quelques ouvrages mahometans : jihad , assassinats etc...

Critique du Coran et ses versets - Chronologie - Histoire - Versets abrogés, Critique constructive des hadiths - quel apport dans la vie d'un musulman ? La réalité de la charia et de ses horreurs un peu partout dans le monde. Comment l'islam règle la vie des gens - comment les religieux oppressent le peuple
Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19848
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: quelques ouvrages mahometans : jihad , assassinats etc..

Message non lupar yacoub » lun. 4 mai 2015 14:21

Dernier message de la page précédente :

la paix c'est haram
Image






Avatar du membre
Elementaire
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1031
Enregistré le : ven. 10 août 2012 21:11
Localisation : Je suis ici
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: quelques ouvrages mahometans : jihad , assassinats etc..

Message non lupar Elementaire » mar. 5 mai 2015 16:28

C'est évident que la paix c'est haram sauf en cas de necessité puisque un hadith sahih que tu connais bien dit "jusqu'à la fin des temps : la hijra et le jihad". Faire la paix c'est stopper l'ordre "divin" de conquête mondiale. On ne peux pas interdire une chose qui est non seulement permise mais obligatoire... sauf en cas de nécessité l'interdit devient toléré.




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19848
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: quelques ouvrages mahometans : jihad , assassinats etc..

Message non lupar yacoub » mar. 5 mai 2015 17:21

Pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook
  • La raison pour laquelle l'Occident chrétien semble indifférent aux massacres des chrétiens d'Orient.


    De plus en plus de personnes de par le monde restent perplexes face à
    l'apparente passivité et impassibilité, pour ne pas dire indifférence,
    de l'Europe chrétienne sur le sort des chrétiens d'Orient.

    Cet article est un essai de réponse. Mais pour cela, il nous faut
    faire une digression historique :

    Le christianisme a commencé son existence en tant que foi persécutée.
    Son fondateur est mort crucifié et ses disciples ont été durement
    pourchassés. Durant presque les trois premiers siècles du christianisme, "chrétien" rimait avec "martyr" et "victime".
    Et puis, par un accident de l'Histoire sur lequel je ne puis m'étendre ici, le
    christianisme est soudain devenu "religion d'Etat" de l'Empire romain
    au IVème siècle EC, et s'est métamorphosé de foi persécuté en religion
    persécutrice. Et ce, durant plus de 1500 ans.

    Ce n'est que ces deux derniers siècles que le christianisme (et en
    particulier l'Eglise catholique) a fait son mea culpa. Mais ce mea culpa a eu des conséquences dans l'âme de tout chrétien.
    Un sentiment de culpabilité le ronge. Comment, se dit-il, avons-nous pu faire tant
    de mal dans le passé ?

    Ce complexe de culpabilité a donné naissance à son corrolaire : Le
    syndrome d'auto-flagellation, ou plutôt le syndrome de la volonté de souffrir.

    Tout chrétien ressent inconsciemment qu'il lui faut souffrir afin de
    "payer" les crimes du passé et ainsi rédimer son âme.

    Malheureusement, des esprits sournois exploitent ce complexe pour
    "enfoncer le clou". Ces esprits sournois sont en premier lieu les
    islamistes qui en fin de compte insinuent aux chrétiens : "Nous sommes
    'La main de Dieu' pour vous châtier. Ce que nous faisons aux chrétiens
    d'Orient est la punition que vous auriez du subir. Ils sont en quelque
    sorte votre "bouc émissaire". Alors, vous Occidentaux, non seulement
    vous devez nous laisser faire la besogne, mais encore nous remercier !
    Nous sommes vos "ravaleurs de conscience" ! Estimez-vous heureux que
    nous ne réclamions point nos honoraires pour décapitation de chrétiens !".

    A cette perversité islamiste, s'ajoute une autre encore plus
    perniceuse car elle exacerbe le complexe de culpabilité chrétien : une certaine perversité judaïco-rabbinique.

    Certains Juifs, heureusement une infime minorité (quoique parfois une
    minorité peut être extrêmement nuisible), ont développé à l'encontre
    du christianisme une haine féroce ! Cette haine féroce ne date pas
    d'aujourd'hui. Elle est la même que l'establishment pharisien
    rabbinique vouait pour Jésus et ses disciples. Cette haine, au départ
    injuste, a été par la suite justifiée par le comportement ignoble de
    l'Eglise envers la Synagogue. Et en dépit du mea culpa tardif de
    l'Eglise envers "sa grande soeur", certains milieux ultra-orthodoxes
    dans le judaïsme ne se sont pas départis de cette haine et ont gardé
    en eux tout le ressentiment passé. Au point de n'avoir aucun scrupule
    à s'allier "objectivement" avec l'islam.

    Ces pervers judaïques se frottent secrètement les mains en voyant les
    islamistes massacrer des chrétiens. "Bien fait pour vous" disent-ils
    entre eux. "La vengeance est un plat qui se mange froid ! Chrétiens
    maudits, les islamistes font pour nous ce que nous aurions dû vous
    faire !"

    Malheureusement, beaucoup de chrétiens qui auraient tendance à se
    rebiffer devant la sournoiserie islamiste, se taisent lorsque celle-ci
    vient de ces pervers judaïques. "Nous avons tellement fait de mal aux
    Juifs que nous avons bien mérité leur haine", se disent-ils !

    Des chrétiens vont même jusqu'à développer une théologie christique
    actualisée : "plus les chrétiens seront massacrés, et plus nous serons
    absous de nos péchés envers les Juifs !"

    C'est ainsi que nous assistons, bouche-bée, à une alliance bizarre,
    voire une coalition sadique et inavouée, entre islamistes
    sanguinaires, judaïques pervers et revanchards, et christiques
    occidentaux complexés. Cet "axe" du nouveau mal, est responsable du
    massacre des chrétiens d'Orient et bientôt de ceux d'Occident.

    Afin de conjurer ce mal et venir à la défense des chrétiens d'Orient,
    seuls deux facteurs peuvent se mobiliser et venir à la rescousse :

    1. Le facteur arménien. La communauté arménienne, qui a subi un
    génocide sans jamais elle-même n'avoir fait de mal aux Juifs - donc
    une communauté en principe dénuée de tout complexe de culpabilité - se
    doit de porter le flambeau de la défense des chrétiens d'Orient.

    2. Le peuple Hébreu dans son ensemble, aussi bien les citoyens de
    l'Etat d'Israël que la grosse majorité des Juifs de la diaspora, doit
    mener le combat, par les armes s'il le faut, pour le sauvetage des chrétiens d'Orient.
    Et ce au nom de ses valeurs éthiques.

    Quant aux chrétiens occidentaux qui veulent vraiment se désaliéner et
    se libérer de leur complexe de culpabilité, il n'y a qu'une seule possibilité.
    Non pas la "voie large" de la démission face aux souffrances des chrétiens d'Orient et la soumission face à l'islamisme
    et son fer de lance arabo-palestiniste, mais celle de la "voie étroite" du soutien au peuple Hébreu -le peuple de Jésus- et à la
    reconnaissance de la légitimité de l'Etat d'Israël.

    Seul le courage enfante la vérité et la justice. La lâcheté elle, n'engendre que le mensonge et l'injustice.
David Belhassen

https://www.youtube.com/watch?v=AIAHJ2jJSNc





Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19848
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: quelques ouvrages mahometans : jihad , assassinats etc..

Message non lupar yacoub » jeu. 17 sept. 2015 14:24

Allah-Hebdo : sourate 5, verset 103 :

مَا جَعَلَ اللَّهُ مِنْ بَحِيرَةٍ وَلَا سَائِبَةٍ وَلَا وَصِيلَةٍ وَلَا حَامٍ وَلَكِنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا يَفْتَرُونَ عَلَى اللَّهِ الْكَذِبَ وَأَكْثَرُهُمْ لَا يَعْقِلُونَ

Traduction littérale :

"allah n'a pas amené bahîra et ni sâ'iba et ni wasîla et ni hâm mais ceux qui ont mécru formulent sur allah ce mensonge et la plupart d'entre eux ne raisonnent pas".

Dans tous les Corans en français, les 4 mots ( bahîra, sâ'iba, wasîla, hâm ) sont laissés tels quels et ne sont pas traduits en français !
Mais pourquoi ? Que signifient-ils ? Tous les traducteurs - des experts de l'arabe - (et même les exégètes arabo-musulmans !) avouent qu'ils n'en savent rien !
Certains extrapolent à partir de hadiths et disent qu'il s'agit de chamelles évoquant des cérémonies polythéistes chez les Arabes de la période anté-musulmane. Certains disent qu'il est question d'autres bêtes de sacrifice. D'autres encore affirment que ce sont les noms de divinités païennes etc...

Admettons ! Mais qu'ils s'agisse ou non de chamelles, que peuvent bien dire ces termes qui serviraient à définir du bétail ou des divinités ? Et comment se fait-il qu'aucun arabisant et arabophone ne sache leur signification en arabe ?

Cela est d'autant plus paradoxal que le Coran affirme d'autre part qu'il a été révélé aux Arabes en une langue compréhensible
وَهَذَا لِسَانٌ عَرَبِيٌّ مُّبِينٌ
(wa hâdha liçânoun `arabiyyoun moubîn)
ce qui signifie : « et cela (le Coran) est dans une langue arabe compréhensible » .

Or ce verset énigmatique montre au contraire que l'arabe du Coran n'est pas compréhensible pour les Arabes et les arabophones !
Comment est-ce possible !!! Serait-ce que certains mots du Coran ne soient pas en arabe ??? Mais alors dans quelle langue ??? Et plus spécifiquement les 4 mots de ce verset - "bahîra, sâ'iba, wasîla, hâm" - proviennent-ils de quelle langue ?
Réponse : de la langue hébraïque !!!
Ces 4 mots sont en hébreu et signifient respectivement : "jeune, vieille, indomptable, en chaleur".,
Que ces mots se rapportent à des chamelles, à des vaches, à des brebis, à des divinités féminines (ou à des femmes ?!), peu nous importe !
Ce qui importe et qui contredit le Coran et l'orthodoxie musulmane, est que Allah, ou tout du moins l'Ange Gabriel, parlait l'hébreu !
Serait-il "juif" par hasard ?!



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19848
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: quelques ouvrages mahometans : jihad , assassinats etc..

Message non lupar yacoub » mar. 22 sept. 2015 13:27

Allah-Hebdo : sourate 5, verset 103 :

مَا جَعَلَ اللَّهُ مِنْ بَحِيرَةٍ وَلَا سَائِبَةٍ وَلَا وَصِيلَةٍ وَلَا حَامٍ وَلَكِنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا يَفْتَرُونَ عَلَى اللَّهِ الْكَذِبَ وَأَكْثَرُهُمْ لَا يَعْقِلُونَ

Traduction littérale :

"allah n'a pas amené bahîra et ni sâ'iba et ni wasîla et ni hâm mais ceux qui ont mécru formulent sur allah ce mensonge et la plupart d'entre eux ne raisonnent pas".

Dans tous les Corans en français, les 4 mots ( bahîra, sâ'iba, wasîla, hâm ) sont laissés tels quels et ne sont pas traduits en français !
Mais pourquoi ? Que signifient-ils ? Tous les traducteurs - des experts de l'arabe - (et même les exégètes arabo-musulmans !) avouent qu'ils n'en savent rien !
Certains extrapolent à partir de hadiths et disent qu'il s'agit de chamelles évoquant des cérémonies polythéistes chez les Arabes de la période anté-musulmane. Certains disent qu'il est question d'autres bêtes de sacrifice. D'autres encore affirment que ce sont les noms de divinités païennes etc...

Admettons ! Mais qu'ils s'agisse ou non de chamelles, que peuvent bien dire ces termes qui serviraient à définir du bétail ou des divinités ? Et comment se fait-il qu'aucun arabisant et arabophone ne sache leur signification en arabe ?

Cela est d'autant plus paradoxal que le Coran affirme d'autre part qu'il a été révélé aux Arabes en une langue compréhensible
وَهَذَا لِسَانٌ عَرَبِيٌّ مُّبِينٌ
(wa hâdha liçânoun `arabiyyoun moubîn)
ce qui signifie : « et cela (le Coran) est dans une langue arabe compréhensible » .

Or ce verset énigmatique montre au contraire que l'arabe du Coran n'est pas compréhensible pour les Arabes et les arabophones !
Comment est-ce possible !!! Serait-ce que certains mots du Coran ne soient pas en arabe ??? Mais alors dans quelle langue ??? Et plus spécifiquement les 4 mots de ce verset - "bahîra, sâ'iba, wasîla, hâm" - proviennent-ils de quelle langue ?
Réponse : de la langue hébraïque !!!
Ces 4 mots sont en hébreu et signifient respectivement : "jeune, vieille, indomptable, en chaleur".,
Que ces mots se rapportent à des chamelles, à des vaches, à des brebis, à des divinités féminines (ou à des femmes ?!), peu nous importe !
Ce qui importe et qui contredit le Coran et l'orthodoxie musulmane, est que Allah, ou tout du moins l'Ange Gabriel, parlait l'hébreu !
Serait-il "juif" par hasard ?!

=========================================

Hitler a gagné !

Il y a 70 ans, le grand fantasme d'Hitler êtait de voir l'Allemagne devenir musulmane. Voici quelques extraits de sa prose :

"Les peuples régis par l’Islam seront toujours plus proches de nous que la France par exemple... " (Testament politique d’Hitler, Adolf Hitler, notes de Martin Bormann, préface de Trevor-Roper, éd. Fayard, 1959, 2 avril 1945, p. 180)

"Je conçois que l’on puisse s’enthousiasmer pour le paradis de Mahomet, mais pas pour le fade paradis des chrétiens !"
(Libres propos sur la guerre et la paix recueillis sur l’ordre de Martin Bormann, Adolf Hitler, éd. Flammarion, 1952, t. 1, 13 décembre 1941, p. 141)

"Si à Poitiers Charles Martel avait été battu, la face du monde eût changé. Puisque le monde était déjà voué à l’influence judaïque (et son produit, le christianisme, est une chose si fade !). Il eût beaucoup mieux valu que le mahométisme triomphât. Cette religion récompense l’héroïsme, elle promet aux guerriers les joies du septième ciel… Animés par un tel esprit, les Germains eussent conquis le monde. C’est le christianisme qui les en a empéchés ! "
(Libres propos sur la guerre et la paix recueillis sur l’ordre de Martin Bormann, Adolf Hitler, éd. Flammarion, 1954, t. 2, 28 août 1942, p. 297)

"Nous avons la malchance de ne pas posséder la bonne religion. La religion musulmane serait bien plus appropriée que ce christianisme, avec sa tolérance amollissante."
(Au cœur du troisième Reich, Albert Speer, propos d’Adolf Hitler, éd. Fayard, 1971, p. 138)

Aujourd'hui, le rêve de Hitler est devenu chose faite. Au rythme effréné de l'immigration-invasion musulmane sur le territoire allemand, les "Germains aryens" sont en passe de tous devenir des musulmans en moins d'une génération !
La Shoah, out ? La revanche d'Hitler, in ?

Image
David Belhassen
=================================================
" ...Celui que Dieu a maudit, contre lequel il est en colère, ceux dont il a fait des singes et des porcs, de même que celui qui a adoré les idoles, ceux-là on la pire situation et sont les plus égarés de la voie droite."

Je connais cette traduction de Sami Aldeeb, qui n'est absolument pas littérale. Or, je me suis efforcé de traduire ce verset tel quel, sans fioritures et sans effet de style habituel chez les traducteurs du Coran qui se prennent tous pour des Victor Hugo et se croient obligés de mettre du leur. Ce qui finalement gruge le lecteur et lui fait croire que le Coran est de la haute littérature alors qu'il il est un texte indigeste que tous les poètes arabes païens raillaient ! De plus traduire allah par Dieu est irrecevable car il octroie une légitimité au nom d'"allah". Et enfin, il n'est nullement écrit "ceux qui ont adoré les idoles" mais ceux "qui servent (ou sont les serviteurs) le Tâghout".



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19848
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: quelques ouvrages mahometans : jihad , assassinats etc..

Message non lupar yacoub » lun. 28 sept. 2015 15:56

Le sexe, en tant qu'arme islamique d'invasion et d'extinction des peuples !

La machine infernale de laminage de peuples et de religions s'est mise en route avec la polygynie musulmane.

L'arme la plus perfectionnée de l'islam, instaurée par la Charia pour encourager les musulmans à se multiplier (et empêcher les non-musulmans de se perpétuer), est l'acte sexuel.

Les populations dhimmies (soumises à l'islam) de confession chrétienne ou judaïque, étaient essentiellement monogames.

Les hommes dhimmis ne pouvaient aspirer au plaisir du sexe et surtout à procréer qu'en épousant une femme de leur confession.

Il leur était prohibé - sous peine de mort - d'avoir de quelconques rapports sexuels avec des musulmanes.
Et a fortiori, il leur était interdit - à moins qu'ils ne se convertissent préalablement à l'islam - de contracter avec elles des liens de mariage.

Les conquérants musulmans polygyniques, eux, étaient encouragés à "prendre" les filles des dhimmis.

Ils se faisaient un malin plaisir de rafler les jeunes vierges juives et chrétiennes.

Les fils de dhimmis se retrouvaient alors souvent sans femmes.

La seule solution était, en dépit de leur répugnance, la conversion à l'Islam.

Celle-ci faisait automatiquement d'un dhimmi juif ou chrétien monogame, un polygame en puissance, donc un rival pour les musulmans de naissance !

Ces derniers ne pouvaient plus alors faire 'fructifier' leurs harems.

Certains se plaignirent qu'à cause de ces nouveaux musulmans, ils ne trouvaient plus chaussures à leurs pieds et n'avaient d'autre choix que de se 'rabattre' sur leurs eunuques.

Ils firent même pression sur les autorités religieuses musulmanes afin que leur penchant ne tombât sous le coup de la pédérastie.

Depuis, moult polémiques opposèrent tolérants et intégristes musulmans.

Lorsqu'en 1979, l'Ayatollah Khomeini publia son Manuel de bonne conduite sexuelle musulmane, on fut surpris de le voir se ranger parmi les tolérants.

Il décréta que « lors du coït, si la verge n'a pénétré que partiellement dans l'anus du partenaire, les deux personnes doivent alors faire leurs ablutions » !

La polygynie islamique, marraine de la pédérastie et parraine de la pédophilie, a donc à la fois mené à l'extinction identitaire des dhimmis, et permis leur survie physique.

De plus, en devenant musulman, le juif ou le chrétien échappait à la Jazya, l'impôt de capitation qu'il fallait payer pour garantir sa vie et la 'protection' de l'Oumma.

La moindre rebuffade à cet impôt-rançon, le soumettait au fil de l'épée ou à l'esclavage, réservé aux « kuffars» (Les "hérétiques".)

L'Islam englobe dans cette appellation tous ceux qui ne sont pas les adorateurs d'Allah, c'est-à-dire les polythéistes, les animistes, les agnostiques, les athées, et autres « mécréants et infidèles »).

Le pouvoir politique musulman avait donc tout intérêt à maintenir une population de dhimmis qu’il pouvait pressurer à volonté.

Elle représentait une source importante de revenus, ainsi qu’une ressource humaine en houris (Jeunes vierges du paradis musulman) renouvelable à l’infini.

Pour cette raison, les sultans assouplirent parfois certaines lois de la dhimma, afin de limiter les conversions à l'islam et de continuer à percevoir de la part des dhimmis les impôts en espèces (argent) et en nature (en chair fraiche de leurs filles).

Cette attitude de "real politik" des sultans passe aujourd’hui pour « preuve de la tolérance musulmane ».

De nouveaux historiens - aliénés par la propagande islamiste et aveuglés par leur haine des chrétiens - en ont fait leur fond de commerce.

Ils répètent à longueur de journée ô combien la conquête musulmane de l'Espagne est un acte civilisateur qu'il faut saluer, tandis que la Reconquista chrétienne, guerre juste de libération s'il en fut, est dénoncée comme une « abjecte croisade anti-musulmane et anti-juive ».

Sous leurs plumes, et à grands renforts de récits tapageurs sur les tortures perpétrées par l’Inquisition de Torquemada, un nouveau narratif pro-musulman s'est répandu.

Le grand ennemi n'est plus le conquérant musulman mais l'inquisiteur chrétien.

Les raisons profondes de ce revirement sont une certaine collusion juive-musulmane contre le christianisme au nom du monothéisme, notion sur laquelle nous ne pouvons nous étendre ici.

Une certaine intelligentsia juive est responsable du fait que l'assertion ridicule sur « les bienfaits de la conquête mahométane » ait été prise au sérieux en Occident.

Certes la répression musulmane faite aux dhimmis juifs était de nature moins décelable que les exactions spontanées et sporadiques faites sur eux par les Croisés.

