Esclavage, terrorisme et Islam: les racines historiques et m

Critique du Coran et ses versets - Chronologie - Histoire - Versets abrogés, Critique constructive des hadiths - quel apport dans la vie d'un musulman ? La réalité de la charia et de ses horreurs un peu partout dans le monde. Comment l'islam règle la vie des gens - comment les religieux oppressent le peuple
Avatar du membre
Ouvalmonde
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 435
Enregistré le : ven. 17 août 2012 17:57
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: religion de terrorisme !!!

Message non lupar Ouvalmonde » sam. 13 avr. 2013 19:39

Dernier message de la page précédente :

C'est super grave.
En même temps, quand on commence à autoriser la construction de minarets faut pas s'étonner.
Tous les habitants qui ne sont pas musulmans devraient porter plainte pour nuisance sonore.
J'imagine que c'est un endroit où il n'en reste plus beaucoup.


La religion existe depuis que le premier hypocrite a rencontré le premier imbécile ! - attribué à Voltaire

Je ne sais pas si Dieu existe. Mais s'il existe, j'espère qu'il a une bonne excuse. - Woody Allen


Avatar du membre
Amada
Sous-lieutenant Virtuel
Sous-lieutenant Virtuel
Messages : 2885
Enregistré le : sam. 18 sept. 2010 20:01
Localisation : Marseille
Gender : Female
Status : Hors ligne

Esclavage, terrorisme et Islam: les racines historiques et m

Message non lupar Amada » mar. 11 juin 2013 16:47

Esclavage, terrorisme et Islam: les racines historiques et menace contemporaine

La Syrie est l’exemple actuel le plus flagrant

Le Dr. Hammonds possède un doctorat en théologie. Il est né au Cap en 1960, a grandi en Rhodésie et s’est converti au christianisme en 1977.

Voici un texte adapté du livre de Peter Hammond: Esclavage, terrorisme et Islam: les racines historiques et menace contemporaine

L’islam n’est pas une religion, ni une secte. Dans sa forme la plus complète, c’ est un, système complet total qui gère 100 % de la vie.

L’Islam a des composantes religieuses, juridiques, politiques, économiques, sociales et militaires. Le caractère religieux n’est qu’une facette parmi tous les autres composants.

L’Islamisation commence quand il y a des musulmans en nombre suffisant dans un pays et qui commencent à agiter leurs privilèges religieux.

Lorsque les sociétés politiquement correctes, tolérantes et multiculturelles se soumettent aux demandes des musulmans pour leurs privilèges religieux, d’autres éléments ont tendance à poindre également ..

Voilà comment cela fonctionne:

Tant que la population musulmane reste autour ou à moins de 2% dans un pays donné, ils seront pour la plupart considérés comme épris de paix.
.............................
Suite: http://www.israel-flash.com/2013/06/esc ... z2Vv2RLqxB


"Connais-toi toi-même" (Socrate)
Mon forum des apostats de l'islam:
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Avatar du membre
Maried
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5857
Enregistré le : mer. 2 sept. 2009 15:19
Gender : Female
Status : Hors ligne

Re: religion de terrorisme !!!

Message non lupar Maried » sam. 22 juin 2013 10:22

Image


"Qui n'empêche pas le mal le favorise"
Cicéron
_________________________________________________
ImageImageImage
ImageImage

Avatar du membre
Maried
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5857
Enregistré le : mer. 2 sept. 2009 15:19
Gender : Female
Status : Hors ligne

Re: Esclavage, terrorisme et Islam: les racines historiques

Message non lupar Maried » mer. 26 juin 2013 12:01

Image


"Qui n'empêche pas le mal le favorise"
Cicéron
_________________________________________________
ImageImageImage
ImageImage


Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19833
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Esclavage, terrorisme et Islam: les racines historiques

Message non lupar yacoub » lun. 20 juil. 2015 12:49

Le « Frère Rachid », un ex-musulman marocain, anime tous les jeudi soir une émission en arabe intitulée Sou’âl jarî’ (Daring question – Question audacieuse) sur la chaine satellitaire Al-Hayat basée aux États-Unis.

Il dialogue avec des dignitaires religieux et des chercheurs musulmans ainsi qu’avec des ex-musulmans. Il commente souvent les textes fondateurs en islam relatifs à la violence contre les non-musulmans et portant atteinte à la dignité humaine. Grâce à cette émission, il est devenu l’animateur-phare de cette chaine de langue arabe, regardée par plusieurs millions de musulmans dans le monde.

https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=V1TkGYQq_n8



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19833
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Esclavage, terrorisme et Islam: les racines historiques

Message non lupar yacoub » ven. 14 août 2015 16:44

2.193 / U)
Et combattez-les jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S'ils cessent, donc plus d'hostilités, sauf contre les injustes.


(4.56 / U) Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d'autres peaux en échange afin qu'ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage!

(4.91 / K) Ils ont voulu vous rendre infidèles comme eux, afin que vous soyez tous égaux. Ne formez point de liaisons avec eux jusqu'à ce qu'ils aient quitté leur pays pour la cause du Seigneur. S'ils retournaient à l'infidélité, saisissez-les et mettez-les à mort partout où vous les trouverez. Ne cherchez parmi eux ni protecteur ni ami

(5.33 / U) La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas; et dans l'au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment

(8.7 / U) (Rappelez-vous), quand Allah vous promettait qu'une des deux bandes sera à vous. "Vous désiriez vous emparer de celle qui était sans armes, alors qu'Allah voulait par Ses paroles faire triompher la vérité et anéantir les mécréants jusqu'au dernier.

(8.12 / U) Et ton Seigneur révéla aux Anges : "Je suis avec vous : affermissez donc les croyants. Je vais jeter l'effroi dans les cœurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous et frappez-les sur tous les bouts des doigts.

(8.14 / U) Voilà (votre sort); goûtez-le donc ! Et aux mécréants le châtiment du Feu (sera réservé).

(8.50 / U) Si tu voyais, lorsque les Anges arrachaient les âmes aux mécréants ! Ils les frappaient sur leurs visages et leurs derrières, (en disant) : "Goûtez au châtiment du Feu.

==================================

C'est la Parole d'Allah qui est Puissant et Sage.

Tous ceux, musulmans, qui l'ont remise en question ont été, je dois le dire, mis à mort de façon halal

La liste est longue, très longue des crimes du mahométisme.

Alors que la chrétienté n'arrête pas de faire sa repentance sur la mort de Giordano Bruno et même sur Galilée qui n'a jamais été vraiment persécuté par l’Église
puisqu'il était protégé du Pape.

Jamais aucun mahométan n'a pleuré la mort de Halladj, appelé le Christ de l'islam, puisqu'il a été crucifié comme lui,
qu'on lui a coupé la langue, qu'on lui a crevé les yeux et que après sa mort,
des Nobles Mahométans ont brûlés son corps et ont jeté ses cendres dans le fleuve Euphrate.

C'est l'Occident chrétien qui a vu dans Halladj, un saint chrétien, pas le mahométisme.

2.193%20/%20U%29%0AEt%20combattez-les%20jusqu%27%C3%A0%20ce%20qu%27il%20n%27y%20ait%20plus%20d%27association%20et%20que%20la%20religion%20soit%20enti%C3%A8rement%20%C3%A0%20Allah%20seul.%20S%27ils%20cessent,%20donc%20plus%20d%27hostilit%C3%A9s,%20sauf%20contre%20les%20injustes.%0A%0A%0A%284.56%20/%20U%29%20Certes,%20ceux%20qui%20ne%20croient%20pas%20%C3%A0%20Nos%20Versets,%20%28le%20Coran%29%20Nous%20les%20br%C3%BBlerons%20bient%C3%B4t%20dans%20le%20Feu.%20Chaque%20fois%20que%20leurs%20peaux%20auront%20%C3%A9t%C3%A9%20consum%C3%A9es,%20Nous%20leur%20donnerons%20d%27autres%20peaux%20en%20%C3%A9change%20afin%20qu%27ils%20go%C3%BBtent%20au%20ch%C3%A2timent.%20Allah%20est%20certes%20Puissant%20et%20Sage!%0A%0A%284.91%20/%20K%29%20Ils%20ont%20voulu%20vous%20rendre%20infid%C3%A8les%20comme%20eux,%20afin%20que%20vous%20soyez%20tous%20%C3%A9gaux.%20Ne%20formez%20point%20de%20liaisons%20avec%20eux%20jusqu%27%C3%A0%20ce%20qu%27ils%20aient%20quitt%C3%A9%20leur%20pays%20pour%20la%20cause%20du%20Seigneur.%20S%27ils%20retournaient%20%C3%A0%20l%27infid%C3%A9lit%C3%A9,%20saisissez-les%20et%20mettez-les%20%C3%A0%20mort%20partout%20o%C3%B9%20vous%20les%20trouverez.%20Ne%20cherchez%20parmi%20eux%20ni%20protecteur%20ni%20ami%0A%0A%285.33%20/%20U%29%20La%20r%C3%A9compense%20de%20ceux%20qui%20font%20la%20guerre%20contre%20Allah%20et%20Son%20messager,%20et%20qui%20s%27efforcent%20de%20semer%20la%20corruption%20sur%20la%20terre,%20c%27est%20qu%27ils%20soient%20tu%C3%A9s,%20ou%20crucifi%C3%A9s,%20ou%20que%20soient%20coup%C3%A9es%20leur%20main%20et%20leur%20jambe%20oppos%C3%A9es,%20ou%20qu%27ils%20soient%20expuls%C3%A9s%20du%20pays.%20Ce%20sera%20pour%20eux%20l%27ignominie%20ici-bas;%20et%20dans%20l%27au-del%C3%A0,%20il%20y%20aura%20pour%20eux%20un%20%C3%A9norme%20ch%C3%A2timent%0A%0A%288.7%20/%20U%29%20%28Rappelez-vous%29,%20quand%20Allah%20vous%20promettait%20qu%27une%20des%20deux%20bandes%20sera%20%C3%A0%20vous.%20%22Vous%20d%C3%A9siriez%20vous%20emparer%20de%20celle%20qui%20%C3%A9tait%20sans%20armes,%20alors%20qu%27Allah%20voulait%20par%20Ses%20paroles%20faire%20triompher%20la%20v%C3%A9rit%C3%A9%20et%20an%C3%A9antir%20les%20m%C3%A9cr%C3%A9ants%20jusqu%27au%20dernier.%0A%0A%288.12%20/%20U%29%20Et%20ton%20Seigneur%20r%C3%A9v%C3%A9la%20aux%20Anges%20:%20%22Je%20suis%20avec%20vous%20:%20affermissez%20donc%20les%20croyants.%20Je%20vais%20jeter%20l%27effroi%20dans%20les%20c%C5%93urs%20des%20m%C3%A9cr%C3%A9ants.%20Frappez%20donc%20au-dessus%20des%20cous%20et%20frappez-les%20sur%20tous%20les%20bouts%20des%20doigts.%0A%0A%288.14%20/%20U%29%20Voil%C3%A0%20%28votre%20sort%29;%20go%C3%BBtez-le%20donc%20!%20Et%20aux%20m%C3%A9cr%C3%A9ants%20le%20ch%C3%A2timent%20du%20Feu%20%28sera%20r%C3%A9serv%C3%A9%29.%0A%0A%288.50%20/%20U%29%20Si%20tu%20voyais,%20lorsque%20les%20Anges%20arrachaient%20les%20%C3%A2mes%20aux%20m%C3%A9cr%C3%A9ants%20!%20Ils%20les%20frappaient%20sur%20leurs%20visages%20et%20leurs%20derri%C3%A8res,%20%28en%20disant%29%20:%20%22Go%C3%BBtez%20au%20ch%C3%A2timent%20du%20Feu.%0A%0A==================================%0A%0AC%27est%20la%20Parole%20d%27Allah%20qui%20est%20Puissant%20et%20Sage.%0A%0ATous%20ceux,%20musulmans,%20qui%20l%27ont%20remise%20en%20question%20ont%20%C3%A9t%C3%A9,%20je%20dois%20le%20dire,%20mis%20%C3%A0%20mort%20de%20fa%C3%A7on%20halal%0A%0ALa%20liste%20est%20longue,%20tr%C3%A8s%20longue%20des%20crimes%20du%20mahom%C3%A9tisme.%0A%0AAlors%20que%20la%20chr%C3%A9tient%C3%A9%20n%27arr%C3%AAte%20pas%20de%20faire%20sa%20repentance%20sur%20la%20mort%20de%20Giordano%20Bruno%20et%20m%C3%AAme%20sur%20Galil%C3%A9e%20qui%20n%27a%20jamais%20%C3%A9t%C3%A9%20vraiment%20pers%C3%A9cut%C3%A9%20par%20l%E2%80%99%C3%89glise%0Apuisqu%27il%20%C3%A9tait%20prot%C3%A9g%C3%A9%20du%20Pape.%0A%0AJamais%20aucun%20mahom%C3%A9tan%20n%27a%20pleur%C3%A9%20la%20mort%20de%20Halladj,%20appel%C3%A9%20le%20Christ%20de%20l%27islam,%20puisqu%27il%20a%20%C3%A9t%C3%A9%20crucifi%C3%A9%20comme%20lui,%0Aqu%27on%20lui%20a%20coup%C3%A9%20la%20langue,%20qu%27on%20lui%20a%20crev%C3%A9%20les%20yeux%20et%20que%20apr%C3%A8s%20sa%20mort,%0Ades%20Nobles%20Mahom%C3%A9tans%20ont%20br%C3%BBl%C3%A9s%20son%20corps%20et%20ont%20jet%C3%A9%20ses%20cendres%20dans%20le%20fleuve%20Euphrate.%0A%0AC%27est%20l%27Occident%20chr%C3%A9tien%20qui%20a%20vu%20dans%20Halladj,%20un%20saint%20chr%C3%A9tien,%20pas%20le%20mahom%C3%A9tisme.%0A%0A%5Bvideo%5Dhttps://youtu.be/_38N8mUzmcM




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19833
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Esclavage, terrorisme et Islam: les racines historiques et m

Message non lupar yacoub » sam. 9 janv. 2016 13:17

http://www.lejdd.fr/Societe/L-assaillan ... age-767471

L'assaillant du commissariat identifié par son entourage

Même s'"il est encore trop tôt pour parler d'identification formelle", plusieurs personnes de l'entourage de l'homme abattu jeudi à Paris
l'ont reconnu sur sa photo vendredi : l'assaillant s’appellerait Tarek Belgacem. L'homme est Tunisien et non Marocain, comme il l'avait
déclaré lors d'une affaire de vol en 2013.

Tarek Belgacem. Ce serait le véritable nom de l'homme abattu jeudi devant un commissariat parisien et non Sallah Ali, comme l'assaillant
l'avait déclaré quand il avait été arrêté pour vol en 2013. "Plusieurs personnes de l'entourage de Tarek Belgacem, se présentant comme son
cousin et ses parents, ont notamment reconnu sa photo", a déclaré à l'AFP une source proche de l'enquête. "Il y a donc une très forte
probabilité" que ce soit lui "mais il est encore trop tôt pour parler d'identification formelle", a ajouté cette source.

Itélé et BFMTV affirmaient vendredi après-midi que l'homme s'appellerait Tarek Belkacem. Ce nom correspond à celui écrit dans sa
revendication trouvée la veille sur son corps. Car, selon une autre source proche de l'enquête, le message indiquait : "Je suis Abou Jihad
Tounsi, Tarek Belgacem (Tunis)."

En 2013, il se présentait comme un SDF né en 1995 au Maroc

Aucun des deux noms, Tarek Belgacem et Sallah Ali, n'est connu des services antiterroristes. Mais jeudi soir, les analyses des empreintes relevées sur l'homme, tué par des policiers alors qu'il forçait les barrières placées devant le commissariat de la Goutte d'Or en brandissant un hachoir de boucher, au cri de "Allah Akbar" (Dieu est le plus grand, en arabe) ont révélé qu'il était connu des services de
police. Mis en cause en 2013 dans une affaire de vol à Sainte-Maxime (Var), ses empreintes avaient alors été prises et l'homme avait déclaré aux gendarmes s'appeler Sallah Ali. Il se présentait comme un sans domicile fixe, né en 1995 à Casablanca au Maroc.

Vendredi matin, le procureur de Paris François Molins se disait néanmoins "pas du tout certain que l'identité qu'il a donnée soit réelle". "Cette identité est contredite par un papier manuscrit" trouvé sur lui, "sur lequel il y a la profession de foi musulmane, un drapeau de Daech dessiné, et son nom, mais (...) il se dit Tunisien et pas Marocain", disait-il sur France Inter.

Outre l'identification, les enquêteurs s'intéressent également à un téléphone portable trouvé en sa possession et "doté d'une puce allemande", selon le procureur de Paris



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19833
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Esclavage, terrorisme et Islam: les racines historiques et m

Message non lupar yacoub » lun. 11 janv. 2016 15:54

Je vous demande de vous hachoir et de bien écouter ça car c'est à choir :

-Le commissariat n'a jamais existé, c’était un hologramme.
-Le terroriste n'a jamais existé, c'était un punk enrubé qui attendait le grand choir.

Vous êtes bien hachis ?
Une dernière info à vous en décrocher la mâchoire :

Un témoin a vu un mou choir.
Plein de sang.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19833
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Esclavage, terrorisme et Islam: les racines historiques et m

Message non lupar yacoub » ven. 18 mars 2016 20:09

Image

Le petit soldat d'Allah Salah Abdessalem vient de signer sa reddition. C'est rare qu'un soldat d'Allah se rende entier aux mécréants et qui va ainsi être jugé ugé par la justice des hommes, à moins que ses avocats n'introduisent une requête en suspicion légitime à cause de l'impéritie et l'incompétence de notre justice pour juger un musulman de son envergure qui ne reconnaît que les lois d'Allah qui sont les seules qui sont dignes de lui. Il y a déjà eu un précédent au Canada où le terroriste a récusé la justice canadienne au motif qu'un musulman ne peut être jugé que par la justice d'Allah. Et comme c'est Allah qui tue à travers lui et endosse la responsabilité de l'acte, on peut aisément imaginer qu'il sera disculpé de son crime car Allah ne se condamne pas lui. Il est au-dessus de ses propres lois. La morale juridique musulmane a ses règles que le droit humain ignore.
Les siens auraient préféré le savoir explosé avec sa ceinture pour rejoindre le bordel d'Allah car toutes leurs théories échafaudées sur le complot occidentalo-sioniste qui aurait armé la main des soldats d'Allah le 13 novembre va prendre un sacré coup de glaive dans l'aile d'une part et d'autre part son manque de bravoure va lui coûté cher. Allah n'aime pas ses soldats qui ne se tuent pas pour lui. Le bon soldat est celui qui se tue et tue dans son sentier.

Bravo aux policiers belges et français de l'avoir capturé vivant. Mais si cette coopération franco-belge avait fonctionné plutôt peut-être que que 130 vies humaines auraient été épargnées et les blessés ne lle seraient pas pour le reste de leur vie.

Son arrestation ne va pas réparer le mal que ce monstre de haine avait causé. Il a tué la vie et a plongé tout un peuple dans l'horreur pour l'ignoble cause de son Allah qui fait le malheur des hommes depuis 1437 ans.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19833
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Esclavage, terrorisme et Islam: les racines historiques et m

Message non lupar yacoub » jeu. 7 juil. 2016 18:13

Le 13 novembre 2015, Salim Toorabally, vigile du Stade de France, fait preuve de professionnalisme et de lucidité en empêchant, à plusieurs reprises, un terroriste islamique de pénétrer dans l'enceinte du stade qui accueille le match amical France-Allemagne. Avec courage, il porte assistance aux victimes du kamikaze et protège les spectateurs qui quittent les tribunes à la fin du match. Quelques jours plus tard, il collabore avec la police pour faire avancer l'enquête. Honoré par les plus hautes autorités de L’État, invité dans le monde entier pour porter témoignage , Salim Toorabally est devenu le héros du stade de France, un héros Français.

https://www.youtube.com/watch?v=FmHVlN_bMbY

https://www.youtube.com/watch?v=FmHVlN_bMbY



Avatar du membre
Proust
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2067
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 14:06
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Esclavage, terrorisme et Islam: les racines historiques et m

Message non lupar Proust » mer. 27 juil. 2016 15:24

http://ripostelaique.com/terrorisme-cor ... islam.html

Le terrorisme est au Coran ce que la haine du non-musulman est à l’islam

C’est un pléonasme que d’affirmer que le Coran encourage le terrorisme, puisqu’il lui est consubstantiel, tellement imbriqués l’un dans l’autre qu’ils n’en font qu’un comme si on disait que Mein Kamp appelait à la haine du juif alors qu’elle est sa sève et son liquide rachidien. Ils sont les deux faces de la médaille islamique. Sans le terrorisme l’islam n’aurait pas perduré. Il n’y a pas de lecture contextuelle à faire, il y a la vérité des mots et des commandements coraniques. De la même façon que les musulmans ne sont pas en droit d’interpréter la parole prétendument sacrée d’Allah, (S.3, V.7) qui est censée être une vérité implacable et sans équivoque, il convient de la prendre au pied de la lettre et de la retourner comme contre-argument aux promoteurs de l’innocence du Coran.

Les versets sont ce qu’ils sont mais ils se suffisent d’eux-mêmes pour prendre de contre-pieds le déni des musulmans quant à l’interconnexion entre le Coran et le terrorisme, du latin terreur qui consiste mettre les populations civiles sous pressions psychologiques intenables en l’installant dans un climat de peur et de frayeur au moyen du recours à la violence illégitime et aveugle à des fins religieuses, politiques et idéologiques qui visent en premier lieu les populations civiles, qui est « crime la vie humaine » selon l’expression de Jacques Derrida.

L’effroi qu’Allah veut jeter dans le coeur des mécréants est-ce une manifestation de son amour pour le genre humain non-musulman ? A moins que ce soit Mahomet qui l’ait décrété dans la sourate du butin, verset 12 : » Je vais jeter l’effroi dans le coeur des mécréants » et qu’il appelle à les frapper gentiment au-dessus des cous et surtout sur les bouts des doigts, toujours dans le même verset.

Comment traduire autrement ce sentiment de haine viscérale d’Allah pour ceux qui ne lui pas signé un chèque en blanc pour lui et son prophète si ce n’est par les verbes terrifier, terroriser, épouvanter, faire régner un vent de panique, figer dans la peur celui qui ne croit pas ce en quoi je crois, un ennemi dangereux pour ma religion. Comment un être impur et mangeur de cochon ose-t-il mettre en doute la vérité après qu’elle fut clairement apparue et qu’il ne veut pas voir, aveugle, inconscient et insouciant qu’il est, il ne rend pas compte qu’il signe son propre arrêt de mort. (S.8.V.6).

Le Coran n’a pas un dépliant publicitaire qui vante les mérites du terrorisme, c’est un code de règles fondamentales qui conditionnent et façonnent le comportement des musulmans, structurent leurs pensées et influent et motivent leurs actes.

Plutôt que de chercher à savoir si le Coran est un catalyseur du terrorisme, on devrait se demander si le Coran avait édicté des lois qui exhortent les musulmans au respect absolu de la vie humaine et de leur tendre la main, de les accepter tels qu’ils sont, de ne pas les diaboliser et les abhorrer, en toute évidence, le terrorisme ne serait pas accolé à l’image de l’islam.

Le Coran n’enseigne pas aux musulmans l’amour de son prochain différent de soi, il comprend tous les ferments de la question de la solution finale pour l’humanité qui n’a pas emprunté sa voie, « Allah voulait par ses paroles faire triompher la vérité et anéantir les mécréants jusqu’au dernier » (S.8.V.7)

Ses laudateurs-complices de crimes contre la vie humaine devraient avoir la décence morale et intellectuelle d’expliquer à leurs contradicteurs pourquoi autant d’acharnement haineux dans le Coran à l’égard des non-musulmans ?
Pourquoi ceux qui désobéissent à Allah, en quoi de surcroît lui ont-ils désobéi, sont-ils jugés comme des vulgaires criminels alors qu’ils n’ont pas le sang humain ? Le terrorisme est l’intimidation et la menace brandie à leur adresse pour « désobéi à Allah et à son messager, et quiconque leur désobéit, ne peut échapper à la dureté de sa punition (S.8.V.13) et au châtiment du feu qui leur est réservé (S.8V.13).

« O vous qui croyez quand vous rencontrez l’armée des mécréants en marche, ne leur tournez point le dos » (S.8.V.15). En d’autres termes, Il est permis de les combattre, de frapper les et de les plonger dans l’horreur partout où vous les rencontrez, dans leurs stades, salles de concerts, terrasses de cafés, gares, stations de métros, aéroports. Ils ne doivent pas avoir la vie sauve tant qu’ils n’ont pas adopté le Coran comme leur loi fondamentale et s’ils meurent, « Ce n’est pas vous qui les avez tués : mais c’est Allah qui les a tués. » (S.8.V.17)
Tuer le mécréant en toute impunité coranique, ce n’est plus qu’une incitation à la violence c’est un permis de tuer sans crainte et avec la bénédiction d’Allah.

Avec un prophète du carnage et un Allah de la terreur érigée en loi sacrée, les musulmans ont l’embarras du choix. Et leurs sentiments pour les non-musulmans sont immanquablement la résultante de leur enseignement coranique.
En réalité, ces vies que les terroristes ont fauchées sont après tout celles des infidèles les « pires bêtes auprès d’Allah »(S.8.V.55)

Salem Ben Ammar


Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice.
George Orwell.

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19833
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Esclavage, terrorisme et Islam: les racines historiques et m

Message non lupar yacoub » dim. 30 juil. 2017 13:27

Le terrorisme musulman.

Andre VLTCHEK
Il y a cent ans, il aurait été inimaginable de voir deux hommes musulmans entrer dans un café ou un transport en commun, puis se faire exploser, en tuant des dizaines. Ou de massacrer l’équipe d’un magazine satirique à Paris ! C’eut été inconcevable.
Quand vous lisez les mémoires de Edward Said, ou que vous parlez à des vieux à Jérusalem-Est, il est clair que la grande partie de la société palestinienne était résolument laïque et modérée. On se souciait de la vie, de la culture et même de la mode, plus que de dogmes religieux.
On pourrait dire la même chose à propos de nombreuses autres sociétés musulmanes, dont celles de la Syrie, de l’Irak, de l’Iran, de l’Egypte et de l’Indonésie. Les vieilles photos parlent d’elles-mêmes. C’est pourquoi il est si important d’étudier les anciennes images encore et encore, avec soin.

L’islam n’est pas seulement une religion ; c’est aussi une énorme culture, une des plus grandes de la Terre, qui a enrichi notre humanité avec certaines des réalisations scientifiques et architecturales les plus importantes, et d’innombrables découvertes dans le domaine de la médecine. Les musulmans ont écrit de la poésie magnifique, et composé de la belle musique. Mais surtout, ils ont développé certains des premières structures sociales dans le monde, dont d’énormes hôpitaux publics et les premières universités au monde, comme l’Université Al Quaraouiyine à Fès, au Maroc.
L’idée de « social » était naturel chez de nombreux politiciens musulmans, et si l’Occident n’avait pas brutalement interféré en renversant les gouvernements de gauche et en mettant sur le trône les alliés fascistes de Londres, Washington et Paris, presque tous les pays musulmans, dont l’Iran, l’Egypte et l’Indonésie, seraient probablement socialistes aujourd’hui, sous la houlette de dirigeants très modérés et majoritairement laïcs.

Dans le passé, de nombreux dirigeants musulmans se sont levés contre le contrôle du monde par l’occident, et de grandes figures comme le président indonésien, Ahmet Sukarno, étaient proches des partis et des idéologies communistes. Sukarno a même forgé un mouvement anti-impérialiste mondial, le mouvement des non-alignés, qui a été clairement défini au cours de la Conférence de Bandung en Indonésie, en 1955.
C’était un contraste frappant avec la chrétienté conservatrice, orientée vers les élites, qui prévalait chez nous avec ses dirigeants fascistes et ses colonialistes, avec ses rois, ses commerçants et ses grandes oligarchies.
Pour l’Empire, l’existence et la popularité des dirigeants musulmans progressistes, marxistes, régissant le Moyen-Orient ou l’Indonésie riche en ressources naturelles, était quelque chose de tout à fait inacceptable. S’ils consacraient leurs richesses naturelles à améliorer la vie de leurs populations, qu’allait-il en rester pour l’Empire et ses sociétés ? Il fallait l’arrêter par tous les moyens. L’Islam devait être divisé et infiltré par des radicaux et des cadres anti-communistes et ceux qui se fichent pas mal du bien-être de leur peuple.

Presque tous les mouvements radicaux de l’islam d’aujourd’hui, partout dans le monde, sont liés au wahhabisme, une secte réactionnaire ultra-conservatrice de l’Islam, qui contrôle la vie politique de l’Arabie Saoudite, le Qatar et d’autres fidèles alliés de l’Occident dans le Golfe.
Pour citer le Dr Abdullah Mohammad Sindi :
« Selon les archives historiques, il est très clair que, sans l’aide des Britanniques, ni le wahhabisme, ni la Maison des Saoud n’existeraient aujourd’hui. Le wahhabisme est un mouvement fondamentaliste d’inspiration britannique dans l’Islam. Grâce à sa défense de la Maison des Saoud, les États-Unis soutiennent également le wahhabisme directement et indirectement indépendamment des attaques terroristes du 11 Septembre, 2001. Le wahhabisme est violent, d’extrême-droite, ultra-conservateur, rigide, extrémiste, réactionnaire, sexiste, et intolérant ... »
L’Occident a donné son plein appui aux wahhabites dans les années 1980. Ils ont été utilisés, financés et armés, après que l’Union Soviétique eut été attirée dans l’Afghanistan et dans une guerre acharnée qui a duré de 1979 à 1989. À la suite de cette guerre, l’Union Soviétique s’est effondrée, épuisée à la fois économiquement et psychologiquement.
Les Moudjahidine, qui combattaient les Soviétiques ainsi que le gouvernement de gauche à Kaboul, ont été encouragés et financés par l’Occident et ses alliés. Ils sont venus des quatre coins du monde musulman, pour livrer une « guerre sainte » contre les infidèles communistes.
Selon les archives du Département d’Etat des Etats-Unis :
« Des contingents de soi-disant Arabes afghans et de combattants étrangers voulaient mener le djihad contre les communistes athées. Parmi eux était un jeune Saoudien nommé Oussama ben Laden, dont le groupe arabe a fini par devenir al-Qaïda »,
Parmi les groupes radicaux musulmans créés et injectés dans divers pays musulmans par l’Occident, on trouve al-Qaïda, mais aussi, plus récemment, ISIS (également connus comme ISIL – ou Etat Islamique - NdT). ISIS est une armée extrémiste qui est née dans les « camps de réfugiés » sur les frontières turco-syriennes et jordano-syriennes, et qui a été financée par l’OTAN et l’Occident pour lutter contre le gouvernement syrien (laïc) de Bachar al-Assad.
Ces implants radicaux ont servi à plusieurs fins. L’Occident les utilise comme des sous-traitants dans les guerres menées contre ses ennemis - les pays qui sont encore à travers du chemin de la domination totale du monde par l’Empire. Ensuite, à un moment donné, lorsque ces armées extrémistes « échappent à tout contrôle » (elles le font toujours), elles pourront servir d’épouvantails et comme justification de la « guerre contre le terrorisme », ou, comme lorsque ISIS a pris la ville de Mossoul, comme une excuse pour un réengagement des troupes occidentales en Irak.
Des histoires sur les groupes musulmans radicaux ont été constamment exposées sur les premières pages des journaux et des magazines, ou montrées sur les écrans de télévision, rappelant aux lecteurs « à quel point le monde est vraiment dangereux », « combien l’intervention de l’Occident est importante », et par conséquent, combien la surveillance est importante, combien les indispensables mesures de sécurité le sont ainsi que les énormes budgets de « défense » et les guerres contre d’innombrables Etats voyous.

***
D’une civilisation pacifique et créative, qui penchait vers le socialisme, les nations musulmanes et l’Islam lui-même se sont retrouvés soudainement désorientés, dupés, déjoués, infiltrés par des implants religieux et idéologiques étrangers et transformés par les idéologues et les propagandistes occidentaux en une « menace considérable », les summums et les symboles du terrorisme et de l’intolérance.
La situation est totalement grotesque, mais personne ne rit - trop en sont morts ; trop a été détruit !
L’Indonésie est l’un des exemples historiques les plus frappants du fonctionnement de ces mécanismes de destruction des valeurs musulmanes progressistes
Dans les années 1950 et au début des années 1960, les Etats-Unis, l’Australie et l’Occident en général étaient de plus en plus « préoccupés » par la position progressiste, anti-impérialiste et internationaliste du président Sukarno, et de la popularité croissante du Parti communiste indonésien (PKI). Mais ils étaient encore plus préoccupés par la version éclairée, socialiste et modérée de l’Islam indonésien, qui était clairement en train de se rapprocher des idéaux communistes.
Les idéologues et « décideurs » chrétiens anti-communistes, dont le fameux jésuite Joop Beek, infiltrèrent l’Indonésie. Ils y mirent en place des organisations clandestines, idéologiques et paramilitaires, pour aider l’Occident à planifier le coup d’Etat qui pendant et après 1965 a coûté la vie de 1 à 3 millions d’êtres humains.
Façonnée en occident, la propagande anti-communiste et anti-intellectuelle propagée de manière extrêmement efficace par Joop Beek et ses cohortes a également contribué à un lavage de cerveau de nombreux membres de grandes organisations musulmanes, les poussant à rejoindre le meurtre des progressistes, immédiatement après le coup d’Etat, ignorants qu’ils étaient que ce n’était pas seulement le communisme qui avait été choisi comme la principale cible de la « cinquième colonne » chrétienne et pro-occidentale à l’intérieur de l’Indonésie, ou plus précisément, que la cible était l’Islam libéral et progressiste.
Après le coup d’Etat de 1965, le dictateur fasciste parrainé par l’Occident, le général Suharto, a employé Joop Beek comme son principal conseiller. Il s’est également appuyé idéologiquement sur les « étudiants » de Beek. Economiquement, le régime lui-même était lié à des magnats des affaires, principalement chrétiens, dont Liem Bian Kie.
Dans le pays musulman le plus peuplé de la planète, l’Indonésie, les musulmans furent mis à l’écart, leurs partis politiques « non fiables » interdits pendant la dictature, et à la fois le politique (de manière couverte) et l’économie (de manière ouverte) sont passés sous le contrôle strict d’une minorité chrétienne pro-occidentale. À ce jour, cette minorité a son réseau complexe et venimeux de guerriers anti-communistes, de cartels et de mafias d’affaires très soudés, de médias et « structures éducatives » y compris d’écoles religieuses privées, ainsi que des prédicateurs religieux corrompus (beaucoup ont joué un rôle dans les massacres de 1965), et d’autres collaborateurs à la fois avec le régime local et mondial.
L’islam indonésien a été réduit à une majorité silencieuse, majoritairement pauvre et sans aucune influence notable. Il ne fait la une des journaux que lorsque ses militants frustrés vêtus de blanc saccagent des bars, ou lorsque ses extrémistes, dont beaucoup sont liés aux Moudjahidine et la guerre soviéto-afghane, font sauter des discothèques, hôtels ou restaurants à Bali et à Jakarta.
Ou le font-ils vraiment ?
L’ancien Président de l’Indonésie et religieux musulman progressiste, Abdurrahman Wahid (forcé à démissionner par les élites), m’a dit un jour : « Je sais qui a fait sauter l’Hôtel Marriott à Jakarta. Ce n’était pas une attaque des islamistes ; c’était les services secrets indonésiens, pour justifier leur existence et leur budget, et pour plaire à l’Occident ».

***
« Je dirais que l’impérialisme occidental n’a pas tellement forgé une alliance avec les factions radicales mais qu’il les a plutôt créées », m’a dit, à Londres, mon ami et leader intellectuel musulman progressiste, Ziauddin Sardar.
Et M. Sardar de continuer :
« Il faut comprendre que le colonialisme a fait beaucoup plus que simplement endommager les nations et les cultures musulmanes. Il a joué un rôle majeur dans la suppression et la disparition éventuelle de la connaissance et de l’apprentissage, de la pensée et de la créativité, de cultures musulmanes. Le rencontre coloniale a commencé par l’appropriation de la connaissance et de l’apprentissage de l’Islam, qui est devenu la base de la « Renaissance européenne » et des « Lumières » et s’est soldé par l’éradication de cette connaissance et de l’apprentissage à la fois des sociétés musulmanes et de l’histoire elle-même. Il l’a fait à la fois par l’élimination physique - la destruction et la fermeture des établissements d’enseignement, l’interdiction de certains types de connaissances autochtones, éliminant penseurs et érudits locaux - et en réécrivant l’Histoire comme l’histoire de la civilisation occidentale qui englobe toutes les histoires mineures des autres civilisations ».
De l’espoir né après la Seconde guerre mondiale à l’obscurité totale du présent – quel chemin long et terrible ce fut !
Le monde musulman est maintenant blessé, humilié et confus, presque toujours sur la défensive.
Il est mal compris par les étrangers, et souvent même par ses propres gens qui sont fréquemment obligés de compter sur les vues occidentales et chrétiennes du monde.
Ce qui rendait la culture de l’Islam si attrayante - la tolérance, l’apprentissage, la préoccupation pour le bien-être des personnes - a été amputé de la sphère musulmane, détruite de l’étranger. Il n’en est resté que la religion.
Aujourd’hui, la plupart des pays musulmans sont gouvernés par des despotes, par les cliques militaires ou corrompus. Tous étroitement liés à l’Occident et son régime et intérêts globaux.
Comme ils l’ont fait dans plusieurs grandes nations et empires de l’Amérique centrale et du Sud, ainsi qu’en Afrique, les envahisseurs et les colonisateurs occidentaux ont réussi à anéantir totalement de grandes cultures musulmanes.
Qui furent remplacées par la cupidité, la corruption et la violence.
Il semblerait que tout ce qui est basé sur des bases différentes, non-chrétiennes, est en train d’être réduit en poussière par l’Empire. Seules survivent les cultures les plus grandes et les plus coriaces.
Chaque fois qu’un pays musulman tente de revenir à son essence, de fonctionner d’une manière socialiste ou à vocation sociale - que ce soit l’Iran, l’Egypte, l’Indonésie, ou beaucoup plus récemment l’Irak, la Libye ou la Syrie - il se voit sauvagement torturé et détruit.
La volonté de son peuple est brisé sans ménagement et les choix démocratiquement exprimés sont renversés.
Pendant des décennies, la Palestine s’est vue refuser la liberté, ainsi que ses droits humains fondamentaux. Israël et l’Empire crachent sur son droit à l’autodétermination. Le peuple palestinien est enfermé dans un ghetto, humilié et assassiné. Pour certains d’entre eux, la religion est tout ce qui leur reste.
Le « printemps arabe » a déraillé et s’est éteint presque partout, de l’Egypte à Bahreïn, et les anciens régimes et les militaires sont de retour au pouvoir.
Comme les peuples africains, les Musulmans paient un prix terrible pour être nés dans des pays riches en ressources naturelles. Mais ils sont aussi brutalisés pour avoir, avec la Chine, la plus grande civilisation de l’histoire, celle qui a éclipsé toutes les cultures de l’Occident.

***
Le christianisme a pillé et brutalisé le monde entier. L’Islam, avec ses grands Sultans tels que Saladin, a résisté aux envahisseurs, en défendant les grandes villes d’Alep et de Damas, Le Caire et Jérusalem. Mais dans l’ensemble, il était plus intéressé par la construction d’une grande civilisation que par le pillage et les guerres.
Maintenant presque personne en Occident ne connaît Saladin ou les grandes réalisations scientifiques, artistiques ou sociales du monde musulman. Mais tout le monde est « bien informé » à propos de ISIS. Bien sûr, tout ce qu’ils connaissent d’ISIS est que c’est un « groupe extrémiste islamique », et ignorent qu’il s’agit d’un des principaux outils utilisés par les Occidentaux pour déstabiliser le Moyen-Orient.
Tandis que la France est en deuil pour la mort des journalistes dans les bureaux de la revue satirique Charlie Hebdo (indéniablement un crime terrible !), à travers toute l’Europe c’est encore l’islam qui est décrit comme brutal et militant, et non l’Occident avec sa doctrine chrétienne fondamentaliste post-croisade, qui ne cesse de renverser et d’abattre tous les gouvernements et systèmes modérés, laïcs et progressistes dans le monde musulman, en laissant les musulmans à la merci des fanatiques dérangés.

***
Au cours des cinq dernières décennies, environ 10 millions de musulmans ont été assassinés parce que leurs pays ne servaient pas les intérêts de l’Empire, ou parce qu’ils n’étaient pas serviles, ou tout simplement parce qu’ils représentaient un obstacle. Les victimes étaient Indonésiennes, Irakiennes, Algériennes, Afghanes, Pakistanaises, Iraniennes, Yéménites, Syriennes, Libanaises, Egyptiennes et citoyens du Mali, de la Somalie, de Bahreïn et de nombreux autres pays.
L’Occident a identifié les monstres les plus horribles, leur a jeté des milliards de dollars, les a armés, leur a donné une formation militaire de pointe, puis les a lâchés.
Les pays qui cultivent le terrorisme, l’Arabie saoudite et le Qatar, sont quelques-uns des plus proches alliés de l’Occident, et n’ont jamais été punis pour l’exportation de l’horreur partout dans le monde musulman.
De grands mouvements musulmans sociaux comme le Hezbollah, qui est actuellement engagé dans un combat à mort contre ISIS, mais qui a également galvanisé le Liban au cours de sa lutte contre l’invasion israélienne, sont sur les « listes terroristes » compilées par l’Occident. Cela explique beaucoup de choses à ceux qui veulent bien y prêter attention.
Vu du Moyen-Orient, il semble que l’Occident, comme pendant les croisades, vise à la destruction absolue des pays musulmans et de la culture musulmane.
Quant à la religion musulmane, l’Empire n’en tolère que la version servile - celle qui accepte le capitalisme extrême et la position mondiale dominante de l’Occident. Le seul autre type tolérable de l’Islam est celui qui est fabriqué par l’Occident lui-même et par ses alliés dans le Golfe - désigné pour lutter contre le progrès et la justice sociale ; celui qui dévore ses propres enfants.
ANDRE VLTCHEK
https://www.legrandsoir.info/terrorisme ... punch.html



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19833
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Esclavage, terrorisme et Islam: les racines historiques et m

Message non lupar yacoub » mer. 9 août 2017 13:22

Levallois : six militaires blessés, renversés par un véhicule activement recherché

Levallois : six militaires blessés, renversés par un véhicule activement recherché

Une voiture a foncé dans un groupe de militaires à Levallois-Perret, près de Paris, faisant six blessés, dont deux graves. Le véhicule, en fuite, est activement recherché et la section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisi de l'enquête.

Des militaires de l'opération Sentinelle ont été renversés mercredi 9 août, vers 8 h, par un véhicule dans le centre de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), près de Paris. Le véhicule, en fuite, est activement recherché. La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisi de l'enquête.

"Six militaires du 35e régiment d'infanterie de Belfort ont été blessés, dont trois plus grièvement, sans que leur pronostic vital ne soit engagé", a précisé la ministre des Armées Florence Parly dans un communiqué condamnant "avec la plus grande fermeté cet acte lâche qui n'entame en rien la détermination des militaires à œuvrer pour la sécurité des Français".

La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête en flagrance pour les chefs de tentative d'assassinats sur personnes dépositaires de l'autorité publique en lien avec une entreprise terroriste et d'association de malfaiteurs terroriste criminelle. Elle a été confiée à Direction régionale de la police judiciaire (DRPJ), à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).






"Un acte délibéré"

"Des militaires de l'opération Sentinelle sont sortis en rang pour faire leur tournée et il y a un véhicule BMW qui était prépositionné dans l'allée et qui leur a foncé dessus au moment de retrouver leur véhicules", a expliqué le maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany, sur BFM TV. "C'est sans aucun doute un acte délibéré parce que ça s'est passé dans une voie qui est un cul-de-sac devant le casernement de ces militaires et ce véhicule, visiblement, attendait qu'ils sortent pour rejoindre leur véhicule et leur a foncé dessus", a-t-il ajouté.

La préfecture de police des Hauts-de-Seine a de son côté évoqué un "acte a priori volontaire".

"Quand j’ai vu tous les militaires se mettre en alerte, j’ai compris qu’il se passait quelque chose de grave", a également raconté à France 24, Tess Despres Pereira, témoin de l’attaque depuis la fenêtre de son immeuble. "Certains aidaient les blessés, pendant que d’autres étaient les armes à la main pour sécuriser le quartier", a constaté cette habitante de Levallois-Perret. "C’est assez déroutant comme situation. On ne pense pas tout de suite que cela peut arriver en bas de chez vous".

Trois attaques ont visé ces derniers mois la capitale : l'assassinat du policier Xavier Jugelé sur les Champs-Elysées le 20 avril, l'attaque d'une patrouille de police sur le parvis de Notre-Dame le 6 juin et celle d'un fourgon de gendarmerie le 19 juin également sur les Champs-Élysées. Samedi dernier peu avant minuit à la tour Eiffel à Paris, un homme avait également franchi un portique en bousculant un agent de sécurité, puis sorti un couteau en criant "Allah Akbar".

Avec AFP et Reuters





Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités