ça manque de blasphème ici

Cette catégorie a été créé afin de ne pas encombrer Islamla avec des règlements de comptes qui nuisent à la continuité des fils de discussion et qui n'intéressent pas les membres et les visiteurs.
Si vous avez un différent avec un membre, postez ici l'objet de votre réprobation et invitez votre détracteur à vous y rejoindre.
Avatar du membre
Slimane
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 603
Enregistré le : ven. 6 oct. 2006 08:00
Status : Hors ligne

Blasphème

Message non lu par Slimane » jeu. 19 oct. 2006 14:45

Je sais que l'on est sur un site Tunisien, mais comme il y a beaucoup de personne qui vivent en France je voudrais exposer ce "problème".


Suite aux caricatures sur Mohammed et que tout celà à entrainé, un député UMP Jean-Marc Roubaud (mais aussi son collègue Eric Raoult) a proposé une loi contre le Blasphème. Il y a peu de chance que cette loi aboutis pour différents problèmes... Mais j'aurais été curieu de savoir les concéquances de cette loi, qui serait impossible à appliquer.

On sait que la France est un pays Laïc et donc qu'il n'existe pas de religion d'état officiel.

Voici la définition du Blasphème: Il désigne à l'origine une irrévérence envers ce qui est vénéré par les religions.

Hors il existe 3 religions Monothéiste (Judaïsme, Christianisme, et Islam)

Voilà le probléme:
Le judaïsme ne concidére pas que Jésus est l'envoyé de Dieu encore moins son fils , et il ne croit pas non plus que Mohammed est un prophète.

Le Christianisme concidére Jésus comme le fils de Dieu, mais ne reconnait aucunement que Mohammed soit un prophète. De plus il concidère le Judaïsme comme obsolète puisque Jésus est venu les délivrer.

L'Islam ne concidère pas Jésus comme le Fils de Dieu, et concidère aussi le Judaïsme comme obsolète.


Le fait que ces religions ont une visions complétement opposée est en soit un blasphème.
Vous immaginez un peu? Le judaïsme pourrait attaquer le christianisme et l'islam pour blasphème, le chritianisme pourrait faire de même contre les 2 autres religions, et l'islam aussi...
Deux solutions:
-Tout çà se transforme en mascarade est on se rend compte que les religions sont obselètes.
-Tout celà pourrait aboutir à une nouvelle guerres des religions ( ce qui arrangerait bien les extrémistes de tout bord)


En conclusion: Heureusement que l'on vit dans un pays Laïc :lol:
Modifié en dernier par Slimane le jeu. 19 oct. 2006 14:48, modifié 1 fois.



phil29
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1505
Enregistré le : sam. 19 août 2006 08:00
Status : Hors ligne

Message non lu par phil29 » jeu. 19 oct. 2006 14:47

Remarque s'ils pouvaient se taper dessus entre eux avec leurs histoires sans queue ni tête; pdt ce temps au moins ils nous foutraient la paix!!! :lol:


Tout ce qu'il y a d'atroce, de nauséabond, de fétide en l'homme se trouve résumé en un mot:DIEU. Fernando Arrabal

Avatar du membre
jojo_le_canard
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 408
Enregistré le : jeu. 28 sept. 2006 08:00
Localisation : Angoulême
Status : Hors ligne

Message non lu par jojo_le_canard » ven. 20 oct. 2006 20:10

Oui le problème c'est qu'ils ont plus tendance à se serrer les coudes contre la laïcité.



Avekha
Sergent-chef Virtuel
Sergent-chef Virtuel
Messages : 847
Enregistré le : ven. 25 août 2006 08:00
Status : Hors ligne

Message non lu par Avekha » sam. 21 oct. 2006 11:34

Tout a fait jojo... :wink:


« Allah est grand ! ». Ce cri du moueddin ressemble à une immense plainte.
Cinq fois par jour, est-ce la Terre qui gémit vers son créateur indifférent ?
Omar Khayyam

Berbère Chaoui de culture musulmane[/i:

Renaud
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 165
Enregistré le : lun. 22 sept. 2008 00:14
Status : Hors ligne

ça manque de blasphème ici

Message non lu par Renaud » dim. 26 oct. 2008 18:34

Je pense que ce forum manque cruellement de blasphèmes. En effet, le blasphème est un droit, droit de dire ce que l'on pense de la religion. Qui pourrait en interdire l'usage ? La religion a bien le droit de dire, elle, ce qu'elle pense des croyants.

Blasphèmes sous formes de photos, de phrases, de dessins..... y'a mille et une manière de blasphémer ce prophète de merde ainsi que son Allah qui ne rêve que de s'accroupir et ouvrir le cul pour qu'on l'enfonce bien direct.

Un blasphème, c'est aussi un musulman (ou un ex) qui mange du porc, viande ô combien délicieuse, c'est aussi des cachotteries faites dans les mosquées..... Allez, réveillez-vous et osez!! Que le blasphème ait sa place ici dans ce forum!!!



Renaud
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 165
Enregistré le : lun. 22 sept. 2008 00:14
Status : Hors ligne

Re: ça manque de blasphème ici

Message non lu par Renaud » lun. 3 nov. 2008 12:22

Pour les + de 18 ans, voici des musulmans, dans un pays arabe qui s'en donnent vraiment à coeur joie!

http://homoporno.erog.fr/categorie-10630884.html



mira
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2343
Enregistré le : mar. 12 juil. 2005 08:00
Status : Hors ligne

Re: ça manque de blasphème ici

Message non lu par mira » lun. 3 nov. 2008 14:30

Renaud a écrit :Je pense que ce forum manque cruellement de blasphèmes. En effet, le blasphème est un droit, droit de dire ce que l'on pense de la religion. Qui pourrait en interdire l'usage ? La religion a bien le droit de dire, elle, ce qu'elle pense des croyants.
Personne ne conteste le droit au blaspheme. Maintenant , ca ne se fait pas sur commande. Chacun blaspheme quand il en a envie.

Pour ma part je ne vois pas trop ce que ca apporte si ce n'est que de l'insulte gratuite. La critique d'accord, mais l'insulte pour l'insulte , bof , je dirai meme que ca peut etre contre productif.

Je me souviens d'un forumeur qui ecrivait sur l'islam des articles de qualites. Il avait l'habitude d'appeler Mahomet Mohammerde. On lui a signale que ce sont des mots non seulement inutiles mais qui enlevent beaucoup de valeur a ses article aux yeux des musulmans. Le musulman qui lira Mohammerde n'aura meme plus envie de poursuivre sa lecture et je le comprends. Depuis notre interlocuteur a compris que ca serait vraiment bete de gacher ce qui lui a coute tant d'effort et d'energie pour le plaisir de blasphemer inutilement.
Blasphèmes sous formes de photos, de phrases, de dessins..... y'a mille et une manière de blasphémer ce prophète de merde ainsi que son Allah qui ne rêve que de s'accroupir et ouvrir le cul pour qu'on l'enfonce bien direct.
Je trouve ca bete mechant et obscene.

Tu oublies qu'il y'en a ici qui se sont prosternés pendant des annees et d'autres qui continuent de se prosterner au jour d'aujourd'hui et je peux te donner ma parole que ces pensée licencieuses ne leur traversent meme pas l'esprit.

Que repondra un musulman à une telle remarque? Que les occidentaux ne pensent qu'a ca meme qu'il seraient prets a coucher avec leur toutou.
Ce sont de telles reflexions betes et stupides de part et d'autres qui entretiennent l'intolerance et le mepris d'autrui.

Quant à dire prophete de merde j'avoue que c'ets une expression qui me laisse pantoise
Qu'est ce que ca revele sur la personne du prophete? Rien. Ca a toutes les allures de l'insulte gratuite. Il y'a tant a dire sur la personne. Il n'ya rien de mieux qu'un hadith savamment choisi pour faire mouche . "Prophete de merde ": c'ets vide , c'ets le gaspillage de salive et d'energie a l'etat pur.
Un blasphème, c'est aussi un musulman (ou un ex) qui mange du porc, viande ô combien délicieuse,
Bof! manger du porc rien que pour le plaisir de blasphemer c'ets totalement idiot.
c'est aussi des cachotteries faites dans les mosquées.....
Que ce soit dans une mosquee, une eglise ou synagogue, c'ets carrement enfantin et dans des pays comme la France on risque fort d'etre poursuivi et condamne.
Allez, réveillez-vous et osez!! Que le blasphème ait sa place ici dans ce forum!!!
J'ai bien vu le lien que tu as donne plus bas. Et je ne cesserai jamais de m'interroger: qu'ets ce que ca fait dans une rubrique comme celle ci? Tu as "culture sexuelle" rien que pour ca.
Je ne vois aucun rapport avec les religions.


