Salem Ben Ammar

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres subdivisions du forum - Exprimez vous et débattez entre vous - dans le respect de l'autre.
Forumer
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 6
Enregistré le : mer. 6 mars 2019 07:25
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par Forumer » mer. 6 mars 2019 10:13

Que ce soit le dieu chrétien, le dieu des juifs, le dieu des musulmans, c'est toujours le même dieu. Pour qui a lu la bible ou le coran (lire la bible et le coran, c'est le minimum quand on se prétend chrétien ou musulman), dieu apparaît tel qu'il est : une ordure sanguinaire. 

Bible (deuteronome 28:63) 
"L'éternelle prendra plaisir à vous faire périr et à vous détruire" 

Si dieu dit qu'il torturera les damnés en enfer pour l'éternité, ce n'est pas parce que dieu est justice, c'est parce que dieu n'est pas en paix. 
dieu/allah a créé l'humanité et l'enfer avec le désir d'y piéger des âmes pour avoir le PRETEXTE DE LES TORTURER EN ENFER POUR L'ÉTERNITÉ et ce AVANT MÊME QUE LE PREMIER "PÉCHÉ" AIT ÉTÉ COMMIS.
Donc MÊME SI AUCUN HUMAIN N'AVAIT PÉCHÉ, DIEU/ALLAH NE L'AURAIT PAS VOULU.
"Si Nous voulions, Nous apporterions à chaque âme sa guidée. Mais la parole venant de Moi doit être réalisée: "J'emplirai l'enfer de djinns et d'hommes réunis." (Sourate as-Sajda: 13)

Donc dieu/allah est mauvais et sadique : il cherche des prétextes pour dissimuler son désir de faire souffrir des êtres qui n'ont même pas demandé à vivre. 
En fait ce qu'il fait revient à créer des êtres directement pour les torturer pour L'ÉTERNITÉ. dieu/allah est en fait un hypocrite et un dieu profondément cruel, pervers et méchant. Et il a en plus le culot de se faire passer pour un justicier. Là encore on a un exemple de son extrême perversité. 

C'est une évidence que dieu/allah n'est pas en paix puisqu'il révèle dans le coran que sa colère flambera eternellement dans les brasiers de l'enfer. 
Ceux qui ont vu le paradis dans une emi, n'ont vu qu'une partie de la vérité. 
dieu a pris le meilleur de lui-même pour faire le paradis et le pire pour faire l'enfer. dieu ne peut pas être bon, si il l'était, il se contenterait de créer des âmes bienheureuses. 
Si il cherche à ce point à faire souffrir c'est parce qu'il souffre lui même. Il est finalement impuissant à pouvoir se passer des souffrances des autres. Sans les créatures, dieu serait seul dans l'univers. dieu est mauvais, dieu est cruel. L'amour qu'il donne, c'est L'amour du truand, du mafieux pour les siens : tendre avec les siens, infect et sadique avec ceux qui ne marchent pas dans son trafic. 
"Ceux qui, par orgueil, se refusent à M'adorer entreront bientôt dans l'enfer, humiliés. (Sourate Gafir: 60)"

dieu/allah, (avec la fourberie, le sadisme et la malhonnête qui le caractérisent) accuse celles et ceux qui refusent de l'adorer d'orgueil alors qu'on peut ne pas vouloir l'adorer par simple dégoût de lui une fois qu'on a compris qui il est réellement.

dieu/allah souffre, n'est pas en paix, et pour ne pas souffrir seul, il cherche des souffre douleurs. dieu est profondément illégitime. Les humains doivent refuser son règne, doivent refuser de le considérer comme un dieu bon. Un dieu qui pousse les membres d'une même famille les uns contre les autres pour sa "gloire divine", est une crapule : 

Matthieu 10.34. "Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. Car je suis venu mettre la division entre l’homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère; et l’homme aura pour ennemis les gens de sa maison." 

dieu est en réalité profondément méprisable et haïssable car il fait payer à d'autres son existence. Il exige des humains qu'ils souffrent pour gagner le paradis alors que lui n'a eu aucun effort à faire, aucun combat à mener pour exister. Donc si il tient autant à faire souffrir, C'est que dieu souffre en permanence d'une frustration. 
dieu est une crapule, un lâche, une pédale.
Quant à celles et ceux qui disent que dieu est perfection... si dieu est perfection, comment se fait il qu'il dit dans la bible, s'etre repenti d'avoir créé l'humanité avant d'envoyer le déluge au temps de Noé ? 
Comment un dieu parfait pourrait il regretter les actes qu'il commet ? 
Ça n'est pas logique. dieu est bien trop méchant pour qu'on l'adore. dieu est une sale bête profondément perverse et cruelle. Un faux gentil mais une vraie ordure.

Si dieu/allah se passait de l'humanité comme il le prétend dans le coran, il n'aurait aucune raison d'imposer toutes ses souffrances et de condamner des âmes à la torture éternelle.
Les gens qui ont vécu une Expérience de Mort Imminente n'ont jamais parlé d'un paradis avec 72 vierges. Quand dieu/allah dit qu'il se passe de l'humanité, il ment, tout simplement.

