas qu’elles soient visibles et ce bateau qu’on dégrade pour que le roi ne soit pas tenté de le prendre.

Maintenant, passons au cas de l’enfant qu’Al Khadir a tué sauvagement, encore que même les animaux auxquels est souvent associé ce terme de sauvage ne se tuent pas entre eux comme le font les êtres humains, mais c’est un autre débat. Pour expliquer son acte, le « sage » trouve l’excuse suivante, tirée directement de la sourate 18 versets 80 et suivant :

« Quant au garçon, ses père et mère étaient des croyants; nous avons craint qu’il ne leur imposât la rébellion et la mécréance. Nous avons donc voulu que leur Seigneur leur accordât en échange un autre plus pur et plus affectueux ».



Alors, c’est ça ? C’est ça, la miséricorde dont il est soit disant question en islam ? On tue un enfant pour ce qu’il n’a pas encore fait. Ah mais oui c’est vrai, le proverbe : mieux vaut prévenir que guérir. Par ailleurs, on retrouve à nouveau dans ce cas précis la fameuse philosophie du voile. C’est l’enfant que l’on punit parce que les parents auraient suivi un mauvais chemin à son contact. C’est comme si les parents ne pouvaient pas penser par eux-mêmes et continuer sur leur propre chemin. Et en plus c’est l’enfant qui serait responsable de leur égarement, de la même manière que la femme est responsable si l’homme se laisse rattraper par ses désirs, de la même manière que c’est la faute des travailleurs si on leur prend leur bateau. Après tout, ils n’avaient qu’à avoir un bateau qui ne fut pas en bon état. Au-delà de ça, suis-je vraiment obligé de rappeler que le meurtre tel qu’il soit, en plus sur un enfant ne trouve aucune justification d’un point de vue morale ? Ou alors ce sont mes considérations qui sont dépassées. Enfin, dernier élément sur ce cas, rien ne vous choque dans le verset 81 ? « Nous avons donc voulu que leur seigneur leur accorda en échange un autre plus pur et plus affectueux ». L’enfant est considéré comme un objet que l’on peut remplacer indéfiniment et nul compte n’est pris de la singularité de chaque être, comme si l’enfant était un bien dut aux parents. Je pense que ça se passe de commentaire.

Enfin, le cas du mur, je ne vais pas m’étaler dessus. C’est un moyen de distiller une bonne action au milieux de tant d’horreur pour laisser au lecteur une bonne impression, et ne pas rester sur quelque chose d’amer et difficile à digérer. Voilà bien un ouvrage de propagande mené avec beaucoup de succès, cet homme savait bien s’y prendre en ce qui concerne les procédés littéraires.

L’islam considère un individu qui tue, qui plus et punissant un enfant sur de simples considérations ou prévisions, certifiant que c’est dieu qui l’a fait agir ainsi, l’islam le considère donc comme détenteur de sagesse. Ça en dit long sur l’idéal véhiculé par cette secte. Par ailleurs, si on suit leur logique du « dieu guide et égare qui il veut », alors quel plaisir trouve-t-il eu à envoyer au monde un enfant dont il savait qu’on le tuerait pour le remplacer par un autre ? Quel est le but ? Dieu se serait-il trompé ?

Ceux qui après cela viennent me dire qu’il y a une distance infinie entre le vrai islam pacifique, humaniste et guidant les croyant vers de belles valeurs une conduite morale ; et ce que fait daech, alors je ne sais pas ce qu’il leur faudra pour voir la vérité en face. Cette histoire ne suit aucune logique et m’a profondément indigné. Je ne suis pas la seule, elle semble aussi avoir touché l’écrivain Abdullah al-Qasimi qui affirme qu’elle fut l’une des premières causes qui l’a poussé hors de cette religion, lui qui au départ était un fervent défenseur du wahhâbisme. Alors j’invite ceux qui aiment la vérité, ceux qui en ont le courage et qui ont pour eux leur liberté, ceux qui aime l’être humain au point d’être prêt à recevoir les pires critiques pour faire partie de ceux qui éloignent d’elle le fumier qu’est la haine et la violence, encore que l’image est mal choisi parce que le fumier a une utilité pour ceux qui font du compost, je les invite, tous ceux-là à distiller cette histoire partout, et à la faire lire par des musulmans parce que la conscience doit reprendre ses droits. N’importe quelle loi est surplombée par la morale, et c’est ce qui fait de nous ce que nous sommes. Nos valeurs, c’est ce qui nous définit en tant qu’êtres humains. Qu’on dise à tous ceux qui espère construire en eux et pour le monde la paix à travers l’islam, qu’ils se font violence à eux-mêmes et aux autres, et qu’ils s’éloignent de leur objectif. Car ce but n’est-il pas celui de toute personne empruntant une voie spirituelle ? Je ne prétends pas détenir la vérité, je suis convaincue que mes croyances ne sont pas supérieures à celles des autres, mais par contre je ne peux admettre la violence, je ne peux tolérer l’intolérance, ce ne sont pas des croyances ce sont des élucubrations de l’égo qui ne disent pas leur nom. Et si moi j’ai mes croyances, l’une de mes priorité est qu’elles ne fassent pas obstacle à l’intégrité de mes colocataires avec qui je partage cette belle terre, et j’aimerais que rien ne puisse leur porter atteinte. Alors oui je ne changerais pas le monde à travers cet article, mais on le changera ensemble à force d’actions individuelles et collectives comme le fait de partager les savoirs.





Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités