Pleure oh pays bien aimé !

Critique du Coran et ses versets - Chronologie - Histoire - Versets abrogés, Critique constructive des hadiths - quel apport dans la vie d'un musulman ? La réalité de la charia et de ses horreurs un peu partout dans le monde. Comment l'islam règle la vie des gens - comment les religieux oppressent le peuple
Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19664
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Pleure oh pays bien aimé !

Message non lupar yacoub » ven. 12 mai 2017 16:59

Dernier message de la page précédente :

Plus de 100 000 femmes répudiées en cinq ans en Algérie


Le nombre des divorces explose. Selon les dernières données de l’institution judiciaire recueillies à l’occasion de la Journée internationale de la femme, les divorces sont en constante augmentation. Ils ont, en effet, connu une hausse de 60% en cinq ans, passant de 34 000 en 2007 à plus de 55 000 en 2012. La première explication donnée à cette hausse vertigineuse est d’ordre socio-économique. De nombreux divorces sont liés au chômage et à la crise du logement. Ce sont essentiellement les hommes qui sont à l’origine du divorce. Au cours des cinq dernières années, plus de 100 000 femmes ont été répudiées. Les femmes qui ont, en vertu du nouveau Code de la famille le droit de recourir au kholâ, le font rarement. Le kholâ est une forme de rachat de la femme de sa liberté en offrant une somme d'argent à son époux pour pouvoir obtenir le divorce. Les statistiques reflètent également la proportion non négligeable que prend le divorce à l’amiable. Bien qu’encore inférieur à la répudiation, le nombre de séparations de couples faites à l’amiable reste considérable. A titre indicatif, 14 000 sur les 40 000 divorces enregistrés en 2008 ont été faits à l’amiable. 17 000 sur 50 000 en 2011 et autant en 2012. Jadis considéré comme tabou, le divorce se «démocratise» pour ne pas dire qu’il se banalise.
Sonia B.




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19664
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Pleure oh pays bien aimé !

Message non lupar yacoub » ven. 12 mai 2017 17:41

Image Bédira, Chérifa, Safia... n'ont qu'un tort, celui d'être nées filles en Algérie. Sous-citoyennes, mineures à vie, coupables par nature, telle est leur condition. Leïla Aslaoui donne la parole à douze d'entre elles, à travers des récits dont les personnages présentent à coup sûr des similitudes avec des personnes vivantes ou ayant existé. Ces femmes ont des histoires différentes, mais elles partagent le même destin d'otages, de la loi d'abord, leur principale ennemie, des traditions, des mentalités et des tabous ensuite. L'auteur fait ainsi entendre le cri de douleur et de révolte de ses compatriotes. En restituant cette parole confisquée, elle permet à ces femmes de dire " je ", alors qu'elles disparaissent habituellement dans le " nous " autoritaire de la famille et de la société. Si ces destins sont dramatiques, ce livre est cependant habité par la certitude qu'un jour le combat des Algériennes aboutira, parce que les deux épithètes qui leur conviennent le mieux sont battantes et résistantes.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19664
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Pleure oh pays bien aimé !

Message non lupar yacoub » mer. 7 juin 2017 14:53

Ramadan : le pique-nique de non-jeûneurs kabyles, un pied de nez aux autorités

Image
© Twitter @squeezingblue

Texte par Assiya HAMZA

Dernière modification : 04/08/2013
Plusieurs centaines de personnes ont déjeuné publiquement samedi à Tizi-Ouzou, en Kabylie, pour appeler au respect de la liberté de conscience et dire non à "l'islam radical".

C'est un appel à la tolérance que d'aucuns ne manqueront pas de percevoir comme une provocation. Près de 500 personnes se sont réunies samedi à Tizi-Ouzou, en Kabylie, autour d'un déjeuner public pour dénoncer "les campagnes d’intimidation menées contre les non-jeûneurs" dans cette région de l'est algérien en cette période de ramadan.

