Page 38 sur 39

Re: Salem Ben Ammar

Posté : mar. 9 juil. 2019 16:02
par marmhonie

Dernier message de la page précédente :

L'invention des "racines judéo-chrétienne de l'Europe" est de BHL, une imposture historique. Les racines sont chrétiennes.
Pour le reste, l'intégration de la Turquie à l'Europe change d'un Président français à un autre. Pour Sarkozy, son "non" catégorique était pure malice puisqu'il avait promis à la Tunisie d'être devant la Turquie. Puis Sarkozy n'a pas été réélu.
Depuis l'invention du quinquennat en France, aucun n'a pu être réélu. Macron pense y arriver.
Qu'imposera-t-il ?
Les peuples ne votent plus et quand il y a un référendum en France, il est annulé. Où va l'Europe sans l'avis des peuples ?

Re: Salem Ben Ammar

Posté : jeu. 11 juil. 2019 14:43
par yacoub
marmhonie a écrit :
sam. 6 juil. 2019 17:34
Salem Ben Ammar est complexe puisqu'il porte la haine tous azimuts.
http://resistancerepublicaine.eu/2017/0 ... de-lislam/

Il en fait trop, tenant des propos qui se retournent contre lui.
https://www.alterinfo.ch/2019/01/11/sal ... al-absolu/

Dans un autre texte, il fait du négationnisme contre tous les savants occidentaux qui étudient l'islam et révèlent unanimement que la source est juive. Quelle haine de sa part contre toute étude des plus anciens corans. Affirmer les constats des savants, ce que Ben Amar n'est lui absolument pas, à " faire pâlir de jalousie Hitler lui-même" relève du pur crétinisme ou d'un manipulateur qui, en tout cas, dit tout autre chose dans le fond de sa pensée.
https://salembenammar.wordpress.com/category/sionisme/

Journaliste de formation, aux diplômes postérieurs douteux, Salem Ben Amar est un tribun manipulateur qui tombe dans l'absurde.
"De quel autre sujet pouvons-nous parler sans qu’il ne soit parasité par l’islam ? Qui peut nier que les vrais maux de ce monde sont inhérents à l’islam ? Qui détruit les peuples et les cultures ?"
Dabeliou Bush, véritable crétin, lui, n'aurait pas dit mieux. Dominique de Villepin a démontré au monde que ce genre de discours est non seulement abject, mais faux historiquement. Un barbu sionisme fanatisé copierait Salem Ben Amar avec admiration.

Qui est ce personnage dangereux ? Certainement pas un saint homme ni un visionnaire.
Si tu étais né mahométan dans un pays de la RATP tu aurais eu la même haine que Salem Ben Ammar ou que moi

Re: Salem Ben Ammar

Posté : mer. 17 juil. 2019 14:12
par Georges
On ne peut rien faire contre le rapatriement des enfants de parents djihadistes
par Salem Ben Ammar


Comment peut-on présumer du comportement de ces enfants à l'âge adulte et comment expliquer que des individus qui ont enfance dite normale verse dans le crime parfois pendant leur adolescence ? Et cette image du notable ou du bon père de famille que l'on découvre violeur en série, pédophile, amateur de vidéos pédo-pornographiques, il y a bien d'autres facteurs qui expliquent les dérives comportementales des individus que la psychose de l'enfant né dans une famille djihadiste qui va dépecer notre société.

Et ces Français de milieux cathos et républicains qui deviennent djihadistes et dont certains d'entre eux sont parents de ces enfants innocents, oui innocents, purs produits de l'éducation française est-ce que l'on a anticipé sur leur comportement à l'âge adulte ?

Rien ne nous permet de condamner ces enfants avant qu'ils n'aient atteint l'âge de discernement si ce n'est notre peur de l'avenir.

Si quelqu'un d'entre vous a une solution pour ces enfants qui n'ont pas choisi leurs parents djihadistes qu'il le fasse savoir et comment compte-il la mettre en cohérence avec la CIDE ?

À lire les commentaires ces enfants sont un danger public dès la naissance. Ce qui laisse supposer que la France doit se dédouaner de toute responsabilité à leurs égards et qu'ils doivent assumer les crimes de leurs parents.

De victimes, on en fait des coupables un peu comme pour les femmes violées dans les pays de la Charia hard. Une société qui culpabilise les enfants et veut se venger sur eux est une société malade et une société de sociopathes. Un enfant n'est pas en mesure de discerner et l'on se doit de veiller à son intégrité physique et psychique.

Même s'il est préférable que les enfants de parents issus de l'immigration soient en priorité remis aux pays de la culture originelle de leurs parents. Autrement dit c'est aux pays musulmans qui doivent les assumer.

Re: Salem Ben Ammar

Posté : jeu. 18 juil. 2019 14:44
par yacoub
L’islamisme est le nazisme en pire par Salem Ben Ammar


Le destin de la nouvelle Tunisie sera soumis à à la loi Canon de la Charia ou il ne le sera pas par Salem Benammar,

Au lieu de donner le pain de la dignité au peuple, la secte d'Ennahdha qui se veut maîtresse du jeu politique en Tunisie, alors qu'elle n'a pas les attributs républicains, préfère la voie de l'endoctrinement religieux, la lobotomisation des esprits et le recours à des artifices juridiques liberticides au nom de la loi canon de la charia.
Compte-tenu de la vacuité de son projet politique et de son incapacité pathologique à impulser un nouveau souffler au pays, elle se borne à instrumentaliser et dévoyer l'Islam comme s'il était la solution à la crise aiguë que connaît la Tunisie depuis le 14 janvier 2011 et aggravée par son intronisation guignolesque le 23 octobre 2011, journée de deuil de la démocratie électorale.
Quand on a rien à offrir comme perspectives au peuple, il reste toujours l'exutoire soporifique ou ce qu'appelle K. Marx l'opium de la religion pour l'intoxiquer et étouffer en lui ses velléités de résilience.
Ainsi, comme toute secte qui œuvre dans le champ de la manipulation mentale et l'annihilation des volontés, elle se livre à des exercices de prestidigitation illusionniste, abusant de la crédulité des gens, n'hésitant pas à afficher son goût ostentatoire pour le luxe comme s'il était un avant goût de la martingale promise dans l'au-delà. Pour les damnés de la terre exclus du banquet de la nature dont se goinfre les gourous patentés de cette secte, comme lors de leur séjour éhonté et immoral au Forum économique de Davos, il ne leur reste que le pain de la religion que leur sert en appât cette secte malfaisante. Aussi, la charité, cette espèce de Zakat que les nantis concèdent aux plus démunis, est devenue la pierre angulaire de son programme politique. Une aubaine pour les nantis tunisiens qui ont soutenu massivement la secte. Le conservatisme religieux est le meilleur allié des capitalistes.

On investit jamais à perte chez les bigots. On attend toujours de tirer un bénéfice de ce qu'on fait. On ne fait rien sans contrepartie. Obsédé par l'ajr c'est-à-dire un hypothétique salaire censé être versé par un le Grand Employeur dans l'au-delà. Jamais une bonne action gratuite pour la beauté du geste.
La culture musulmane exclut tout bonheur humain et épanouissement personnel.

Le récipiendaire doit être heureux d'assumer son statut d'exclu du banquet de la nature tel que Dieu l'a façonné et se doit par conséquent de se résigner à sa misère et la vivre pleinement et dans la joie avec une interdiction absolue de se rebeller, la fitna, contre son sort pour ne pas se priver de la joie de savourer dans l'au-delà ce dont il a été privé cruellement sur terre.
Il doit accepter d'être aussi un pourvoyeur de chair fraîche pour assouvir l'appétit féroce des nantis. Ceux que Dieu les a élus pour toucher la martingale. Un bon fidèle est celui qui ne cherche pas à détendre pas les ressorts de la colère et ne brisent pas les chaînes avec lesquelles Dieu l'a enserré.
L'homme ou supposé tel, puisque l'homme dans les sociétés soumises à la dure loi de la morale religieuse n'existe pas en tant que tel, il est avant tout un fidèle dévoué engagé dans les bonnes actions, les "hassanates" :
"L' invocation qui rapporte le plus de hassanates que le mêmes les Anges ne peuvent l' écrire. Alors ils en informent Dieu. Allah leur dit d'écrire uniquement l'invocation, pour que le Jour du Jugement ce soit Allah Lui même, qui le récompense. " Allahoumma laka l-Hamdou kama yanbaghi li jalali Wajhika wa li 3adhimi Soultanik ", qui signifie" " Seigneur à Toi la louange comme il convient à la magnificence de Ta Face et la majesté de Ton royaume "
(source: http//oussoul.xooit.fr/t11334-¨Plus-de-hassanets.htm p.2281)
Tout pour Dieu et rien pour ses hommes. Ils sont réduits à une machine invocatrice. Une fonction peu valorisante de l'homme.Fort des promesses d'une récompense aussi mirifique que lui promettent les marchands du temple avec un espoir de gain himalayen, le jack pot divin, il ne va pas faire l'effort de scier les barreaux de sa prison pour pour un investissement sur terre au rendement très aléatoire. Un vrai placement Madoff en perspective sauf que ce dernier nécessite à ce qu'on y mette le prix fort pour pouvoir encaisser une plus-value substantielle.

Alors que le placement dans les valeurs boursières divines hautement spéculatif pourtant, contrairement au marché boursier ne nécessite aucune mise du départ, ni de ticket d'entrée dont il faut s'acquitter, il suffit juste de faire don de sa personne, de prendre ses désirs pour la réalité, et de se laisser guider par la main invisible de Dieu.
Pour le bon fonctionnement du système, il faut que tous les rouages, plutôt les pions, obéissent à des règles bien précises qui ne doivent subir aucune altération ou dysfonctionnement. Les tours qui protègent le Roi doivent veiller à ce qu'il n'y ait pas de tentatives de remise en cause du système et faire ainsi échec et mat au Roi considéré comme un véritable crime de lèse-majesté exposant l'insolent ou le téméraire au pire châtiment. Ni insoumission, ni bravade. N'étant pas maître de ses choix, censés ne pas réfléchir, penser et raisonner par lui-même, doté d'un statut de pion, sa seule fonction est de se laisser guider, voué à être sacrifié au profit des véritables protagonistes.

Ceux qui d'entrée de jeu adoptent la posture d'acteurs principaux s'octroyant des privilèges dignes de leur rang fondés sur un ordre hiérarchique défini par Dieu. Dans cette parie de jeu d'échec d'essence divine, que l'on soit pions, tours, rois ou reines, quoique dans cette partie-là la reine est inexistante que l'on peut qualifier d'un sous-pion, les frontières sont étanches et qu'il n'existe aucun moyen de les modifier sous peine de bouleverser cet ordre naturel des choses. Les statuts des uns et des autres sont préétablis et pré ordonnés. Tout est immuable et intemporel.
Aucun événement majeur de quelque nature que ce soit ne doit affecter le paysage figé dans le marbre divin. Chacun à sa place et que seul Dieu a la capacité de changer l'ordre d'attribution des sièges. Sa volonté s'impose à tous qui exige une totale adhésion, elle irrigue et nourrit les esprits qui devient même le sang qui circule dans leurs corps leur souffle de vie et lueur d'espoir.
Ainsi la dictature de Dieu devient la meilleure arme pour étouffer les velléités des libertés chez le peuple gouvernés par les religieux. Dont le mot d'ordre peut se résumer ainsi : Assume ta condition miséreuse mon fils, Dieu saura te compenser de tes pertes ici-bas en attendant laisse le riche jouir de sa condition de riche dont dieu l'a dotée. Dieu a créé le riche, le fort et le faible, l'intelligent et l'idiot, le riche et le pauvre, le patron et l'ouvrier, l'exploiteur et l'exploité, le pigeon et l'escroc, le progressiste et le réactionnaire, le moderniste et l'archaïque, le terroriste et le pacifiste, l'Abbé Pierre et Ben Laden, le patriote et le traître, Madoff et Mère Thérésa, l'ordre hiérarchique est immuable, il est la manifestation de la volonté divine, vouloir le changer c'est commettre une apostasie. Heureux les gueux de tous les pays, le Royaume des cieux est à vous.
Ainsi on leur fait passer la pilule du goût amer de la miche de pain rassis et moisi et les embobiner en leur donnant l'illusion du bonheur y compris sur terre. Alors qu'ils sont agressés par les affres de la misère. Ce n'est pas qu'un opium du pauvre, c'est l'anéantissement de l'être et un mouroir de l'esprit.

Anesthésier un peuple si vous voulez faire de lui un légume tel est le vrai sens de l'enseignement divin tel que le prêchent les escrocs de la foi et ces ces oulamas autoproclamés, des prétendus savants de l'islam comme s'il était une science fondamentale alors qu'il est plutôt le culte de l'ignorance sacrée. Des charlatans qui ne sont pas sortis du monde des ténèbres, jouissant d'un prestige incomparable dans les pays musulmans.
"Les islamistes incapables de gérer un mausolée" selon l'expression du Dr Talbi, se trouvent aujourd'hui à la tête des affaires du pays comme si l'on confiait un bolide de Formule 1 à un chamelier. Mais c'est la loi des urnes car ce peuple immature a confondu les urnes électorales besoins terrestres, vivant généralement d'oboles qatariennes et saoudiennes et d'assistanat en Occident tout au moins profitant du système de protection sociale, constituent aujourd'hui des véritables bataillons de soldats de Dieu, djihadistes fi sabil allah, engagés avec une frénésie névrotique et effrayante dans un prosélytisme agressif auprès des masses frustes et apathiques

Re: Salem Ben Ammar

Posté : sam. 20 juil. 2019 10:20
par yacoub
Une humoriste des caniveaux prétend que « les Algériens sont la race aryenne du Maghreb » par Salem Ben Ammar

Imaginons le tollé général si une femme ou homme politique français ou une personnalité médiatique s'était amusé à tenir des propos suprémacistes de cet acabit: « Comme je le dis dans le spectacle, nous, les Algériens, on est au-dessus de tout, on est la race aryenne des Maghrébins. Notre drapeau est partout sur la planète." Apparemment seuls les Algériens ou les Franco-Algériens, comme si on pouvait être les deux à la fois, ont le privilège de faire l'éloge du nazisme et son corollaire l'antisémitisme sans susciter une quelconque vague d'indignation à l'image de cette Melha Bedia, illustre inconnue qui doit sa célébrité à son frère Ramzy Bedia.



Je ne sais pas de quel nom est-elle toutefois et ni connais son marqueur idéologique mais tout laisse à penser que sa phraséologie misérable est digne des 3K et des nazis.

Les Algériens comme vous ne sont pas au-dessus des autres peuples de l'Afrique du Nord, ils sont des " à rien" et non pas des Aryens qui soit dit au passage sont des synonymes. Se proclamer aryen c'est avouer que l'on est un ennemi mortel du genre humain, un danger pour la paix et la sécurité dans le monde et un génocidaire de la pire espèce.

Se proclamer aryen c'est cautionner l'extermination des Juifs et des minorités et insulter la mémoire des dizaines de millions de victimes de l'aryanisme des caniveaux.

Il est à douter que cette femme venue de nulle part connaisse le sens de mot aryen et les ravages commis au nom de cette idéologie suprémaciste.

Il serait malveillant de ma part de dresser le tableau peu reluisant de l'Algérie d'aujourd'hui.

Il ne suffit pas de brandir son drapeau national pour en tirer une quelconque gloriole. Il peut flotter partout dans le monde mais il est le symbole de l'incurie et de l'état de sous-développement chronique de ce peuple.

Autant les Tunisiens que les Algériens ne sont redevables de rien aux Algériens autant ces derniers leur doivent tout moins leur contribution à leur indépendance et de leur avoir ouvert leur porte pendant la guerre anti-coloniale.

Il n'y a pas plus d'ADN Algérien que tunisien, libyen ou marocain. Il s'agit d'un même peuple que l'histoire a écartelé et morcelé. Les Algériens, faute d'avoir réussi le virage de leur indépendance sont certainement plus que leurs voisins à la traîne des nations civilisées et développées et si l'Algérie était un pays de Cocagne pourquoi les millions d'Algériens n'ont pas remigré chez eux.

En quoi les Algériens se situent à un niveau 1000 fois supérieur aux autres "Maghrébins", ? 150 000 Algériens qui se font soigner tous les ans en Tunisie sont la preuve des retards de ce pays, de même que les millions d'Algériens qui rêvent de fuir le pays sont la preuve vivante que l'Algérie n'est même capable de garder ses enfants.

Vous n'êtes pas plus française que je ne suis martien. Vous faites honte à la France et à l'humanité tout entière. Votre humour est aussi nauséabond que le racisme que transpire dans vos propos.

Re: Salem Ben Ammar

Posté : mar. 23 juil. 2019 14:46
par yacoub
Mahomet a créé Allah à son image
22/07/2019 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire
« Aujourd’hui, J’ai rendu votre Religion parfaite: J’ai parachevé ma grâce sur vous; J’agrée l’islam comme étant votre votre Religion. » S3, V5. On ne peut pas être plus suffisant, prétentieux, vaniteux, fanfaron, narcissique. arrogant, mégalo et suffisant que l’auteur de cette phrase attribuée au dieu des musulmans.
En quelques mots ce dieu s’est trahi lui-même quant à sa nature humaine qui ne peut être que le reflet en réalité de celui qui l’a créé pour en faire sa marionnette pour berner et intimider les credules et les niais.
Nul n’a à se faire juge et partie de son œuvre. Un dieu qui se complimente ne peut être qu’un humain en manque de reconnaissance et trop imbu de sa personne.
Un dieu, si jamais il existe mais peu chance que ce soit le cas doit être par définition un modèle d’objectivité et d’impartialité et n’a pas à se faire juge de ses œuvres.
Ce dieu dessiné par Mahomet doit être atteint d’une sacrée hypertrophie de l’ego et ne peut être qu’à l’image de son créateur. Son mal est incurable.
L’humilité qui n’est pas une vertu musulmane est de laisser le soin aux autres l’initiative de se faire juges eux-mêmes de la qualité de son œuvre, de l’évaluer et l’apprécier à sa juste valeur le plus honnêtement et objectivement possible.

Re: Salem Ben Ammar

Posté : mar. 23 juil. 2019 20:16
par marmhonie
Je reconnais la pesanteur d'une fausse religion, et le courage par tous les moyens d'ouvrir les yeux aux gens.
Je comprends mieux Salem Ben Ammar.

Re: Salem Ben Ammar

Posté : sam. 27 juil. 2019 11:40
par yacoub
Tout ce que vous auriez voulu savoir sur le fidèle musulman mais sans avoir jamais osé le demander
23/07/2019 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Un fidèle musulman est par définition celui qui s’engage dans la voie d’Allah et paye de ses biens et de vie pour islamiser la terre tout entière afin d’être installé aux premières loges dans le lupanar d’Allah.

Il doit œuvrer inlassablement à asseoir la domination de l’islam sur le monde soit par la prédication soit par le djihad armé pour islamiser la terre tout entière jusqu’à ce que la religion revienne totalement à Allah.

Rien ne doit subsister et coexister à côté de l’islam (Coran, 8:38, 8:39, 8:40).

Mû par sa certitude qu’il est élu par Allah pour accomplir une mission cosmique et purificatrice de la terre de toute présence non-musulmane.

Une espèce de décontaminateur des êtres toxiques pour la pureté originelle de l’islam. Il est dit dans le Coran d’éliminer de la terre tout ce qui n’est pas sorti du moule d’Allah.

Ils sont tels des adeptes d’un mouvement sectaire messianique, obnubilés par une seule idée : suivre à la trace, emboîter le pas à des pseudos ancêtres vertueux, illusoires, fantasmés et inventés en toutes pièces.

Au point que l’opprobre est jetée sur tous ceux qui osent dresser un portrait fidèle de leurs fantasmes mégalomaniaques et immoraux.

Plus on flatte leur ego, plus ça les réjouit et les conforte dans leurs délires de grandeur en leur procurant un sentiment de puissance démesurée.

Ne connaissant rien à la morale de la fable du corbeau et du renard de Jean de la Fontaine: apprenez que le flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute.

Mais convaincus religieusement de la suprématie de leur foi et de ses mirages sur toutes les autres fois, ils refusent de reconnaître que l’humilité est la mère de toutes les vertus.

Absolutistes et murés dans leurs certitudes que le passé n’est pas passé, il suffit d’y croire pour le ressusciter pour en faire un temps présent et à venir, ils ne peuvent se résoudre à entendre la voix de la raison et admettre qu’ils puissent avoir d’autre vérité la leur.

Enfermés dans cette sorte de prison mentale, vivant dans leur Tour d’ivoire tel un reclus qui refuse tout contact avec le monde extérieur afin de ne pas mesurer le gap qui le sépare du monde réel, toute critique ou remise en cause de sa représentation subliminale de sa foi est perçue comme une offense à ses dogmes.

Angoissés à l’idée de se regarder dans le miroir du monde, ils transforment leurs peurs en autant de mécanismes de défense, un bunker pour se réfugier dans les méandres de leurs pensées tourmentées et obsédées par les plus-values qu’ils pourraient tirer de leur totale obéissance aux prescrits de leur religion.

Un musulman fanatique n’investit jamais à perte. Tout ce qu’il fait et entreprend c’est pour s’attirer les bonnes grâces de son Démiurge, de gagner des Hassanates

Se sentant éternellement persécutés, ils voient leurs ennemis partout, épiloguant et dissertant sur les fantasmagoriques complots dont ils se croiraient victimes.

Ils sont comme des enfants capricieux et possessifs qui ont besoin d’être couvés de regards et d’attentions pour exister.

Depuis les deux dernières décennies, ils ont plutôt tendance pour manifester leur mauvaise humeur à avoir recours à une nouvelle forme de thérapie comportementale, sociale et psychologique: faire régner la terreur pour exister.

Malgré le danger qu’ils font planer sur la sécurité et la paix dans le monde, personne n’ose les pointer du doigt et le les contrarier pour ne pas susciter leur ire et les ébranler dans leurs convictions.

C’est pourquoi l’on doit se garder d’écorner leur image de soi idyllique, surfaite, surréaliste, inconsidérée et irréelle.





Qui ose les faire « dénombriliser » et leur faire toucher du doigt la dure réalité de leur vie et l’amertume de leur existence ? Personne !

De crainte d’être taxé d’avoir la phobie des musulmans et non de l’Islam do une espèce de pathologie mentale qui frappe tous ceux qui n’ont pas la pureté du sang musulman y compris leurs coreligionnaires à l’esprit clairvoyant et lucide et non gagné par l’ivresse du fanatisme.

Sang et foi se confondent chez les musulmans fanatiques qui sont légion partout dans le monde. On les reconnaît à leur mode d’accoutrement vestimentaire et au port de barbes hirsutes et fort probablement pouilleuses.

Leur discours est en tout point de vue comparable au discours nazi ou maurrassien sur les inégalités raciales entre les hommes. Il est vrai qu’ils ont remplacé dans le le mot race par religion.

Au point que les qualificatifs employés laissent supposer qu’il y a un nouveau gène cellulaire musulman. Un caryotype islamique.

Comme si être musulman dote celui qui professe l’Islam d’un nouveau marqueur génétique. Ils se prennent pour les nouveaux pharaons, ils sont au sommet de la pyramide humaine. Ils se considèrent comme le nec plus ultra de l’humanité au motif qu’ils ont la plus merveilleuse religion jamais donnée à l’homme.

De cela, personne ne doit en douter et malheur à celui qui se montre incrédule. N’est-il pas écrit dans leur littérature sacrée d’être la meilleure communauté jamais envoyée sur terre au grand dam de nos amis maoris ou zoulous qui n’ont pas cette chance d’avoir été adoubés par Dieu pour répandre sa bonne parole?

En attendant qu’ils redescendent de leurs nuages, ils vivent l’enfer ou presque sur terre et mes autres amis zoulous mordent dans la vie à pleines dents, ils chantent, dansent, boivent et s’amusent comme des fous.

Et surtout ils ne polluent la vie de personne et qui sont tout le contraire de la sublime et parfaite communauté des croyants que Mahomet a promise à ses fidèles.

Ils ne sont dotés d’aucune vertu humaine, à l’âme toiurmentée et à l’esprit torturé.

Négateurs de la vie, suicidaires et jusqu’a- boutiste,cherchant leur salut dans la destruction de leur propre vie et celle d’autrui. Connus pour leur arrogance, violence, morbidité, messianisme, sectarisme, expansionnisme, intolérance, fanatisme, tempérament inquisitorial et incurie intellectuelle et mentale.

Accumulant tous les péchés originels qui devraient leur valoir de finir dans les bûchers ardents de l’enfer, à supposer que ce lieu sinistre puisse exister. Ils excellent dans le vice et les dépravations morales, leur suffisance légendaire n’a d’égale que leur ferméture au dialogue, se croyant détenir une vérité absolue de portée universelle qui doit s’imposer au monde entier.

Leur iinhumanisme et leur bellicisme puisent leurs sources dans l’enseignement du prophète autoproclamé. De même que les traits de leurs carcactères sont l’exacts reflet de la personnalité de leur figure tutélaire, bornés, schizophrènes, paranoïaques, archaïques, passéistes, souffrant de troubles de personnalité, dégoût de la vie, nombrilistes, vaniteux, moi-musulman-maître-du-monde-et-de-l’univers, nazillon, imprécateurs, impulsifs, sanguins, écorchés vifs, exubérants, haineux, fourbes, manipulateurs, antisémites, à l’ego surdimensionné, cosmiques, calculateurs, falsificateurs, hautains, faux-dévôts, profanateurs, sexistes, racistes, méprisants, agressifs, et bien d’autres scories qui laissent apparaître les musulmans fanatiques à des années lumière des 10 commandements et de tous les Livres de Loi que Dieu aurait révélés aux hommes à l’exception du Coran qui aurait pu inspirer Hitler pour la rédaction de Mein Kampf.

Une question : ne vaut-il pas mieux d’être zoulou et jouir de la vie que d’être musulman fanatique et vivre l’enfer au cours de sa vie et aussi le faire à autrui ?

Re: Salem Ben Ammar

Posté : sam. 3 août 2019 10:22
par Georges
Oui il vaut mieux être zoulou que musulman. Au moins le zoulou ne tue pas des êtres humains sans légitimité

Re: Salem Ben Ammar

Posté : sam. 3 août 2019 17:22
par yacoub
Pourquoi l’Europe a honte de ses racines chrétiennes par Salem Ben Ammar

Les musulmans sont en droit de défendre les racines musulmanes de leurs pays en dépit des évidences historiques et anthropologues et les dégâts dévastateurs de l'islam et les Européens ne peuvent jamais en dire autant alors qu'ils n'ont jamais été dans le déni de leurs autres racines particulièrement grecques et romaines. Sans eux jamais les Égyptiens, les Iraniens et les Nord-Africains n'auraient découvert leur passé pré-islamique chargé d'une histoire glorieuse et monumentale.

L'Europe semble avoir honte de se référer à ses racines chrétiennes. La France elle-même a été enfantée par la chrétienté.

Comme s'il s'agissait d'un passé noir que l'on ne veut pas étaler, peur de l'assumer, on le nie et on le cache du regard de l'histoire, à moins que l'on ne veuille pas froisser la sensibilité des "nouveaux" européens importés des pays majoritairement musulmans. Un choix qui est en train de basculer l'Europe romaine dans les fonds abyssaux de l'histoire.

Dès qu'une voix s'élève pour défendre l'identité chrétienne de l'Europe elle provoque un tollé général et une vague d'indignation comme si c'était un sacrilège que de rappeler une réalité historique incontestable.

On doit taire cet heritage chrétien et le passer en pertes et profits. Un voile est mis sur l'histoire de l'Europe à l'image du voile des femmes musulmanes.

Un sujet tabou que Chirac s'était empressé d'enterrer à l'époque où l'on avait voulu l'inscrire dans la Charte européenne. Il aurait certainement changé d'avis si l'on avait proclamé aussi les racines musulmanes de l'Europe.

Elle ne doit rien à l'islam. Et ce n'est pas la présence de l'islam en Andalousie et pas sur tout le territoire espagnol qui aurait servi de catalyseur à sa renaissance non plus. L'Europe est sortie de son Moyen-Âge contrairement à l'islam qui n'est jamais sorti du sien depuis 1441ans depuis que l'Eglise s'est recentrée sur son rôle d'Eglise. L'islam n'y est pas encore et jamais il ne se résoudra à séparer le temporel de l'intemporel, c'est signer son propre arrêt de mort.

Il n'est pas chez lui en Europe. Mais on ne fait rien pour le cantonner à son seul domaine cultuel. On lui laisse les coudées franches pour imposer sa propre vision de l'histoire et son mode de vie au nom de la prééminence de son système de valeurs sur tous les autres.

L'Europe n'a pas à lui dérouler le tapis rouge et à chercher à le ménager. C'est un conquérant et doit être traité sans management ni réserve.

Il faut une Europe décomplexée, forte et unie autour des valeurs communes sinon c'est le glas pour elle.

Ce n'est pas de la haine que de ne pas céder aux desseins hégémoniques de l'islam et ce n'est pas de la haine non plus que de revebdiquer l'identité chrétienne de l'Occident.

L'Occident c'est l'Occident et l'Orient musulman c'est l' Orient musulman

Re: Salem Ben Ammar

Posté : sam. 10 août 2019 10:54
par yacoub
Ennahdha, la charmeuse de serpent
04/08/2019 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Article 12 décembre 2012

Merci Ennahdha pour ce spectacle de jeu de chaises musicales gratos que tu as offert aux paumés tunisiens restés éternels enfants qui faute de manger à leur faim se gavent les neurones grâce à toi.

J’attends le 4ème acte, celui du coup de sirocco qui vaxeffacer la Tunisie de la surface du globe. Au moins on aura plus à se prendre la tête avec tous ces bras cassé.

Tous des cons, on a beau leur dire et répéter que la cible à abattre est l A N C mais rien à y faire, ils préfèrent mordre les leurres d’Ennahdha. Même Hamma est tombé comme un bleu dans le piège d’Ennahdha. Ce connard doit savoir qu’il faut priver l’adversaire de sa base-arrière, mais plutôt que de prendre Ennahdha par derrière là où ça lui fait mal, il lui a offert le sien parce que ça lui fait du bien.

Il n’a pas trouvé mieux à dire qu’il est inadmissible que le nouveau premier sinistre soit issu du gouvernement nahdhaoui.

Re: Salem Ben Ammar

Posté : sam. 10 août 2019 11:10
par yacoub
M. Trump: Arrêtez de jouer au donneur de leçons
08/2019 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Voyez-vous M Trump, les victimes des suprémacistes blancs ont beau être armées mais leurs armes ne leur ont servi à rien alors que vous avez prétendu que si les victimes du Bataclan étaient armées elles seraient encore en vie.

Dans toute l’histoire des tueries de masse aux E. U. on a pas souvenir que leurs auteurs ont abattus ou neutralisés par leurs victimes.

Cessez de jouer au donneur de leçon et de vous faire le défenseur de la cause du port d’armes à feu responsables de plus de 10 000 morts par an chez vous.

Les armes à feu ne sont pas un jouet inoffensif qu’on doit laisser entre les mains des premiers venus.

Vous le reconnaissez vous-même que les tueurs souffrent de troublent mentaux. Un examen psycho-médical s’impose avant la délivrance des licences ainsi qu’un examen périodique pour évaluer leur état de santé mentale.

Je pense aussi qu’il faut cesser de souffler sur la braise de la haine de l’autre, la majorité des victimes d’El Paso et de Dayton sont des Latinos et des noirs. Vous en droit de renvoyer les clandestins chez eux mais pas en les diabolisant.

On a toujours tué aux E. U. au nom de la suprématie blanche il faut bien que ça s’arrête et en tant que dépositaire de l’unité américaine il faut calmer les esprits.

Re: Salem Ben Ammar

Posté : dim. 20 oct. 2019 13:59
par yacoub
La métastase islamiste par Salem Ben Ammar
Là où l'islamisme prend souche, c'est la mort inéluctable de l'environnement humain. Un Tsunami qui balaie tout sur son passage,laissant derrière lui mort et désolation. Il ne faut pas la laisser s'enraciner avant qu'il ne corrompe toutes ces masses désœuvrées et incultes, sans espoir et ni perspectives, sauf une improbable résurrection dans l'au-delà.
Les islamistes ne peuvent sur les terreaux de l'ignorance et du fanatisme, les seuls monde qui à pouvoir transformer ces desesperados de la vie en autant de bombes humaines.
Un déchet radioactif qui se décline en plusieurs variantes du hard du type Al-Qaradhaoui le pape du sunnisme au bling-bling sur le modèle de ce caméléon et adepte du sexe non-consenti de Tarek Ramadhan, petit-fils d'un grand admirateur du Führer nazi,antisémite notoire et obsédé par la renaissance (Ennahdha du Califat), le Reich islamique, aboli par Kamel Atatürk sous la pression conjointe de la France et de la Grande-Bretagne.
Cet agent de la propagande du djihadisme cosmopolite terroriste qui dit le tout et son contraire, qui adapte son langage en fonction de ses interlocuteurs et des circonstances, se voulant l'héritier de la pensée de ce grand père inhumaniste, il est dans la continuité de l'œuvre scélérate de ce grand-père auquel les islamistes tunisiens vouent un véritable culte. Non seulement sa visite est indésirable en tout point de vue mais il faut l'interdire.
Missionné par ses bailleurs de fonds qataris pour faire la promotion de l'islamisme "soft" véhiculé par la secte d’Ennahdha en Tunisie au lourd passé terroriste pourtant qu'elle veut faire passer comme étant un acte de résistance contre le despotisme de Bourguiba. Allant faire croire aux Tunisiens qu'elle est à leur pays ce que les Forces Françaises Libres étaient à la France.
Les premiers bénéficiaires de cette visite qui sera hyper médiatisée seront les islamistes tunisiens.
Cette visite est criminelle et néfaste pour l'identité nationale. Elle ouvre la voie au futur Califat wahhabite.
Ne prenez pas cette visite comme une simple visite de courtoisie, elle est lourde de
sens idéologique et électoraliste. Capable de faire basculer dans l'escarcelle de l'organisation terroriste d'Ennahdha les forces modernistes tunisiennes très sensibles à sa rhétorique de musulman ouvert et en osmose avec son temps. Pire que celle de son compatriote le boucher du Caire Wajdi Ghénim . Il n'y
a pas de parole innocente chez les islamistes. Chaque parole porte en elle les germes du
poison de la théocratie islamique. Liberticide, totalitaire, despotique, raciste, féminicide et
nazie

Re: Salem Ben Ammar

Posté : mar. 22 oct. 2019 10:11
par spin
yacoub a écrit :
dim. 20 oct. 2019 13:59
Un déchet radioactif qui se décline en plusieurs variantes du hard du type Al-Qaradhaoui le pape du sunnisme au bling-bling sur le modèle de ce caméléon et adepte du sexe non-consenti de Tarek Ramadhan, petit-fils d'un grand admirateur du Führer nazi.
Ce grand-père était bien sûr Hassan Al Banna, fondateur de la Fraternité Musulmane en 1928. Il a eu à un moment un jeune lieutenant zélé et efficace du nom de Saïd Ramadan. Il en était tellement content qu'il lui a donné sa fille en mariage, d'où sont nés Tariq et Hani Ramadan.

Leur histoire est racontée bien plus en détail par Ibn Warraq, L'Islam dans le terrorisme islamique (publicité en passant http://bouquinsblog.blog4ever.com/l-isl ... ibn-warraq).

Re: Salem Ben Ammar

Posté : mar. 22 oct. 2019 17:17
par marmhonie
Pourtant un gentil grand-père tel que Hassan Al Banna (grand-père en plus du brave Tariq Ramadan), instituteur émérite de son pays l'Egypte, n'a rien fait de mal dans le fond. Il n'a fait que commander personnellement les assassinats du chef du gouvernement Ahmad Mahir Pacha et d'un juge, le tout en un seul jour ce 8 décembre 1948. Vous ne voulez pas non plus le critiquer parce qu'il a fait assassiner le 28 décembre 1948, le chef du gouvernement Mahmoud an-Nukrashi Pacha. Et la tolérance, qu'est-ce que vous en faites de la tolérance ?

Re: Salem Ben Ammar

Posté : mar. 22 oct. 2019 18:49
par spin
marmhonie a écrit :
mar. 22 oct. 2019 17:17
Pourtant un gentil grand-père tel que Hassan Al Banna (grand-père en plus du brave Tariq Ramadan), instituteur émérite de son pays l'Egypte, n'a rien fait de mal dans le fond. Il n'a fait que commander personnellement les assassinats du chef du gouvernement Ahmad Mahir Pacha et d'un juge, le tout en un seul jour ce 8 décembre 1948. Vous ne voulez pas non plus le critiquer parce qu'il a fait assassiner le 28 décembre 1948, le chef du gouvernement Mahmoud an-Nukrashi Pacha. Et la tolérance, qu'est-ce que vous en faites de la tolérance ?
Il a aussi lancé un jour, en parlant du Mufti Al Husseini : "Un grand accueil doit lui être réservé où qu’il aille, en reconnaissance de ses grands services pour la gloire de l’Islam et des Arabes… Quel héros, quel homme prodigieux ! Nous souhaitons apprendre que la jeunesse arabe, les ministres, les hommes riches, et princes de Palestine, Syrie, Irak, Tunisie, Maroc et Libye seront dignes de ce héros. Oui, ce héros qui a défié un empire et combattu le sionisme, avec l’aide d’Hitler et de l’Allemagne. L’Allemagne et Hitler ne sont plus là, mais Amin Al-Husseini continuera la lutte" (lu chez Ibn Warraq, référence ci-dessus).