Was Jesus the son of God ( Allah )?

Cette catégorie a été créé afin de ne pas encombrer Islamla avec des règlements de comptes qui nuisent à la continuité des fils de discussion et qui n'intéressent pas les membres et les visiteurs.
Si vous avez un différent avec un membre, postez ici l'objet de votre réprobation et invitez votre détracteur à vous y rejoindre.
Avatar du membre
victorien3
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1318
Enregistré le : mer. 23 juil. 2008 08:00
Status : Hors ligne

Who is Allah?

Message non lu par victorien3 » sam. 23 août 2008 22:54

59:23-24)

23:He is Allah beside Whom La Ilaha Illa Huwa (none has the right to be worshipped but He), the King, the Holy, the one Free from all defects, the Giver of security, the Watcher over His creatures, the All- Mighty, the Compeller, the Supreme. Glory, be to Allah! (High is He) above all that they associate as partners with Him .



24:He is Allah, the creator, the Inventor of all things, the Bestower of forms. To Him belong the Best Names. All that is in the heavens and the earth glorify Him. And He is the All-Mighty, the All-Wise .



(20:14)

“Verily! I am Allah! La ilaha illa Ana (none has the right to be worshipped but I), So worship Me, and perform As-Salat (Iqamat-as- Salat) for My Remembrance.



(2:255)

Allah! La ilaha illa Huwa (none has the right to be worshipped but He), Al-Hayyul-Qayyuum (the Ever Living the One Who sustains and protects all that exists). Neither slumber nor sleep overtakes Him. To Him belongs whatever is in the heavens and whatever is on the earth. Who is he that can intercede with Him except with His Permission?

He Knows what happens to them (His creatures) in this world, and what will happen to them in the Hereafter. And they will never compass any thing of His Knowledge except that which He wills. His Kursi extends over the heavens and the earth and He feels no fatigue in guarding and preserving them. And He is the Most High, the Most Great. (This Verse 2:225 is called Ayat-ul-Kursi) .



(35:13)

He merges the night into the day (i.e. the decrease in the hours of the night is added to the hours of the day), and He merges the day into the night (i.e. the decrease in the hours of the day is added the hours of the night). And has subjected the sun and the moon: each runs its course for a term appointed. Such is Allah, your Lord; His is the Kingdom , And those, whom you invoke or call upon instead of Him, own not even a Qitmir (the thin membrane over the date-stone).



(3:18)

Allah bears winess that La ilaha illa Huwa (none has the right to be worshipped but He), and the angels, and those having knowledge (also give this witness); (He always) maintains His creation in justice La ilaha illa Huwa (none has the right to be worshipped but He), the All- Mighty, the All-Wise.



(3:51)

Truly! Allah is my Lord and your Lord, so worship Him (Alone). This is the straight Path.




Avatar du membre
victorien3
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1318
Enregistré le : mer. 23 juil. 2008 08:00
Status : Hors ligne

What did Allah command us to do?

Message non lu par victorien3 » sam. 23 août 2008 22:55

Verily! Allah commands that you should render back the trusts to those to whom they are due; and that when you judge between men, you judge with justice. Verily, how excellent is the teaching with He (Allah) gives you! Truly, Allah is Ever All-Hearer, All-Seer.



(6:151)

Say (O Muhammad (PBUH)):“Come, I will recite what your Lord has prohibited you from: be Join not anything in worship with Him; be good and dutiful to your parents; Kill not your children because of poverty – We provide sustenance for you and for them; come not near to Al-Fawahish (shameful sins, illegal sexual intercourse) whether committed openly or secretly; and kill not anyone whom Allah has forbidden, except for a just cause (according to Islamic law). This He has commanded you that you may understand.



Avatar du membre
victorien3
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1318
Enregistré le : mer. 23 juil. 2008 08:00
Status : Hors ligne

What did Allah say about Mary?

Message non lu par victorien3 » sam. 23 août 2008 22:59

3:42 – 47)

42:And (remember) when the angels said: “(O Maryam (Mary)! Verily, Allah has chosen you, purified you (from polytheism and disbelief), and chosen you above the women of the Alamin (mankind and jinn) (of her lifetime).”

