Loi anti-foulard, loi anti-burqa, et après ?

Actualités dans le monde, Débats politiques et économiques intérieurs et internationaux - Opposition - Partis politiques - Leaders politique - Pouvoirs économiques.
Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5387
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Nouvelle burqa

Message non lu par nexus » mer. 8 févr. 2012 01:05

Dernier message de la page précédente :

Hind Ahmas, première femme en prison pour port du niqab

La femme marocaine Hind Ahmas est devenue la première femme musulmane à écoper d’une peine de prison en France pour port du voile islamique en public...

Pour avoir refusé le jugement rendu par le tribunal de police de Paris-19, Hind Ahmas encourt une peine de deux ans de prison et une amende de 32.000 euros, rapporte le quotidien britannique Daily Mail.
Condamnée en septembre dernier à 120 euros d’amende, pour s’être présentée devant la mairie de Meaux en voile intégral, la jeune femme de 32 ans, ayant à nouveau refusé de découvrir son visage, n’a pas pu entrer au tribunal lundi pour être entendue.
"C’est le juge qui a besoin d’un stage de citoyenneté, pas moi" estime la jeune femme qui a indiqué qu’elle n’allait pas se rendre au stage et comptait faire appel de la décision du tribunal.
Hind Ahmas avait été interpellée le 11 avril dernier devant l’Elysée et conduite au commissariat, où elle avait refusé de montrer son visage. Elle est soutenue par le président de l’association "Touche pas à ma Constitution" Rachid Nekkaz, qui espère porter l’affaire devant la Cour européenne des droits de l’Homme.
La femme marocaine était accompagnée de Kenza Drider, 32 ans, française d’origine marocaine aussi portant le niqab et candidate à l’élection présidentielle française de 2012. Kenza Drider, qui n’a à ce jour pas obtenu une seule signature de parrainage, en a profité pour lire ses 30 propositions pour la France, si elle est élue présidente.

http://blog.sami-aldeeb.com/2012/02/07/ ... son-niqab/


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21898
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Nouvelle burqa

Message non lu par yacoub » lun. 30 avr. 2012 19:30




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21898
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Nouvelle burqa

Message non lu par yacoub » ven. 25 mai 2012 20:15

  • Voile Islamique et Coran,Partie 1
    Voile Islamique et Coran,Partie 1


    - VOILE ISLAMIQUE ET CORAN -

    (Le « voile islamique » n’a aucun fondement dans le Coran)

    (L’information et article suivant nous a eté fourni par un lecteur du blog.Son pseudonyme ici est Phil94.On va publier toute ou presque toute l’information qu’il nous a tres gentillement donné,donc bonne lecture.)

    Préambule : la présente note est une mise en ordre de notes de lecture :

    . Lecture de versions françaises du Coran

    . Lecture du Coran en arabe (Edition islamique Dar Albouraq, « et la traduction en langue française du sens de ses versets »

    . Parcours de sites internet islamiques francophones

    . Bible (hébreu/français) si de besoin.

    1 – Le mot « niqab » :

    Le site internet Wikipedia indique : « Le niqab est un voile couvrant le visage à l’exception des yeux. Il est porté par certaines musulmanes, en tant que prolongement vestimentaire du hijab, principalement au Moyen-Orient, en Asie du Sud-Est et dans le sous-continent indien ».

    Le niqab s’est répandu sous l’influence de l’islam wahhabite, qui prédomine en Arabie saoudite.

    On peut parcourir, sur des sites islamiques, des kilomètres de prose de partisans du « niqab » sans jamais trouver de références coraniques de ce mot.

    En réalité, le mot « niqab » n’existe pas dans le Coran en arabe.

    Sur ces sites internet, les soit-disant « preuves » de l’obligation du « voile islamique » concernent en fait non pas le niqab mais d’autres termes figurant dans le Coran, que nous verrons dans les paragraphes suivants.

    Sur ces sites abondent aussi des commentaires de haut niveau dont voici, reproduit tel quel, un échantillon :

    « AS SALEM ALEYKOUM WA RAHMATOULAH WA BARAKATOUH WA MAGHFIRATOUH , LE PORT DU NIQAB EST ECRIT DANS LE QU’RAN CE N’EST EN AUCUN CAS UNE DÉRIVE SECTEUR. POUR CE QUI LE PORTE C’EST UNE SOUMISSION D’ALLAH AZZAWAJEL ET NON A LEUR MARI FAUT BIEN COMPRENDRE SA . ET JE NE COMPREND PAS QU’IL Y EST DES GENS QUI PARLENT EN MAL DE SA ALORS QUE PERSONE N’OBLIGE A CK EUX LE PORTENT CHAQUN S’HABILLE COMME ILS VEULENT VOILA . AS SALEM ALEYKOUM WA RAHMATOULAH WA BARAKATOUH WA MAGHFIRATOUH QU’ALLAH VOUS PRESERVE. »

    Suraiya 77

    Il y a parfois sur ces forums des commentaires plus judicieux -trop peu nombreux-, comme celui-ci :

    « Pourrait-on en conclure que le niqab n’est pas un vêtement islamique ? La réponse est affirmative si on se réfère au Coran. Il n’empêche qu’il demeure un vêtement propre à certaines sociétés musulmanes par tradition, ou tout simplement par la volonté des hommes, car nos sociétés musulmanes ont été mysogines dans le passé, par leur héritage antéislamique, et elles le demeurent encore dans certaines régions ».

    Ou encore celui-ci :

    « …/… la plupart des Imams s’accordent à reconnaître que le port du Niqab n’est prescrit nulle part, comme l’a récemment rappelé le cheikh de la mosquée El-Azhar (Université du Caire) ».

    Et un autre (extrait) :

    « Bref .. le mot “niqab” n’est pas utilisé dans le Coran cela c’est sur et certain .. “voile” .. “chale” .. mais pas niqab et encore moins burqua .. Le niqab est interdit pour les jeunes filles à l’Université du Caire .. et il est interdit … A la Mecque !!! Et oui à la Mecque lors du pèlerinage cette torture pour les femmes est interdite .. Et voilà les explications et les déformations des hadiths à ce sujet .. »



    Et un dernier :



    « Le hijab n’est pas le niqab. Soyons clairs et précis. On ne trouve pas une seule mention du niqab dans le Coran. Je défie quiconque d’en trouver une seule. D’autre part, aucun des grands savants juristes (fuqaha’) n’a dit que le visage était une ’AWRAH et donc une partie “honteuse” à cacher ! Donc, ni le Coran, ni la Shari’ah, ne considèrent que le niqab est une obligation musulmane ! CQFD

    Récemment, dans un pays islamique je n‘ai vu en deux mois que deux femmes dont le visage était recouvert d’un niqab.

    Toutes les autres femmes étaient couvertes d’une étoffe sur la tête, généralement assortie, motifs, couleur, au reste de leur tenue vestimentaire.

    Ces femmes rabattaient cette étoffe sur leur visage, pour le protéger, dans un cas bien précis –et comme je l’avais constaté auparavant ailleurs en terre d’Islam- : rafales de vent, porteur d’un sable fin et pénétrant et, dans la capitale du pays, à la voirie non entretenue, d’une poussière très sale.



    2 – Le mot « hidjab » :

    Ecrire, en français, hidjab ou hijab n’a aucune importance, la lettre arabe « djim » se prononçant, selon les contrées, « j », « dj » et, en Egypte, « g ».

    Les « théoriciens » du « voile islamique » se basent principalement sur deux versets du Coran, Sourate 33, Les coalisés, dont le verset 53. Ces gens ne reproduisent jamais la totalité de ce verset mais une phrase incomplète, ce qui permet d’évacuer le contexte.

    En lisant bien ce verset, l’entourage de Mahomet n’aurait-il pas eu tendance, peut-être, à s’approcher un peu trop de ses femmes ?

    Sourate 33, Verset 53 (traduction Dar Albouraq) :

    « Ô croyants ! N’entrez pas dans les demeures du Prophète, à moins qu’invitation ne vous soit faite à un repas, sans être là à attendre la cuisson. Mais lorsqu’on vous appelle, alors, entrez. Puis, quand vous aurez mangé, dispersez-vous, sans chercher à vous rendre familiers pour causer. Cela faisait de la peine au Prophète, mais il se gênait de vous congédier, alors qu’Allah ne se gêne pas de la vérité. Et si vous leur demandez (à ses femmes) quelque objet, demandez-leur derrière un rideau (hidjab): c’est plus pur pour vos cœurs et leurs coeurs ; vous ne devez pas faire de la peine au Messager d’Allah ni jamais vous marier avec ses épouses après lui ; ce serait, auprès d’Allah, un énorme péché».

    Pour être plus précis, la transcription du texte arabe : « min ouara hidjab » est stricto sensu : de derrière un rideau.

    Il s’agit donc bien des hommes qui doivent parler de derrière un rideau (hidjab) aux femmes de Mahomet et non de ces femmes qui doivent se voiler la face devant les hommes. Par ailleurs, il s’agit ici des femmes de Mahomet, qui ont un statut spécial, élevé et protégé, et non des femmes en général.

    Diverses versions du Coran en français remplacent le mot « rideau » (hidjab) par « voile » ce qui donne par exemple : « Quand vous demandez quelque chose aux épouses du Prophète, faites-le derrière un voile » Traduction de Kasimirski). Ceci ne change rien sur le fond car cette injonction s’adresse bien à des hommes et non à des femmes.

    Sur un forum islamique, un commentaire intéressant : « En ce qui concerne le sens religieux, le mot hijab est utilisé dans le Coran. Dans aucun cas il ne fait référence au vêtement féminin, pour lequel d’autres formules sont utilisées. Le mot voile veut dire « rideau », il est devenu le symbole d’une séparation entre la femme et l’homme. En revanche, le mot hijab a le sens de « rideau » pour désigner l’isolement des épouses de Mahomet. Cette séparation, d’abord réservée aux femmes de Mahomet, se serait ensuite postérieurement étendue aux femmes musulmanes en général ».



    Le dictionnaire Arabe Larousse donne pour « hidjab » diverses traductions : cloison, écran (écran de maisons), portière, rideau (rideau d’arbres), voile.



    3 – Le mot « djilbab » :

    Le deuxième argument-clé, selon eux, des pro-voile islamique, est tiré de la même Sourate 33, verset 59 cette fois :

    Sourate 33, verset 59 (traduction Dar Albouraq) : « Prophète, dis à tes épouses, à tes filles, aux femmes des croyants de revêtir leurs mantes (djilbab) : d’échapper à toute offense ».

    ﴿يُدْنِينَ عَلَيْهِنَّ مِنْ جَلَابِيبِهِنَّ ﴾ [الأحزاب: 59]



    Autres traductions : « de resserrer sur elles leur mante » ; « de ramener sur elles leur grand voile (djilbab) », ou encore : « de ramener un pan de leurs voiles sur elles ». Autre traduction possible : « cape ».

    Le mot figurant dans ce verset est jalabibihina, de jilbab= singulier, jalabib=pluriel ; le suffixe –hinna est un pronom personnel féminin pluriel (se rapportant ici aux femmes de Mahomet).

    Le djilbab est un vêtement large, que la femme porte au-dessus de ses habits et qui couvre tout son corps de sa tête à ses pieds. Elle revêt le djilbab au-dessus de ses habits quand elle sort de sa maison.

    Commentaire d’un internaute sur un site islamique :

    « Le mot traduit par « voile » ici et dans beaucoup de traductions est le mot arabe jalabibihenna, de jalâbib qui est le féminin pluriel de jilbab (la djellaba maghrébine ou la galabeyya égyptienne) qui signifie donc « robe », « habit » ou « châle ». Ce verset coranique constituerait donc davantage un appel à la bienséance et à la préservation sociale qu’une injonction vestimentaire spécifique ».



    Selon Wikipedia (d’après Muhammad Hamidullah ?) : « Les compagnons de Mahomet, en exil, habitaient des maisons petites et souvent inconfortables. À la nuit tombée, les femmes devaient sortir pour satisfaire leurs besoins naturels et des jeunes gens en profitaient pour les harceler sans vergogne. Elles se plaignirent à Mahomet, suite à quoi il aurait reçu le verset suivant : « Dis à tes épouses, à tes filles, aux femmes des croyants de revêtir leur cape. C’est pour elles le meilleur moyen de se faire connaître et de ne pas être offensées. » Le mot arabe employé ici est jilbâb, qui signifie « cape » ou « mante ».

    Concernant tant le hidjab que le djilbab de la Sourate 33, cette mise au point de Cheikh Khaled Bentounès, représentant à Paris une confrérie soufie, originaire de Mostaganem (Algérie), est assez claire :

    « La musulmane est libre de se voiler, mais ce n’est pas une obligation religieuse. Dans l’islam, le voile, autant par sa forme que par la façon dont on le porte, change d’appellation selon les lieux, les pays, les classes sociales. On peut dire qu’il y a autant de voiles que de régions et, dans certains cas, c’est même l’homme qui se voile et non la femme, comme chez les Touaregs. Il est écrit dans le Coran: « Prophète, dis à tes épouses, à tes filles, aux femmes des croyants de revêtir leurs mantes (djilbab) : d’échapper à toute offense » (sourate 33, verset 59). Vêtement et rideau : Le Coran a parlé du djilbab, et non du hidjab qui signifie voile, rideau.

    Le mot hidjab se trouve dans la même sourate, concernant les femmes du Prophète (sourate 33, verset 53). A l’époque, la maison et la mosquée du prophète Mohamed communiquaient, seulement séparées par un rideau. Le verset spécifie de tirer le hidjab (le rideau) afin de préserver l’intimité des femmes et celle du Prophète, marquant ainsi une nette séparation entre la vie privée et la vie publique. A l’origine le mot hidjab désigne donc un rideau et il a fini par s’appliquer à un vêtement aux couleurs idéologiques que l’on sait. A aucun moment, il n’est mentionné dans la Charia (droit musulman) la moindre sanction à l’encontre de celles qui ne portent pas le voile. Il ne fait donc pas partie des obligations de la loi ». Cheikh Khaled Bentou

    Read more: http://www.avraidire.com/2012/05/voile- ... z1vuKW9rq7



    Voile Islamique et Coran,Partie 2
    Voile Islamique et Coran,Partie 2


    (L’information et article suivant nous a eté fourni par un lecteur du blog.Son pseudonyme ici est Phil94.On va publier toute ou presque toute l’information qu’il nous a tres gentillement donné,donc bonne lecture.)

    4 – Autres mentions du « hidjab » dans le Coran :

    Si dans le Coran Sourate 33, Verset 53, le hidjab est bien quelque chose de palpable, le rideau derrière lequel doivent se placer les hommes désireux de s’adresser aux femmes de Mahomet, le hidjab figure dans d’autres passages du Coran où il a alors un sens immatériel, symbolique, qui éloigne évidemment encore plus du morceau de tissu dont les femmes devraient se couvrir le visage.



    Sourate 7 – Al-A’raf - verset 46 :

    Concernant le titre de cette sourate, il est précisé en note dans l’édition Dar Al Bouraq : « Al-A’raf, endroit surélevé entre le Paradis et l’Enfer, sur lequel vont se trouver des gens qui auront une vue sur les deux. Nous conserverons le mot Al-A’raf, car il n’y a pas d’équivalent convenable en français ».

    Kasimirski indique pour sa part : « Alaraf est, d’après les commentateurs, un rempart qui sépare le paradis de l’enfer ».

    Verset 46 (Dar Al Bouraq) : « Et entre les deux <Les gens du Paradis et les gens du Feu, verset 44>, il y aura un mur (hidjab), et, sur al-Araf seront des gens qui reconnaitront tout le monde par leurs traits. Et ils crieront aux gens du Paradis: «Paix sur vous!» Ils n’y sont pas entrés bien qu’ils le souhaitent ».

    Le hidjab est donc ici un mur, symbolique.

    .Sourate 17 – Le voyage nocturne, verset 45 :

    Traduction Dar Albouraq :: « Et quand tu lis le Qur’an, Nous plaçons entre toi et ceux qui ne croient pas en l’au-delà, un voile invisible » ; hidjâban mastûran

    Traduction de Chouraqui : « … nous mettons, entre toi et ceux qui n’adhèrent pas à l’Autre monde, un store invisible ». Chouraqui indique en note : « un store, mastour : d’une racine qui donne sitar, le rideau qui ferme la tente ».

    Nous reparlerons dans la suite de ce mot « sitar » … à partir, pourquoi pas, d’un passage de la Bible.

    Le verset 17 n’étant pas très long, il est copié ci-dessous en entier dans le texte. Le mot hidjab est souligné.

    “Wa-itha qara/ta alqur-ana jaAAalna baynaka wabayna allatheena la yu/minoona bial-akhirati hijaban mastooran”

    Sourate 19 – Maryam (Marie mère de Jésus), verset 17.

    Un internaute propagandiste du « voile islamique » se réfère à ce verset, se contentant de rapporter, en français : « Elle mit entre elle et eux un voile ». De quoi s’agit-il ? Que veut dire « eux » ?

    Verset 17, précédé du verset 16 (Traduction Dar Albouraq) :

    . verset 16 : « Mentionne, dans le Livre (le Qur’an), Marie quand elle se retira de sa famille en un lieu vers l’Orient »

    . verset 17 : « Elle mit entre elle et eux un voile (hidjab). Nous lui envoyâmes notre Esprit (Gabriel) qui se présenta à elle sous la forme d’un homme parfait ».

    Dans sa traduction, Kasimirski (milieu du 19ème siècle) se méprend : « Elle se couvrit d’un voile qui la déroba à leurs regards ». Comme il lui arrive parfois, Kasimirski introduit des mots ou expressions qui ne sont pas dans le texte arabe, comme ici « qui la déroba à leurs regards » ; quant au verbe « se couvrir », selon Kasimirski, le verbe arabe utilisé est « ittakhadha », voir ci-dessous le premier mot en haut à droite (quant au mot souligné apres, il s’agit, comme précédemment, de hidjab, sous la forme hidjaban, un voile) :

    “Faittakhathat min doonihim hijaban faarsalna ilayha roohana fatamaththala laha basharan sawiyyan”

    Dar Albouraq traduit le verbe « ittakhadha », par « mettre » ; ce qui est un raccourci pas très satisfaisant. Une traduction plus proche de la réalité aurait sans doute été moins simple, nécessitant une périphrase, un allongement du texte en français, une note de bas de page …

    « Ittakhadha » (grammaticalement, 8ème forme verbale de « akhadha », prendre) signifie prendre, adopter, dans le sens de prendre/adopter des mesures, une décision, une position ; d’où le mot « ittakhâdh » : adoption (de mesures), prise (de position).



    En aucun cas le hidjab ne saurait être un voile de tissu dont Marie se couvre le visage, ou qu’elle met sur son visage, devant sa famille qu’elle a déjà quittée physiquement, géographiquement (verset 16). Et d’ailleurs pourquoi se couvrirait-elle visage devant sa famille ?

    Le hidjab est ici un voile immatériel, une séparation disons mystique (ce mot n’est peut-être pas très approprié).

    Marie s’est non seulement séparée des siens physiquement mais aussi sur le plan spirituel ; elle a pris la mesure, la décision, de se mettre en retrait du monde, en quelque sorte, avant de rencontrer l’Ange Gabriel et donner naissance, dans les versets suivants, à Aïssa (Jésus).





    Sourate 38 – Sâd, verset 32



    « Il dit:<Salomon> : Oui, je me suis complu à aimer les biens (de ce monde) au point [d’oublier] le rappel de mon Seigneur jusqu’à ce que [le soleil] se soit caché derrière son voile (hidjab) ».

    La traduction de Kasimirski est « … jusqu’à ce que le jour ait disparu sous le voile de la nuit », et celle de Chouraqi est « … jusque sous le voile de la nuit ».

    Quoiqu’il en soit, le mot hidjab n’est toujours pas un morceau de tissu, mais a un sens symbolique.





    Sourate 41 – Fussilat, verset 5



    Traduction Dar Albouraq : « Et ils dirent: nos cœurs sont voilés (fi akinnat) contre ce à quoi tu nous appelles, nos oreilles sont sourdes. Et entre nous et toi, il y a une cloison (hijab). Agis donc de ton côté; nous agissons du nôtre.».



    Traduction de Kasimirski : « … nos coeurs sont fermés à la croyance vers laquelle vous appelez … un voile nous sépare de vous …»

    Traduction de Chouraqui : « … nos cœurs sont dans une gaine devant ce pour quoi vous nous appelez …entre nous, c’est un voile »



    Le mot « hidjab » est rendu ici par voile, ou cloison, dans un sens symbolique, immatériel.



    Le mot « akinnat » sera commenté plus bas, au paragraphe 7.

    .

    Sourate 42 – La consultation – verset 51 :



    « Il n’a pas été donné à un mortel qu’Allah lui parle autrement que par révélation ou de derrière un voile (min ouara hidjab), ou qu’Il (lui) envoie un messager …».

    Oserait-on en déduire ici qu’Allah se met un voile de tissu sur la face ?

    La relation homme / Dieu au travers d’un voile apparaît sous une variante dans la Bible (Exode 3-6) ; où Moïse se couvre le visage devant Elohim :

    6 Il ajouta: “Je suis la Divinité de ton père, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob…” Moïse se couvrit le visage, craignant de regarder le Seigneur.

    Le voile est ici matériel, et la situation de Moïse exceptionnelle.

    Quoi qu’il en soit, et quelque soit la manière d’aborder le problème, le hidjab n’a strictement rien à voir avec la prétendue obligation du « voile islamique » pour les femmes.



    Le mot de la fin, sans appel, d’un internaute qui, après avoir scrupuleusement envoyé sur un site internet, dans leur intégralité, en arabe, les versets du Coran où figure le hidjab, conclut ainsi :

    « J’ai délibérément laissé le mot HIJAB sans traduction, car le sens de ce mot sort de lui même dans le contexte Coranique. Il est clairement évident et facile de constater et de conclure d’une manière lucide et sans ambigüité qu’effectivement aucune instance de ce mot «Hijab» utilisée dans le Coran fait référence à ce que les musulmans traditionnels appellent aujourd’hui (Hijab) comme une sorte d’uniforme pour la femme musulmane. Vous pouvez le dire et le répéter à tout le monde, oui Le Hijab dans le Coran n’a rien à voir avec le code vestimentaire des femmes musulmanes. C’est une fabrication mensongere.”

    (A continuer)

    Read more: http://www.avraidire.com/2012/05/voile- ... z1vuHy3o4b



Avatar du membre
Lilith
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 2691
Enregistré le : mar. 9 août 2011 19:21
Status : Hors ligne

Re: Nouvelle burqa

Message non lu par Lilith » mer. 30 mai 2012 11:04

"Fatiha et Amal se sont battues pour le droit des femmes"

celui d'etre soumises et cachées?



Krinou
Maréchal d'islamla virtuel
Maréchal d'islamla virtuel
Messages : 9715
Enregistré le : mer. 28 déc. 2011 23:18
Localisation : Loin de BAC et de sa bouche d'égout
Status : Hors ligne

Re: Nouvelle burqa

Message non lu par Krinou » mer. 30 mai 2012 12:37

Je ne suis pas du tout d'accord avec les lois suédoises.
C'est justement parce que nous aimons la liberté que nous sommes contre la bourka en France.
Si c'était juste pour une raison esthétique, cela ne poserait pas de problème, mais nous savons tous ici quelle est sa symbolique.
Et puis, il faut bien mettre des limites, non ? A ce moment là on peut aussi permettre le string qui dépasse du jean dans les écoles, après tout, ce n'est pas religieux. :mrgreen:


LES RAISONS DE MON DÉPART DÉFINITIF D'iSLAMLA :

Avant de vous forger une opinion défavorable sur ma personne, suite aux propos malveillants d'un membre mal intentionné, merci de bien vouloir prendre le temps de lire, même partiellement, le topic dont vous trouverez le lien ci-dessous :

cette-fois-vous-dis-vraiment-adieu-peux ... t8188.html

Avatar du membre
sofasurfer
Sous-lieutenant Virtuel
Sous-lieutenant Virtuel
Messages : 2871
Enregistré le : dim. 14 sept. 2008 19:41
Localisation : France
Status : Hors ligne

Re: Nouvelle burqa

Message non lu par sofasurfer » mer. 30 mai 2012 14:12

Le hijab , le nikab et la burka ne me gènent pas la moins du monde, chacun devrait pouvoir porter ce qu'il veut ... Ce qui me gène c'est ce qu'il symbolise au niveau des rapports homme-femme et croyant-non croyant.

C'est en cela qu'un vetement religieux est dangereux pour la société, car il contribue au repli communautaire et religieux au détriment de la cohésion sociale.


Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles

W. Shakespeare

Avatar du membre
Lilith
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 2691
Enregistré le : mar. 9 août 2011 19:21
Status : Hors ligne

Re: Nouvelle burqa

Message non lu par Lilith » mer. 30 mai 2012 18:13

le probleme Sofa, c'est que tu ne peux pas dissocier les 2. soit c'est une question de mode et d'esthétique, et comme la mode passe, les vetements devraient changer. or, ce 'nest pas le cas. soit, c'est bien une idéologie qui impose un code vestimentaire, pour des raisons de soumission d'une partie de la population, et là, c'est inacceptable.



Avatar du membre
jug
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3443
Enregistré le : jeu. 3 sept. 2009 21:53
Localisation : Algerie
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Nouvelle burqa

Message non lu par jug » mer. 30 mai 2012 19:42

Dans les administrations algériennes et dans toutes les autres administrations musulmanes du monde,il est strictement interdit d'y entrer en short.
C'est la loi.
Donc je ne vois pas l'utilité de ce débat en France qui ne sert qu'à donner plus de crédit aux porteuses de niqab.
Il faut interdire ce niqab dans les administrations,écoles,hôpitaux....
Dans la rue on ne peut interdire la burqa.Sinon il faut aussi interdire les punks et les porteuses de string et là je ne serais pas d'accord :ghee:
Ce matin j'ai assisté à une conférence en Algerie.La moitié des participants étaient des femmes.
Il y avait quelques voiles mais pas de burqas.
Les maitres de conférences avaient les cheveux en l'air,parlaient en français et les quelques barbus de la salle n'ont rien trouvé à redire.
Ce débat est donc inutile.Il faut appliquer les lois existantes et arrêter de discuter du comment et du pourquoi.
Le mouvement islamique est en train de s'essouffler,dans 20 ans ce sera une histoire oubliée.


Les pauvres gens deviennent souvent les plus grands salauds.

Avatar du membre
Lilith
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 2691
Enregistré le : mar. 9 août 2011 19:21
Status : Hors ligne

Re: Nouvelle burqa

Message non lu par Lilith » jeu. 31 mai 2012 10:21

je ne suis pas sure de tes affirmations jug, car, 20 ans, c'est demain et l'ampleur de ce mouvement ne s'essouffle pas, peut etre que dans 20 ans, les enfants issus de cette idéologie briseront les chaines auxquels ils ont été attachés, mais ça va prendre du temps.



Avatar du membre
Angelotin
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3419
Enregistré le : dim. 19 févr. 2012 05:12
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Nouvelle burqa

Message non lu par Angelotin » jeu. 31 mai 2012 13:52

Je ne suis pas du tout d'accord avec les lois suédoises.
L'Islam est une culture arabisant qui s'importe. Lorsqu'il est cité plusieurs fois dans la vidéo, "je me sent suédoise!", il y a un leurre quelques part, car elles souhaitent vivre comme dans un pays islamique!!!
C'est en cela qu'un vêtement religieux est dangereux pour la société, car il contribue au repli communautaire et religieux au détriment de la cohésion sociale.
Tout à fait d'accord, le replis communautaire, c'est aussi les minorité qui imposent leurs règles au plus grand nombre.
En gros, ils font chié tout le monde pour un bout de tissus! et encore je suis polie!
La perte de cohésion provient du fait aussi qu'ils veulent des droits, mais ne veulent pas respecter leurs devoirs et la loi.


Ni Dieu, Ni Maitre. Athéisme naturaliste et humaniste. l'auto gestion comme forme politique. L'écologie pour nous sauver. La vie comme une romance gothique!.
"Vous n'avez pas besoin de religion pour justifier l'amour, mais c'est le meilleur outil jamais inventé pour justifier la haine."

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21898
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Nouvelle burqa

Message non lu par yacoub » lun. 4 juin 2012 18:07

Le voile procure surtout une formidable sérénité aux disgraciées, grosses, difformes
puisque l'ample tunique cèle les défauts de l'une et les attraits de l'autre.
Leur corps occulté, les femmes se retrouvent interchangeables réduites à leur organe génital.
On rabaisse l'acte sexuel au niveau d'un besoin trivial.
On fait l'amour comme on va aux toilettes.



Avatar du membre
Lilith
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 2691
Enregistré le : mar. 9 août 2011 19:21
Status : Hors ligne

Re: Nouvelle burqa

Message non lu par Lilith » lun. 4 juin 2012 18:22

Yacoub a écrit :Le voile procure surtout une formidable sérénité aux disgraciées, grosses, difformes
puisque l'ample tunique cèle les défauts de l'une et les attraits de l'autre.
m'enfin!!! une grosse ce n'est pas forcément disgracieux :lollol :P

mais ce vetement sert en effet à effacer la femme, dans toute sa splendeur, sa sexualité et sa sensualité. elle devient la propriété de celui qui l'épouse. le problème, c'est que les mecs sont tellement obsédés, que je doute fort qu'un vetement puisse calmer leurs appétits.

après, dans les tribus africaines ou amérindiennes, les gens vivent à poil et il me semble, rencontrent moins de problèmes liés à la déviance sexuelle que dans les pays où tout doit se cacher...



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21898
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Nouvelle burqa

Message non lu par yacoub » mer. 13 juin 2012 20:41

Des Saoudiennes refoulées à Roissy pour refus de retirer leur voile intégral


On connaît juste leur provenance, le Qatar, et sans se perdre en vaines conjectures, on peut toutefois se hasarder à avancer qu’elles ne sont pas de riches princesses, issues de la fine fleur de l’aristocratie saoudienne, en escale à Paris pour dévaliser les boutiques de luxe, sinon il y a fort à parier que leur interdiction d’entrée sur le sol français n’irait pas sans provoquer une crise diplomatique et mettre les nerfs à vif du Faubourg Saint-Honoré…

Trois saoudiennes en niqab ont été refoulées, lundi, à leur arrivée à l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle, après avoir refusé de se dévoiler, selon l'AFP. Pas le temps de se frayer un chemin dans la ville Lumière, et d’entendre les « salam aleikoum » sonores et mielleux, dont ne sont pas avares les palaces parisiens et les Dior, Chanel, Gucci, Prada…, dès que des femmes dissimulées sous leur long voile intégral ont la bonne idée de pousser la porte de leur établissement.

Ces trois voyageuses n’ont pas eu le temps de défaire leurs bagages, elles sont reparties le soir-même pour Doha, en écopant d’une contravention de 2ème classe, en guise de cadeau d'adieu.

Le nouveau ministre de l'Intérieur Manuel Valls, ardent défenseur de la loi contre le port du voile intégral, qualifiée de "victoire pour la République", précisait le 31 mai que cette loi devait "être appliquée avec intelligence et discernement".

L’a-t-elle été dans ce cas précis ? Nul ne le sait, mais une chose est certaine, ces trois mystérieuses saoudiennes n’auront pas pu apprécier à sa juste valeur une spécificité du cru : le cynisme politique face au cynisme des affaires, et leur conception à géométrie très variable de la dignité de la femme et du tout-sécuritaire, dès lors que deux règles d’or prévalent, la diplomatie et le business.



Avatar du membre
samay
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1837
Enregistré le : dim. 4 févr. 2007 08:00
Gender :
Status : Hors ligne

Fichu foulard

Message non lu par samay » lun. 8 oct. 2012 15:35

Si vous avez le temps ou l'envie regardez cet épisode de l'émission streap tease .
Ce qui me tue avec ces tarées du voile , c'est qu'elles ne se posent même pas la question du pourquoi elles sont mieux dans un pays mécréant .
Mais bon .
A un moment la voilée "conseil" et apparemment plus érudite en islam que sa copine qui s'apprête à se marier "halal" lui explique que leur religion est la plus tolérante du monde . Ainsi pour le divorce qui demande des tonnes de tracasseries administratives chez lez "chrétiens"(loloool), la musulmane n'a qu'à répéter 3 fois dans son for intérieur qu'elle veut divorcer et hop ..c'est fait grâce à la magie d'Allah !! Allah demande la confirmation 3 fois pour être sûr que ce n'est pas sur un simple coup de colère que ce souhait de divorce a été formulé .PTDRRR. :mrgreen:

http://www.defrancisation.com/strip-tea ... ard-video/



Avatar du membre
Proust
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2073
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 14:06
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Fichu foulard

Message non lu par Proust » lun. 8 oct. 2012 15:42

:lollol
C'est comme dans le judaïsme, le divorce est entre les mains des hommes et pas des femmes. Elles ne connaissent rien à l'islam.


Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice.
George Orwell.

Avatar du membre
samay
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1837
Enregistré le : dim. 4 févr. 2007 08:00
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Fichu foulard

Message non lu par samay » lun. 8 oct. 2012 16:47

Ces connes sont si naïves que j'ai envie de les materner . :mrgreen:



Répondre