Front national :Les élections en Tunisie

Actualités dans le monde, Débats politiques et économiques intérieurs et internationaux - Opposition - Partis politiques - Leaders politique - Pouvoirs économiques.
Avatar du membre
lkm
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1839
Enregistré le : mar. 5 avr. 2005 08:00
Localisation : Pays Bas
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Elections de la Constituante: La Tunisie d’en bas

Message non lu par lkm » sam. 29 oct. 2011 05:24

Dernier message de la page précédente :

[facebookvideo]2594244218834[/facebookvideo]



Avatar du membre
junon
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 584
Enregistré le : mar. 28 juin 2011 18:18
Status : Hors ligne

Re: Elections de la Constituante: La Tunisie d’en bas

Message non lu par junon » sam. 29 oct. 2011 12:58

Le vote de la Tunisie n’est ni une surprise, ni incompréhensible.
C’est le vote du ras le bol.

Au même titre que les français sont à deux doigts de voter FN, au même titre que les allemands ont voté pour les national-socialistes en pleine crise économique.
Ils sont las de la corruption, de l’hypocrisie, des inégalités et de l’amoralisme, du modèle occidental. Et l’amoralisme n’est pas un vain mot : il est l’attitude qui consiste à ne jamais prendre position, la neutralité non pas bienveillante mais léthargique qui accompagne le libéralisme économique (qui prend largement le pas sur le libéralisme social).

Ils le disent clairement : laissez-nous gérer nous-mêmes notre pays, nous ne voulons pas de votre démocratie.

Or il faut les comprendre : quel choix ont-ils eu ?
Voter pour un quelconque parti occidentalisé et continuer la mascarade du mauvais goût occidental ou oser le réel changement ?

Mais voilà l’endroit où blesse le bât :
la vie commune et normale des démocraties est de tanguer gentiment entre un pôle moyennement conservateur et libéral économiquement et un pôle moyennement réformateur et social. Les moments de crise indiquent le ras le bol, la nausée du peuple devant ce tangage et le besoin qu’il a de sortir de ce bateau démocratique. Alors il vote pour ce qu’il croit être une nouveauté : un parti extrémiste.

Car la réelle nouveauté est très rare en politique : les groupes humains ne sont pas capables de s’attacher aux véritables positions révolutionnaires. Quand c’est trop neuf, ça fait peur. Alors ils se rabattent sur quelque chose qui a toujours existé dans les marges des systèmes politiques démocratiques (les extrêmes dangereux) mais qui leur paraissent neufs dans les situations de blocage du système.

Les mouvements initiés durant le printemps arabe étaient des soulèvement contre des dictateurs ayant maintenu une chape de plomb au dessus du peuple tandis qu’ils se compromettaient largement avec les puissances occidentales.
Ces peuples croient que les islamistes ne sont pas de ce jeu car ils se présentent comme anti-occidentaux.

Ils ignorent que les américains jouent encore plus facilement avec leurs camarades les islamistes. Ils ignorent que voter pour les islamiste, c’est non seulement accepter la terreur islamiste mais aussi accepter que les inégalités du modèle américain s’imposent d’une manière encore plus radicale et sans limite. Sans le savoir, en votant « islamistes », ils renforcent les américains.
Modifié en dernier par junon le sam. 29 oct. 2011 13:39, modifié 1 fois.



Avatar du membre
junon
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 584
Enregistré le : mar. 28 juin 2011 18:18
Status : Hors ligne

Re: Elections de la Constituante: La Tunisie d’en bas

Message non lu par junon » sam. 29 oct. 2011 13:18

les tunisiens arrivent à la démocratie au moment où celui-ci s'essouffle. Tu as tout à fait raison Jug, les français n'ont pas su être un modèle pour eux alors... digage!

et tu as tout à fait raison : la coalition du Maghreb serait l'idéal pour créer une zone identitaire commune et forte face aux modèles des autres. Entre les occidentaux et les arabes, leur coeur balance.

Voilà donc : ce que les tunisiens savent des français et de leur modèle occidental : ça ne les a pas convaincu. voter pour un parti de l'islam c'est se défaire une bonne fois pour toute de la mainmise française. et c'est ça la priorité en Tunisie



Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5387
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Elections de la Constituante: La Tunisie d’en bas

Message non lu par nexus » sam. 29 oct. 2011 15:14

Les tunisiens ne sont pas convaincus par le modèle occidental ,alors ils choisissent un parti islamique et c'est vrai que pendre un modèle religieux cela résoudra leurs problèmes ??? si ce modèle de société fonctionnerait cela se saurait,les problèmes des sociétés occidentales viennent des choix économiques faits au tournant des années 80 ou ils ont choisi un modèle libéral sans aucun garde fou plutôt qu'un système social kynésien d'ou leurs problèmes actuels, tôt ou tard ils seront obligés de les résoudre sous peine de faillite.
junon a écrit :et tu as tout à fait raison : la coalition du Maghreb serait l'idéal pour créer une zone identitaire commune et forte face aux modèles des autres. Entre les occidentaux et les arabes, leur coeur balance.

Il faudra qu'un jour les Africains du nord se prennent en main et qu'ils arrêtent de se plaindre en prétendant que leurs problèmes sociétaux seraient la faute des autres et qu'ils trouvent des solutions c'est un peu facile de se dédouaner sur les autres .
Tout coller sur le dos des occidentaux cela devient lourd a la fin ,c'est pas les Français qui gouvernent ces pays depuis 50ans ,les choix économiques ,les codes civils infamants envers les femmes et l'organisation de leurs sociétés c'est eux qui les ont choisis .
Ils n'ont que a pendre des décisions en laissant a l'islam la place qu'il mérite ,celui d'une religion qui ne gère que les problèmes spirituels et intemporels, et qui ne fait que culpabiliser les uns et les autres de tous les problèmes rencontrés dans ce bas monde et pour lesquels ils n'ont aucune solution si ce n'est de manipuler les masses en transférant ses échecs sur les autres systèmes politiques,religieux et économiques.
On peut pas dire que les 57 pays musulmans de cette planète,soit des modèles dans ce domaine pas plus que dans les autres . :P

L'islam est aussi impérialiste que les américains cette doctrine veut autant contrôler le monde et la conscience des gens que ces derniers .


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.

Avatar du membre
Lilith
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 2691
Enregistré le : mar. 9 août 2011 19:21
Status : Hors ligne

Re: Elections de la Constituante: La Tunisie d’en bas

Message non lu par Lilith » sam. 29 oct. 2011 22:18

nexus a écrit :L'islam est aussi impérialiste que les américains cette doctrine veut autant contrôler le monde et la conscience des gens que ces dernier
oui, bien sur, mais ça rassure les gens qui sont nés dans cette culture... ils pensent que l'islam ne peut être corrompu... c'est une question de psychologie, la persuasion est plus forte que la réalité.



Avatar du membre
lkm
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1839
Enregistré le : mar. 5 avr. 2005 08:00
Localisation : Pays Bas
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Elections de la Constituante: La Tunisie d’en bas

Message non lu par lkm » sam. 29 oct. 2011 23:22




Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5387
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Elections de la Constituante: La Tunisie d’en bas

Message non lu par nexus » dim. 30 oct. 2011 02:43

Cela fait bizarre de voir des tunisiens crier aux Français de voter le Pen alors qu'en France pour ces mêmes populations c'est ce genre de personne qu'ils craignent le plus ! :shock:


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.

Avatar du membre
spin
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1903
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2010 13:51
Localisation : France, sud-est
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Elections de la Constituante: La Tunisie d’en bas

Message non lu par spin » dim. 30 oct. 2011 07:12

nexus a écrit :Cela fait bizarre de voir des tunisiens crier aux Français de voter le Pen alors qu'en France pour ces mêmes populations c'est ce genre de personne qu'ils craignent le plus ! :shock:
Et pourtant il y a des raisons de penser que les islamistes ont souvent voté Le Pen. Pas seulement par machiavélisme (entretenir une tension), il y a de vraies convergences entre eux, et Jean-Marie Le Pen sait les caresser dans le sens du poil. Il n'oublie pas de raconter, quand et seulement quand ça l'arrange, qu'il a perdu son oeil en soutenant la candidature d'un ami musulman, qu'il a été (en tout cas il le dit) le seul officier français à se soucier d'enterrer les morts égyptiens selon le rite islamique lors de l'expédition de Suez en 1956. Par ailleurs ils ont en commun d'être contre Israël, contre l'Amérique, contre la démocratie... Le Pen a été le dernier homme politique français à soutenir Saddam Hussein.

Quant à Marine Le Pen, avant de se consacrer à la politique elle était avocate. Elle a, à ce titre, défendu des Maghrébins menacés d'expulsion. Je ne dis pas qu'elle avait tort, mais elle devait savoir ce qu'elle faisait.

à+


De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/islamp.htm
http://bouquinsblog.blog4ever.com/blog/ ... ique_.html

Avatar du membre
lkm
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1839
Enregistré le : mar. 5 avr. 2005 08:00
Localisation : Pays Bas
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Elections de la Constituante: La Tunisie d’en bas

Message non lu par lkm » mar. 1 nov. 2011 11:39

[facebookvideo]133201833449092[/facebookvideo]



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21897
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Elections de la Constituante: La Tunisie d’en bas

Message non lu par yacoub » mar. 1 nov. 2011 15:06

Le Pen a été reçu par Saddam Hussein et Hassan II
alors qu'Israël a toujours refusé de le recevoir.

Reflexions de Jean Daniel

Mots croisés du 31 octobre 2011



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21897
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Elections de la Constituante: La Tunisie d’en bas

Message non lu par yacoub » dim. 18 déc. 2011 19:46




Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5387
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Elections de la Constituante: La Tunisie d’en bas

Message non lu par nexus » lun. 19 déc. 2011 02:08

Voici un texte fort instructif sur les intentions du nouveau pouvoir tunisien sur les femmes.

Tunisie, Egypte, etc. : les femmes toujours trahies en 2011 ! ça promet !!!

Elles ont fait les révolutions arabes et maintenant elles trinquent...
La femme, c’est décidément leur faille à tous ! La faille des islamistes, des néo-islamistes, des crypto-islamistes et j’en passe, en saluant au passage ( avec mon foulard salafiste de fabrication égypto-révolutionnaire) les admirateurs parisiens de tous ceux que je viens de citer.

Ainsi, Moncef Marzouki, le nouveau président de la république tunisienne, naguère opposant exilé et figure de la lutte pour les droits de l’homme, a livré le 13 décembre, lors de son discours d’investiture, sa version personnelle des droits de la femme. Le successeur de Ben Ali, qui doit sa position à son alliance avec le parti Ennahda désormais au pouvoir, s’est en effet fendu d’une phrase étrange. S’exprimant en arabe, il a déclaré : « Nous protègerons les femmes qui portent le niqab, les femmes qui portent le hijab et lessafirat… »

Les safirat ? Un terme péjoratif utilisé dans le Golfe, grand pourvoyeur de fonds des partis islamistes internationaux et frères nourriciers de leur propagande obscurantiste, pour qualifier les femmes « à la tête nue ». De tête nue à nue intégrale, dans l’esprit obsédé des opinions sous domination psychologique et fantasmatique islamiste, il n’y a qu’un pas à franchir. En France aussi, d’ailleurs, sinon comment expliquer l’engouement des juvéniles enfoulardées ?

Mais revenons à Carthage : Moncef Marzouki savait pertinemment ce qu’il faisait et ce qu’il disait. La preuve en est cet ordre de protection donné en premier lieu aux femmes en niqab ! Au moment même où , devant la faculté de la Manouba, se poursuit le face-à-face entre l’administration et les salafistes qui veulent imposer l’accueil des étudiantes intégralement voilées à la saoudienne. Les « Belphégor » ou encore les « 404 bâchées » comme les appelaient les Algériens des années de sang en riant de rage au milieu de leur tragédie. Honneur d’abord, dixit Marzouki, au niqab, puis au hijab, enfin à une espèce assez dévalorisée : celle des « safirat ».

Seulement, à Tunis, aujourd’hui, c’est un tollé. La presse, les sites internet, les tweets sont pleins des protestation des « safirat » si mal nommées, des dévoilées qui ont fait la révolution, des jeunes et moins jeunes allergiques à l’impératif imbécile et mensonger de couverture de la chevelure ( « nulle part dans le Coran », me confirmait il y a une semaine au Caire le propre frère du fondateur des Frères Musulmans, le vieux Gamal al Banna) : ce sont elles qui se sont battues, dans la rue, face aux flics, pour la liberté ! Et les voilà désignées du bout des lèvres, sèchement, au bout de la liste, comme des extra-terrestres fort déshabillées, par le nouveau locataire du palais de Carthage. Preuve, une nouvelle fois, que les accommodements avec les islamistes – en échange du fauteuil de Raïs- ne mènent… qu’à l’islamisme !

Heureusement, les Tunisiennes ne vont pas lâcher. Dans les messages que je reçois de mes amies enseignantes, le découragement est sans cesse contrebalancé par la saine colère, mère de tous les courages. Monsieur Marzouki, Monsieur le Président de la République Tunisienne libérée par des femmes sans peur et des hommes épris de toutes les libertés, vous ne parviendrez pas à jeter un linceul sur les droits et les combats des femmes les plus libres du monde arabe ! Il se déroulera dans les mois qui viennent, en Tunisie, un affrontement idéologique tel que l’islamisme mis à nu sera contraint, soit de s’enkyster dans l’autoritarisme comme il en a donné la preuve en tentant d’attribuer tous les pouvoirs à l’exécutif, soit de négocier avec une opposition moderniste beaucoup plus large qu’on ne le dit.

En Egypte, dont je reviens, la situation des femmes est bien pire et les perspectives sont beaucoup plus sombres dans ce vaste pays analphabète à 40% et dont la moitié de la population ( notamment au Caire) vit en dessous du seuil de pauvreté.


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.

Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5387
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Elections de la Constituante: La Tunisie d’en bas

Message non lu par nexus » lun. 2 janv. 2012 03:13

Les partis politiques d'opposition Tunisiens deviennent t'ils enfin raisonnables à en croire l'article dans ce lien ça à l'air ?
http://www.magharebia.com/cocoon/awi/xh ... feature-04


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21897
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Elections de la Constituante: La Tunisie d’en bas

Message non lu par yacoub » jeu. 9 oct. 2014 10:41

Karim Labidi, le chef de la résistance à l'islam, parle des élections qui arrivent, dans la langue d'Allah et hélas sans traduction, il parle de son parti Libéral Tunisien qui peut être espérons le emportera ses élections

الاسلام اصبح معروف من الجميع، الا الجاهل و بالطبع معطل العقل مثل من هو مسلم اليوم، انا شخصيا تعبت من تعريف الاسلام منذ 17 سنة، الان سوف ابداء معركة جديدة ضد الاسلام، بالبحث على البديل من التراث العالمي الغني من اجل ان تتغير شعوبنا، نعم المعركة الان هي معركة فكرية مقارنة بين حكم الانسان الوضعي الحضاري المتطور وحكم الاسلام الالهي المتخلف المنحط الارهابي كمرحلة قبل المعركة الاخيرة لنحر الاسلام على عتبة العقل والعلم.

Je propose cette traduction qui n'est pas littérale mais qui vaut mieux qu'une traduction google ou bing je le crois.

L'islam est maintenant connu de tous sauf de l'ignorant naturellement dépourvu de raison comme le musulman d'aujourd'hui. Personnellement je suis fatigué de définir l'islam depuis 17 ans, il faut définir une nouvelle forme de lutte contre l'islam par la culture et la réappropriation de notre patrimoine civilisationnel d'avant la colonisation islamique, il faut utiliser la raison et la science pour chasser de nos contrées l'islam terroriste.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21897
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Tunisie élections

Message non lu par yacoub » sam. 11 oct. 2014 18:37

A l’occasion des élections législatives tunisiennes dont le scrutin est fixé au 26 octobre 2014 (24 et 25 octobre pour le vote à l'étranger), l’émission Tunisie politique recevra la plupart des candidats représentatifs des principaux partis politiques. Dans cette vidéo, Tawfik Mathlouthi présente le programme qui sera diffusé sur OummaTV, et lance un appel aux tunisiens de France pour participer à cette élection capitale pour l’avenir de ce pays.

https://www.youtube.com/watch?v=dZcFn0RRz_o


Salut les amis Angelotin, Hyunkel. :mrgreen:



Avatar du membre
Georges
Général de division Virtuel
Général de division Virtuel
Messages : 7052
Enregistré le : lun. 1 mai 2006 08:00
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Front national :Les élections en Tunisie

Message non lu par Georges » ven. 11 oct. 2019 03:09

2ème tour présidentielle : Ennahdha réitère son soutien à Kais Saied
Publié le 10 Octobre, 2019 - 18:18
2ème tour présidentielle : Ennahdha réitère son soutien à Kais Saied



Le Mouvement Ennahdha a réitéré son soutien au candidat au second tour de la Présidentielle, Kais Saied, dans un communiqué rendu public ce jeudi 10 octobre, par le bureau exécutif du parti à quelques jours du scrutin.

Dans ce communiqué, Ennahdha a évoqué les principaux points de son programme. Il s'agit, notamment, du renforcement du processus de transition démocratique de l'amélioration du pouvoir d'achat, de la création d'emploi et de lutte contre la pauvreté, contre le terrorisme, la corruption et la contrebande.

Le Mouvement s'est dit ouvert aux initiatives sérieuses et aux propositions des différentes forces politiques en ce qui concerne le programme gouvernemental à élaborer.

Il est à rappeler que l'Instance supérieure indépendante pour les élections avait annoncé hier les résultats préliminaires des Législatives et qu'Ennahdha avait obtenu la première place des sièges au Parlement, soit 52.

Selon la Constitution, il revient à ce parti une semaine après la proclamation des résultats définitifs de proposer le nouveau chef du gouvernement.



Répondre