"Il y a un climat de terreur qui règne contre ceux qui ne jeûnent pas" durant le mois de jeûne sacré musulman du ramadan, dénonce à l'AFP l'un d'eux, Ali, la quarantaine. "Il faut que la religion reste du domaine du privé", dit-il en s'affirmant "musulman de tradition mais pas jeûneur", acquise quand à lui, Tahar Bessalah, venu spécialement d'Alger.

Lors d'une prise de parole, le président du Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie (MAK), Bouaziz Aït Chebib, a revendiqué "l'attachement ancestral" des Kabyles "à la liberté de conscience". "C'est une réponse au courant d’un islam radical qui commence à supplanter l’islam tolérant pratiqué par les citoyens kabyles", a-t-il martelé le site maghrebemergent.com.

Bouteille et sandwich à la main, jeunes, personnes âgées, artistes, militants politiques et associatifs ont répondu à l'appel lancé la semaine dernière sur les réseaux sociaux après une descente de gendarmes, le 19 juillet, dans une cafétéria de non-jeûneurs au village Tifra, toujours en Kabylie, précise le journal El Watan. Les clients avaient alors été pris en photo.

L'ambiance de cette manifestation est restée bon enfant malgré la présence de policiers en civils, selon le site Tout sur l'Algérie (TSA). Aucune intervention n'a eu lieu comme l'avait annoncé mardi le maire de Tizi-Ouzou, Abdelkader Bouazghi, lors d'une conférence de presse. "Chacun est libre face à sa conscience", avait-il ajouté en affirmant qu'il n'y aurait aucune répression.

Une liberté de conscience non partagée par le ministre des Affaires religieuses Bouabdellah Ghlamallah qui a qualifié cet appel au rassemblement de véritable "provocation", a rapporté le site Algérie Focus.

"Punissez les voleurs de milliards"

D'après TSA, une manifestation a également eu lieu samedi à Aokas, sur la côte est de Béjaia, en Kabylie, pour dénoncer "l’inquisition", le "salafisme" et appeller à punir "les voleurs de milliards et pas les non-jeûneurs".

En 2010, plusieurs non-jeûneurs avaient été poursuivis et condamnés à des peines de prison ferme pour non respect du ramadan. Alors que la Constitution algérienne garantit la liberté de culte et ne prévoit aucune sanction contre ceux qui refusent d’observer le jeûne, les juges avaient invoqué l'article 144 bis 2 qui stipule qu'"Est puni d’emprisonnement quiconque offense le Prophète et les envoyés de Dieu, ou dénigre le dogme ou les préceptes de l’islam."



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19664
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Pleure oh pays bien aimé !

Message non lupar yacoub » mer. 7 juin 2017 15:55

hier un doctorant déséquilibré et frustré d''avoir perdu la notice de montage de son armoire Frücktorp d'Ikea s'est laissé aller à un mouvement d'humeur sur un agent des forces d'oppression de cette nation de colonisateurs pro sionistes.

voici ce qu'en disent les lecteurs de la presse algérienne

- Je suis certaine qu'il est atteint de troubles psychiques mais ils ne vont jamais le mentionner parce que c'est réservé à eux. Les musulmans n'ont pas le droit d'être fous ils ont juste le droit d'être des terroristes

- malheureusement un algerien est un coupable idéal,.. on le tue et en ferme le dossier...franchement vous etes que des portes paroles de la maudite presse francaise ...

- Dès que la France a mal à la tete aaahhh c'est un algérien qui a causé sa migraine pffff balivernes. Vous faites que rapporté des propos assurez vous d'abord de ce que vous avancez. Ils vous font avalés n'importe quoi à la petite cuillère

- quand C un chercheur ou docteur, on dit un français mais quand C un terroriste on cherche son origine et ça devient un algérien

- on sonba likouye...le front national et la droite francaise n'accepterait jamais un musulman...c'est dans les veines....200 ans de colonisation du 3/4 du monde avec tous les massacres et vols de continents complets basée sur la race et la religion et ils osent jouer les civilisés...

- C une histoire qui ne tien pas la route et qui ce répète tjr vous en faîte trop à la fin!!

- Qu'ils arrêtent de nous mentionner dans ces attaques ils nous fatiguent.




Avatar du membre
marmhonie
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 225
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Pleure oh pays bien aimé !

Message non lupar marmhonie » mer. 14 juin 2017 10:51

Ils peuvent pleurer aussi tous ces forums francophones des religions, ayant viré les posteurs de références et de savoir, pour ne garder que des gros boulets tous canonisés "modérateur carpette".

Combien de forums s'effondrent en ce moment et meurent par le désintéressement général !
De plus, leurs structures anciennes ne permettent pas l'Internet 3.0 du Full HD et les hébergeurs sont au rabais, ce qui offre des images minuscules.

Image On citera dans les forums zombies jadis de références :
www.forum-religions.com (forum fantôme mort)
http://arlitto.forumprod.com (forum interdit en lecture libre dépérissant)
www.forum-religion.org (forum québécois à l'abandon survivant par les multiples pseudos fortement encouragés)

Adieu, Arlitto, Eliaqim et Nicodème, vous n'avez pas su vous remettre en question ni comprendre le capacitif exponentiel de mémoire désormais nécessitée. Plus que jamais Internet est l'investissement d'avenir, et non dans l'impasse des Ténardier économiquement pauvres.

Pleure, ô forums jadis biens aimés !
Image

Ils serait plus que temps qu'ils se remettent en question, le tsunami de l'Internet 3.0 qui arrive pour la saison universitaire francophone 2017-2018, va tout emporter. On les aura au moins prévenu ^_^
Image



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19664
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Pleure oh pays bien aimé !

Message non lupar yacoub » sam. 17 juin 2017 13:48

morpheus777 a écrit :Une chèvre aurait manger la sourate qui contenait la lapidation des femmes adultères... d'ailleurs le coran n'est pas cohérent car ce sont les hadiths authentiques qui viennent confirmer la lapidation.

Allah a donc donné aux musulmans un livre incomplet......
Les versets concernant la lapidation et l'allaitement de l'adulte n'ont pas été retenus dans la version retenue par le calife Othman mais ils existent et on peut les trouver
dans n’importe quel dictionnaire du Saint Coran. Les grands Savants de l'islam les utilisent pour leurs fatwas...etc.

Les Nobles Hadiths recueillis par Boukhari et Muslim sont plus contraignants que les ordres d'Allah contenus dans le Saint Coran puisque la lapidation de l'adultère
et la décapitation des apostats qui n y figurent pas sont appliquées dans les pays de charia molle
===============================================================================================
De Marmhonie

Ils peuvent pleurer aussi tous ces forums francophones des religions, ayant viré les posteurs de références et de savoir, pour ne garder que des gros boulets tous canonisés "modérateur carpette".

Combien de forums s'effondrent en ce moment et meurent par le désintéressement général !
De plus, leurs structures anciennes ne permettent pas l'Internet 3.0 du Full HD et les hébergeurs sont au rabais, ce qui offre des images minuscules.

Image On citera dans les forums zombies jadis de références :
http://www.forum-religions.com (forum fantôme mort)
http://arlitto.forumprod.com (forum interdit en lecture libre dépérissant)
http://www.forum-religion.org (forum québécois à l'abandon survivant par les multiples pseudos fortement encouragés)

Adieu, Arlitto, Eliaqim et Nicodème, vous n'avez pas su vous remettre en question ni comprendre le capacitif exponentiel de mémoire désormais nécessitée. Plus que jamais Internet est l'investissement d'avenir, et non dans l'impasse des Ténardier économiquement pauvres.

Pleure, ô forums jadis biens aimés !
Image

Ils serait plus que temps qu'ils se remettent en question, le tsunami de l'Internet 3.0 qui arrive pour la saison universitaire francophone 2017-2018, va tout emporter. On les aura au moins prévenu ^_^
Image



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19664
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Pleure oh pays bien aimé !

Message non lupar yacoub » mar. 20 juin 2017 13:28

Cher Marmhonie, qui sont les modérateurs carpettes dans les forums d'Arlitto et d'Elaqim ?



Avatar du membre
marmhonie
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 225
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Pleure oh pays bien aimé !

Message non lupar marmhonie » mer. 21 juin 2017 17:28

Poème d'un résistant du régime pétainiste et des nazis


"Et puis vinrent les neiges, les premières neiges de l'absence, sur les grands lés tissés du songe et du réel ; et toute peine remise aux hommes de mémoire, il y eut une fraîcheur de linges à nos tempes.
Et ce fut au matin, sous le sel gris de l'aube, un peu avant la sixième heure, comme en un havre de fortune, un lieu de grâce et de merci où licencier l'essaim des grandes odes du silence.

Et toute la nuit, à notre insu, sous ce haut fait de plume, portant très haut vestige et charge d'âmes, les hautes villes de pierre ponce forées d'insectes lumineux n'avaient cessé de croître et d'exceller, dans l'oubli de leur poids.
Et ceux-là seuls en surent quelque chose, dont la mémoire est incertaine et le récit est aberrant.
La part que prit l'esprit à ces choses insignes, nous l'ignorons.

Nul n'a surpris, nul n'a connu, au plus haut front de pierre, le premier affleurement de cette heure soyeuse, le premier attouchement de cette chose fragile et très futile, comme un frôlement de cils.
Sur les revêtements de bronze et sur les élancements
d'acier chromé, sur les moellons de sourde porcelaine et sur les tuiles de gros verre, sur la fusée de marbre noir et sur l'éperon de métal blanc, nul n'a surpris, nul n'a terni

cette buée d'un souffle à sa naissance, comme la première transe d'une lame mise à nu...
Il neigeait, et voici, nous en dirons merveilles: l'aube muette dans sa plume, comme une grande chouette fabuleuse en proie aux souffles de l'esprit, enflait son corps de dahlia blanc.
Et de tous les côtés il nous était prodige et fête.
Et le salut soit sur la face des terrasses, où l'Architecte, l'autre été, nous a montré des œufs d'engoulevent !

Je sais que des vaisseaux en peine dans tout ce naissain pâle poussent leur meuglement de bêtes sourdes contre la cécité des hommes et des dieux; et toute la misère du monde appelle le pilote au large des estuaires.
Je sais qu'aux chutes des grands fleuves se nouent d'étranges alliances, entre le ciel et l'eau : de blanches noces de noctuelles, de blanches fêtes de phryganes.
Et sur les vastes gares enfumées d'aube comme des palmeraies sous verre, la nuit laiteuse engendre une fête du gui.

Et il y a aussi cette sirène des usines, un peu avant la sixième heure et la relève du matin, dans ce pays, là-haut, de très grands lacs, où les chantiers illuminés toute la nuit tendent sur l'espalier du ciel une haute treille sidérale : mille lampes choyées des choses grèges de la neige...
De grandes nacres en croissance, de grandes nacres sans défaut méditent-elles leur réponse au plus profond des eaux ? — ô toutes choses à renaître, ô vous toute réponse!
Et la vision enfin sans faille et sans défaut!...

neige sur les dieux de fonte et sur les aciéries cinglées de brèves liturgies; sur le mâchefer et sur l'ordure et sur l'herbage des remblais: il neige sur la fièvre et sur l'outil des hommes

— neige plus fine — qu'au désert la graine de coriandre, neige plus fraîche qu'en avril le premier lait des jeunes bêtes...
Il neige par là-bas vers l'Ouest, sur les silos et sur les ranchs et sur les vastes plaines sans histoire enjambées de pylônes ; sur les tracés de villes à naître et sur la cendre morte des camps levés ;

sur les hautes terres non rompues, envenimées d'acides, et sur les hordes d'abiès noirs empêtrés d'aigles barbelés, comme des trophées de guerre...
Que disiez-vous, trappeur, de vos deux mains congédiées ?
Et sur la hache du pionnier quelle inquiétante douceur a cette nuit posé la joue?...
Il neige, hors chrétienté, sur les plus jeunes ronces et sur les bêtes les plus neuves. Épouse du monde ma présence !...
Et quelque part au monde où le silence éclaire un songe de mélèze, la tristesse soulève son masque de servante.

Ce n'était pas assez que tant de mers, ce n'était pas assez que tant de terres eussent dispersé la course de nos ans.
Sur la rive nouvelle où nous halons, charge croissante, le filet de nos routes, encore fallait-il tout ce plain-chant des neiges pour nous ravir la trace de nos pas...
Par les chemins de la plus vaste terre étendrez-vous le sens et la mesure de nos ans, neiges prodigues de l'absence, neiges cruelles au cœur des femmes où s'épuise l'attente?

Et
Celle à qui je pense entre toutes les femmes de ma race, du fond de son grand âge lève à son
Dieu sa face de douceur.
Et c'est un pur lignage qui tient sa grâce en moi. «Qu'on nous laisse tous deux à ce langage sans paroles dont vous avez l'usage, ô vous toute présence, ô vous toute patience !
Et comme un grand
Ave de grâce sur nos pas chante tout bas le chant très pur de notre race.
Et il y a un si long temps que veille en moi cette affre de douceur...

Dame de haut parage fut votre âme muette à l'ombre de vos croix; mais chair de pauvre femme, en son grand âge, fut votre cœur vivant de femme en toutes femmes suppliciée...
Au cœur du beau pays captif où nous brûlerons l'épine, c'est bien grande pitié des femmes de tout âge à qui le bras des hommes fit défaut.
Et qui donc vous mènera, dans ce plus grand veuvage, à vos Églises souterraines où la lampe est frugale, et l'abeille, divine ?

...Et tout ce temps de mon silence en terre lointaine, aux roses pâles des ronciers j'ai vu pâlir l'usure de vos yeux.
Et vous seule aviez grâce de ce mutisme au cœur de l'homme comme une pierre noire...
Car nos années sont terres de mouvance dont nul ne tient le fief, mais comme un grand
Ave de grâce sur nos pas nous suit au loin le chant de pur lignage ; et il y a un si long temps que veille en nous cette affre de douceur...

Neigeait-il, cette nuit, de ce côté du monde où vous joignez les mains?...
Ici, c'est bien grand bruit de chaînes par les rues, où vont courant les hommes à leur ombre.
Et l'on ne savait pas qu'il y eût encore au monde tant de chaînes, pour équiper les roues en fuite vers le jour.
Et c'est aussi grand bruit de pelles à nos portes, ô vigiles !
Les nègres de voirie vont sur les aphtes de la terre comme gens de gabelle.
Une lampe

survit au cancer de la nuit.
Et un oiseau de cendre rose, qui fut de braise tout l'été, illumine soudain les cryptes de l'hiver, comme l'Oiseau du
Phase aux
Livres d'heures de l'An
Mille... Épouse du monde ma présence, épouse du monde mon attente !
Que nous ravisse encore la frâche haleine de mensonge!...
Et la tristesse des hommes est dans les hommes, mais cette force aussi qui n'a de nom, et cette grâce, par instants, dont il faut bien qu'ils aient souri.

Seul à faire le compte, du haut de cette chambre d'angle qu'environne un
Océan de neiges. —
Hôte précaire de l'instant, homme sans preuve ni témoin, détacherai-je mon lit bas comme une pirogue de sa crique?...
Ceux qui campent chaque jour plus loin du lieu de leur naissance, ceux qui tirent chaque jour leur barque sur d'autres rives, savent mieux chaque jour le cours des choses illisibles; et remontant les fleuves vers leur source, entre les vertes apparences, ils sont gagnés soudain de cet éclat sévère où toute langue perd ses armes.

Ainsi l'homme mi-nu sur l'Océan des neiges, rompant soudain l'immense libration, poursuit un singulier dessein où les mots n'ont plus prise. Épouse du monde ma présence, épouse du monde ma prudence!...
Et du côté des eaux premières me retournant avec le jour, comme le voyageur, à la néoménie, dont la conduite est incertaine et la démarche est aberrante, voici que j'ai dessein d'errer parmi les plus vieilles couches du langage, parmi les plus hautes tranches phonétiques : jusqu'à des langues très lointaines, jusqu'à des langues très entières et très parcimonieuses,

comme ces langues dravidiennes qui n'eurent pas de mots distincts pour «hier» et pour «demain».
Venez et nous suivez, qui n'avons mots à dire: nous remontons ce pur délice sans graphie où court l'antique phrase humaine; nous nous mouvons parmi de claires élisions, des résidus d'anciens préfixes ayant perdu leur initiale, et devançant les beaux travaux de linguistique, nous nous frayons nos voies nouvelles jusqu'à ces locutions inouïes, où l'aspiration recule au-delà des voyelles et la modulation du souffle se propage, au gré de telles labiales mi-sonores, en quête de pures finales vocaliques.

