Page 1 sur 1

Mélenchon

Posté : dim. 10 nov. 2019 06:10
par Georges
Image

Re: Mélenchon

Posté : dim. 10 nov. 2019 22:09
par marmhonie
Oh que c'est terriblement vrai !
Dans cette marche, il n'y a pas eu de place pour les familles des victimes françaises tombées sous la folie islamiste.
Merci Georges de rappeler dignement l'amnésie qui frappa cette étrange marche suréaliste.
Curieusement cette marche ne fut pas matraquée par les corps de police comme pour les gilets jaunes depuis un an exactement.
Les merdias ont également fait un matraquage prosélyte en l'honneur de cette marche.
Macron se croit certain d'être élu de nouveau en 2022.
Rien n'est moins sûr.
A force de prendre les français pour des moutons, qui nous dit que cette médiatisation à outrance n'est pas une grave erreur de communication ?

Re: Mélenchon

Posté : lun. 11 nov. 2019 03:47
par Georges
Melenchon compte sur les voix mahométanes pour l'emporter en 2022, il ignore le nombre d'apostats de l'islam qu'il a offensé et humiliés


Marche contre l'islamophobie: Mélenchon explique sa participation



Une conférence de presse et de nombreux tweets. Voilà comment Jean-Luc Mélenchon a justifié sa présence dans le cortège de la manifestation contre l'islamophobie qui s'est élancée, samedi 10 novembre vers 14 h, entre la gare du Nord et la place de la Nation.

Comme il l'avait annoncé lors de sa conférence de presse, le chef de file de La France insoumise (LFI) marche contre l'islamophobie ce dimanche 10 novembre. Pour Jean-Luc Mélenchon, le message véhiculé par la manifestation est plus important que les personnes qui y participent. Certaines, réputées proches des Frères musulmans, font en effet polémique. Pour Marine Le Pen, leader du Rassemblement national (RN), ça ne fait pas un pli : Jean-Luc Mélenchon avance « main dans la main avec les islamistes », comme « tout ceux qui vont se rendre à cette manifestation ». Un avis qui puise son essence dans la participation de certaines associations à la manifestation.
Le PS s'est désolidarisé

Avant de battre le pavé, Jean-Luc Mélenchon a multiplié les explications quant à son choix de manifester ce dimanche. Il a, notamment, expliqué que « La France a une longue histoire de guerres de religions. Elles ont donné lieu à des persécutions contre les juifs et contre les protestants. À chaque génération, il faut être vigilant et venir en soutien à ceux qui sont menacés ». Le leader de LFI, abandonné par les députés François Ruffin et Adrien Quatennens, a également déclaré « que pour tel ou tel qui participe à la marche, on veut discréditer la cause qu'elle porte. Lors de la marche après l'assassinat de Mireille Knoll, il y avait Marine Le Pen. Et nous en avons, nous, été expulsés par la ligue de défense juive ».

Image

Re: Mélenchon

Posté : lun. 11 nov. 2019 07:27
par spin

Re: Mélenchon

Posté : mar. 12 nov. 2019 03:50
par Georges

Libération
Pourquoi le cri «Allahu akbar» a-t-il été scandé pendant la marche contre l'islamophobie ?
Pourquoi le cri «Allahu akbar» a-t-il été scandé pendant la marche contre l'islamophobie ?
Par Jacques Pezet 10 novembre 2019 à 18:31
Marwan Muhammad lors de la manifestation parisienne, le 10 novembre. Capture d'écran Twitter
Le statisticien Marwan Muhammad, ancien directeur du CCIF, explique avoir fait scander l'acclamation par la foule pour qu'ils montrent qu'ils sont «fiers d'être musulmans et français».

Question posée par Nicolas Mourcel le 10/11/2019

Bonjour,

Sur une vidéo filmée lors de la marche contre l'islamophobie, qui se tenait ce dimanche 10 novembre à Paris, on peut effectivement voir le statisticien et ancien directeur du CCIF, Marwan Muhammad debout sur une camionnette scander «Allahu Akbar» devant une foule de manifestants, qui reprennent l'expression en choeur. Il se tient à côté du journaliste Taha Bouhafs, un des initiateurs de la manifestation, en veste bleue. La vidéo a depuis été partagée par les comptes de personnalités politiques du Rassemblement national qui dénoncent une «marche islamiste».

Dans cette vidéo de 31 secondes, on peut voir que Marwan Muhammad fait scander la foule lorsqu'il déclare: «On dit "Allahu Akbar" parce qu'on est fier d'être musulmans et d'être citoyens français.» La foule crie. «On dit "Allahu Akbar" car on en a marre que des médias fassent passer cette expression religieuse pour une expression de guerre.» La foule crie à nouveau.

Contacté par CheckNews, Marwan Muhammad raconte que la scène a eu lieu avant d'arriver sur la place de la République, au milieu de la manifestation, sur le boulevard de Magenta: «On me demande de monter sur le camion pour faire crier des slogans aux manifestants. Et pour commencer je leur dis Salam aleykoum, [une formule de salution en arabe qui signifie « que la paix soit sur vous »;ndlr]. J'explique alors pour ceux qui ne parlent pas arabe, qu'il s'agit de messages de paix, comme d'autres expressions comme bismillah [au nom de Dieu;ndlr] et à un moment je cite "Allahu Akbar". Quand je dis ça, la foule s'emballe et reprend "Allahu Akbar", j'ai été surpris, mais du coup je me suis dit que j'allais faire quelque chose avec ça pour montrer qu'il faut dédramatiser l'expression. C'est là que je leur fais dire "Allahu Akbar" pour montrer qu'ils sont fiers d'être musulmans et français et que cette expression a été diabolisée.»
Que signifie «Allahu Akbar»?

En 2015, la rubrique Désintox de Libération s'était déjà penchée sur la signification de l'expression «Allahu Akbar», souvent associée aux attaques terroristes. Comme nous le résumions dans cette vidéo, cette formule arabe, également appelée le takbir, se traduit en francais par «Dieu est le plus grand».

Il s'agit d'une expression qui a une valeur incantatoire puisqu'elle lance et rythme les prières, mais qui a aussi une utilisation populaire pour exprimer sa joie ou se donner de la force. Ce que nous confirme Marwan Muhammad : «C'est aussi une expression du langage courant, quand il y a une bonne nouvelle.»

Cordialement
Jacques Pezet

Re: Mélenchon

Posté : mar. 12 nov. 2019 11:28
par spin
Georges a écrit :
mar. 12 nov. 2019 03:50
En 2015, la rubrique Désintox de Libération s'était déjà penchée sur la signification de l'expression «Allahu Akbar», souvent associée aux attaques terroristes. Comme nous le résumions dans cette vidéo, cette formule arabe, également appelée le takbir, se traduit en francais par «Dieu est le plus grand».
C'était déjà un cri de guerre au temps des premiers musulmans.

S'ils voulaient montrer seulement leur fierté d'être musulmans, la Chahada aurait été moins équivoque.