L'islam, une secte?

Critique du Coran et ses versets - Chronologie - Histoire - Versets abrogés, Critique constructive des hadiths - quel apport dans la vie d'un musulman ? La réalité de la charia et de ses horreurs un peu partout dans le monde. Comment l'islam règle la vie des gens - comment les religieux oppressent le peuple
Avatar du membre
Proust
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2063
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 14:06
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: L'islam, une secte?

Message non lupar Proust » mer. 12 oct. 2016 15:46

Dernier message de la page précédente :

C'est trop long. Il valait mieux résumer.


Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice.
George Orwell.
Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19379
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: L'islam, une secte?

Message non lupar yacoub » mer. 12 oct. 2016 20:00

Une phrase peut résumer ce point de vue

Image


Avatar du membre
Exterieur
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 214
Enregistré le : jeu. 17 avr. 2014 14:12
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: L'islam, une secte?

Message non lupar Exterieur » jeu. 13 oct. 2016 15:50

Deux Américains, l’un musulman, l’autre chrétien, ont publié une nouvelle traduction du Coran avec 3 000 références bibliques.

Le premier, Safi Kaskas, est un entrepreneur musulman de renom, co-fondateur de la West University de Chicago, le deuxième, David Hungerford, est un chirurgien orthopédique évangélique très réputé, fort de ses 38 ans d’expérience au sein de l’hôpital The Good Samaritan à Baltimore, et les deux ont fusionné leur intelligence pour s’atteler à la réalisation d’un grand ouvrage : une nouvelle traduction en langue anglaise du Noble Coran, riche de plus de 3 000 références bibliques.

En puisant dans leurs connaissances approfondies de leur religion respective, ces deux éminentes personnalités américaines ont canalisé leurs efforts vers un seul but, aux enjeux cruciaux : réhabiliter l’image de l’islam en tordant le cou à l’idée reçue, banalisée à dessein, selon laquelle ses préceptes sont intrinsèquement violents.

Chantres du dialogue interreligieux, Safi Kaskas et David Hungerford sont deux bâtisseurs de ponts qui étaient faits pour se rencontrer - tous deux siégent au conseil des sages de la vénérable association « Bridges to Common Ground » - et pour faire cause commune autour de la revalorisation impérieuse de la religion la plus méconnue et calomniée qui soit.

Traversés par le même éclair de génie, ils ont conjugué leurs compétences pour proposer une traduction inédite et facilement compréhensible du Livre Saint « Le Coran, une compréhension contemporaine », enrichie de citations extraites de la Bible à seule fin de démontrer de manière éclatante aux Américains, dans la diversité de leurs composantes, les innombrables points communs qui lient l’islam au christianisme.

Interviewé récemment par le Christian Post, Safi Kaskas, ce Libanais d’origine qui quitta sa terre natale pour les Etats-Unis en 1968, avant de poser ses valises à Fairfax, en Virginie, s’est d'abord félicité d’être à l’origine de la première traduction du Coran entièrement réalisée et éditée aux Etats-Unis sur les 200 ouvrages en anglais qui existent, avant de confier ses motivations profondes.

«Je voulais essentiellement que mes petits-enfants et leurs amis soient en mesure de comprendre l’universalité des enseignements du Livre Saint de l’islam. Le Coran, pour autant que je sache, n’incite pas les fidèles à être violents, ne nous exhorte pas à haïr les chrétiens ou les juifs, ou d'autres personnes. Ses préceptes ne sont pas dirigés contre une religion particulière », a-t-il expliqué, en se désolant que des interprétations erronées de l’islam plongent nombre de musulmans dans les ténèbres de l’ignorance, et les conduisent tout droit dans la gueule du loup (les groupes terroristes), sur des sentiers de la guerre mortifères.

Pour étayer ses propos, il a conclu de manière vibrante en citant un verset humaniste à la forte résonance : « Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns et les autres par les bonnes actions. Votre retour à tous se fera vers Dieu, il vous éclairera au sujet de vos différends» (Sourate 5 -verset 48).

http://oumma.com/223737/americains-lun- ... -publie-un


Avatar du membre
Proust
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2063
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 14:06
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: L'islam, une secte?

Message non lupar Proust » ven. 14 oct. 2016 14:59

Le Coran, pour autant que je sache, n’incite pas les fidèles à être violents, ne nous exhorte pas à haïr les chrétiens ou les juifs, ou d'autres personnes. Ses préceptes ne sont pas dirigés contre une religion particulière », a-t-il expliqué, en se désolant que des interprétations erronées de l’islam plongent nombre de musulmans dans les ténèbres de l’ignorance, et les conduisent tout droit dans la gueule du loup (les groupes terroristes), sur des sentiers de la guerre mortifères.
C'est un mensonge extraordinaire !


Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice.
George Orwell.
Avatar du membre
Exterieur
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 214
Enregistré le : jeu. 17 avr. 2014 14:12
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: L'islam, une secte?

Message non lupar Exterieur » ven. 14 oct. 2016 16:36

Ce n'est absolument pas un mensonge, il suffit de savoir lire le Coran, de le mettre dans le contexte historique et de se débarrasser de ce préjugé que l'Islam n'est pas une religion de paix.
Comme le dit les auteurs de cette traduction du Coran, c'est " la religion la plus méconnue et calomniée qui soit."


Avatar du membre
Proust
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2063
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 14:06
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: L'islam, une secte?

Message non lupar Proust » ven. 14 oct. 2016 17:08

Exterieur a écrit :Ce n'est absolument pas un mensonge, il suffit de savoir lire le Coran, de le mettre dans le contexte historique et de se débarrasser de ce préjugé que l'Islam n'est pas une religion de paix.
Comme le dit les auteurs de cette traduction du Coran, c'est " la religion la plus méconnue et calomniée qui soit."
:shock:
Sourate V, 51:
O vous qui croyez! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont amis les uns des autres. Celui qui, parmi vous, les prend pour amis, est des leurs. Dieu ne dirige pas le peuple injuste.

sourate II, 191 :
Tuez les partout où vous les rencontrerez ; chassez-les d'où ils vous auront chassés. La sédition est pire que le meurtre. Ne les combattez pas auprès de la Mosquée sacrée, à moins qu'ils ne luttent contre vous en ce lieu-même. S'ils vous combattent, tuez-les: telle est la rétribution des incrédules .

Sourate IX, 29:
Combattez ceux qui ne croient pas en Dieu et au Jour dernier ; ceux qui ne déclarent pas illicite ce que Dieu et son prophète ont déclaré illicite; ceux qui, parmi les gens du Livre ne pratiquent pas la vraie Religion. Combattez-les jusqu'à ce qu'ils payent directement le tribut après s'être humiliés .

Sourate IV, 84
Combats donc dans le sentier d'Allah, tu n'es responsable que de toi-même, et incite les croyants (au combat) Allah arrêtera certes la violence des mécréants. Allah est plus redoutable en force et plus sévère en punition.

Sourate IV, 95
Ne sont pas égaux ceux des croyants qui restent chez eux - sauf ceux qui ont quelques infirmités - et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d'Allah. Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un grade d'excellence sur ceux qui restent chez eux. Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense; et Allah a mis les combattants au-dessus des non-combattants en leur accordant une rétribution immense ;

Sourate VIII, 39
Et combattez-les jusqu'à ce qu'il ne subsiste plus d'association, et que la religion soit entièrement à Allah . Puis, s'ils cessent (ils seront pardonnés car) Allah observe bien ce qu'ils œuvrent.

Sourate IX, 123
Ô vous qui croyez ! Combattez ceux des mécréants qui sont près de vous ; et qu'ils trouvent de la dureté en vous. Et sachez qu'Allah est avec les pieux.

Sourate XXXVII,
4 Quand vous rencontrerez les infidèles, tuez-les jusqu'à en faire un grand carnage , et serrez les entraves des captifs que vous aurez faits.

Sourate VIII,
17 Ce n'est pas vous qui les avez tués : mais c'est Allah qui les a tués . Et lorsque tu lançais (une poignée de terre), ce n'est pas toi qui lançais : mais c'est Allah qui lançait, et ce pour éprouver les croyants d'une belle épreuve de Sa part ! Allah est Audient et Omniscient.

Sourate III, 56
Quant à ceux qui n'ont pas cru, Je les châtierai d'un dur châtiment , ici-bas tout comme dans l'au-delà; et pour eux pas de secoureurs.

Sourate II, 85
Quiconque cherche une autre religion que l'Islam ne sera pas accepté.

Sourate III, 151
Nous jetterons l'effroi dans le cœur des incroyants.


Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice.
George Orwell.
Avatar du membre
Exterieur
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 214
Enregistré le : jeu. 17 avr. 2014 14:12
Gender : None specified
Status : Hors ligne

Re: L'islam, une secte?

