Happy Birthday Israël !!

Actualités dans le monde, Débats politiques et économiques intérieurs et internationaux - Opposition - Partis politiques - Leaders politique - Pouvoirs économiques.
Avatar du membre
Amada
Sous-lieutenant Virtuel
Sous-lieutenant Virtuel
Messages : 2885
Enregistré le : sam. 18 sept. 2010 20:01
Localisation : Marseille
Gender :
Status : Hors ligne

Happy Birthday Israël !!

Message non lu par Amada » lun. 14 mai 2012 18:59

Happy Birthday Israël !!

Joyeux anniversaire ISRAËL !!
L’Etat d’Israël fut proclamé le 14 mai 1948 par Ben Gourion. Dès le lendemain, il était attaqué par une coalition de pays arabes et vivait sa première guerre. En effet, ces derniers n’avaient pas approuvé la partition de la Palestine décidée par l’ONU un an plus tôt. Au cœur des territoires qui ont vu naître les trois grandes religions monothéistes, Israël débutait donc son histoire dans la douleur.
http://www.facebook.com/photo.php?fbid= ... =1&theater


"Connais-toi toi-même" (Socrate)
Mon forum des apostats de l'islam:
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php


Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20880
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Happy Birthday Israël !!

Message non lu par yacoub » lun. 14 mai 2012 19:23

Il faut souhaiter une solution juste au douloureux problème palestinien.
De tous les pays arabes, seule la Jordanie a osé naturalisé les réfugiés palestiniens
mais ni le Liban ni la Syrie ni l’Égypte n'ont voulu faire ça.



Avatar du membre
Amada
Sous-lieutenant Virtuel
Sous-lieutenant Virtuel
Messages : 2885
Enregistré le : sam. 18 sept. 2010 20:01
Localisation : Marseille
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Happy Birthday Israël !!

Message non lu par Amada » mar. 15 mai 2012 17:23

Yacoub a écrit :Il faut souhaiter une solution juste au douloureux problème palestinien.
De tous les pays arabes, seule la Jordanie a osé naturalisé les réfugiés palestiniens
mais ni le Liban ni la Syrie ni l’Égypte n'ont voulu faire ça.
Une solution juste est souhaitée par tous les humains qui ont un peu de compassion, de dignité et d'humanité. Même et surtout, je crois, la nation israëlienne.
Mais il faudrait aussi que l'ensemble des Palestiniens le veuillent. Or, il y en a beaucoup qui se complaisent dans ce pourrissement et qui tiennent les rênes du pouvoir...
L'idéal serait que l'on contraigne la Palestine à adopter un système démocratique et que le peuple puisse choisir librement ses dirigeants, sous la surveillance de l'ONU.


"Connais-toi toi-même" (Socrate)
Mon forum des apostats de l'islam:
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Avatar du membre
Lilith
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 2691
Enregistré le : mar. 9 août 2011 19:21
Status : Hors ligne

Re: Happy Birthday Israël !!

Message non lu par Lilith » dim. 20 mai 2012 10:08

ce n'est pas possible de les contraindre... la première des choses à faire, est, à mon sens, de leur donner à manger et les aider à vivre dans des conditions décentes. du pain contre des armes... scolariser les gosses, avoir du boulot, un état, si minime soit-il. c'est comme ça qu'on coupe l'herbe sous les pieds des extremistes... pas en voulant les virer pour qu'ils aillent chez leurs "frères" arabes...

il y a vraiment quelque chose à gagner et de grands à faire pour les israéliens, dans l'aide qu'ils peuvent apporter aux palestiniens...




Avatar du membre
Maried
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5869
Enregistré le : mer. 2 sept. 2009 15:19
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Happy Birthday Israël !!

Message non lu par Maried » dim. 20 mai 2012 13:11

pas en voulant les virer pour qu'ils aillent chez leurs "frères" arabes...
Les frères arabes n'en veulent pas quand Arafat s'est aligné sur Saddam dans la guerre du Koweit tous les palestiniens qui travaillaient dans les émirats ont été expulsés la Jordanie les tue le Liban fait de même
aucun pays arabe ne leur donne sa nationalité si bienque c'est en Amérique et au Canada qu'ils deviennent vraiment des citoyens


"Qui n'empêche pas le mal le favorise"
Cicéron
_________________________________________________
ImageImageImage
ImageImage

Avatar du membre
sofasurfer
Sous-lieutenant Virtuel
Sous-lieutenant Virtuel
Messages : 2871
Enregistré le : dim. 14 sept. 2008 19:41
Localisation : France
Status : Hors ligne

Re: Happy Birthday Israël !!

Message non lu par sofasurfer » dim. 20 mai 2012 13:38

Je ne fêterai pas l'anniversaire d'un état illégitime créé par une bande de voyous, construit de manière unilatérale sur une terre déjà colonisée, dans laquelle la grande majorité des habitants n'ont pas eu leur mot a dire sur le sujet, et sur lequel il y avait déjà un conflit juif/arabe qui n'a jamais été résolu.

Je ne fêterai pas l'anniversaire d'un état raciste, et colonialiste, qui estime les arabes comme des personnes de seconde catégorie. Les massacres perpétrés par Sharon sur des civils non armés, les bombes au phosphore lancés sur gaza sont le témoignage du peu de considération portés aux populations civiles palestiniennes, le meilleur exemple provient d'Avigor Liebermann qui veux l'extermination des Palestiniens avec l'approbation de la classe dirigeante sioniste.

Je ne fêterai pas l'anniversaire d'un pays qui soutient la colonisation territoriale et qui a soutenu pendant de nombreuses années la régime d'apartheid su africain, ce pour bénéficier de bénéfice juteux lié au commerce de diamants acheté à bas prix au régime blanc d'Afrique du Sud afin d'acheter des armes pour massacrer des bédouins arabes...

Je reconnais le droit aux gens de tradition juive de vivre en paix après des années de persécutions, mais surement pas en persécutant d'autres populations!


Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles

W. Shakespeare

Avatar du membre
Lilith
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 2691
Enregistré le : mar. 9 août 2011 19:21
Status : Hors ligne

Re: Happy Birthday Israël !!

Message non lu par Lilith » dim. 20 mai 2012 22:23

maried a écrit :
pas en voulant les virer pour qu'ils aillent chez leurs "frères" arabes...
Les frères arabes n'en veulent pas quand Arafat s'est aligné sur Saddam dans la guerre du Koweit tous les palestiniens qui travaillaient dans les émirats ont été expulsés la Jordanie les tue le Liban fait de même
aucun pays arabe ne leur donne sa nationalité si bienque c'est en Amérique et au Canada qu'ils deviennent vraiment des citoyens
oui tout à fait, alors, après, ils peuvent se plaindre d'Israel, mais ils sont incapables de solidarité...



Avatar du membre
sofasurfer
Sous-lieutenant Virtuel
Sous-lieutenant Virtuel
Messages : 2871
Enregistré le : dim. 14 sept. 2008 19:41
Localisation : France
Status : Hors ligne

Re: Happy Birthday Israël !!

Message non lu par sofasurfer » dim. 20 mai 2012 22:53

Lilith a écrit :
maried a écrit :
pas en voulant les virer pour qu'ils aillent chez leurs "frères" arabes...
Les frères arabes n'en veulent pas quand Arafat s'est aligné sur Saddam dans la guerre du Koweit tous les palestiniens qui travaillaient dans les émirats ont été expulsés la Jordanie les tue le Liban fait de même
aucun pays arabe ne leur donne sa nationalité si bienque c'est en Amérique et au Canada qu'ils deviennent vraiment des citoyens
oui tout à fait, alors, après, ils peuvent se plaindre d'Israel, mais ils sont incapables de solidarité...
Tu mélange la population et les dirigeants. La population est naturellement hostile a Israel mais elle est divisée par les dirigeants qui, eux, préfèrent la paix avec l'état sioniste pour conserver les privilèges du pouvoir...


Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles

W. Shakespeare

Avatar du membre
Lilith
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 2691
Enregistré le : mar. 9 août 2011 19:21
Status : Hors ligne

Re: Happy Birthday Israël !!

Message non lu par Lilith » lun. 21 mai 2012 21:30

sur quoi tu te bases pour affirmer ça?



Avatar du membre
sofasurfer
Sous-lieutenant Virtuel
Sous-lieutenant Virtuel
Messages : 2871
Enregistré le : dim. 14 sept. 2008 19:41
Localisation : France
Status : Hors ligne

Re: Happy Birthday Israël !!

Message non lu par sofasurfer » mar. 22 mai 2012 21:08

Lilith a écrit :sur quoi tu te bases pour affirmer ça?
je t'invite a te balader dans les pays limitrophes a Israël et à parler d4israel aux gens... Tu auras ta réponse...


Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles

W. Shakespeare

Avatar du membre
Lilith
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 2691
Enregistré le : mar. 9 août 2011 19:21
Status : Hors ligne

Re: Happy Birthday Israël !!

Message non lu par Lilith » mar. 22 mai 2012 21:40

les dirigeants n'aiment pas plus Israel... la Jordanie et l'Egypte ont été presque forcés de faire la paix avec Israel...

en tout cas, tout ce que tu dis sofasurfer peut etre applicable à tous les pays du monde... tous batis sur des conquetes, des exactions et des guerres...



Avatar du membre
sofasurfer
Sous-lieutenant Virtuel
Sous-lieutenant Virtuel
Messages : 2871
Enregistré le : dim. 14 sept. 2008 19:41
Localisation : France
Status : Hors ligne

Re: Happy Birthday Israël !!

