L'homosexualité est-elle guérissable ?

Tout ce que vous voulez savoir sur le sexe - sans limite et sans tabou ! ! ! - Interdit aux moins de 16 ans - ! ! !
jacqueline
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1296
Enregistré le : mer. 7 sept. 2005 09:57
Localisation : Paris
Status : Hors ligne

Message non lu par jacqueline » mar. 2 mai 2006 23:32

Dernier message de la page précédente :

Je sens arriver le truc bien SM :lol: :lol:

Vas y dugenou crache la valda qu'on rigole.




GrOuMe
Soldat Virtuel 1ere
Soldat Virtuel 1ere
Messages : 91
Enregistré le : jeu. 27 avr. 2006 08:00
Status : Hors ligne

Message non lu par GrOuMe » mer. 3 mai 2006 01:02

Disciple-du-Christ a écrit :Vous voulez que je balance mes témoignages maintenant ?

Je vois que vous êtes impatient de goûter à la vérité :lol: pourtant j'ai mis des indices tout au long du sujet, et je fus très étonné que personne n'a deviné :lol:
Tu aimes les films de gladiateurs?



jacqueline
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1296
Enregistré le : mer. 7 sept. 2005 09:57
Localisation : Paris
Status : Hors ligne

Message non lu par jacqueline » mer. 3 mai 2006 11:34

ça serait plutôt du genre "9semaines1/2" il te dit qu'il a semé des indices comme les effeuilleuses leur petite culotte.

CA VA ETRE CHAUUUUUUUUD ! MARCEEEEELLLLL

je mets 5 dollars (équatoriens) dans ton caleçon. Tu surencheris GrOume ?



Avatar du membre
privighost
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1863
Enregistré le : lun. 3 oct. 2005 08:00
Status : Hors ligne

Message non lu par privighost » mer. 3 mai 2006 19:35

Maintenant c'est les filles qui mettent de l'argent dans nos sous vetements

:D

Vais me convertir au streap tease :lol:

Bon, alors Disciple, tu accouche de Jesus ou quoi ?


"Dieu c'est pour moi le Pere Noel des adultes"

cedric rozier : 2008


Disciple-du-Christ
Sergent-chef Virtuel
Sergent-chef Virtuel
Messages : 975
Enregistré le : dim. 12 févr. 2006 08:00
Status : Hors ligne

Message non lu par Disciple-du-Christ » mer. 3 mai 2006 19:44

Jésus, mon Sauveur, m'a libéré de l'homosexualité !
Auteur : Bertrand Dominique | lu 59 fois | 0 Commentaires | Version imprimable

Je m'appelle Bertrand Dominique, je suis un homme de 44 ans.

Je veux vous parler d'une personne, non d'une religion ou d'une dénomination ! Une personne qui est, pour moi, la plus importante qui soit. Cette personne s'appelle… JESUS-CHRIST !

MON TEMOIGNAGE DE CONVERSION !

Ce témoignage est pour ceux et celles qui sont plongés dans l'enfer de l'HOMOSEXUALITÉ ! Et cherchent à en sortir, la solution leur sera donnée.

Mais le choix de prendre le remède leur est donné aussi, croire ou refuser de croire. Toi qui est concerné, quand tu auras lu ce témoignage, tu auras le choix.

A- Mon passé en bref

Déjà très jeune ( +/- 10 ans ) mes pensées étaient portées vers l'homosexualité. La pratique de la masturbation avec fantasme homo était déjà fortement pratiquée.

Personne n'a été (à ma connaissance) pour moi un instrument, qui m'a poussé dans ce milieu.

Il y à 3 possibilités de devenir homo (on ne naît pas homo, on le DEVIENT)

A- Petit garçon qui subit des attouchements, voir des viols par des personnes du même sexe !

B- Trouble d'ordre parental, un petit garçon qui n'a pas connu, ou rejeté par son papa.

Cela est reconnu et prouvé par le monde médical, que c'est le PERE qui façonne la personnalité du garçon (et de la fille aussi)

C- Par désir, convoitise, chercher de nouvelles aventures, toucher à quelque chose de nouveau. Il y a des hommes ou femmes, qui n'ont pas eu de problèmes avec leurs parents.

Nous sommes dans une société où le rôle du PERE, sa définition, a été sérieusement mis de côté au nom d'une liberté des sexes (mouvement féministe)

Et malheureusement, nous voyons les résultats, aujourd'hui ! Eclatement des familles, crise dans l'identité de l'homme, dans ce qu'il est et doit être : LE CHEF DE FAMILLE !

L'homme et la femme ont chacun un rôle déterminant ET PARTICULIEREMENT dans le couple et dans leur rôle de père et de mère. Ce que doit faire le père, la mère NE POURRA JAMAIS LE FAIRE MIEUX QUE LE PERE et vice-versa. Cela a été donné par Dieu, notre créateur, chacun a un rôle propre a sa mission. Le rôle du PERE, le rôle de la MERE tous les deux dans l'unité, dans l'amour et la communion d'avec notre PERE céleste. Voilà une famille bénie où le petit garçon trouvera son identité d'homme et de futur père de famille, idem pour la petit fille dans son rôle de femme et de future mère.

J'ai un papa (toujours vivant) mais un papa absent, j'ai grandi dans une famille éclatée (divorce) Quand il venait nous voir (j'ai 2 frères et une sœur), je partais me cacher car j'avais peur de lui. J'aurais tant aimer qu'il me serre dans ses bras ! Je me suis senti rejeté par mon père.

Je me suis enfermé dans mes fantasmes et avec l'âge cela tourna à l'obsession !!

A l'école secondaire, j'eu mon premier rapport avec un partenaire du même sexe.

Cela m'a poussé à aller plus loin, je devenais malade, le sexe était ma drogue.

Puis, pour faire comme tout le monde et pour cacher mon homo, je me suis marié. Mais se fut un échec traumatisant ! De ce mariage une fille est née, L'ENFANT DU CHAOS ! Un mariage rempli de bouteilles de vins, de bières, et de fumées. Un mariage de sexe, car cela était pour moi la priorité des priorités avec en plus une masturbation effrénée. Et bien sûr, je la trompais avec des hommes.

Puis 4 ans après le mariage, un matin ma femme me dit : " VA T'EN ! ". J'étais seul... là dans mon nouveau studio, au 6è étage d'un immeuble. Là, seul, je voyais ma défaite, une vie ratée, par la fenêtre de mon studio, je regardai le vide ... Une pensée de mort entra alors dans mon cœur.

La voie me disait : " TU N'ES QU'UN RATE, DE TOUT FACON C'EST FINI POUR TOI, ALLEZ RECONNAIS QUE TU ES FINI ET VA ! JETTE TOI ET TU AURAS LA PAIX " MAIS DIEU VEILLAIT !

C- Ma conversion

Puis, comme un coup de tonnerre, une autre voix se fit entendre dans mon cœur : " PENSE AU DIEU DE TA MERE ! "

Tout de suite, je compris que cette voix était celle de ce Dieu que ma mère priait dans ma jeunesse.

Oui ma mère était chrétienne, mais moi, j'en avais rien à faire de son Dieu, mais ses prières ont porté des fruits 10 ans après sa mort. Merci maman !

C'était en mars 92, après avoir entendu cette voix dans mon cœur, des flots de larmes coulaient de mes yeux et je criais a ce Dieu : " TOI LA HAUT ! SI TU EXISTES ALORS VIENS CAR MOI JE VAIS ME TUER ! ". 30 minutes après ce cri profond de mon cœur déchiré, on frappa à ma porte !

C'était la voisine du 5è étage, je la connaissais comme étant une cartomancienne. Elle me dit de venir chez elle car mon ex-femme était au bout de son téléphone ! Je descendis et parla violemment à ma femme, puis je raccrochais ... et à l'instant où j'ai voulu quitter l'appartement de cette dame, elle me demanda : " VEUX-TU UNE TASSE DE CAFE ? "... Mais, je lui dis que les cartes, le pendule, non, j'avais déjà donné ! Elle me dit : " Non ! Je me suis convertie ! "

- " Ah ! TJ, NON ! "

Elle me rassura : "Non je suis évangéliste ( protestante) ", là je fus rassuré, car ma mère était de confession évangéliste. Pendant 5 heures (de 19h00 a 24h00), elle me parla de la Bible, de Jésus-Christ : homme mort à la croix pour me racheter de mes péchés et me donner, dans une communion avec Lui, une vie nouvelle. Elle n'était pas cartomancienne. Moi de mon côté, j'argumentais et me moquais de sa croyance. Mais, dans mon studio, à minuit, se fut la révélation, je ne savais pas ce qui se passait mais je fus poussé à me mettre à genoux et à implorer le pardon de mes péchés, je pleurais abondamment.

Le lendemain, après une nuit douce, j'étais dans une joie fantastique, étrange... J'ai couru voir la voisine du 5è étage, je lui ai dit : " JE SUIS SAUVE ! " Je le savais, Dieu par son Fils Jésus, m'avait pardonné de toutes mes fautes.

D- Maintenant

Cela fait 10 ans que j'ai donné ma vie au Seigneur Jésus, cela n'a pas été facile tout les jours car les tentations : la masturbation, l'alcool revenaient souvent, mais dans mes chutes, j'ai appris a connaître l'amour d'un PERE que je n'ai pas connu.

" Papa qui est dans les cieux, je t'aime, je t'aime, je t'aime ! Merci pour Jésus mon grand frère, merci grand frère pour ce que tu as fait à la croix pour moi ! Merci pour ton Esprit Saint qui me conduit, me transforme, jour après jour ! "

Dieu me montre encore des choses à changer : OK PAPA ! AIDES-MOI DANS TA GRACE A CHANGER !

Chaque jour je deviens un HOMME UN VRAI AVEC UNE IDENTITE !

Il y a une profonde restauration de mon propre cœur et une nouvelle relation avec les gens qui m'entourent et avec ma fille, qui a 13 ans maintenant.

Voilà mon histoire, je pourrais encore écrire plusieurs pages mais l'essentiel a été dit.
TOI AUSSI SI TU LE VEUX, TU PEUX VIVRE UNE VIE NOUVELLE ET RETROUVER TA VRAIE IDENTITE D'HOMME QUE TU NE PEUX TROUVER QU'EN JESUS-CHRIST.

" JE SUIS LE CHEMIN, LA VERITE, LA VIE " a dit Jésus, Lui seul te donnera une vraie identité si tu l'acceptes comme ton Sauveur et Seigneur.

Ta vie peut changer, et maintenant, si tu le veux!

source: http://nycodem.net/nycolecture/index.ph ... gnageID=14

MON TÉMOIGNAGE
--------------------------------------------------------------------------------



Je vais vous raconter l’histoire de ma vie. Je souhaite qu’elle puisse aider d’autres personnes qui comme moi ont un jour trouvé l’amour de Dieu et ont choisi de vivre pour lui à tout prix, et ce, indépendamment de ce que Dieu leur demandait d'abandonner.



Mon histoire commence il y a environ 35 ans. Je suis né dans une famille typiquement Québécoise. Je suis le deuxième d’une famille de trois garçons. Mon enfance a été marquée par une vie de famille agréable ou les bonheurs succédaient les peines et ou le manque de moyen financier prenait une grande place. Par contre, mes parents ont toujours su nous donner tout ce dont nous avions besoin et même au-delà dans un contexte ou le manque d’argent était omniprésent. Étant très jeune, environ vers l’âge de 10 ans, j’ai eu quelques contactes sexuels avec des jeunes gerçons de mon âge. Au cours de ces activités, une chose m’inquiétait, c’était que j’aimais cela. Pour moi ce n’était pas un jeu sans conséquence car je sentais que dans mon esprit des sillons se traçaient. Par contre, ce que je ne savais pas à l’époque, ces que ces sillons allaient diriger tout le reste de ma vie. Ici, je dois dire que ces sentiments n’étaient qu’une résultante de ce que je vivais intérieurement, c’est à dire une blessure profonde en ce qui concerne mon identité propre. J’étais un garçon mais j’aimais les autres garçons.