Message non lupar Exterieur » ven. 14 oct. 2016 17:32

"Le Coran compte quelque 6300 versets au total, dont 300 contiennent des mots tels que «combattre» ou «tuer». Cinq versets, en tout, sont une injonction à tuer. La question est de savoir comment lire le texte. Dans certains passages du livre du Deutéronome, Dieu invite à tuer. Pour la majorité des juifs et des chrétiens, il est clair que ces injonctions se réfèrent à une situation historique et ne sont pas valables au pied de la lettre. Il en est de même pour la majorité des musulmans vis-à-vis du Coran. Si le texte devait déterminer les actes des croyants, nous connaîtrions un bain de sang depuis 1300 ans. Les fondamentalistes, eux, opèrent une relecture du Coran très éloignée de la tradition islamique."

https://www.letemps.ch/opinions/2015/01 ... appel-tuer

Il faut avoir l'honnêteté de remettre des passages du Coran dans un contexte historique, de guerres et de répliques à des agressions, sinon ces versets sont sortis du contexte et ne reflètent pas la réalité du moment.
Ce que font d'ailleurs les personnes qui ne cherchent pas la vérité, mais qui cherchent juste à dénigrer ce qu'ils ne connaissent pas


Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5315
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: L'islam, une secte?

Message non lupar nexus » ven. 14 oct. 2016 18:58

Exterieur .

Beau baratin entre 2 illuminés, un évangéliste et musulman qui dissertent sur 1 islam de paix et de fraternité Propagande islamiste ou peut être solidarité entre bigots .

D’après la corânerie les juifs et les chrétiens ne sont leurs potes.

Sourate V, 51:
O vous qui croyez! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont amis les uns des autres. Celui qui, parmi vous, les prend pour amis, est des leurs. Dieu ne dirige pas le peuple injuste.

Les croyants muzz prennent vraiment les gens pour des billes et des cons .Comment contextualisent t'ils la parole pseudo divine de l'entité immatérielle imaginaire, création philosophico-religieuse humaine qui est censé ne pas l'être ???
Mais pourquoi donc leur idole ne les a t'elle pas crée immatériels et donc éternels dés le départ ,cela leur éviterait de s'étriper entre entre eux depuis 1400 ans et plus de 2 millénaires pour les 2 autres fables monothéistes et tout le contenu de leurs fadaises ?
Peut être pour les éprouver :lollol ,tiens le 1er principe de la manipulation= la carotte et le bâton .Principe incitant a l’obéissance vieux comme le monde .

Le loufianisme le servage le moutonnage et l’intolérance sont bien des valeurs érigés en principes absolus par ces contes a dormir debout.C'est tout ce qu'il en ressort a ne pas en douter . Anthropomorphismes humais dans toute leur simplicité .

Bèèèèèèèèèèèèèèèèèh. :ghee:


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.
Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19379
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: L'islam, une secte?

Message non lupar yacoub » mer. 26 oct. 2016 12:50

Saint Jean Damascène face à l’hérésie islamique

Image

Saint Jean Damascène (676 – 749) – Arabe syrien, Docteur de l’Église

1. Il y a chez les Ismaélites [Arabes] une superstition trompeuse qui est toujours agissante, et qui sert de précurseur à l’Antéchrist. Elle a pour origine Ismaël, qui est né d’Abraham et d’Agar, et c’est pour cette raison qu’ils s’appellent Agarènes et Ismaëlites. On les appelle également Saracènes du fait, parait-il, d’avoir été renvoyés sans rien par Sarah ; car Agar a dit à l’ange: » Sarah m’a renvoyée sans rien « . [signifie en réalité « habitants du désert » en grec. Ce terme n’a rien à voir avec le nom de Sarah. Il a donné « Sarrasins » en français.]
Les Saracènes étaient idolâtres, et vénéraient l’étoile du matin ainsi qu’Aphrodite. Ce nom dans leur langue signifie Majestueux (Habar) c’est ainsi que jusqu’au temps d’Héraclius, ils étaient assurément idolâtres.
2. A partir de cette époque, un faux prophète survint au milieu d’eux ; il s’appelait Mohammed. Il a entendu quelquefois l’Ancien et le Nouveau Testament, et est censé avoir rencontré un moine arien, par la suite. Finalement il créera lui-même sa propre hérésie.
Puis déçu, il fit croire au peuple qu’il était un « craignant Dieu », et fit propager la rumeur qu’un écrit saint lui avait été apporté du ciel [le Coran]. Il mit par écrit des sentences, qu’on ne peut que railler, dans son livre et le leur donna pour qu’ils y obéissent.
Il disait qu’il n’existait qu’un seul Dieu, créateur de toutes choses, qui n’a ni engendré, ni été engendré. Il disait que le Christ était la parole de Dieu et son Esprit, qu’il a été créé et qu’il est un serviteur, qu’il est né de la semence de Marie, la soeur de Moïse et d’Aaron.
Car, dit-il, la Parole de Dieu et l’esprit entrèrent en Marie, et elle donna naissance à Jésus, qui fut un prophète et un serviteur de Dieu. Il affirme que les Juifs, ayant eux-mêmes violés la loi, voulaient le crucifier, et après l’avoir arrêté, ils crucifièrent son ombre, mais Christ lui-même, disent-ils, n’a pas été crucifié et n’est pas mort ; car Dieu l’a élevé auprès de lui dans le ciel, parce qu’il l’aimait.
Il affirme que lorsque Christ monta aux cieux, Dieu le questionna en disant : » O Jésus, as-tu dit que je suis Fils de Dieu, et Dieu ? » Et Jésus, affirment-ils, répondit: « Aie pitié de moi Seigneur; tu sais que je ne me vanterai pas d’être ton serviteur, et que je ne leur ai pas dit cela ; mais les hommes qui se sont égarés ont écrit que c’est ainsi que j’ai parlé, et ils disent des mensonges à mon sujet, et ils se sont trompés. » Et ils disent que Dieu lui a répondu : « Je savais que tu ne dirais pas une telle chose« .
Et bien qu’il introduisit dans cet écrit beaucoup d’autres absurdités, dont on ne peut que se moquer, il insiste sur le fait que cela lui a été apporté du ciel par Dieu.
Quant à nous, nous nous demandons : « Et qui est celui qui peut témoigner que Dieu lui a donné les écrits ? Et lequel des prophètes a annoncé à l’avance qu’un tel prophète se lèverait ? » Et parce qu’ils sont étonnés et embarrassés, nous leur avons dit que Moïse reçut la Loi au Mont Sinaï à la vue de tout le peuple quand Dieu apparut dans la nuée et dans le feu, dans les ténèbres et dans la tempête ; ils sont étonnés de ce que tous les prophètes, en commençant par Moïse, puis ceux qui le suivirent ont prédit la venue du Christ, également le fait que le Christ est Dieu et que le Fils de Dieu viendra en s’incarnant, qu’il sera crucifié, qu’il mourra et qu’il sera le juge des vivants et des morts.
Et alors quand nous demandons : « Comment se fait-il que votre prophète ne soit pas venu de cette manière, en ayant d’autres personnes qui témoignent à son sujet ? Car contrairement à Moïse à qui Dieu a donné la Loi, pendant que le peuple regardait et que la montagne était enfumée, Dieu n’a pas donné à votre prophète l’écrit en votre présence. Autrement vous aussi pourriez en avoir l’assurance« . Ils répondent que Dieu fait ce qui lui plaît. Ceci, disons nous, nous le savons également ; mais comment l’écrit est-il descendu vers votre prophète ? Voilà ce que nous demandons.
Et à eux de répondre que, pendant qu’il était endormi, l’écrit saint est descendu sur lui. Alors nous leur disons en plaisantant que, puisque c’est pendant qu’il dormait qu’il a reçu l’écrit saint, il n’avait donc pas conscience de ce qui se passait, alors c’est à son sujet que le proverbe populaire s’accomplit [le proverbe n’est pas dans le texte].
Quant à nouveau nous leur demandons : « Comment se fait-il que bien que, dans vos écrits saints, il vous a commandé de ne rien faire ni de recevoir quoi que ce soit, sans la présence de témoins, vous ne lui ayez pas demandé : » Prouve d’abord avec l’appui de témoins que tu es un prophète et que tu es venu de la part de Dieu, et quel écrit saint témoigne en ta faveur ? « , ils restent silencieux, car ils sont honteux.
Puisque vous n’avez pas l’autorisation de vous marier sans témoins, ni d’acheter quoi que ce soit, ni d’acquérir aucune propriété (vous n’avez même pas le droit de prendre un âne, ou tout autre animal, sans témoins), ainsi donc vous avez des femmes, des propriétés, des ânes et toute autre chose, en présence de témoins ; et donc uniquement votre foi et vos écrits saints vous les acceptez sans témoins.
Cela provient du fait que celui qui vous a donné les écrits, ne détient son autorité de nulle part. De plus il n’y a personne de connu qui ait témoigné à l’avance à son sujet. Il faut ajouter que le prophète reçut cela, alors qu’il dormait.