...
Et ce fut au matin, sous le plus pur vocable, un beau pays sans haine ni lésine, un lieu de grâce et de merci pour la montée des sûrs présages de l'esprit; et comme un grand
Ave de grâce sur nos pas, la grande roseraie blanche de toutes neiges à la ronde...
Fraîcheur d'ombelles, de corymbes, fraîcheur d'arille sous- la fève, ha! tant d'azyme encore aux lèvres de l'errant!...

Quelle flore nouvelle, en lieu plus libre, nous absout de la fleur et du fruit?
Quelle navette d'os aux mains des femmes de grand âge, quelle amande d'ivoire aux mains de femmes déjeune âge

nous tissera linge plus frais pour la brûlure des vivants?... Épouse du monde notre patience, épouse du monde notre attente!...
Ah! tout l'hièble du songe à même notre visage!
Et nous ravisse encore, ô monde! ta fraîche haleine de mensonge !...
Là où les fleuves encore sont guéables, là où les neiges encore sont guéables, nous passerons ce soir une âme non guéable...
Et au-delà sont les grands lés du songe, et tout ce bien fongible où l'être engage sa fortune...

Désormais cette page où plus rien ne s'inscrit."

Saint John Perse, "Neiges"

Image

Toujours les grands résistants contre la barbarie qui n'est que celle des bêtes immondes en recherche de toute destruction d'humanité, ont écrit des poèmes admirables. Anne Franck, Malraux, Elisabeth Warnon en camp de concentration, Kessel, Jean Moulin, et tant et plus. Ils dialoguaient avec leur ange, la pureté immortelle emplit tout l'espace, il suffit d'ouvrir une fenêtre, de sourire à la vie.

Le chant des partisans, écrit par Kessel, monte dans nos côur pendant qu'onachète de la paixsociale frelatée de nos politiciens avec l'Islam, le nazislamisme, la charia, le Djihad.

==> Le chant des partisans



Avatar du membre
Proust
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2067
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 14:06
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Pleure oh pays bien aimé !

Message non lupar Proust » jeu. 22 juin 2017 18:14

:alcool1:

Bonjour et bienvenue sur ce forum un peu déserté en ce moment.


Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice.
George Orwell.

Avatar du membre
marmhonie
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 225
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Pleure oh pays bien aimé !

Message non lupar marmhonie » jeu. 22 juin 2017 20:24

yacoub a écrit :
mar. 20 juin 2017 13:28
Cher Marmhonie, qui sont les modérateurs carpettes dans les forums d'Arlitto et d'Elaqim ?
Il ne faudrait pas qu'une critique bien tempérée devienne un sujet de discorde.
Avec humour, et non humeur donc, kaboo nommé modérateur global, est l'exemple type du Tartuffe qui ne sait de quoi il est question, en rien, et flagorne son "patron" pour poignarder son prochain et se retrouver seul modérateur chez Eliaqim. Ce forum a pris le gros bouillon, et les gens cultivés en histoire des religions sont partis devant cette attitude lamentable. C'est toute l'histoire de la famille qui héberge un Tartuffe. Il se fait piller, humilier, et jeter de chez lui, en plus.
Image

On retrouve le même kaboo, encore modérateur global chez Arlitto, qui lui bave dans le dos chez Eliaqim, et est à ses petits soins dans son forum. Et le forum Arlitto a plongé, il est mort en ayant été interdit en simple lecture, pour plainte d'un auteur pour plagiats. On ne plaisante pas avec les droits d'auteurs. Or toute la structure d'Arlitto est un plgiat du site sous Copyright d'un historien. Sur plainte, pour ne pas fermer son forum, Arlitto l'a mis en lecture sur inscriptions uniquement. Cumulé à l'état d'esprit hypocrite de kaboo, c'est mort.

Être carpette, c'est faire ami avec tout le monde, et dans le dos, les poignarder tous pour imposer sa seule existence, se voir comme le maître à bord. Les autres se reconnaîtront, ou bien il suffit de lire la très courte liste de modos qui reste, une fois Mr Kaboo passé : un champ de ruines.

Aucun des modérateurs virés par kaboo donc, n'a voulu revenir, et kaboo ne poste rien, il est totalement ignorant des religions. Ce qui fait que ces forums sont devenus creux, plats, carpettes.

Tu déplais à Eliaqim ou Arlitto ? Kaboo vous propose de virer tout ce qui gêne, il nettoie le tapis roulant du "Patron".

Et si on parlait d'autre chose, c'est malsain et incommodant. Vite, de l'air frais, des gens gentils, simplement. Les forums de républiques bananières sont des indignités. Qui s'y intéterrese encore ?

Plus tordu encore, pour paraître exister encore, l'idée des multiples pseudos permis et invitésfortement à cette pratique interdite, font qu'on voit 15 inscrits connectés, alors qu'en réalité, il n'y en a que trois ou quatre de réels. Ça change tout !

Une carpette, c'est que Lénine appelait "un idiot utile". C'est du jetable non recyclable qui sert aux sales besognes. Bannir tous celles et ceux qui critiquent l'Islam, effacer leurs messages ou les modifier, et par l'apparent nombre falsifié de connectés qui impressionne, soumettre les posteurs à se la fermer.

Boycottez ces forums et vous verrez qu'ils s'effondrent de suite, parce que les messages, c'était seulement vous qui les faisiez.

Les gens n'ont pas compris encore qu'Internet est du virtuel, la loyauté et la liberté d'expression doivent être totales. Vous voyez bien que c'est l'inverse dans le système des modos carpettes et que l'Administrateur n'a que faire de son prochain. On devrait parler de pièges à cons, de dîners de cons. C'est exactement ça, on invite des auteurs, des passionnés compétents dans leurs domaines, pour se moquer d'eux.

Image



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19664
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Pleure oh pays bien aimé !

Message non lupar yacoub » ven. 23 juin 2017 13:27

Salut Marmhonie, j'aime bien Kaboo qui est kabyle et apostat de l'islam je crois que tu te trompes en faisant de lui un être machiavélique.



Avatar du membre
marmhonie
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 225
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Pleure oh pays bien aimé !

Message non lupar marmhonie » ven. 23 juin 2017 16:25

Merci d'effacer mon message absurde précédent.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19664
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Pleure oh pays bien aimé !

Message non lupar yacoub » ven. 23 juin 2017 16:29

Tu ne veux pas me croire mais je ne suis pas l'administrateur de ce forum et je ne peux donc l'effacer.

Karim Labidi est plus porté sur Facebook et YouTube que sur ce site.

Envoie lui un MP.



Avatar du membre
marmhonie
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 225
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Pleure oh pays bien aimé !

Message non lupar marmhonie » ven. 23 juin 2017 23:46

Karim Labidi ne m'a jamais répondu. À aucun de mes MP.
Il n'y a pas de modérateur, mais il n'y a pas non plus d'Administrateur.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19664
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Pleure oh pays bien aimé !

Message non lupar yacoub » sam. 24 juin 2017 13:19

marmhonie a écrit :
ven. 23 juin 2017 23:46
Karim Labidi ne m'a jamais répondu. À aucun de mes MP.
Il n'y a pas de modérateur, mais il n'y a pas non plus d'Administrateur.
Salut Marmhonie il est sur Facebook je vais le contacter pour toi.



Avatar du membre
marmhonie
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 225
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Pleure oh pays bien aimé !

Message non lupar marmhonie » sam. 24 juin 2017 22:34

Merci beaucoup. Je ne souhaite qu'aider, liberté d'expression, franc-parler.





Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 13 invités