Je signale que je me désolidarise des propos racistes , musulmanophobes ou pro israeliens de certains intervenants.
J'ai utilisé le mot "youppin" en opposition à "muzz" car c'etait le seul moyen que j'ai trouvé pour réveiller des consciences complètement endormies. Le résultat n'est pas des plus concluants mais je ne regrette pas d'avoir essayé. Il va de soi que pour moi les deux sont aussi infâmes l'un que l'autre . Ce sont des injures qui ne visent que des personnes en particulier et jamais un groupe humain. Je demande pardon aux gens que j'aurais blessé sans le vouloir.

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus l'islam , je vous conseille de vous référer aux archives.

Avatar du membre
Georges
Général de division Virtuel
Général de division Virtuel
Messages : 7051
Enregistré le : lun. 1 mai 2006 08:00
Gender :
Status : Hors ligne

Re: ça manque de blasphème ici

Message non lu par Georges » lun. 3 nov. 2008 17:00

du porno gay arabe à vomir :shock:

Il n y a rien de blasphématoire.


"La où l'islam passe, la civilisation trépasse" Ibn Khaldoun
"l' islam est une loi pour les pourceaux" Ibn Roshd
"Je suis le prophète du carnage. Je suis le rieur sanglant" Mahomet
"le paradis est à l' ombre des épées" Mahomet
Les peuples non civilisés sont condamnés à rester dans la dépendance de ceux qui le sont.
Et la civilisation, c'est l'Occident, le Monde Moderne, dont la Turquie doit faire partie si elle veut survivre.
Mustafa Kemal, discours de 1928

https://www.facebook.com/georges.hulot.18

Avatar du membre
Rajai
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 691
Enregistré le : dim. 28 juin 2009 15:11
Status : Hors ligne

Droit de blasphème et ONU

Message non lu par Rajai » mar. 22 déc. 2009 13:04

Par Frank Jordans, The Associated Press

GENEVE - Quatre ans après l'affaire des caricatures de Mahomet, l'Organisation de la conférence islamique (OCI) reprend sa campagne contre la "diffamation des religions", malgré l'opposition des pays occidentaux à l'interdiction du blasphème, contraire au principe de la liberté d'expression.

Les pays musulmans membres des Nations unies avaient déjà essayé de faire adopter cette notion, au nom de la lutte contre l'islamophobie, lors de la conférence des Nations unies sur le racisme dite de "Durban II", qui s'était tenue en avril à Genève. Les Etats-Unis, mais aussi la France et l'Union européenne, par la voix de l'ambassadeur de France à l'ONU Jean-François Mattéi, avaient dit non.

"Il est fondamental de faire la distinction entre la critique des religions ou des convictions et l'incitation à la haine religieuse. Seule cette dernière (...) devrait être interdite", avait estimé M. Mattéi. "On ne réduira pas les tensions en empêchant des idées sur les religions et les convictions."

Cette fois, l'OCI, qui compte 56 pays membres, a envoyé l'Algérie et le Pakistan en première ligne pour faire pression sur le comité spécial du Conseil des droits de l'Homme chargé d'élaborer des normes complémentaires contre la discrimination, selon des documents obtenus par l'Associated Press. Si le comité reconnaît la nécessité d'un traité pour protéger les religions, ce sera le premier pas vers l'élaboration d'un protocole international qui finira par être soumis à l'Assemblé générale de l'ONU.

Le processus pourrait prendre une dizaine d'années, voire plus, mais des spécialistes lui donnent de réelles chances d'aboutir si les pays musulmans qui le soutiennent persévèrent. Et le débat menace de raviver le ressentiment de musulmans contre les pays occidentaux.

En 2005, la publication de 12 caricatures de Mahomet dans un journal danois, alors que l'islam interdit toute représentation de son prophète, avait déclenché des manifestations violentes dans une partie du monde musulman ainsi que des attaques contre des ambassades occidentales, notamment au Liban, en Iran et en Indonésie. Plusieurs journaux européens avaient alors reproduit les caricatures au nom de la démocratie.

Les Etats-Unis ont de leur côté fait savoir qu'ils refuseraient tout traité international contraire au premier amendement de leur Constitution garantissant la liberté d'expression, mais ils semblent inquiets. Ils ont ainsi dépêché un haut diplomate à Genève le mois dernier pour faire avorter le projet de l'OCI.

Le Pakistan, lui, invoque une augmentation des insultes à la religion. L'OCI "juge que l'attaque des croyances sacrées et la diffamation des religions, des symboles religieux, des personnalités et des dogmes contrarie la jouissance des droits de l'Homme des adeptes de ces religions", écrit-il dans une lettre envoyée le mois dernier au comité spécial des normes complémentaires.

Il propose dans un autre document d'interdire dans le traité contre le racisme toute "insulte à ce qui est tenu pour sacré par la religion". La définition du caractère injurieux appartiendrait probablement à la justice de chaque pays signataire, a précisé Marghoob Saleem Butt, un diplomate pakistanais en poste à l'ONU à Genève. "Il doit y avoir un équilibre entre la liberté d'expression et le respect des autres", a-t-il expliqué. "Pour nous, la limite est franchie quand on prend le symbole de toute une religion pour le représenter en terroriste", a-t-il ajouté, faisant référence à l'une des caricatures de Mahomet.

D'une façon générale, le délit de blasphème est rarement compatible avec le respect des droits de l'Homme, souligne Felice Gaer, membre de la Commission américaine pour la liberté religieuse dans le monde.

En Egypte, la législation contre le blasphème a servi contre les dissidents, rappelle Moataz el-Fegiery, responsable de l'Institut d'étude des droits de l'Homme au Caire. En février 2007 par exemple, un blogueur, Abdel Karim Nabil, a été condamné à quatre ans de prison pour insulte à l'islam et au président Hosni Moubarak. C'est utile aussi pour lutter contre les interprétations réformatrices des textes religieux.

Pour Hans Dahlgren, ambassadeur de Suède à l'ONU et dont le pays préside l'Union européenne ce semestre, "les religions en tant que telles ne possèdent pas de droits, ce sont les peuples qui possèdent des droits". L'UE, ajoute-t-il, s'opposera à toute tentative de limiter la liberté d'expression. Un traité international contre "la diffamation des religions" nuirait en outre aux efforts récents des pays musulmans et occidentaux pour trouver un terrain d'accord sur les droits de l'Homme.

Mais l'ambassadeur algérien à l'ONU Idriss Jazairy, qui préside le comité spécial pour les normes complémentaires, soutient que rejeter la proposition de l'OCI renforcerait les extrémistes dans le monde arabe. "Si nous continuons de nous heurter à ce mur de verre et qu'on dit qu'on ne peut rien contre l'islamophobie -alors qu'on peut faire quelque chose contre l'anti-sémitisme-, c'est la porte ouverte au recrutement de kamikazes", assure-t-il.

Copyright © 2009 La Presse Canadienne
http://qc.news.yahoo.com/s/capress/0911 ... &printer=1


Inquiétant non ?
Je trouvais que créer un topic pour suivre ceci de près pourrait être constructif.
Ca m'effraie un peu, si une tel résolution venait à voir le jour les conséquences seraient terrible !
D'une part ca donnerait le mot final aux traditionalistes de manière systématique, ça empêcherait une réforme de l'islam et surtout cela porterait atteinte aux libertés de chacun !


Quand la loi et le devoir ne font qu'un dans une religion nul n'est plus vraiment conscient.
Alors on est toujours un peu moins qu'un individu.

Dune II, Frank Herbert

Avatar du membre
Georges
Général de division Virtuel
Général de division Virtuel
Messages : 7051
Enregistré le : lun. 1 mai 2006 08:00
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Droit de blasphème et ONU

Message non lu par Georges » mar. 22 déc. 2009 13:42

Il y a de milliers de sites anti-peste verte. La vigilance contre le totalitarisme s'est réveillé
Même le Quebe s'est aperçu que le loup integriste est dans la place


"La où l'islam passe, la civilisation trépasse" Ibn Khaldoun
"l' islam est une loi pour les pourceaux" Ibn Roshd
"Je suis le prophète du carnage. Je suis le rieur sanglant" Mahomet
"le paradis est à l' ombre des épées" Mahomet
Les peuples non civilisés sont condamnés à rester dans la dépendance de ceux qui le sont.
Et la civilisation, c'est l'Occident, le Monde Moderne, dont la Turquie doit faire partie si elle veut survivre.
Mustafa Kemal, discours de 1928

https://www.facebook.com/georges.hulot.18

Avatar du membre
alibey
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 303
Enregistré le : jeu. 8 oct. 2009 22:02
Status : Hors ligne

Re: Droit de blasphème et ONU

Message non lu par alibey » mar. 22 déc. 2009 15:13

Il faudrait donc interdire le coran qui n'est construit qu'avec la critiques vis a vis des autres religions en des termes parfois limite orduriers

Moi je pense que si ce projet passe, ça sera la goutte d'eau qui fera déborder le vase, même ceux qui avaient une certaine tolérance vis a vis de l'islam, seront obligé d'admettre que cette religion essaye de les phagocyter

De plus, si c'est les musulmans qui insistent sur ça et menent la danse, cela fera réfléchir beaucoup de monde, a savoir que les musulmans sont incapables de répondre a la critique et donc que tout ce qu'on raconte comme atrocité sur l'islam et son prophète ne peut être que vrai (même ceux qui doutaient, seront persuadés) . Comme on dit, la vérité blesse

Nous avons l'habitude de voir que les initiatives prises par les arabes et les musulmans en général, surtout quand ils foncent tête baissée, n'aboutissent qu'a des désastres et ne finissent qu'a se retourner contre eux



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21888
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Droit de blasphème et ONU

Message non lu par yacoub » mer. 6 janv. 2010 20:58

http://religions.blog.lenouvelliste.ch/ ... ons-unies/

Une campagne menée par les pays musulmans contre la « diffamation » des religions a essuyé un nouveau revers aux Nations Unies où le nombre des votes favorables parmi les états membres a atteint un nouveau point bas dans un contexte d’inquiétude croissante sur le fait que les résolutions anti-diffamation mettent en danger les non-musulmans des sociétés islamiques et nuisent à la liberté d’expression. La dernière en date de toute la série des résolutions sur la diffamation des religions qui ont été examinées au cours des dix dernières années par l’assemblée générale et les organismes consacrés aux droits de l’homme a réuni contre elle plus de pays que jamais. La résolution a été adoptée par 80 voix contre 61 et 42 abstentions. Ce résultat est le pire jamais obtenu par l’Organisation de la conférence islamique (OCI) et ses alliés, dont beaucoup ne sont pas des démocraties libres. Il marque une étape supplémentaire dans un déclin continu depuis 2007, époque où dans l’agitation consécutive à l’affaire des caricatures de Mahomet une résolution similaire avait été adoptée par 108 voix contre 51 et 25 abstentions. Non seulement le nombre de pays opposés à la résolution a augmenté, mais encore plusieurs états membres du monde en développement sont passés du soutien de la résolution à l’abstention.



Avatar du membre
Rajai
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 691
Enregistré le : dim. 28 juin 2009 15:11
Status : Hors ligne

Re: Droit de blasphème et ONU

Message non lu par Rajai » mer. 6 janv. 2010 21:15

80 contre 61 ....... je vois pas ce qu'il y a de rassurant .....
D'ailleurs je suis encore moins rassuré par l'existence d'une league des pays musulmans au sein de l'ONU.

Bref a suivre, merci Yacoub pour cet article.


Quand la loi et le devoir ne font qu'un dans une religion nul n'est plus vraiment conscient.
Alors on est toujours un peu moins qu'un individu.

Dune II, Frank Herbert

Avatar du membre
zOUnOUrs
Sergent-chef Virtuel
Sergent-chef Virtuel
Messages : 885
Enregistré le : mer. 20 août 2008 08:00
Localisation : Lyon
Status : Hors ligne

Re: Droit de blasphème et ONU

Message non lu par zOUnOUrs » mer. 6 janv. 2010 21:18

Très bien !!


" L'art de la citation est l'art de ceux qui ne savent pas réfléchir par eux-même. " Voltaire

Avatar du membre
spin
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1900
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2010 13:51
Localisation : France, sud-est
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Droit de blasphème et ONU

Message non lu par spin » mer. 13 janv. 2010 14:26

alibey a écrit :Il faudrait donc interdire le coran qui n'est construit qu'avec la critiques vis a vis des autres religions en des termes parfois limite orduriers.
Il y a des éditions du Dictionnaire philosophique de Voltaire qui caviardent les propos anti-juifs. De même, des éditions des oeuvres de Luther escamotent les propos anti-juifs. C'est parfois gênant dans la mesure où des gens s'indignent de bonne foi : "Qu'est-ce que c'est que cette calomnie, Luther antisémite ?? J'ai tout lu de A à Z, je n'ai rien vu contre les juifs !".

Mais censurer le Coran, dur... on y laisse même des lettres qui n'ont aucun sens connu et qui parfois donnent les noms des sourates (Ta-Ha, Ya-Sin). Quoique les chi'ites lancent parfois l'accusation de censure contre Othman...

à+


De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/islamp.htm
http://bouquinsblog.blog4ever.com/blog/ ... ique_.html

Répondre