L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Actualités dans le monde, Débats politiques et économiques intérieurs et internationaux - Opposition - Partis politiques - Leaders politique - Pouvoirs économiques.
Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21785
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par yacoub » lun. 16 juil. 2012 19:39




GrumpyBear
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1113
Enregistré le : jeu. 21 juin 2012 23:56
Gender :
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par GrumpyBear » lun. 16 juil. 2012 23:28

J'aime bien le père Boulad, il a une bonne bouille (tête) comme on dit chez nous.

J'espère que c'est pas un pédo... (lol)


* Le doute est ma lumière *

Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5387
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender :
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par nexus » mar. 17 juil. 2012 01:29

GrumpyBear a écrit :J'aime bien le père Boulad, il a une bonne bouille (tête) comme on dit chez nous.

J'espère que c'est pas un pédo... (lol)
Ils le sont pas tous quand même t’exagères pas un chouïa la. :lollol


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.

GrumpyBear
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1113
Enregistré le : jeu. 21 juin 2012 23:56
Gender :
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par GrumpyBear » mar. 17 juil. 2012 15:47

nexus a écrit :Ils le sont pas tous quand même t’exagères pas un chouïa la. :lollol
Ouais j'sais bien...

J'ai même un pasteur protestant dans ma famille... Mais bon, il est marié lol


* Le doute est ma lumière *

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21785
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par yacoub » ven. 20 juil. 2012 20:44




Avatar du membre
Proust
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2073
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 14:06
Gender :
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par Proust » ven. 3 août 2012 10:36

Deux têtes de cochon ont été découvertes tôt mercredi devant la mosquée de Montauban, une profanation qui soulève l'indignation de la communauté musulmane en plein ramadan, ont indiqué la mairie et l'imam.

Ce sont sûrement des voyous du Front National.


Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice.
George Orwell.

Avatar du membre
Conan
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 295
Enregistré le : mar. 19 juin 2012 10:14
Localisation : Paris, France
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par Conan » ven. 3 août 2012 14:29

Ça c'est une bonne nouvelle. Au moins les Russes ne rigolent pas avec le prosélytisme islamique.


En image le symbole du Sankofa, un principe du peuple Akan, originaire de l'ouest de l'Afrique.
Sankofa se traduit par cet oiseau, qui symbolise l'importance d'apprendre de son passé pour construire son futur.

"The sky is not my limit."

"Athée pieds. Voilà ma religion." (Élie Sémoun)

"La religion est l'opium du peuple" (Karl Marx)

Avatar du membre
Papayou
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2320
Enregistré le : ven. 10 févr. 2012 17:47
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par Papayou » ven. 3 août 2012 15:47

tu peux même rajouter que dans l'ensemble les russes ne rigolent pas du tout :lollol


et si Dieu était un sous-chef et qu'il n'ait rien dit à son patron ? Gustave Parking

la liberté de culte c'est le droit qu'a chacun de prendre des décisions pour lui-même mais ça ne lui donne pas le droit d'utiliser son dogme pour contrôler les autres. Barry Lynn

Offended you are ? A shit I don't give !

tu as peur de notre savoir avoue le. Titine. 2013

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21785
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par yacoub » dim. 19 août 2012 15:37

  • Islam « made in Suisse »


    Décidément, c’est de mieux en mieux : les facs suisses se préparent à former des imams. Le recteur de l’université de Bâle, Antonio Loprino, vient d’annoncer qu’une conférence se tiendrait au début de l’année qui suit au sujet de la formation professionnelle de leaders religieux musulmans, généralement désignés par le terme « imams ».

    Un nouveau standard didactique viendrait encadrer les cours de théologie islamique visant à former une nouvelle élite islamique … libérale. Dans l’original, l’adjectif « libéral » est placé entre parenthèses et, pour ma part, je capte fort bien la pensée sous-jacente de l’auteur : y-a-t-il, en effet, un islam libéral ? Ne sombre-t-on pas dans une contradiction certaine ? Encore une surprise à relever : il se trouve que les étudiants en théologie catholique et protestante les plus prometteurs auront l’autorisation de suivre les cours de théologie islamique normalement réservés aux musulmans. J’en perds tout à fait mon latin ! Serait-ce placer certains cours en position d’exclusivité, former par là une caste d’étudiants privilégiée pouvant être initiés à ce qui est interdit d’accès à d’autres ? Une autre question me taraude. Je n’en ferais pas l’objet de mes nuits blanches et tout de même : y-a-t-il une certaine lucidité à interpréter ces cours supérieurement éclairés comme une réponse « rampante » à la loi anti-minaret qui avait été votée par référendum en 2009 ? Genève avait alors fait preuve de fermeté avec 59,7 % de voix opposées à la construction de nouvelles mosquées, arguant l’islamisation « rampante », nouveau fléau d’une Suisse majoritairement protestante. Nonobstant moultes mouvements de soulèvement islamiques, de l’intercession presque divine d’Amnesty International qui s’apitoie sur le sort lamentable d’une femme voilé qu’un grand méchant suisse aurait abordé dans la rue pour lui demander de découvrir son visage, la Suisse, pays bien trempé, bien sage à ses heures de démocratie directe, a tenu bon. En 2009, soit, il y a trois ans ! QUE trois ans. Faute d’arriver à faire fléchir l’opinion publique, certains représentants de l’élite intellectuelle suisse ont décidé de contourner les sentiers battus, en intégrant l’islam par le biais des universités. Tentative à double tranchant qui amène à différencier deux réalités :

    De prime abord, on a ce que l’on a. L’islam s’est manifesté dans un pays aussi détaché de l’UE que la Suisse. Et donc, si Jéhovah a fermé une porte, Allah, ailleurs, a ouvert une fenêtre. Mr. Loprino sert parfaitement les intérêts de ce Dernier, puisqu’il affirme adapter l’islam aux défis lancés par la société européenne moderne. Or, s’il existe des courants islamiques libéraux très peu connus du monde occidental (si ce n’est à la lumière de quelques auteurs francophones tels que Gilles Kepel, Malek Chebel etc.) et de plus en plus mal perçus dans le monde musulman, la Doctrine des Frères musulmans (FM) gagne résolument du terrain. Engendrée par l’effondrement de l’Empire ottoman survenu en 1928, le credo des FM se résume à la lutte contre l’emprise laique occidentale et l’imitation servile du modèle européen. Par conséquent, il s’agit d’une Doctrine purement oppositionnaire justifiée, comble du paradoxe, par des références au philosophe allemand Oswald Spengler, théoricien du déclin de l’Occident, auteur d’un ouvrage éponyme dont le réalisme se construit parfois sur des sujets délicats. J’ignore ce qu’en aurait dit Mr. Spengler lui-même si on pouvait le ressusciter, mais je constate que les leaders musulmans ont suffisamment d’instruction pour ne pas recourir aux services des facs suisses. Ainsi, je suis amenée à formuler une deuxième supposition qui introduira une deuxième réalité.

    La Suisse a toujours été une sorte d’observatrice plantée au cœur d’une Europe effervescente. Pays qui s’est évertué à conserver (en tout cas officiellement) sa neutralité pendant la II Grande Guerre en vertu du droit de neutralité ratifié en 1907, qui n’a pas participé, de même que le Royaume-Uni, d’ailleurs, aux projets tumultueux de l’Union européenne, voici qu’elle se retrouve impliquée dans un enjeu qu’elle semblait avoir écarté il n’y a que trois ans de là. Qui plus est, s’empresse de nous rassurer le recteur de l’université de Bâle, il n’y a que très peu de musulmans sur le territoire suisse ce qui fait qu’une seule chaire de théologie islamique suffirait à satisfaire l’expérience. Alors pourquoi la Suisse saute-t-elle dans le bain ? N-a-t-elle donc pas d’autres chats à fouetter ? La réponse devient patente si l’on interprète l’initiative de Bâle comme une mesure préventive. Ou, en tout cas, qu’elle croit être telle. La Suisse pense pouvoir adapter l’islam à un occidentalisme qui est en fait contraire à sa nature, qui lui est artificiel au plus haut point. Mais les voies de l’enfer, comme on dit, sont pavées de bonnes intentions : c’est l’effet inverse qui est à observer, c’est-à-dire une Europe qui s’adapte à un islam qui lui est réciproquement étranger. Bien plus, cette initiative lui coûtera la croix du drapeau comme elle lui coûtera son inébranlable neutralité, sachant que les cours coraniques universitaires seront financés par l’Etat suisse et non pas par les pays musulmans qui, récepteurs de toute bonne intention pro-islamique, auraient pu faire l’effort de participer lucrativement à sa propre intégration sur le sol de la neutralité suprême. Mais il n’en est rien. Peut-être parce que l’islam made in Suisse n’est aux yeux des « vrais » musulmans qu’une contrefaction digne d’une chemise Adidas made in China.



AS4B
Soldat Virtuel 1ere
Soldat Virtuel 1ere
Messages : 103
Enregistré le : sam. 4 août 2012 20:20
Localisation : Belgique - Bruxelles
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par AS4B » sam. 25 août 2012 15:32

Yacoub a écrit :Il faut dire aux mahométans que l'islam n'est pas la solution bien au contraire c'est l'islam qui est le problème comme cette vidéo le fait mais hélas en arabe sans sous titrage français.

Raison de plus pour que Krinou se mette à l'étude de l'arabe.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=lMUEXDdBr9w

Alors Krinou, cette traduction ça en est ou ? :mrgreen:



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21785
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par yacoub » sam. 25 août 2012 20:13




Krinou
Maréchal d'islamla virtuel
Maréchal d'islamla virtuel
Messages : 9715
Enregistré le : mer. 28 déc. 2011 23:18
Localisation : Loin de BAC et de sa bouche d'égout
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par Krinou » sam. 25 août 2012 20:46

Merci infiniment Yacoub, c'était vraiment passionnant à lire. :)


LES RAISONS DE MON DÉPART DÉFINITIF D'iSLAMLA :

Avant de vous forger une opinion défavorable sur ma personne, suite aux propos malveillants d'un membre mal intentionné, merci de bien vouloir prendre le temps de lire, même partiellement, le topic dont vous trouverez le lien ci-dessous :

cette-fois-vous-dis-vraiment-adieu-peux ... t8188.html

Avatar du membre
Angelotin
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3419
Enregistré le : dim. 19 févr. 2012 05:12
Gender :
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par Angelotin » sam. 25 août 2012 21:21

Encore une fois, je le redis heureusement qu'on nous avons des ex-musulmans qui connaissent la culture et la langue, pour nous démontrer tout l'idéologie génocidaire de cette Islam.
En les mensonges et les trucages de la propagande islamique, nous ne serons pas dupe!


Ni Dieu, Ni Maitre. Athéisme naturaliste et humaniste. l'auto gestion comme forme politique. L'écologie pour nous sauver. La vie comme une romance gothique!.
"Vous n'avez pas besoin de religion pour justifier l'amour, mais c'est le meilleur outil jamais inventé pour justifier la haine."

Krinou
Maréchal d'islamla virtuel
Maréchal d'islamla virtuel
Messages : 9715
Enregistré le : mer. 28 déc. 2011 23:18
Localisation : Loin de BAC et de sa bouche d'égout
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par Krinou » sam. 25 août 2012 22:06

AS4B a écrit : Alors Krinou, cette traduction ça en est ou ? :mrgreen:
Image


LES RAISONS DE MON DÉPART DÉFINITIF D'iSLAMLA :

Avant de vous forger une opinion défavorable sur ma personne, suite aux propos malveillants d'un membre mal intentionné, merci de bien vouloir prendre le temps de lire, même partiellement, le topic dont vous trouverez le lien ci-dessous :

cette-fois-vous-dis-vraiment-adieu-peux ... t8188.html

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21785
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: L'islamisme, même à dose microscopique, détruit un pays

Message non lu par yacoub » jeu. 6 sept. 2012 10:32

Encore un site contre la religion d'amour de paix et de tolérance


Stop Islamisme



Répondre