L’islam maladie transmissible !

L’islam maladie transmissible !

Le terrorisme islamique moral ou physique vous entoure et il peut frapper n’importe où et n’importe quand. C’est une réalité que l’on ne peut nier ou cacher et voilà notre diagnostic : Nom de la maladie : ISLAM

Historique :

L'islam maladie transmissible !

L’islam maladie transmissible !

On essaiera de diagnostiquer cette maladie, en espérant trouver les remèdes adéquats pour protéger l’humanité de ses dangers et pourquoi ne pas lancer des campagnes de vaccination contre ce fléau.

C’est une maladie très ancienne dans l’histoire humaine. L´islam est apparu à la Mecque (en Arabie Saoudite) depuis1400 ans. C’est à cet endroit qu’on a détecté les premiers cas dangereux plus particulièrement chez une certaine personne se prénommant Mohamed qui a contaminé sa femme ensuite ses proches.

Puis, cette maladie s’est propagée jusqu’ à atteindre Médine avant de devenir la maladie d’État par excellence. Bref, le tiers de l’humanité a été contaminé durant un court laps de temps. Et voilà qu’elle commence à se proliférer. Au bout d’un moment, avec la chute de l’empire ottoman on a cru qu’elle avait disparu. Mais en réalité, elle avait entamé sa période d’hibernation pour apparaître à nouveau encore plus forte et plus dévastatrice, avec un objectif beaucoup plus ambitieux à savoir infecter toute la planète.

Syndrome de la maladie (le terrorisme islamique) :

Un virus d’idées infecte le cerveau de l’être humain lui donnant une folle envie de mourir en martyr et de tuer le maximum de gens non encore infectés parce virus. La personne atteinte qu’on appelle terroriste islamiste croit fermement qu’elle continuera sa vie après la mort dans un endroit meilleur que la terre appelé Paradis. Il perd tous repères avec la vie réelle et commence à vivre dans les rêves. Un monde totalement imaginaire avec des personnages imaginaires tels que Dieu, Anges, Satan, houria, djinn…

Virus responsable :

L’islam. La maladie s’attrape une fois qu’on a atteint l’état d’ivresse en matière d’islam. La personne ne se réfère plus qu’au Coran, qui serait la parole de Dieu et qu’aux hadiths, qui seraient les paroles et les actes de son soi-disant prophète Mohamed. Ce virus a un peu les caractéristiques du virus de SIDA. En effet, les patients sont tous séropositifs. Ce virus peut ne pas tuer mais une fois déclenché il devient mortel.

Transmission :

Cette maladie est transmissible génétiquement à partir du père ou mère. Jusque la, 1300millions d’individus sur terre sont atteints de cette maladie. Ils sont appelés communément (musulmans) . Elle devient plus dangereuse par la voie orale. Sa prolifération se fait au sein de la famille, dans les médias, à l’école ou même dans la rue et plus précisément dans les mosquées, les lieux de culte et les quartiers pauvres et se nourrit particulièrement des versets coraniques et des hadiths.

Dépistage et diagnostic :

Il est rare de pouvoir déceler ce virus chez une personne qui a atteint le stade final de cette maladie. La plupart des patients ne sont même pas conscients de leurs états critiques. Sauf des forces spéciales ou des membres très proches de lui pourront la déceler à partir de son comportement. Il manifeste une haine farouche envers les personnes saines, même si elles sont sa femme, ses frères, ses sœurs ou ses enfants. Dès que vous remarquez un tel comportement, n’hésitez pas à contacter le poste de police le plus proche pour l’hospitaliser de toute urgence avant qu’il ne commette un attentat.

Stades : la malade connaît

4 stades qui sont :

Le premier stade : soit on est dedans dès la naissance.Ceci est le cas de toute personne née de parents ou d’un père musulman(s), soit par la fréquentation des musulmans. La personne peut rester dans ce premier stade en ayant un état stable toute au long de sa vie, mais elle reste susceptible de passer au deuxième stade. Les meilleurs remèdes pour en guérir c’est d’abandonner les idées de l’islam et ce le plus vite possible ou de discuter avec des gens ouverts d’esprit. à ce stade, éviter au maximum tout rassemblement de partis ou de groupes islamiques.

