Salem Ben Ammar

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres subdivisions du forum - Exprimez vous et débattez entre vous - dans le respect de l'autre.
Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21274
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » mer. 5 sept. 2018 11:35

Dernier message de la page précédente :

L’agression antisémite du pont Alexandre III a tout lieu d’être l’œuvre des “chances” pour la France par Salem Ben Ammar

La victime du Pont Alexandre III n'a pas été d'abord agressée par ce qu'elle est Juive, c'est après lui avoir arraché sa chaîne avec un médaillon de l'étoile de David que ses agresseurs l'ont découvert.

Une occasion rêvée d'y aller de main morte pour ces fauves des cités lâchées dans la jungle inhospitalière des nuits parisiennes pour les honnêtes citoyens et surtout s'ils sont juifs.
Se faire du Juif, cet ennemi à abattre, qu'il est permis de voler et détrousser car ce qui est à lui n'est pas à lui il est leur bien qu'ils ne font que récupérer. Un Juif dont le nom et la vue les insupportent. Ils se doivent de le pourchasser partout où il se trouve où il ne pourra même pas trouver refuge derrière les arbres et les rochers qui se feront un vilain plaisir de le dénoncer à ses chasseurs issus des rangs de la prétendue belle communauté que leur satanique divinité n'ait fait surgir sur terre.

Après avoir éliminé de chez eux ces Juifs, ces singes et ces porcs (Sourate 2, verset 25), qui hantent leurs nuits et jours : « Qu’ils [les juifs] soient maudits à cause de leurs paroles » (sourate 5, verset 64). ils ne pourront tolérer leur présence en France, cette terre en passe de tomber dans leur escarcelle.

Ses agresseurs n'ont fait qu'exécuter ce que leur Corampf ordonne. Allah a mis sur leur chemin ce pauvre garçon et ils ne vont pas s'en priver. Qu'importe s'ils sont dix contre un, ils ont un Juif entre leurs griffes acérées. Ils ont le courage des lâches tout heureux de donner libre-cours à leur rage bestiale et leurs pulsions grégaires. Ils se sont acharnés sur lui comme des vautours sur leur proie. Heureusement que leur folie antisémite n'a pas valu à la victime de se retrouver dans le fond de la Seine.

Ce qui était au départ une agression gratuite avec vol à l'arraché s'était transformée en vol avec violence aggravée de caractère antisémite. Les loups ont regagné leurs réserves naturelles mais il y a fort à parier comme j'en ai fait allusion ci-dessus qu'ils sont le produit de la culture de la haine du juif et de l'autre.

Je souhaite à la victime un prompt rétablissement dont je connais la maman Mme Francesca Albertini qui a mon soutien indéfectible dans cette dure épreuve dont ils auront du mal à s'en remettre tous les deux et leurs proches..

J'espère que la justice n'usera pas de subterfuge comme dans l'affaire de Mme Halimi pour écarter le caractère ouvertement antisémite de ce crime crapuleux.




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21274
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » ven. 7 sept. 2018 15:28

En finir avec l’équation saugrenue arabe=musulman et inversement
18/03/2017 Salem Ben Ammar Un commentaire

La pire chose qui me soit insupportable et intolérable est l’amalgame imbécile entre arabes et musulmans.

En effet, un Turc, un Afghan, un Iranien, un Indien, un Indonésien, un Malais, un noir africain voire un Nord-Africain est aussi différent d’un Arabe que ne l’est un chrétien français d’un chrétien colombien. C’est aussi faire d’un Allemand soumis à l’islam un Arabe qu’il ne l’est pas. Si l’on veut raisonner par l’absurde on peut tout aussi assimiler les Chrétiens aux Juifs en raison des origines juives de Jésus.

De même que l’on fait abstraction de l’existence d’autres composantes, athées agnostiques et religieuse chez les Arabes.

L’on se doit de cesser cet amalgame imbécile entre Arabes et musulmans. Tous les Arabes ne sont pas musulmans et tous les musulmans ne sont pas arabes. Ces derniers représentent 20 à 25%, dont une minorité chrétienne, du nombre total des musulmans dans le monde évalués à 1,6 milliards. Ils ne sont pas non plus tous des buveurs de l’urine de camélidé malgré ses supposées vertus thérapeutiques contre le cancer jamais validée à ce jour mais qui est surtout nuisible à la santé humaine.

http://lesobservateurs.ch/2014/05/09/vallette-15/.

http://www.agoravox.fr/actualites/sante ... die-151234

Pour avoir vécu moi-même pendant les 20 premières années de ma vie en Tunisie, et avoir aussi bien rencontré des musulmans de tous les pays dans ma vie sociale et universitaire et notamment dans le cadre de mes travaux de recherche en Anthropologie sociale sur l’islam indien, je n’ai jamais rencontré un amateur de ce type de breuvage dont sont férus les fondamentalistes musulmans et les wahhabites par fidélité à Mahomet le maître de pharmacopée charlatanesque traditionnelle musulmane.

Mais comme dans toutes les cultures du monde, il y a toujours cette propension naturelle chez l’homme à croire aux vertus de la médecine de grand-mère et les musulmans n’échappent pas à cette règle.

Nul besoin de leur faire un procès en sorcellerie pour un produit dont la consommation ne présente aucun danger pour la santé publique de leurs détracteurs.

Il n’y a certainement pas plus proportionnellement de musulmans qui se gavent d’un tel remède que de Français qui croient aux bienfaits de la médecine naturelle.

http://www.lexpress.fr/actualite/societ ... 59479.html

Il est indécent de moquer les hommes pour leur folklore et de les loger tous ainsi à la même enseigne sous prétexte que c’est un trait caractéristique de leur culture. Or, l’urine de chameau ne fait pas partie de la culture nord-africaine par exemple.

Projeter ses élucubrations ethnocentriques sur autrui est symptomatique de ses propres troubles identitaires, de son mépris de l’autre et de soi et de sa misère intellectuelle.

On se sert de l’autre comme un exutoire et un paravent pour masquer son ignorance crasse nourrie par des idées préconçues des clichés à vomir fruits des complexes de supériorité et de préjugés aux relents racistes et xénophobes.

Pour vaincre l’obscurantisme musulman, le plus grand péril de notre temps, il faut raison garder et ce n’est certainement pas en répandant sur les musulmans des torrents de boue nauséabonds que l’on va y arriver.

Les musulmans ne sont pas des tous intégristes et caressent le dessein de détruire l’humanité au profit de l’islam, ils sont ce témoignage vivant qui rappelle aux Occidentaux le danger qui les guette s’ils ne font rien pour se prémunir contre l’islamisation galopante de leurs sociétés et les collusions coupables entre leurs élites politiques, financières et médiatiques avec les têtes du serpent wahhabite.

En les dénigrant on crache sur leur histoire qui a été en partie bénéfique à la Renaissance de l’Occident.

Ils étouffent sous le poids écrasant de leurs dogmes castrateurs, liberticides et archaïques qui paradoxalement séduisent une minorité d’occidentaux qui vient augmenter le nombre des fidèles musulmans et qui doivent les interpeller sur leurs impuissances à ériger des garde-fous contre son offensive tout azimut.

Ces musulmans tant honnis doivent servir d’aiguillon salutaire aux Occidentaux pour qu’ils prennent leurs responsabilités historiques et politiques s’ils ne veulent pas finir comme esclaves de l’islam.

L’Occident n’est pas à l’abri de la décadence où l’on passe du stade des peuples performants et brillants au stade de peuples branquignols à l’instar des musulmans héritiers de l’Egypte, de Carthage, de l’Assyrie, de la Numidie, de Babylone et de beaucoup d’autres grandes civilisations judéo-christianisés des siècles avant la France.

Ils rayonnaient sur le monde tandis que ceux qui les snobent et tirent sur eux des boules puantes aujourd’hui sont les descendants des simples figurants de l’histoire.

Rira bien qui rira le dernier car un jour par leur ressembler comme ces néo-musulmans issus de leurs rangs affublés de noms arabes, habillés à l’Afghan et portant des burqas. On fait en réalité qu’insulter propre image de futur musulman.

C’est dans le respect de l’adversaire que l’on gagne la partie et jamais dans la surestimation de ses forces.

Plus on stigmatise les musulmans plus on nourrit leur aversion de l’Occident.

Attention au retour du bâton.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21274
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » jeu. 13 sept. 2018 14:58

Que les défenseurs de l’islam en France aillent goûter aux joies de la charia en terre musulmane

https://salembenammar.wordpress.com/201 ... -de-lislam
Que les islamo-collabos dégénérés aillent vivre en terre musulmane !


A tous les bobos, les verts moisis, les gauchos, les chiraco-sarko-compatibles, les politiquement corrects, les droits de l’hommistes et les anti-racistes pathologiques qui se font les défenseurs zélés de l’islam. Un islam qui n’a que haine et mépris pour eux à cause de leur caractère non-musulman. Une victime potentielle et sacrificielle séduite par son bourreau dont elle se veut une fervente avocate.
Ce n’est pas du syndrome de Stockholm dont ils sont atteints, c’est l’éternel complexe de culpabilité chez les anciens colonisateurs en mal de rachat historique.
Qu’ils troquent leur vie en Occident contre celle des musulmans qui étouffent sous le poids de l’islam dans les pays musulmans et qui laissent apparaître le bagne de Cayenne dans les années 30 comme humain, ou la vie dans les cités franciliennes comme une vie des contes, des mille et une nuits.
Il est à craindre qu’ils soient trop lâches pour le faire.
Qui va renoncer à ses conditions de vie humaine pour des conditions de vie d’esclave de la religion ? Une religion qui classe les êtres humains en purs et impurs, ne reconnaissant aucun droit aux non-musulmans, jouissant du statut de dhimmis. Où le mot citoyen n’existe pas et où l’on n’accède pas à la nationalité du pays si on est pas de « sang » musulman.
Qu’ils y aillent dans des pays tels l’Arabie Saoudite et le Qatar pour faire un voyage dans le III ème Reich revu et corrigé par les pays musulmans.
Qu’ils y aillent dans ces pays pour goûter aux délices du vrai racisme, de la discrimination, de la relégation des femmes, des inégalités sociales, de la misère côtoyant le luxe insolent, où l’on préfère sa chamelle à sa femme qui n’existe pas en tant qu’être humain.
Qu’ils y aillent pour se rendre complices de crimes contre l’humanité infantile, des fillettes pré pubères livrées en toute impunité juridique à l’appétit sexuel du mâle dominant.
Savent-ils que plus d’un garçon sur 4, même si ce chiffre est très en-deçà de la vérité, est victime d’abus sexuel en Arabie Saoudite, pays modèle pour les musulmans ? Un modèle de barbarie humaine et de dérives immorales ?
Qu’ils aillent dans ces pays où les femmes n’ont pas le droit de circuler en toute liberté.
Qu’ils y aillent dans ces pays où une femme violée est coupable de son propre viol.
Qu’ils y aillent dans ces pays où on lapide les femmes comme on lapide Satan au pèlerinage à la Mecque.
Qu’ils aillent dans ces pays où la liberté de conscience est considérée comme apostasie.
Qu’ils aillent pour finir crucifiés et décapités parce qu’ils ont abjuré l’islam.
Là où ils comprendront peut-être mieux le vrai sens de l’islam qui tue et un purgatoire pour les êtres humains. S’ils ont toujours des doutes sur le sujet, la femme saoudienne pourra les éclairer, à moins que ce soit la fillette yéménite, ou le petit garçon des faubourgs de Marrakech ou de Casa.
Sinon, il leur reste les 2 millions d’enfants des rues en Égypte, ou pourquoi pas les dizaines des milliers d’enfants des rues d’Istanbul et d’Ankara.
A 20 ans une femme est déjà trop vieille et jetée à la rue avec sa marmaille.
Pour le même âge on peut en avoir 2. Un vieux de 90 ans peut convoler en injuste noce avec une fillette de 10 ans. Qu’ils aillent goûter aux moeurs de la bonne société musulmane, et là ils regretteront d’être nés.
En Occident, on n’endoctrine pas les enfants au berceau en leur inculquant la culture du culte de la mort et la haine de soi et de l’autre, contrairement au pays musulmans où la mort est le vrai sens de la vie, où l’on fait du don de soi pour Mourir pour Allah le but suprême de la vie pour chaque musulman.
Qu’ils y aillent dans ces sociétés de la culture de la violence en tant que pilier de la religion, où la mort est le seul horizon pour la jeunesse et les femmes, Où la vie se confond avec la mort. Il n’existe aucun autre exemple de société au monde où l’on fait de la mort le seul motus vivendi pour les êtres humains.
Ces sociétés ne font qu’appliquer les prescrits de leur religion qui prohibent toute forme de créativité, où l’art, le chant, la musique, la peinture sont illicites.
Qu’ils y aillent pour vivre les conditions de vie inhumaines et dégradantes des étrangers et qu’ils apprennent à conjuguer les verbes tolérer, aimer et imaginer, remplacés par frustrer, castrer et aliéner.
Morne plaine et vallée de larmes, champs de ruine où rodent dans leur ciel les vautours gris et noirs à l’affût de leur proie à donner en sacrifice pour apaiser l’appétit insatiable de celui qui se veut le seul maître de la pensée et du destin des hommes.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21274
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » jeu. 13 sept. 2018 15:42

Ni Allah, ni Mahomet, ni le Coran, sottises et balivernes par Salem Ben Ammar

Il n'y a d'Allah qu'Allah, la belle affaire pour les pauvres, les miséreux, les malades, les damnés de la terre
Il n'y pas meilleur prophète que Mahomet, l'humilité n'est pas leur vertu première
Il n'a fait que dessiner un Allah à son image, mégalo, répugnante et terrifiante
Il ne se prosterne et ne salue que Mahomet, ce qui va de soi puisqu'il est son subordonné
Il n'y a de meilleure religion que l'islam pour ceux qui croient que la vie éternelle est un monde de luxure et de beuverie
Il n'y a de meilleure lecture que le Coran pour pour ceux qui veulent libérer leurs pulsions bestiales et mortiferes en toute impunité
Il n'y a de science que dans le Coran pour ceux qui sont à contre-courant du progrès humain
Il n'y a de liberté que dans les dogmes de l'islam quand on veut en finir avec sa vie
Il n'y a de droits que dans la Charia pour les puissants et les nantis qui veulent réduire l'humain à un pantin
Il n'y a de vérité que dans l'islam pour ceux qui ne veulent pas être confrontés à l'épreuve de la vérité
Il n'y a pas meilleur chemin que celui d'Allah pour ceux qui veulent faire de leur vie un cauchemar pour l'humanité
Il n'y a pas plus puissant hallucinogène que l'islam pour les loosers qui se rêvent en vainqueurs
Il n'y a pas de meilleure religion que l'islam pour qui ?
Il n'y a de religion que dans la sagesse, l'humilité et l'altérité
Il n' y a que les détraqués, les obsédés sexuels, les pervers de tous bords, les antisémites et tous ceux qui veulent faire de la haine de soi et de l'autre un idéal de vie
Il n'y a qu'Allah qui crée et qui est le maître de tout sans en faire pourtant la démonstration et le musulman n'a de salut que dans la résignation et la soumission
Il n'y a pas plus spectateurs impuissants de leur histoire que ceux qui prennent le paradis pour un lieu graveleux, de déperdition morale et sexuelle
Il n'y a pas plus marionnette que cet Allah impotent et impuissant, faire-valoir de son faux prophète.
Il n'y a pas pire insanité que se prendre pour les maîtres du monde




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21274
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » dim. 16 sept. 2018 15:47

Toute agression au couteau au nom d’Allah Akbar est un acte terroriste par Salem Ben Ammar

Toute agression délibérée et gratuite commise au nom d'Allah Akbar doit être qualifiée d'acte terroriste.

Peu importe leur mode opératoire, la finalité de ces attaques est surtout d'instaurer un climat de psychose au sein de la population.

Aujourd'hui de plus en plus de Français sont victimes d'attaques au couteau après l'épisode des agressions au marteau et demain ce sera au vitriol comme en Algérie et en Tunisie au cours de ces dernières décennies.

En prenant d'ailleurs pour cibles les forces de sécurité et honnêtes citoyens sur les places publiques, à la sortie des salles de cinéma et dans les Férias comme à Nïmes, les terroristes sont en train de reproduire en France le même schéma qui a plongé l'Algérie dans des horreurs indicibles.

En laissant l'islamisme prospérer sur son territoire la France est en train de creuser sa propre tombe.

Plutôt que de s'en prémunir et de tirer la leçon des années de braise algériennes, elle a banalisé le danger de l'islamisme pour en faire même un interlocuteur privilégié dans l'organisation de l'islam en France d'une part et d'autre part a été jusqu'à s'en faire le VRP en Tunisie et en Égypte au lendemain de la mascarade des Révolutions du printemps pourri arabe.

Pour vaincre le terrorisme il faut éradiquer l'islamisme.

Bourguiba avait demandé la France au début des années de ne plus accorder le statut de réfugiés politiques aux islamistes car c'est apporter de l'eau à leurs desseins belliqueux et hégémoniques. Mais Mitterrand a fait la sourde oreille et a été jusqu'à se faire l'avocat des islamistes algériens.

Au-delà de l'explosion du virus djihado-terroriste dans le monde qui gangrène l'humanité depuis 2001 voire avant, tant la France que la Tubise et l'Algérie continuent à être des proies du terrorisme islamiste.

Bourguiba, Ben Ali, Kadhafi, Hosni Moubarak, Bachar el-Assad et avant lui son père, Sadam, le Chah d'Iran, autant d'hommes qui étaient vent debout contre l'islamisme et Sissi auj, mais l'Occident à choisi son camp et même contribué à leur chute et à la fin tragique de certains d'entre eux.

On accueille pas les terroristes d'Ennahdha et du FIS comme les Républicains espagnols.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21274
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » mar. 18 sept. 2018 16:56

Pour se délier de l’islam, les musulmans doivent se libérer de l’emprise psychologique de Mahomet
18/09/2018 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Ont-ils une pensée pour les morts et les blessés de Charlie, le Petit Cambodge, le Supermarché kascher de Vincennes, Montrouge, le Bataclan, Toulouse-Montauban, Carcassonne-Trèbes et Nice ? Se sont-ils indignés par toutes ces attaques au couteau au nom d’Allah Akbar qui rythment la vie des Français depuis plus d’un an ? C’est non ! non et non !

Compatir pour les victimes de la terreur musulmane, c’est condamner l’islam lui-même.

La vraie question que nous devons tous nous poser est-ce que l’islam est compatible avec la vie ? Ce n’est pas les dénégations mensongères et pitoyables de ses pleureuses de service qui ne doivent abuser personne qui vont le dédouaner de ses crimes organisés contre l’humanité.

Les musulmans peuvent toujours crier sur les toits de France et de Navarre que les attentats ne sont pas commis en leurs noms, ce qui est vrai dans un sens, mais ils ne peuvent pas nier qu’ils sont commis au nom de leur Allah qu’ils louent 24 h/24 h et qu’ils prient 5 fois par jour le front collé sur leurs tapis de prières et dont le nom est craché par les hauts-parleurs des mosquées tels des hurlements d’un loup affamé.

Comme s’ils avaient leur mot à dire, ils sont accomplis dans le respect des prescrits coraniques. Le coran ordonne et les terroristes exécutent avec l’espoir de toucher leurs prébendes allahiennes.

Plutôt que d’affubler le démon islam du masque de l’ange ils devraient avoir la décence de nous épargner leur litanie malsaine ce n’est pas ça l’islam. En réalité ils veulent dire par là on est qu’aux prémices de ses horreurs.

N’attendons pas d’eux qu’ils poussent leurs cris d’orfraie et finir par jeter dans les caniveaux leur malsain Coran, ils en ont ni le courage ni la volonté. Mahomet est leur conscience : « Vous ne serez pas de bons musulmans tant que vous ne m’aurez pas substitué à votre conscience personnelle et que vous n’aurez nulle angoisse à vous soumettre totalement à mes décisions » (Coran 4:65). Pour se libérer des chaînes de l’islam il faut qu’ils se libèrent de l’emprise psychologique de Mahomet.

La porosité des frontières entre eux et leurs frères djihado-terroristes perdurera tant qu’ils continueront à vivre dans le mensonge de l’nocuité de l’islam.



Avatar du membre
Georges
Général de brigade Virtuel
Général de brigade Virtuel
Messages : 6767
Enregistré le : lun. 1 mai 2006 08:00
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par Georges » mer. 19 sept. 2018 14:41

Tunisie : triste bilan


Ce ne sont pas mes critiques qui nuisent à l’image de la Tunisie et qui risquent de lui faire perdre un crédit qu’elle n’a plus depuis ce jour funeste du 14 janvier 2011 voire depuis la déchéance de Bourguiba avec l’arrivée de Ben Ali et sa clique mafieuse au pouvoir.

C’est l’invasion de l’île italienne de Lumpedusa de 5000 âmes par une armée d’occupation de 20 000 migrants clandestins tunisiens.

C’est les centaines de jeunes tunisiens qui meurent noyés tous les ans en Méditerranée pour fuir la Tunisie.

C’est les attentats terroristes de Sousse et du Bardo qui étaient évitables et qui portent la signature des islamistes tunisiens.

C’est l’incapacité de l’armée tunisienne de déloger les djihadistes du Jebel Chaambi truffé de tunnels creusés par les rongeurs du Hamas.

C’est les attentats terroristes commis par des Tunisiens en France et en Allemagne.

C’est l’incurie politique et intellectuelle du pays.

C’est la chute vertigineuse du dinar et la misère noire qui sévit dans le pays.

C’est le désordre et le chaos qui règnent dans ses espaces publics.

C’est l’état de délabrement de ses hôpitaux et ses écoles.

C’est l’embrigadement de sa population prise dans l’étau des mosquées qui prolifèrent comme des champignons vénéneux depuis 2011.

C’est l’incapacité du pays à réclamer à l’Arabie Saoudite et au Qatar l’extradition de Ben Ali et ses complices pour les juger pour crimes de sang et crimes économiques.

C’est la collusion entre l’ISIE et de Ben Sedrine avec le mouvement terroriste d’Ennahdha

C’est le drapeau de Daech qui fleurit dans les rues du pays.Résultat de recherche d'images pour "photos des drapeaux nazis en Tunisie"

C’est l’hommage rendu publiquement à Hitler dans des lycées tunisiens.

C’est l’impunité totale dont jouissent la nouvelle mafia islamiste sous la houlette du terroriste jamais repenti Rached Ghannouchi et ses lieutenants de basse besogne qui ont vendu la Tunisie à Herr Dogan et à l’émirat-voyou du Qatar, bailleur de fonds des frères criminels musulmans.

C’est la répression sanglante des manifestants de Siliana sur ordre de Larayedh jamais inquiété à ce jour.

C’est de faire des terroristes la première force politique du pays. C’est l’accueil royal du prince des ténèbres al-Qaradhoui et son alter ego le boucher de Doha Majdi Ghnim.

C’est l’accolade troublante de Djebali, pathétique d’inculture et nostalgique du Califat, avec Mc Caïn comme s’ils étaient heureux de se réjouir de leur victoire.

C’est l’indemnisation colossale des terroristes pour leurs années de prison alors que les caisses de l’Etat sont vides..

C’est les appels au meurtre des Juifs sur la place publique et dans les mosquées.
C’est la condamnation de la victime du viol et la relaxe de son violeur.

C’est de forcer une femme violée d’épouser son violeur.

C’est le vote pro Nahdha de la moitié de la population et l’élection d’une islamiste à la mairie de Ttunis.
C’est l’obscurantisme qui a gagné les bancs de ses universités couronné par une thèse de doctorat affirmant que la terre est plate.

C’est la destruction de la Syrie par des plusieurs milliers de terroristes tunisiens. C’est l’envoi de plusieurs centaines de volontaires du djihad du sexe halal. pour le confort des escadrons de la mort en Syrie.

C’est les assassinats politiques de Chokri Belaid, Brahmi, Negga, Ben Amor, et de beaucoup d’autres jamais élucidés à ce jour et dont les commanditaires et les exécutants sont connus de tous sauf de la justice du pays.

C’est les dizaines de morts de ses forces de l’ordre et ses militaires abattus par les terroristes islamistes.

C’est le refus de taxer les produits trucs par des députés islamistes.

C’est la descente du pays dans les enfers wahhabites.

C’est e l’occupation illégale de l’espace public par des étals des vendeurs à la sauvette de produits de contrefaçon et nuisibles à la santé publique.

C’est les grèves sauvages de soutien à une cause qui n’est pas la leur alors que le pays est à l’agonie.

C’est les gesticulations verbales et hystériques des Tunisiens qui menacent les EU et Israël de représailles;

C’est la menace brandie par des Tunisiens d’expulser le peu de Juifs qui restent encore dans ce pays et de détruire la synagogue de Ghriba.

C’est les attentats commis par des Tunisiens en France et en Allemagne.

C’est le budget du ministère de la propagande religieuse supérieure à celui de la culture.

C’est les pénuries des médicaments et le retour des maladies contagieuse. « De l’Hépatite à la rage en passant par la gale et la malaria, les tristes exemples enregistrés dans certaines régions du pays ne manquent pas. »http://www.businessnews.com.tn/tunisie- ... 19,41382,3

C’est le refus de voter une misérable augmentation du minimum vital par les députés alors que les mêmes venaient de s’octroyer une hausse princière.

C’est la vassalisation par la Turquie et le Qatar du pays.

C’est la charité que leur fait l’Algérie pour payer les salaires des fonctionnaires.

C’est d’avoir fait de l’État gardien du dogme musulman.

C’est d’avoir déclaré l’islam comme religion d’État et l’Arabe comme langue de la Tunisie.

C’est 60 000 fauves échappés de leurs cellules au lendemain de la chute de Ben Ali et toujours dans la nature.

C’est l’absence d’eau courante et d’électricité dans des dizaines de milliers de foyers dans le pays.

C’est l’état de saleté répugnante de ses plages.

C’est les fosses septiques à ciel ouvert dans ses bidonvilles.

C’est la crise aiguë de l’eau et la pollution de ses nappes phréatiques et le golfe de Tunis, des ses mers et du golfe de Gabès.



C’est la prolifération du voile de la mort dans toutes les couches sociales.

C’est la répression scélérate de l’homosexualité et les tests anaux.

C’est l’injustice dans l’héritage entre les hommes et les femmes et les femmes qui manifestent contre le projet de réforme pour l’égalité des droits successoraux entre les sexes.

C’est les revendications des femmes islamistes pour le ré-instauration de la polygamie et le mariage coutumier, orfi.

C’est la vente du viagra trafiqué et de la pisse de chameau à la sortie des mosquées.’est l’intronisation de la Tunisie sur la liste noire des paradis fiscaux.

C’est le refus des députés de voter pour une loi antiterroriste de peur certainement de condamner ce que l’islam ordonne.

Et bien d’autres stigmates qui défigurent le visage de cette Tunisie, terre de la vie autrefois, devenue depuis sa ré-islamisation à marche forcée sous la houlette de la secte infecte et félonne d’Ennahdha, une terre de la mort et propagatrice du terrorisme dans le monde.

Je ne suis pas la risée de personne en dessinant un visage de la Tunisie fidèle à sa réalité actuelle. N’en déplaise à ses vierges effarouchées la métastase wahhabite l’a totalement minée et guère d’espoir de rémission.

J’aime ce pays où j’ai vécu une enfance et une jeunesse heureuse où l’on m’a appris de dire toute la vérité et rien que la vérité même si je dois y laisser ma peau, et par amour pour ce pays justement je ne vais travestir l’image dévalorisante que son peuple renvoie d’elle pour complaire à ses aveugles.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21274
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » mer. 19 sept. 2018 14:49

Tunisie, plus rien ne va par Salem Ben Ammar

Ce ne sont pas mes critiques qui nuisent à l'image de la Tunisie et qui risquent de lui faire perdre un crédit qu'elle n'a plus depuis ce jour funeste du 14 janvier 2011 voire depuis la déchéance de Bourguiba avec l'arrivée de Ben Ali et sa clique mafieuse au pouvoir.

C'est l'invasion de l'île italienne de Lumpedusa de 5000 âmes par une armée d'occupation de 20 000 migrants clandestins tunisiens.

C'est les centaines de jeunes tunisiens qui meurent noyés tous les ans en Méditerranée pour fuir la Tunisie.

C'est les attentats terroristes de Sousse et du Bardo qui étaient évitables et qui portent la signature des islamistes tunisiens.

C'est l'incapacité de l'armée tunisienne de déloger les djihadistes du Jebel Chaambi truffé de tunnels creusés par les rongeurs du Hamas.

C'est les attentats terroristes commis par des Tunisiens en France et en Allemagne.

C'est l'incurie politique et intellectuelle du pays.

C'est la chute vertigineuse du dinar et la misère noire qui sévit dans le pays.

C'est le désordre et le chaos qui règnent dans ses espaces publics.

C'est l'état de délabrement de ses hôpitaux et ses écoles.

C'est l'embrigadement de sa population prise dans l'étau des mosquées qui prolifèrent comme des champignons vénéneux depuis 2011.

C'est l'incapacité du pays à réclamer à l'Arabie Saoudite et au Qatar l'extradition de Ben Ali et ses complices pour les juger pour crimes de sang et crimes économiques.

C'est la collusion entre l'ISIE et de Ben Sedrine avec le mouvement terroriste d'Ennahdha

C'est le drapeau de Daech qui fleurit dans les rues du pays.

C'est l'hommage rendu publiquement à Hitler dans des lycées tunisiens.

C'est l'impunité totale dont jouissent la nouvelle mafia islamiste sous la houlette du terroriste jamais repenti Rached Ghannouchi et ses lieutenants de basse besogne qui ont vendu la Tunisie à Herr Dogan et à l'émirat-voyou du Qatar, bailleur de fonds des frères criminels musulmans.

C'est la répression sanglante des manifestants de Siliana sur ordre de Larayedh jamais inquiété à ce jour.

C'est de faire des terroristes la première force politique du pays. C'est l'accueil royal du prince des ténèbres al-Qaradhoui et son alter ego le boucher de Doha Majdi Ghnim.

C'est l'accolade troublante de Djebali, pathétique d'inculture et nostalgique du Califat, avec Mc Caïn comme s'ils étaient heureux de se réjouir de leur victoire.

C'est l'indemnisation colossale des terroristes pour leurs années de prison alors que les caisses de l'Etat sont vides..

C'est les appels au meurtre des Juifs sur la place publique et dans les mosquées.
C'est la condamnation de la victime du viol et la relaxe de son violeur.

C'est de forcer une femme violée d'épouser son violeur.

C'est le vote pro Nahdha de la moitié de la population et l'élection d'une islamiste à la mairie de Ttunis.
C'est l'obscurantisme qui a gagné les bancs de ses universités couronné par une thèse de doctorat affirmant que la terre est plate.

C'est la destruction de la Syrie par des plusieurs milliers de terroristes tunisiens. C'est l'envoi de plusieurs centaines de volontaires du djihad du sexe halal. pour le confort des escadrons de la mort en Syrie.

C'est les assassinats politiques de Chokri Belaid, Brahmi, Negga, Ben Amor, et de beaucoup d'autres jamais élucidés à ce jour et dont les commanditaires et les exécutants sont connus de tous sauf de la justice du pays.

C'est les dizaines de morts de ses forces de l'ordre et ses militaires abattus par les terroristes islamistes.

C'est le refus de taxer les produits trucs par des députés islamistes.

C'est la descente du pays dans les enfers wahhabites.

C'est e l'occupation illégale de l'espace public par des étals des vendeurs à la sauvette de produits de contrefaçon et nuisibles à la santé publique.

C'est les grèves sauvages de soutien à une cause qui n'est pas la leur alors que le pays est à l'agonie.

C'est les gesticulations verbales et hystériques des Tunisiens qui menacent les EU et Israël de représailles;

C'est la menace brandie par des Tunisiens d'expulser le peu de Juifs qui restent encore dans ce pays et de détruire la synagogue de Ghriba.

C'est les attentats commis par des Tunisiens en France et en Allemagne.

C'est le budget du ministère de la propagande religieuse supérieure à celui de la culture.

C'est les pénuries des médicaments et le retour des maladies contagieuse. "De l’Hépatite à la rage en passant par la gale et la malaria, les tristes exemples enregistrés dans certaines régions du pays ne manquent pas."http://www.businessnews.com.tn/tunisie- ... 19,41382,3

C'est le refus de voter une misérable augmentation du minimum vital par les députés alors que les mêmes venaient de s'octroyer une hausse princière.

C'est la vassalisation par la Turquie et le Qatar du pays.

C'est la charité que leur fait l'Algérie pour payer les salaires des fonctionnaires.

C'est d'avoir fait de l'État gardien du dogme musulman.

C'est d'avoir déclaré l'islam comme religion d'État et l'Arabe comme langue de la Tunisie.

C'est 60 000 fauves échappés de leurs cellules au lendemain de la chute de Ben Ali et toujours dans la nature.

C'est l'absence d'eau courante et d'électricité dans des dizaines de milliers de foyers dans le pays.

C'est l'état de saleté répugnante de ses plages.

C'est les fosses septiques à ciel ouvert dans ses bidonvilles.

C'est la crise aiguë de l'eau et la pollution de ses nappes phréatiques et le golfe de Tunis, des ses mers et du golfe de Gabès.



C'est la prolifération du voile de la mort dans toutes les couches sociales.

C'est la répression scélérate de l'homosexualité et les tests anaux.

C'est l'injustice dans l'héritage entre les hommes et les femmes et les femmes qui manifestent contre le projet de réforme pour l'égalité des droits successoraux entre les sexes.

C'est les revendications des femmes islamistes pour le ré-instauration de la polygamie et le mariage coutumier, orfi.

C'est la vente du viagra trafiqué et de la pisse de chameau à la sortie des mosquées.'est l'intronisation de la Tunisie sur la liste noire des paradis fiscaux.

C'est le refus des députés de voter pour une loi antiterroriste de peur certainement de condamner ce que l'islam ordonne.

Et bien d'autres stigmates qui défigurent le visage de cette Tunisie, terre de la vie autrefois, devenue depuis sa ré-islamisation à marche forcée sous la houlette de la secte infecte et félonne d'Ennahdha, une terre de la mort et propagatrice du terrorisme dans le monde.

Je ne suis pas la risée de personne en dessinant un visage de la Tunisie fidèle à sa réalité actuelle. N'en déplaise à ses vierges effarouchées la métastase wahhabite l'a totalement minée et guère d'espoir de rémission.

J'aime ce pays où j'ai vécu une enfance et une jeunesse heureuse où l'on m'a appris de dire toute la vérité et rien que la vérité même si je dois y laisser ma peau, et par amour pour ce pays justement je ne vais travestir l'image dévalorisante que son peuple renvoie d'elle pour complaire à ses aveugles.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21274
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » jeu. 20 sept. 2018 17:39

En publiant les photos des exactions de Daech M.L. Pen a fait ce que des millions d’internautes ont fait
Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Pour avoir posté les photos des exactions de Daech en Syrie Marine Le Pen se trouve aujourd’hui dans le viseur du Parlement européen dans le cadre d’une procédure de levée de ses immunités parlementaires. Comme si elle était complice des crimes contre l’humanité de Daech et avait guidé les mains de ces criminels contre l’humanité qui ne font qu’appliquer les commandements coraniques .

Beaucoup d’entre vous vont s’en réjouir sans savoir qu’à travers cette sanction inique et scélérate c’est notre liberté d’expression qui est en danger de mort.

La soutenir est un devoir qui pèse sur nous tous car il y va de l’avenir même de notre démocratie qui s’effrite chaque jour devant les assauts velléitaires de l’islam.

La soutenir c’est dénoncer le déni de justice dont elle est victime et que nous-mêmes nous risquons immanquablement d’en faire l’objet demain.

Nous sommes quelques uns à avoir posté de telles photos et certainement pas pour faire la promotion de Daech mais pour réveiller les consciences endormies par le discours lénifiant et idyllique sur la candeur de cette idéologie innommable véhiculée par ses idiots utiles en Occident et qui est la sève doctrinaire des auteurs des crimes contre l’humanité.

Lesdites photos ont valeur de témoignage afin que le monde sache à quoi s’en tenir s’il ne prend pas ses responsabilités historiques pour éradiquer le péril nazislamiste. C’est mettre un bâillon sur l’information et la censurer que l’on se fait complice de nos futurs bourreaux.

Marine Le Pen a toutes les raisons de les partager pour que personne ne puisse dire un jour si je ne e savais pas.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21274
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » ven. 21 sept. 2018 15:44

Fillette voilée, enfance violée
Salem Ben Ammar 3 commentaires


Voiler une fillette, c’est lui voler son humanité. C’est violer son enfance. En faire une petite chose hyper sexualisée que l’on doit soustraire de l’abri des regards pour la réserver à son seul plaisir charnel. La fillette voilée est le reflet des perversions sexuelles et morales de ces sociétés pseudo-conservatrices qui affichent le vertu et s’adonnent au vice.

Derrière le voile de leurs fillettes se dissimule le visage le plus effrayant et monstrueux de la nature humaine

Il est le hijah, le rideau derrière lequel ils se cachent pour assouvir leurs pulsions sexuelles répréhensibles par la morale humaine et permises par la loi de leur religion. Selon une recommandation de l’imam Khomeiny dans son livre Libération du moyen (Tahrir al-wasila), en réponse à la question 12 p. 216 : « Il n’est pas permis de chevaucher l’épouse avant la fin de ses 9 ans, que la fornication soit complète ou interrompue, alors que toutes les autres jouissances comme, l’entrelacement, l’attouchement avec désir, la jouissance entre les cuisses, toutes sont bonnes, même avec une enfant en âge de téter. »…

On ne peut être pas être plus explicite quant à l’absence de garde-fous psychologiques, physiologiques et juridiques protecteurs du corps des enfants de sexe féminin dams les milieux musulmans fondamentalistes.

Ce que le Coran ordonne et Mahomet a fait ils le font. Si soi-disant Allah a enjoint à Mahomet de couvrir le corps de ses filles ils ne vont pas y déroger :« Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants de se couvrir de leurs voiles (jalâbihinna), c’est pour elles le meilleur moyen de se faire connaître et de ne pas être offensées… » (Sourate les coalisés 33, 59).

Nul obstacle moral et juridique susceptible d’entraver leurs penchants sexuels pour les fillettes puisque leur modèle lui-même s’y était adonné alors qu’Aïcha avait 6 ans. Pourquoi s’interdire ce que la Sunna et le Coran l’autorisent ? On peut penser qu’il n’y a pas d’âge légal minimum pour entretenir des rapports sexuels avec une fillette pré pubère aux termes de la Sourate le divorce 65 : 4) : « Si vous avez des doutes à propos (de la période d’attente) pour vos femmes qui n’espèrent plus avoir de règles, le délai est de trois mois. De même pour celles qui n’ont pas encore de règles [en l’occurrence des fillettes]… ».

Le corps de l’enfant de sexe féminin ne vaut pas plus qu’un vulgaire objet de consommation à caractère sexuel. Voué à la seule satisfaction du plaisir charnel de son propriétaire. Il est comme cette bouteille de vin enveloppée dans un papier journal achetée dans un débit de boisson dans un pays musulman où la vente de l’alcool est autorisée qu’on ose pas exhiber publiquement par fausse pudeur mais qu’on laisse le soin à l’autre de deviner ce qu’il tient à la main. Le voile des fillettes ne peut avoir ainsi qu’une finalité sexuelle suggestive. Les fondamentalistes musulmans ne se représentent pas le corps des fillettes autrement qu’à travers un prisme hyper sexualisé. Une poupée gonflable à forniquer chez eux dans la discrétion absolue.

Leur obsession pathologique à couvrir le corps de leurs fillettes est symptomatique de leur propre peur de leur nature sexuelle déviante de tendance pédophile. Une fillette reste un enfant qui respire la vie, l’innocence et la pureté et ne peut renvoyer autre chose de qu’elle est elle-même. Il n’y a pas pire crime moral et sexuel que d’assimiler le corps de l’enfant à un objet suggestif de désir. La vraie société humaine est celle qui crée les bonnes conditions d’éducation et d’épanouissement à ses enfants. Elle ne doit pas entraver ses enfants et les aliéner aux dogmes castrateurs de l’imaginaire et lubriques.

En voilant leurs fillettes de pied en cap ils ne font que lever le voile sur leurs mœurs abominables et abjectes. A croire une fatwa n° 56312 du 23/11/2004 dont leurs pseudos savants sont férus ayant pour titre : La jouissance avec l’épouse petite fille, énonce : « Il n’y a aucun mal à éjaculer entre les cuisses d’une petite fille qui n’est pas apte physiquement à supporter la copulation. Il n’y a aucune gêne à embrasser la jeune épouse avec envie, à pratiquer un jeu de cuisses ou quelque chose de semblable. Les savants (Qu’Allah leur accorde sa miséricorde !) ont démontré que le principe est la possibilité qu’a l’homme de jouir de son épouse comme bon lui semble tant qu’il n’y a pas de dommage, y compris, selon eux, de se laisser masturber par la main de l’épouse, de la caresser, de l’embrasser etc. … »

Elle est déjà femme dès la naissance ou presque. A deux ans elle est déjà en âge de servir d’exutoire sexuel. Dépourvue d’âme et de tout droit sur son corps. Une esclave sexuelle que l’on recueille dès le premier souffle de sa vie. Frappée de malédiction pour être simplement née femme.

Au nom de je ne sais quelle idéologie on marque l’enfant du fer rouge de l’infamie et de l’ignominie.

Une société qui voile ses fillettes ne peut être qu’une société malade très malade incapable d’assumer son humanité qui fait de son désespoir le voile de ses fillettes.

Si le monde ne fait rien pour éradiquer le voile des fillettes c’est l’humanité tout entière qui risque d’être métastasée. L’obscurantisme musulman sous la houlette des Wahhabites fait des ravages partout dans le monde et séduit de plus en plus de nouveaux adeptes qui pour certains y trouvent une occasion rêvée pour trouver les proies pour assouvir leurs penchants pédophiles en toute impunité coranique.

Son interdiction pour des raisons de santé mentale doit être inscrite au premier chef des priorités de l’OMS. Voilée à 2 ans et livrée à son prédateur à 6 ans. Un avenir noir se dessine sous nos yeux.

Ne pas dénoncer ce véritable crime contre l’humanité est un aveu de complicité



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21274
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » ven. 21 sept. 2018 17:13

Comment a t-il fait pour évaluer le QI des mecs ?

A ce sujet, l'Imam Al-Bukhârî (7/3769) rapporte [...] d'après Abû Mûsâ Al-Ach'arî que le Prophète, que dieu le fasse cramer en enfer; a dit:



«Beaucoup d'hommes ont atteint la perfection masculine.

Mais aucune femme n'a jamais atteint la perfection féminine sauf Mariam bint 'Imrân et Âsiah la femme de Pharaon.

Pauvre Aïcha qui ne vaut pas mieux qu'un plat de viande et de pain

Et le mérite de 'Â'ishah par rapport au reste des femmes est comparable au mérite du Tharîd par rapport aux autres plats.»



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21274
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » ven. 28 sept. 2018 14:22

" le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas
de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés."


Des questions pour les musulmans, en quoi votre chemin est le vrai et celui des autres est faux ?



Qu'ont-ils fait de si graves les Juifs pour essuyer le courroux de votre Dieu qui n'est pas en plus le leur ?


Où est le mal de ne pas avoir cru en lui, ne juge t-on pas les hommes sur leurs actes et non pas sur leurs croyances ?



Ce qui importe n'est-ce pas leur contribution aux biens communs de l'humanité plutôt que de leur allégeance à votre Dieu ?



Si les hommes ont fait le choix d'un autre chemin que le vôtre de quel droit vous leur jetez l'opprobre au point que vous appelez de toutes vos forces votre Dieu de vous épargner les affres de leur chemin ?



Si vraiment votre chemin est le top du top que faites-vous donc chez eux ?


On ne vit pas chez les "impurs" sans risquer d'être contaminés par leurs "impuretés."


Sans la technologie des Juifs et des "égarés" qu'en serait-il advenu de vous aujourd'hui ?


Vous êtes vous posés la question si le secret de leur réussite n'est pas justement dans leur incroyance en islam ?


Apparemment plus les hommes ne sont pas contaminés par le virus de l'islam mieux ils s'illustrent sur le front du progrès humain.



Fred
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 330
Enregistré le : dim. 10 avr. 2005 08:00
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par Fred » sam. 29 sept. 2018 21:50

Salut Yacoub, d'après la sunna, ceux qui ont encouru la colère d'Allah ce sont les juifs. Et les égarés ce sont les chrétiens. Donc chaque fois qu'il prie, le musulman rejette juifs et chrétiens. 5 fois par jour minimum, 365 jours par an.


« Écrasons l'infâme ! » Voltaire
« Les religions sont comme les vers luisants : pour briller, il leur faut de l'obscurité. » Schopenhauer

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21274
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » mar. 2 oct. 2018 15:35

Fred a écrit :
sam. 29 sept. 2018 21:50
Salut Yacoub, d'après la sunna, ceux qui ont encouru la colère d'Allah ce sont les juifs. Et les égarés ce sont les chrétiens. Donc chaque fois qu'il prie, le musulman rejette juifs et chrétiens. 5 fois par jour minimum, 365 jours par an.
Exactement Fred mais la majorité ne le sait même pas.

L’islam ou quand le faussaire se prend pour le maître de l’ouvre monothéiste par Salem Ben Ammar

Si les juifs et les chrétiens avaient falsifié le message de dieu, ce qui reste à prouver, et les Musulmans alors qui ont pioché dans leurs livres comme des malades ?

Le pire est qu'ils font croire que le leur existe avant les origines du monde et qu'il était suspendu entre le ciel et la terre et qu'il est descendu du ciel pour rétablir la vérité.

Je prends le train en marche après avoir raté 90% du parcours et j'affirme que j'étais celui qui l'avais mis sur les rails et c'est ma parole qui fait foi et pas celle des autres passagers qui ne m'ont jamais vu et entendu parler de moi.

Mon mensonge est vérité et leur vérité est mensonge même si on retrouve une bonne partie de ce qui mensonge pour moi dans ma vérité. Quand on est l'auteur d'une œuvre on la publie et si on ne le fait pas on ne vient jamais dire après je suis à l'origine de ce nouveau courant.

L'islam n'avait qu'à être là au moment de la naissance du monothéisme abrahamique plutôt que de nous faire le coup j'ai la paternité de tout.

Ce n'est pas la falsification du message qui pose problème car on ne peut donner du crédit à assertions que sa posture officielle qui est une imposture grotesque. Aucune des figures centrales des deux religions précités n'ont rien à voir ni avec l'islam ni avec Mahomet si tel était le cas ils auraient commencé à prêcher l'islam qui est né dans un milieu de bédouin polythéiste qui est loin d'avoir les caractéristiques sociales, culturelles, linguistiques, politiques , cosmogoniques, historiques, urbaines, du peuple juif à l'origine du judaïsme et du christianisme. Jésus ne pouvait être musulman qui s'ignore il menait la guerre aux marchands du temple et n'a pas pour autant créé le christianisme.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21274
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » mar. 9 oct. 2018 15:34

Pourquoi je n’ai jamais été musulman
08/10/2018 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire
e suis né dans un milieu dit musulman ou musulman malgré lui, mais j’ai commencé à blasphémer dès mes premières paroles insultant la marionnette Allah et son chef marionnettiste Mahomet sans jamais avoir essuyé les foudres de mes parents. Ma mère n’était elle-même ce qu’on peut appeler une bonne musulmane. Ni Allah ni Mahomet alors qu’elle était issue d’un milieu de doctes musulmans depuis plusieurs générations;
Quant à mon père qui a servi loyalement la France pendant 32 ans en tant que militaire de carrière il était soufi. Il avait des rapports à l’islam strictement personnels et ne cherchait pas à imposer les règles de l’islam à ses enfants. Laïque dans l’âme surtout et respectueux de la liberté des siens. Croire ou ne pas croire ce n’était pas son affaire il était surtout pointilleux sur l’éducation et l’instruction. Pour lui la cité n’appartenait pas à la religion elle devait être un creuset pour tous ses membres sans distinction.
J’ai vécu à Tunis pendant les 20 premières années de ma vie au temps de Bourguiba où l’islam n’avait pas une main mise sur la vie des Tunisiens où l’on jugeait les hommes sur leur degré de religiosité comme c’est le cas aujourd’hui dans ce pays. On avait une heure de cours par semaine d’éducation religieuse qui n’avait aucune finalité prosélyte, Pour certains d’entre nous dont moi-même nous ne sentions pas concernés où l’on faisait plutôt les pitres pendant cette heure de cours.
C’était l’âge d’or de Tunis, je ne connaissais pas la Tunisie de l’intérieur, j’avais de la chance d’avoir été immunisé contre ce virus létal grâce à mes parents à un environnement non pollué par l’islam.
Je disais de mon père qu’il pouvait être juif ou chrétien tellement en inadéquation avec les préceptes coraniques. Dresseur de chien dans l’armée française et qui invitait souvent des amis français auquel il servait du vin à table. Très ami des Juifs tunisois et goulettois comme ma mère et il nous disait souvent que nous aurions pu l’être mais l’invasion arabo-musulmane a changé les cours de notre destin.
C’est pourquoi je ne me sens pas ex musulman car je n’ai jamais cru en l’islam ni avoir été dans le respect de ses piliers. Ni prière, ni jeûne, ni chahada, ni zakat, ni pèlerinage contrairement à des amis ex musulmans.
J’ai été amené pendant une décennie de travailler sur l’ethnologie des communautés musulmanes marchandes en Inde de la côte occidentale ce qui m’a permis de comprendre que l’islam n’était pas un uniforme commun à tous les musulmans. A l’opposé de l’islam d’aujourd’hui qui se veut taille unique pour tous les musulmans.
Je n’ai pas échappé à l’enfer de l’islam comme j’ai pu le lire dans le Dictionnaire de l’islamophobie qui me vaut d’être classé parmi les figures de proue de l’islamophobie française, je neveux pas que nos enfants, nos petits-enfants connaissent l’enfer de l’islam qui est en train d’étendre son voile sur l’Occident. Cet islam qui n’est pas celui de Bourguiba et de Nasser c’est l’islam, le vrai, le fondamental, l’authentique, celui du retour aux source débarrassés des influences extérieures, le wahhabite plus précisément qui se propage comme les nuages toxiques de Tchernobyl.
Un islam 100% mahométan jusqu’au boutiste, totalitaire, génocidaire, tyrannique, négationniste, haineux, belliciste, terroristes, apocalyptique, castrateur de la pensée humaine, archaïque, rétrograde, antijuif, antichrétien, négateur de la liberté de conscience et du culte et liberticide.
Un islam qui porte en lui tous les germes destructeurs de la vie sur terre et que plutôt d’être combattu jusqu’à son éradication finale les gouvernements occidentaux et leurs élites semblent sen accommoder parfaitement en occultant son extrême dangerosité.
Se voulant rassurants sur sa compatibilité avec ses valeurs humanistes et démocratiques qu’il n’y a pas lieu d’avoir la phobie de l’islam qui peut même valoir à ses opposants les plus farouches et les donneurs d’alerte les couperets de la justice.
Ils se font ses Think Thank les plus zélés et ses VRP les plus actifs, louant ses vertus pacifiques en appelant leurs populations à faire preuve de compréhension et de condescendance à son égard.
Tout en s’employant à mettre en place des garde-fous législatifs et judiciaires contre les noces de l’islam avec l’Occident, un mariage contre nature pourtant.
Ils ne font plus mystère du choix de leur camp. L’islam ou rien !
Cherchant à balayer vaille que vaille les réticences légitimes nourries par leurs populations envers une religion qui ne l’est pas.
Elle n’est pas dupe de ses effets désastreux sur les populations vivant sous son emprise depuis des siècles. Il ne peut rien lui apporter que misère, violence inquisitoriale, incurie intellectuelle, misère affective, fanatisme, sous-développement, et un retour à la protohistoire.
Aucun honneur pour elles de faire sienne une idéologie mortifère responsable des centaines de millions de morts depuis sa création.
Elle ne peut pas être bénéfique pour elles et maléfique pour celles qui sont vérolées depuis 1439 ans par lui.


http://apostats-de-lislam.xooit.org/t18 ... 155#p13933



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21274
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » jeu. 11 oct. 2018 18:37

Carthage ne renaîtra plus jamais de ses cendres à cause du poison létal de l’islamisme par Salem Ben Ammar
Carthage ne renaîtra plus jamais de ses cendres à cause de sa contamination par l'islam



Vous êtes les premiers ennemis de vos libertés si vous ne faites rien pour les défendre contre tous ces prédateurs qui prolifèrent en Tunisie et dans le monde. Ceux-là sont les pires de tous. Ils s'abreuvent de notre sang et jouissent de notre mort. Capables de se transformer en de véritables bombes humaines pour assouvir leur haine de la vie humaine.

Embrigadés, fanatisés et endoctrinés comme des waffen SS nazis qui ne reculent devant rien pour mettre le monde à feu et à sang afin d'islamiser l'humanité tout entière. Leur voracité, leur férocité, leur cruauté, leur inhumanité, leur intolérance, leur état d enfermement mental, leur barbarie, leur antisémitisme, leur racisme dogmatique, leur regréssisme, leur prosélytisme agressif, leur bellicisme, leur hégémonisme impérial, leur haine de l'autre, leurs pulsions de mort licite fondées sur leur idéologie, leur fanatisme religieux, leurs délires psychotiques sont le reflet de leur dogmatisme doctrinaire et de leur sectarisme mystico-politique comparables à celui des nazis et des organisations para-militaires secrètes.

Les islamistes djihadistes dont fait partie la secte schismatique et idolâtre d'Ennahdha en Tunisie vouent un véritable culte obsessionnel à l'Oumma fantasmagorique islamique fruit de leurs délires névrotiques né dans l'esprit tourmenté d'un homme qui se voulait prophète et dieu à la fois.

Une communauté de croyants à l'échelle planétaire unis par la foi islamique faisant fi des frontières de quelque nature que ce soit. Un espèce de Gouvernement mondial constitué d'un ensemble Califats sous le joug des wahhabites sur le modèle de celui du Reich hitlérien.

Régie par les Lois sacrées où l on doit pratiquer la choura (consensus) observer la Sunnah et respecter la hiérarchie de l ordre établi selon les préceptes coraniques. Interdisant toute rupture avec l'Oumma sous peine de mort. Sombres perspectives politiques, sociales et humaines pour les populations musulmanes aspirant à la démocratie et aux libertés ainsi qu'à l'Occident qui caresse la bête féroce islamiste dans le sens du poil.

Confortés dans leurs délires psychotiques par leur Bréviaire religieux qui prophétise le règne de la religion musulmane sur toutes les nations de la terre et dont ils se considèrent comme les vaillants fers de lance( ou des cavaliers noirs de l'Apocalypse) telles des divisions de Waffen SS qui déferleront sur le monde.

Alléchés de surcroît par un salaire mirifique et paradisiaque que leur promet le Grand Commanditaire en contre-partie de l accomplissement de sa prophétie, ainsi plus rien ne saurait contrarier leur combat dans le sentier d Allah. Etant donné leur nature vénale, la bonne action gratuite est illicite dans leur idéal religieux, leur mission sacrée au service de la cause d'Allah devient leur seule raison d'être et de vivre pour espérer gagner les voies du paradis. Voilà comment ces renégats et ces félons islamistes, ces êtres dépourvus de raison et de discernement et lobotomisés par leur idéologie qui veut faire de la barbarie et de l'ordre naturel un système de gouvernement, se trouvent sur le devant de la scène politique tunisienne suscitant inquiétudes, angoisses, phobies et adhésions irresponsables et criminelles.

Les cavaliers noirs de l'Apocalypse islamiste semant la mort et répandant le chaos semblent les mieux placés dans le starting-box électoral tunisien non pas qu'ils rencontrent une forte adhésion à leur cause ignoble et génocidaire, bien au contraire, mais surtout à cause de la grave incurie politique dont souffre la Tunisie et la déficience pathétique des instances qui se veulent architectes des futures élections.

Le pilotage électoral tunisien aurait du être confié à des personnes autrement plus compétentes et plus clairvoyantes afin de nous épargner ce spectacle d'amateurisme guignolesque et ces atermoiements dangereux pour motiver les électeurs à s'inscrire sur le listes électorales.

Le travail déplorable et inqualifiable desdites commissions ainsi que les mauvais choix de timing des inscriptions sur lesdites listes électorales n' est pas sans conséquences sur ' issue du prochain scrutin.

Toutes ces nominations népotiques et abusives aux seins des commissions de pilotage sont absolument inadmissibles et contre productives ont été faites au mépris des intérêts du peuple tunisien. Comment des personnes sans compétences juridiques avérées, sans aucun back-ground intellectuel et politique significatif, sans aucune expertise en matière électorale peuvent-elles avoir la responsabilité de telles commissions ? Quelle est leur légitimité ? Qui connait leur vécu ? Quels sont leurs pédigrees ?

La médiocratie ambiante pourrait être l'alliée potentielle des extrémistes dans la mesure ou' il n est pas exclu d envisager un vote de défiance en leur faveur. Et surtout les abstentions massives pour népotisme aggravé et qui profiteraient aux extrémistes qui sont la seule force que j'ose pas qualifier de politique pour les raisons juridiques sont les seuls à pouvoir mobiliser leurs électeurs et avoir un effet d'exutoire des déçus de l'incurie politique tunisienne.

Le risque d'un ras-de-marée islamiste n'est pas négligeable à cause ou grâce au faible enthousiasme dont font preuve les électeurs tunisiens pour accomplir cet acte citoyen tellement crucial pour leur avenir sociétal, civilisationnel et humain.

Les enjeux de ce scrutin ne sont pas seulement politiques loin s'en faut, si les Tunisiens ne se mobilisent pas comme un seul homme ils condamnent leur pays à une mort certaine.







DEUX VISIONS DU MONDE DIAMETRALEMENT OPPPOSEES S'AFFRONTENT SUR LE THEATRE TUNISIEN. Savent-ils que l'avenir de leurs femmes, dont le statut est leur fierté nationale, est absolument tributaire de ce scrutin ? Est ce que c'est le but recherché quand toute la Tunisie s était levée comme un seul homme pour l'affirmation de sa dignité et de son indignation contre les abus des privilèges dont le premier ministre de transition se gave comme jamais ?

Il est du devoir de chaque Tunisien d exercer son droit de vote qui est sa seule arme pour endiguer le fléau islamiste et faire de son pays une nouvelle Carthage qui n est pas un mythe comme l'Umma, elle est une réalité et quelle réalité! Savent-ils qu ils ont les héritiers de l une des plus belles et plus riches civilisations humaines ? SAVENT ILS QU ILS FONT PARTIE D UN DES PEUPLE SLES PLUS CIVILSES AU MONDE DE PAR LEUR HISTOIRE PASSEE LA VRAIE PAS CELLE QU ILS SUBISSENT DEPUIS 1400 ANS ? La Tunisie terre de civilisation, patrie d'Hannibal, d'Ibn Kahaldoun, de Saint Augustin et de tous ces hommes et femmes qui font sa gloire, ne doit pas devenir une terre de barbarie et un vassal wahhabite.

Votre combat, notre combat à tous, n'est pas seulement politique, c est un combat pour la sauvegarde et la pérennisation de nos valeurs d égalité, de liberté, de fraternité, de paix universelle,de compréhension mutuelle. C'est un combat pour la démocratie, les droits de l'homme, la laïcité qui n'a jamais été l'ennemie des religions bien au contraire. C'est un combat pour le respect de la vie humaine, la tolérance et les libertés de cultes et de conscience. Notre combat à tous n est pas que Tunisien, il est universel. Comme leur impérialisme religieux qui se propage aux quatre coins de la terre au nom du djihadisme islamique représenté en Tunisie par le Kaiser des caniveaux Ghannouch R. pionnier du terrorisme islamique et son acolyte et sulfureux personnage A. Mourou.

Ce combat est un combat de la civilisation contre la barbarie. Hitler a échoué dans sa conquête du monde, les islamistes et leur utopie cosmique ( l islamisme modéré est une vue de l'esprit) y parviendront si nous ne créons pas ce cordon sanitaire pour protéger la Démocratie, la souveraineté nationale et l intégrité territoriale du pays.

Signé Dr BENAMMAR PS. RAPPEL LES BAILLEURS DE FONDS ET MENTORS DES JIHADSITES TUNISIENS SONT LES MEMES QUI PROTEGENT ET ABRITENT L ANCIEN DESPOTE ET TOUTE SA COUR. IL CONVIENT AUX ELECTEURS TUNISIENS D EN TIRER LES CONCLUSIONS QUI S IMPOSENT.




Répondre