Message non lu par sofasurfer » mer. 23 mai 2012 16:02

Lilith a écrit :les dirigeants n'aiment pas plus Israel... la Jordanie et l'Egypte ont été presque forcés de faire la paix avec Israel...

en tout cas, tout ce que tu dis sofasurfer peut etre applicable à tous les pays du monde... tous batis sur des conquetes, des exactions et des guerres...
Tous, c'est toi qui l'affirme... Ceci étant les conquêtes et les massacres ont été monnaie courante dans l'histoire... Mais la n'est pas le sujet, nous avons abordé ce point ailleurs, merci de s'y tenir sinon ça va partie dans tous les sens...


Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles

W. Shakespeare

Avatar du membre
Lilith
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 2691
Enregistré le : mar. 9 août 2011 19:21
Status : Hors ligne

Re: Happy Birthday Israël !!

Message non lu par Lilith » ven. 1 juin 2012 20:01

j'essaie justement de remettre les choses à leur place... on ne peut pas noyer le poisson en faisant des généralités comme ça...

je peux comprendre que l'on fete l'anniversaire de cet état, meme si je ne suis pas super enthousiaste, mais de là à stigmatiser le pays, je trouve que tu y vas un peu fort.



Avatar du membre
sofasurfer
Sous-lieutenant Virtuel
Sous-lieutenant Virtuel
Messages : 2871
Enregistré le : dim. 14 sept. 2008 19:41
Localisation : France
Status : Hors ligne

Re: Happy Birthday Israël !!

Message non lu par sofasurfer » sam. 2 juin 2012 11:28

C'est simplement une dénonciation légitime d'un état illégitime... imagine que des étrangers débarquent chez toi par ce que, selon eux, c'était la maison de leurs ancêtres puis te chassent parce que tu as essayé de résister au squattage de ta maison, tu penses que les squatteurs ont ils raisons ou tort?

Israel a été fondée par une bande de voyous squatteurs, racistes, soutenant l'apartheid, l'esclavage, la déportation, le génocide, le fascisme et la violence

La preuve par les déclarations du principal fondateur dr'Israel :

David Ben-Gourion, le créateur de l'Etat d'Israel en 1948, fut l'un des leaders les plus importants du mouvement Sioniste du siècle dernier. Il a établi la capacité militaire juive (Haganah), et en 1948, il a créé l'Etat d'Israel et a lu sa déclaration.
De 1948 Ã 1963 (sauf pendant une courte période), il fut Premier Ministre et Ministre de la Défense.
J'ai rassemblé ci-dessous quelques citations de Ben-Gourion en espérant que cela nous aidera à comprendre ce qu'il pensait et ce qu'il croyait.

"Si j'étais un leader Arabe, je ne signerais jamais un accord avec Israël. C'est normal ; nous avons pris leur pays. Il est vrai que Dieu nous l'a promise, mais comment cela pourrait-il les concerner ? Notre dieu n'est pas le leur.
Il y a eu l'antisémitisme, les Nazis, Hitler, Auschwitz, mais était ce leur faute ? Ils ne voient qu'une seule chose : nous sommes venus et nous avons volé leurs terres. Pourquoi devraient t-ils accepter cela ?
David Ben-Gourion (le 1er Premier Ministre israélien) : Cité par Nahum Goldmann dans "le Paradoxe Juif", page 121




"Ne nous cachons pas la vérité…. Politiquement nous sommes les agresseurs et ils se défendent. Ce pays est le leur, parce qu’ils y habitent, alors que nous venons nous y installer et de leur point de vue nous voulons les chasser de leur propre pays. Derrière le terrorisme (des Arabes) il y a un mouvement qui bien que primitif n'est pas dénué d'idéalisme et d'auto-sacrifice."
David Ben-Gourion : Cité page 91 du Triangle Fatidique de Chomsky qui est paru le livre de Simha Flapan "Le Sionisme et les Palestiniens" – page 141-2, citant un discours de 1938.





"Nous devons tout faire pour nous assurer qu'ils (les Palestiniens" ne reviendront jamais."
David Ben-Gourion, dans son journal, 18 Juillet 1948, cité dans le livre de Michael Bar Zohar : "Ben-Gourion : le Prophète Armé", Prentice-Hall, 1967, p. 157.



Ben Gourion prévenait également en 1948 : En assurant à ses copains Sionistes que les palestiniens ne reviendraient jamais dans leurs maisons : "Les vieux mourront et les jeunes oublieront."




"Nous devrions nous préparer à lancer l’offensive. Notre but est d’écraser le Liban, la Transjordanie (Jordanie) et la Syrie. Le point faible c’est le Liban, car le régime musulman y est artificiel et il nous sera facile de le miner.
Nous y établirons un Etat chrétien, puis nous écraserons la Légion Arabe, nous éliminerons la Transjordanie (Jordanie); la Syrie tombera entre nos mains. Nous bombardons alors et avancerons pour prendre Port-Saïd, Alexandrie et le Sinaï." (50)
David Ben-Gourion, mai 1948, au Chef d'Etat-Major. De Ben-Gourion, une Biographie, par Michael Ben-Zohar, Delacorte, New York 1978.





