Sur la montée de l'antisémitisme dans les pays musulmans

Actualités dans le monde, Débats politiques et économiques intérieurs et internationaux - Opposition - Partis politiques - Leaders politique - Pouvoirs économiques.
Avatar du membre
dafi
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 18
Enregistré le : mar. 13 janv. 2015 12:35
Gender :
Status : Hors ligne

Sur la montée de l'antisémitisme dans les pays musulmans

Message non lu par dafi » mer. 14 janv. 2015 17:01





Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20865
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Sur la montée de l'antisémitisme dans les pays musulmans

Message non lu par yacoub » mer. 14 janv. 2015 18:27

Il n y a personne, à part le trou du cul.

Dafi, mon ami, avant d'ouvrir un nouveau fil, assure toi au moins qu'il n'existe pas

Et je peux te dire antisémitisme et islam il doit y en avoir ici au moin une dizaine.



Avatar du membre
dafi
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 18
Enregistré le : mar. 13 janv. 2015 12:35
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Sur la montée de l'antisémitisme dans les pays musulmans

Message non lu par dafi » ven. 16 janv. 2015 08:46

Ahah oui j'aurais du vérifier (et m'en douter qu'il y en avait plein...)

Sorry, je ferais attention la prochaine fois :D



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20865
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Sur la montée de l'antisémitisme dans les pays musulmans

Message non lu par yacoub » lun. 9 févr. 2015 18:22

Si ils sont si clairs que çà pourrais tu les citer stp ?
Car moi musulman pratiquant allant à la mosquée depuis mon enfance je n'ai jamais entendu ou lu un hadith( parole du prophète) qui ordonnerait un tel crime, donc si tu peux me sortir ce ou ces hadiths je serais curieux de les découvrir.
:shock:
Avec des images et des vidéos tu comprendras mieux mon khouya

Image

Image

Image

Image

Image

Image

7WiIjs3lfHU




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20865
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Sur la montée de l'antisémitisme dans les pays musulmans

Message non lu par yacoub » mer. 13 mai 2015 15:11




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20865
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Sur la montée de l'antisémitisme dans les pays musulmans

Message non lu par yacoub » sam. 6 févr. 2016 15:31

Bernard-Henri Lévy : "l'islam n'est pas intrinsèquement antisémite"

Le philosophe était l’invité d’Anne Sinclair, samedi matin, à l’occasion de la sortie de son dernier livre "L’esprit du judaïsme", dans lequel il décrit notamment différentes formes d'antisémitisme.

INTERVIEW -
"J’ai passé ma vie à m’engager au coté des musulmans". Le philosophe Bernard-Henri Lévy était l’invité d’Anne Sinclair, samedi matin, à l’occasion de la sortie de son dernier livre L’esprit du judaïsme, dans lequel il décrit notamment différentes formes d'antisémitisme. Et s'il dénonce "l'islam des égorgeurs" et appelle à le distinguer de "l'islam des Lumières", l'intellectuel insiste : "L’islam n’est pas intrinsèquement antisémite".

"Je suis un juif heureux". Et "BHL" de revenir sur la création de SOS Racisme, en 1984, dont il fut l'un des membres fondateurs, avec notamment Harlem Désir et Marek Halter. A l'époque, il y avait "des catholiques, des protestants, des athées, des juifs et des musulmans" et "cela marchait très bien", a développé l'écrivain, qui déclare vivre "son identité juive de façon heureuse". "Arrêtons avec cette idée, qui instille le poison de la guerre civile, qu’entre les juifs et les musulmans il y aurait une guerre de religion éternelle et une fraternité brisée pour l’éternité", a conclu Bernard-Henri Lévy.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20865
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Sur la montée de l'antisémitisme dans les pays musulmans

Message non lu par yacoub » dim. 14 févr. 2016 11:03

Bernard-Henri Lévy - On n'est pas couché 13 février 2016 #ONPC

https://www.youtube.com/watch?v=QfTtvna_EeY



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20865
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Sur la montée de l'antisémitisme dans les pays musulmans

Message non lu par yacoub » sam. 20 févr. 2016 15:45

https://salembenammar.wordpress.com/201 ... lhumanite/

L’hydre musulmane est autrement plus féroce que la nazie et le monde n’a rien saisi

La sourate d’Al-Maidah, v. 60 est suffisamment révélatrice de la judéophobie musulmane qui aurait pu inspirer Hitler dans sa rédaction de Mein kampf : » Dis : ‹Puis-je vous informer de ce qu’il y a de pire, en fait de rétribution auprès d’Allah ? Celui qu’Allah a maudit (le Juif), celui qui a encouru Sa colère, et ceux dont Il a fait des singes, des porcs (les juifs), et de même, celui qui a adoré le Taghut, ceux-là ont la pire des places et sont les plus égarés du chemin droit›. »

Les versets haineux et ultra-violents aux intonations belliqueuses et qui portent en eux les souches du virus létal pour l’humanité ne vont pas dérouter pour autant les musulmans de la voie de l’islam. Bien au contraire ils légitiment et nourrissent leurs aversions des juifs et de tous ceux qui n’ont pas vendu leurs âmes à l’idéologie la plus inhumaine et barbare qui ait jamais surgi sur terre.

On ne peut pas être plus clair et sans équivoque que le Coran lui-même, mais aux yeux des musulmans modérés qui n’ont de modéré que leur verbe mielleux pour dissimuler leur poison venimeux, connus pour leur fourberie légendaire et leur tartufferie dogmatique, encore plus hypocrites et affabulateurs que Mahomet lui-même, que Daech n’a rien à voir avec l’islam. Créé semble-t-il par les juifs pour salir l’image « humaniste » et « non-violente » de l’islam.

En effet, les 300 millions de victimes de la barbarie génocidaire sont l’oeuvre des martiens et ce sont eux qui mettent la région du Proche-Orient à feu et à sang et qui se livrent à des crimes contre l’humanité dont font l’objet les chrétiens d’Orient.

Les musulmans modérés sont tellement pris dans leur tourbillon antisémite qu’ils voient la main juive partout. Ils se sont leur raison une fois pour toutes, ils n’ont besoin de la démontrer, leurs délires spéculatifs se suffisent à eux-mêmes. Peu importe la vérité des faits, rien ne peut les faire changer d’avis, ce sont les juifs qui complotent contre les musulmans, ces éternels « persécutés », pour bâtir le Grand Israël.

Les musulmans victimes des juifs et de leurs desseins hégémonique est le seul thème vendeur et mobilisateur des masses frustrées et abêties viscéralement anti-juives. Pour exalter les pulsions de ces centaines de millions d’êtres miséreux, incultes, analphabètes, maléfiques et misérables endoctrinés du berceau jusqu’à la mort et nourris de la haine du juif, il n’y a pas meilleur catalyseur que le juif conspirant contre le musulman. Autrement, on ne pas peut sortir les masses musulmanes de leur léthargie. Que des musulmans massacrent d’autres musulmans et que leur propre sécurité soit menacée par la politique expansionniste d’un autre pays musulman, cela les laisse franchement de marbre, ils ne voient qu’un seul ennemi le juif que Mahomet leur a légué en héritage et dont le Coran appelle à son extermination.

Ils sont tels sourds à la voix de la raison qu’ils ne voient pas la main turco-wahhabite sous la houlette de la Maison Blanche qui a compris tout l’intérêt d’inoculer le poison musulman dans le corps musulman lui-même.

Comme il ne peut avoir d’islam sans la perversion et le travestissement de la réalité, on doit leur faire croire qu’un pays comme la Tunisie qui a basculé dans le monde des ténèbres en un laps de temps éclair que les meurtriers des hommes politiques tels que Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi en 2012, de ses forces de l’ordre et ses militaires ne sont pas de confession musulmane ni n’appartiennent à la mouvance islamiste d’Ennahdha. De même le mouvement terroriste du Hamas qui joue un rôle actif dans la vague terroriste sans précédent en Tunisie est une organisation caritative et humanitaire et qu’il est juste présent sur le sol du pays pour aider au creusement des tunnels à Djebel Chaâmbi en Tunisie pour stocker la nourriture..

De même que les appels au djihad fi sabillah et le sexe dans les mosquées ainsi que les incitations à la haine de l’autre et son anéantissement seraient une hérésie selon les dogmes de l’islam qui sont pourtant fondamentalement violents et intolérants.

Tous ces milliards de dollars dépensés à fonds perdus dans la destruction de la Syrie, l’Irak, la Libye, la Tunisie et l’Algérie ne proviennent pas des caisses du Qatar et d’Arabie ni les armes fournies aux djihadistes ne sont pas turques.
Quant aux rapts des jeunes chrétiennes et les massacres ciblés et méthodiques des chrétiens et des minorités religieuses musulmanes en Syrie, en Irak, au Nord du Nigeria, au Pakistan sont une atteinte aux prescrits coraniques, la preuve l’Arabie est un havre de paix pour les trois religions monothéistes et des libertés publiques. Un pays symbole de la concorde religieuse.

Evidemment les musulmans ne vont clamer leurs innocences comme un serpent qui mord sa proie sans qu’il ne s’en aperçoive lui-même, et tous ces forfaits et exactions barbares constitutifs de crimes contre l’humanité sont imputables aux juifs qui veulent précipiter à sa porte la colombe musulmane.

Il faut savoir que dans la doctrine musulmane de mise en cause de l’auteur coupable, il ne faut jamais juger les auteurs du crime, il faut faire le procès de l’ennemi imaginaire. Ainsi le coupable n’est jamais celui qu’on attrape en flagrant délit et contre lequel les charges sont irréfutables, c’est toujours son souffre-douleur qui est en l’occurrence le juif qui est le vrai coupable qui a la chance fr passer entre les mailles du filet en faisant endosser aux musulmans la responsabilité du crime. Seulement la justice humaine jugée imparfaite et inique par les musulmans qui se trompe de cible. Voilà pourquoi le musulman ne reconnaît que la justice d’Allah qui est la seule à pouvoir le blanchir de ses crimes en toute équité musulmane.

Quand les musulmans modérés rejettent toujours la faute sur l’autre et tout particulièrement le juif, leur hantise maladive, il n’y a pas lieu de les contredire, ils sont eux-mêmes en inadéquation avec ce que le musulman doit être et non ce qu’il se représente lui-même de l’islam.L’islam n’est jamais un sujet modulable, c’est le musulman qui doit s’y adapter ou y renoncer mais il en aura jamais ni la force ni le courage, il préfère se nourrir d’illusions que d’afronter la vérité de l’islam. Or, l’islam n’est pas un monde fabulé et imaginaire, c’est un monde réel qui a ses exigences et ses contraintes qui pèsent sur tous ses adeptes sans exception et sans demi mesure



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20865
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Sur la montée de l'antisémitisme dans les pays musulmans

Message non lu par yacoub » mer. 2 mars 2016 11:26

• L'antisémitisme (1/4) : Réflexions sur la question juive de Sartre
1/4

Réflexions sur la question juive de Sartre

Réflexions sur la question juive de Sartre


"L’antisémitisme n’est pas un problème juif : c’est notre problème"; "Si le Juif n'existait pas, l'antisémite l'inventerait" écrit Sartre dans ses Réflexions sur la question juive. Questions d'une étonnante actualité, posées par Sartre et présentées par Hadi Rizk.

Jean-Paul Sartre en 1969, durant une émission de radio
Jean-Paul Sartre en 1969, durant une émission de radio • Crédits : Keystone Pictures USA - Maxppp

TEXTE :

Jean-Paul Sartre, Réflexions sur la question juive, 1946, Gallimard, 1954

EXTRAITS :

•Les aventures de Rabbi Jacob, film de Gérard Oury 1973


•24 jours, La vérité sur l’affaire Ilan Halimi, film d’Alexandre Arcady, 2014


•Sketch d’Elie Kakou et Elie Semoun « Vous êtes Juif », extrait de Eclats de rire France 2, 19/03/1994


