Croisades

Critique du Coran et ses versets - Chronologie - Histoire - Versets abrogés, Critique constructive des hadiths - quel apport dans la vie d'un musulman ? La réalité de la charia et de ses horreurs un peu partout dans le monde. Comment l'islam règle la vie des gens - comment les religieux oppressent le peuple

Croisades ontété légitimes

Oui
11
65%
Non
5
29%
Je ne sais pas
1
6%
 
Nombre total de votes : 17
Avatar du membre
pierremoselle
Sergent-chef Virtuel
Sergent-chef Virtuel
Messages : 868
Enregistré le : mar. 28 janv. 2014 07:37
Localisation : Moselle, 57
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: Croisades

Message non lupar pierremoselle » mar. 8 avr. 2014 07:45

Dernier message de la page précédente :

Bonjour,

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/ar ... aris-11987
nous avons décidé d’y interdire les tenues indécentes », explique Pascal Cherki, l’adjoint chargé des sports,
Mr. C*h air qui (en bon musulman ? ou pour plaire aux musulmans ? ) fait interdire les tenues "indécentes". Je pense que le mot "indécent" n'est pas choisi par hasasrd.

http://www.pascal-cherki.fr/mon-parcours/

(..)J’aime voyager et plus particulièrement vers les villes du sud comme (..) Istanbul, Le Caire, Casablanca où me poussent par affinité mes racines familiales méditerranéennes (..)
A+




Avatar du membre
pierremoselle
Sergent-chef Virtuel
Sergent-chef Virtuel
Messages : 868
Enregistré le : mar. 28 janv. 2014 07:37
Localisation : Moselle, 57
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: Croisades

Message non lupar pierremoselle » mar. 8 avr. 2014 08:03

Innana,
Après ils n'ont pas toujours tord, un string c'est laid comme maillot de bain.
je pense que l'attitude la plus anti-musulmane possible est de laisser les femmes libres du choix de leur tenu de bronzage. Liberté de choix entre maillot , bikini , seins nus, string etc.. ou rien du tout chez les nudistes. Pas de voile islamique puisqu'il est imposé aux femmes et contraire à leur liberté.

Il n'y a jamais rien d'indédent chez une femme qui se fait bronzer. L'indécence, c'est quand il y a des actes sexuels en public et ça n'a strictemnt rien à voir.

A+



Avatar du membre
Innana
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3377
Enregistré le : mar. 27 août 2013 18:09
Gender : Female
Status : Hors ligne

Re: Croisades

Message non lupar Innana » mar. 8 avr. 2014 08:26

Bonjour Pierre !

Je pensais plutôt à l'esthétique qu'à l'indécence.

Le string est un sous-vêtement, pas un maillot de bain.

Personnellement, je préfère les deux pièces en triangle, cela sèche plus vite, et cela évite lombalgie et sciatique que j'attraperais invariablement avec une pièce de tissus mouillé sur le dos !

Et cela permet un joli bronzage !!! :)

Par contre, dans les piscines, en compétition, tout le monde porte un maillot une pièce ! Jamais de deux pièces.

Ce qui est drôle, c'est pour Paris Plage, que ce soit des musulmans qui se soient plaints du topless !!!


"La liberté, c'est la liberté de dire que 2 et 2 font 4. Lorsque cela est accordé, le reste suit." George Orwell, 1984

DOM JUAN: Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit.
TARTUFFE :Couvrez ce sein que je ne saurais voir:
Par de pareils objets les âmes sont blessées,
Et cela fait venir de coupables pensées.
DORINE:Vous êtes donc bien tendre à la tentation,
Et la chair sur vos sens fait grande impression!
Certes je ne sais pas quelle chaleur vous monte:
Mais à convoiter, moi, je ne suis pas si prompte,
Et je vous verrais nu du haut jusques en bas
Toujours Molière ! :

Avatar du membre
spin
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1783
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2010 13:51
Localisation : France, sud-est
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Croisades

Message non lupar spin » mar. 8 avr. 2014 08:56

Innana a écrit :Bonjour Pierre !
Je pensais plutôt à l'esthétique qu'à l'indécence.
Le string est un sous-vêtement, pas un maillot de bain.
Etymologiquement, ça signifie "ficelle" ou "corde" ou "cordon", parce que latéralement (et surtout derrière) on ne voit que ça (enfin, ce qu'il y a... derrière aussi :ghee: ). Cela posé, il me semble que la nudité intégrale est admise dans certains jardins publics urbains allemands ou danois, entre autres. C'est plus naturel finalement. Ils devraient demander un coin sur Paris plage.
Innana a écrit :Ce qui est drôle, c'est pour Paris Plage, que ce soit des musulmans qui se soient plaints du topless !!!
Drôle parce que les musulmanes pures et dures ne veulent pas de soutif ?

Au passage, je dis toujours que la tenue islamique, masculine ou féminine, a au moins l'avantage de ne serrer nulle part... ça doit contribuer à son succès.

Le rapport avec les Croisades (à l'époque on parlait plutôt de ceintures de chasteté) ?

à+


De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/islamp.htm
http://bouquinsblog.blog4ever.com/blog/ ... ique_.html


Avatar du membre
Innana
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3377
Enregistré le : mar. 27 août 2013 18:09
Gender : Female
Status : Hors ligne

Re: Croisades

Message non lupar Innana » mar. 8 avr. 2014 09:29

Pour en revenir aux croisades.

Un texte ou une parole du pape François.


Rome: Le pape condamne les croisades
Rome, 6 avril 2014 (Apic) «Si tu portes ta foi comme un étendard, comme aux croisades, et que tu fais du prosélytisme, ça ne va pas», a récemment déclaré le pape François. La presse italienne a donné le 6 avril 2014 un large écho à ce qui s'apparente à une condamnation des opérations militaires chrétiennes du Moyen Age destinées à chasser les musulmans de Terre Sainte.
[longueur: 566 caractères]


Cela ressemble plus à une condamnation du prosélytisme chrétien.

Si seulement les musulmans pouvaient faire de même !


Par contre, je ne connaissais pas du tout la source.
Si quelqu'un pouvait retrouver le contexte ???http://www.kipa-apic.ch/index.php?pw=&n ... &ki=253443


"La liberté, c'est la liberté de dire que 2 et 2 font 4. Lorsque cela est accordé, le reste suit." George Orwell, 1984

DOM JUAN: Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit.
TARTUFFE :Couvrez ce sein que je ne saurais voir:
Par de pareils objets les âmes sont blessées,
Et cela fait venir de coupables pensées.
DORINE:Vous êtes donc bien tendre à la tentation,
Et la chair sur vos sens fait grande impression!
Certes je ne sais pas quelle chaleur vous monte:
Mais à convoiter, moi, je ne suis pas si prompte,
Et je vous verrais nu du haut jusques en bas
Toujours Molière ! :

Avatar du membre
Angelotin
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3419
Enregistré le : dim. 19 févr. 2012 05:12
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Croisades

Message non lupar Angelotin » mar. 8 avr. 2014 12:25

Le Pape rattrape le retard du Dai Lama.

Le Monde des religions, juillet-août 2006
Injonction du Dalaï Lama : « Ne vous convertissez pas, restez dans votre religion »
http://www.fredericlenoir.com/editos-mo ... dalai-lama


Ni Dieu, Ni Maitre. Athéisme naturaliste et humaniste. l'auto gestion comme forme politique. L'écologie pour nous sauver. La vie comme une romance gothique!.
"Vous n'avez pas besoin de religion pour justifier l'amour, mais c'est le meilleur outil jamais inventé pour justifier la haine."

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20127
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Croisades

Message non lupar yacoub » dim. 7 sept. 2014 16:05

  • L’Espagne expulse les morisques

    On rapporte que, dans cette sombre période, l’Église était derrière presque tous les faits et gestes des Espagnols. Découvrez cette page peu connue de l’Histoire.

