djihadistes en Irak

Actualités dans le monde, Débats politiques et économiques intérieurs et internationaux - Opposition - Partis politiques - Leaders politique - Pouvoirs économiques.
Avatar du membre
spin
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1818
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2010 13:51
Localisation : France, sud-est
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Jeunes Belges djihadistes en Syrie

Message non lu par spin » mar. 18 févr. 2014 14:09

Dernier message de la page précédente :

Julie a écrit :Je trouve ça vraiment flippant, de plus en plus de personnes se destinent au Jihad en Syrie. Vous en pensez quoi ?
Le régime Assad est tellement féroce qu'il est très facile de jouer l'indignation, donc la culpabilisation, en plus de la motivation religieuse.

Sauf qu''Assad ne défend pas que lui-même, sinon ce serait réglé depuis longtemps... les alaouites, et dans une mesure moindre les chrétiens et les druzes, savent ce qui les attend le jour où...

à+


De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/islamp.htm
http://bouquinsblog.blog4ever.com/blog/ ... ique_.html


Topslimane
Soldat Virtuel 2eme
Soldat Virtuel 2eme
Messages : 31
Enregistré le : lun. 20 janv. 2014 10:50
Status : Hors ligne

Re: Jeunes Belges djihadistes en Syrie

Message non lu par Topslimane » mar. 18 févr. 2014 14:42

spin a écrit :
Julie a écrit :Je trouve ça vraiment flippant, de plus en plus de personnes se destinent au Jihad en Syrie. Vous en pensez quoi ?
Le régime Assad est tellement féroce qu'il est très facile de jouer l'indignation, donc la culpabilisation, en plus de la motivation religieuse.

Sauf qu''Assad ne défend pas que lui-même, sinon ce serait réglé depuis longtemps... les alaouites, et dans une mesure moindre les chrétiens et les druzes, savent ce qui les attend le jour où...

à+
Il me semble que Assad défend son pays contre une agression extérieure, comme n'importe quel chef d'état le ferait, non?
Tout le monde sait de quoi il s'agit. C'est l'islam terroriste qui est en action, comme il a toujours fait.
Mais là, il semble tombé sur une force qui résiste et ne se laisse pas abattre.
Si Assad doit tomber, il faut craindre que tout ce secteur explose.
L'Europe a tort de jouer avec ça.
L'Europe devrait aussi mesurer les dangers qu'elle porte en son sein...



Avatar du membre
spin
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1818
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2010 13:51
Localisation : France, sud-est
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Jeunes Belges djihadistes en Syrie

Message non lu par spin » mar. 18 févr. 2014 14:49

Topslimane a écrit :Il me semble que Assad défend son pays contre une agression extérieure, comme n'importe quel chef d'état le ferait, non?
C'est moins son pays que la minorité alaouite. Les alaouites, une branche du Chiisme encore plus mal acceptée (ils ont pratiquement divinisé Ali) ont longtemps été relégués dans leurs montagnes, périodiquement massacrés par les sunnites. Ils ont profité de l'occupation française des années 1920 et 30 pour s'engager en masse dans l'armée, puis en prendre peu à peu le contrôle, puis celui du pays en 1970 (avec Hafez El Assad, le père de Bachar). Depuis, ils se défendent becs et ongles. Il y a déjà eu plus de 20000 morts à Hama en 1983 (les Frères Musulmans avaient pris le contrôle de la ville, pas mal massacré, et l'armée avait repris la place avec un bombardement massif). Les chrétiens syriens sont plutôt solidaires des alaouites mais, rien n'étant simple, il y a même des alaouites dans l'insurrection (et bien sûr des sunnites avec Assad).

