contre «le mariage pour tous» continue

Tout ce que vous voulez savoir sur le sexe - sans limite et sans tabou ! ! ! - Interdit aux moins de 16 ans - ! ! !
Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21013
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

contre «le mariage pour tous» continue

Message non lu par yacoub » jeu. 16 janv. 2014 13:39

  • SOCIETE – Le mouvement qui s’était mobilisé contre «le mariage pour tous» appelle à deux rassemblements à Paris et Lyon le 2 février...

    Une affiche montre deux enfants face à un énorme escargot –animal connu pour être hermaphrodite. Une autre représente la silhouette d’un garçon habillé en chevalier et d’une fille avec un déguisement de fée, tous deux clamant «pas touche à nos stéréotypes de genre». Les visuels, dévoilés mardi par La Manif pour tous pour annoncer des rassemblements le 2 février, ont provoqué une déferlante de réactions, entre indignation et railleries. Et ont assuré une publicité inespérée au mouvement, qui n’entend pas ranger les armes en 2014.

    Au lendemain de ce flot de commentaires sur ses affiches, Ludovine de La Rochère, la présidente de La Manif pour tous, plaide pour «l’humour». «Il y a une petite part de provocation», reconnaît-elle, «mais on voulait attirer l’attention sur des questions de fond». Ces questions, selon elle, sont celles engendrées par différents projets gouvernementaux, sur la famille ou l’égalité entre hommes et femmes.
    «L’égalité des genres, un vrai sujet»

    Au coeur des récriminations, figure la vaporeuse «théorie du genre» que le gouvernement est suspecté de vouloir inculquer aux élèves dès le plus jeune âge. «L’égalité des sexes, c’est un vrai sujet, mais elle ne se fait pas en gommant les différences», juge Ludovine de La Rochère, qui pointe en particulier les «ABCD de l’égalité» expérimentés dans plusieurs académies.

    >> L'école, nouveau terrain de bataille des anti-mariage pour tous

    Une critique à laquelle Vincent Peillon, le ministre de l’Education nationale, a répondu lors d’une visite lundi dans une école de Villeurbanne (Rhône), qui a mis en place ce dispositif. Selon lui, «il ne s'agit pas de dire que nous nions les différences, c'est tout le contraire, nous les respectons». Son ministère et celui des Droits des femmes souhaitent, à l’aide de ce programme, faire «prendre conscience des attitudes liées aux préjugés».

    L’explication ne convainc pas ceux qui, hier, défilaient contre le «mariage pour tous» et qui se sont trouvé de nouveaux combats. La loi Famille, soupçonnée notamment d’organiser la «multiparentalité» en créant «un statut du beau-parent», fait partie de ceux-là, comme la PMA, pourtant reportée, ou la GPA, interdite en France, mais contre laquelle «François Hollande devrait s’engager», énumère la présidente de La Manif pour tous. «Nous voulons alerter, et ne pas nous laisser berner», prévient-elle. Le mouvement précise qu’avec deux rassemblements à Paris et Lyon, la mobilisation du 2 février ne «sera pas nationale». Mais que des appels ont aussi été lancés pour des manifestations le même jour à Rome, Madrid, Varsovie, Bruxelles et Bucarest.
Image




Avatar du membre
fallenRaziel
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2324
Enregistré le : ven. 28 juin 2013 10:22
Contact :
Status : Hors ligne

Re: contre «le mariage pour tous» continue

Message non lu par fallenRaziel » jeu. 16 janv. 2014 13:57

On a pas fini d'entendre parler des limités du bulbe...


« Le christianisme devient sanguinaire en s'éloignant de ses textes, là où l'islam le devient en se rapprochant des siens »
"Si un dieu est disposé à empêcher le mal mais qu’il n’en est pas capable, alors il n’est pas tout puissant.
S’il en est capable mais qu’il n’est pas disposé à le faire, alors il est malveillant.
S’il n’en est pas capable ni disposé à le faire, pourquoi l’appelle-t-on un dieu ?"

"Si vous entendez parler un jour d'un homme qui a une case en moins et à qui Dieu parle dans son bain, c'est que je lui ai parlé... ou alors, c'est qu'il a un peu disjoncté." Le Métatron, Dogma.
"Soyons très clairs : Dieu parle. C'est plutôt votre structure physiologique qui ne pourrait pas résister à l'incroyable puissance vocale de Notre Seigneur. Si lui il essayait de vous parler, votre âme et votre coeur exploseraient sur-le-champ ; il nous a fallu cinq Adams pour en arriver à cette conclusion." Le Métatron, Dogma.
Image

Avatar du membre
Agape
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1333
Enregistré le : mer. 11 déc. 2013 19:25
Status : Hors ligne

Re: contre «le mariage pour tous» continue

Message non lu par Agape » jeu. 16 janv. 2014 14:13

Et donc si t'as pas envie de te déguiser en chevalier quand tu es petit, tu deviens quoi? Un monstre?

D'ailleurs, ces putains de stéréotypes on les retrouve jusque sur les MMO, j'ai encore eu le coup sur Aura Kingdom hier soir.

- "C'est quoi ta classe?"
- "Barde, Harpe si tu préfères"
- "MDR sé lé filles qui soignent"

=> "trouve toi une fille pour soigner ton cul de tank en papier chiotte alors" => quitter le groupe.

... et d'une manière générale les healers sont plutôt joués par des femmes, effectivement. Alors que les mecs jouent plutôt des classes corps-à-corps. "TAPAY avec mon épée trololo"
Et on ne peut pas dire que les développeurs nous aident grandement avec les animations des Bardes en mode petits cœurs et compagnie.

Je n'arrive pas à comprendre ça. Au Japon, il y a quelques années, il y avait même un projet de loi destiné à empêcher que les joueurs puissent jouer des avatars féminins et vice versa. :roll:


« Il importe peu de descendre du singe ; l'essentiel est de ne pas y remonter. » R. Wagner

Avatar du membre
BarbieTurik
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 5926
Enregistré le : lun. 15 juil. 2013 16:49
Localisation : Raxacoricofallapatorius
Status : Hors ligne

Re: contre «le mariage pour tous» continue

Message non lu par BarbieTurik » jeu. 16 janv. 2014 14:21

Ces bandes de bouffons attardés auront beau brailler dans la rue, le mariage pour tous est là et il ne bougera pas.




Répondre