Il est au contraire avide d'être admiré par une multitude d'âmes et il est avide d'écraser une multitude d'âmes, lui qui est en adoration devant ce qu'il appelle sa gloire.
dieu/allah fait souffrir car il souffre lui-même. 
Si il veut être adoré, ça veut dire qu'il est frustré par un manque de reconnaissance. Pour la même raison il veut être craint. De plus il veut etre craint parce qu'il jouit de faire peur.
dieu/allah devait souffrir d'être seul dans l'univers.
Constitué lui-même d'une part d'amour et d'une part haineuse, il a pris le meilleur de lui-même pour faire le paradis et le pire de lui-même pour faire l'enfer où il peut continuer, entre autres, à jouir de faire peur pour l'éternité.
dieu/allah se fout du monde quand il prétend être un dieu bon, juste, clément ou miséricordieux.
Personne ne mérite d'être enfermé en enfer pour l'éternité, et encore moins pour satisfaire la méchanceté inique d'un dieu tryrannique, sadique, manipulateur etc etc
Il n'y a pas de mots assez durs contre dieu/allah.

La simple logique fait apparaître qu'il est particulièrement vicieux et pervers notamment car il cherchait un prétexte pour envoyer des âmes en enfer. Mais ne pouvant décemment pas créer des âmes pour les torturer directement il inventa l'humanité et la terre. 
Il y a forcément un vice là dedans puisqu'il dit lui même qu'il veut remplir l'enfer d'humains et de djinns.
dieu/allah est donc au contraire mauvais par nature puisque ce PD cherche à piéger des êtres pour avoir l'excuse de les torturer en toute bonne conscience. Ce qui est pervers et la marque d'un dieu qui souffre et qui n'est pas dans la plénitude de l'amour.
À la base, dieu/allah existe seul et ne jouit pas totalement de vivre, il souffre aussi. Condamné à vivre éternellement, dans son malheur il a le pouvoir de créer des êtres.
Alors, enragé et humilié par le fait qu'il lui soit imposé de vivre et que, malgré ses incroyables pouvoirs, il ne puisse pas se donner lui-même la plénitude et l'amour totales. dieu/allah décide de créer l'humanité à qui il va aussi imposer la vie. 
Donner le paradis aux uns lui permet de trouver une excuse pour assouvir ses ignobles et immoraux désirs sadiques avec l'enfer, pour en réalité non pas rendre la justice comme il le prétend, mais pour déverser son fiel divin qu'il est impuissant à faire disparaître.
Comme il est obligé de vivre contraint et frustré, il veut obliger les humains et les humains damnés à être contraints et frustrés aussi.
dieu/allah est en fait impuissant à se donner lui-même la plénitude et l'amour, impuissant à renoncer à ses désirs sadiques.
C'est pour ça qu'il a toujours maintenu la majorité de l'humanité dans l'ignorance : il ne veut pas que la majorité de l'humanité comprenne qui il est.
Il ne veut pas que les humains développent une compréhension et une éloquence qui leur permettraient de comprendre et de dire que dieu/allah est une crapule, un dieu prétentieux, menteur, sadique et impuissant à se libérer de ses désirs coupables.
Il est adoré par des incultes, des ignares, dieu/allah est donc le roi des cons !
Il est aussi prié par des hypocrites qui le craignent mais ne l'aiment légitimement pas.

dieu/allah est une crapule lâche, perverse.... c'est un truand et pas un saint père. 
Le plus coupable dans l'univers, c'est dieu/allah qui est une sale donneuse de leçons mais qui n'a de leçons de morale à donner à personne étant donné la crapulerie impardonnable dont fait preuve cette salope qu'on appelle dieu/allah qui abuse de son pouvoir et par conséquent ne mérite aucun respect et aucune louange.



Avatar du membre
Georges
Général de brigade Virtuel
Général de brigade Virtuel
Messages : 6853
Enregistré le : lun. 1 mai 2006 08:00
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par Georges » mer. 6 mars 2019 14:25

Bienvenue Forumer :super:



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21739
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » ven. 8 mars 2019 16:28

Toutes les voilées ne sont pas des ennemies publiques, mais leur voile est un danger public par Salem Ben Ammar

Avec cette affaire de l'homme le plus recherché de France Redouane Faïd, meurtrier de la policière municipale Aurélie Fauqet, qui portait la burqa pour passer inaperçu dans les rues de Lille va-t-on enfin interdire le voile de l'espace public au nom de la sécurité des citoyens ?

Si cet individu s'était fait coincer dans une gare aux heures de pointe a t-on idée de l'étendue des dégâts que cela aurait dû provoquer ? il y a peu de chance qu'il se serait rendu comme un gentil toutou.

Armé jusqu'aux dents, il n'aurait pas hésité à tirer dans la foule comme il l'avait fait le jour où il avait abattu de sang froid la policière municipale.

On a échappé à un véritable carnage La police ne peut pas elle-même faire son travail de protection des citoyens si elle n'est pas en mesure de fouiller systématiquement tout individu qui se dissimule derrière le voile. Comment savoir s'il ne transportait pas sur lui à l'abri de son accoutrement un véritable arsenal de guerre ou tout simplement qu'il fait l'objet d'un mandat de recherche ?

Mais plutôt que de se livrer à la chasse des voilées intégrales ou non, il faut étendre la loi de 2010 qui interdit de se voiler le visage à tout le reste du corps. Autrement dit de ne plus se couvrir de pied en cap et laisser apparaître de manière distincte ses habits. le voile dans le cas d'espèce ne peut que dévoiler les intentions malveillantes des personnes qui le portent.

La laïcité n'est pas une foire d'empoigne où chaque individu cherche à imposer et à promouvoir les signes extérieurs de sa religion.

La religion et ses apparats ne doivent pas venir polluer l'espace commun des citoyens. Il y a des normes vestimentaires qui doivent être respectées de tous et nul besoin de porter sa religion en bandoulière. Surtout en ce temps de guerre qui ne dit pas son nom, avec des menaces terroristes de plus en plus pesantes, on ne peut se permette de faire l'économie du principe de précaution et laisser le voile quelle qu'en soit la forme proliférer en toute liberté.

Interdire le voile est aussi une priorité dans la lutte contre le crime et le terrorisme. Ce n'est pas en laissant des individus ressemblant à des sacs poubelles mobiles que l'on va pouvoir l'éradiquer.

En interdisant le voile on prévient les mauvais usages qui pourraient en être faits. Toutes les voilées ne sont pas un danger public mais le voile peut être une source de danger pour le public..



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21739
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » sam. 9 mars 2019 14:56

Reine d’un jour, violentée et humiliée pour toujours



110 ans que le monde célèbre le 8 mars la journée internationale de la femme ou des droits de la femme mais 110 ans que rien ne se passe et dans de nombreux pays dans le monde c’est pire qu’avant.

A qui ça sert de lui consacrer une journée hommage alors que des millions de femmes sont violées de par le monde et d’autres tombent tous les jours sous les coups de leurs conjoints ?

La fête de la femme est quand l’homme aura appris et compris qu’une part de la femme vit en lui et qu’en maltraitant et méprisant la femme et la chosifier, il ne fait en réalité que projeter sur sa propre haine de lui-même.

Elle n’a pas être l’avenir de l’homme, elle est avant tout et surtout l’avenir d’elle-même. Le jour où elle sera maîtresse de son destin c’est l’humanité tout entière qui en sera bénéficiaire.

En proie depuis toujours à la tyrannie de l’homme, ce n’est pas en la flattant une journée que l’on va la libérer de ses griffes. Il faut éduquer l’homme au respect de la femme et lui faire prendre conscience que son destin ne pourra pas s’écrire aux dépens de celui de la femme.

La femme est elle-même sa propre ennemie comme c’est le cas dans certaines cultures dominées par le phénomène religieux plutôt que de chercher lutter pour son émancipation se fait une gardienne zélée de sa geôle au nom de la préservation des traditions machistes, sexistes, discriminatoires et négatrices des droits de la femme ne serait-ce sur ses choix de vie les plus élémentaires et sa néantisation.

Elle n’existe pas pour l’homme et par l’homme, elle existe pour elle-même.

Elle n’est ni un catalyseur ni une balise pour l’homme.

Faire d’elle l’avenir de l’homme revient à ne pas lui reconnaître le sien. Comme si elle n’avait pas une existence propre et doit œuvrer à aider l’homme à construire la sienne.



Avatar du membre
Georges
Général de brigade Virtuel
Général de brigade Virtuel
Messages : 6853
Enregistré le : lun. 1 mai 2006 08:00
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par Georges » sam. 9 mars 2019 16:06

Forumer a écrit :
mer. 6 mars 2019 10:13
Que ce soit le dieu chrétien, le dieu des juifs, le dieu des musulmans, c'est toujours le même dieu. Pour qui a lu la bible ou le coran (lire la bible et le
Salut tu balances 10 fois le même message. Tu ne crois pas que c'est un peu trop et puis ce n'est pas vrai que le dieu du judaïsme est le même que celui du christianisme et de l'islam.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21739
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » dim. 10 mars 2019 13:49

C’est au nom de la charia que les djihadistes commettent des crimes contre l’humanité
09/03/2019 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire
Musulmanes, musulmans, collabos, idiots utiles, islamo-naïfs, néo-soumis, islamistes, en quoi est-ce un crime que de dénoncer la charia, la loi de l’islam, et de la qualifier du pire crime contre l’humanité et de crime contre les droits de la femme et les droits humains ?

Défendre la charia c’est défendre les lois raciales nazies.

C’est en son nom que l’Arabie Saoudite a requis la peine de mort contre des militantes des droits de l’homme.

C’est en son nom que la femme n’est pas l’égale de l’homme.

C’est en son nom que le témoignage de la femme vaut la moitié de celui de l’homme.

C’est en son nom que la femme touche une demi-part dans l’héritage par rapport à l’homme.

C’est en son nom qu’une femme violée est coupable et son violeur est innocenté.

C’est en son nom que les gens du livre jouissent du statut de dhimmis.

C’est en son nom que les travailleurs étrangers dans les pays de la rigueur chariatique sont placés sous le régime de la kafala.

C’est en son nom que les musulmans veulent détruire l’Occident et défigurer son paysage humain.

C’est en son nom que les musulmans sont entrain d’islamiser des pans entiers des territoires européens.

C’est en son nom que le voile prolifère à la vitesse grand V.

C’est en son nom que le monde est devenu un volcan en ébullition.

C’est en son nom que les femmes sont des incapables majeures et placées sous la tutelle des hommes.

C’est en son nom qu’on lapide jusqu’à la mort la femme adultère.

C’est en son nom que la femme est assimilée à un champ de labour.

C’est en son nom que la femme est jugée dépourvue de foi et de raison.

C’est en son nom qu’elle hérite de la moitié de la part de l’homme.

C’est en son nom que l’on marie des fillettes de 8 ans.

C’est en son nom que les djihadistes sèment la mort.

C’est en son nom que l’Etat islamique décapite les otages chrétiens et coptes et les immole.

C’est en son nom que les Juifs et les Chrétiens ont été chassés de leurs terres ancestrales.

C’est en son nom que l’antisémitisme a explosé en France.

C’est en son nom que la profanation des cimetières chrétiens et juifs et les églises se banalisent.

C’est en son nom que la profanation des cimetières chrétiens et juifs et les églises se banalisent.

C’est en son nom que les musulmans ne sont tenus au respect d’aucun pacte avec les non-musulmans.

C’est en son nom que l’on tue et emprisonne les apostats. C’est en son nom que la femme musulmane n’a pas le droit de se marier à un non-musulman.

C’est en son nom que les libertés publiques sont interdites dans les pays musulmans.

C’est en son nom qu’aucun pays musulman n’a pas adhéré à la Charte universelle des droits de l’homme et du citoyen.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21739
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » dim. 17 mars 2019 14:26

Lettre non-voilée aux voilées : vous mentez à vous-mêmes et vous nous mentez par Salem Ben Ammar

Amies voilées intégrales et partielles, qu'Allah vous bénisse et vous accueille dans son paradis et maudisse vos hommes et les envoie cramer en enfer pour avoir fait de vous des zombie women of Satan, où vous pourrez jouir pour l'éternité d'Apollon à la puissance sexuelle de 100 Mahomet, ceci dit que pensez-vous de cette affaire qui secoue l'Iran en ce moment, une avocate musulmane comme vous condamnée à 38 ans de prison et 138 coups de fouet pour avoir défendu la cause des femmes qui font tomber le voile ?
Mesdames, si le port du voile est obligatoire là-bas pourquoi vous nous faites croire que son choix est un choix personnel, libre et non empreint de contrainte ? Ne me dites surtout pas que vous avez une meilleure connaissance de l'islam que les honorables et courageuses femmes iraniennes qui militent contre le voile de l'infamie, que vous êtes mieux cultivées et instruites qu'elles, car de vous à moi et vous le savez fort bien il n'y a pas photo entre vous. Ce serait faire insulte à ces admirables femmes;
Ne comparons pas l'incomparable et ne rabaissons les femmes iraniennes à votre niveau qui avaient vu leurs droits fondre comme neige au soleil à cause des maîtres-esclavagistes, je ne me permettrai jamais faire un tel parallèle entre vous et ces femmes instruites et connues pour leur haut niveau d'études majoritairement contrairement à vous dont la plupart d'entre vous n'ont jamais ouvert le Coran dans leur vie et vous savez bien pourquoi ? Illettrés et ignorantes.
Le port du voile n'est pas plus libre qu'un esclave obligé de porter ses chaînes. Je vous fais grâce de la vraie histoire du voile associée à la prostitution sacrée. Je crois même que le Calife Omar qui avait imposé le port du voile aux femmes musulmanes voulait voiler le démon qui sommeille en vous, et même avec le port du voile comme chez vos congénères égyptiennes cela ne vous protège guère des agressions sexuelles de vos primates en mal de sexe.
Si franchement son port n'était pas dénué d'arrière-pensée idéologique et politique dont vous êtes devenues le porte-étendard, vous pensez bien que vous ne l'auriez pas porté et vous savez comme moi que certaines d'entre vous le font par mimétisme ou contre leur gré, contraintes et forcées.
En tout état de cause quels que soient les motifs qui prévalent à son port vous êtes sans savoir que pour votre Mahomet vous êtes la pire calamité qu'il n'ait laissé derrière lui à ses primates et que vous irez peupler en enfer.
Vous mentez à vous-mêmes et vous nous mentez. Le voile ne fait pas la femme chaste et vertueuse et ça vous ne pouvez pas le nier.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21739
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » mar. 19 mars 2019 14:11

La France se doit de déchoir de leur nationalité ses ressortissants terroristes par Salem Ben Ammar

Ces enfants nés en Syrie et en Irak de parents terroristes ne sont plus français de facto du fait que leurs géniteurs ont choisi de se rallier à une entité étatique criminelle dont le dessein est d'accéder elle-même un jour à la souveraineté nationale pour pouvoir prétendre à la reconnaissance internationale sur le modèle de l'Arabie Saoudite dans les années 30 adoubée par la Perfide Albion.

Imaginons que l'Etat islamique ait réussi dans son entreprise militaire politique et idéologique et qu'il ait pu obtenir la reconnaissance internationale il aurait aujourd'hui le même statut juridique que n'importe quel pays membre des Nations-Unies avec toutes les prérogatives d'un État national tel que l'octroi de la nationalité et son corollaire le passeport.

Ces individus ne seraient plus français, ils seraient nationaux d'un État étranger. Il incombe à la France d'en tirer toutes les conséquences politiques, juridiques et judiciaires de cette situation inédite mais très préjudiciable pour ses citoyens en termes de sécurité et d'unité nationales. Ce n'est certainement pas la case prison qui va calmer leurs ardeurs terroristes contre la France.

Tout individu a droit à une nationalité dit-on mais pour eux il y a en qu'une c'est l'islam et leur nationalité est juste un sauf-conduit pour pouvoir circuler librement, en espérant qu'un jour la France sera diluée dans le Califat islamique sous la houlette de Daech.

Pour eux il n'y a qu'une patrie c'est l'islam, ils ne se considèrent pas comme Français. Apatrides dans l'âme en attendant que l'Oumma islamique voie le jour.

En cherchant à devenir des ressortissants d'un pays mort-né et en ayant fait le choix de retourner les armes contre leurs pays d'origine en téléguidant ou y commettant des attentats terroristes, ils ont rompu sans ambiguïté les liens avec la France en brûlant symboliquement leurs passeports. La France n'existe plus pour eux et ne doivent pas non plus exister pour elle en toute logique.

Quant à ces femmes qui ont rejoint les rangs de Daech, il est clair que leurs velléités terroristes ne font guère de doute et qu'elles l'ont fait avec l'intention d'apporter leur contribution à Daech dans son projet apocalyptique. Elles n'y étaient pas par servir une cause humanitaire ni qu'elles ont été entraîné dans cette entreprise terroriste contre leur gré.

La France se doit de les déchoir de leur nationalité pour indignation nationale et collaboration active avec une organisation terroriste qui œuvre à sa destruction.

Ces femmes et hommes qui ont combattu sous la bannière de Daech se sont déchus de leur propre chef de leur nationalité française.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21739
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » mar. 26 mars 2019 17:37

Mahomet n’a jamais rien dit et Allah ne lui a jamais rien dicté non plus par Salem Ben Ammar

Le problème avec les hadiths est qu'on a fait dire à Mahomet ce qu'il n'a jamais dit et pensé juste pour lui donner parfois une stature de sagesse et d'humanité pour trancher avec le discours martial et haineux du Coran.

Autant les hadiths sont un tissu de mensonges pour enjoliver quelque peu l'image de Mahomet et à travers lui l'islam lui-même, autant le Coran dessine l'islam dans sa vérité inhumaine, répugnante et apocalyptique.

Si quelque fois on relève des écarts entre les deux alors que les hadiths sont censés lever le voile sur les ambiguïtés des textes coraniques et y apporter les explications nécessaires à leur compréhension, cela illustre justement que les rédactions des deux principales sources du droit musulman ont nécessité la participation de plusieurs auteurs sans aucune coordination entre eux, à des époques différentes et que certains hadiths ont anticipé les écritures des versets dont ils prétendent les clarifier.

Des jusrites musulmans font croire que les hadiths sont des décrets édictés par Mahomet et les versets sont le corpus légal.

On a bien vu que dans de nombreuses situations les versets coraniques ont été taillés sur mesure pour Mahomet pour s'arroger des droits exorbitants pour légitimer sa mauvaise conduite et calmer la colère des siens.

Fussent-ils vrais mais ils mais ils attestent surtout du caractère non-révélé du Coran qu'à chaque qu'ils jugent utiles il fait appel à ses scribes pour légiférer en sa faveur et selon les besoins de sa cause infâme et criminelle.

En tout état de cause aussi bien les hadiths comme le Coran ne sont à prendre au sérieux et surtout ils ne sont pas les œuvres de Mahomet et d'Allah



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21739
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » jeu. 28 mars 2019 14:54

Et si le « Printemps » algérien était une nouvelle farce révolutionnaire ?
par Salem Ben Ammar

Rigueur, discipline, civisme, ordre, propreté, solidarité, cohésion, esprit non enfant, tels seraient les traits dominants des manifestations des vendredis en Algérie contre les tentations du cinquiemisme boutaflikien que les médias occidentaux font leur choux gras.

Qui pourrait donner une once de crédit à ces images relayées en boucles par les télévisions du monde entier sauf celles de la Russie, la Chine et l'Iran qui pour des raisons géopolitiques ne veulent pas servir d'agents propagandistes à ceux qui veulent faire croire que le "Printemps" algérien est une réussite totale quant à la bonne conduite du peuple algérien mûr plus que jamais à une transition démocratique pacifique et féconde ?

Ces images laissent planer de sérieux doutes quant à leur spontanéité et la sincérité des messages qu'elles cherchent à faire passer et surtout que pour enfoncer le clou dans la manipulation visuelle la majorité des médias français n'hésitent pas à se livrer à un parallèle avec l'anarchie et le désordre qui règnent dans les manifestations des Gilets jaunes à la grande fierté des Algériens d'ici et de là-bas.

Voilà les Algériens qui ont rarement l'occasion de voir leur ego flatté et promus au rang d'un peuple d'ordre et de discipline qui fait pâlir de jalousie les Français, couverts de vertus qui ne sont pas les leurs, ce serait trop beau pour être vrai.

Comment peut-on croire qu'un pays qui n'est pas connu pour le sens inné de l'hygiène publique de ses citoyens et dont les plages sont des véritables déchetteries à ciel ouvert peut-il subitement se transformer en pays exemplaire et irréprochable ?

À moins que les Algériens des manifestations du vendredi ne soient pas les Algériens qui ne prennent pas soin de l'espace public les autres jours de la semaine ?

Il ne s'agit aucunement de jeter un quelconque discrédit sur la légitimité des revendications politiques et sociales des Algériens qui font barrage au 5ème mandat de la momie bouteflikienne mais de s'interroger sur la face cachée du "Printemps" algérien et qui en sont les vrais instigateurs et les maîtres d'œuvre ?

Des questions qui pour l'instant n'ont pas de réponses et qui ne tarderont pas d'être étalées au grand jour comme dans le cas des pays dits du "Printemps" arabe, Tunisie, Libye, Égypte et Syrie.

Un scénario où l'on fait passer le peuple pour un héros qu'il n'est pas, porté au pinacle de la bravoure et du courage et qui se trouve le jour j où l'on passera aux affaires sérieuses reléguées à l'ombre des palmiers pour finir par lui faire regretter d'avoir été le dindon de la farce à son corps défendant et la belle époque de ses anciens tyrans, à l'image des Tunisiens de plus en plus nostalgiques de Ben Ali.
Modifié en dernier par yacoub le jeu. 28 mars 2019 16:26, modifié 1 fois.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21739
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » jeu. 28 mars 2019 14:55

Les musulmans sans l’islam sont comme un toxico sans sa came
par Salem Ben Ammar

Certains pensent que pour éloigner les musulmans de l'islam il faut commencer par éradiquer leur source d'intoxication d'une part et d'autre part il faut leur infliger une véritable cure de désintoxication.

Mais c'est en pure perte car il est grave à tout jamais dans leur ADN. On peut tout changer sauf le génome humain à moins que l'on procède à une manipulation génétique pour créer un une nouvelle espèce de musulman génétiquement modifié, autrement dit des musulmans sans islam et donc plus de musulmans tout court, des humains qui retrouvent enfin l'humanité qui est la leur et qu'ils ont perdu à cause du gavage doctrinaire qu'ils ont subi pensable 14 siècle



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21739
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » dim. 31 mars 2019 13:53

Le fou d’Allah n’est pas plus fou qu’un waffen SS par Salem Ben Ammar

La folie est de faire passer un fou d'Allah pour le fou qu'il n'est pas.

Un islamiste sait parfaitement ce qu'il fait et n'agit pas sous l'emprise de la folie lors de son passage à l'acte dûment réfléchi et préparé. Il a eu tout le temps de s'y préparer mentalement, psychologiquement et matériellement. Le fou d'Allah est un soldat qui ne recule devant rien, qui fait de son corps une arme de destruction massive. C'est une bombe humaine à retardement qui peut exploser à tout moment. Imprévisible pour les services de renseignements car elle n'est pas, repérable et identifiable, cela pourrait être le bon voisin du palier disponible et serviable ou le petit délinquant des cités amateur des boîtes de nuit et des grosses cylindrées, un jeune de son temps selon les médias aux ordres, qui ne fréquente pas la mosquée de son quartier jusqu'au jour où l'on découvre à la stupéfaction générale qu'il a commis un crime terroriste. On a du mal à croire qu'il pourrait être capable d'une telle folie.

Mais la folie est d'être tombé dans le piège de son camouflage car il n'est pas assez fou pour laisser transparaître quoi que ce soit de ses projets terroristes. Se faire oublier et passer pour ce qu'il n'est pas en vrai pour ne pas attirer l'attention sur lui afin de mener à son terme sa mission.

Son mode de vie en opposition avec les préceptes coraniques est du pur esbroufe et un brouillage de pistes. Il le fait pour les besoins de sa mission Allah ne lui en tiendra pas grief il est pardonneur avec ceux des siens qui savent user de ruse pour tromper la vigilance des ennemis de l'islam.

Un peu comme l'histoire du bon époux et non père de famille que l'on découvre un jour dans ses habits de violeur.

Le fou d'Allah n'est pas fou dans le sens médical du terme, c'est un habile retors et un prestidigitateur aux mille visages, roi du contre-pieds et qui surgit comme un démon de sa boîte. Inconnu de son vivant, insignifiant et ordinaire, il devient un héros pour les siens car mort en martyr, et pour les autorités judiciaires et policières et les médias une personnalité à décortiquer et à connaître. On ne parle que de lui aux dépens de ses victimes comme si elles étaient un "détail" de son histoire.

Le bourreau mis en avant et ses victimes aux oubliettes.

Un fou diagnostiqué médicalement comme tel n'est pas un danger public, il n'en a ni la force, ni la volonté, ni le dessein, or, la fou musulman n'est pas un fou ordinaire, sa folie est le résultat de son endoctrinement intensif dès son enfance, de son éducation familiale qui porte en elle tous les germes de la haine de l'autre et du suprémacisme musulman.

Avant de devenir un fou d'Allah il a suivi une véritable formation de combattant en plusieurs étapes où rien n'a été laissé au hasard.

Une culture glorifiant et sanctifiant la violence ne peut engendrer que des nihilistes portés par leur folie meurtrière.

Plus de frein à ses peurs et ses angoisses. Plus rien qui l’inhibe même pas la mort qui apparaît comme une étape nécessaire pour gagner les rivages de la vraie vie, la vie éternelle.

On ne peut traiter de fou un individu dont la prétendue folie est une arme pour livrer un combat à mort à ses "ennemis" jusqu à ce que l'islam règne sans partage sur la terre entière.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21739
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » sam. 6 avr. 2019 16:05

Qui est le plus français est-ce un Français qui se fait musulman ou un apostat de l’islam qui est dans le respect de la France ? par Salem Ben Ammar

Des soldats irakiens tenant un drapeau de l'État islamique après avoir repris le quartier d'Albakir à Mossoul. / © MAXPPP

Est-ce que le gouvernement français, les thuriféraires de l'islam et les musulmans de France se sont posés un jour la question voire même si elle leur a effleuré l'esprit pourquoi les apostats de l'islam ou ceux supposés être musulmans mais qui ont peur de le proclamer publiquement par crainte pour leur sécurité et les leurs restés au pays n'ont jamais commis d'attentats sur le sol français et nulle part dans le monde et n'ont pas la haine de la France contrairement aux 30% des musulmans si ce n'est pas beaucoup et aux Français qui font allégeance à l'islam, car on n'embrasse pas l'islam comme on embrasse le christianisme, présentent un réel danger pour la sécurité des Français ?

Difficile de nier que tous les auteurs des crimes terroristes en France depuis l'attentat du métro de la Rue de Rennes le 25 juillet 1995, 8 morts et 117 blessés, sont à 100% musulmans, comme l'on ne peut nier non plus que les Français qui adhèrent à cette idéologie mortifère sont les premiers à vouloir cracher leur venin sur elle. Et comme si pour apporter un gage de leur allégeance à l'islam ils ont rejoint le camp de l'Etat islamique en Syrie et en Irak et ne ratent pas une occasion d'appeler leurs coreligionnaires en France de désobéir aux lois de la République et de l'embraser.

Quels sont les vrais enfants de la République est-ce que les ex musulmans qui viennent trouver refuge en France pour fuir les persécutions chez eux ou ont fait le choix de s'y installer ou ces jeunes français sortis du moule de la République et enfants du terroir qui s'adonnent au djihad et qui caressent le dessein de la détruire ?

On peut s'appeler Kevin Gonot, un néo-soumis originaire du Lot et âgé de 32 ans, qui avait été arrêté en Syrie avec son demi-frère, sa mère et son épouse, et être indigne d'elle et s'appeler Mohamed Pascal Hilout et lui témoigner une loyauté et un amour indéfectibles.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21739
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » dim. 7 avr. 2019 15:07

On ne lutte pas contre le djihad sans lutter contre l’idéologie qui le nourrit par Salem Ben Ammar

Il n'y a que les idiots et les collabos qui se font d'illusions quant à leur volonté des djihadistes d'entrer dans les rangs et se ranger un jour des armes.

Les faire revenir pour les juger en France pour justifier une décision aussi irresponsable qu'inique est un coup d'épée dans l'eau. On ne juge pas les djihadistes comme on avait jugé les nazis, car on a affaire à un type de criminels de guerre et contre l'humanité qui se veulent au-dessus des lois humaines et que pour eux leurs actes sont couverts par une impunité théologique, ils n'ont fait que leurs devoirs dans le cas d'espèce (2; 216).

Fermés à tout raisonnement rationnel et vivants dans le déni de la réalité, ils ne vient le monde qu'à travers le prisme du Coran qui codifie leurs comportement et leur dicte leur conduite. S'ils se sont retrouvés en Syrie et en Irak, ce n'est pas leur choix c'est la volonté d'Allah. En fidèles héritiers de Mahomet ils n'ont que se conformer à sa tradition en temps de guerre. Les conventions internationales qui régissent les conduites de guerre ne sont que l'oeuvre des mécréants. Pour eux, il n'a rien de répréhensible dans leurs agissements.

On peut les enfermer en prison mais on enferme pas l'idéologie qui les nourrit et les irrigue. ils n'ont fait qu'appliquer rigoureusement les injonctions coraniques qui sont au-dessus des lois humaines.

Pense-t-on aux procès coûteux, aux rapatriements onéreux, aux frais de leurs séjours en prison à la charge des contribuables ? La prison n'est pas non plus une privation de droits, ils auront tout le loisir de jouir des mêmes droits que le détenu lambda tels que les parloirs sexuels, les soins, la nourriture, et leurs enfants placés dans des familles d'accueil qui pourront leur rendre visite au nom de la préservation des liens parentaux et cerise sur le gâteau ils pourront toucher les allocations familiales et de la rentrée scolaire.

Qu'aura-t-on à gagner d'un simulacre de procès où les accusés vont s'amuser à snober leurs juges et railler la justice si ce n'est pas pour les médiatiser et les mettre au menu des infos de 20 heures à moins de susciter de nouvelles vocations de djihad chez leurs coreligionnaires ?

Ni repentance, ni compassion, ni empathie, ni regrets, ils sont en guerre contre le monde non-musulman, ce mode qualifié de pervers par le Coran qui raille Allah et son prophète, et un soldat n'a pas à faire dans les sentiments et demander pardon. Ils n'ont aucune conscience de la gravité de leurs actes, pour eux ils n'ont tué personne et c'est Allah lui-même qui les a tués (8; 17) et c'est lui et lui seul qui est digne de leur respect et leur crainte et auquel ils auront à rendre des comptes si jamais il y a lieu. Un commanditaire de crimes demande rarement des comptes à ses exécutants. Peu de chance pour qu'ils se trouvent sur le banc des accusés. Ils se sont lancés au combat sur ses ordres et ne font que thésauriser pour la vie éternelle(9;39).

Quel que soit le verdict prononcé, cela ne va pas calmer leurs ardeurs velléitaires, il sera perçu comme injuste et ignominieux. Victimes de l'injustice des mécréants diront les leurs.

On ne punit pas de prison ce qu'Allah prescrit et récompense et cela ne fera que les renforcer dans leur détermination de reprendront le combat à leur sortie là où ils l'ont laissé après avoir propagé l'idéologie du djihad en prison chez leurs codétenus et avoir ainsi des nouveaux émules.

Leur capacité de nuisance ne s'éteint pas pour autant et le djihadisme continuera à faire ses ravages tant que l'islam ne soit pas foi et loi pour tous les hommes.

On ne peut pas lutter contre le terrorisme djihadiste en le dissociant de sa source nourricière. Ce n'est certainement pas la solution carcérale qui va aider à résoudre l'équation de l'extension de la pieuvre islamique en France. Les Français détenus par les forces kurdes et arabes devraient être remis à la justice syrienne n'en déplaise au gouvernement français. Elle est la seule à même de les juger et condamner. L'Etat syrien est encore reconnu internationalement et on ne peut lui contester le droit de les poursuivre pour des crimes commis sur son territoire. Au moins ce pays applique la peine de mort contrairement à la France qui doit être consciente que seule la peine capitale est envisageable dans leurs cas.

Il n'y a pas d'humanitarisme et de sentimentalisme qui tienne avec des individus dont les crimes auraient glacé d'effroi les Hutus et les nazis, quant à leurs proches et les associations de droit-de-l'hommisme qui militent en faveur de leurs rapatriement pour leur sauver la vie devraient faire preuve de décence et d'empathie pour leurs victimes.

M. Macron aura tout à gagner à les abandonner à leur sort. Ils ont rejoint le camp de l'Etat islamique avec le dessein de devenir sujets d'un nouvel Etat avec la volonté affichée de couper les liens avec la France. Il suffit que la France en prenne acte et les déchoie de la nationalité française.

Un Français digne de ce nom ne doit pas brûler son passeport au nom de ce principe elle se doit cesser de les considérer comme français.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21739
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : En ligne

Re: Salem Ben Ammar

Message non lu par yacoub » mar. 9 avr. 2019 17:45

Qui a dit que l’islam est homophobe déjà avec un Mahomet pédophile ? par Salem Ben Ammar

Le paradoxe coranique sur l'homosexualité. Homophobie de mise ici-bas et pédophilie promise dans l'au-delà. Dans cette religion on est plus à une contradiction près. Ses adeptes vont toujours dire qu'il ne faut pas prendre les versets qui exaltent l;homosexualité juvénile, pédophilie, au premier degré.

« Parmi eux tournent des garçons à leur service, comme des perles préservées. » (S52, V24).
« Parmi eux tournent des enfants éternellement jeunes, avec des calices, des aiguières et une coupe [remplis] d’une liqueur de source qui ne provoque ni maux de tête, ni étourdissement. » (S56, V17-19).
« Parmi eux, tournent des enfants éternellement jeunes. Lorsque tu les verras, tu penseras qu’ils sont des perles éparpillées. » (S76, V19



Répondre