Stade asymptomatique : c’est le deuxième stade. Il s’annonce par la pratique. Le malade fera donc les cinq prières par jour, le ramadan et lira le Coran, prendra pour modèle Mohamed et appliquera à sa vie ses hadiths et fréquentera les mosquées. Au cours de ce stade, le virus continuera à se multiplier et à progresser. L’immunité est peu altérée, voire normale, mais il faut d’urgence voir un psychiatre.

Pré terrorisme : c’est le troisième stade. Il se manifeste par une haine envers les non musulmans notamment contre l’Occident et les juifs. La personne ne fréquente plus les mosquées mais plutôt des endroits secrets où elle rencontre d’autres malades. Elle devient de plus en plus retirée et se détache petit à petit de sa famille. La vie ne vaut plus rien pour elle. Elle a atteint le désespoir. Si elle est encore consciente qu’elle se livre à la police sinon il faudrait la dénoncer au plus vite.

Terrorisme déclaré : c’est le quatrième et dernier stade. Le passage à l’action. En général, il serait trop tard pour espérer une guérison mais gardons toujours espoir..

Par : Mohamed Karim Labidi

À lire aussi : Sœur d’Aaron dans le coran ! >>>

La liberté dans l’islam orthodoxe ?

La liberté dans l’islam orthodoxe ?

Est-ce qu’il y a de la liberté dans l’islam orthodoxe?
La liberté dans l'islam orthodoxe

La liberté dans l’islam orthodoxe

Définition du mots liberté : état dans lequel un sujet peut agir sans contrainte ni obstacle, et qui lui permet de déterminer en toute autonomie les fins de son action ainsi que les moyens d’y parvenir. Et j’ajoute sans toucher à la liberté des autres sujets, ma liberté s’arrête à la frontière des libertés des autres.

Définition du mots islam orthodoxe : c’est une idiologie dite divin qui appelle à la soumissions non conditionnée d’un sujet aux lois et règlements apportés par Mohamed dans tout les domaines de la vie il y a 1400 ans.

    Questions :L’islam est-il ouvert à l’esprit critique?

NON, NON L’islam à mon avis croit en une seule liberté, celle de choisir entre être libre de l’islam et finir en enfer ou de ne pas être libre de l’islam et être soumis à ses règles et lois et bénéficier du paradis.

Par : Mohamed Karim Labidi

À lire aussi : Internet fenêtre sur le monde >>>

Terrorisme! qui sont les responsables ?

Terrorisme! qui sont les responsables ?

En voyant aujourd’hui la montée de la haine et de l’intégrisme et le terrorisme islamique, on ne peut s’empêcher de poser cette question : qui sont les responsables ? Ceux qui n’ont pas vécu les années 70 et 80, ils chargeront seuls les arabes de cette responsabilité. Ces accusations sont elles vraies ?

Terrorisme-qui-sont-les-responsables

Terrorisme-qui-sont-les-responsables

Malheureusement, il y a beaucoup de vrai. Mais on ne peut jeter toute la culpabilité sur les arabes, gouvernement, peuple et intellectuels. Disons qu’ils ne sont les seuls responsables. Soyons logiques, objectifs et réalistes dans notre analyse. Il serait impossible que la situation s’amplifie et prenne cette envergure s’il y avait un seul responsable.

En effet, tout le monde est impliqué. Oui, nous sommes tous responsables. Tous ensemble, on a participé, directement ou indirectement, à la propagation de ce fléau. Nous sommes tous coupables de ce crime contre l’humanité, là voilà victime. C’est la vérité. Après tout comme on dit : “on sème ce qu’on récolte”. Voici, d’après moi, qui sont les responsables :

1 – Les états Unis d’Amérique qui se positionne aujourd’hui comme leader contre le terrorisme était la première à financer et héberger des personnalités et des groupes terroristes islamiques. Elle était la première à leur donner le feu vert et le soutien moral et physique. Quand ils étaient une arme contre l’ex-URSS, ils étaient les bienvenus. Mais plus maintenant. Je pense qu’on n’a nul besoin de prouver leur implication.

2 – L’Europe qui se dit libre et démocrate a hébergé des personnalités politiques islamiques condamnées dans leurs pays à cause des crimes qu’ils ont commis contre leur peuple. En leur offrant le droit d’asile, cette Europe leur était un toit chaud, une tendre mère. Elle leur a permis de se déplacer et de parler en toute liberté au nom des Droits de l’Homme. Le résultat parle de lui-même…

3 – Le reste du monde s’en fout complètement de ce qui se passe ailleurs. Il se contente d’être spectateur. Il regarde mais il n’agit pas. Il ne se sent pas concerné. Il oublie que le monde n’est plus comme avant et qu’on peut l’attaquer sans s’en prendre à lui ou à son pays directement. Les pays ne sont plus isolés.

Le moindre événement peut avoir des conséquences sur la Terre entière. Ce sont des gens qui regardent la maison de leur voisin brûler sans rien faire jusqu’à ce que le feu atteigne leur maison. L’indifférence, l’intérêt personnel et l’égoïsme sont leurs mots d’ordre.

4 – Les pays musulmans qui se croient au temps de Mohamed. Ils vivent avec le Coran et les Hadiths. L’islam gouverne tout leurs faits et gestes. Tant qu’un arabe n’est pas touché, ils s’en moquent éperdument. Ils ne font qu’ouvrir des écoles coraniques et s’acharnent à créer des associations soi-disant humanitaires pour aider les pauvres.

Généralement, ce sont des riches venant des pays du Golfe qui financent ces projets sous prétexte d’investir dans le cadre du développement économique. Ils ne font ça ni pour Dieu ni pour l’islam mais pour garantir une armée de soumis sous leur ordre en faisant un lavage de cerveau à tous ces jeunes perdus. Comme aux pays de l’ex-URSS ou en Afghanistan, au Pakistan, en Malaisie, en Indonésie…

5 – Les pays arabes avec les pays du Golfe comme chef de file. Ces derniers sont gouvernés par des personnes soutenues par l’USA qui veulent maintenir le peuple dans l’ignorance totale et ce en leur assurant une éducation basée sur l’islam wahhabite, l’une des sectes de l’islam la plus salafiste. Quant aux autres pays arabes, il y a d’une part ceux qui vivent dans une dictature sans précédent tels que la Syrie. D ’autre part, il y a ceux qui jouissent d’un peu de liberté mais contrôlée.

Ces pays-là ne donnent ni aux islamistes ni aux libres-penseurs le droit de parler craignant que les islamismes s’emparent du pouvoir. Le plus drôle, c’est qu’ils deviennent, d’une façon ou d’une autre, islamiques et ce sans se rendre compte.

Croyant contrôler tout en faisant un ministère des affaires religieuses et en faisant le minimum tels que le passage de l’appel à la prière dans la télé… En fait, ils font exactement ce que veulent les islamistes. En même temps, ils ne donnent pas la parole aux penseurs et ne cherchent même pas à instaurer un dialogue constructif.

D’où la déchirure que vivent ces pays. Puisqu’ils sont considérés par les islamistes comme étant des états non légitimes, pourquoi céder à leurs demandes et laisser le peuple dans l’ignorance ?

6 – Les riches du monde arabo-musulman financent les groupes terroristes et ce soit par peur des islamistes soit pour se faire pardonner leurs péchés. Ils pensent ou bien on leur fait croire que Dieu leur pardonnera tout s’ils agissent de la sorte.

7 – Les riches du reste du monde ne se soucient de rien et n’aident pas les libres-penseurs du monde arabo-musulman -bien sûr ils sont libres de les aider ou pas.- Mais en voyant l’argent fou qu’ils dépensent pour leurs animaux ou leurs vêtements ou leurs maisons… Une question s’impose : Pourquoi ? Ils oublient que tout peut être détruit durant un attentat.

8 – Les libres-penseurs du monde arabo-musulman sont la bête noire des islamistes. Si le gouvernement ne leur interdise pas la parole, les islamistes s’en chargent avec les Fatwas. Ils ne bénéficient d’aucuns soutien ni protection. Ils finiront soient par se taire, soit par se cacher soit par être tués.

9 – Les libres-penseurs du reste du monde, majoritairement individualistes. Ils ne soutiennent même pas leurs confrères dans les pays arabo-musulmans ne serait ce que moralement.

10 – Le peuple du monde arabo-musulman vivant dans la misère, connaissant une oppression des libertés et nageant dans l’ignorance se voit transformer en soldat soumis pour trouver de la nourriture, une estime de soi et le Paradis.

11 – Le peuple du reste du monde vit sa vie loin de tout ce qui se passe ailleurs. Par conséquent, il n’a aucune culture islamique pour pouvoir connaître un islamiste. Il pourrait ainsi aider l’un d’eux en l’hébergeant par exemple sans se rendre compte.

12 – Les derniers responsables sont les médias : presse, radio et TV et les associations humanitaires. Ces dernières, dès qu’un islamiste lui arrive une chose, elles le soutiennent, publient tous ses livres, le mettent au devant de la scène et crée de lui une star.

Par contre si c’était un libre-penseur du monde arabo-musulman elle l’oublierait complètement comme s’il n’a jamais existé. Il s’est avéré que chacun a sa part de responsabilité vis-à-vis de ce que subit l’humanité en ce moment et que le terrorisme se nourrit de nos faiblesses.

Ça ne servira à rien de se lamenter, il faut agir en corrigeant nos erreurs. Rattrapons-nous, il n’est jamais trop tard. Que le berceau du terrorisme islamique soit ailleurs ou ici ensemble nous le combattrons.

Par : Karim Mohamed Labidi

À lire aussi : La liberté d’expression en Tunisie >>>

La grande illusion de réformer l’islam

La grande illusion de réformer l’islam

Vous voulez réformer l’islam ? Vous rêvez d’un islam tolérant ? Vous voulez d’un islam en phase avec son temps ? Vous voulez d’un islam libre ? Vous cherchez un islam de paix et de respect ? C’est bien ce que vous voulez ? Tentons ensemble ce rêve…

La grande illusion de réformer l'islam

La grande illusion de réformer l’islam

L’islam a besoin non pas d’une réforme mais de plusieurs réformes. La réforme qui doit se faire en urgence concerne la femme. Je pense que nous sommes tous d’accord sur ce point. La femme a tellement souffert et continue à souffrir de cet islam. En fait, elle est 2 fois soumise.

A Dieu et à l’homme. Peut-on interpréter le verset du hijab qui dit “ô prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants de se couvrir de leurs voiles : c’est pour elles le meilleur moyen de se faire connaître et de ne pas être offensées” (sourate Les Fractions “El Ahzeb” verset 59) autrement que l’explication donnée par les imams dit modérés ?

Cette interprétation dit que le hijab ou le voile concerne les femmes du prophète et les femmes des chefs religieux qui sont dans ce verset les croyants. Cette interprétation est fausse et il est bien clair, dans ce verset, que Dieu appelle toutes les femmes croyantes à porter le voile.

Mais aussi il appelle le prophète à dire à ses femmes et ses filles et aux femmes des croyants de porter le voile. Il n’y a aucun doute que l’islam oblige les femmes à porter le voile. Il ne s’agit pas d’un hadith ici mais du Coran. Et celui qui cherche des excuses pour dire le contraire, il ne pratique pas le vrai islam dicté par Dieu au prophète.

Alors soit vous vous conformez à cette obligation, soit ce n’est plus la peine d’être musulman. Donc réformer l’islam de ce côté est impossible. Par conséquent, méfiez-vous des soi-disant réformateurs qui disent n’importe quoi sans preuves. Ne jamais prendre une parole sans la vérifier !

Il n’est pas nécessaire que j’évoque les hadiths qui insistent sur le port obligatoire du voile car le Coran l’emporte sur les hadiths. Ceci est connu dans la théologie islamique : on se réfère en premier lieu au Coran, en second lieu aux hadiths et enfin à “El ijmaa” (l’unanimité). Même de ce côté, il est impossible de réformer l’islam.

Je vous fais quand même un résumé de ces hadiths qui se contentent tous d’exposer les détails sur le port du hijab : ne pas mettre en valeur les formes du corps de la femme, non transparent, doit cacher ses cheveux car Mohamed a dit que la moitié de la beauté de la femme réside dans ses cheveux, et bien sûr tout le reste du corps sauf le visage et les mains qui ne sont pas obligatoires à cacher notamment pour les femmes non mariées…

Et vous pouvez vous référer à l’histoire de l’islam pour constater que depuis Mohamed et tout au long de l’époque de l’empire musulman, la femme libre portait le voile dans les pays musulmans. Les femmes n’ont commencé à enlever le voile qu’après la chute de l’empire ottoman et l’apparition de la laïcité en Turquie. Et les premières parmi elles étaient les femmes juives et chrétiennes vivant dans le monde arabo-musulman. Particulièrement, dans les familles riches. Ensuite, petit à petit des femmes marginales (comédiennes, chanteuses, artistes…) jusqu’à devenir une habitude dans tout le Maghreb, en Turquie et en Egypte et ainsi de suite jusqu’à atteindre d’autres pays.

Maintenant si le clergé musulman décide de dire que le hijab n’est pas obligatoire pour les femmes, on pourrait dire qu’il y a une chance que l’islam soit réformé. Sinon ce n’est plus la peine de parler de réforme. N’avez-vous pas remarqué que Dieu ne s’adressait pas aux femmes directement. Il aurait pu dire : “ô vous les femmes… ” mais il ne l’a pas fait.

N’y a-t-il pas là une forme de discrimination ? D’ailleurs, l’islam considère la femme comme étant un être faible. “Les hommes ont autorité sur les femmes… ” (Les Femmes verset 34) En d’autres termes, il demande aux hommes, en la personne de Mohamed, d’obliger leurs femmes et leurs filles à porter le hijab.

Ne vous étonnez surtout pas si vous voyez un père ou un frère obliger sa femme ou sa fille ou sa sœur à porter le voile. Vous y croyez encore ? Que pensez vous alors de ceci. Dieu menace les femmes qui ont osé se montrer devant un étranger de l’Enfer.

قال صلى الله عليه وسلم : صنفان من أهل النار لم أرهما بعد: قوم معهم سياط كأذناب البقر يضربون بها الناس، ونساء كاسيات عاريات مميلات مائلات، رؤوسهن كأسنمة البخت المائلة، لا يدخلن الجنة ولا يجدن ريحها وإن ريحها ليوجد من مسيرة كذا وكذا . رواه أحمد ومسلم.

إن التبرج نفاق، قال صلى الله عليه وسلم : وشر نسائكم المتبرجات المتخيلات وهن المنافقات . رواه البيهقي وهو صحيح.

إن التبرج تهتك وفضيحة، قال صلى الله عليه وسلم : أيما امرأة وضعت ثيابها في غير بيت زوجها فقد هتكت ستر ما بينها وبين الله عز وجل . رواه أحمد

Maintenant, pour ceux qui se considèrent musulmans ouverts, je leur pose une question : peut-on réformer l’islam de ce côté ? Oui ou non ? En d’autres termes accepteriez-vous un islam sans hijab ? Si la réponse est oui on poursuivra avec les autres réformes. Mais libérons la femme d’abord. Je crains hélas que le débat ne soit fini. On se trompe, on se ment si l’on dit que l’islam est apte à se réformer. Le principe est simple, on réforme, on n’est plus dans l’islam.

Par : Mohamed Karim Labidi

À lire aussi : L’islam maladie transmissible ! >>>

Pin It on Pinterest