43:O Mary! “Submit yourself with obedience to your Lord (Allah), by worshipping none but Him Alone) and prostrate yourself, and Irkai (bow down) along with ArRakiun (those who bow down).”

44:This is apart of the news of the Ghaib (unseen, i.e. the news of the past national of which you have no knowledge) which We reveal to you (O Muhammad (PBUH) ) You were not with them, when they cast lots with their pens as to which of them should be charged with the care of Maryam (Mary); nor were you with them when they disputed.

45:(Remember) when the angels said: “O Maryam (Mary)! Verily, Allah gives you the glad tidings of a Word (“Be”- and he was! I.e. Isa (Jesus) the son of Maryam (Mary), from Him, his name will be the Messiah Isa (Jesus), the son of Maryam (Mary), held in honour in this world and in the Hereafter, and will be one of those who are near to Allah.”

46:“He will speak to the people in the cradle and in manhood and he one of the righteous.”

47:She said: “O my Lord! How shall I have a son when no man has touched me.” He said: “So (it will be) for Allah creates what He wills.

When He has decreed something, He says to it only: “Be!” – and it is.



Avatar du membre
victorien3
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1318
Enregistré le : mer. 23 juil. 2008 08:00
Status : Hors ligne

Was Jesus crucified and died on the cross?

Message non lu par victorien3 » sam. 23 août 2008 23:00

4:157–158)

157:And because of their saying (in boast), “We killed Messiah Isa (Jesus), son of Maryam (Mary), the Messenger of Allah,” – But they killed him not, nor crucified him, but they resemblance of Isa (Jesus) was put over another man (and they Killed that man), and those who differ therein are full of doubts. They have no (certain) knowledge, they follow nothing but conjecture. For surely; they killed him not (i.e. Isa (Jesus), son of Maryam (Mary) (PBUT)).



158:But Allah raised him (Isa (Jesus) up (with his body and soul) unto Himself (and he (PBUH) is in the heavens). And Allah is Ever All- Powerful All-Wise.




Avatar du membre
victorien3
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1318
Enregistré le : mer. 23 juil. 2008 08:00
Status : Hors ligne

Was Jesus the son of God ( Allah )?

Message non lu par victorien3 » sam. 23 août 2008 23:00

112:1 – 4):

1:Say (O Muhammad (PBUH)): “He is Allah, (the) One.



2:(Allah the self-Sufficient Master, Whom all creatures need, (He neither eats nor drinks).



3:He begets not, nor was He begotten.



4:And there is none co-equal or comparable unto Him.



Avatar du membre
Lilith
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 2691
Enregistré le : mar. 9 août 2011 19:21
Status : Hors ligne

Allah

Message non lu par Lilith » lun. 12 nov. 2012 18:40

c'est le sujet posté sur le salafi égyptien qui veut détruire les pyramides qui m'inspire ce post.

le seul texte à peu près objectif que j'ai trouvé est celui-là :
Pour bien comprendre le caractère véritable de cette divinité, il faut recourir à l’exercice du catalogue géographique des occurrences de ce nom commun d’Allah hors de tout contexte islamique, ne devant rien à la prédication de Muhammad. Dans des régions très diverses, unifiées par un peuplement et souvent la langue arabe, c’est le dieu “topique” qui est honoré : celui du sanctuaire, du village, de l’endroit, ou celui que l’on voudrait y trouver.

Le dogme musulman a rejetté l’idée qu’il puisse y exister un système religieux fondé sur la prééminence d’une puissance sur les autres, de simples parèdres, mais qui ne les ferait pas disparaître (une tolérance d’essence divine, en quelque sorte). [45] C’est pourtant ce que les sources indiquent de la situation religieuse dans toute l’Arabie antique, de Palmyre au Yémen.

Allah est donc une appellation générique, convenant à tous les systèmes religieux qui permettent la constitution d’une divinité suprême, que ce soit à l’échelle d’un modeste sanctuaire, ou de l’univers. Pour le qualifier, la notion de “divin indifférencié” serait intéressante.