3. En outre ils nous appellent » Associateurs « , car, affirment-ils, nous introduisons un associé aux côtés de Dieu, en disant que le Christ est le Fils de Dieu et est Dieu.
Nous leur répondons : « C’est cela que l’Ecriture et les prophètes nous ont rapporté et vous, comme vous le proclamez, acceptez l’autorité des prophètes. Si, pour cette raison, nous nous sommes trompés en affirmant que Christ est le Fils de Dieu, alors ceux qui nous ont ainsi enseignés et qui nous ont rapporté de tels écrits se sont également trompés« . Certains Saracènes maintiennent que c’est nous qui avons ajoutés de telles choses, en allégorisant les prophètes. D’autres proclament que ce sont les Juifs, qui remplis de haine, nous ont trompés avec de faux écrits de prophètes, et cela en vue de nous égarer.
A nouveau nous leur répondons : « Puisque que vous affirmez que le Christ est la Parole et l’Esprit de Dieu, comment donc pouvez-vous nous taxer d’associateurs ? Car la Parole et l’Esprit sont inséparables de celui en qui tout cela a son origine. Si donc, la parole est en Dieu, il est évident qu’elle est Dieu également. Si d’autre part, elle est en dehors de Dieu, alors Dieu, d’après vous, est sans Parole et sans Esprit. Ainsi donc en essayant de ne pas mettre d’associés auprès de Dieu, vous avez mutilé Dieu. Car il eût été avantageux pour vous de dire que Dieu a un associé, plutôt que de le mutiler et de le présenter de la même manière qu’on le ferait pour une pierre, du bois ou tout autre objet inanimé. C’est ainsi que vous nous appelez » Associateurs » à tort : nous par contre vous appelons » Mutilateurs » (koptas) de Dieu «
Dubai-des-milliers-de-personnes-se-convertissent-a-l-islam_article4. Ils nous accusent injustement d’être idolâtres, car nous vénérons la croix, et qu’eux la méprisent. A cela nous leur répondons : » Comment se fait-il que vous vous frottiez à une pierre, à votre Habathan, et que vous exprimiez votre vénération à la pierre en l’embrassant ? «
Certains répondent en affirmant qu’Abraham y eut des relations sexuelles avec Agar ; d’autres disent que c’est là qu’il avait attaché son chameau avant de sacrifier Isaac.
Et à nous de leur répondre: » Puisque l’Ecriture dit qu’il y avait une montagne et une forêt, d’où Abraham a coupé du bois pour l’holocauste sur lequel il coucha Isaac, et également qu’il laissa les ânes en arrière avec les serviteurs ; d’où tirez-vous alors votre histoire ? En cet endroit il n’y avait ni de bois provenant de la forêt, ni sentier pour les ânes« . Alors les voilà embarrassés. Toutefois, ils affirment bien qu’il s’agit de la pierre d’Abraham.
Nous leur répondons : » Supposons que ce que vous affirmez de manière insensée soit vrai, n’éprouvez-vous pas de honte à embrasser cette pierre, uniquement parce qu’Abraham y a eu des rapports avec une femme, ou parce qu’il y attacha son chameau ? Et vous nous blâmez, parce que nous vénérons la croix du Christ, par laquelle le pouvoir des démons et la ruse du Diable ont été annihilés ! ! ! «
Ainsi donc, ce qu’ils appellent » pierre » est la tête d’Aphrodite adoraient. Eux l’appelaient Haber et on voit des entailles dans la pierre encore aujourd’hui, ceux qui les comprennent y voient des gravures.
5. Comme nous l’avons déjà mentionné, Mohammed composa beaucoup d’histoires, et à chacune il attribua un titre, comme par exemple Le traité de la femme. Dans cet écrit, il admet que quelqu’un puisse d’une manière légale prendre quatre femmes et mille concubines, s’il pouvait se le permettre, donc autant qu’il pouvait entretenir en plus des quatre femmes. Chacun peut répudier chacune de ses femmes, selon son désir, et se remarier avec une autre femme.
Il a créé cette loi à cause de l’histoire suivante. Mohammed avait un ami nommé Zaid. Cet homme avait une belle femme, et Mohammed en est tombé amoureux. Alors que les deux amis étaient assis ensemble un certain jour, Mohammed dit : » Ecoute mon ami, Dieu m’a commandé de prendre ta femme, pour qu’elle devienne la mienne. » Et celui-ci de répliquer: » tu es un apôtre, fais comme Dieu t’a dit ; prends ma femme « . Et il la répudia.
Ou plutôt, pour raconter l’histoire dès le début ; il lui dit : « Dieu m’a ordonné (de te dire) que tu devais répudier ta femme » . Quelques jours plus tard il dit : » Mais maintenant Dieu a ordonné que moi je la prenne pour femme. « . Ensuite, après l’avoir prise pour femme, et commis l’adultère avec elle, il a inventé la loi suivante : » Quiconque le souhaite peut renvoyer sa femme. Mais, si après le divorce il veut retourner à elle, il faut que la femme ait auparavant été mariée à quelqu’un d’autre. Car il n’est pas permis de la reprendre, à moins qu’elle ne se soit mariée à quelqu’un d’autre. Un frère peut épouser la femme répudiée par son frère le souhaite » (…)
7. Mohammed parle également du Traité de la Table. Il affirme que le Christ demanda à Dieu une table, et elle lui fut donnée. Parce que, rapporte-t-il, il lui répondit : » Je t’ai donné, ainsi qu’à tes compagnons, une table incorruptible « .
Il y a aussi Le traité de La Génisse, et quelques autres contes, dont on ne peut que se moquer, et que nous ne mentionnerons pas tous, du fait de leur grand nombre.
Il créa une loi disant qu’hommes et femmes soient circoncis, et il leur ordonna de ne pas observer le sabbat et de ne pas se faire baptiser, et d’un côté de manger ce qui est interdit dans la Loi, de l’autre de s’abstenir des aliments (que la Loi permet) ; il a également interdit de boire du vin.

Saint Jean Damascène – « De Haeresibus » chapitres 100/101 – VIIIè siècle


Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19379
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: L'islam, une secte?

Message non lupar yacoub » mer. 26 oct. 2016 13:39

UP


Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 19379
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender : Male
Contact :
Status : Hors ligne

Re: L'islam, une secte?

Message non lupar yacoub » mer. 1 févr. 2017 10:19

le crétin a écrit :Et l'islam suivra le même chemin.
L'homo islamicus cretinus cretinus est plus imprégné d'islam que le chrétien ou le juif n'est de la leur.
L'homo islamicus cretinus cretinus se lève dès l'aube pour prier Allah Puissant et Sage
L'homo islamicus cretinus cretinus ne fait pas un acte sans dire bismi allah au nom d'Allah
L'homo islamicus cretinus cretinus après cet acte dit hamdou li Allah merci Allah
Il est impossible pour l'homo islamicus cretinus cretinus d'être laïque ou démocrate, impossible de respecter les droits de l'homme

Ni la Turquie ni l'Algérie n'ont réussi à sortir de l'islam ni 57 pays mahométans n'ont réussi à être des pays laïques

لا ميثاق لا دستور قال الله قال الرسول[/quote]


Avatar du membre
marmhonie
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 186
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: L'islam, une secte?

Message non lupar marmhonie » mer. 15 mars 2017 21:52

Ce surnom, محمّد, le Loué, désignait Moise au VII siècle dans la péninsule. Il devient un prénom arabe à la suite de "Mahomet" le prophète.
Ce qui est curieux c'est que les arabes ont tant de vénération pour ce prénom, qu’ils ne le nomment pas ainsi, préférant l'appeler الرَّسول, le messager, ou النَّبيّ, le prophète.
Frère Bruno Bonnet-Eymard (Bruno de Jésus) prétend qu'il a été démontré que سيرة, la sira, la vie de Mahomet, est toute entière une légende pour expliquer le Coran. Ce n'est guère évident puisque nous avons ses plus proches compagnons qui lui succèdent chacun quelques années, les fameux 4 califes, et témoignent. La tradition musulmane est forte, soudain tout faire disparaitre, me semble vraiment excessif, et ce d'autant plus qu'aucune démonstration n'existe. Il existe des convictions, ce n'est pas pareil.

Le premier biographe de Mahomet est محمد بن اسحاق بن يسار بن خيار, Ibn Ishaq (704-768). Vous l'avez traduite en anglais complétement:
Image

Quelques commentaires sur cette sira:
http://quransmessage.com/pdfs/Ibn%20Ishaq.pdf
http://www.mosquee-de-paris.org/Conf/Th ... II0104.pdf

Le rapport de Mahomet avec le christianisme d'époque:
http://evangileetcoran.unblog.fr/files/ ... /essai.pdf

Un livre sur les problèmes de crédibilités du Coran:
http://classiques.uqac.ca/contemporains ... ntique.pdf
Bonnes lectures.


Avatar du membre
marmhonie
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 186
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: L'islam, une secte?

Message non lupar marmhonie » mer. 15 mars 2017 21:56

Un autre témoignage non musulman daté de 640 et proposé par le père Gallez dans sa thèse. L'article est consultable ici :
http://www.lemessieetsonprophete.com/an ... omet-2.pdf

Voici encore pour vous, dans ce registre:
http://www.lemessieetsonprophete.com/annexes/kfr.pdf
"Il apparaît que la lecture du Coran ne peut se faire qu’à la lumière des traditions araméennes, ce que le philologue Christof Luxenberg a mis en lumière de son côté."
et sur deux sens de la traduction du Coran:
http://usuaris.tinet.cat/apym/on-line/i ... oyages.pdf
"Dans un texte intitulé Liber contra sectam, adressé
“aux Arabes” et parmi les documents joints à la traduction du Coran, l’abbé de Cluny explique que la finalité de la traduction n’est nullement de propager les valeurs étrangères mais uniquement de fournir les renseignements nécessaires pour combattre l’Islam en tant qu’hérésie chrétienne. Il fait état aussi des origines de ses renseignements."

Sur le Coran finalisé actuel:
http://portal.unesco.org/ci/fr/file_dow ... man_fr.pdf
"Ce manuscrit, dont le dépositaire actuel est le Conseil musulman de l'Ouzbékistan, est la plus ancienne version écrite existante du Coran. C'est la version définitive, qui est connue sous le nom de Mushaf d'Othman, et qui remplace toutes les autres versions."

Le codex Parisino-petropolitanus:
http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs ... a_Ifpo.pdf
et quelques autres PDf sur ce codex:
http://ebooks.brillonline.nl/book?id=ni ... 2722_i-594


Avatar du membre
marmhonie
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 186
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: L'islam, une secte?

Message non lupar marmhonie » mer. 15 mars 2017 21:58

Aucune datation au carbone 14 n'a été acceptée à ce jour pour le codex Parisino-petropolitanus. Les études paléographiques récentes montrent qu'il date entre 50 et 100 de l’hégire, et selon Uthman ibn Affan de 36 après l'hégire. Cela se tient.
François Déroche le date d'environ 695. A lire aussi:
http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs ... EF-pdf.pdf

Sur les datations, un lien:
http://www.islamic-awareness.org/Quran/ ... ijazi.html

Je vous conseille cet ouvrage qui est une petite merveille:
Image


Avatar du membre
marmhonie
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 186
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: L'islam, une secte?

Message non lupar marmhonie » mer. 15 mars 2017 22:01

La représentation du ciel tel qu'il était au VII siècle par bon nombre.
Sourate 52, verset 44 entier: "وَإِنْ يَرَوْا كِسْفا ً مِنَ السَّمَاءِ سَاقِطا ً يَقُولُوا سَحَاب ٌ مَرْكُوم", traduction "Et s'ils voient tomber des fragments du ciel, ils disent que ce sont des nuages superposés." Qu'est-ce qu'un fragment de ciel? Et comment un fragment de ciel peut-il tomber sur terre? Allah ou Mahomet ne savent-ils pas que l'univers est composé de vide également? N'est-ce pas hélas une mauvaise représentation du ciel au VII siècle, tout simplement? Pourquoi enseigner une ignorance divine?

Le souvenir de propos antérieurs identiques qui sont des contes.
Sourate 25, versets 4 à 6: "وَقَالَ الَّذِينَ كَفَرُوا إِنْ هَذَا إِلاَّ إِفْك ٌ افْتَرَاه ُُ وَأَعَانَه ُُ عَلَيْهِ قَوْم ٌ آخَرُونَ  ۖ  فَقَدْ جَاءُوا ظُلْما ً وَزُورا وَقَالُوا أَسَاطِيرُ الأَوَّلِينَ اكْتَتَبَهَا فَهِيَ تُمْلَى عَلَيْهِ بُكْرَة ً وَأَصِيلا قُلْ أَنزَلَهُ الَّذِي يَعْلَمُ السِّرَّ فِي السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضِ  ۚ  إِنَّه ُُ كَانَ غَفُورا ً رَحِيما", traduction "Les mécréants disent: "Tout ceci n'est qu'un mensonge qu'il a inventé, et où d'autres gens l'ont aidé". Or, ils commettent là une injustice et un mensonge. Et ils disent: "Ce sont des contes d'anciens qu'il se fait écrire! On les lui dicte matin et soir!" Dis: "L'a fait descendre Celui qui connaît les secrets dans les cieux et la terre. Et IL est Pardonneur et Miséricordieux"."

--> C'est certainement un témoignage d'époque de cet homme, restant, qui est intéressant. Donc, quand محمّد, Mahomet ou Muhammad ou Mohamed (qu'importe), rapporte verbalement, des gens disent:
- Tout ceci n'est qu'un mensonge que tu as inventé, d'autres gens t'ont aidé."
Quelle est la réponse divine, non pas celle de Mahomet donc?
- C'est une injustice et un mensonge."
Injustice? Mahomet le prend donc pour une accusation personnelle contre lui. Or ce n'est pas une accusation, c'est un reproche. Comme cet homme qui se dit n'être qu'un homme, en appelle de suite à la justice divine par Allah, alors qu'il est facile de montrer que ce reproche est faux. Il fut reproché à Moise par Pharaon, et à Jésus combien de fois! Et chaque fois, il y a eu une réponse précise. Mais pour Mahomet, il n'y a jamais de réponse.
C'est très gênant.

- Ce sont des contes d'anciens qu'il se fait écrire." Des contes d'anciens? Donc cela rappelle aux gens des contes anciens qu'ils connaissent. On en revient aujourd'hui au même constat, des phrases entières copiées mot pour mot d'évangiles apocryphes, de légendes inventées qui sont fausses. Cela était connu, et Mahomet aussi connaissait. Et il ne peut rien répondre.

Allah répond pour Mahomet en lui faisant apprendre par cœur:
- Allah est Pardonneur et Miséricordieux."
Certes oui, mais ce n'est pas une réponse, c'est une généralité. Ce sont des qualités uniques de YHWH, Eloha ou au pluriel de politesse qui s'accorde au singulier toujours, Elohim. Ici donc, Allah est YHWH. Mais cela ne transparait pas car les propos qui Lui sont prêtés correspondent à d'autres écrits qui sont des faux.

Si donc la Bible est vraie, et nullement trafiquée comme le croient les musulmans, alors le Coran qui est en contradiction et un amalgame, est faux. Ceci est pure logique.

Voici le raisonnement logique. Si A => B, alors (nonB) => (nonA).
Exemple. A = feu, B = chaleur. NonA= froid, nonB = pas de feu. Le feu implique un dégagement de chaleur. Donc si c'est froid, c'est qu'il n'y a pas de feu. Et c'est bien exact. Autre exemple, A = travail déclaré, B=salaire. Si vous travaillez légalement, vous recevez un salaire. Si vous n'avez pas de salaire, c'est que vous ne travaillez pas légalement.

Et donc: A=Bible vraie, B=Coran faux. NonA=Bible fausse, nonB=Coran vrai. Si la Bible est vraie, alors le Coran est faux. Et donc, si le Coran est vrai, alors la Bible est fausse. A=>B, alors (nonB)=>(nonA). Voici pourquoi il est nécessaire et suffisant de proclamer que la Bible est faussée dans le Coran, c'est la seule possibilité pour affirmer sans aucune preuve que le Coran est vrai. C'est mathématique! C'est de la simple logique, ce n'est pas divin. La logique est une création d'Aristote, je le rappelle. La logique du Coran est humaine.

Désolé si je déçois.


Avatar du membre
marmhonie
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 186
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender : Male
Status : Hors ligne

Re: L'islam, une secte?

Message non lupar marmhonie » mer. 15 mars 2017 22:05

La pratique de l'Islam impossible dans les pays nordiques


Ah oui, c'est d'un pratique!
http://www.rfi.fr/europe/5min/20110826- ... -musulmans

Et ils ne sont que très très peu de musulmans, étonnez-vous pour qu'il soit impossible d'en faire la religion universelle. L'arrangement est possible, certes, mais qu'en pensent leurs frères musulmans d'Iran ou d'Egypte? Car enfin, comme il est facile de s'arranger avec soi-même, mais en Islam, il y a une origine géographique imposée, le pèlerinage à la Mecque. Et donc, il est حَرَام, haram, totalement interdit, illicite, de faire cette pratique arrangée. C'est écrit dans le Coran! Je cite la sourate 2, versets 183 à 185.

Vous allez notamment m'expliquer maintenant dans cette sourate 2, verset 185, ceci: "Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous." S'il y a donc problème avec les suédois, ce n'est pas la volonté d'Allah car "Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous." C'est donc la volonté des suédois qui sont de mauvais musulmans. Pas d'arrangement avec le Livre! Pas d'arrangement avec Allah. حَرَام, haram!

Je sais bien qu'il existe des psychanalystes qui ne croient pas à l'inconscient, des marxistes qui ne croient pas à la lutte des classes, des chrétiens qui ne croient pas au paradis, id est des gens qui prennent pas mal de libertés avec les textes. Mais dans le Coran, c'est encore  حَرَام, haram, de faire cela.

Vous n'allez donc pas nous dire que les musulmans suédois constituent le modèle islamique authentique et pur... Vous direz comme nous, quand aux musulmans suédois, les pauvres, ils s'arrangent comme ils peuvent car ils ne peuvent pratiquer le Coran tel quel. Et Allah égare qui il veut: sourate 14, verset 4: "وَمَا أَرْسَلْنَا مِنْ رَسُول ٍ إِلاَّ بِلِسَانِ قَوْمِه ِِ لِيُبَيِّنَ لَهُمْ  ۖ  فَيُضِلُّ اللَّهُ مَنْ يَشَاءُ وَيَهْدِي مَنْ يَشَاءُ  ۚ  وَهُوَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ", traduction, "Et nous n'avons envoyé de Messager qu'avec la langue de son peuple, afin de les éclairer. Allah égare qui Il veut et guide qui Il veut. Et, c'est Lui le tout Puissant, le Sage." Et tant pis pour les suédois Image

Et de même que je ne montrerai pas le mauvais exemple de mauvais catholiques, veuillez ne pas montrer le mauvais exemple de mauvais musulmans, les suédois. Qu'ils aillent habiter en Iran, à la Mecque. Ou un des 57 pays musulman dont aucun ne respecte les droits de l'homme [img]file:///C:/DOCUME%7E1/kate/LOCALS%7E1/Temp/moz-screenshot.png[/img][img]file:///C:/DOCUME%7E1/kate/LOCALS%7E1/Temp/moz-screenshot-1.png[/img]Image



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 24 invités