Salem Ben Ammar

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres subdivisions du forum - Exprimez vous et débattez entre vous - dans le respect de l'autre.
Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21074
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » mar. 12 déc. 2017 13:12

Dernier message de la page précédente :

Salem Benammar

Je n'appelle personne à sortir de sa léthargie, je demande simplement à tout un chacun de se regarder dans son miroir et de percer les boutons disgracieux qui lui bouffent le visage.

Je ne tolère pas que l'on s'en prenne à ma personne et je ne prétends pas que mes idées sont irréprochables.

Toute critique fondée et objective est salutaire pour m'aider à évoluer dans mon approche des phénomènes politiques et sociaux.

Des Tunisiens n'ont pas trouvé mieux comme arguments pour censurer ma liberté d'expression peu amène pour leur pays de Cocagne islamiste que de me rappeler que je suis né en Tunisie.

Est-ce que j'ai choisi ce pays pour y naître et est-ce que cela m'interdit de décrire sa descente aux enfers nazislamistes ?

Comme si l'on demandait à un juge d'étouffer une affaire car le mis en cause est de son bled ?

Image




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21074
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » mer. 13 déc. 2017 10:12

La Tunisie a perdu son âme depuis le jour où les Tunisiens ont fait d’Ennahdha sa reine
12/12/2017 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Ce ne sont pas mes posts qui nuisent à l’image de la Tunisie et qui risquent de lui faire perdre un crédit qu’elle n’a plus depuis ce jour funeste du 14 janvier 2011.
C’est l’invasion de l’île italienne de Lumpadosa de 5000 âmes par une armée de 20 000 migrants clandestins tunisiens.
C’est les centaines de jeunes tunisiens qui meurent noyés tous les ans en Méditerranée pour fuir la Tunisie.
C’est les attentats terroristes de Sousse et du Bardo qui étaient évitables.
C’est l’incurie politique et intellectuelle du pays.
C’est l’incapacité du pays à réclamer à l’Arabie Saoudite et au Qatar l’extradition de Ben Ali et ses complices pour les juger pour crimes de sang et crimes économiques.
C’est la complicité de l’ISIE et de Ben Sedrine avec le mouvement terroriste d’Ennahdha
C’est le drapeau de Daech dans les rues du pays.
C’est l’hommage rendu publiquement à Hitler dans des lycées tunisiens. C’est l’impunité de Ghannouchi et ses sbires.
C’est la répression sanglante des manifestants de Siliana sur ordre de Larayedh jamais inquiété à ce jour.
C’est de faire des terroristes la première force politique du pays. C’est l’accueil royal du prince des ténèbres al-Qaradhoui et son alter ego le boucher de Doha Majdi Ghnim.
C’est l’accolade troublante de Djebali avec Mc Caïn comme s’ils étaient heureux de se réjouir de leur victoire.
C’est l’indemnisation colossale des terroristes pour leurs années de prison alors que les caisses de l’Etat sont vides..
C’est les appels au meurtre des Juifs sur la place publique et dans les mosquées.
C’est la condamnation de la victime du viol et la relaxe de son violeur. C’est de forcer une femme violée d’épouser son violeur.
C’est le vote pro Nahdha de la moitié de la population.
C’est l’occupation de Châambi depuis des années par des terroristes soutenus par le Hamas.
C’est la destruction de la Syrie par des plusieurs milliers de terroristes tunisiens. C’est l’envoi de plusieurs centaines de volontaires du djihad du sexe halal. pour le confort des escadrons de la mort en Syrie.
C’est l’impunité totale des assassins de Chokri Belaid, de Brahmi, de Negga et de beaucoup d’autres.
C’est la mise sous coupe réglée du pays par la mafia islamiste.
C’est le refus de taxer les produits trucs par des députés islamistes.
C’est l’état de délabrement du pays et l’occupation illégale de l’espace public par des étals des vendeurs à la sauvette..
C’est les grèves sauvages de soutien à une cause qui n’est pas la leur alors que le pays est à l’agonie.
C’est les gesticulations verbales et hystériques des Tunisiens qui menacent les EU et Israël de représailles;
C’est la menace brandie par des Tunisiens d’expulser le peu de Juifs qui restent encore dans ce pays et de détruire la synagogue de Ghriba.
C’est les attentats commis par des Tunisiens en France et en Allemagne.
C’est le budget du ministère de la propagande religieuse supérieure à celui de la culture.
C’est l’explosion de la construction des mosquées alors que les établissements scolaires sont à l’abandon.
C’est le refus de voter une misérable augmentation du minimum vital par les députés alors que les mêmes venaient de s’octroyer une hausse princière. C’est la vassalisation par la Turquie et le Qatar du pays.
C’est la charité que leur fait l’Algérie. .
C’est l’anarchie et l’incivisme qui règnent au pays.
C’est la misère galopante. C’est d’avoir fait de l’État gardien du dogme musulman.
C’est d’avoir déclaré l’islam comme religion d’État et l’Arabe comme langue de la Tunisie.
C’est l’état exécrable des hôpitaux du pays.
C’est 60 000 fauves échappés de leurs cellules au lendemain de la chute de Ben Ali et toujours dans la nature.
C’est les marchandises de contrebande d’origine turque qui inondent le marché tunisien.
C’est la prolifération du voile dans toutes les couches sociales.
C’est la vente du viagra trafiqué et de la pisse de chameau à la sortie des mosquées.’est l’intronisation de la Tunisie sur la liste noire des paradis fiscaux.
C’est le refus des députés de voter une loi antiterroriste de peur certainement de condamner ce que l’islam ordonne.
Et bien d’autres stigmates qui défigurent le visage de cette Tunisie, terre de la vie autrefois, devenue depuis sa réislamisation à marche forcée sous la houlette de la secte infecte d’Ennahdha, une terre de la mort et propagatrice du terrorisme dans le monde.

Je ne suis pas la risée de personne contrairement aux allégations de mes détracteurs en dessinant un visage de la Tunisie fidèle à sa réalité actuelle. N’en déplaise à ses vierges effarouchées la métastase wahhabite l’a totalement minée et guère d’espoir de rémission.

J’aime ce pays où j’ai vécu une enfance et une jeunesse heureuses où l’on m’a appris de dire toute la vérité et rien que la vérité même si je dois y laisser ma peau, et par amour pour ce pays justement je ne vais travestir l’image dévalorisante que son peuple renvoie d’elle pour complaire à ses aveugles.

Image



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21074
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » mer. 13 déc. 2017 14:20

La Tunisie n’est pas exempte de critique par Salem Ben Ammar

Je n'appelle personne à sortir de sa léthargie, je demande simplement à tout un chacun de nous de se regarder dans son miroir et de percer les boutons disgracieux qui lui bouffent le visage.
Je ne tolère pas que l'on s'en prenne à ma personne et je ne prétends pas que mes idées sont irréprochables.
Toute critique fondée et objective est salutaire pour m'aider à évoluer dans mon approche des phénomènes politiques et sociaux.
Des Tunisiens n'ont pas trouvé mieux comme argument pour censurer ma liberté d'expression peu amène pour leur pays de Cocagne islamiste que de me rappeler que je suis né en Tunisie, comme si je devais mettre un bémol à ma parole et de cacher cette chose que les bonnes âmes tunisiennes n'osent pas voir.
Aimer un pays n'est pas nier les évidences non plus. Ce n'est pas en occultant la réalité des choses que l'on va l'aider à sortir du fond du gouffre dans lequel ses propres enfants l'ont précipité. L'état d'un pays est à l'image de son peuple.
Ce n'est pas faire injure à la Tunisie que rappeler que le pays est au plus mal et que le virus inoculé par les nazislamistes avec l'aide d'une majorité des Tunisiens est en train d'évoluer vers un cancer métastatique. Que les vierges effarouchées qui revendiquent le monopole de son cœur et se font passer pour les inquisiteurs des critiques de leur pays proposent un remède pour lui rendre vie.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21074
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » jeu. 14 déc. 2017 13:12

Aux Nord-africains: cessez de vous prendre pour les Arabes que vous n’êtes pas par Salem Ben Ammar

Appelez les Nord-Africains les fac-similés, apparentés, assimilés, prétendus, dominions, colonisés, pseudos, arabes mais ne jamais les qualifier comme tels. Ils ne le sont pas et les Arabes d'Arabie ne les reconnaissent pas non plus comme arabes.
Ils voient en eux des imposteurs, des valets et pire encore des bâtards des Abid. De tous les peuples au monde ils sont les seuls à être dans le déni de leurs racines et à rejeter leur véritable identité.

Comme si être arabes pour eux est une source de gloire comme un esclave affranchi qui peut conserver le nom de son maître.

Ils sont arabes et plus qu'arabes. Un statut qui leur procure du prestige, une honorabilité, une fierté d'être issus ethniquement du même groupe que Mahomet qui pourtant comparé aux vrais enfants qui ont marqué l'histoire de cette région du monde serait insulter la morale humaine et l'intelligence.

Mais ils sont tellement subjugués par le sentiment d'être apparentés aux Arabes, outre leur inculture légendaire, leur état d'abrutissement légendaire par 1400 ans d'aliénation mentale au dogme le plus "mémoricide" de l'histoire humaine ainsi leur totale ignorance de leur personnalité historique, qu'autant convaincre un fou qu'il n'est pas Napoléon.

Jamais on ne peut leur faire prendre conscience qu'ils ont les enfants de Diya, Didon, Saint-Augustin, Hannibal et tant d'autres femmes et hommes qui ont fait briller l'étoile nord-africaine au firmament du ciel des plus grandes civilisations humaines et que leur descente aux enfers a commencé le jour où ils sont devenus une vassale arabo-musulmane.

Leur faire savoir qu'ils ne sont pas les arabes qu'ils croient l'être est le pire du désaveu pour eux. Alors qu'ils disent eux-mêmes il n'y a que les chiens qui renient leurs origines. Mais ils sont comme un dromadaire qui ne peut jamais regarder sa bosse et si jamais il arrive à le faire il finira par se couper le cou.

La honte n'est pas d'être arabes car personne ne choisit son milieu d'origine, la vraie honte est de voiler son histoire et de se fabriquer des filiations qui ne sont pas les nôtres. Vivre dans le refus de son identité est comme une âme perdue dans le désert

Image




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21074
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » ven. 15 déc. 2017 13:35

Salem Benammar

Si Jérusalem était aussi sacrée pour Mahomet pourquoi s'est-il détourné d'elle et a ordonné aux Musulmans de prier désormais en direction de la Kaaba symbole du polythéisme arabe ? Ce qui est sûr est que cet individu était intolérant à la frustration et capable du pire quand il n'arrivait pas à ses fins. Il a axé tout son message sur la séduction des Juifs dont il voulait être le nouveau Messie et faire de l'islam un néo-judaïsme.

N'ayant pas atteint son objectif d'attirer les Juifs vers lui, il s'est mis à les dénigrer, les diaboliser, leur jeter l'opprobre et les persécuter. Le Coran n'est qu'un opus-vengeur. Les Juifs n'ont pas trahi Mahomet, parce qu'ils n'ont pas cru en lui qu'il s'est senti discrédité et désavoué.

Leur crime à ses yeux est ainsi de ne pas avoir souscrit à ses délires messianiques. Et si trahison il y a c'est l'ingratitude de Mahomet à leur égard.
C'est à Yathrib, ville juive, qu'il s'était réfugiée quand il était pourchassé par les siens.
S'ils l'avaient livré à sa tribu qui voulait en finir avec lui, ils auraient rendu un immense service à l'humanité et qui aurait changé le cours de l'histoire universelle.

Peut-être aurait-il permis d'éviter les 300 000 millions de morts à l'actif de l'islam.
Les Juifs ne pouvaient pas l'avoir trahi, il leur devait la vie. Mais pour les remercier ils les a massacrés.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21074
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » dim. 17 déc. 2017 13:45

Évidemment l'islam n'a jamais invité personne à s'y soumettre il lui a laissé juste le choix entre le paradis et l'enfer.
Et aux siens de lui caresser aimablement le cou si elle reste dans la voie de la mécréance avec des perspectives pour le moins pas très réjouissantes servir de combustible pour le bûcher d'Allah.
Plus pervers que leur fameux verset nulle contrainte en religion tu meurs qui est de surcroît médinois autrement dit annulé par les versets mecquois qui ne sont pas une ode de paix d'une part et d'autre part ce verset s'inscrit dans un processus propagandiste.
Mahomet n'était pas en position de force pour dévoiler ses intentions belliqueuses et la nature haineuse de son message. Il se devait d'être rassurant pour endormir la vigilance du public

Salem Ben Ammar



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21074
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » mar. 19 déc. 2017 14:06

Salem Benammar
3 min ·

Extrait d'un de mes articles sur le mythe de la civilisation arabo-musulmane et les rapports des arabes aux richesses intellectuelles et patrimoniales des peuples conquis;

"Et comme le relate judicieusement Ibn Khaldoun ( 1332_1406)dans Prolégomènes,3e édition pp.89, 90 et 125 « Que sont devenues les sciences des Perses dont les écrits, à l’époque de la conquête, furent anéantis par ordre d’Omar ? Où sont les sciences des Chaldéens, des Assyriens, des habitants de Babylone ? […] Où sont les sciences qui, plus anciennement, ont régné chez les Coptes ? Il est une seule nation, celle des Grecs, dont nous possédons exclusivement les productions scientifiques, et cela grâce aux soins que prit El-Mamoun de faire traduire ces ouvrages."

Salem Benammar
7 h ·

Les vrais miracles scientifiques et technologiques de l'islam :
-la première transplantation cardiaque de l'histoire a été faite sur Mahomet,
-le premier voyage dans le cosmos a été l'oeuvre de Mahomet,
-le premier vaisseau spatial a été inventé par Mahomet,
-la premirer véhicule à la vitesse du son qui a relié la Mecque à. Jérusalem a été inauguré par Mahomet,
-la première station spatiale a été créée par Mahomet à Jérusalem,
-les premières résurrections collectives de l'histoire, celles de tous les prophètes revenus sur terre pour déclarer leur allégeance à Mahomet quelques heures avant son audience avec Allah, sont à l'actif de l'islam,
-la première mosquée-cathédrale de l'histoire a été édifiée en une journée à Jérusalem à l'occasion de son voyage dans l'espace,
-le premier sérum physiologique est le crachat de Mahomet auquel on attribue des vertus médicinales hors du commun,
-le premier remède contre la soif est la salive de Mahomet,
-les premier ingénieur du son de l'histoire est Mahomet lui-même sinon comment il aurait fait pour que sa prêche de Jérusalem pouvait être entendue par plus de 25 mille prophètes rassemblés pour l'occasion



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21074
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » mer. 20 déc. 2017 11:53

Les vrais miracles de Mahomet, le père de la médecine des ailes de mouche
19/12/2017 Salem Ben Ammar Un commentaire

Les vrais miracles de l’islam qui en disent long sur la plus-value novatrice de la religion du charlatanisme fait science :
-la première transplantation cardiaque de l’histoire a été faite sur Mahomet,
-le premier voyage dans le cosmos a été l’œuvre de Mahomet,
-le premier vaisseau spatial habité a été inventé par Mahomet,
-la premier véhicule à la vitesse du son qui a relié la Mecque à. Jérusalem a été inauguré par Mahomet,
-la première station spatiale a été créée par Mahomet à Jérusalem,
-les premières résurrections collectives de l’histoire, celles de tous les prophètes revenus sur terre pour déclarer leur allégeance à Mahomet quelques heures avant son audience avec Allah, sont à l’actif de l’islam,
-la première mosquée-cathédrale de l’histoire a été édifiée en une journée à Jérusalem à l’occasion de son voyage dans l’espace,
-le premier sérum physiologique est le crachat de Mahomet auquel on attribue des vertus médicinales hors du

commun,

http://jesusmarie.free.fr/islam_zakaria ... homet.html

-Mahomet est le père de la médecine écolo, il a découvert les vertus curatives des ailes de mouche, des dattes au nombre de 7, le miel, le blé noir, l’urine du chameau, les ailes de mouche, de l’invocation de notre père en cas de maladie ( un pur plagiat de Jésus),

-le pionnier de la gynécologie en mettant en relief la durée de grossesse qui pourrait aller très largement au-delà de 9 mois « Personne ne sait jamais, sauf Dieu, si l’enfant nait effectivement à terme. » (Sonan Abou-Daoud – livre de médecine – discours n° 3684. Dans son cas on dit que sa période de gestation dans le ventre de sa mère aurait été de 4 ans.
-le premier remède contre la soif est la salive de Mahomet,
-les premier ingénieur du son de l’histoire est Mahomet lui-même sinon comment il aurait fait pour que sa prêche de Jérusalem pouvait être entendue par plus de 25 mille prophètes rassemblés pour l’occasion,

Et pour finir il a prévu que la durée de vie de la communauté n’ira pas au-delà du 15 e siècle de l’Hégire, autrement dit elle est entrée dans sa phase finale.

http://bibliotheque-islamique-coran-sun ... 35548.html



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21074
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » sam. 23 déc. 2017 10:33

Salem Benammar

Une seule phrase, la chahada, et le tour est joué et on est soumis à l islam et l on est musulman.
C'est un non-sens, c est absurde et sans intérêt.
Comment peut -on devenir musulman en 2 temps 3 mouvements ?
Il suffit de faire semblant d y aller et on est musulman mais musulman de façade surtout.
Ces soumissions à l emporte-pièces qui s apparentent à du pur racolage sont révélatrices surtout de la superficialité de ce qu' on appelle religion musulmane.
On achète sa soumission comme on achète un paquet de lessive.
Si réellement l islam se veut une religion comme toutes les autres il doit commencer par changer les modalités de soumission à ses dogmes.
Il est inapproprié de parler de conversion dans son cas.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21074
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » mar. 26 déc. 2017 13:17

Le pauvre dieu juif qui était conçu au départ pour les intérêts de son peuple mais voilà que d'autres sont arrivés après pour instrumentaliser à des fins de conquête avec les conséquences que l'on connaît.

D'un dieu juif circonscrit à son peuple les chrétiens et les musulmans ont voulu l'imposer à la terre tout entière

Salem



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21074
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » jeu. 28 déc. 2017 14:51

"Vous n’êtes pas qualifié de critiquer le Coran car vous n'avez pas la maîtrise de l'arabe." L'éternelle rengaine.


Combien de musulmans connaissent cette langue et parmi ceux qui la connaissent combien sont-ils à avoir lu le Coran dans le texte ?


Combien ont-ils accès à la lecture dans leur propre langue maternelle quand on sait qu'analphabétisme et l'illettrisme sont la norme dans les pays musulmans ?


Combien de pratiquants connaissent le sens des mots des versets qu'ils citent comme des perroquets lors de leurs prières ?


Est-ce qu'on fait passer des tests de connaissance de la langue arabe aux nouveaux soumis à l'islam qui leur suffit de bafouiller la shahada pour être admis dans l'oumma ?


Quand ça va dans le sens de leurs intérêts, la langue arabe est laissée aux portes des mosquées, mais dès que l'on met à mal leur croyance et se trouvent dos au mur et pour occulter le débat ils brandissent le carton rouge de la langue arabe. Alors qu'eux-mêmes ils n'ont aucune connaissance du sens littérale du mot islam ni l'étymologie du mot masjed, mosquée.


Ils ont tout faux car les démystificateurs les plus en vue de leur dogme ceux pour qui le Coran n'a pas de secret dans sa langue liturgique.


De même que certains passages du Coran ne prêtent guère à confusion quelle que soir la langue dans laquelle on les lit et qui sont très édifiants sur la nature ultra-violente et haineuse du Coran.
Au cas où les vierges effarouchées de l'islam l'ignorent de nombreuses traductions du Coran ont l'aval d'al-Azhar.


Je lisais ce matin que seuls les titulaires de doctorats en théologie peuvent se livrer à l'exégèse du Coran pour noyer le poisson sur le sa nature incréée.
Combien d'exégètes musulmans possèdent ce prérequis ou comme si leurs imams illettrés en ont la capacité ?


Faire un parallèle entre l"islam et les deux autres religions monothéistes n'est pas une science exacte et inaccessible aux communs des mortels.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21074
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » ven. 29 déc. 2017 13:20

Si l’islam est lumière pourquoi les musulmans sont dans le monde des ténèbres ?

Les musulmans hypocrites qui drapent l’islam dans sa vertu de la vierge effarouchée sont les seuls à croire en l’innocence de l’islam, convaincus sans convaincre personne que l’islam est un ange victime d’une compagne de dénigrement. Quant aux extrémistes qui le dévoient ils sont des imposteurs à la solde des forces occidentalo-sionistes.

Encore heureux qu’ils n’entament pas une action en justice pour atteintes calomnieuses à l’intégrité morale de l’islam. Ils sont comme une femme trompée par son mari qui continue à croire en sa fidélité malgré les preuves accablantes de sa déloyauté.

Pris dans leur tourbillon amoureux de l’islam et ayant perdu le sens de la réalité, ils ne se rendent pas compte qu’ils sont en train de courir à leur perte mais comme l’amour rend sourd et aveugle autant prêcher résoudre le problème de la quadrature du cercle.

Image


Pour eux l’islam est injustement offensé et stigmatisé parce qu’il est jalousé. Allah l’a élevé au-dessus de toutes les autres religions. Il est la vérité révélée à l’humanité, avec lui la page du mensonge est tournée et il n’y a pas de voie de salut pour les hommes en dehors de lui. Forts de leurs certitudes dogmatiques, c’est peine perdue de chercher à susciter le doute dans leurs esprits. Douter est un sacrilège chez eux. Allah par la voix de Mahomet, le prophète du Grand Malin, leur a ordonné de ne pas se laisser égarer dans d’autres voies que la sienne et de n’écouter que sa seule parole s’ils ne veulent pas rater les réjouissances orgiaques et lubriques promises pour l’après leur mort.

Les musulmans n’ont pas à se demander et si jamais ils sont les dindons de la farce et que ce que Mahomet leur fait miroiter est un mirage, sinon ils ne sont plus musulmans et par conséquent voués aux feux ardents de l’enfer. Se poser de question c’est réveiller les peurs et les angoisses des tourments de la tombe et de la géhenne.

Il vaut mieux prêcher la bonne parole dans les cimetières que leur faire comprendre qu’une religion fondée sur le sang, le sexe et la négation de la vie n’est pas une religion au sens spirituel du terme, de même que leur expliquer qu’une vérité non-étayée par des preuves irréfutables est sujette au doute.

Schizoïdes-paranoïdes et certainement atteints de cécité mentale, démunis d’arguments convaincants pour étayer leur défense de l’angélisme de l’islam alors que rien ne plaide en faveur de leur thèse surannée et farfelue, fondée sur l’invective et le déni de la réalité.

Cette réalité que rien ne peut lui tordre le cou à cause des images apocalyptiques véhiculées par les hydres islamistes, véritables escadrons de la mort appelés moujahiddounes, combattants dans le sentier d’Allah (fi sabil Allah), qui répandent la terreur partout dans le monde. Ils vont même jusqu’à les accuser de ne pas être musulmans qu’ils seraient plutôt des agents d’un complot ourdi contre l’islam par les sionistes, leur véritable hantise. Comme si l’effusion du sang n’était pas consubstantielle à l’islam qui dès ses origines ne cesse de s’abreuver du sang humain.



Toujours la même rengaine, l’islam est parfait et irréprochable et c’est la faute aux islamistes que son image est détériorée et dévoyée. Ignorant ou surtout feignant d’ignorer que ce sont ceux qu’ils accusent d’être des mauvais musulmans sont ceux qui renvoient la plus fidèle des images de l’islam de Mahomet et en aucun ils sont en inadéquation avec son enseignement hégémonique et expansionniste. Ils ne font que traduire rigoureusement dans les faits sa stratégie de pouvoir impérial.

En tant que musulmans fidèles aux dogmes de leur foi, ils doivent mettre en pratique la théorie de l’araignée du coran qui consiste à grignoter lentement mais sûrement chaque pouce et parcelle de territoire en usant de manœuvres les plus perfides et pernicieuses voire illicites. Car l’islam ne condamne pas ses fidèles qui violent les lois autres que les siennes selon le principe qu’il ne peut y avoir de respect des lois autres que les lois de l’islam. Tout musulman doit obligatoirement suivre la voie que lui a tracée Mahomet en se gardant d’emprunter des chemins qui ont des codifications humaines. Seule l’observation absolue des lois de l’islam doit guider sa vie. Rien ne doit prévaloir sur l’intérêt supérieur de l’oumma musulmane à laquelle chaque musulman doit apporter sa contribution.

En tant qu’idéologie velléitaire velléitaire, suprématiste et belliciste. l’islam exhorte ses fidèles à oeuvrer ainsi par tous les moyens à l’instauration de son règne absolu sur l’univers. Les voies impériales de l’islam n’ont pas à composer avec les lois imparfaites des assemblées humaines qui sont appelées à disparaître un jour au profit des siennes qui sont mises à mal et ébranlées chaque jour par les musulmans tout particulièrement en Occident. Une question que la bien-pensance occidentale n’ose jamais se poser pourquoi les musulmans sont ceux qui enfreignent le plus les lois dans les pays des droits de l’homme ?

Les vrais musulmans ont pour mission de donner du sens à son message et à baliser le terrain en vue de son avènement comme nouvel ordre mondial. En effet, le vrai musulman est par définition un conquérant armé de ses seules convictions en sa foi qui doit être un jour la seule et unique pour tous les hommes.

De ce fait, ils ne doivent suivre qu’une seule feuille de route destinée à islamiser la terre entière.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21074
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » ven. 29 déc. 2017 17:36

Nul besoin de connaître l’arabe pour dénoncer la haute toxicité du Coran par Salem Ben Ammar

Le Coran Sourate II La Génisse, verset 187/191 : TUEZ-LES partout où vous les atteindrez ! EXPULSEZ-LES d'où ils vous ont expulsés ! La persécution [des croyants] (fitna) est pire que le meurtre. [Toutefois], ne les combattez point près de la Mosquée Sacrée avant qu'ils vous y aient combattus ! S'ils vous y combattent, TUEZ-LES ! telle est la 'récompense' des Infidèles
Read more at http://saintespritdeverite.e-monsite.co ... ZKjVzfL.99

"Vous n'êtes pas qualifié pour critiquer le Coran car vous n'avez pas la maîtrise de l'arabe." L'éternelle rengaine des bac -1438 assénée aux détracteurs de l'islam religion d'amour, de paix et de tolérance;

Combien de musulmans connaissent cette langue et parmi ceux qui la connaissent combien sont-ils à avoir lu le Coran dans le texte ?

Combien ont-ils accès à la lecture dans leur propre langue maternelle quand on sait qu'analphabétisme et l'illettrisme sont la norme dans les pays musulmans ?

Combien de pratiquants sont-ils doués en polysémie et capables de comprendre le sens des mots des versets qu'ils récitent comme des perroquets dans leurs prières quotidiennes comme la sourate de la Fatiha, une véritable apologie de la haine antijuive et antichrétienne ?

Est-ce qu'ils fait passer des tests de connaissance de la langue arabe aux nouveaux soumis à l'islam qui leur suffit de bafouiller la chahada, profession de foi, pour être admis dans leur vénérable organisation oummienne, véritable mafia planétaire ?

Intolérants à la frustration, ravis aux anges quand leurs idiots utiles et collabos qui n'ont jamais ouvert un Coran de leur vie et pour qui l'arabe est une langue non-écrite, caressent leur bête immonde islamique dans le sens du poil, mais ils que v ngue arabe est laissée aux portes des mosquées, mais ils poussent leurs cris d'orfraie et appellent au sacrilège dès que l'on met à mal leur croyance. Et pour occulter le débat ils brandissent l'épouvantail de la langue arabe. Alors qu'eux-mêmes ils n'ont aucune connaissance du sens littérale du mot islam ni l'étymologie du mot masjed, mosquée.

Ils ont tout faux car les démystificateurs les plus en vue de leur dogme sont ceux pour qui le Coran n'a pas de secret dans sa langue liturgique.

De même que de nombreuses sourates du Coran ( 1, 2, 3, 4, 5 8, 9, 47, 49...) ne prêtent guère à confusion, quelle que soit la langue dans laquelle on les lit, et qui sont très édifiantes sur sa nature ultra-violente et belliqueuse. Le fait même de traiter son semble humain de kafir, mécréant, est en soi la pire manifestation de mépris que l'on puisse éprouver à son égard.

Au cas où les vierges effarouchées de l'islam l'ignorent de nombreuses traductions du Coran ont l'aval d'al-Azhar.

Comme ils ne sont à court de faux-arguments pour discréditer les critiques de l'islam, ils mettent la barre de plus en plus haut. Il faudrait désormais être titulaires de doctorats en théologie, philologie, linguistique, d'histoire des religions, pour pouvoir avoir un avis autorisé sur le Coran. Comme si leurs imams incultes et les propagateurs wahhabo-salafistes du virus létal de l'islam des origines possèdent ces prérequis ?

Faire un parallèle entre l'islam et les deux autres religions monothéistes pour mettre à jour les principales sources d'influence de l'islam et tordre ainsi le cou au mythe du Coran incréé n'est pas une science exacte et inaccessible aux communs des mortels.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21074
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » mar. 2 janv. 2018 15:40

Salem Benammar

En Égypte, toute agression d'un policier ou d'un militaire qu'elle qu'en soit la gravité est qualifiée de crime terroriste passible de la peine de mort. En France, les représentants des forces de l'ordre et de la sécurité sont de plus en plus sont l'objet des mêmes attaques leurs collègues égyptiens et on continue à les traiter pénalement comme des banales affaires criminelles alors que c'est l'autorité de l'État lui-même qui est visée et ne peut s'agir autrement que d'un acte de guerre. Cette violence n'est pas dirigée contre l'uniforme en tant que tel mais contre le symbole qu'il incarne. Et les islamistes savent parfaitement ce qu'ils font. En s'en prenant aux policiers et aux militaires, ils cherchent avant tout à défier la France et par la même miner le moral des troupes et à travers lui celui de la population. Ils n'ont peur de rien et ce n'est pas la vue de l'uniforme qui va les freiner dans leur guerre insidieuse contre la France. Tant qu'on a pas compris que lesdites agressions ne sont pas une banale violence commise par des voyous des cités et qu'elles relèvent d'une véritable stratégie militaire islamo-fasciste, on va doit au mur.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21074
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » mer. 3 janv. 2018 11:18

Un Allah qui n’est plus l’Allah de l’islam
22/12/2017 Salem Ben Ammar 2 commentaires



« Vous êtes la meilleure communauté, qu’on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable,interdisez le blâmable et croyez à Allah. » (S.3/V.110)



Si les musulmans avaient un tant soit peu de jugeote et n’étaient pas atteints de délires de grandeur, ils n’auraient jamais avalé la grosse couleuvre qu’Allah-le-Mégalo-Manipulateur-Mytho-Schizo-Parano qui leur a fait croire qu’ils sont sur le toit du monde sans remuer le petit doigt.

Ils sont les seuls à croire dur comme fer que le seul fait d’être esclaves d’Allah leur confère les privilèges et les honneurs des vainqueurs. Un challenge qu’ils n’ont jamais gagné sur le terrain mais c’est écrit dans le Coran et Allah ne dit que la vérité du mensonge révélé.

Qu’importe s’ils végètent dans la misère noire et l’ignorance crasse, ils sont convaincus qu’ils ont été promus sans transpirer comme des porcs à la première place de la hiérarchie humaine. Les voilà sauvés du châtiment infernal réservé aux mécréants hantent ses nuits et jours et tourmentent ses ignobles créatures. « Dis à ceux qui ne croient pas: ‹Vous serez vaincus bientôt; et vous serez rassemblés vers l’Enfer. Et quel mauvais endroit pour se reposer!› (S.3, V.12).

Comme s’il pouvait y avoir un autre enfer que celui dans lequel vivent ses ouailles et ses dommages collatéraux sur le monde insoumis à l’islam. L’enfer, ils y sont pieds et mains liés et ne sont pas prêts de le quitter tant qu’il n’ont pas brisé les barreaux de leur prison mentale.

Condamnés à y vivre tant que l’islam est maître de leur vie. Le pire est qu’ils s’y complaisent parfaitement et veulent y entraîner l’humanité tout entière dans leur sillage. Aucune aide n’est pas possible afin qu’ils empruntent la voie de la raison.

Leur plus belle victoire serait le jour où les musulmans couperont le cordon ombilical avec cet Allah, qui est la géhenne personnifiée.

La solution serait de changer l’image d’Allah et de leur dessiner une divinité pragmatique, objective, sensée, sage, juste, réaliste et lucide, qui a la tête sur les épaules et les pieds sur terre. Un Allah qui leur enseigne de se prendre en mains et de rien attendre de lui. Un Allah ne prétend pas faire d’un tocard un vainqueur en puissance du grand prix de l’Arc de Triomphe à moins qu’il ne soit seul sur la piste après avoir empoisonné tous ses concurrents sur le modèle des musulmans qui détruisent tout sur leurs passages pour qu’ils n’aient pas à souffrir de la comparaison et être renvoyés à leur misère intellectuelle et humaine.

Un autre Allah, l’antithèse du leur qu’il leur aurait recommandé de ne point tuer, de s’assumer, ne pas mentir, ni violer les femmes captives, ni razzier, et passer leur vie à regarder leur nombril, à ravaler leur rancœur, comploter et terroriser.

Un Allah qui fermerait les mosquées, où l’on fait d’un voyou des cités une bombe humaine, et mettrait le travail au cœur de la réussite et n’exalte pas la fainéantise, l’ignorance, la fatalité de l’échec et la paresse.

Un Allah qui leur a recommandé de ne pas suivre à la lettre ses préceptes et d’apprendre à les adapter à leur temps.

Un Allah qui ne ressemble en rien à celui dessiné par Mahomet qui tout laisse à croire qu’il en est le père. Cet être qui n’est un exemple à suivre pour personne prophète sauf pour les créatures les plus abjectes de l’humanité, Tamerlan, Staline, Ben Laden, Omar Bachir, Hassen al-Banna, Dutroux et Hitler.

Il n’aurait jamais sanctifié la violence et récompensé les terroristes. Pour lui les hommes sont jugés sur leurs mérites et jamais ce que leur idéologie leur a fait croire. Les meilleurs sont ceux qui gagnent les compétitions et qui vont au charbon. Il n’a jamais instillé la haine dans les cœurs ni avoir appelé à déverser la haine dans les prières sur les juifs, les chrétiens, les opposants et les apostats.

Un Allah qui recommande le respect de la vie humaine qui ne divise pas le monde en musulmans et mécréants. Un Allah qui fait de l’homme le moteur de la vie de la cité et pour qui l’éduction civile est l’atout-maître pour favoriser le développement personnel et la cohésion sociale.

Il n’y a de vie pour lui que celle qui l’on construit aujourd’hui pour assurer un monde meilleur aux hommes de demain. Il n’a que faire des promesses sulfatées, glauques et immorales d’un délirant pervers et psychotique, il rêve d’un monde prospère, fraternel, pas dans le sens mahométan du terme, égalitaire, sans distinction entre les sexes et les origines.

Un islam sans l’Allah de Mahomet qui n’est plus l’islam. Une utopie comme leur lupanar bordélique.

Pour vénérer une divinité comme cet Allah mahométan ils doivent certainement s’y reconnaître quelque part. On s’identifie et on idéalise généralement ses semblables. Ils ne peuvent avoir une autre figure tutélaire que cet Allah qui les déresponsabilise de tout et qui leur donne bonne conscience ou plutôt qui ne leur fait perdre conscience de leurs actes. Ils ont besoin de lui pour exister. Sans lui c’est le néant et avec lui c’est encore et toujours le néant. Un dilemme qu’ils ne sont pas prêts d’affronter. On se doit les laisser se délecter avec leur Allah, le clone de Mahomet. Un type graveleux, haineux, colérique, inculte, sanguinaire, avide de chair humaine, orgueilleux, intolérant, négationniste, tyrannique, sournois, hystérique, machiste, antisémite, raciste, complexé, injuste, partial, suprémaciste, intolérant à la frustration, plagiaire, déloyal, imposteur, usurpateur et égoïste souffre d’une hypertrophie aiguë de l’ego.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21074
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » mer. 3 janv. 2018 16:09

C’est la France elle-même qui est visée à travers les agressions contre ses forces de l’ordre par Salem Ben Ammar

En Égypte, toute agression d'un policier ou d'un militaire qu'elle qu'en soit la gravité est traitée judiciairement et pénalement comme une affaire terroriste et passible de la peine de mort.

En France, les représentants des forces de l'ordre et de la sécurité sont de plus en plus l'objet des mêmes attaques que leurs collègues égyptiens et on continue à les traiter pénalement comme des banales affaires criminelles alors que c'est l'autorité de l'État lui-même qui est visée et ne peut s'agir autrement que d'un acte de guerre et qui devrait relever d'un tribunal d'exception.

Pour lutter efficacement contre la violence faite aux forces de l'ordre l'Etat français doit sévir au nom de l'intérêt public en passant outre les principes et les considérations légaux et constitutionnels susceptibles de la freiner dans son action. C'est la survie-même de l'Etat de droit qui est en jeu et c'est justement au nom de la sauvegarde de cet Etat que l'on doit mettre en œuvre des mesures d'exception pour éradiquer le terrorisme qui prospère dans les cités et qui ne va pas tarder de s'étendre aux cœurs des centres urbains si l'on continue à ronronner dans l'angélisme politico-juridique aux associations des droits-de-l'hommisme.

La sécurité d'un pays est son organe vital, le jour où elle la perd c'est la mort inexorable.

Cette violence n'est pas l'expression d'un soi-disant mal-être des jeunes des cités ni n'est dirigée contre l'uniforme en tant que tel mais contre le symbole qu'il incarne et les islamistes savent parfaitement ce qu'ils font.

En s'en prenant aux policiers et aux militaires, ils cherchent avant tout à défier la France et par la même miner le moral des troupes et à travers lui celui de la population.

Ils n'ont peur de rien et ce n'est pas la vue de l'uniforme qui va les freiner dans leur guerre insidieuse contre la France. Tant qu'on a pas compris que lesdites agressions ne sont pas une banale violence commise par des voyous des cités et qu'elles relèvent d'une véritable stratégie militaire islamo-fasciste, on ne fait que rendre la situation de plus en plus inextricable jusqu'à ce qu'ils finissent par sabrer l'autorité de l'Etat et vassaliser des pans entiers du territoire pour y installer leurs Emirats et y instaurer leur charia du malheur.




Répondre