à+


De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/islamp.htm
http://bouquinsblog.blog4ever.com/blog/ ... ique_.html

Topslimane
Soldat Virtuel 2eme
Soldat Virtuel 2eme
Messages : 31
Enregistré le : lun. 20 janv. 2014 10:50
Status : Hors ligne

Re: Jeunes Belges djihadistes en Syrie

Message non lu par Topslimane » mar. 18 févr. 2014 15:06

spin a écrit :
Topslimane a écrit :Il me semble que Assad défend son pays contre une agression extérieure, comme n'importe quel chef d'état le ferait, non?
C'est moins son pays que la minorité alaouite. Les alaouites, une branche du Chiisme encore plus mal acceptée (ils ont pratiquement divinisé Ali) ont longtemps été relégués dans leurs montagnes, périodiquement massacrés par les sunnites. Ils ont profité de l'occupation française des années 1920 et 30 pour s'engager en masse dans l'armée, puis en prendre peu à peu le contrôle, puis celui du pays en 1970 (avec Hafez El Assad, le père de Bachar). Depuis, ils se défendent becs et ongles. Il y a déjà eu plus de 20000 morts à Hama en 1983 (les Frères Musulmans avaient pris le contrôle de la ville, pas mal massacré, et l'armée avait repris la place avec un bombardement massif). Les chrétiens syriens sont plutôt solidaires des alaouites mais, rien n'étant simple, il y a même des alaouites dans l'insurrection (et bien sûr des sunnites avec Assad).

à+
Oui, c'est un vrai sac de noeuds! :(




Avatar du membre
Proust
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2073
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 14:06
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Jeunes Belges djihadistes en Syrie

Message non lu par Proust » mar. 18 févr. 2014 16:30

spin a écrit :
Topslimane a écrit :Il me semble que Assad défend son pays contre une agression extérieure, comme n'importe quel chef d'état le ferait, non?
C'est moins son pays que la minorité alaouite. Les alaouites, une branche du Chiisme encore plus mal acceptée (ils ont pratiquement divinisé Ali) ont longtemps été relégués dans leurs montagnes, périodiquement massacrés par les sunnites. Ils ont profité de l'occupation française des années 1920 et 30 pour s'engager en masse dans l'armée, puis en prendre peu à peu le contrôle, puis celui du pays en 1970 (avec Hafez El Assad, le père de Bachar). Depuis, ils se défendent becs et ongles. Il y a déjà eu plus de 20000 morts à Hama en 1983 (les Frères Musulmans avaient pris le contrôle de la ville, pas mal massacré, et l'armée avait repris la place avec un bombardement massif). Les chrétiens syriens sont plutôt solidaires des alaouites mais, rien n'étant simple, il y a même des alaouites dans l'insurrection (et bien sûr des sunnites avec Assad).

à+
Bonjour Spin, mais comment une minorité aussi réduite a réussi à prendre le pouvoir alors que le peuple est majoritairement sunnite.


Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice.
George Orwell.

Avatar du membre
jug
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3443
Enregistré le : jeu. 3 sept. 2009 21:53
Localisation : Algerie
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Jeunes Belges djihadistes en Syrie

Message non lu par jug » mar. 18 févr. 2014 16:31

Topslimane a écrit :Oui, c'est un vrai sac de noeuds!
Disons que ce sac de nœuds avait commencé quand les usa ne s'entendaient pas avec l’Europe.
Les usa manipulaient les sunnites(Arabie Saoudite).
Les européens avaient opté pour les chiites(Iran de Khomeni) et fini par avoir un doigt au cul.
Les usa continuent à instrumentaliser les sunnites contre les chiites.
A présent les européens ne savent plus sur quel cheval miser.


Les pauvres gens deviennent souvent les plus grands salauds.

Avatar du membre
Angelotin
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3419
Enregistré le : dim. 19 févr. 2012 05:12
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Jeunes Belges djihadistes en Syrie

Message non lu par Angelotin » mar. 18 févr. 2014 16:57

(ils ont pratiquement divinisé Ali
A mon avis pas plus que Mahomet qui est pratiquement aussi divinisé. Il n'est pas qu'un simple cousin ou croyant.
http://www.islamopedia.fr/pages/fitna/d ... nnite.html

Une des croyances chiites place Ali quasi à égalité de Mahomet selon une de leur légende. Lorsque Ali est né, il aurait récité la Sourate des Croyants (Al-Mu'minûn). Il aurait de cette manière reçue la révélation du coran avant Mahomet et aurait embrasser l'Islam pour devenir le premier croyant avant lui.
La croyance chiite s’appuiera sur l’extraordinaire paradoxe que cela se trouverai dans le Corpus sunnite des hadiths d' Al-Muhib al Tabari p.58.
https://www.youtube.com/watch?v=8_l9UKjRUTY


Ni Dieu, Ni Maitre. Athéisme naturaliste et humaniste. l'auto gestion comme forme politique. L'écologie pour nous sauver. La vie comme une romance gothique!.
"Vous n'avez pas besoin de religion pour justifier l'amour, mais c'est le meilleur outil jamais inventé pour justifier la haine."

Avatar du membre
spin
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1818
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2010 13:51
Localisation : France, sud-est
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Jeunes Belges djihadistes en Syrie

Message non lu par spin » mar. 18 févr. 2014 17:38

Proust a écrit : Bonjour Spin, mais comment une minorité aussi réduite a réussi à prendre le pouvoir alors que le peuple est majoritairement sunnite.
Encore une fois, en prenant le contrôle de l'armée (personne ne se méfiait d'eux). Puis en instaurant une police politique, les moukhabarat (celle de Saddam portait le même nom), pas vraiment tendre (euphémisme poussé), et n'attend pas que les gens se tiennent mal (concrètement, on invite quelqu'un à se joindre à un mouvement subversif, et il a intérêt non seulement à refuser mais à dénoncer toutes affaires cessantes...).

à+


De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/islamp.htm
http://bouquinsblog.blog4ever.com/blog/ ... ique_.html

Avatar du membre
Maried
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5878
Enregistré le : mer. 2 sept. 2009 15:19
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Jeunes Belges djihadistes en Syrie

Message non lu par Maried » mer. 19 févr. 2014 12:47

L'armée Syrienne ne peut pas être composée que de Alaouites c'est impossible et même avec des chrétiens cette armée doit être majoritairement sunite


"Qui n'empêche pas le mal le favorise"
Cicéron
_________________________________________________
ImageImageImage
ImageImage

Avatar du membre
spin
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1818
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2010 13:51
Localisation : France, sud-est
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Jeunes Belges djihadistes en Syrie

Message non lu par spin » mer. 19 févr. 2014 17:31

Maried a écrit :L'armée Syrienne ne peut pas être composée que de Alaouites c'est impossible et même avec des chrétiens cette armée doit être majoritairement sunite
Elle est contrôlée par les alaouites, avec les mêmes techniques que pour la population (quelqu'un te propose d'entrer en rébellion avec des arguments très forts et très convaincants, à toi de savoir d'où ça vient vraiment...). Cela posé, beaucoup de ses éléments sunnites sont passés à la rébellion, mais pas tous.

à+


De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/islamp.htm
http://bouquinsblog.blog4ever.com/blog/ ... ique_.html

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21182
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: djihadistes en Irak

Message non lu par yacoub » mar. 10 mars 2015 18:18

Je sais bien que Jésus PSL n'est pas né en l'an zéro mais Mahomet PBSL a retenu que Allah l'a enlevé quand il avait 33 ans et que c'est un autre qui a pris sa place et Jésus n'est pas mort pour l'islam

il reviendra à la fin des temps tuer le cochon briser la croix et proclamer l'islam comme seule véritable religion

Au chapître XXVII de sa « Vie de Jésus », Ernest Renan a écrit:

Selon le calcul que nous adoptons, la mort de Jésus tomba l'an 33 de notre ère.

Irak : les jihadistes de Daesh ont détruit la cité antique de Hatra



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21182
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: djihadistes en Irak

Message non lu par yacoub » dim. 3 juil. 2016 12:54

Irak : au moins 75 morts dans deux attentats à Bagdad

Au moins 75 personnes ont été tuées et plus de 130 blessées dans deux attentats à Bagdad. Selon des responsables irakiens, l'une de ces attaques a été revendiquée par le groupe jihadiste État islamique (EI).

Deux attentats qui ont eu lieu avant l’aube dimanche 3 juillet à Bagdad, la capitale irakienne, ont tué au moins 75 personnes et fait plus de 130 blessés.

La principale attaque, qui a été revendiquée par le groupe jihadiste État islamique (EI), selon des responsables, a frappé une rue commerçante bondée du quartier de Karrada où de nombreux habitants vont faire leurs courses avant la fête marquant la fin du mois sacré musulman du ramadan. Une voiture a explosé près d'un restaurant, a indiqué la chaîne télévisée Sumaria en citant des sources policières. Les dîners tardifs sont une tradition du mois de ramadan.

Une attaque revendiquée par l'EI

Dans un communiqué diffusé par Site, le centre américain de surveillance des médias web jihadistes, l'EI a confirmé l'information et affirmé que l'un de ses combattants avait fait exploser une voiture piégée près d'un rassemblement de chiites.

Un second attentat, qui a également eu lieu vers minuit, s'est produit dans le quartier chiite d'Al-Chaab, dans le nord de la capitale irakienne. Une mine a explosé, faisant deux morts.


Ces attaques surviennent une semaine après la perte par l'EI de son fief de Fallouja, tombé le 26 juin aux mains des troupes progouvernementales après une offensive de plusieurs semaines. Elle montre que ce groupe extrémiste parvient toujours, malgré ses revers, à frapper en commettant des attentats particulièrement sanglants.

L'EI, qui a revendiqué de nombreux attentats à Bagdad et dans d'autres villes d'Irak, s'est emparé en 2014 de larges pans du territoire mais depuis il a perdu du terrain au profit des forces gouvernementales.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21182
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: djihadistes en Irak

Message non lu par yacoub » mar. 5 juil. 2016 12:57

Qui a tué l'Irak ?

Le terrible attentat de Bagdad - plus de 200 morts - n'est que le symptôme de la dislocation confessionnelle du pays. Avec la complicité de l'Occident.


Le déroutant Donald Trump a au moins raison sur un point : « L'intervention en Irak a été une erreur gravissime. » Même s'il n'a pas toujours été aussi affirmatif qu'il le prétend, force est de reconnaître que, dès 2004, le mirobolant candidat à la Maison-Blanche avait déjà regretté que l'Amérique se soit enferrée dans « le bordel irakien ». Une position qui le plaçait d'emblée en rupture par rapport au Parti républicain et aux néoconservateurs qui avaient idéologiquement conceptualisé l'expédition et menti à satiété sur les imaginaires armes de destruction massive.

La situation est aujourd'hui apocalyptique et l'épouvantable attentat perpétré samedi soir dans le quartier de Karrada à Bagdad – plus de 200 morts – n'est qu'un épisode supplémentaire dans l'inexorable descente aux enfers de l'Irak. Un acte de représailles contre les chiites après la reconquête de Falloujah, un bastion sunnite, par l'armée régulière et les milices. Résumons.

Premier épisode. En 1990, Saddam Hussein, après une terrible guerre de huit ans contre l'Iran, commet la folie d'envahir le Koweït. Une coalition occidentale, sous la houlette américaine, chasse les Irakiens de l'émirat l'année suivante.

George Bush père, prudent, refuse de se lancer dans la conquête de l'Irak et dans l'aventure d'un changement de régime à Bagdad. Il laisse la garde républicaine, presque encerclée au Sud, se replier en bon ordre. Saddam est provisoirement sauvé.

Deuxième épisode. L'attentat du 11 septembre 2001 contre le World Trade Center de New York bouleverse la donne. L'Amérique et ses alliés frappent d'abord l'Afghanistan, renversent le régime taliban. Les néoconservateurs persuadent George W. Bush, devenu président à son tour après huit années de mandat de Bill Clinton, que la clé du problème se trouve en Irak. Un pur fantasme : Saddam avait pour habitude de faire exécuter les islamistes plutôt que de les cajoler… Mais pour les stratèges en chambre qui entourent le président, il s'agit d'autre chose : remodeler la carte du Proche-Orient.

Quelques Cassandre – dont Jacques Chirac – tentent d'expliquer à George W. Bush que déstabiliser l'Irak, c'est ébranler le fragile équilibre entre sunnites et chiites, Perses et Arabes, et risquer d'embraser la pétaudière dans la région pour cent ans. Peine perdue. Bush part en guerre la fleur au fusil.
L'Irak n'est plus qu'un fantôme

Troisième épisode. Après un torrent d'intoxication, de manœuvres et de mensonges pour justifier la guerre, l'Irak est conquis. Les ennuis commencent. Les Américains perdent 4 400 hommes, des centaines de milliers d'Irakiens meurent dans les combats, les bombardements, les attentats. Une guerre civile oppose sunnites et chiites. Les chrétiens fuient.

Quatrième épisode. Barak Obama met les pouces. Il veut à tout prix s'extirper du bourbier irakien. Fin 2011, les dernières troupes américaines (39 000 hommes) quittent le pays. En fait, un petit contingent américain est, depuis quelques mois, revenu pour combattre Daech. Moins de 5 000 hommes, essentiellement des forces spéciales. En effet, entre-temps, l'organisation État islamique a conquis un tiers du territoire irakien, imposé sa loi à Mossoul, Ramadi, Falloujah. Ces deux dernières villes ont été reprises. Mais à quel prix !

L'Irak a été constitué après la Première Guerre mondiale et le démantèlement de l'Empire ottoman par l'adjonction de trois vilayets (provinces) turcs : ceux de Bagdad, de Mossoul et de Bassora. Cet Irak-là n'est plus qu'un fantôme, une entité juridique théorique sous protectorat iranien.

Le Kurdistan autonome est virtuellement indépendant. Les chiites ont gagné et occupent tous les postes-clés avec l'appui de Téhéran. Mais ils sont profondément divisés et se battent entre eux, le Premier ministre Haïder al-Abadi fait de la figuration et n'est respecté par personne. Les milices tiennent le haut du pavé. La férule perse est parfois pesante sur des populations certes chiites, mais arabes. L'ayatollah Ali al-Sistani, la plus haute autorité religieuse chiite irakienne, semble d'ailleurs avoir pris ses distances avec l'Iran où, pourtant, il est né (à Mashhad). Les Arabes sunnites, moins de 20 % de la population (les autres sunnites sont kurdes), se sentent exclus politiquement et socialement quand ils ne sont pas purement et simplement persécutés. Les chrétiens s'exilent ou longent les murs. Et, tous les jours, les Irakiens meurent dans ce sanglant chaos. Beau travail !



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21182
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: djihadistes en Irak

Message non lu par yacoub » sam. 31 déc. 2016 10:45

Double attentat meurtrier sur un marché de Bagdad

Image

© AFP | Ce double attentat a eu lieu sur le marché de mi-gros d'Al-Sinek, dans le centre de Bagdad, à une heure matinale où vendeurs et acheteurs sont nombreux.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 31/12/2016
Un double attentat sur un marché bondé de Bagdad a fait au moins 27 victimes samedi. C'est la pire attaque depuis plus de deux mois dans la capitale irakienne.

Au moins 27 personnes sont mortes samedi 31 décembre dans un double attentat suicide sur un marché de Bagdad. "Il y a 27 morts et 53 blessés", selon un colonel de la police irakienne. Un haut responsable du ministère de l'Intérieur et une source hospitalière ont confirmé ce bilan. "De nombreuses victimes étaient des employés de magasins qui vendent des pièces détachées. Ils s'étaient réunis autour d'un étal pour prendre le petit-déjeuner quand les explosions ont eu lieu", a déclaré Ibrahim Mohammed Ali, un commerçant.

L'attaque, qui n'a pas été revendiquée dans l'immédiat, est survenue sur le marché de mi-gros d'Al-Sinek, en plein cœur de la capitale irakienne, où sont vendus pêle-mêle des pièces détachées de voitures et des vêtements. Selon les informations de l’AFP, deux kamikazes se sont fait exploser quasi-simultanément à une heure matinale où vendeurs et acheteurs sont très nombreux. L’agence de presse Reuters fait elle aussi état de deux explosions, mais dont une seule est imputée à un kamikaze. Les devantures et les étals ont été soufflés par les déflagrations. Des débris mêlés au sang des victimes jonchaient le sol.

Pas de revendication

Aucun groupe n'avait revendiqué l'attaque dans la matinée, mais le groupe État islamique, qui affronte depuis le 17 octobre les forces irakiennes à Mossoul, dans le nord du pays, vise fréquemment la capitale irakienne au moyen d'attentats suicide ou d'attentats à la bombe.

Ce double attentat endeuille la fête du Nouvel An à Bagdad, que les habitants entendent célébrer dans les rues, malgré une situation tendue en matière de sécurité.
Il rompt aussi une période de calme relatif dans la capitale irakienne.

Le dernier attentat d'envergure à Bagdad s'était produit mi-octobre, lorsqu'un kamikaze s'était fait exploser au milieu d'une cérémonie de condoléances dans un quartier chiite, tuant au moins 34 personnes.
Avec AFP et Reuters




Répondre