•Radioscopie Raymond Aron, France inter, 01/10/1976

•Discours de Manuel Valls après les attentats de Charlie Hebdo et de l’hyper Casher, AFP, 12/01/2015

RÉFÉRENCES MUSICALES :

•Serge Prokofiev, Voyage(s) à l’est, Ouverture sur des thèmes juifs op 34 - pour clarinette quatuor à cordes et piano


•Philippe Clay, Les Juifs


•Paul Ben-Haïm, Sonate en sol min op 44 : Molto allegro - pour violon

•Serge Gainsbourg, Juif et Dieu

La chronique "2 minutes papillon" par Géraldine Mosna-Savoye



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20865
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Sur la montée de l'antisémitisme dans les pays musulmans

Message non lu par yacoub » jeu. 21 juil. 2016 14:48




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20865
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Sur la montée de l'antisémitisme dans les pays musulmans

Message non lu par yacoub » ven. 26 août 2016 11:11

Les Nobles Hadiths sont encore plus clairs que le Saint Coran sur la haine des juifs par l'islam.

« Le Prophète a dit : La Résurrection n’arrivera pas avant que les Musulmans ne combattent les Juifs et que les Musulmans les tuent. Les Musulmans tueront les Juifs, s’en réjouiront, se réjouiront de la victoire d’Allah. Les Musulmans tueront les Juifs et ceux-ci se cacheront. » (hadith rapporté notamment par Mouslim 2921 et par Boukhari 2926).

. « Le Messager de Dieu a dit : “Ne viendra l’Heure que lorsque vous combattrez les Juifs, que lorsque la pierre derrière laquelle se cache le Juif dira : « Musulman ! Voici un Juif derrière moi, tue-le ! »

. « Le Prophète a dit : Les juifs se cacheront derrière l’arbre et le rocher et l’arbre et le rocher diront « Ô serviteur d’Allah ! Ô musulman ! Il y a un juif derrière moi, viens le tuer. »

Image



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20865
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Sur la montée de l'antisémitisme dans les pays musulmans

Message non lu par yacoub » ven. 26 août 2016 11:46

L'islam et ses adeptes donne une nouvelle vie à l'antisémitisme et l'anti-judaïsme partout en Europe et particulièrement en France et en Belgique.
http://youtu.be/AltyhmrIFgo

Est-il dangereux de porter une kippa en France ? Reportage sur Envoyé spécial (2015)
http://youtu.be/K765QiTrq5Q

Le comédien Kevin Razy a "parodié" l'expérience de la kippa mais croit à tort qu'on se moque de sa corpulence quand il est traité de "porc", "lard" ou "cochon"... Alors que c'est par cet insulte que sont traités les juifs dans le coran et les textes islamiques.
http://youtu.be/VFn-FPLIoPE

Strasbourg: un juif blessé au couteau, l'auteur arrêté (18/08/2016)

Un sexagénaire portant une kippa a été attaqué et blessé au couteau sur la voie publique vendredi matin à Strasbourg, et l'auteur de l'agression a été interpellé, selon des sources concordantes.

La victime a été agressée à la sortie de son domicile, situé en plein quartier juif, à 500 mètres à vol d'oiseau de la grande synagogue de Strasbourg, a précisé à l'AFP le grand rabbin de Strasbourg, René Gutman. Des témoins ont rapporté que l'agresseur a crié "Allahou Akbar" et a touché sa victime à l'abdomen, sans toutefois mettre ses jours en danger, a précisé Gutman. La police n'a pas confirmé les cris. L'agresseur présumé, qui a des antécédents psychiatriques, a été interpellé peu après par les policiers de la Direction départementale de la sécurité publique, a précisé la police.

Les juifs vus par l'islam



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20865
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Sur la montée de l'antisémitisme dans les pays musulmans

Message non lu par yacoub » mar. 10 oct. 2017 14:39

Juste pour info, la mer rouge, c'était pour quitter l'Égypte et se retrouver dans le désert du Sinaï. Pour accéder à la Terre Promise, c'est le Jourdain qu'ils ont dû traverser.

De moins en moins...
Freud ne croit pas du tout à cette sortie d'Egypte pour aller en Terre Promise.

Freud rappelle que l'Egypte a toujours été un pays juif.

Alexandrie était une ville juive jusqu'en 1956 où le dictateur, le colonel Nasser, suite à la crise de Suez, a chassé tous les juifs.

La France a recueilli Georges Moustaki, Guy Béart, Richard Antony.

================================
Prisca

Désolé, mais votre mot de passe ne peut pas être renouvelé étant donné que votre compte est actuellement inactif. Veuillez contacter l'administrateur du forum afin d'obtenir de plus amples informations



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20865
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Sur la montée de l'antisémitisme dans les pays musulmans

Message non lu par yacoub » mer. 28 mars 2018 14:43

L'Occident est-il fichu?

L'empire américain aurait trahi sa mission sacrée selon Bernard-Henri Lévy.

L'empire américain aurait trahi sa mission sacrée selon Bernard-Henri Lévy.

E. GARAULT/PASCOANDCO POUR L'EXPRESS
Le nouveau livre de Bernard-Henri Lévy dépeint une Europe et une Amérique défiées par cinq puissances émergentes.

En 1918, paraissait le premier tome de l'oeuvre majeure d'Oswald Spengler, Le Déclin de l'Occident, qui devait marquer le 20e siècle par ses traits prophétiques et ses accents tragiques. Un siècle plus tard, face à de tout autres facteurs, la question resurgit à la lumière d'une actualité psychédélique, qui mêle les gesticulations apocalyptiques de la Corée du Nord, le saccage ininterrompu de la Syrie, l'arrogance des dictatures à fort taux de croissance, la fragilité de l'Europe et sa vulnérabilité face à la montée des populismes, la crispation isolationniste de l'Amérique...
Les dictatures ont-elles vaincu?

C'est ce constat qui sert de point de départ à Bernard-Henri Lévy dans son dernier livre: l'empire américain aurait trahi sa mission sacrée et des forces obscures au pouvoir en Russie, en Chine, en Iran, en Turquie, dans les pays arabes propagateurs du salafisme, se sentiraient autorisés à marcher sur les brisées d'un Occident durablement avachi, amoindri. Le sujet, à vrai dire, fait débat. Le vertige de la chute, le risque d'effacement (ou de remplacement) restent tapis dans l'inconscient civilisationnel du couple Europe-Amérique.

L'INTERVIEW DE BHL>> L'Occident, un empire pour rien

De nombreux signes vont dans ce sens, certes. Mais est-ce suffisant pour proclamer la victoire à plates coutures des dictatures? Hubert Védrine note finement que les Occidentaux n'ont pas perdu la puissance, ils en ont perdu seulement le monopole. Nicolas Baverez, lui, évoque une "inversion du monde": les démocratures répriment la liberté politique et se repaissent des échanges. D'autres voix s'inquiètent de l'état de tension que suppose ce bras de fer permanent entre régimes autoritaires et démocraties.

Au-delà des avis, chacun est invité à méditer: c'est une réflexion essentielle, dont l'enjeu est la définition même de l'homme et de son devenir.

+ Plus d'actualité sur : L'Express du 28 mars 2018: l'Occident est-il fichu?



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20865
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Sur la montée de l'antisémitisme dans les pays musulmans

Message non lu par yacoub » mer. 25 avr. 2018 11:17

Antisémitisme : un appel aux effets pervers
Par Laurent Joffrin — 24 avril 2018 à 20:46
Marche blanche à Paris le 28 mars, après le meurtre de l’octogénaire juive Mireille Knoll. PHOTO BORIS ALLIN. HANS LUCAS
Malgré ses bonnes intentions, le manifeste publié dimanche dans «le Parisien» pour dénoncer les multiples agressions contre les juifs divise plus qu’il ne rassemble. En cause, des mots excessifs et des mises en cause indistinctes des responsables politiques, de la gauche radicale et des musulmans.