Allah n’a donc rien de spécifiquement islamique, et n’est en rien une invention islamique. Il n’est qu’une appelation divine dans une langue sémitique particulière.
source : http://islam-documents.org/index.php?sid=5&cid=46

en ayant vu le drapeau noir brandi avec l'inscription "la illah illa allah", je me suis posée la question suivante : clamer qu'il n' y a d'autre divinité qu'Allah, ne revient-il pas à reconnaître implicitement l'existence d'autres divinités en parallèle? car on ne peut pas gommer ce qui n'est pas censé exister.

et encore, ce nom parait usurpé puisqu'Allah en soi n'existe pas, mais désigne n'importe quel divinité...



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 20939
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Allah

Message non lu par yacoub » lun. 12 nov. 2012 18:43

Allah Akbar signifie bien Allah est le plus grand.
Sous entendu de tous les dieux.
Mais même le judaïsme a été polythéiste à ses débuts.



Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5345
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Allah

Message non lu par nexus » lun. 12 nov. 2012 19:08

ALLAH du pays de SAFA.

ALLAH de la KA’BA:C’est le dieu de la Ka’ba que Muhammad vénère au début de sa prédication, sous de nom de Rabb, le Seigneur : il ne diffère en rien d’autres puissances vénérées dans les cités de Palmyre ou à Sanaa, dans d’autres Ka’ba.

ALLAH de QARYAT AL FAW
Qaryat al Faw est un important site archéologique d'Arabie centrale, un des très rares qui ait été fouillé de manière systématique. On y a retrouvé des témoignages de la vie religieuse des Arabes de l'antiquité.

ALLAH des AHMAS
Idole tribale. Les Ahmas pourraient être à l’origine les Hums, la confrérie rigoriste qui a pris le contrôle du sanctuaire mecquois. Ibn Sad tient à préciser que leur appellation date d’avant l’islamisme, et n’a pas de lien avec Muhammad. Néanmoins, celui-ci devait faire partie des Hums.

ALLAH de JAWF
Le dieu anonyme d’un sanctuaire d’Arabie du nord, mentionné dans une supplique.

ALLAH de DÉDAN
Le dieu anonyme d’un sanctuaire d’Arabie du sud, mentionné dans une supplique. Le dieu Allah a donc reçu une statue le représentant, ce qui est une donnée importante concernant l’iconographie des dieux arabes: ceux qui sont anonymes sont aussi des Allah.

ALLAH d’UMM AL JIMAL
Le dieu anonyme] d’un sanctuaire de Jordanie, mentionné dans une supplique.

ALLAH de HARAM
Le dieu du sanctuaire, associé par un sacerdoce à Athtar, le grand dieu sud-arabe. Il est mis en posture de domination, et il semble entouré de parèdres.

ALLAH de PALMYRE
L’intérêt de l’inscription est que le dieu anonyme (ou suprême) est associé à un autre, qui évoque le dieu des juifs en Arabie du sud, et aura une descendance coranique importante.

ALLAH du pays de SAFA

Source ;islam docs .org

Cela en fait beaucoup des allah pour un dieu unique et strictement monothéiste. :lollol


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.

Avatar du membre
Maried
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5869
Enregistré le : mer. 2 sept. 2009 15:19
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Allah

Message non lu par Maried » mar. 13 nov. 2012 15:07



"Qui n'empêche pas le mal le favorise"
Cicéron
_________________________________________________
ImageImageImage
ImageImage

curtz
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 188
Enregistré le : mer. 15 août 2007 08:00
Status : Hors ligne

Re: Allah

Message non lu par curtz » mar. 13 nov. 2012 19:40

salut,
nous allons sortir une version très améliorée d'islam-documents.org, avant la fin de l'année si possible.version augmentée, corrigée; ça vous fera plus de 5000 pages à lire! le tout sera appelé "encyclopédie critique des origines de l'islam"...



Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5345
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Allah

Message non lu par nexus » mar. 13 nov. 2012 19:51

curtz a écrit :salut,
nous allons sortir une version très améliorée d'islam-documents.org, avant la fin de l'année si possible.version augmentée, corrigée; ça vous fera plus de 5000 pages à lire! le tout sera appelé "encyclopédie critique des origines de l'islam"...
Merci et bravo pour cet excellent travail c'est une mine d'informations utiles pour tous ceux qui s'y intéressent.


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.

curtz
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 188
Enregistré le : mer. 15 août 2007 08:00
Status : Hors ligne

Re: Allah

Message non lu par curtz » mar. 13 nov. 2012 21:45

merci
vous pouvez participer en faisant part de vos remarques, critiques, suggestions. cela nous aide toujours.
et diffusez partout où vous pouvez!



Avatar du membre
phileas
Sergent-chef Virtuel
Sergent-chef Virtuel
Messages : 831
Enregistré le : mer. 27 août 2008 20:13
Gender :
Status : Hors ligne

Albanie, Allah banni ?

Message non lu par phileas » jeu. 31 janv. 2013 07:38

Albanie, Allah banni ?

En arrivant à Tirana en Albanie, on s’attend à atterrir dans un désert spirituel post-communiste. Le régime ubuesque léninisto-maoïste d’Enver Hodja ne se vantait-il pas d’avoir forgé par le fer et par le feu “le premier Etat athée de la planète”?

Erreur. L'aéroport a été rebaptisé … Nënë Tereza, Mère Teresa, et peut sans doute se targuer d'être l’unique aérodrome au monde à porter le nom d’une sainte, qui plus est prix Nobel. Sacrée Albanie où il y a encore vingt ans, porter une croix ou feuilleter un Coran suffisait à faire de vous un “ennemi du peuple”, donc du parti, soit du Chef tout-puissant.

Le Chef est parti, mort en 1985 mais pas embaumé (l’équipe d’embaumeurs nord-coréens accourus alors de PyongYang se trompa dans les réglages des appareils et fit cramer le corps au lieu de le congeler!). Depuis, Dieu a repris la place. Toute la place ? On se le demande dès la sortie de l’aéroport en se trouvant nez à nez avec cette statue de Mère Teresa.

Voici donc un pays athée qui ne jure plus que par Dieu. “Il jure, quitte à parjurer, s’exclame Ilir Yzeiri, la foi ayant quand même été amplement abrasée par un demi-siècle de bourrage de crâne intensif”. Rien d’étonnant donc, aux yeux de cet historien et journaliste francophone, à ce que des escouades de curés, popes, imams, pasteurs, illuminés de tout poil, gourous et autres camelots de l’esprit, américains, croates, grecs, turcs, arabes, espagnols, iraniens… aient tôt investi l’Albanie, l’ex-désert religieux devenu nouvelle “terre de mission”.

Et voilà, surtout, une terre d’islam où sept citoyens sur dix sont musulmans, deux orthodoxes et un catholique, mais où - et c’est le plus inattendu- il pousse plus de clochers que de minarets. Mieux, l’Etat a érigé en fête nationale le 19 octobre, en souvenir de ce jour de l’an 2003 où Mère Teresa a été béatifiée par Jean Paul II, à Rome.

A Tirana, la capitale, l’islam garde profil bas. Le coeur de cette charmante ville édifiée à partir de 1614 par le général ottoman Suleiman Pacha n’a pu sauver de l’ouragan maoïste qu’ un seul monument - devenu du coup un des plus anciens de la cité : la mosquée Ethem Bey. Construit entre 1792 et 1821, le temple islamique, désaffecté presque un demi-siècle durant, ne s'est ouvert aux croyants qu’en... 1992 quand une foule de 10 000 fidèles s’ y est donnée rendez-vous pour prier enfin au grand jour.

La mosquée, présentée comme “monument historique” sur le site web de la capitale, se dresse non loin de la sévère statue équestre du héros national Eskenderbeg (1405-1468), ce catholique albanais qui après avoir embrassé l’islam et servi le sultan ottoman redevint catholique et anima une farouche mais vaine lutte contre l’”infidèle turc”. L’Albanie en ranima le souvenir dès la fin du XIX° siècle et l’érigea père de la Nation devant l’Eternel. Elle ne peut accueillir, sous ses voûtes ornées d’entrelacs encadrant d’insolites peintures de villages toscans, qu’un petit groupe de croyants. On y rencontre aujourd'hui de très vieux fidèles ou –signe des temps?- de très jeunes. Ici, point de prêche, juste un appel “a capella” du muezzin, vite absorbé et dissipé par le brouhaha de la ville.


La foi de Mahomet serait-elle donc le parent pauvre de l’Albanie “démocratique”? “L’islam est une religion d’exclus”, tranche Ervin Hatibi. Poète reconnu, artiste-peintre et intellectuel respecté, ce musulman laïque décèle chez l’”establishment albanais un rejet viscéral et “névrotique” de l’apport ottoman et islamique à la formation de l’identité albanaise. Au début du XX° siècle, rappelle-t-il, Tirana disposait de 19 mosquées pour seulement 20 000 âmes; aujourd’hui, on n’y compte guère plus de 6 lieux de prière pour un million d’habitants.

En arpentant Tirana en tous sens, rien, ou si peu, ne rappelle que l’on se trouve dans la capitale d’un pays musulman qui donna à l’empire ottoman une myriade de grands vizirs, d’oulémas, de généraux… et à l’Orient arabe une dynastie qui, du khédive Mehmet-Ali au roi Farouk, posa les jalons de l’Egypte moderne. On n’ y croise pas plus de filles en hijab –sauf exception rarissime- que d’imams en turban ou de restaurants s’affichant“halal”.

Aucune discrétion, en revanche, pour tout ce qui évoque les “racines chrétiennes de l’Albanie”, dixit Sali Berisha, l’actuel Premier ministre, lui-même “musulman”. Outre le square Nënë Tereza, le boulevard Jean Paul II, sans parler de l’avenue… George Bush, on vous montre la sobre et clinquante cathédrale catholique Saint-Paul qui a été construite à l’endroit précis indiqué par Mère Teresa en 2002, à l’endroit “que la Vierge lui avait désigné”. Ceci pour les catholiques. Les orthodoxes, eux, achèvent d’édifier, à l’orée du centre-ville, une méga-église aux allures de station orbitale. Et partout, hauts et bas-reliefs, statues, bustes, posters, portes-clés, stylos, pin’s… à l’effigie de Nënë Tereza, la nouvelle icône nationale, chapelet ou Bible en main.

Le déni du legs islamique s'alimente à cette adulation des “racines chrétiennes”... ainsi qu'à la valorisation d'un discours tout à la gloire d’un courant soufi initié au XIII° siècle par le mystique turco-iranien Hadji Bektach Véli (1209-1271). Ce discours official présente le culte Bektachi comme une « religion trait d’union » entre Croix et Croissant, fruit naturel d’un “génie albanais” non moins naturel, tolérant car si peu religieux, au fond. A la fois chrétiens et musulmans, un tantinet païens, buvant de l’alcool et amateurs de brochettes pur porc, les fidèles bektachis n’auraient plus qu’un lien aussi symbolique qu’évanescent avec l’islam.

Visite chez Hadji Dede Reshat Bardhi, le grand maître bektachi, au siègeHussein_tete de l’ordre, une ample bâtisse jadis mise sous séquestre par l’Etat athée. Deux hautes statues de plâtre, l'une incarnant Hussein, le petit-fils de Mahomet, dont le martyre nourrit le credo chiite ; l'autre, Hadji Bektach, accueillent le visiteur. Un jus d’abricot, deux chocolats fourrés et le cheikh arrive, s’assied sur un fauteuil, sous une fresque montrant Ali, gendre du Prophète et père de Hussein, Hadji Bektach flanqué d’un lion et, au-dessus, des anges ravis.


Le costume vert cru, l’oeil bleu ardent et la barbe immaculée donnent à l'hôte des lieux l’air d’un roi mage sorti tout droit d’un livre de contes illustré. Les Bektachis s’estiment-ils musulmans ? “Et comment !, sursaute-t-il, bien sûr, à mille pour cent”. Titillé par la question, il reprend : “Vous savez, j’ai été persécuté en tant qu’ennemi du peuple; je n’ai jamais abjuré ma foi”. Mangent-ils du porc ? “Vous rigolez, rétorque-t-il en se tapant sur la cuisse, j’ai fait le hadj de La Mecque”…

“Pourquoi alors le discours courant sur les Bektachis nie-t-il tout ce qu'ils ont de bien musulman ? Dans cette dépréciation du legs islamique Ervin Hatibi ne voit nulle haine religieuse, mais surtout un calcul opportuniste, selon lequel il n’ y aurait pas de meilleur expédient pour s’attirer les bonnes grâces d’un “Occident” -présumé Chrétien et islamophobe- que d’abjurer l’islam.

Cet étrange flagrant déni de l'histoire nourrit un débat incessant en Albanie même et fait déjà l’objet d’une vaste littérature académique. “Vouloir escamoter l’héritage ottoman qui, pour le meilleur et pour le pire, a façonné l’identité actuelle du peuple albanais reviendrait à le priver de sa culture et de son identité”, observe le chercheur français, Jean Arnault Dérens.

Et l’Europe elle-même, comment reçoit-elle le zèle albanais à se faire admettre dans le “club chrétien” ? Elle s’en irrite au nom du sacro-saint principe de laïcité et n’hésite pas à le faire savoir, semble-t-il. Ainsi, si l’on en croit en haut-fonctionnaire qui a tenu à garder l’anonymat, les autorités albanaises auraient soumis à la Commission un projet de passeport illustré par deux figures on ne peut plus catholiques : Mère Térésa évidemment et Skanderbeg, surnommé “l’Athlète du Christ” –titre dont héritera plus tard Jean Paul II- qui a combattu les Ottomans. Bruxelles aurait simplement éconduit Tirana en opposant une nette fin de non-recevoir à un projet jugé inutilement vexatoire pour au moins les deux tiers des Albanais. Mère Teresa elle-même n'aurait pas déploré ce refus, elle qui déclara, lors de la remise du Nobel : “ Par mon sang, je suis albanaise. Par ma nationalité indienne. Par ma foi je suis une religieuse catholique. Pour ce qui est de mon appel j’appartiens au monde. Pour ce qui est de mon cœur j’appartiens entièrement au Cœur de Jésus.”

http://blogs.tv5.org/deus_ex_machina/20 ... lah-b.html

Ah lalala...Ces Albanais qui préfèrent la christianisme à la félicité islamique...Heureusement que la laïcité version Europe est là pour veiller au grain... :roll:



Avatar du membre
spin
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1806
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2010 13:51
Localisation : France, sud-est
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Albanie, Allah banni ?

Message non lu par spin » jeu. 31 janv. 2013 09:18

phileas a écrit :Erreur. L'aéroport a été rebaptisé … Nënë Tereza, Mère Teresa, et peut sans doute se targuer d'être l’unique aérodrome au monde à porter le nom d’une sainte,
Heu, Calvi Sainte-Catherine (ou Santa Catalina). C'est le nom qui me vient mais il doit y en avoir bien d'autres avec toutes les localités en Sainte, Santa, etc. Bien sûr, ce n'est pas exactement la même chose. Et Mère Teresa n'est pas encore sainte, elle a seulement été béatifiée (la suite ne devrait pas tarder, il finiront bien par trouver le deuxième miracle réglementaire).

Cela dit, il est intéressant de voir ce que ça peut donner, un pays où l'Islam a été en principe éradiqué alors qu'il dominait, à une époque récente.

à+


De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/islamp.htm
http://bouquinsblog.blog4ever.com/blog/ ... ique_.html

Avatar du membre
Maried
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5869
Enregistré le : mer. 2 sept. 2009 15:19
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Albanie, Allah banni ?

Message non lu par Maried » jeu. 31 janv. 2013 13:37

Espérons que ce pays sortira de l'orbite islamique et que son entrée dans l'Europe
l'arrimera à la laïcité et à la démocratie ainsi qu'aux droits de l'homme


"Qui n'empêche pas le mal le favorise"
Cicéron
_________________________________________________
ImageImageImage
ImageImage


Répondre