Néanmoins, le lent et silencieux génocide perpétré contre les dhimmis juifs en terre d'islam, fut en fin de compte plus effectif et plus efficace.
Des dizaines de millions de Juifs (et de chrétiens) méditerranéens ont disparu en 'Terre d'islam' sans que personne ne dédie un monument à leur mémoire !

Des populations entières ont été quasiment englouties dans la tourmente et la 'tournante' islamique sans que nul ne s'en émeuve (L'exemple le plus frappant est sans aucun doute l'occultation du génocide perpétré contre les Samaritains).

Pourtant, et nous revenons ici à la contradiction interne liée à la polygamie musulmane, si nombre de dhimmis ont certes péri par le cimeterre de l’envahisseur musulman, la plupart d'entre eux préférèrent se convertir à l'Islam plutôt que de se retrouver sans femme.

Avec le temps, ces néo-musulmans qu'il faudrait nommer sexo-musulmans, furent arabo-islamisés jusqu'à perdre la mémoire de leur identité ethnique originelle pour se fondre dans la nébuleuse "Umma" islamique.

Et voici comment le sexe a provoqué l'extinction quasi "naturelle" de peuples méditerranéens et qui bientôt provoquera celle des peuples d'Europe !

Comment parer à ce funeste destin ?

La réponse, aussi osée et extrême qu'elle puisse paraître, est simple : punir de castration tout musulman (et non musulman) qui se rend coupable de polygamie (ou de viol) !

David Belhassen



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19848
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: quelques ouvrages mahometans : jihad , assassinats etc..

Message non lupar yacoub » lun. 5 oct. 2015 11:35

La « théorie khazare » : le fer de lance de l’antisionisme


David Belhassen

Cet article en quatre volets est destiné à répondre à l’antisionisme le plus virulent, sournois, et pernicieux : celui des tenants de la « théorie khazare ».

Avant-Propos : L’Etat d’Israël est le seul au monde dont la légitimité ait été aussi régulièrement contestée. Son droit-même à l’existence est remis quotidiennement en question.
Et le sionisme, en tant que Mouvement Hébreu de Libération, donc le fondement idéologique et politique de l’Etat d’Israël -, fait l’objet d’une avalanche d’attaques impressionnante. Le nombre de publications « dénonçant le sionisme » dépasse celui des ouvrages relatifs à toute autre idéologie.
Les raisons profondes de ce tsunami idéologico-politique contre Israël n’est pas le sujet de cet article, mais il est bon de constater que le sionisme est non seulement l’unique idéologie prônant « le retour d’un peuple sur la terre de ses ancêtres » (après en avoir été spolié par l’impérialisme romain), mais surtout la seule qui ait réussi ! Le sionisme est en quelque sorte un camouflet aux prédateurs qui affirment que « le (leur ?) verdict de l’Histoire » est irréversible. Eh quoi – disent-ils -, vous imaginez un peu la pagaille s’il fallait redonner aux Algonkins ou aux Sioux leurs terres ?! Ou s’il fallait rendre aux Gaulois leur identité et leur souveraineté, quelle chienlit ce serait ! Non mais ! Et puis, « de quoi j’me mêle ! »
Car « l’ordre du monde » basé sur la loi du plus fort est sacro-saint pour les prédateurs. Il est si beau leur monde forgé sur la violence, la conquête, le colonialisme, l’impérialisme, le vol et le viol. Il ne faut surtout pas y toucher ! Or le sionisme a justement osé toucher à ce tabou. Et cela, aux yeux de « la communauté internationale », est impardonnable. Et c’est ce qui rend le sionisme « la bête à abattre », « le drap rouge » de toutes les idéologies prédatrices.
Ces idéologies prédatrices ont donc développé un « argumentaire » visant à saper – une fois pour toutes et d’un seul coup -, les justifications historiques du sionisme. L’arme la plus sophistiquée de l’arsenal antisioniste est sans nul doute la « théorie khazare ».
La voici dans ses grandes lignes : Les « Juifs » ne sont ni des « Sémites » et ni des descendants d’Hébreux. S’ils l’étaient, on aurait pu à la rigueur leur octroyer un quelconque droit historique en « Palestine ». En fait les « Juifs ashkénazes » (quid des sépharades ?!) sont des descendants de « Khazars », peuplade turco-mongole originaire du Caucase et qui créa un royaume éphémère dans le bassin de la Volga. Les vrais et authentiques « Sémites » sont les « Arabes palestiniens ». De plus, les « Israélites » sont les premiers génocidaires de l’Histoire puisque selon la « Bible », les « Israélites » ont massacré tous les indigènes « Cananéens » pour les dépouiller de leurs terres. Les descendants de ces Cananéens autochtones sont aujourd’hui les « Palestiniens ». A moins que les Palestiniens descendent des « Philistins ». Quoi qu’il en soit, les Juifs, et en particulier les sionistes, sont des usurpateurs et ils n’ont aucun droit politique en « Terre sainte » !
Aussi surprenant qu’il puisse paraître, cet argumentaire antisioniste et qui adopte un ton certes polémique, mais apparemment et prétendument « scientifique » et « historique », n’est pas venu des « Palestiniens » eux-mêmes. Les « pères fondateurs » de la « théorie khazare » sont des Européens, et des Européens juifs plus particulièrement, comme un Arthur Koestler ou un Abraham Polak par exemple. Cette théorie a été ensuite reprise avec empressement par des groupes judaïques ultra-orthodoxes anti-laïques et antisionistes, comme les Netourei-Qarta, voire par des Israéliens non moins antisionistes tels qu’un Shlomo Sand. Et c’est sur leur sillage que « l’origine khazare des Juifs » a été adoptée par la propagande officielle du Fatah (pas celle du Hamas !) pour nier à l’Etat d’Israël toute légitimité.
En corollaire de « l’argumentaire khazariste », la doctrine palestiniste (‘palestiniste’ et non ‘palestinienne’) a ajouté un argument-massue : Ce sont les Européens qui ont encouragé la création de l’Etat d’Israël « sur le dos des Palestiniens ». Et cela, pour se dédouaner de leur complexe de culpabilité envers les Juifs et se libérer de leur mauvaise conscience suite à la « Shoah ». Les pauvres palestiniens qui eux, ne sont nullement responsables de la « Shoah » ont fait les frais de ce ravalement de conscience occidental. Si les Européens voulaient vraiment se débarrasser de leurs complexes, et bien qu’ils créent un Etat-ghetto aux Juifs au cœur de l’Europe, en Autriche pourquoi pas ?
Avant de poursuivre, il faut mettre en exergue les expressions et les douze mots-clés (mis en gras et entre guillemets) qui sont les notions et les éléments de base de l’argumentaire khazariste et de son corollaire shoaïste : « Juifs » « Sémites », « Palestine », « Juifs ashkénazes », « Khazars », « Arabes palestiniens », « Bible », « Israélites », « Cananéens », « Philistins », « Terre sainte », « Shoah ».
Le prochain volet de ce long article (qui prendra quelques jours pour l’étayer convenablement) s’attachera à démonter l’acception factice de ces douze mots-clés (en ordre ou en désordre), son exploitation subtile par la propagande pro-palestiniste et antisioniste, ainsi qu’à démasquer l’idéologie prédatrice sous-jacente qui s’y est subrepticement greffée.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19848
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: quelques ouvrages mahometans : jihad , assassinats etc..

Message non lupar yacoub » lun. 5 oct. 2015 19:28

  • Comment lutter vraiment contre le jihadisme

    Devant ce péril mortel, auquel fait face notre civilisation, je pense que l’Occident a commis deux erreurs capitales :

    Laisser entrer naïvement des millions de musulmans en terre chrétienne.
    Se mettre à dos l’islam, en cherchant à lui imposer nos « valeurs », qu’il méprise et abhorre.

    Il eût fallu, au contraire :

    N’accepter aucune immigration de musulmans en Occident, dont beaucoup se radicalisent et constituent une cinquième colonne.
    Pratiquer une politique d’amitié et de coopération avec le monde arabe, en respectant CHEZ LUI sa culture, même si elle est incompatible avec la nôtre.

    Considérant les faiblesses, les maladresses, et le manque de détermination de l’Occident, la lutte contre ce « Frankenstein » ne va pas être facile !

    On peut quand même envisager plusieurs mesures intelligentes :
    I. Action extérieure :

    Avant tout, assécher les finances de Daech, dont le trésor de guerre s’élèverait à 2 000 milliards de dollars.
    Aide militaire à TOUS ceux qui le combattent, quels qu’ils soient, quoi qu’ils fassent.
    Coopérer avec l’énergique et réaliste Président Vladimir Pou­tine, diabolisé par les Amé­ricains responsables de ce chaos, parce que, devant un tel danger, on ne choisit pas parmi ses alliés !
    « Secouer » brutalement, sans aucun ménagement, la Turquie et les monarchies du Golfe qui, manifestement, jouent un double jeu. (Ces producteurs de pétrole ne sont heureusement plus indispensables !)
    Observer attentivement les zones contrôlées par l’El par satellites et drones.
    Écouter en permanence les liaisons radio et téléphoniques de l’El, les déchiffrer, puis s’y introduire pour provoquer le désordre et la méfiance parmi l’ennemi.
    Surveiller les sites internet, et les « modifier » intelligemment, de façon crédible, pour créer des dissensions entre les chefs de l’EI.

    II. Action intérieure :

    Infiltrer des agents « locaux », dont la mission consistera à placer discrètement des gadgets sur les bâtiments abritant des chefs, pour guider des missiles intelligents, vers leur « bienheureux » destinataires.
    Susciter des rivalités, des suspicions, entre les chefs de l’État Islamique grâce à de délicats montages « prouvant » la trahison d’un rival, et vice versa !

    C’est de cette façon que, pendant la guerre d’Algérie, le génial capitaine Paul-Alain Léger, créateur de la « bleuïte », fit s’autodétruire la wilaya III d’Amirouche par des purges sanglantes, qui s’étendirent à toutes les wilayas, faisant une hécatombe !
    III. Action en Occident :

    Face à la menace djihadiste grandissante, déclarer l’état d’urgence, pour terroriser les terroristes :

    Cet état d’urgence implique :

    Condamnation à mort, rapide et sans appel, pour tout terroriste ayant utilisé des armes, des explosifs, ou causé la mort de quiconque, suivie d’une exécution par les armes, dans les 48 heures.
    Retrait de la nationalité française à tout djihadiste arrêté, suivi d’une expulsion immédiate, clandestine s’il le faut, sur la plage déserte d’un pays arabe.
    Création d’un réseau dense de volontaires civils pour surveiller les agissements des suspects en coopération avec la Sécurité Intérieure.
    Faire « traiter » discrètement par la cellule « Alpha » du Service Action, les éléments dangereux avant qu’ils ne frappent.

    Malheureusement, dans notre pays en perdition, à part des discours énergiques, des incantations, et des « coups de menton » impérieux de l’« immigré espagnol », rien de sérieux ne sera fait !

    Les victimes succéderont aux victimes, et ce n’est pas la « Kärcherette » du « petit méchant mou agité », qui n’a fait peur à personne et qui a bien fait rire les « jeunes » des banlieues, qui changera quoi que ce soit à cette situation désastreuse.

    Plutôt périr que d’abandonner les « beaux principes » et les « droits de l’homme »… même si cet « homme » est un dangereux terroriste qui vous tranchera la tête, pour vous remercier de l’avoir bien accueilli !
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.



Avatar du membre
Innana
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3377
Enregistré le : mar. 27 août 2013 18:09
Gender : Female
Status : Hors ligne

Re: quelques ouvrages mahometans : jihad , assassinats etc..

Message non lupar Innana » lun. 5 oct. 2015 21:35

yacoub a écrit :
Pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook
  • La raison pour laquelle l'Occident chrétien semble indifférent aux massacres des chrétiens d'Orient.


    De plus en plus de personnes de par le monde restent perplexes face à
    l'apparente passivité et impassibilité, pour ne pas dire indifférence,
    de l'Europe chrétienne sur le sort des chrétiens d'Orient.

    Cet article est un essai de réponse. Mais pour cela, il nous faut
    faire une digression historique :

    Le christianisme a commencé son existence en tant que foi persécutée.
    Son fondateur est mort crucifié et ses disciples ont été durement
    pourchassés. Durant presque les trois premiers siècles du christianisme, "chrétien" rimait avec "martyr" et "victime".
    Et puis, par un accident de l'Histoire sur lequel je ne puis m'étendre ici, le
    christianisme est soudain devenu "religion d'Etat" de l'Empire romain
    au IVème siècle EC, et s'est métamorphosé de foi persécuté en religion
    persécutrice. Et ce, durant plus de 1500 ans.

    Ce n'est que ces deux derniers siècles que le christianisme (et en
    particulier l'Eglise catholique) a fait son mea culpa. Mais ce mea culpa a eu des conséquences dans l'âme de tout chrétien.
    Un sentiment de culpabilité le ronge. Comment, se dit-il, avons-nous pu faire tant
    de mal dans le passé ?

    Ce complexe de culpabilité a donné naissance à son corrolaire : Le
    syndrome d'auto-flagellation, ou plutôt le syndrome de la volonté de souffrir.

    Tout chrétien ressent inconsciemment qu'il lui faut souffrir afin de
    "payer" les crimes du passé et ainsi rédimer son âme.

    Malheureusement, des esprits sournois exploitent ce complexe pour
    "enfoncer le clou". Ces esprits sournois sont en premier lieu les
    islamistes qui en fin de compte insinuent aux chrétiens : "Nous sommes
    'La main de Dieu' pour vous châtier. Ce que nous faisons aux chrétiens
    d'Orient est la punition que vous auriez du subir. Ils sont en quelque
    sorte votre "bouc émissaire". Alors, vous Occidentaux, non seulement
    vous devez nous laisser faire la besogne, mais encore nous remercier !
    Nous sommes vos "ravaleurs de conscience" ! Estimez-vous heureux que
    nous ne réclamions point nos honoraires pour décapitation de chrétiens !".

    A cette perversité islamiste, s'ajoute une autre encore plus
    perniceuse car elle exacerbe le complexe de culpabilité chrétien : une certaine perversité judaïco-rabbinique.

    Certains Juifs, heureusement une infime minorité (quoique parfois une
    minorité peut être extrêmement nuisible), ont développé à l'encontre
    du christianisme une haine féroce ! Cette haine féroce ne date pas
    d'aujourd'hui. Elle est la même que l'establishment pharisien
    rabbinique vouait pour Jésus et ses disciples. Cette haine, au départ
    injuste, a été par la suite justifiée par le comportement ignoble de
    l'Eglise envers la Synagogue. Et en dépit du mea culpa tardif de
    l'Eglise envers "sa grande soeur", certains milieux ultra-orthodoxes
    dans le judaïsme ne se sont pas départis de cette haine et ont gardé
    en eux tout le ressentiment passé. Au point de n'avoir aucun scrupule
    à s'allier "objectivement" avec l'islam.

    Ces pervers judaïques se frottent secrètement les mains en voyant les
    islamistes massacrer des chrétiens. "Bien fait pour vous" disent-ils
    entre eux. "La vengeance est un plat qui se mange froid ! Chrétiens
    maudits, les islamistes font pour nous ce que nous aurions dû vous
    faire !"

    Malheureusement, beaucoup de chrétiens qui auraient tendance à se
    rebiffer devant la sournoiserie islamiste, se taisent lorsque celle-ci
    vient de ces pervers judaïques. "Nous avons tellement fait de mal aux
    Juifs que nous avons bien mérité leur haine", se disent-ils !

    Des chrétiens vont même jusqu'à développer une théologie christique
    actualisée : "plus les chrétiens seront massacrés, et plus nous serons
    absous de nos péchés envers les Juifs !"

    C'est ainsi que nous assistons, bouche-bée, à une alliance bizarre,
    voire une coalition sadique et inavouée, entre islamistes
    sanguinaires, judaïques pervers et revanchards, et christiques
    occidentaux complexés. Cet "axe" du nouveau mal, est responsable du
    massacre des chrétiens d'Orient et bientôt de ceux d'Occident.

    Afin de conjurer ce mal et venir à la défense des chrétiens d'Orient,
    seuls deux facteurs peuvent se mobiliser et venir à la rescousse :

    1. Le facteur arménien. La communauté arménienne, qui a subi un
    génocide sans jamais elle-même n'avoir fait de mal aux Juifs - donc
    une communauté en principe dénuée de tout complexe de culpabilité - se
    doit de porter le flambeau de la défense des chrétiens d'Orient.

    2. Le peuple Hébreu dans son ensemble, aussi bien les citoyens de
    l'Etat d'Israël que la grosse majorité des Juifs de la diaspora, doit
    mener le combat, par les armes s'il le faut, pour le sauvetage des chrétiens d'Orient.
    Et ce au nom de ses valeurs éthiques.

    Quant aux chrétiens occidentaux qui veulent vraiment se désaliéner et
    se libérer de leur complexe de culpabilité, il n'y a qu'une seule possibilité.
    Non pas la "voie large" de la démission face aux souffrances des chrétiens d'Orient et la soumission face à l'islamisme
    et son fer de lance arabo-palestiniste, mais celle de la "voie étroite" du soutien au peuple Hébreu -le peuple de Jésus- et à la
    reconnaissance de la légitimité de l'Etat d'Israël.

    Seul le courage enfante la vérité et la justice. La lâcheté elle, n'engendre que le mensonge et l'injustice.
David Belhassen

https://www.youtube.com/watch?v=AIAHJ2jJSNc
Bonjour, c'est malheureusement encore plus simple.

Déjà, L'Europe est de moins en moins chrétienne.
Ensuite et surtout, les chrétiens d'Orient sont peu nombreux et sans réel pouvoir politique ou financier.
Quasi invisibles.
Et qui se bat pour des malheureux sans pouvoir.


"La liberté, c'est la liberté de dire que 2 et 2 font 4. Lorsque cela est accordé, le reste suit." George Orwell, 1984

DOM JUAN: Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit.
TARTUFFE :Couvrez ce sein que je ne saurais voir:
Par de pareils objets les âmes sont blessées,
Et cela fait venir de coupables pensées.
DORINE:Vous êtes donc bien tendre à la tentation,
Et la chair sur vos sens fait grande impression!
Certes je ne sais pas quelle chaleur vous monte:
Mais à convoiter, moi, je ne suis pas si prompte,
Et je vous verrais nu du haut jusques en bas
Toujours Molière ! :

Avatar du membre
Fleur2jasmin
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 407
Enregistré le : jeu. 4 juin 2015 01:38
Gender : Female
Status : Hors ligne

Re: quelques ouvrages mahometans : jihad , assassinats etc..

Message non lupar Fleur2jasmin » lun. 5 oct. 2015 21:59

Bonjour,

Vous vous souvenez du discours des politiques il y a quelques mois sur les chrétiens d'orients du genre : "ils ont vocation a resté au moyen orient", par contre ces milliers d'hommes jeunes musulmans en grande majorité qui déboulent sur l’Europe eux ont vocations a rester en Europe?!?!

J'en peu plus de ce foutage de gueule!!

En Allemagne il se passe des choses graves et les politiques et les médias mettent une chape de plomb .... même une député PS allemande a pleuré lors d'un discourt en disant STOP..... c'est plus gérable!


"Gentil, tu seras
Droit dans le cul tu te la prendras"

Avatar du membre
selene
Sergent-chef Virtuel
Sergent-chef Virtuel
Messages : 750
Enregistré le : mar. 6 mai 2008 08:00
Gender : Female
Status : Hors ligne

Re: quelques ouvrages mahometans : jihad , assassinats etc..

Message non lupar selene » mar. 6 oct. 2015 11:35

Fleur2jasmin a écrit :Bonjour,

Vous vous souvenez du discours des politiques il y a quelques mois sur les chrétiens d'orients du genre : "ils ont vocation a resté au moyen orient", par contre ces milliers d'hommes jeunes musulmans en grande majorité qui déboulent sur l’Europe eux ont vocations a rester en Europe?!?!

J'en peu plus de ce foutage de gueule!!

En Allemagne il se passe des choses graves et les politiques et les médias mettent une chape de plomb .... même une député PS allemande a pleuré lors d'un discourt en disant STOP..... c'est plus gérable!
et moi qui croyais benoitement que cette guerre en syrie n etait juste qu une guerre
pour le controle du petrole donc classique comme tant d'autres avant :lol:
en lisant le post de yacoub un peu plus haut je vois qu'en fait il y en
a qui font l' âne et mangent le son comme on dit . comprenne qui pourra :lol:
quel monde pourri quand même :lol: j espere juste que les Chinois qui se font
tres discrets jusqu 'ici viendront à l' avenir mettre un grand coup de
balai dans toute cette merde :mrgreen: :mrgreen:



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19848
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: quelques ouvrages mahometans : jihad , assassinats etc..

Message non lupar yacoub » mar. 27 oct. 2015 10:32

http://www.lorientlejour.com/article/95 ... mique.html

« Fatwas et caricatures » de Lina Murr Nehmé : le rêve panislamique...

Image





Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités