Comment définiriez vous l'univers

Commenter et informer des dernières découvertes scientifiques - historiques ou géologiques - Critiques des théories et des scientifiques.
Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5342
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender : Male
Status : Hors ligne

Comment définiriez vous l'univers

Message non lupar nexus » lun. 28 mai 2012 21:02

Comment voyez vous l'univers et comment le définiriez vous avec vos propres mots.
Pour ceux que cela intéresse voici 1 texte et 2 vidéos et rencontrez DEUS, la première simulation complète de l'univers observable.





Un consortium baptisé DEUS effectue depuis plusieurs années des simulations de la formation des grandes structures de l’univers selon son contenu en matière et énergie noire. Le groupe de chercheurs français du Laboratoire Univers et Théories (LUTH), au cœur de ce projet, vient de réaliser la première simulation de tout le volume de l’univers observable, du Big Bang jusqu’à aujourd’hui, avec une constante cosmologique. Ce n’est qu’un début.

Parcourez notre dossier complet sur l'énergie noire
Un des verrous à faire sauter pour comprendre l’évolution de l’univers, du Big Bang au Vivant, et tenter de prédire son destin, est incontestablement de faire la lumière sur la nature de l’énergie noire. Il n’y a guère de doute que l’expansion accélérée de l’univers observable découvert par Saul Perlmutter et ses collègues soit bien réelle. Mais l’on ignore si son explication repose sur la présence d’une vraie constante cosmologique, comme le pense Jean-Pierre Luminet, ou si elle est la manifestation d’une nouvelle physique nécessitant l’introduction de nouveaux champs (en général scalaires et dépendant du temps, voire de l’espace).

Une façon de le savoir est de déterminer l’influence exacte de l’énergie noire sur la formation des grandes structures dans l’univers, celles contenant des amas de galaxies. Comment se forment ces amas ? Comment se rassemblent-ils au cours du temps ?

La matière noire a aussi son mot à dire et on peut espérer en apprendre plus en étudiant les données de Planck sur le rayonnement fossile et les fameuses oscillations acoustiques de baryons (BAO) ayant laissé leur traces dans la distribution des galaxies. Ces BAO sont étudiées avec le Baryon Oscillation Spectroscopic Survey (Boss) et le seront par le LSST et Euclid.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=17jymDn0W6U

Un fabuleux voyage à travers l'univers observable, de la Terre jusqu'à la sphère de dernière diffusion dont nous parviennent aujourd'hui les plus vieux photons de l'univers. Toutes les distances sont à l'échelle et les objets sont représentés avec le plus d'exactitude possible. Voir l'article sur le Tibet pour plus de détails. © Digital Universe, American Museum of Natural History/Youtube. Musique : Suke Cerulo
Mais pour étudier la formation et l’évolution des grandes structures (déjà partiellement cartographiées comme le montre bien ce voyage des sommets du Tibet jusqu’aux frontières de l’univers observable), de l'amas local de galaxies jusqu'à celles situées à plus de 45 milliards d’années-lumière et dont nous parviennent les plus vieux photons du cosmos, des observations ne suffisent pas. Il faut des prédictions théoriques numériques précises.

L'énergie noire sur supercalculateurs

Malheureusement, il arrive un moment où le régime de formation et d’évolution de ces grandes structures depuis les âges sombres jusqu'à aujourd'hui ne peut plus être décrit que par des équations non-linéaires. L’utilisation de supercalculateurs devient un passage obligé et c’est pourquoi plusieurs groupes de par le monde ont développé des simulations de ces structures. On peut citer la fameuse Simulation du Millénaire ou celle de Joel Primack et ses collègues, la Bolshoi simulation.

Elles sont toutes dépassés en envergure par la dernière simulation effectuée par le consortium DEUS (Dark Energy Universe Simulation) dont le cœur est une équipe de chercheurs du Laboratoire Univers et Théories (LUTH, Observatoire de Paris/ CNRS/Université Paris Diderot) dirigée par Jean-Michel Alimi.



Volume de l'univers accessible avec la dernière simulation de DEUS, c'est-à-dire tout l'Univers observable de 90 milliards d'années-lumière de diamètre. En haut à gauche, la sphère céleste totale, dont on a extrait une coupe (slice), représentée par le grand disque. À sa périphérie se trouve le fond cosmologique (Cosmic microwave background) observé depuis la Terre, c'est-à-dire les régions dont sont partis les plus vieux photons du cosmos il y a 13,7 milliards d'années. Au centre, les deux cônes représentent le domaine d'univers observé aujourd'hui, et que l'on peut voir dans la vidéo précédente. En haut à droite, un zoom montre la région entourant notre Galaxie, avec l'échelle de la Voie lactée (milky way). © DEUS consortium
Les chercheurs avaient déjà réalisé des simulations de portions de l'univers observable avec différentes hypothèses sur l'énergie noire afin d'obtenir des prédictions comparables aux observations. Ils avaient ainsi simulé des univers, bien sûr emplis de matière noire froide mais avec une simple constante cosmologique (∧CDM) puis avec une théorie d'un champ scalaire et son potentiel proposée en 1988 par Ratra et Peebles (RPCDM). Une variante faisant intervenir la supergravité, proposée par Philippe Brax et Jérôme Martin, avait aussi été considérée.

Les cosmologistes vont donc maintenant plus loin.

http://www.youtube.com/watch?v=kJ1r5NG5YGs&feature=player_embedded

Cette vidéo de présentation du projet DEUS montre deux simulations précédentes d'une portion de l'univers observable effectuées selon deux hypothèses différentes sur l'énergie noire. L'un est celle d'une vraie constante cosmologique (∧CDM) et l'autre est celle faisant intervenir un champ scalaire dynamique et son potentiel dans la théorie de Ratra-Peebles (RPCDM). Dans les deux cas, on se place dans le modèle de la matière noire froide de Joel Primack (CDM). © DEUS Consortium
De la Voie lactée à la surface de dernière diffusion

Grâce au nouveau supercalculateur Curie de GENCI exploité au Très Grand Centre de Calcul (TGGC) du CEA, les chercheurs viennent de réaliser pour la première fois le calcul de la structuration des galaxies dans tout le volume de l'univers observable, espace-temps compris c'est-à-dire du Big Bang jusqu'à aujourd'hui. Bien qu'il ne s'agisse pour le moment que d’un modèle cosmologique de type ∧CDM, ils entendent bien réaliser cette année de nouvelles simulations avec d’autres hypothèses sur l’énergie noire (RPCDM et avec énergie fantôme, celle donnant lieu au Big Rip).

Pour suivre le comportement des 550 milliards de particules modélisant les galaxies de l’Univers observable, il a donc fallu le supercalculateur Curie doté de plus de 92.000 unités de calcul et capable de réaliser 2 millions de milliards d'opérations à la seconde (soit 2 pétaflops). L’ensemble des simulations prévues, avec différents modèles cosmologiques pour l’énergie noire, devrait nécessiter de plus 30 millions d'heures de calcul, bien sûr effectuées en parallèle, faute de quoi il y faudrait près de 3.500 ans.

Les résultats obtenus permettront peut-être de mieux comprendre la nature de l'énergie noire et, à coup sûr, de mieux préparer des projets d'observation avec des instruments comme Euclid et le LSST.

Source : http://www.futura-sciences.com/fr/news/ ... ble_38109/


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.


Avatar du membre
Lilith
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 2691
Enregistré le : mar. 9 août 2011 19:21
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: Comment définiriez vous l'univers

Message non lupar Lilith » mar. 29 mai 2012 19:01

super nexus! je regarderai quand j'aurai un peu de temps 8)



Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5342
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Comment définiriez vous l'univers

Message non lupar nexus » mar. 29 mai 2012 20:55

Lilith peut tu me donner tes impressions et comment vois tu l'univers cela serait sympa. 8)


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.

Avatar du membre
Papayou
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2320
Enregistré le : ven. 10 févr. 2012 17:47
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: Comment définiriez vous l'univers

Message non lupar Papayou » mar. 29 mai 2012 21:13

si tu veux je te donne mon impression, je le vois comme un truc dont les dimensions sont impossibles à appréhender par nos cerveaux (le mien en tout cas), qui est sans cesse en extension et rétrécissement :?: avec sûrement des tas d'endroits incroyables, avec des planètes super chaudes, des super froides, des planètes en gaz, d'autres avec des paysages de folie... des milliards de soleil... Bref, un truc au delà de notre compréhension actuelle :ghee: :lollol


et si Dieu était un sous-chef et qu'il n'ait rien dit à son patron ? Gustave Parking

la liberté de culte c'est le droit qu'a chacun de prendre des décisions pour lui-même mais ça ne lui donne pas le droit d'utiliser son dogme pour contrôler les autres. Barry Lynn

Offended you are ? A shit I don't give !

tu as peur de notre savoir avoue le. Titine. 2013


Avatar du membre
Lilith
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 2691
Enregistré le : mar. 9 août 2011 19:21
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: Comment définiriez vous l'univers

Message non lupar Lilith » dim. 3 juin 2012 09:57

bon, j'ai regardé... j'ai rien compris à la 2eme vidéo :P :oops:

quant à mon impression sur l'univers, j'avoue que j'ai du mal à avoir une idée bien précise, ça me dépasse beaucoup. j'ai besoin de le matérialiser dans mon esprit, et parfois ça me donne le vertige :gene1:

en tout cas, si je reviens sur Terre dans une prochaine vie, je voudrais aller explorer l'espace :P



Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5342
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Comment définiriez vous l'univers

Message non lupar nexus » lun. 4 juin 2012 22:50

Lilith a écrit :bon, j'ai regardé... j'ai rien compris à la 2eme vidéo
Salut Lilith voici de quoi te faire comprendre la 2ème vidéo.

L'énergie noire est le nom donné à une composante hypothétique de notre univers, présentant la particularité d'avoir une pression négative. Elle serait responsable de l'accélération de l'expansion cosmique mise en évidence de façon expérimentale en 1998.

http://www.dailymotion.com/video/xk1bou_percer-les-mysteres-de-l-univers-sombre_tech?start=8

96 % du contenu de l'univers est de nature inconnue. Les mystérieuses matière noire et énergie noire en sont-elles les composantes ? Ou bien est-ce une erreur dans l'équation d'Einstein ? Des questions auxquelles le futur satellite Euclid de l'Esa répondra. Réalisateur : Pierre-François Didek (Karamoja Productions). Directeur de collection : Vincent Minier (Laboratoire AIM Paris-Saclay). © AstrophysiqueTV-Dailymotion
Pour tout savoir sur l'énergie noire, consultez notre dossier complet.

Image



Un schéma montrant la part relative de l'énergie noire (dark energy) dans l'univers. Son estimation varie mais on donne généralement une valeur légèrement supérieure à 70 %. La matière normale ne compterait que pour 4 % environ dans le contenu énergétique de l'univers observable, le reste étant de la matière noire (dark matter) © Nasa CXC M.Weiss

L'énergie noire;

La découverte imprévue de l’expansion accélérée de l’univers en 1998 a nécessité de reconsidérer une vieille énigme de la physique et de la cosmologie, remontant aux travaux d’Einstein : celle de la constante cosmologique.

Étroitement liée à la notion d’énergie du vide quantique, l'expansion accélérée impliquerait que plus de 70 % du contenu de l’univers est sous forme d’une énergie inconnue. Face à cette énergie inconnue, celle équivalent à la masse de la matière composant les étoiles et les cellules de notre corps apparaît comme une quantité presque négligeable. Cette énergie mystérieuse, signalant peut-être une nouvelle physique au-delà du modèle standard, a reçu le nom d’« énergie noire » (Dark energy en anglais).

Plusieurs explications théoriques ont été proposées à son sujet et ce dossier a pour but de passer en revue certaines d’entre elles, parmi les plus prometteuses. Pour cela, Futura-Sciences a interviewé l’un des grands spécialistes français de ces théories, Philippe Brax, qui a bien voulu nous faire bénéficier de ses lumières en répondant à nos questions.


Un schéma montrant la part relative de l'énergie noire (dark energy) dans l'univers. Son estimation varie mais on donne généralement une valeur légèrement supérieure à 70 %. La matière normale ne compterait que pour 4 % environ dans le contenu énergétique de l'univers observable, le reste étant de la matière noire (dark matter) © Nasa CXC M.Weiss
Comprendre la nature de l’énergie noire n’est pas seulement une nécessité pour qui veut expliquer l’histoire passée du cosmos, elle est également une clé pour connaître sa destinée. En effet, selon sa nature, l’univers finira ou non par un Big Crunch.


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.

Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5342
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Comment définiriez vous l'univers

Message non lupar nexus » lun. 4 juin 2012 22:56

Papayou a écrit :si tu veux je te donne mon impression, je le vois comme un truc dont les dimensions sont impossibles à appréhender par nos cerveaux (le mien en tout cas), qui est sans cesse en extension et rétrécissement :?: avec sûrement des tas d'endroits incroyables, avec des planètes super chaudes, des super froides, des planètes en gaz, d'autres avec des paysages de folie... des milliards de soleil... Bref, un truc au delà de notre compréhension actuelle :ghee: :lollol
J'aime bien ta façon de voir les choses Papayou et tu n'as pas complétement tort quand tu dis Bref, un truc au delà de notre compréhension actuelle .
Environ 95% de la composition de l'univers nous échappe peut être qu'un jour on l’appréhendera mieux que aujourd'hui en attendant on cherche a comprendre de quoi tout cela composée en échafaudant des théories en les éprouvant face à l'expérimentation et observation peut être qu'un jour on comprendras et on sauras de quoi est composé les autres 95% de l'univers.
Pour la matière noire il existe des preuves indirectes de son existence maintenant il faut de le prouver de façon formelle.


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.

Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5342
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Comment définiriez vous l'univers

Message non lupar nexus » lun. 4 juin 2012 23:10

Lilith a écrit :en tout cas, si je reviens sur Terre dans une prochaine vie, je voudrais aller explorer l'espace
Tu m'inviteras j'espère,mais il faudra un vaisseau . :lollol :lollol


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.

Avatar du membre
Lilith
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 2691
Enregistré le : mar. 9 août 2011 19:21
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: Comment définiriez vous l'univers

Message non lupar Lilith » jeu. 7 juin 2012 20:10

ah oui, un vaisseau, des combis et des Vulcains :piccolo:



Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5342
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Comment définiriez vous l'univers

Message non lupar nexus » mar. 12 juin 2012 00:11

Lilith a écrit :ah oui, un vaisseau, des combis et des Vulcains :piccolo:
Le voyage a bord de ta station pour visiter l'univers ça serais pas mal, on demanderas à Mr Spock de faire le pilote . :lollol


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.

manzan06
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 6
Enregistré le : dim. 21 août 2011 11:20
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: Comment définiriez vous l'univers

Message non lupar manzan06 » mar. 12 juin 2012 01:41

Bonsoir à tous.

Merci pour tes vidéos elles sont très belles, et elles font voyager loin de tous ces problèmes de nos petites vies d'hommes perdu dans cette immensité (surement infini et avec d'autres dimensions), ça force le respect et ça rend humble.

Ben pour vous donnez une idée claire et précise je vais consulter les hadiths cars ils font mention du voyage que le prophète à fait sur le bourak (cheval ailé à tête humaine)........ Pff je blague!!! :lollol



Enfaite cela nous dépasse tellement que c'est comme si un plancton essaye de définir ce qui est un océan infini.

Je vous propose cette vidéo en espérant qu'elle vous plaira aussi.
http://www.youtube.com/watch?v=rBTVgTrTo8k&feature=related.

faites de beaux rêves..



Avatar du membre
samay
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1837
Enregistré le : dim. 4 févr. 2007 08:00
Gender : Female
Status : Hors ligne

Re: Comment définiriez vous l'univers

Message non lupar samay » mar. 12 juin 2012 15:34

Juste pour dire que le système solaire dont notre terre ne représente qu'une partie infinitésimale , est loin , à lui tout entier , de représenter 5% de l'univers .
Ce que nous en ignorons , ce serait plutôt de l'ordre du 99.9999999999999999999999999999999999999999999999 % :mrgreen:



Avatar du membre
Angelotin
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3419
Enregistré le : dim. 19 févr. 2012 05:12
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Comment définiriez vous l'univers

Message non lupar Angelotin » mar. 12 juin 2012 16:26

Je sais pas si cela a été posté, sur les exoplanètes découvertes en dehors de notre système solaire.


http://www.youtube.com/watch?v=Qr3K3ih5 ... re=related


Ni Dieu, Ni Maitre. Athéisme naturaliste et humaniste. l'auto gestion comme forme politique. L'écologie pour nous sauver. La vie comme une romance gothique!.
"Vous n'avez pas besoin de religion pour justifier l'amour, mais c'est le meilleur outil jamais inventé pour justifier la haine."


Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5342
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: Comment définiriez vous l'univers

Message non lupar nexus » sam. 14 juil. 2012 19:38

Matière noire : le premier filament entre Abell 222 et Abell 223 observé. 8)


Le modèle de la matière noire froide semblait à la veille d’une crise il y a quelques mois. Elle a vite été résolue et la première observation d’un filament de matière noire connectant deux amas de galaxies, Abell 222 et Abell 223, apparaît comme un nouveau triomphe du modèle cosmologique standard. De tels filaments sont en effet prédits depuis longtemps.

Découvrez la matière noire dans notre dossier complet
L’univers semble bel et bien rempli de matière noire et d’énergie noire. Bien que le dernier mot n'ait pas encore été dit en ce qui concerne des alternatives à ces hypothèses basées sur des modifications des lois de la gravitation, en particulier avec Mond, la matière noire reste pour le moment un ingrédient fondamental dans la recette permettant de faire naître les galaxies et les amas de galaxies que l’on observe aujourd’hui.

Mais ses caractéristiques sont encore mal comprises, même si on peut l’étudier en observant les structures à grandes échelles que forment les différents types de galaxies et les amas de galaxies.

Matière noire froide ou tiède ?

En effet, on sait que selon la masse des particules de matière noire, les galaxies se forment avant les grandes structures, ou inversement. Si les particules de la matière noire avaient été des neutrinos, dont on sait que les masses sont faibles, les grandes structures en forme de bulles et de filaments de matière seraient apparues en premier. Les étoiles et les galaxies se seraient ensuite formées dans ces structures par effondrement gravitationnel.

http://www.youtube.com/watch?v=guXD5I9qH8o&feature=player_embedded

Une simulation conduite à partir de travaux publiés en 1990 par David Weinberg et James Gunn montrant la formation des grandes structures dans l'univers dans le cadre du modèle de matière noire froide. Les galaxies apparaissent les premières et se rassemblent plus tard en superamas formant des filaments. © Johannes Hidding/YouTube
Dans l’univers observable, nous constatons l’inverse. Les étoiles et les galaxies précédent dans l'histoire du cosmos les amas de galaxies, lesquels forment finalement des superamas constituant des bulles et des filaments. Il faut donc faire intervenir des particules massives qui se comportent comme un gaz de particules froid. C’est le modèle de la matière noire froide.

Si les neutrinos avaient été un peu plus massifs, tout en restant légers, et que les observations concernant les grandes structures avaient été différentes, on utiliserait alors le modèle de la matière noire chaude car le gaz de neutrinos se comporterait comme un gaz de particules chaud.

Il n’est pas exclu qu’un peu de matière noire chaude soit nécessaire en plus de la matière noire froide. On parle alors de modèle de matière noire tiède.

Pour mieux comprendre la formation des galaxies et des grandes structures dans l’univers observable, on réalise des simulations numériques depuis des décennies. Après la découverte de l’énergie noire en 1998, celle-ci est entrée dans la danse et l’on en tient compte dans des simulations comme celle de Deus.

Une nouvelle preuve de l'existence de la matière noire

Le modèle de la matière noire froide complétée avec de l’énergie noire rend particulièrement bien compte des observations à grandes échelles, même si on ne peut pas en dire autant de celle des galaxies. Il prédit que des filaments de matière noire froide se sont formés dans lesquels les amas de galaxies et la matière baryonique normale sont en train de tomber. Mais jusqu’à présent, seuls les filaments de matière baryonique, c'est-à-dire des amas de galaxies bien visibles, étaient observés. Les filaments de matière noire, eux, n’étaient pas détectés de façon irréfutable. Comme l’explique un article publié dans Nature, cela vient de changer.

Image

Ce n'est pas la première fois que l'on tentait de détecter, par effet de lentille gravitationnelle faible, un filament de matière noire entre les amas galactiques Abell 222 et Abell 223. Mais c'est la première fois que les observations sont concluantes. La présence de la matière noire est représentée ici sous la forme de lignes d'isodensité reconstruites. L'image de fond a été prise dans le visible par le télescope Subaru. © Jörg Dietrich/U-M Department of Physics
Un groupe d’astrophysiciens et de cosmologistes a utilisé le fameux effet de lentille gravitationnelle faible pour débusquer un de ces filaments de matière noire froide prédit par la théorie. Un tel filament s’étendant entre les amas de galaxies Abell 222 et Abell 223 dévie en effet la lumière le traversant sous l’effet du champ de gravitation de la matière noire. En produisant des déformations caractéristiques des images des galaxies d’autant plus importantes qu’il y a de la matière noire, il permet de détecter la présence de cette matière invisible mais aussi d’estimer les quantités présentes.

On peut compléter ces observations avec des mesures faites dans le domaine des rayons X. C’est ce qui a été effectué avec le satellite XMM-Newton. Un plasma de matière normale chaude se trouve aussi piégé, comme dans les amas de galaxies, dans les filaments. Dans le cas présent, la comparaison des mesures a permis d’estimer que 90 %, au moins, de la masse présente dans le filament était de matière noire.

C’est une preuve de plus en faveur de l’existence de la matière noire. On pense que des filaments similaires se trouveraient même dans les amas de galaxies, guidant des courants de matière normale et faisant croître des galaxies autrement que par des collisions et des fusions galactiques.

Sorce :futura sciences


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités