L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Actualités dans le monde, Débats politiques et économiques intérieurs et internationaux - Opposition - Partis politiques - Leaders politique - Pouvoirs économiques.
Avatar du membre
jug
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3443
Enregistré le : jeu. 3 sept. 2009 21:53
Localisation : Algerie
Gender :
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par jug » lun. 29 déc. 2014 12:32

Amada a écrit :Voilà pourquoi je n'ai plus du tout envie de venir sur ce forum.

Toujours des insultes.
Bof,pas une grosse perte.Que tu sois ici ou ailleurs cela nous fait une belle jambe...


Les pauvres gens deviennent souvent les plus grands salauds.

Avatar du membre
Amada
Sous-lieutenant Virtuel
Sous-lieutenant Virtuel
Messages : 2885
Enregistré le : sam. 18 sept. 2010 20:01
Localisation : Marseille
Gender :
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par Amada » lun. 29 déc. 2014 12:32

Fait. Je n'y pensais même pas...


"Connais-toi toi-même" (Socrate)
Mon forum des apostats de l'islam:
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Avatar du membre
jug
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3443
Enregistré le : jeu. 3 sept. 2009 21:53
Localisation : Algerie
Gender :
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par jug » lun. 29 déc. 2014 12:58

Amada a écrit : yacoub a écrit:Salut Amada, Safirbleu, Selene mets le dans tes ignorés comme je l'ai fait.
Fait. Je n'y pensais même pas...
Des non ex musulmans qui se permettent de venir sur un forum d'ex musulmans pour vomir leur haine.
Le mieux à faire pour vous,serait d'ignorer carrément ce forum et d'aller éructer vos palabres intimes ailleurs.


Les pauvres gens deviennent souvent les plus grands salauds.

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21785
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par yacoub » lun. 29 déc. 2014 13:09




Avatar du membre
jug
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3443
Enregistré le : jeu. 3 sept. 2009 21:53
Localisation : Algerie
Gender :
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par jug » lun. 29 déc. 2014 13:30

yacoub a écrit :Ni islam modéré, ni islam par héritage, c’est un islam totalitaire et nazi que les musulmans ont peur de quitter
Tu squattes la page islamla sur facebook avec les mêmes salades.
T'as vraiment le temps....vieille pouffiasse qui a bcp de temps devant elle. :lollol


Les pauvres gens deviennent souvent les plus grands salauds.

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21785
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par yacoub » lun. 29 déc. 2014 14:20

Image



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21785
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par yacoub » lun. 12 janv. 2015 20:13




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21785
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par yacoub » sam. 17 janv. 2015 16:53




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21785
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par yacoub » ven. 10 avr. 2015 20:35




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21785
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par yacoub » dim. 19 mai 2019 15:56

L’islamisme est-il l’islam ?

Dans son dernier ouvrage, Les impérialistes opprimés, l'écrivain syrien Yassin al-Haj Saleh, ancien prisonnier politique ayant passé 16 ans dans les geôles du régime Assad, nous livre une réflexion magistrale sur les conditions historiques, politiques et idéologiques qui ont déterminé l’émergence des mouvements islamistes.
OLJ
19/05/2019

Le salafisme jihadiste est-il l’islam ? Autrement dit, la sauvagerie des organisations islamistes guerrières telles que Daech ou el-Qaëda est-elle, sinon l’expression d’un islam authentique, du moins l’une des potentialités inhérentes à cette religion ? Pour Yassin al-Haj Saleh, sont également dans l’erreur ceux qui disent oui et ceux qui disent non.

Dans son dernier ouvrage, Al-Imberyaliyoun al-makhouroun (Les impérialistes opprimés), cet écrivain syrien et ancien prisonnier politique ayant passé seize ans dans les geôles du régime Assad nous livre une réflexion magistrale sur les conditions historiques, politiques et idéologiques qui ont déterminé l’émergence des mouvements islamistes et, ce faisant, balaie beaucoup d’idées reçues sur l’islam et nous permet ainsi de poser un regard un peu plus lucide sur le monde dans lequel nous vivons.

Selon Yassin al-Haj Saleh, l’islamisme est une invention moderne inséparable de l’effondrement de l’Empire ottoman et de l’apparition, durant l’entre-deux-guerres, des États-nations dans le monde arabe. S’opposant à l’hypothèse anhistorique qui considère les islamistes comme une simple manifestation d’une religion musulmane immuable, traversant les siècles en demeurant toujours identique à elle-même, al-Haj Saleh affirme que les mouvements, organisations et groupuscules islamistes, jihadistes ou non (les Frères musulmans, le wahhabisme, el-Qaëda, Daech, Jabhat al-Nosra, etc.), et ce malgré leurs différences doctrinales, portent tous une même vision implicitement fondée sur la sacralisation de l’État-nation moderne, ou plutôt sur le fait de revêtir celui-ci d’un caractère fortement religieux. En effet, explique l’auteur, vouloir faire du texte coranique une constitution, de la charia une loi (civile et pénale) et de Dieu le souverain politique, revient à islamiser l’État laïque (surtout dans sa version totalitaire, nazie ou soviétique) ainsi que certains concepts-clé de la théorie politique moderne, et ne représente en aucun cas un retour à la pureté d’un État islamique originel qui aurait effectivement existé à un moment déterminé de l’histoire.

Or, cette islamisation de certains éléments de la modernité politique est rendue méconnaissable car les islamistes ont recours à un processus de remodelage de l’islam qui les fait apparaître, à leurs yeux ainsi qu’à ceux des autres, comme le produit nécessaire et l’expression authentique de cette religion. Il est donc facile de se méprendre et de croire que la violence des organisations jihadistes est directement issue de la religion musulmane elle-même ou, au contraire, horrifié par l’ampleur de cette violence, de nier toute relation entre ces organisations et l’islam. En réalité, l’islamisme jihadiste est l’islam et ne l’est pas : l’idéologie salafiste est constituée d’éléments provenant tous de la religion musulmane, mais qui sont structurés ensemble d’une manière à créer une doctrine historiquement inédite.

Selon al-Haj Saleh, cette doctrine justifie la violence sans pour autant l’engendrer, les causes de cette dernière n’étant pas religieuses, mais historiques, politiques et sociales. Dans la plupart des pays arabes, les États sont « privatisés » : il ne s’agit donc pas simplement de régimes oppressifs et dictatoriaux, mais d’un cas de figure assez singulier où toutes les institutions publiques sont, de fait, la propriété privée d’une petite minorité (le plus souvent une famille) qui use de ces institutions avec pour seule fin de s’enrichir et de se maintenir au pouvoir, et qui traite la grande majorité des citoyens comme s’ils étaient une minorité, les privant de l’ensemble de leurs droits politiques. Ces oligarchies ne peuvent perdurer sans exercer sur les populations une violence périodique pouvant atteindre parfois l’ampleur d’un génocide, ni sans bénéficier du soutien des puissances occidentales qui voient dans chacun de ces régimes prétendument laïques une garantie de stabilité politique, une digue contre la prolifération de l’extrémisme religieux, ainsi qu’un allié dans la « guerre contre le terrorisme ». À cela s’ajoute le fait que nous, Arabes, vivons actuellement dans un désert intellectuel et idéologique, et toutes les conditions seront alors réunies pour créer une situation explosive où l’islamisme jihadiste apparaîtra à beaucoup comme la seule forme de rébellion possible.

D’ailleurs, les islamistes, précise al-Haj Saleh, sont à l’image des régimes qu’ils se proposent de combattre : comme le sous-entend un slogan tel que « l’islam est la solution », leur but ne se réduit pas à pouvoir pleinement participer à la vie politique, mais consiste davantage à s’accaparer de l’État dans son intégralité, c’est-à-dire à l’islamiser. Et lorsqu’ils y réussissent, ils reproduisent le même type d’État sécuritaire qu’ils avaient voulu renverser, un État qui se comporte vis-à-vis de la population comme une force d’occupation extrêmement répressive et sanglante. De cela, Daech est une illustration exemplaire.


BIBLIOGRAPHIE
Al-Imberyaliyoun al-makhouroun : fi al-mas’ala al-islamiya wa zouhour tawa’ef al-islamiyin (Les impérialistes opprimés : à propos de la question islamique et de l’émergence des sectes islamistes) de Yassin al-Haj Saleh, éditions Riad el-Rayyes, 2019, 336 p.



Avatar du membre
marmhonie
Police Militaire Virtuel
Police Militaire Virtuel
Messages : 706
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender :
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par marmhonie » lun. 20 mai 2019 18:24

Il ne faut pas tomber dans les exagérations.

L'islam n'est pas microscopique, il faut faire face aux enjeux de l'avenir de nos démocraties.

"Muhammad, objectivement fondateur historique de l'islam, a été chef religieux, politique et militaire: le prophète armé, reconnu comme le «beau modèle» par Dieu (33,21) ; et Dieu «prescrit» la violence dans le Coran (2,216.246) et y incite (8,17; 9,5.14.29.73.111.123; 33,61; 47,35; 48,29; 61,4; 66,9...), le Coran fait par Dieu et descendu du ciel par dictée céleste, étant considéré par les musulmans comme la référence achevée de la révélation; les biographies islamiques du fondateur de l'islam témoignent de son usage de la violence, y compris de la décapitation de plus de 700 juifs en mars 627 à Médine. Et nos amis de l'islam le justifient."
Source : http://ac.matra.free.fr/FB/20160123jourdan.pdf



Avatar du membre
Arracheed
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 305
Enregistré le : mar. 20 mars 2012 06:56
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par Arracheed » lun. 20 mai 2019 20:38

Il y a urgence chez les islamistes. L'islam saigne trop.


Pour voir les choses de plus près il est nécessaire de prendre de la distance.

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21785
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par yacoub » mar. 11 juin 2019 17:40

Arracheed a écrit :
lun. 20 mai 2019 20:38
Il y a urgence chez les islamistes. L'islam saigne trop.
L'islam est la religion du sang, il y a des tas de livres qui insistent sur la culture du sang en islam. C'est dans sa logique de faire saigner mas le sang est considéré comme impur et une femme qui a ses règles ne doit pas être touchée car impure



Avatar du membre
marmhonie
Police Militaire Virtuel
Police Militaire Virtuel
Messages : 706
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender :
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par marmhonie » jeu. 13 juin 2019 10:47

Nous le constatons avec un groupe salafiste égyptien qui use de méthodes indignes pour tenter de répandre sous divers pseudonymes, dont celui de macoooo, l'apologie de la pédophilie islamiste et du négationnisme.

Tout ceci est édifiant, le loup arrive en agneau innocent, puis sympathise, flatte et progressivement demande du respect, de plus en plus sur la liberté d'expression, jusqu'à mordre puis se rebeller et devenir un prédateur tentant de tout détruire.

Quel exemple magnifique nous détenons dans ce forum.

Ouvrez les yeux, l'islam est une fausse religion de combat totalitaire permanent.

Imaginons donc ce qui peut bien se passer dans les prisons françaises où le salafisme recrute en suivant toujours la même méthode, d'abord aider, écouter, puis se faire ami ami, puis dégager une autorité qui devient la soulission à un enseignement terrifiant, chaque jour une petite goutte. L'habitude du presque rien fait avaler un océan de monstruosités bestiales. Le djihadiste sortant ee prison libre est prêt pour se sacrifier.

Qui me parle d'islam, qu'il me montre sa mosquée et son imam.

Il faut quelques secondes pour devenir n'importe où musulman, et la mort seule vous permet de quitter ces sectes de l'esprit. Tout le contraire d'une vraie religion où il faut plus de dix ans avant d'y entrer et en chaque instant la possibilité de la quitter librement.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21785
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par yacoub » jeu. 13 juin 2019 14:08

Pour devenir mahométan, il suffit de dire "Il n y a de Dieu qu'Allah et Mahomet est le Messager d'Allah" mais après c'est la croix et la bannière de quitter le mahométisme.



Répondre