apostasie

Les membres d'Islamla vous réservent un accueil chaleureux. Ils sont parfois critiques et sévères. A vous de vous défendre et de vous faire connaitre. Vous désirez vous absenter ou revenir sur le forum islamla ? rien de plus simple sur islamla. Demande de suppression de compte.
Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21393
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: apostasie

Message non lu par yacoub » dim. 18 oct. 2015 10:59




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21393
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: apostasie

Message non lu par yacoub » dim. 18 oct. 2015 17:20

Guinée : Tué pour avoir quitté l'islam pour le christianisme

Deuxième source:

http://koaci.com/guinee-pour-avoir-quit ... 92321.html

Guinée : Pour avoir quitté l'islam au profit du christianisme, un jeune lynché sous les ordres de son Père
© koaci.com – Mercredi 14 Octobre 2015

Décidément le vieux El hadj Mamadi Keita Rechercher Mamadi Keita n’est pas démocratique, alors pas du tout. Ce père de famille guinéen a ordonné la mis à mort de son fils Sory Keita âgé de 30 ans. Ainsi Sory a été tabassé à mort par des membres de sa famille. La raison est simple le jeune homme a osé abandonner l’islam au profit du christianisme.

Le jeune Keita est né à Kouroussa Rechercher Kouroussa , en Guinée dans une famille musulmane. Il a longtemps été un très bon musulman pratiquant. Mais un jour, il a décidé de tout abandonner pour rejoindre le christianisme. Une décision qui n’a pas du tout plu à ses parents. Ainsi, ils ont décidé de lui punir en lui appliquant la Charia. En effet, la loi musulmane exige à ce qu’un musulman converti en d’autre religion, soit exécuté.

Le père de Sory Keita, M. El hadj Mamadi Keita Rechercher Mamadi Keita ordonne à son fils aîné Sékou Keita Rechercher Sékou Keita de mettre en place une stratégie consistant en mettre fin la vie de son fils Sory. Le 11 Octobre 2015, Sekou regroupe des jeunes de sa famille, part avec eux à la recherche du Jeune Sory. Ils l’ont attrapé et tabassé à mort. Ils ont ensuite laissé le corps sans vie à l’endroit du crime. Mais le lendemain matin, le corps n’était plus là.

" Le coran condamne explicitement dans la sourate 4 l'apostasie qui viendrait à suivre une conversion, mais semble laisser pour les autres ce soin à Dieu seul. Il n'existe pas de définitions et d'attitudes punitives homogènes à travers le monde musulman : on trouve ainsi de grandes différences selon les orientations politiques et les époques. Les légistes classiques (madhhab) considèrent qu'un apostat masculin doit être exécuté mais lui laissent un délai de réflexion de trois jours alors que pour la femme apostat, selon certains oulémas hanéfites, la sentence prévue est la prison à vie mais une libération est possible si elle décide de retourner à l'islam.

Ces légistes se fondent essentiellement sur un hadith d'Ibn Abbâs dans lequel il rapporte que le prophète de l'islam, Mahomet, aurait dit : « Quiconque change sa religion, tuez-le. ». Ces propos seraient rapportés par al-Boukhari, 6411 mais pas par Muslim".

KOACI



Avatar du membre
Neverime
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 432
Enregistré le : ven. 1 mai 2015 22:18
Localisation : Entre ce monde ténébreux et celui de la lumière...
Gender :
Status : Hors ligne

Re: apostasie

Message non lu par Neverime » lun. 26 oct. 2015 10:21

wow, chute de post multiples à répétitions...

tant pis...


Bonjour.


Et bien, justement, tu es un être humain avant d'être "français" et pour moi ces histoires de "français de souche" c'est pourris, ça vaut rien.

Qu'on te dise "arabe" n'y changera rien. Il n'existe qu'une seule espèce sur Terre et c'est la Seule Vérité.

Peu importe après qu'on soit orientaux, asiatique, noirs, blancs comme des culs (donc "de couleur" parce qu'en fait les "blancs" deviennent jaunes ou plus "blancs" quand ils sont malades et rouges quand ils chauffent... (blague à part mais c'est pas faux je pense lol.)

Justement j'écris un projet qui en parle.

Disons que je construit un modèle parallèle au nôtres. Tout est presque identique excepter des pays qui à côté de la france paressent très "utopiques" pourtant l'idée c'est que quand on y réfléchit on se dit "ben merde c'est pas si bête et pourquoi ça devrait pas être comme ça?"

Si tes parent t'aiment et veulent le meilleurs pour toi alors ils doivent accepter ton choix.

Si ça leur fait du mal tu n'es pas en cause et n'a pas à culpabiliser. C'est uniquement leur conditionnement et leur état d'esprit qui est en cause et tu ne pourras pas rien y faire. On se sent impuissant, coupable, mais on ne l'est pas.

Pour ma part j'ai une "mère" raciste sur les bords, et franchement médiocre... un père qui est à fond pour la gauche et qui ne veut rien comprendre, rien savoir, rien entendre et qui s'en fout...

J'ai fais le choix de partir dès que possible et ça va leur faire du mal mais ils m'en font aussi.

Je préfère "souffler" que d'être "étouffé."

Ce sont des situations vraiment vicieuses je trouve... ça joue sur les liens, la culpabilité... c'est cruel.

Et j'écris aussi ce projet pour ça. Dedans, ces pays "utopiques" eux n'ont pas ce genres de problèmes ou très peu pour la simple et bonne raison qu'ils n'ont jamais rien cédé à personne et qu'ils ont toujours rejetés les cultures ou les principes contraires à leurs valeurs, à la leur culture. Mais ils ont aussi "assimilé" des éléments d'autres cultures et parfois de certaines qu'ils rejettent car ils savent que tout n'est pas juste bon à jeter et qu'on peut parfois trouver des choses intéressantes.

C'est bien simple, ils se fichent bien de savoir que je viens de la france ou d'ailleurs, de mon teint de peau, de si je suis oriental ou non... ils ne forment qu'une seule même et unique communauté, un seul bloc compact et contrairement aux faibles occidentaux, eux il sont prêts à mourir pour défendre leurs idées, leurs valeurs. Alors que la france a fait venir des immigrés pour leur "réserver" des tâches merdiques et des boulots dégradants, qu'ils ont été traités d'une façon innommable et intolérable, dans mon histoire justement ceux qui sont venus là-bas et sont restés malgré tout et malgré eux, ils ont vu et su ce qui se passait en france et "comparés" avec ces pays où ils sont allez.

C'est sûr, le changement est très radical. Pas de halal, pas de lieux de cultes, pas de voiles toléré... par contre on ne les insulte pas et les insultes en tous genres il y en a un grand nombre... ils n'ont pas juste été là pour des tâches dégradantes (qui se font collectivement donc déjà... y a pas de gens pour ramasser tout le temps les poubelles ou aller dans les terres et que sais-je encore! C'est des trucs collectifs, chacun fait sa part...)

On les a aussi aidé, soutenus et "dilués" avec les autres (et aucun communautarisme n'est toléré donc des "quartiers" n'ont pas pu se former et furent vite stoppé dès leur apparition...)

Les valeurs certes radicalement différentes de ce qu'ils ont connus (en théorie) touchent l'être humain (ou ont cet objectif) au plus profond de lui-même. Des valeurs d'humanité, de bonté, de respect, de bienveillance, de solidarité (un comble pour un pays qui ne connaît pas la misère ni les situations de crises financières etc (disons qu'ils sont autonomes et souverain sur leurs finances, leurs énergie et leur nourriture mais aussi les matières premières (qu'ils consomment fort peu car pas de consumérisme chez eux...)

Ces valeurs logiquement dès la première génération à naître là-bas ils les adopteraient très vite, très bien et assez facilement (une partie néanmoins serait tiraillée entre des siècles de traditions et de conditionnement d'un côté et tout autant de l'autre avec quelque chose d'aussi fort, intense, puissant si ce n'est plus (et quelque chose dans quoi ils se retrouvent et se reconnaissent bien mieux en tant qu'êtres humains...)

Donc voilà pour mon projet en cours...


Et justement c'est aussi pour ça que ces gens dans cette histoire n'ont pas de problème de "crise identitaire" et qu'ils sont des fiers patriotes nationalistes qui aiment la mère patrie qui les a vu naître.

Moi personnellement, la france je ne l'aime pas et les je n'aime pas les autres pays non plus.

Pourtant on me dira "t'es "français" t'es "blanc" je leur répond alors: "non, je ne suis pas français, je ne suis pas "Charlie" parce que la france est loin d'être "propre" et en plus elle continue dans ses travers!

La france a certes de bons, même très bons, côtés mais je ne vais pas laisser de côté le reste même si c'est passé on subit les conséquences aujourd'hui. Et en plus, le pays ne fait pas le nécessaire pour arranger les choses et déjà, changer la bouffe, une transition agricole, ce serait énorme!

Et puis justement aussi, parce que la france n'est pas "humaniste" et ne l'a jamais vraiment été.

Sinon pourquoi on te sortirait: "t'es un "arabe" au lieu de "tu es l'un des nôtres?"

C'est sûr, c'est pas la mentalité de tous, mais je ne peux pas tolérer ça. Et je ne tolère pas non plus la mentalité selon laquelle parce que tu né de musulmans alors tu devrais forcément en être un sinon ça ferait de toi un "traître" et que sais-je encore!

Dans les deux cas ça ne mérite rien d'autre que du mépris et de l'indignation mais aussi d'êtres rejetés et je parle bien des mentalités d'un côté ou de l'autre. Ce pays imaginaire dont je parle, s'il avait existé, j'aurais déjà tout fait pour y aller, vivre, faire ma vie là-bas, avoir une nationalité dans laquelle je pourrais me retrouver, me reconnaître...

En france ou ailleurs, je ne me reconnais pas, je suis juste un étranger sur cette planète et qui se demande bien ce qu'il fait sur ce monde qui ne tourne pas rond...

Enfin bon... si tu veux que je te passe le tout début que j'ai commencé (pas grand-chose) sur le projet en cours, n'hésite pas à demander.^^

Par contre c'est encore plein de fautes, pas très au point (je ne suis jamais vraiment satisfait de ce que je fais et en plus je trouve presque toujours des choses quand je repasse derrière à relire et corriger...)


En tout cas bon courage à toi...


"Il y a cent mille ans, une grande et puissante civilisation existait... et comme d'autres, elle a connu un évènement qui lui a été fatal. C'était quelque chose qu'ils n'attendaient pas, l'arrivée d'une force obscure et destructrice qui n'avait aucune limite dans sa soif insatiable de possessions et de domination. Ils nommèrent cet ennemi: les Destructeurs.

Tous les mondes qu'ils prenaient portaient la vie et ils ne laissaient derrière que des terres stériles hautement toxiques, vidées de toutes leurs ressources...

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21393
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: apostasie

Message non lu par yacoub » mer. 6 janv. 2016 20:04

MOHAMED RAHOUMA : « L'ISLAM EST UNE RELIGION DU DIABLE QUI NE CONNAÎT, NI LA PAIX, NI L'AMOUR DE DIEU ».

Mardi, 12 Août 2014 18:30 | Author: Réseau Nerrati-Press |

http://nerrati.net/info-culture/index.p ... &Itemid=53

Professeur dans une université américaine, Mohamed Rahouna a trouvé refuge au pays de la liberté de croire, parce que dans son pays d'origine Égypte, son parcours, sa conversion au christianisme, qui a fait beaucoup de bruit, l'a fait condamner de mort, on a même envoyé son propre frère pour lui ôter la vie et ça lui a décidé de partir, car c'est la valise ou le cercueil, alors qu'il est égyptien. Sa seule faute c'est d'être converti de l'Islam pour le christianisme et ça, on n'a pas droit et c'est impossible. Interview de Mohamed Rahouna.

Transcription : Appolinaire Noël KOULAMA (ANK).

Mohamed Rahouna, ancien doyen de la Faculté égyptienne de théologie islamique de Minia, dépendante de la plus grande Université islamique du Monde, Al Azhar, basée au Caire. Il formait plus de 1.000 imams par an et s’est converti au christianisme.

RADIO COURTOISIE : Dîtes-nous d'abord, comment vous vous êtes convertis de l'Islam pour le Christianisme ?

MOHAMED RAHOUNA : Bonjour à vous tout le monde, je m'appelle Mohamed RAHOUMA, le seigneur m'a envoyé aujourd'hui pour vous écouter mon témoignage, et pour pouvoir écouter la voie du seigneur de ma bouche et que tout le monde sache, la vérité du Christ, qu'il est lui-même le vrai seigneur, qu'il n'y a pas de Dieu dans ce monde que Jésus-Christ et tout ce qu'on reste, sont ds religions sataniques.

Quand à la questions, pourquoi, j'ai abandonné l'Islam et j'ai embrassé le christianisme ?
Pourquoi, j'ai sacrifié mon poste en tant que Doyen de la faculté d'études islamiques ?

Parce qu'il n'y a pas dans l'Islam, quatre choses, moi je cherchai ces quatre choses :

- D'abord l'amour : Il n'y a pas d'amour dans l'Islam, qui qu'ils disent, il n'y a pas du tout de l'amour dans l'Islam. Et, le Coran lui-même dit : « Que l'Amour est réservé uniquement à Allah et son messager Mohamed. Et, la relation entre nous et Dieu n'est pas établie sur l'amour, mais sur la peur et le terrorisme. Nous sommes des esclaves d'Allah », mais le seigneur Jésus-Christ nous a dit : « Vous n'êtes pas des esclaves, vous êtes des enfants de Dieu ».

- La deuxième chose, c'est la paix : Il n'y a pas de paix dans l'Islam. Même si on dit que le slogan de l'Islam est la paix, c'est faux. Quelle est la paix, alors que l'Islam dans l'Islam, alors qu'il lève tout le temps l'épée (Flagellation, Décapitation, Djihad ...). Où se trouve la paix alors que les mains de l'Islam sont souillées de sang dans l’humanité toute entière.

RADIO COURTOISIE : Vous avez dit hier, que vos étudiants voulaient faire la guerre ? Ils voulaient aller prendre Jérusalem ?

MOHAMED RAHOUNA : Les étudiants ont fait grève, ils ont manifester au sein de l'Université, ils ont réclamer, nous voulons aller faire la guerre, alors que la faculté à laquelle, j'appartenais, les étudiants de cette facultés, c'est eux qui étaient le leader de cette manifestation. Je leur avais demandé qu'est ce que vous voulez ? Nous voulons aller faire la guerre. Ou est ce que vous voulez aller faire la guerre ? Les uns disent,nous voulons aller faire la guerre en Palestine et d'autres ont dits, nous voulons aller faire la guerre en Afghanistan, c’était au début des années 1990.

Je leur avait dit : Ceux qui veulent aller en Palestine, qu'ils se mettent à droite; et ceux qu'ils veulent aller en Afghanistan, qu'ils se mettent à gauche et on va commencer à vous préparer les passeports pour y aller, on va vous entraîner pour faire la guerre. Après un certain instant, j'ai regardé à droite, je n'ai plus vu personne et la même chose à gauche, il n'y avait plus personne. Eh Bien, la manifestation s'est arrêtée, parce que j'ai oser les confronter.

C'est la même chose qu'on fait actuellement avec les frères musulmans en Égypte.

RADIO COURTOISIE : Parlez-nous des frères musulmans en Égypte ? Est ce que vous avez bien connu l'élite ?

MOHAMED RAHOUNA : Tous ceux qui ont gouverner l’Égypte depuis l'année dernière, sont mes amis, ils étaient mes collègues, l'un d'entre-eux est devenu le président de l'assemblée nationale, il était un simple professeur à la faculté islamique de Caire, avec Docteur Muslim, on se voyait régulièrement dans les conseils de l'Université islamique de Caire ou bien dans des classes. Tous les leaders des frères musulmans venaient de la faculté où j'étais.

Moi, j'ai commencé au début, avec des frères musulmans, lorsque Sadate les a libérés de la prison. Sadate les a libéré à cause des nasséristes (un groupe communistes qui rejetaient la politique de Sadate). On la conseillé donc de libérer les frères musulmans pour s'appuyer sur eux politiquement et se renforcer grâce à eux.

RADIO COURTOISIE : Rapidement, actuellement quelle est la situation en Égypte ?

MOHAMED RAHOUNA : Actuellement, les frères musulmans, ou bien ceux qui restent du terrorisme musulman, après qu'ils soient démaqués et la société égyptienne pacifiste les a refusés, ce qui est regrettable, l’impérialisme international, l'Amérique même a beaucoup d'intérêt avec les frères musulmans et ce sont les américains qui ont encouragé Morsi et ses acolytes. Vous savez très bien, il y a en ce moment, une grande tension, entre l’Égypte et les États-Unis et le peuple égyptien a déjà dévoilé toute la politique des frères musulmans.

Actuellement, l’Égypte est sans barbe
Actuellement l’Égypte est sans Niqab
Actuellement l’Égypte rejette ce genre d'islam
Actuellement, le Christ lui-même travaille en Égypte

RADIO COURTOISIE : Justement, vous avez été témoin de l'apparition du Christ en Égypte ?

MOHAMED RAHOUNA : Bien au début des années 1990, alors que je cherchais, qui était vraiment le vrai Dieu, je crois que le Seigneur m'a envoyé un signe à travers ses apparitions, il m'a encouragé, j'ai cherché celui, qui a écrit un rapport sur ces apparitions dans la presse : C'était un de mes étudiants, il m'a dit, j'ai vu de mes propres yeux, ce qui s'est passé et il a pris les photos de la Sainte vierge avec toute la lumière autour d'elle.


RADIO COURTOISIE : Est ce que cet étudiant était chrétien ?

MOHAMED RAHOUNA : Non, il n'était pas du tout chrétien, il était un communiste qui ne croyait en rien, lorsque je l'ai posé la question, il m'a dit, mais vous me connaissez. Pour loi ces apparitions étaient le premier clou dans la sépulture de l'Islam au fond de moi-même.

pourquoi, c'est pas Mohamed qui est apparu ? Pourquoi, sa femme Aïcha n'est pas apparue ?

RADIO COURTOISIE : C'est la vierge Marie qui apparaît et elle apparaît aussi aux musulmans ?

MOHAMED RAHOUNA : Des millions des musulmans et des millions des chrétiens ont vu cette apparition de la sainte vierge. Le moment où, la sainte vierge est apparue en Égypte, c'est l'une des périodes les plus difficiles en Égypte. En ce moment là, les coptes chrétiens souffraient beaucoup en Égypte, persécutés par des musulmans et le monde tout entier, ne faisait attention, de ce se passait avec les coptes, les Églises étaient brûlées.

RADIO COURTOISIE : Aujourd'hui, on en parle grâce aux satellitaires et le monde regarde l’Égypte d'avantage aujourd'hui. Il n'y a plus de mystère maintenant.

MOHAMED RAHOUNA : Je voulais que vous nous parlez aussi d'un moment de votre qui est important, et, c''st ce moment, si j'ai bien compris, que vous avez renvoyé cette étudiante voilée, chez elle, dans vos cours ?

Ils voulaient faire de l'anarchie au sein de l'Université, ils voulaient même porter le costume pakistanais comme étant le véritable signe de l'Islam. Ils ont tous les costumes occidentaux et les étudiantes ont commencé à porter le Niqab, je voulais savoir, quelle est cette étudiante qui portait le Niqab, surtout au moment des examens.

Je lui ai dit, pendant l'examen, s'il vous plaît, dévoilez-vous ? Elle a refusé et conformément à la loi égyptienne, je devais la renvoyée chez elle. J'ai renvoyé 17 étudiantes et en ce moment là, tout le monde a appelé qu'on me tue le plus vite possible. On m'a accusé d'être un mécréant et on m'a condamné à mort.

Vous observerez maintenant, ce qui se passe actuellement en Égypte, s'est passé avec moi, il y a cela 20 ans

RADIO COURTOISIE : Je voudrai maintenant que vous disiez, alors que vous avez l'expérience de l'Islam, ce que vous en pensez : Est ce que l'Islam est une voie d'accès à la vérité divine ?

MOHAMED RAHOUNA : L'Islam n'est pas une voie qui mène vers la vérité divine, L'Islam mène vers la perte, vers l'égarement. Mais, actuellement, dans l'Islam, il y a beaucoup de gens qui ont beaucoup de fonds, beaucoup d'argent pour falsifier les vérités de l'Islam

« L’Islam, qu'on présente actuellement en Amérique et en Europe est un Islam colorié, il est enjolivé et il est en même temps faux. Si l’Islam était-il beau, pourquoi aurai-je du le quitter ? Pourquoi, j'avais besoin de quitter mon pays ? Alors que je pourrai l'un des responsable politique en Égypte actuellement ? ».


RADIO COURTOISIE : Beaucoup de chrétiens pensent, pour les musulmans, il faut d'abord les demander d'être des bons musulmans et ensuite, quand ils seront devenus de bons musulmans, ils pourront éventuellement se convertir et devenir de bons chrétiens ? Qu'est ce vous pensez de ça ?

MOHAMED RAHOUNA : Il n' y a pas un musulman bon, un musulman modéré ou un musulman moitié-moitié. L’Islam, c'est l'Islam. Les bon musulmans en Égypte sont des bons musulmans parce qu'ils ne connaissent pas l'Islam en Égypte, Mais, lorsqu’ils commencent à apprendre qu'est ce l'Islam et commencent à lire beaucoup le Coran et vont dans les mosquées de façon très fréquente, en ce moment à, ils deviennent des terroristes.


RADIO COURTOISIE : Vous avez dit avec force, que l'Islam est diabolique, est ce que vous pouvez développer pour qu'on sache un peu plus ?

MOHAMED RAHOUNA : Eh bien, les musulmans en Égypte qui sont bons, parce qu'ils ne connaissent pas l'Islam. Mais qu'est ce que nous avons fait ? Nous avons égyptianiser l'Islam du désert. Les égyptiens ont rejeté l'Islam original, l'Islam wahhabite, le vrai Islam de l'Arabie, parce que l'Islam, dit que nous sommes tous des mécréants et toute la terre du monde doit devenir, obligatoirement, musulmane. Moi, je vous parle en tant que connaisseur, en tant que Savant de l'Islam, et non pas, à cause de mon sentiment chrétien, je parle de vérité tangible. Mohamed a dit à la veille de son décès : « Il a conseillé à tous les califes qui vont venir après lui, il n'y aura pas deux religions en terre d'Islam, mais une seule religion, c'est l'Islam ».

Mais, il ne faut pas oublier que le Coran a dit : « La seule religion aux yeux de Dieu, c'est uniquement l'Islam ».


RADIO COURTOISIE : Quand vous étiez Professeur en Égypte, qu'enseignez-vous ?

MOHAMED RAHOUNA : J"enseignais l’éloquence de Coran, la littérature arabe et aussi la jurisprudence islamique (Charia). Ma faculté était uniquement réservé aux musulmans, aucun chrétien ne pouvait y accéder. Ma faculté formait au moins chaque année, 1.000 Imams pour les mosquées à travers le monde.


RADIO COURTOISIE : C'est pourquoi, vous avez dit, vous ne parlez pas en tant que chrétien, mais en tant que connaisseur et enseignant de l'Islam ?

MOHAMED RAHOUNA : Je parle parce que je con nais le sujet, je parle vue mon expérience sur les groupes islamiques.


RADIO COURTOISIE : Est ce que vous pouvez nous parler de votre voyage en Arabie Saoudite, ça été très important dans votre parcours, n'est ce pas ?

MOHAMED RAHOUNA : Je suis allé en Arabie Saoudite pour enseigner dans les instituts de hautes études islamiques. J'ai profité de mon séjour la-bas, pour renforcer mon Islam, qui me semblait être très faible, j'allais souvent presque toutes les deux semaines, à la Mecque et à Médine à la recherche du véritable Dieu, c'est pour cette raison, en écrivant mon témoignage, j'ai intitulé mon livre « Allah cet inconnu ». « Il n'y a pas un véritable Dieu dans l'Islam, j'ai pleuré beaucoup, j'ai versé beaucoup de larmes à la Mecque. Et j'ai rejeté tous les rituels du pèlerinage et j'ai lu, je sais très bien par mes expériences et par mes études, que ce sont des pratiques d'origine païenne. Incroyable !!! Les musulmans embrassent la pierre noire, pour uniquement rentrer au paradis, quel rituel !!! ». Et moi, j'ai refusé d'embrasser la pierre noire pour accéder au paradis pourquoi ?

Parce que le paradis de l'Islam est dégoûtant : « C'est uniquement des belles femmes, des belles hourries, ainsi du vin, du miel et du lait, de barbecue et de fruits délicieux .... ».


RADIO COURTOISIE : Tout-à-l'heure, vous avez dit, vous cherchez quatre choses, mais, vous nous en avez parler que de deux (l'amour et la paix), il faudrait que vous nous disiez des deux autres choses que vous cherchez ?

MOHAMED RAHOUNA : J'ai dit qu'il n'y a après la paix, seul le christ seul peut donner la paix, le christ nous a dit dans sa parole : « Je vous donne la paix, et je vous laisse ma paix ».

- La troisième chose, c'est la joie : Il n'y a pas de joie dans l'Islam, le Coran dit dans une sourate, « il faut pas se réjouir, car Dieu n'aime pas la réjouissance ». C(est pourquoi, vous pouvez distinguez le chrétien égyptien au musulman égyptien, lorsqu'ils sont dans le bus, d'après leur visage. Mohamed a interdit de rigoler, de sourire ... Mohamed a dit aux musulmans : « Plus vous souriez, plus le cœur va mourir ». C'est pour cette raison le musulman est angoissé et devient de plus en plus angoissé, parce que le musulman n'a pas d'espérance.

Le chrétien même sil est chrétien que du nom, a toujours, cette lueur d'espérance

- Et la quatrième chose, c'est la liberté : Il n'y a pas de liberté dans l'Islam. Dans mon histoire, s'ils ont pu me tuer, ils m'auront tuer. Maintenant, ils continuent toujours à me chercher pour me tuer.

Vous voyez, lorsqu'un chrétien devient musulman et veut abandonner l'Islam, il ne peut plus abandonner l'Islam, il sera tuer. Eh ! Bien le Christ nous a dit : « Je ne vous appelle pas mes esclaves, mais mes enfant ». Il a dit aussi, ne soyez pas esclave à personne.

- Une dernière chose très importante pour les musulmans, je voudrais le souligner c'est la mort : Le musulman est en face de la mort à tout moment, alors que pour les chrétiens, il n'y a pas la mort, mais un passage vers une autre vie. La plus grande chose qui fait peur au musulman, c'est d'affronter la mort, sans savoir, où est ce que vous allez aller après. Je crois que pour parler de cette question de la mort en Islam, il nous faut beaucoup de temps.


RADIO COURTOISIE : Vous nous disiez hier, qu'un hadith authentique stipule que tout le monde ira en enfer, même le prophète Mohamed lui-même ?

MOHAMED RAHOUNA : Exactement, il n'y a personne parmi vous qui va y aller, qu'est ce que cela veut dire : Même les croyants vont aller un certain moment à l'enfer, les compagnons de Mohamed ont demandé cette explication à Mohamed, il a répondu : « Même nous tous nous allons aller à l'enfer » et les compagnons ont demandé, même vous le messager d'Allah, il a répondu aussitôt : « OUI, y compris moi, jusqu'à ce que la miséricorde de Dieu me touchera ».


RADIO COURTOISIE : Un dernier mot pour conclure Mohamed Rahouna

MOHAMED RAHOUNA : Le grand danger qui guette la France, les français doivent se réveiller, les français ne savent pas du tout, qu'est ce que c'est l'Islam ? Nous autres, nous avons beaucoup souffert de l'Islam. Ils vont venir chez vous, ils vont même prendre vos femmes, comme captives, parce qu'ils aiment bien les femmes françaises et occidentales. Eh ! Bien, vous devez avoir peur pour votre pays et surtout pour vos enfants.

Deuxième chose, je voudrais ajouter, je demande aux convertis de l'Islam au christianisme, nous devions nous-occuper, vous deviez vous occuper de ces convertis, parce qu'ils sont maltraités. C'est ma mission maintenant, personnellement, je fais mes efforts pour pouvoir les aider et les protéger, pour pouvoir les donner une certaine force et les aider à bien renforcer leur foi.

L’Église en Égypte les rejette, parce que les musulmans réclament qu'ils soient tués


RADIO COURTOISIE : C'est à cause des pressions faites sur elle [Église] par des musulmans ?

MOHAMED RAHOUNA : Dans tous les cas, le converti doit être tué et il est un objet de honte pour sa famille, ses parents et même sa famille le livre à la police


NOTE :

Mohamed Rahouma vient de rééditer en français son livre « Allah cet inconnu ». Né en Égypte, il a occupé le poste de doyen d’une faculté d’études islamiques à Menieh et dans le Delta. Son ouvrage fourmille de témoignages sur la dictature politique, la défaite de 1967, la corruption, l’oppression, la répression, l’étouffement des libertés, l’invasion du voile islamique, la sédition confessionnelle, les attentats et brigandages des islamistes sous couvert de sociétés d’investissements appliquant la charia. Petit à petit il découvre que l’Islam est loin d’être une religion céleste et qu’elle n’est pas en mesure de lui procurer la sérénité, la joie et le bonheur qu’il recherche.

Baptisé, Mohamed Rahouna devient Mohamed Paul.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21393
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: apostasie

Message non lu par yacoub » jeu. 7 janv. 2016 15:17

:) Encore une musulmane qui apostasie l'islam.

http://la-voie-de-la-raison.blogspot.co ... anite.html
Du salafisme à l'humanite

Image

Des islamistes s’en prennent à Henda Ayari, une Franco-tunisienne qui a enlevé le hijab après l’avoir porté pendant plus de 18 ans. Cela pourrait être un non évènement, puisque, nous le savons, plusieurs femmes portent le voile et l’enlèvent, pour diverses raisons.

Cependant, le cas de Henda Ayari (39 ans), qui vit à Rouen, en France, est particulièrement intéressant, puisque son expérience a suscité une polémique.

La jeune femme a raconté aux médias pourquoi elle s’est «débarrassée du grand voile noir des salafistes», précisant qu’elle a vécu cela comme une libération.

«Un jour, j’ai décidé de dire non à la soumission et OUI à la LIBERTÉ !

Image

J’ai réalisé qu’une femme n’est ni un objet de soumission qu’on doit cacher ni un objet de convoitise qu’on doit exhiber !

On doit respecter et aimer la femme pour ce qu’elle est : un être humain à part entière ! Courage, force et honneur à toutes les femmes, le combat doit continuer!», avait-elle notamment témoigné.

Très vite, cette parfaite inconnue est devenue «une ennemie» pour des islamistes qui la harcèlent sur les réseaux sociaux, notamment en signalant à Facebook ses photos, où elle ne porte pas le hijab, pour… nudité (sic!).

On lui reproche d’avoir été hypocrite envers Allah et de d’être devenue détractrice de la religion.

Mais Henda Ayari ne se laisse pas faire, d’autant qu’elle bénéficie du soutien de plusieurs personnes à travers le monde qui l’encouragent et se disent fiers qu’elle ait pu être elle-même loin de la pression sociale et religieuse et de vivre en règle avec ses principes et ses convictions.

https://www.youtube.com/watch?v=tjCq7AA8pM0
[bbvideo=1280,720]https://www.youtube.com/watch?v=tjCq7AA8pM0[/bbvideo]



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21393
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: apostasie

Message non lu par yacoub » ven. 5 févr. 2016 13:05

Cdanslair - France 5 - 4 mars 2015


[bbvideo=1280,720]https://www.youtube.com/watch?v=eNjkol2AZio[/bbvideo]



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21393
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: apostasie

Message non lu par yacoub » sam. 22 juil. 2017 14:39

Le jour où j’ai compris que l’islam était un mensonge

Je suis Oussama, je vis au Maroc et j’ai 27 ans
ça va faire quatre ans que j’ai quitté l’islam et j’ai écrit cette lettre pour raconter mon histoire:
je suis né dans une société musulmane, dans une famille musulmane, j’ai commencé à apprendre l’islam dès mon enfance, dès mon enfance, j’étais fier d’appartenir au groupe préféré de dieu, dès mon enfance j’ai appris à avoir peur de ce dieu qui brûle les gens en enfer pour l’éternité, dès mon enfance on m’a appris à vénérer le prophète et à obéir à ses ordres.
J’ai grandi dans une société qui interdit le doute et la recherche et surtout l’individualité et la libre pensée.
J’ai été endoctriné, je croyais de tout mon cœur à l’islam, je divisais l’humanité en musulmans et mécréants.
J’étais pour l’application de la charia.
Mais au fond de moi, des tas de questions me tourmentaient et je n’arrivais pas à trouver de réponse.
Des tas de questions sur la vie, la religion, l’humanité: pourquoi tant de religions? Pourquoi Allah ne nous a pas envoyé une seul religion? La Bible et la Torah ont été falsifiées, et on trouve dans le Coran: « En vérité c’est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c’est Nous qui en sommes gardien » (Coran, 15:9).

Mais pourquoi dieu n’avez-vous pas gardé ces livres aussi?
Et à cause de cette falsification, des millions de gens sont condamnés à l’enfer, et pourquoi?
Parce qu’ils sont nés dans la mauvaise société?
Et sans parler des hindous, les bouddhistes et les autres religions qui ne sont que des polythéistes et des égarés.

On me disait qu’ il ne faut pas penser à ces choses, le grand Allah a ses raisons et il a dit :»Ô les croyants! Ne posez pas de questions sur des choses qui, si elles vous étaient divulguées, vous mécontenteraient. » (Coran, 5:101).

Je ne trouvais pas de réponses satisfaisantes. Un beau jour, j’étais devant mon ordinateur, et j’ai trouvé par hasard une charmante vidéo, une vidéo d’une femme qui recevait des coups de fouets au Soudan, la femme criait et suppliait l’homme de s’arrêter, et il y’avait des gens qui profitaient du show. J’étais choqué.

Ce qui m’a choqué encore plus c’était les commentaires des musulmans: « c’est la justice de dieu … », « C’est la volonté d’Allah… », « C’est ce qu’elle mérite ».
Et là, je me rappelle très bien de ce moment où j’ai dit cette phrase que je n’arrête pas de redire:« l’islam a tué le sens de l’humanité chez les musulmans ». Je l’ai dit et j’ai eu très peur.

J’ai cru qu’Allah me regardait en colère, mais je ne pouvais pas accepter cette barbarie, et c’est là que j’ai ouvert la porte du doute: allez le doute emmène-moi où tu veux, pose tes questions et laisse-moi chercher la vérité, il n’y a pas de dieu la haut qui acceptera une telle barbarie, il n’y a pas de dieu qui ordonnera d’accepter les choses comme elles sont et de ne pas réfléchir, je refuse les coups de fouets, je refuse la crucifixion, je refuse d’arracher les mains du voleur, je refuse la lapidation, je refuse d’accepter cette barbarie et je refuse de dire que c’est la justice parfaite de dieu:
Ô Allah montrez-moi de bonnes preuves pour croire à votre religion.
Je cherchais et je découvrais que Mohamed n’étais pas ce que je croyais, ce gentil prophète qui ne voulait rien d’autre que sauver l’humanité.

Cette image n’était qu’une illusion.
Il était un leader avec un sabre à la main, un leader qui visait la conquête du monde, qui profitait du butin et il avait des esclaves, un leader qui avait inventé un dieu Allah pour arriver à ses fins et voici une petite preuve :
Ô Prophète! Nous t’avons rendue licites tes épouses à qui tu as donné leur mahr (dot), ce que tu as possédé légalement parmi les captives [ou esclaves] qu’Allah t’a destinées, les filles de ton oncle paternel, les filles de tes tantes paternelles, les filles de ton oncle maternel, et les filles de tes tantes maternelles, – celles qui avaient émigré en ta compagnie, – ainsi que toute femme croyante si elle fait don de sa personne au Prophète, pourvu que le Prophète consente à se marier avec elle: c’est là un privilège pour toi, à l’exclusion des autres croyants
]Nous savons certes, ce que nous leur avons imposé au sujet de leurs épouses et des esclaves qu’ils possèdent, afin qu’il n’eût donc point de blâme contre toi. Allah pardonne et est Miséricordieux. » (Coran, 33:50).

J’ai quitté l’islam et j’ai passé les deux premières année à ne rien dire

Je savais très bien que personne ne va me respecter. Je jouais la comédie en disant devant la société des choses que je ne croyais pas, mais je ne pouvais plus supporter de faire semblant d’accepter tant de conneries, je ne supportais plus de dire « oui vous avez raison il ‘y’a un complot mondial contre les musulmans », « les mécréants nous détestent », « ils demandent la liberté pour détruire l’islam », « oh ce n’est pas possible il critique notre religion » et bla bla bla.

Alors j’ai brisé le silence et j’ai commencé à répondre et à dire le vérité qu’il n’y a aucun complot, qu’on est une bande de dégénérés qui ne fait rien de bien pour l’humanité, qu’il faut regarder les autres civilisations et regarder la science, l’internet, les voitures, les avions la médecine …

alors que nous on reste les bras croisés et on ne pense qu’à convertir les gens à l’islam, que l’absence de la libre pensée et de la liberté d’expression dans le monde musulman montre qu’on a une culture fasciste, et qu’il nous faut du changement. Et le seul changement qui a eu lieu c’est la perte de mes amis
Pour mes parents et ma famille qui sont de simples musulmans, je ne leur ai rien dit. Je n’ai pas envie de les perdre. La semaine dernière, c’était la fête du mouton, j’étais avec eux et j’ai mangé beaucoup de viande, quelle joie !!!
Je vis dans un pays qui refuse la libre pensée, dans une société qui ne voit aucune différence entre la trahison et quitter l’islam et c’est tout à fait normal, puisqu’ils vénèrent un prophète qui a dit : quiconque change de religion, tuez-le

Un autre hadith: Il m’a été ordonné de combattre les gens jusqu’à ce qu’ils témoignent que nul n’est en droit d’être adoré qu’Allah et que Mohamed est l’Envoyé d’Allah, qu’ils accomplissent la prière, qu’ils s’acquittent l’aumône légale. S’ils font cela, ils auront préservé vis-à-vis de moi et leur sang et leurs biens sauf ce que l’Islam permet d’en prélever légalement
Quant à leur compte, c’est Allah le Très-Haut qui se charge de le dresser. » Personnellement je suis sûr que les musulmans ont deux choix, le premier : se regarder dans le miroir, reconnaître le problème et essayer de le corriger en se basant sur la science, la philosophie et l’art.

On trouve dans le monde musulman des penseurs des intellectuels et même des cheikhs qui veulent reformer l’islam pour le rendre compatible avec la laïcité. Hélas, ils ne représentent qu’une petite minorité, j’essaye de rester optimiste et j’espère qu’ils réussiront

Mais si les musulmans ne se rendent pas compte de la gravité de la situation, s’ils continuent à accuser le monde de leur sous-développement, s’ils n’assument pas la responsabilité, s’ils continuent à vivre dans le mensonge, à rêver d’un monde musulman parfait et sans aucune faute, cela signifie la chute du monde islamique.



Répondre