Antisémitisme : un appel aux effets pervers

Édito

L’intention est bonne, mais les effets le sont beaucoup moins. Voilà un texte qui appelle au rassemblement contre le «nouvel antisémitisme» et qui a pour premier effet… de diviser. Il faut tout de même être d’une singulière maladresse pour s’attirer, aussitôt la publication, une protestation de Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, sans doute un des responsables musulmans les plus pacifiques, les plus ouverts et les plus tolérants, qui a marqué maintes fois sa solidarité avec les Français juifs victimes de crimes ou d’agressions. On cherche une alliance la plus large possible et on commence par froisser un allié naturel. Bien joué…

Non que le sens général de l’appel publié dans le Parisien soit erroné. Il existe bel et bien un antisémitisme nouveau, alimenté par les fanatiques de l’islamisme violent, ou encore appuyé sur certains préjugés anciens et hostiles aux juifs qu’on trouve chez une - bien trop grande - minorité de musulmans. Tragiquement, cet antisémitisme n’est pas seulement verbal : 11 Français juifs ont trouvé la mort dans les dix dernières années sous les attaques jihadistes, ou bien à l’occasion de crimes crapuleux à forte connotation antisémite. Souvent, les Français juifs sont en butte à un harcèlement honteux qui est une tache sur la République et ses valeurs élémentaires. Les journaux - Libération notamment - n’ont pas attendu l’appel de dimanche pour dénoncer ces faits établis. Même s’il n’est pas coutume de se citer soi-même, on renverra le lecteur à une lettre politique récente intitulée justement «Pour les Juifs».

Injonction.
Encore faut-il maîtriser son expression dans un domaine ultrasensible. Les agressions recensées sont suffisamment graves pour ne pas en rajouter, en parlant par exemple d’«épuration ethnique», formule appliquée en son temps à la guerre dans l’ex-Yougoslavie qui a fait des dizaines de milliers de morts. La mise en cause de l’extrême gauche est sommaire et indistincte, comme si tous les responsables et tous les militants étaient des antisémites plus ou moins camouflés. Tout comme l’imputation insultante adressée à la classe politique sans distinction, à qui il est reproché de faire volontairement silence sur les agressions antijuives pour ne pas heurter les musulmans qui forment un électorat nettement plus nombreux que les juifs. Alors que nombre de responsables politiques expriment hautement leur indignation à chaque attaque dont sont victimes les Français juifs. Ces outrances, dira-t-on, permettent d’alerter les consciences, de faire réagir. S’agit-il alors de déclencher une polémique âpre, amère et bientôt contre-productive ou de chercher des remèdes efficaces à cet état de choses angoissant ? On hésite…

Plus contestable encore est l’injonction faites aux autorités religieuses musulmanes de réinterpréter le texte du Coran pour en désactiver les passages violents ou intolérants, à l’égard des juifs notamment. Elle a pour elle l’apparence de la logique. Les autorités catholiques, en leur temps, ont désavoué les phrases hostiles aux juifs contenues dans les textes sacrés de l’Eglise et prêché sans relâche le dialogue interreligieux et la tolérance entre les cultes. Mais prendre à partie l’ensemble des théologiens musulmans ou presque, c’est oublier volontairement le travail qu’ils effectuent très souvent auprès de leurs fidèles.

Exégèse.
Un autre texte, publié mardi dans le Monde par 30 imams français, en apporte l’illustration solennelle par sa dénonciation virulente de l’islamisme et sa référence à l’interprétation dominante du Coran par les docteurs de l’islam. En négligeant cette patiente pédagogie, on suggère l’idée que l’antisémitisme est pour ainsi dire consubstantiel à la religion musulmane et que la violence fait partie des principes élémentaires de l’enseignement islamique. Alors que les références à la violence émaillent l’Ancien Testament tout autant sinon plus que les pages du Coran. Faut-il se lancer dans une exégèse purificatrice du corpus commun aux trois religions du Livre ? Bonne chance… En un mot, il faut craindre que ce genre de brûlot attise l’incendie qu’il prétend éteindre.
Laurent Joffrin




Répondre