Par la suite, je suis devenu adolescent et cette réalité me hantait de plus en plus. J’avais des amis mais personne à qui je pouvais parler de ce que je ressentais pour eux. J’ai donc vécu une adolescence plutôt perturbée. En fait, comme j’étais plutôt un beau garçon, j’avais des offres de la part des filles mais comme je ne ressentais rien pour elles, je devais tous faire pour éviter qu’elles s’accrochent à moi. Je préférais de beaucoup la présence de mes amis. Pour leur part, eux ne comprenaient pas pourquoi je ne voulais pas de ces filles, et je devais inventer toutes sortes de choses. Inévitablement, le moment est venu ou j’ai eu mes premiers rapports sexuels avec une fille. Cela s’est bien passé, mais je savais que je ne pouvais pas lui donner ce qu’elle attendait de moi. Cette femme avait commencé à étudier avec les témoins de Jéhovah et nous nous sommes donc laissé dans de bon terme.



Comme suite à cette expérience, j’ai choisi de partir vivre ma vraie vie. J'ai eu une éducation dans un milieu Catholique et je croyais en Dieu. Cependant, je savais dans mon fort intérieur que le style de vie homosexuel était contraire à ce que Dieu me demandait. À ce moment, j’ai décidé que puisque Dieu avait permis cela dans ma vie, et que malgré le fait que je priais, il ne répondait pas, j’ai décidé de cesser de le prier et de vivre ma vie comme bon me semblait. À ce moment, j’ai rencontré une femme dans mon milieu de travail qui fréquentait le milieu gai de ma ville. Je lui ai demandé de m’accompagné afin que je puisse y aller pour une première fois. C’est ce qui c’est passé. Une fois dans le milieu, je n’ai eu aucune peine à rencontrer des hommes avec qui j’ai eu des relations sexuelles. Après quelque temps de ce jeu, j’ai rencontré quelqu’un avec qui je suis tombé en amour. Nous sommes allés vivre ensemble et j’ai dit à ma famille et à mon entourage que j’étais gai et que je vivrais ma vie ainsi. Ma relation avec mon chum a rapidement tourné au vinaigre. Au cours de cette période, nous avons consommé beaucoup de drogue et nous sortions à tous les soirs dans les clubs et dans les bars. Ce que je croyais être la vraie vie, est devenu petit à petit un enfer. De plus, je réalisais qu’en moi il y avait une partie de moi qui étais morte et lorsque je tentais d’en parler, les gens me prenaient pour quelqu’un de dérangé. Je disais qu’en moi il y avait un cadavre que je trainait et que je ne savais quoi faire pour le faire vivre ou tout simplement m’en débarasser.



Finalement, un soir ou la situation n’allait plus du tout avec mon chum, celui-ci était sorti et je suis monté à la chambre avec la ferme intention d’en finir avec ma vie. J’avais tout essayé et rien n’y faisait, j’étais découragé et celui à qui j’avais tout donné se lassait de moi et me laissait derrière lui. Alors, je suis monté à la chambre et me suis assis sur le lit et me suis mit à pleurer. La douleur emplissait mon cœur, le vide m’habitait et je sentais toujours qu’une partie de moi était morte. C’est à ce moment que j’ai osé crié à Dieu en lui demandant de faire quelque chose sinon ma vie se terminerait ce même soir. À ce moment précis, j’ai senti la présence de Dieu entré dans ma chambre, m’envahir et mettre en moi un sentiment que je ne connaissais pas ou en fais que j’avais oublié. Ce même soir, avant que je n’ais eu le temps de réfléchir, le Saint-Esprit me convaint de péché, de justice et de jugement. Je suis alors tombé sur mes genoux et je lui ai demandé pardon pour mes péchés. A ce moment précis, quelque chose d’incroyable s’est produit. Ce cadavre que je sentais en moi depuis quelques années, s’est remis à vivre, et sans même avoir des mots pour expliquer ce qui m’arrivait, je vivais la nouvelle naissance.



Cette situation ne fut pas sans conséquences, je suis retourné chez mes parents pour leur raconter ce qui c'était passé. À ma grande surprise, les gens de ma famille ont accepté le Seigneur et mon frère qui avait déjà été à une église pentecôtistes m’a demandé d’y allé avec lui. C’est ce que j’ai fait et c’est là que j’ai commencé à vivre ma nouvelle vie. Cette situation ne faisait pas de moi un hétérosexuel pour autant, et j’ai commencé une lutte contre cette ancienne nature et toutes les tentations qui l’accompagnent.



Pendant plusieurs années, j’ai lutté, pleuré et prié que Dieu me libère mais, la seule réponse que j’ai eue est : ¨C’est dans l’attente que je te guéris¨. Les années ont passé et au travers de ma vie, de mes luttes et de mes combats, le Seigneur à fait des choses merveilleuses. Des ami(es)s ont traversés(es) ma vie et Dieu a utilisé chacun d’eux d’une façon particulière pour m’aider à cheminer.



Enfin, il vint un temps ou j’ai rencontré une femme qui à su comprendre ma situation et qui à su m’aimer tel que j’étais sans attendre de moi que je sois quelqu’un d’autre. Nous nous sommes fréquenté et nous nous sommes marié. De ce mariage, deux beaux garçons sont nés. Encore actuellement, le Seigneur me dirige et m’aide à cheminer dans cette vie qu’il nous donne, ce n’est pas toujours facile, mais le Seigneur nous accompagne et nous donne ce dont nous avons besoin pour faire face aux situations. Je sais que le Seigneur va m’utiliser en son temps pour aider d’autres frères ou sœurs à sortir de cette vie de mort. En attendant, il continue de me conduire toujours plus loin sur les chemins de la délivrance. Dernièrement, un frère de l’église est venu me voir pour me dire que le Seigneur lui avait montré par le biais d’un rêve que j’étais un ex-homosexuel et qu’il lui avait montré de quelle façon il voulait opérer en moi pour me libérer. Je l’ai accueilli et j’ai commencé un processus thérapeutique avec lui. Cette situation était une réponse à mes prières et m’a permis de cheminer et d’avancer encore plus loin dans le chemin de la délivrance



Alors, je veux dire Gloire à Dieu pour ce qu’Il fait dans nos vies et que tous ceux qui vivent des difficultés de cette nature sachent que Dieu ne les a pas oubliés, mais qu’il prépare des gens qui vont pouvoir les accompagner dans leur cheminement et les supporté dans leur processus de délivrance.



Que Dieu vous bénisse et si vous voulez communiquer avec moi, je vous laisse mon adresse internet, il me fera plaisir de vous répondre.

source: http://temoignages.online.fr/texte/temo ... oignage=34

Délivrée du lesbianisme
par Véronique



Quelques jours plus tard, je commençais à me rendre compte que je ne voyais plus les choses comme avant : et là je compris le mystère




Je veux raconter cette partie de ma vie et la rendre disponible pour tout ceux et celles qui ont pensé un jour vouloir abandonner l’homosexualité.

À toi qui vis des questionnements, je veux te dire que Dieu t’offre une autre voie, cette voie t’amènera dans ta véritable destinée. Peut-être diras-tu : " Je ne crois pas en Dieu, et il est impossible pour moi de changer " ; avant d’en déduire quoique ce soit, écoute bien ceci, la Bible dit :

" ...il n’y aura plus ni homme ni femme dans la vie future avec Dieu. " Galates 3/28.

Prends le temps de lire ces lignes que j’ai écrites pour toi !

D’aussi loin que je puisse me souvenir dans mon enfance, la présence et l’attirance vers des femmes m’a toujours dérangée. Si j’essaie de te donner l’état de mon âme dans lequel cela m’amenait je te dirais que toute ma vie il m’a manqué comme une pièce de puzzle dans mon être. C’est avec les larmes que j’écris ces mots en pensant à toutes les souffrances que j’ai portées toutes ces années et que toi aussi tu portes certainement.

Je ne te raconterai pas les détails sexuels de ma vie, cela serait inutile ; cependant il est essentiel de préciser que le désir de conquête, l’amour de la séduction rôdait et me laissait souvent déçue, insatisfaite. Cette façon de voir la vie m’a conduite à accepter la solution de vivre l’homosexualité et, entre seize ans à trente trois ans, j’ai vécu trois relations de couple. Une a duré sept ans, une autre quatre ans et la dernière trois ans.

J’étais une personne assez sérieuse en amour ; la fidélité était primordiale dans mes relations. Une chose était étrange ; dans les trois relations de couple, ma copine et moi nous avions des amies supposément correctes, on se recevait amicalement à des repas à tour de rôle mais un fait s’est toujours manifesté pendant nos rencontres amicales, si ce n’était pas elle qui se faisait séduire, c’était moi.

Et le pire c’est que nous trouvions ça comique, jusqu’au moment où l’une ou l’autre s'est retrouvée dans l’infidélité.

Au-dedans de moi, je me questionnais, je voulais tellement être heureuse, réaliser mes désirs ; j’avais pourtant accepté mon homosexualité, mais au-dedans de moi, un sentiment particulier m’habitait ; c’était comme si mon esprit était celui d’un homme vivant dans le corps d’une femme.
Je me suis mis à faire des analyses de cet état d’âme dans divers livres traitant de l’homosexualité. Mais cela ne me satisfaisait pas vraiment.
Je suis restée plusieurs années sur ces questionnements et je voyais bien que quelque chose n’allait pas au plus profond de mon âme et j’aimais mieux ne pas trop interroger Dieu.

Au niveau religion, je n’étais pas une personne pratiquante mais je croyais en un Dieu universel. Ce Dieu, je ne voyais vraiment pas comment il pouvait m’aider, cela m’attristait.

Une de mes sœurs avec qui j’étais assez ouverte m’avait donnée une Bible dans les années 70. Ce livre était pour moi comme un porte-bonheur. Quand j’allais en voyage je l’apportais dans ma valise, rien de plus, j’avais peur de ce qu’il contenait.

En 1985, un de mes frères est venu nous visiter ma conjointe et moi, à cette époque là, lui et son épouse faisaient une démarche spirituelle et ils voulaient me raconter comment ils avaient trouver la vérité dans la Bible.

Je les ai écouté par politesse ; eux, ils étaient tout emballés de leurs trouvailles, ils me parlaient d’une vie éternelle après la mort, d’être sauvé, et de libération. Ils me disaient qu’ils prieraient pour moi, et ma conjointe. Je n’étais pas d’accord, car cela laissait sous-entendre que je devais changer de vie et j’étais vraiment furieuse contre eux.

Cependant, suite à cette visite, je commençais une recherche personnelle, et je me suis retrouvée avec un gros fardeau : j’étais perdue. Et là je me mis à fouiller dans le Bible pour me prouver qu’après tout Dieu devait bien accepter ça. Mais tout était mystère. Je lisais que Jésus dans sa mission sur cette terre avertissait de se repentir sinon nous allions tous sans exception mourir dans nos péchés ; et là dans ma chambre, je me suis mis à parler à Dieu sur un TON EFFRONTÉ, je lui ai dit que je ne pouvais pas me changer, c’était impossible, je pleurais et je lui criais que S'IL VOULAIT QUE JE CHANGE, C’ETAIT A LUI DE LE FAIRE. J’étais très furieuse contre Dieu. J'avaiss vidé mon cœur, et cela m’avait fait du bien.

Quelques jours plus tard, je commençais à me rendre compte que je ne voyais plus les choses comme avant : et là je compris le mystère :

SI QUELQU’UN EST EN CHRIST IL EST UNE NOUVELLE CRÉATURE, LES CHOSES ANCIENNES SONT PASSÉES ; VOICI TOUTES CHOSES SONT DEVENUS NOUVELLES.

Le Seigneur avait entendu ma plainte, Dieu m’offrait une vie nouvelle. J’ai continué à lire dans les évangiles surtout celui de Jean.
J’ai vu combien Jésus avait tout donner de lui-même pour nous sauver, qu’Il nous aimait tant, et cette parole :

" … je ne te condamne pas moi non plus, va et ne pèche plus. "

Cette parole me toucha droit au cœur. Son Amour m’a saisie et je Lui ai demandé pardon. Alors une paix qui surpasse toute intelligence m’a envahie, cette paix personne ne peut me l’enlever, j’ai l’assurance que rien ne peut me séparer DE L’AMOUR DE CHRIST.

Dieu a un plan pour chaque personne. Si tu te sens à part, que tu aimerais changer et que tu penses que c’est impossible, Dieu est le Dieu de l’impossible.

Jésus a besoin de personnes comme toi (mise à part).

Il t’aime et te veut LIBRE.

Il a le pouvoir de TRANSFORMER quiconque vient à LUI.

Veux–tu faire cette expérience ? Écris-moi !

source: www.bethel-fr.com/afficher_texte.php?id=1035.14



Y en a encore d'autres témoignages comme ceux-ci, il suffit de chercher sur internet. Certains même ont écrit des livres.


Voilà, c'est sans doute mon dernier message ici, sur ce forum. Je préfère partir avant de péter les plombs comme Vimana. Il y a trop de SOUS-MERDES qui squattent ici, elles se reconnaitront . Leurs posts suent la haine à pleine goutte. Je vais me reposer, je retourne dans mon forum de chrétiens, lieu d'amour et de paix.
Peut-être que je repasserais un de ces jours si je veux voir des trous du cul.


Adieu.



GrOuMe
Soldat Virtuel 1ere
Soldat Virtuel 1ere
Messages : 91
Enregistré le : jeu. 27 avr. 2006 08:00
Status : Hors ligne

Message non lu par GrOuMe » mer. 3 mai 2006 20:55

hahahahaha des témoignages d'allumés, on en trouve à la pelle ! hahaha quel crédit ; ces preuves!

Pries pour que Jesus , ton sauveur, te sauve de ton fanatisme d'abruti :D

A dieu, pour peu qu'il existe et soit chrétiens va!

:D



Disciple-du-Christ
Sergent-chef Virtuel
Sergent-chef Virtuel
Messages : 975
Enregistré le : dim. 12 févr. 2006 08:00
Status : Hors ligne

Message non lu par Disciple-du-Christ » mer. 3 mai 2006 21:36

groume a écrit :hahahahaha des témoignages d'allumés, on en trouve à la pelle ! hahaha quel crédit ; ces preuves!

Pries pour que Jesus , ton sauveur, te sauve de ton fanatisme d'abruti

A dieu, pour peu qu'il existe et soit chrétiens va!
Y a pas que l'odeure du trou du cul de petitemerdehassane qui m'a attiré ici mais y a aussi l'odeure de ton gland moisi, mangé par les vers.

Petite sous-merde, j'étais sûr qu'un gros enculé comme toi ne croirait pas à ce que j'ai mis. Dommage pour toi, bouffon, parce que c'est vrai.

En fait, je repasserai ici de temps en temps, juste pour voir dans quel état de décomposition est ton gluant puant qui infecte la merde.



GrOuMe
Soldat Virtuel 1ere
Soldat Virtuel 1ere
Messages : 91
Enregistré le : jeu. 27 avr. 2006 08:00
Status : Hors ligne

Message non lu par GrOuMe » mer. 3 mai 2006 21:41

hahahaha et il revient poster maladivement, t'es accroc à ce forum hein? Tu devais pas te casser? "Adieu" ça veut dire quoi pour toi ? Hahahaha
T'aimes ça qu'on te chie dans la gueule ? hahahaha pervers maso va !

C'est pas toi qui citait un psaume sur l'insulte? HAHAHAH PAUVRE CON :lol:

Calme toi, tout celà n'est qu'internet, ça prends beaucoup trop d'importance dans ta petite vie (est elle si vide? ) hahahaha :D

Tout y est : les insultes, les fautes d'ortographes ; preuves d'un enervement cyclique, tu transpires en plus non ? Hahahaha allez va, va pleurer dans la bure de tes amis chrétiens intégristes pauvre con hahahahaha



Disciple-du-Christ
Sergent-chef Virtuel
Sergent-chef Virtuel
Messages : 975
Enregistré le : dim. 12 févr. 2006 08:00
Status : Hors ligne

Message non lu par Disciple-du-Christ » mer. 3 mai 2006 22:00

@ groume



C'est bien qu'une quiche comme toi vienne sur ce forum. Au moins, je peux me défouler et rire un bon coup.

A part écrire:
Hahahaha
hahahaha
HAHAHAH
hahahaha
Hahahaha
hahahahaha
tu sais pas dire grand chose d'autre, petit trou du cul.

Va désinfecter ton gland, grosse merde ambulante.



GrOuMe
Soldat Virtuel 1ere
Soldat Virtuel 1ere
Messages : 91
Enregistré le : jeu. 27 avr. 2006 08:00
Status : Hors ligne

Message non lu par GrOuMe » mer. 3 mai 2006 22:18

allons DDC, tu es un chrétien, ( ? ) aime ton prochain , ne l'insulte pas comme un gamin boudeur et véxé :D


( HAHAHAHAHAHAHAHAHA ) :D



Avatar du membre
privighost
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1863
Enregistré le : lun. 3 oct. 2005 08:00
Status : Hors ligne

Message non lu par privighost » mer. 3 mai 2006 22:42

Muahahahahah Disciple :lol:
Je me suis dis, il va pas oser mettre un truc du genre, ben si :roll:

Raf, avait raison loooooooooooooool


"Dieu c'est pour moi le Pere Noel des adultes"

cedric rozier : 2008

Disciple-du-Christ
Sergent-chef Virtuel
Sergent-chef Virtuel
Messages : 975
Enregistré le : dim. 12 févr. 2006 08:00
Status : Hors ligne

Message non lu par Disciple-du-Christ » mer. 3 mai 2006 22:51

privighost a écrit :Muahahahahah Disciple
Je me suis dis, il va pas oser mettre un truc du genre, ben si

Raf, avait raison loooooooooooooool
Putain, vlà, maintenant ce con de privighost.
T'es trop saoulant mec, Vimana te l'avait déjà dit, fainéant de la caboche !
Tes posts sont d'une banalité, putain, on a envie de se tirer une balle !
Retourne mettre ton nez dans tes merdes philosophiques et psychiatrique.
Tu veux faire ami ami avec tout le monde, trou du cul, c'est parce que t'as pas d'ami.
T'es tellement dans le désespoire, que tu serais prêt tailler une pipe à raf pour qu'il devienne ton ami.
36 15 g pa dami, tu connais ? Alors, essayes çà, sale fiotte.



jacqueline
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1296
Enregistré le : mer. 7 sept. 2005 09:57
Localisation : Paris
Status : Hors ligne

Message non lu par jacqueline » mer. 3 mai 2006 23:14

Disciple-du-Christ a écrit :Tes posts sont d'une banalité, putain, on a envie de se tirer une balle !
Mais n'hésite pas ... faut pas rester avec des envies refoulées c'est pire après.
Disciple-du-Christ a écrit :36 15 g pa dami, tu connais ? Alors, essayes çà, sale fiotte
il est bien ce site ? raconte.



GrOuMe
Soldat Virtuel 1ere
Soldat Virtuel 1ere
Messages : 91
Enregistré le : jeu. 27 avr. 2006 08:00
Status : Hors ligne

Message non lu par GrOuMe » jeu. 4 mai 2006 01:03

C'etait si facile.
J'ai réussis à faire tomber le masque de DDC en 2 jours : un homophobe, con , ignorant de son propre dogme, fanatique et insultant, vexable au possible et vexé -pour le coup- .

Grande réussite , bientot sur vos écrans (mais c'etait facile)

Point positif : il a promis de dégager .
Point négatif : ces gens là n'ont pas de paroles.

Celà dit, c'est une vraie Xbox ambulante ce type, qu'il reste :D



GrOuMe
Soldat Virtuel 1ere
Soldat Virtuel 1ere
Messages : 91
Enregistré le : jeu. 27 avr. 2006 08:00
Status : Hors ligne

Message non lu par GrOuMe » jeu. 4 mai 2006 01:03

Disciple-du-Christ a écrit :
on a envie de se tirer une balle !
.

PAS CHICHE :D



Disciple-du-Christ
Sergent-chef Virtuel
Sergent-chef Virtuel
Messages : 975
Enregistré le : dim. 12 févr. 2006 08:00
Status : Hors ligne

Message non lu par Disciple-du-Christ » jeu. 4 mai 2006 12:11

@ toi le groume

Y a trop de cons sur ce forum, (t'en fait parti :wink: ) c'est plus pareil qu'avant, donc je viens ici pour m'amuser.
Mais t'inquiètes pas, je vais squatter un autre site où il y a des chrétiens, des athées, des juifs et tous ensemble on pourra chier sur toutes les merdes islamiques main dans la main.

Je te souhaites bonne continuation petit trou du cul avec toutes tes autres merdes d'amis qui sont sur ce forum.




Répondre