    LA MONARCHIE espagnole souhaitait créer un État chrétien soumis à une législation unique. Or les morisques * étaient considérés comme des infidèles dont la présence constituait une grave offense à Dieu. Comment remédier à la situation ? Au bout de nombreuses années, la solution a été trouvée : il fallait les expulser !
    CONVERSIONS FORCÉES

    Des siècles durant, les Maures d’Espagne, une minorité musulmane appelée « mudejars », ont vécu en paix dans des régions sous domination catholique. Dans certaines d’entre elles, ils ont pendant un temps bénéficié d’un statut juridique les autorisant à conserver leurs lois et leurs coutumes, et à pratiquer leur religion.

    Cependant, en 1492, les monarques catholiques Ferdinand d’Aragon et Isabelle de Castille ont conquis Grenade, le dernier territoire de la péninsule à être gouverné par des musulmans. Les Maures se sont rendus après avoir obtenu les mêmes droits que les mudejars. Toutefois, les rois catholiques n’ont pas tardé à multiplier les persécutions et à harceler la minorité musulmane pour qu’elle se convertisse. Les Maures ont protesté contre cette violation de leurs droits, et en 1499 ils se sont révoltés. Les troupes du roi ont maté la révolte, mais à partir de ce moment, dans une région après l’autre, les musulmans ont été forcés, soit de se convertir, soit de partir. Les Espagnols ont appelé « morisques » les nouveaux convertis qui sont restés en Espagne.
    « NI DE BONS CHRÉTIENS NI DE FIDÈLES SUJETS »

    En 1526, l’islam a été interdit dans toute l’Espagne. Quantité de morisques ont néanmoins continué de pratiquer en secret leur religion d’origine. Ils ont pour la plupart conservé leur identité culturelle.

    Au départ, cette adhésion de pure forme au catholicisme a été tolérée. Les morisques jouaient en effet un rôle important dans la société, car ils étaient artisans, effectuaient des travaux pénibles et payaient des impôts. Malgré tout, leur refus de s’assimiler était très mal perçu. Ils étaient victimes de discriminations tant de la part du gouvernement que de la population. Cette hostilité était peut-être alimentée par l’Église, qui mettait de plus en plus en doute la sincérité de leur conversion.

    La tolérance a rapidement laissé place à la répression. En 1567, le roi Philippe II a interdit la langue, les tenues, les coutumes et les traditions morisques. Cette mesure a suscité une nouvelle rébellion qui s’est achevée dans un bain de sang.

    Environ 300 000 morisques ont été obligés de fuir l’Espagne dans des conditions effroyables.

    Les historiens indiquent qu’aux yeux des dirigeants espagnols, « les morisques n’étaient ni de bons chrétiens ni de fidèles sujets ». C’est pour cette raison que ceux-ci ont été accusés de comploter avec les ennemis de l’Espagne — les pirates barbaresques, les protestants français et les Turcs — dans le but de faciliter une invasion étrangère. Les préjugés et la crainte que les morisques deviennent des traîtres ont incité Philippe III à les expulser, en 1609 *. Dans les années qui ont suivi, toute personne soupçonnée d’être morisque était persécutée. C’est ainsi que, par des méthodes honteuses, l’Espagne entière est devenue catholique.
    EN BREF

    Au début du VIIIe siècle, des musulmans d’Afrique du Nord et d’autres pays arabes ont conquis la majeure partie de la péninsule Ibérique, qui correspond à l’Espagne et au Portugal actuels.

    Les armées catholiques ont entamé une lente reconquête qui s’est achevée en 1492, quand elles ont pris Grenade, le dernier territoire maure.

    En 1492, le roi Ferdinand d’Aragon et la reine Isabelle de Castille ont expulsé de leur pays tous les juifs qui refusaient de se convertir au catholicisme. Au cours du XVIe siècle, les musulmans qui se sont convertis, ainsi que leurs descendants, ont été persécutés et déplacés. Entre 1609 et 1614, les morisques, les « nouveaux chrétiens » d’origine musulmane, ont été expulsés.

    Environ 300 000 morisques ont été obligés de fuir l’Espagne dans des conditions effroyables. Il semble qu’au moins 10 000 soient morts en résistant à l’expulsion.

    Un catholicisme « pur » dans tout le pays !
    Juan de Ribera, archevêque de Valence, qui a soutenu activement l’expulsion des morisques

    Juan de Ribera, archevêque de Valence, a soutenu activement l’expulsion des morisques.

    Nul doute que, sur le plan économique, l’Espagne a souffert du départ de la main-d’œuvre morisque. Pourtant, après cet exode, un vent d’euphorie a soufflé sur le pays. Comme l’expliquent les historiens, la présence des morisques, dont la religion était suspecte, était « depuis longtemps une source d’irritation et de honte nationale » pour beaucoup d’Espagnols. Désormais, le problème était résolu. Les dirigeants, la population et l’Église se félicitaient de voir enfin restauré un catholicisme « pur » dans tout le pays !


source



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20127
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Croisades

Message non lupar yacoub » dim. 7 sept. 2014 16:20




Avatar du membre
Innana
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3377
Enregistré le : mar. 27 août 2013 18:09
Gender : Female
Status : Hors ligne

Re: Croisades

Message non lupar Innana » dim. 7 sept. 2014 17:54

A propos des morisques à Rabat et Salé au Maroc.

http://cdlm.revues.org/4939


"La liberté, c'est la liberté de dire que 2 et 2 font 4. Lorsque cela est accordé, le reste suit." George Orwell, 1984

DOM JUAN: Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit.
TARTUFFE :Couvrez ce sein que je ne saurais voir:
Par de pareils objets les âmes sont blessées,
Et cela fait venir de coupables pensées.
DORINE:Vous êtes donc bien tendre à la tentation,
Et la chair sur vos sens fait grande impression!
Certes je ne sais pas quelle chaleur vous monte:
Mais à convoiter, moi, je ne suis pas si prompte,
Et je vous verrais nu du haut jusques en bas
Toujours Molière ! :

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20127
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Croisades

Message non lupar yacoub » sam. 13 sept. 2014 12:02

Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20127
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Croisades

Message non lupar yacoub » mar. 30 déc. 2014 13:51

m'ouais...

Ceci dit ça date de quand les croisades ?

On peut y changer quelque chose ?

C'est marrant comme il faudrait critiquer un passé révolu depuis des siècles et ne rien dire sur ce qui se passe aujourd'hui même en 2014, presque 2015 !
:shock:
Le jihad a commencé en 622 et il ne s'est jamais arrêté même aujourd'hui
tandis que la première croisade date de 1095 suite aux exactions commises
sur les chrétiens coptes par les sbires du calife fou Al Hakim qui est devenu le dieu des druzes
et par le refus des turcs seldjoukides de laisser libre passage aux chrétiens pour le pèlerinage à Jérusalem
La chrétienté d'Europe n'a pas réagi quand le calife Omar a colonisé la Syrie et la Palestine
Voici ce que dit Chateaubriand à propos des croisades toujours
  • Les écrivains du XVIIIe siècle se sont plu à représenter les croisades sous un jour odieux. […] Les croisades ne furent pas des folies, comme on affectait de les appeler, ni dans leur principe, ni dans leur résultat. […] Les chefs de ces entreprises guerrières n’avaient pas les petites idées qu’on leur suppose, et ils pensaient sauver le monde d’une inondation de barbares. […] Où en serions-nous si nos pères n’eussent repoussé la force par la force ? Que l’on contemple la Grèce et l’on apprendra ce que devient un peuple sous le joug des musulmans. […] Les croisades, en affaiblissant les hordes mahométanes au centre même de l’Asie, nous ont empêchés de devenir la proie des Turcs et des Arabes [1].

    Les Maures ont été plusieurs fois sur le point d’asservir la Chrétienté. Et quoique ce peuple paraisse avoir eu dans ses mœurs plus d’élégance que les autres Barbares, il avait toutefois dans sa religion, qui admet la polygamie et l’esclavage, dans son tempérament despotique et jaloux, il avait disions-nous, un obstacle invincible aux lumières et au bonheur de l’humanité. Les ordres militaires d’Espagne, en combattant ces infidèles, nous ont donc […] préservés de très grands malheurs. […] On a blâmé les chevaliers d’avoir été chercher les infidèles jusque dans leurs foyers. Mais on n’observe pas que ce n’était, après tout, que de justes représailles contre des peuples qui avaient attaqué les premiers les peuples chrétiens : les Maures […] justifient les croisades. Les disciples du Coran sont-ils demeurés tranquilles dans les déserts de l’Arabie, ou n’ont-ils pas porté leur loi et leurs ravages
    jusqu’aux murailles de Delhi et jusqu’aux remparts de Vienne ? Il fallait peut-être attendre que le repaire de ces bêtes féroces se fut rempli de nouveau, et parce qu’on a marché contre elles sous la bannière de la religion, l’entreprise n’était ni juste ni nécessaire ! Tout était bon, Teutatès, Odin, Allah, pourvu qu’on n’eût pas Jésus-Christ [2] !



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20127
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Croisades

Message non lupar yacoub » lun. 23 févr. 2015 16:56

Les croisades ont conduit au massacre de milliers d’innocents également ( Jérusalem 1099 ). Vous avez une vision très partiale de l'Histoire.
Ce qui arrive aux Chrétiens d'Irak est horrible, d"autant que cette communauté a coexisté avec d'autres pendant des siècles.
Pour le reste, je ne vais pas entrer dans un débat théologique, ce n'est pas le lieu adéquat. Vous avez le droit de ne pas croire à l'islam, comme d'autres ont le droit d'y croire.
Et vous méconnaissez le sujet, l'islam existe sous des formes très différentes selon le pays, on peut pas comparer le Sénégal, à l'Arabie Saoudite et à la Malaisie
:shock:
Le jihad a commencé en 622
En 634 la Syrie et la Palestine sont devenues musulmanes de force
Puis l’Égypte la Libye l'Afrique du Nord
L’Espagne le sud de la France en 732
La première croisade c'était à cause des turcs qui ne voulaient pas que les chrétiens fassent le pèlerinage à Jérusalem
et du calife Al Hakim qui est devenu le dieu des druzes

Marie-Thérèse Urvoy sur le Jihad

  • Les écrivains du XVIIIe siècle se sont plu à représenter les croisades sous un jour odieux. […] Les croisades ne furent pas des folies, comme on affectait de les appeler, ni dans leur principe, ni dans leur résultat. […] Les chefs de ces entreprises guerrières n’avaient pas les petites idées qu’on leur suppose, et ils pensaient sauver le monde d’une inondation de barbares. […] Où en serions-nous si nos pères n’eussent repoussé la force par la force ? Que l’on contemple la Grèce et l’on apprendra ce que devient un peuple sous le joug des musulmans. […] Les croisades, en affaiblissant les hordes mahométanes au centre même de l’Asie, nous ont empêchés de devenir la proie des Turcs et des Arabes [1].

    Les Maures ont été plusieurs fois sur le point d’asservir la Chrétienté. Et quoique ce peuple paraisse avoir eu dans ses mœurs plus d’élégance que les autres Barbares, il avait toutefois dans sa religion, qui admet la polygamie et l’esclavage, dans son tempérament despotique et jaloux, il avait disions-nous, un obstacle invincible aux lumières et au bonheur de l’humanité. Les ordres militaires d’Espagne, en combattant ces infidèles, nous ont donc […] préservés de très grands malheurs. […] On a blâmé les chevaliers d’avoir été chercher les infidèles jusque dans leurs foyers. Mais on n’observe pas que ce n’était, après tout, que de justes représailles contre des peuples qui avaient attaqué les premiers les peuples chrétiens : les Maures […] justifient les croisades. Les disciples du Coran sont-ils demeurés tranquilles dans les déserts de l’Arabie, ou n’ont-ils pas porté leur loi et leurs ravages jusqu’aux murailles de Delhi et jusqu’aux remparts de Vienne ? Il fallait peut-être attendre que le repaire de ces bêtes féroces se fut rempli de nouveau, et parce qu’on a marché contre elles sous la bannière de la religion, l’entreprise n’était ni juste ni nécessaire ! Tout était bon, Teutatès, Odin, Allah, pourvu qu’on n’eût pas Jésus-Christ [2] !



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20127
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Croisades

Message non lupar yacoub » sam. 7 mars 2015 20:37

  • Musulmans en Provence

    Massif des Maures en Provence

    La présence musulmane en Provence provient, selon certaines sources comme Liutprand, d'un navire échoué à la suite d'une tempête, à la fin du IXe siècle. Selon la légende, vingt et un Sarrasins s'échouent sur les côtes du Fraxinet et décident de s'y établir en appelant des renforts. Très rapidement plusieurs centaines d'hommes répondent à l'appel. Au départ cette entreprise privée attire très rapidement l'attention des émirs omeyyades de Cordoue qui la placent sous leur contrôle. La mort de Louis le Pieux en 840, les luttes internes consécutives au traité de Verdun en 843 aident les Sarrasins dans leur entreprise. Cette présence, qui dure un siècle, a pour but de peupler la région, contrairement à la conquête de Narbonne qui était plus axée sur le pillage.

    Établis sur le versant méridional du massif des Maures (en arabe Djabal al-Qilâl : montagne aux nombreux sommets) et dans la presqu'île de Saint-Tropez, cette colonie cherche à s'étendre et mène chaque année durant dix ans une expédition en direction des Alpes. Ibn Hawqal notera que l'agriculture dans la région est très productive.

    Au milieu du Xe siècle un groupe de Sarrasins s'établit dans les Alpes et notamment dans la vallée de l'Arc. Envoyés par le roi Hugues qui a conclu un traité avec les Sarrasins, ils devaient essentiellement empêcher toute invasion ennemie, principalement en provenance de son rival le roi d'Italie Bérenger. Une partie des Sarrasins quittent la région, une autre partie est vaincue lors de la bataille de Tourtour et enfin une troisième s'installe dans la région. « Le temps et d'innombrables mélanges de populations firent le reste : lentement, au fil des générations, le contingent sarrasin se dissout ainsi dans la population provençale ».

    Présents durant presque un siècle sur ce territoire, les Arabes sont finalement chassés en 972 dans le désintérêt total des califes omeyyades de Cordoue concentrés sur le Maghreb et le nouveau califat fatimide en expansion.

    Cette défaite n'entraîne pas la disparition de la présence musulmane en Provence. Ainsi au XIIe siècle, Benjamin de Tudèle qui visite le sud de la France note que la ville de Montpellier « fort fréquentée par toutes les nations, tant chrétiennes que mahométanes et qu'on y trouve des négociants venants notamment du pays des Algarbes (Al Andalus et le Maghreb) de toute l'Égypte et de la terre d'Israël ». De plus de nombreuses tombes confirment cette présence, notamment une tombe retrouvée près d'Aniane dans l'Hérault d'un étudiant en religion nommé Ibn Ayyûb. De la période d’installation musulmane en Provence subsistent plusieurs traces, encore de nos jours. Ramatuelle : commune du Var, provient selon plusieurs historiens de l'arabe rahmatou-Allah (رحمة الله en arabe), et qui signifie Grâce d'Allah.

    Ou encore la plage de l'Almanarre à Hyères, de l'arabe Al Manar signifiant le phare. Enfin plusieurs épaves le long de la côte méditerranéenne sont des vestiges du commerce arabe sur la côte méridionale de la France.
    En 1962, au large d'Agay, à proximité de Saint-Raphaël, une épave contenant plusieurs jarres a été trouvée; une autre épave est découverte au Bataiguier dans la rade de Cannes





Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20127
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Croisades

Message non lupar yacoub » mar. 9 août 2016 12:00

Les croisades, un système d’auto-défense ponctuel, face à un impérialisme Islamique continu: La vérité
– Vidéo in Culture, Histoire / by Emilie Defresne / on 8 août 2015 at 12 h 37 min /

« Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose » conseillait Voltaire. Depuis Jules Ferry c’est à cette tache que s’est employée l’école publique, notamment en Histoire, inversant toutes nos gloires pour en faire des hontes imprimées dans nos cœurs. Le système a si bien fonctionné, que le peuple de France a même été dépouillé du réflexe le plus naturel, le plus vital: le réflexe d’auto-défense que notre Créateur a pourtant mis en chacun de nous.

La courte vidéo ci-dessous, démontre de façon lumineuse:
La vérité sur les croisades face à l’impérialisme islamique

https://youtu.be/I_To-cV94Bo

Les Franc-maçons cosmopolites qui ont pris le pouvoir en France en 1789 ne l’ont plus lâché, s’ingéniant à faire de fiers catholiques Français, des êtres croulant sous le poids de fautes imaginaires. Les Francs-maçons ont accompli ce désastre et le poursuivent, adossés à l’Islam leur religion complice. Ils n’ont cessé depuis la prise défensive de l’Algérie, de nous l’imposer comme une religion « victimisée », tandis que les Français autochtones, catholiques, ne seraient que d’abominables colonisateurs, exploiteurs des gentils musulmans, et spoliateurs des richesses du monde.

La guerre sainte islamique pour piller et faire des esclaves

Or, l’Islam depuis l’origine trouve principalement sa raison d’être dans le pillage et l’esclavage qui ont été ses principales sources de revenus. La guerre, les razzias, le pillage, l’esclavage, qui trouvent leurs sources dans la Coran, sont les secrets du succès de l’Islam et de son impérialisme mondialiste depuis qu’il existe. En effet, la guerre sainte, d’après le Coran, conduit à un prétendu paradis islamique, caractérisé par sa lubricité. Or toutes les terres non soumises à l’Islam sont des objets de guerre sainte (Djihad). Et c’est dans la guerre, et les razzias que l’islam puise ses principales sources de revenu: le pillage et l’ esclavage. Les esclaves ont été sa plus grande motivation tout au long des guerres qu’il n’a cessé et ne cesse d’infliger au monde depuis Mahomet au VIIè siècle. L’Islam est un fléau inégalé, parmi toutes les calamités de l’Histoire que le monde a subies; il s’est additionné à l’époque contemporaine d’un fléau aussi terrible, quoique moins chargé historiquement du fait de sa prise de pouvoir plus tardive, la Franc-maçonnerie cosmopolite qui avance masquée.

La conquête défensive de la Régence d’Alger par la France

C’est pour mettre un terme au pillage en Méditerranée et au commerce des esclaves chrétiens que le roi Chales X, durant la courte période de la Restauration, s’est résolu à conquérir Alger, libérant de ce fait des milliers d’esclaves chrétiens, qui non seulement constituaient une main d’œuvre gratuite et corvéable à merci, une source de plaisirs abominables par l’exploitation dans les harems des femmes et des jeunes garçons, mais en plus une prodigieuse source de revenus ponctionnés en terres chrétiennes par le système des rançons. Système que nous voyons encore à l’œuvre de nos jours avec des otages échangés contre de fabuleuses rançons réclamées aux gouvernements, notamment français.

Jusqu’à la prise d’Alger, les chrétiens n’avaient trouvé pour récupérer les personnes enlevées à leur affection par ces barbares, que la charité de congrégations religieuses qui récoltaient en Europe de l’or pour racheter les chrétiens et leur rendre la liberté. Sublimes et saintes œuvres qui ont donné d’innombrables saints et héros, mais qui, malheureusement, nourrissaient un système abject, en l’absence d’opérations militaires d’envergure et concertées de la part des États chrétiens.

La chasse islamique aux esclaves, pour le sexe et l’argent

De sorte qu’il y avait comme aujourd’hui, un transfert constant de l’or (ou de devises actuellement) des terres chrétiennes vers l’Islam. Aujourd’hui, les otages servent encore, soit de boucliers humains comme en Syrie, en Irak et ailleurs, soit d’échange contre de très fortes rançons payées par les État. Des rançons que les autorités républicaines ne veulent pas reconnaître, mais que les experts rapportent à chaque fois que des otages sont libérés des griffes des musulmans, avec les sommes versées comme c’est le cas pour la dernière otage ramenée du Yémen. Et d’ailleurs où serait l’avantage pour les preneurs d’otages de faire chanter les autorités du pays de leurs captifs s’ils n’obtenaient pas de compensation à la mesure dudit pays?

A notre époque, les devises partent également en flux continu vers les zones musulmanes par les gains de toutes natures récoltés en Europe par les immigrés, -dont les aides sociales. Des gains de toute nature qui sont envoyés chaque mois depuis des dizaines d’années. Sommes de plus en plus importantes avec l’afflux de plus en plus important d’immigrés.

La colonisation au service du mondialisme

Après quelques tentatives infructueuses au cours des siècles pour faire cesser les rafles de chrétiens et les pillages, par les États catholiques Méditerranéens, il a fallu attendre la Restauration et Charles X, pour qu’enfin un État, la France en l’occurrence, prenne le problème en main. La prise de la Régence d’Alger en 1830 par les troupes françaises de Charles X a été conduite, plus ou moins, dans l’esprit des croisades. Malheureusement la Restauration a expiré peu de temps après la prise d’Alger en 1830, et Louis-Philippe a succédé à Charles X. Or Louis-Philippe était un sceptique, fortement influencé par les idées maçonniques de la Révolution; il a aussitôt mis un terme à la conquête chrétienne d’Alger et a inauguré une politique qui a favorisé l’Islam en Algérie, au détriment du christianisme, comme si l’Islam était vainqueur et le christianisme vaincu. L’héroïsme du premier évêque d’Algérie, Mgr Dupuch et des prêtres et religieux qui durent arracher au pouvoir français le droit d’exercer et de dispenser la charité catholique au moins aux catholiques, a été parfois épaulé par certains officiers supérieurs de l’Armée, comme le général Bugeaud, mais à côté de ceux-ci, d’autres cadres de l’Armée se sont comportés en ennemis déclarés du catholicisme au profit de l’Islam. L’administration et l’Armée étaient gangrénées par les saint-simoniens, une secte maçonnique redoutable, qui a sans cesse promu la religion islamique en rabaissant autant qu’elle a pu les œuvres catholiques, interdites de prosélytisme. La révolution de 1848 a chassé Louis-Philippe, mais les saint-simoniens sont restés en place et ont poursuivi leur travail de sape et d’inversion historique qu’ils avaient commencé. Cette politique coloniale anti-chrétienne n’a pratiquement plus changé jusqu’à la décolonisation, et se poursuit pire que jamais avec le Grand remplacement.


L’impérialisme barbare islamique inauguré au VIIème siècle, s’est renforcé au XIX ème siècle des frères maçons de la République universelle. Depuis, une même fascination diabolique les unit pour un impérialisme mondiale contre la chrétienté et plus particulièrement le catholicisme. Un catholicisme maintenant trahi au plus haut niveau par sa hiérarchie elle-même. Le christianisme cerné se retrouve le dos au mur. Il va falloir se battre! Le Christ comptera Ses fidèles lorsqu’Il reviendra dans Sa gloire départager le bon grain de l’ivraie.

Lire du chanoine Jules Tournier: « la Conquête religieuse de l’Algérie 1830-1845 ».





Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités