Belgique : Vers la crminalisation de l'islamophobie

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres subdivisions du forum - Exprimez vous et débattez entre vous - dans le respect de l'autre.
Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21532
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Belgique : Vers la crminalisation de l'islamophobie

Message non lu par yacoub » mer. 30 mai 2018 17:01

Dernier message de la page précédente :

Qui est Benjamin Herman, le suspect de la fusillade de Liège ?

La police scientique sur les lieux de l'attaque, ce mardi après-midi. Photo Eric LALMAND / AFP
La police scientique sur les lieux de l'attaque, ce mardi après-midi. Photo Eric LALMAND / AFP

Ce mardi, une attaque a endeuillé la Belgique. Un homme identifié comme étant Benjamin Herman a tué trois personnes, dont deux policières.

Le point sur ce que l'on sait de cet homme.

Un détenu radicalisé

Benjamin Herman, né en 1982, avait déjà été condamné pour des vols, coups et blessures et pour trafic de stupéfiants.

Pendant son séjour en prison, l’homme "est soupçonné d’avoir été radicalisé par une personne, [...] enfumé par la pensée islamiste", ce qui lui valait d’être signalé comme tel dans une banque de données sur la criminalité.

Au moment de l'attaque, il aurait crié "Allahou Akbar" (Dieu est le plus grand, en arabe), selon un témoin.

Sorti le temps d'une permission

Il était dernièrement incarcéré à la prison de Marche-en-Famenne, en Wallonie (sud de la Belgique), et, d’après les médias belges, c’est à l’occasion d’une permission de sortie pour préparer sa réinsertion qu’il est passé à l’acte mardi matin en s’en prenant à des policiers.

Incarcéré depuis 2003, il avait déjà bénéficié d’une vingtaine de congés pénitentiaires qui s’étaient bien déroulés. Il devait retourner hier soir en prison.

Dans sa cellule, un coran et un tapis de prière ont été retrouvés, explique Paris Match.

Un braquage et un meurtre la veille ?

Selon un enquêteur, Benjamin Herman était dans "une fuite en avant" : il aurait "commis un meurtre la nuit dernière" à On, entre Marche et Rochefort (sud).

Un toxicomane de 30 ans a été retrouvé mort à son domicile à On, probablement tué avec un marteau. Mais le parquet de la province belge de Luxembourg, compétent sur cette zone, s’est refusé à établir un lien "à ce stade" avec la tuerie de Liège.

La Libre assure que l'homme aurait aussi effectué un braquage, la veille du drame.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21532
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Belgique : Vers la crminalisation de l'islamophobie

Message non lu par yacoub » ven. 28 déc. 2018 18:30

El Khatmi (PS): «L'islamophobie, un concept créé pour étouffer toute critique de la religion»

Par Journaliste Figaro Tristan Quinault-Maupoil Publié le 27/07/2016 à 16:57

El Khatmi (PS): «L'islamophobie, un concept créé pour étouffer toute critique de la religion»

SCAN POLITIQUE - L'élu socialiste d'Avignon défend ardemment la laïcité et n'hésite pas à dénoncer ceux, qui dans sa famille politique, «restent perchés dans des idéaux soixante-huitards».

Amine El Khatmi a une voix singulière à gauche. Musulman, l'adjoint socialiste au maire d'Avignon défend haut et fort une laïcité intransigeante, quitte à agacer dans son propre camp. Les derniers attentats ne font qu'accentuer sa colère. «J'ai confiance en ce que font Manuel Valls et Bernard Cazeneuve. Mais on peut aller plus loin», explique-t-il mercredi à La Provence. «Il faut expulser les imams étrangers qui tiennent des propos anti-républicains», insiste l'élu, qui invite les musulmans «à se prendre en main» et à «faire le ménage chez eux». «Qu'ils commencent par ça. Parce qu'il y a trop de complaisances, de choses qu'on laisse passer», insiste-t-il. Celui qui officie dans le quartier Nord de la cité des papes se désole que «des élus ont assuré leur élection et leur réélection en achetant la paix sociale, en se fourvoyant pour quelques paquets de voix». «Il y a des gens qui expliquaient en tribune qu'ils étaient des républicains et des laïcs et qui, sitôt descendus, allaient s'enfermer dans des caves avec imams salafistes», lance Amine El Khatmi.
«En guerre contre l'islam politique»

En janvier dernier, le socialiste âgé de 28 ans avait été menacé et insulté sur les réseaux sociaux pour avoir dénoncé l'interview sur France 2 d'une proche du Parti des indigènes, un mouvement communautariste. «Désormais, dès que vous dites un mot sur l'islam, on vous traite d'islamophobe. L'islamophobie, c'est un concept politique crée pour étouffer toute critique de la religion», avance Amine El Khatmi qui assure qu'il «ne faut pas avoir peur de dénoncer» les dérives observées malgré «cette espèce d'épée de Damoclès».

«Même des gens raisonnables, ni extrémistes, ni violents, pas des fachos, commencent à dire “Ça suffit”»

Amine El Khatmi dans La Provence

L'élu n'hésite pas à se dire «en guerre contre l'islam politique, «celui des salafistes» avec qui il faut «être plus ferme». Il se dit aussi opposé au droit de vote des étrangers et réclame qu'on soit «plus vigilant vis-à-vis des personnes qu'on accueille dans la communauté nationale». Il fait aussi l'éloge d'un «service civique, obligatoire et universel encadré par des militaires». Des propositions qui ne sont pas partagées par tous rue de Solférino... «Il y a un réel problème à gauche où des gens ne veulent pas accepter la situation telle qu'elle est, qui restent perchés dans des idéaux un peu soixante-huitards», observe-t-il. Il en veut pour preuve le vote à l'Assemblée nationale de la prorogation de l'état d'urgence: «J'entends des gens, comme Cécile Duflot, qui ont voté contre (...) Je me dis “Qu'est-ce-que j'ai encore de commun avec ces camarades là?”» «Quand la gauche est en responsabilité, elle doit assumer ce discours sécuritaire», dit-il, dans la même veine que Malek Boutih qui se désolait vendredi que le Parti socialiste a «beaucoup plus débattu de Macron que de la sécurité nationale».

Amine El Khatmi, lui, refuse d'être dans «le déni de réalité» avec ceux «qui ne veulent pas “stigmatiser”». Il somme son camp de prendre conscience de l'attente de fermeté des citoyens: «Même des gens raisonnables, ni extrêmistes, ni violents, pas des fachos, commencent à dire “Ça suffit”. Il faut l'entendre».



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21532
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Belgique : Vers la crminalisation de l'islamophobie

Message non lu par yacoub » dim. 24 févr. 2019 16:15

Ils ont vendu la Belgique à l’islam


Le document que nous publions ici donne froid dans le dos. Il apporte les preuves que les politiciens des partis traditionnels (PS, MR, CDH, Ecolo, DéFI) ont littéralement vendu la Belgique aux monde arabe. Ne serait-il pas temps de demander des comptes à ces messieurs dames et à leurs successeurs qui, comme Philippe Close, appliquent à la lettre le programme d’islamisation de la Belgique ?

Si la vidéo ci-dessus est d’origine française, elle concerne aussi la Belgique. Les raisons de la trahison des peuples sont les mêmes : choc pétrolier, approvisionnement en pétrole, soumission face à l’islam, promesses de l’implanter dans le pays, etc…

Ce sont les mêmes partis qui ont signé le Pacte de Marrakech, livrant l’Europe aux hordes de migrants, faux réfugiés politiques et mafieux venus s’installer notamment en Italie et déjà présents en Belgique.

L’islam ne doit son succès mondial qu’à l’argent sale du pétrole. Il permet de financer des mosquées, d’aider des prédicateurs de haine et, surtout, d’imposer insidieusement un mode de vie se réclamant de l’islam.

Nous vous en donnons un petit aperçu ci-dessous.

Il est plus que temps de réagir. Seul le Parti Populaire inscrit dans son programme l’expulsion des djihadistes et des imams extrémistes, une refonte complète de la politique d’immigration. Le bon sens passe aussi par la reconquête de notre indépendance nationale.



Avatar du membre
marmhonie
Police Militaire Virtuel
Police Militaire Virtuel
Messages : 542
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Belgique : Vers la crminalisation de l'islamophobie

Message non lu par marmhonie » lun. 25 févr. 2019 18:29

Il faut sauver une fois les frittes de l'urine de chameau !


Rendez-nous visite dans cet espace de libertés retrouvées :
Forum des religions

Répondre