"Si je savais qu'il était possible de sauver tous les enfants d'Allemagne en les emmenant en Angleterre, et seulement la moitié en les transférant sur la terre d'Israël, je choisirais la dernière solution parce que, devant nous, il n'y a pas que le nombre de ces enfants mais la calcul historique du peuple d'Israël."
Ben-Gourion (Cité pages 855-56 du Shabtai Teveth de Ben-Gurion dans une version légèrement différente).




"Il ne s'agit pas de maintenir un statu-quo. Nous devons créer un Etat dynamique, orienté vers l'expansion." - Ben Gourion



"Chaque écolier sait qu'il n'y a pas de chose de ce genre dans l'histoire en tant qu'arrangement final : pas en ce qui concerne le régime, pas en ce qui concerne des frontières, et pas en ce qui concerne des accords internationaux."
Ben Gourion, Journal de guerre, 12/03/1947 suite à l'acceptation par Israël du Plan de partition des Nations-Unies du 29 novembre 1947 (Simha Flapan, "Naissance d'Israël," p.13)




"Nous marchions dehors, Ben-Gourion nous accompagnait. Allon a répété sa question : "Que doit-on faire avec la population palestinienne ?" ‘Ben-Gourion a agité la main dans un geste qui disait : "Conduisez-les dehors!"
Yitzhak Rabin, version censurée des Mémoires de Rabin, publiée dans le New York Times, 23 octobre 1979.





Partition : "Après la formation d'une grande armée à la suite de l'établissement de l'Etat, nous abolirons la partition et nous nous étendrons sur l'ensemble de la Palestine"
Ben Gourion, p.22 "La Naissance d'Israël, 1987" Simha Flapan.


"L'acceptation de la partition ne nous engage pas à renoncer à la Cisjordanie . On ne demande pas à quelqu'un de renoncer à sa vision. Nous accepterons un état dans les frontières fixées aujourd'hui -- mais les frontières des aspirations Sionistes sont les affaires des Juifs et aucun facteur externe ne pourra les limiter."
p.53, " La Naissance d'Israël, 1987" Simha Flapan





En octobre 1936, au cours de la réunion de l'exécutif de l'Agence Juive, plaidant pour une politique du transfert, Ben-Gourion a dit : "Nous ne sommes pas un Etat et la Grande-Bretagne ne le fera pas pour nous..." bien que "il n'y ait rien de mal dans l'idée."
Il a continué :


"s'il était permis de déplacer un Arabe de Galilée vers la Judée, pourquoi est-il impossible de déplacer un Arabe d'Hebron vers la TransJordanie (Jordanie), qui est bien plus proche ? Il y a de vastes étendues de terres là -bas et nous sommes surpeuplés....Même la Haute Commission est d'accord sur un transfert vers la Transjordanie (Jordanie) si nous dotons les paysans de terre et d'argent. Si la Commission Peel et le gouvernement de Londres acceptent, nous enlèverons de l'agenda le problème de la terre."

Les Arabes, affirmait Ben-Gourion, ne deviendront pas sans terre en raison de l'acquisition Sioniste de la terre; ils seront transférés en Transjordanie (Jordanie).

Le 29 octobre 1936, les 21 membres de l'exécutif de l'Agence Juive ont approuvé la proposition d'un transfert des fermiers Arabes déplacés vers laTransjordanie (Jordanie). Seuls deux des quatre membres Non-Sionistes ont choisi la dissidence.
Flapan, "Le Sionisme et les Palestiniens", citant les protocoles de la reunion de l'Exécutif, p. 261




Le 12 juillet 1937, Ben-Gourion écrit dans son journal :

"Le transfert forcé des Arabes des vallées de l'Etat Juif proposé pourrait nous donner quelque chose que nous n'avons jamais eue, même lorsque nous y étions nous-mêmes à l'époque du Premier et du Second Temple"
une Galilée affranchie de sa population Arabe

Ben-Gourion est allé jusqu'à écrire : “Nous devons nous préparer à le faire” le transfert (emphase dans l'original)


Le 27 Juillet 1937, Ben-Gourion écrivait dans une lettre à son fils, Amos, âgé de 16 ans :

"Nous avons n'avons jamais voulu déposséder les Arabes [ mais ] parce que la Grande-Bretagne leur donne une partie du pays qui nous a été promis, il est juste que les Arabes de notre Etat soient transférés vers la partie Arabe"


Le 5 octobre 1937, Ben-Gourion écrivait dans une lettre à son fils, Amos, âgé de 16 ans :

"Nous devons expulser les Arabes et prendre leur place.... Et, si nous devons utiliser la force -non pas pour déposséder les Arabes du Negev et de la Transjordanie, mais pour garantir notre propre droit à nous installer dans ces lieux - puis nous avons la force à notre disposition."

"il est très possible que les Arabes des pays voisins viendront les aider contre nous. Mais notre force sera supérieure à la leur. Non seulement parce que nous serons mieux organisés et mieux équipés, mais parce que derrière nous, il y a une plus grande force encore, supérieure en quantité et en qualité... l'ensemble de la génération plus jeune des Juifs d'Europe et d'Amérique."
Ben-Gourion, Zichronot [Mémoires], Vol. 4, p.297-299, p. 330-331.
Voir également : Teveth, Ben-Gourion et les Palestiniens Arabes, p. 182-189



Ben-Gourion dans un discours au Comité Central de la Histadrut le 30 décembre 1947 :

Dans le secteur assigné à l'Etat Juif, il n'y a pas plus de 520.000 juifs et environ 350.000 Non-Juifs, en grande partie des Arabes. Avec les Juifs de Jérusalem, la population totale de l'Etat Juif à l'époque de son établissement sera d'environ un million, incluant presque 40% de Non-Juifs.
Une telle composition (de la population) ne fournit pas une base stable pour un Etat Juif. Ce fait (démographique) doit être vu dans toute sa clarté et avec finesse. Avec une telle composition de (population), il ne peut même pas y avoir de certitude absolue que le contrêle restera entre les mains de la majorité juive.... Il ne peut y avoir aucun Etat Juif stable et fort sans majorité juive d'au moins 60%.


Le 6 février 1948, pendant un Conseil du parti du Mapai, Ben-Gourion a répondu à une remarque d'un membre de l'assistance que : "Nous n'y avons aucune terre" (dans les collines et les montagnes à l'ouest de Jérusalem) en disant :

"La guerre nous donnera la terre. Les concepts de "nêtre" et de "pas à nous" sont des concepts de paix, seulement, et en temps de guerre, ils perdent leur signification entière "
(Ben-Gourion, Journal intime De Guerre, Vol. 1, date d'entrée le 6 février 1948. p.211)


En s'adressant le jour suivant au Conseil du Mapai, Ben-Gourion a déclaré :

"Depuis votre entrée dans Jérusalem, par Lifta, Romema... il n'y a aucun Arabe. 100% de Juifs. Depuis que Jérusalem a été détruit par les Romains, elle n'a jamais été aussi si Juive. Dans beaucoup de quartiers Arabes de l'ouest, on ne voit pas un seul Arabe. Je ne suppose pas que cela changera... Ce qui s'est passé Ã Jérusalem... est susceptible de se produire dans beaucoup de régions du pays... dans les six, huit ou dix mois de la campagne, il y aura certainement de grands changements dans la composition de la population du pays."
(Ben-Gourion, Journal intime De Guerre, Vol. 1, date d'entrée le 7 Février 1948. p. 210-211)


Et deux mois plus tard, alors que Ben-Gourion parlait au Comité d'Actions Sionistes, le 6 avril, Ben-Gourion a déclaré :

"Nous ne pourrons pas gagner la guerre si, pendant la guerre, nous ne peuplons pas le pays de bas en haut, l'est et l'ouest de la Galilee, le Neguev et le secteur de Jérusalem....Je crois que la guerre apportera également dans son sillage un grand changement dans la répartition de la population Arabe."
[Ben-Gourion, Behilahem Yisrael, Tel Aviv, Mapai Press, 1952, pp. 86-87]




Ben-Gourion a écrit dans son journal intime le 12 juillet 1937 :

"Le transfert forcé des Arabes des vallées de l'Etat Juif prévu.... Nous devons coller à cette conclusion de la même manière que nous avons saisi la Déclaration de Balfour, encore plus que ça, de la même manière que nous avons saisi le Sionisme lui-même."
(Ben-Gourion, Zichronot [Mémoires], Vol. 4, p. 299)


Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles

W. Shakespeare

Avatar du membre
Lilith
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 2691
Enregistré le : mar. 9 août 2011 19:21
Status : Hors ligne

Re: Happy Birthday Israël !!

Message non lu par Lilith » dim. 3 juin 2012 09:35

sofasurfer a écrit :C'est simplement une dénonciation légitime d'un état illégitime... imagine que des étrangers débarquent chez toi par ce que, selon eux, c'était la maison de leurs ancêtres puis te chassent parce que tu as essayé de résister au squattage de ta maison, tu penses que les squatteurs ont ils raisons ou tort?

Israel a été fondée par une bande de voyous squatteurs, racistes, soutenant l'apartheid, l'esclavage, la déportation, le génocide, le fascisme et la violence
Cites-moi un pays qui a été fondé sur des bases de tolérance et d'amour du prochain. une civilisation qui a été édifiée sur des principes moraux irréprochables...
sofasurfer a écrit : La preuve par les déclarations du principal fondateur dr'Israel :

David Ben-Gourion, le créateur de l'Etat d'Israel en 1948, fut l'un des leaders les plus importants du mouvement Sioniste du siècle dernier. Il a établi la capacité militaire juive (Haganah), et en 1948, il a créé l'Etat d'Israel et a lu sa déclaration.
De 1948 Ã 1963 (sauf pendant une courte période), il fut Premier Ministre et Ministre de la Défense.
J'ai rassemblé ci-dessous quelques citations de Ben-Gourion en espérant que cela nous aidera à comprendre ce qu'il pensait et ce qu'il croyait.

"Si j'étais un leader Arabe, je ne signerais jamais un accord avec Israël. C'est normal ; nous avons pris leur pays. Il est vrai que Dieu nous l'a promise, mais comment cela pourrait-il les concerner ? Notre dieu n'est pas le leur.
Il y a eu l'antisémitisme, les Nazis, Hitler, Auschwitz, mais était ce leur faute ? Ils ne voient qu'une seule chose : nous sommes venus et nous avons volé leurs terres. Pourquoi devraient t-ils accepter cela ?
là, on est, comme d'habitude chez les humains, sur des déclarations subjectives... "Dieu nous a promis cette terre", "Nous avons volé leur terre", etc... dans ce cas, remontons un peu l'histoire, et on verra que cette "terre" a été bien autre chose qu'arabo-musulmane. donc, même si je n'adhère pas à cette histoire de Dieu qui donne des terres (alors qu'il pourrait filer des planètes, mais c'est un gros radin), il faut reconnaitre que les juifs ont habité cette terre bien avant les palestiniens...
sofasurfer a écrit : David Ben-Gourion (le 1er Premier Ministre israélien) : Cité par Nahum Goldmann dans "le Paradoxe Juif", page 121

"Ne nous cachons pas la vérité…. Politiquement nous sommes les agresseurs et ils se défendent. Ce pays est le leur, parce qu’ils y habitent, alors que nous venons nous y installer et de leur point de vue nous voulons les chasser de leur propre pays. Derrière le terrorisme (des Arabes) il y a un mouvement qui bien que primitif n'est pas dénué d'idéalisme et d'auto-sacrifice."
David Ben-Gourion : Cité page 91 du Triangle Fatidique de Chomsky qui est paru le livre de Simha Flapan "Le Sionisme et les Palestiniens" – page 141-2, citant un discours de 1938.

"Nous devons tout faire pour nous assurer qu'ils (les Palestiniens" ne reviendront jamais."
David Ben-Gourion, dans son journal, 18 Juillet 1948, cité dans le livre de Michael Bar Zohar : "Ben-Gourion : le Prophète Armé", Prentice-Hall, 1967, p. 157.

Ben Gourion prévenait également en 1948 : En assurant à ses copains Sionistes que les palestiniens ne reviendraient jamais dans leurs maisons : "Les vieux mourront et les jeunes oublieront."
évidemment qu'ils vont tenir ce genre de discours, tu as vu les dates?

sofasurfer a écrit : Nous devrions nous préparer à lancer l’offensive. Notre but est d’écraser le Liban, la Transjordanie (Jordanie) et la Syrie. Le point faible c’est le Liban, car le régime musulman y est artificiel et il nous sera facile de le miner.
Nous y établirons un Etat chrétien, puis nous écraserons la Légion Arabe, nous éliminerons la Transjordanie (Jordanie); la Syrie tombera entre nos mains. Nous bombardons alors et avancerons pour prendre Port-Saïd, Alexandrie et le Sinaï." (50)
David Ben-Gourion, mai 1948, au Chef d'Etat-Major. De Ben-Gourion, une Biographie, par Michael Ben-Zohar, Delacorte, New York 1978.
eh ben c'est raté... parce qu'à part les guerres civiles qui desservent Israel, je ne vois pas ce que ça a pu leur apporter...

sofasurfer a écrit : "Si je savais qu'il était possible de sauver tous les enfants d'Allemagne en les emmenant en Angleterre, et seulement la moitié en les transférant sur la terre d'Israël, je choisirais la dernière solution parce que, devant nous, il n'y a pas que le nombre de ces enfants mais la calcul historique du peuple d'Israël."
Ben-Gourion (Cité pages 855-56 du Shabtai Teveth de Ben-Gurion dans une version légèrement différente).

"Il ne s'agit pas de maintenir un statu-quo. Nous devons créer un Etat dynamique, orienté vers l'expansion." - Ben Gourion

"Chaque écolier sait qu'il n'y a pas de chose de ce genre dans l'histoire en tant qu'arrangement final : pas en ce qui concerne le régime, pas en ce qui concerne des frontières, et pas en ce qui concerne des accords internationaux."
Ben Gourion, Journal de guerre, 12/03/1947 suite à l'acceptation par Israël du Plan de partition des Nations-Unies du 29 novembre 1947 (Simha Flapan, "Naissance d'Israël," p.13)

"Nous marchions dehors, Ben-Gourion nous accompagnait. Allon a répété sa question : "Que doit-on faire avec la population palestinienne ?" ‘Ben-Gourion a agité la main dans un geste qui disait : "Conduisez-les dehors!"
Yitzhak Rabin, version censurée des Mémoires de Rabin, publiée dans le New York Times, 23 octobre 1979.

Partition : "Après la formation d'une grande armée à la suite de l'établissement de l'Etat, nous abolirons la partition et nous nous étendrons sur l'ensemble de la Palestine"
Ben Gourion, p.22 "La Naissance d'Israël, 1987" Simha Flapan.


"L'acceptation de la partition ne nous engage pas à renoncer à la Cisjordanie . On ne demande pas à quelqu'un de renoncer à sa vision. Nous accepterons un état dans les frontières fixées aujourd'hui -- mais les frontières des aspirations Sionistes sont les affaires des Juifs et aucun facteur externe ne pourra les limiter."
p.53, " La Naissance d'Israël, 1987" Simha Flapan


En octobre 1936, au cours de la réunion de l'exécutif de l'Agence Juive, plaidant pour une politique du transfert, Ben-Gourion a dit : "Nous ne sommes pas un Etat et la Grande-Bretagne ne le fera pas pour nous..." bien que "il n'y ait rien de mal dans l'idée."
Il a continué :

"s'il était permis de déplacer un Arabe de Galilée vers la Judée, pourquoi est-il impossible de déplacer un Arabe d'Hebron vers la TransJordanie (Jordanie), qui est bien plus proche ? Il y a de vastes étendues de terres là -bas et nous sommes surpeuplés....Même la Haute Commission est d'accord sur un transfert vers la Transjordanie (Jordanie) si nous dotons les paysans de terre et d'argent. Si la Commission Peel et le gouvernement de Londres acceptent, nous enlèverons de l'agenda le problème de la terre."
mais tu reproches à ces gens (que je ne cautionne pas) de réagir comme tous les conquérants... c'est à dire comme la grande majorité des humains.
sofasurfer a écrit : Les Arabes, affirmait Ben-Gourion, ne deviendront pas sans terre en raison de l'acquisition Sioniste de la terre; ils seront transférés en Transjordanie (Jordanie).

Le 29 octobre 1936, les 21 membres de l'exécutif de l'Agence Juive ont approuvé la proposition d'un transfert des fermiers Arabes déplacés vers laTransjordanie (Jordanie). Seuls deux des quatre membres Non-Sionistes ont choisi la dissidence.
Flapan, "Le Sionisme et les Palestiniens", citant les protocoles de la reunion de l'Exécutif, p. 261

Le 12 juillet 1937, Ben-Gourion écrit dans son journal :

"Le transfert forcé des Arabes des vallées de l'Etat Juif proposé pourrait nous donner quelque chose que nous n'avons jamais eue, même lorsque nous y étions nous-mêmes à l'époque du Premier et du Second Temple"
une Galilée affranchie de sa population Arabe
il est peut etre là le point clé. et je me rappelle d'une rencontre au lycée avec des élèves israéliennes qui me disaient "mais pourquoi les arabes ne vont pas dans chez leurs freres? pourquoi ils ne nous laissent pas ce petit bout de terre?"

la réponse étant peut etre parce que ce ne sont pas des arabes, mais des arabisés. seulement voilà, du machrek au maghreb, nous sommes vus comme des "arabes", sans aucune distinction. c'est schizophrène. alors le jour où les palestiniens se forgeront une identité propre, alors, on pourra peut etre commencer à y voir plus clair.
sofasurfer a écrit : Ben-Gourion est allé jusqu'à écrire : “Nous devons nous préparer à le faire” le transfert (emphase dans l'original)

Le 27 Juillet 1937, Ben-Gourion écrivait dans une lettre à son fils, Amos, âgé de 16 ans :

"Nous avons n'avons jamais voulu déposséder les Arabes [ mais ] parce que la Grande-Bretagne leur donne une partie du pays qui nous a été promis, il est juste que les Arabes de notre Etat soient transférés vers la partie Arabe"


Le 5 octobre 1937, Ben-Gourion écrivait dans une lettre à son fils, Amos, âgé de 16 ans :

"Nous devons expulser les Arabes et prendre leur place.... Et, si nous devons utiliser la force -non pas pour déposséder les Arabes du Negev et de la Transjordanie, mais pour garantir notre propre droit à nous installer dans ces lieux - puis nous avons la force à notre disposition."

"il est très possible que les Arabes des pays voisins viendront les aider contre nous. Mais notre force sera supérieure à la leur. Non seulement parce que nous serons mieux organisés et mieux équipés, mais parce que derrière nous, il y a une plus grande force encore, supérieure en quantité et en qualité... l'ensemble de la génération plus jeune des Juifs d'Europe et d'Amérique."
Ben-Gourion, Zichronot [Mémoires], Vol. 4, p.297-299, p. 330-331.
Voir également : Teveth, Ben-Gourion et les Palestiniens Arabes, p. 182-189
oui bon, il dit tout et son contraire, en plus tu bases tout ton argumentaire uniquement sur l'idéologie de 2 types, qui certainement ne sont plus représentatifs de ce que pensent les israéliens d'aujourd'hui.
sofasurfer a écrit : Ben-Gourion dans un discours au Comité Central de la Histadrut le 30 décembre 1947 :

Dans le secteur assigné à l'Etat Juif, il n'y a pas plus de 520.000 juifs et environ 350.000 Non-Juifs, en grande partie des Arabes. Avec les Juifs de Jérusalem, la population totale de l'Etat Juif à l'époque de son établissement sera d'environ un million, incluant presque 40% de Non-Juifs.
Une telle composition (de la population) ne fournit pas une base stable pour un Etat Juif. Ce fait (démographique) doit être vu dans toute sa clarté et avec finesse. Avec une telle composition de (population), il ne peut même pas y avoir de certitude absolue que le contrêle restera entre les mains de la majorité juive.... Il ne peut y avoir aucun Etat Juif stable et fort sans majorité juive d'au moins 60%.


Le 6 février 1948, pendant un Conseil du parti du Mapai, Ben-Gourion a répondu à une remarque d'un membre de l'assistance que : "Nous n'y avons aucune terre" (dans les collines et les montagnes à l'ouest de Jérusalem) en disant :

"La guerre nous donnera la terre. Les concepts de "nêtre" et de "pas à nous" sont des concepts de paix, seulement, et en temps de guerre, ils perdent leur signification entière "
(Ben-Gourion, Journal intime De Guerre, Vol. 1, date d'entrée le 6 février 1948. p.211)


En s'adressant le jour suivant au Conseil du Mapai, Ben-Gourion a déclaré :

"Depuis votre entrée dans Jérusalem, par Lifta, Romema... il n'y a aucun Arabe. 100% de Juifs. Depuis que Jérusalem a été détruit par les Romains, elle n'a jamais été aussi si Juive. Dans beaucoup de quartiers Arabes de l'ouest, on ne voit pas un seul Arabe. Je ne suppose pas que cela changera... Ce qui s'est passé Ã Jérusalem... est susceptible de se produire dans beaucoup de régions du pays... dans les six, huit ou dix mois de la campagne, il y aura certainement de grands changements dans la composition de la population du pays."
(Ben-Gourion, Journal intime De Guerre, Vol. 1, date d'entrée le 7 Février 1948. p. 210-211)


Et deux mois plus tard, alors que Ben-Gourion parlait au Comité d'Actions Sionistes, le 6 avril, Ben-Gourion a déclaré :

"Nous ne pourrons pas gagner la guerre si, pendant la guerre, nous ne peuplons pas le pays de bas en haut, l'est et l'ouest de la Galilee, le Neguev et le secteur de Jérusalem....Je crois que la guerre apportera également dans son sillage un grand changement dans la répartition de la population Arabe."
[Ben-Gourion, Behilahem Yisrael, Tel Aviv, Mapai Press, 1952, pp. 86-87]

Ben-Gourion a écrit dans son journal intime le 12 juillet 1937 :

"Le transfert forcé des Arabes des vallées de l'Etat Juif prévu.... Nous devons coller à cette conclusion de la même manière que nous avons saisi la Déclaration de Balfour, encore plus que ça, de la même manière que nous avons saisi le Sionisme lui-même."
(Ben-Gourion, Zichronot [Mémoires], Vol. 4, p. 299)
il y a quand meme quelque chose qu'il faut reconnaitre aux israéliens, c'est qu'ils ont "intégrés" des "arabes", en leur donnant une nationalité, une place dans leur société, si peu enviable soit-elle. dans quel pays arabe, cela se fait?

alors j'aimerai bien que tu regardes les choses avec un peu plus de recul et que tu n'oublies pas que même en Israel, il y a des gens qui sont en désaccord avec la manière avec laquelle Israel a été établi et qui essaient de militer pour la paix et améliorer la vie des palestiniens dans les camps.

bref, c'est un débat assez passionnel quand même, et le problème c'est qu'il y eu tellement de morts d'un côté comme de l'autre que je ne vois meme pas comment on va réussir à les apaiser. cependant, du c^poté palestinien, il y a le "cancer" hamas qui détruit la population, peut etre plus que l'état israélien ne le fait.




Répondre