Christianisme

Spiritualité ou philosophie - Métaphysique - Paranormal -Expériences spirituelles - Religions -Découverte de nouvelles pensées et de nouveaux horizons
Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21762
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Christianisme

Message non lu par yacoub » sam. 14 janv. 2017 14:30






Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21762
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Christianisme

Message non lu par yacoub » dim. 15 janv. 2017 16:40

Témoignages à partager

Terroriste musulman, Khalil se convertit au Christ
https://www.youtube.com/watch?feature=p ... EWtcLvXEog
[bbvideo=1280,720]https://www.youtube.com/watch?feature=p ... EWtcLvXEog[/bbvideo]
Jésus guérit une musulmane aveugle et paralysée qui se convertit...
https://www.youtube.com/watch?v=VB5fMTqffO8

Guéri par Jésus, Nasir Siddiki devient Chrétien (témoignage d'un ex-musulman converti au Christ)
https://www.youtube.com/watch?v=OAPxDYfcekA

VIETV: kamal Saleem Un musulman voit Jésus
https://www.youtube.com/watch?v=LO_pLFPCooY

Testimony: Former Muslim Shares His Journey from Islam to Christianity
https://www.youtube.com/watch?v=xYSHfLtMFmU

Témoignage poignant d'un ancien terroriste devenu Chrétien.
https://www.youtube.com/watch?v=7_GKOYgcPYc

Khosrow, homme iranien musulman devenu chrétien après avoir eu une vision de Jésus
https://www.youtube.com/watch?v=t1vrq4sDlOI

LES CHRÉTIENS EN ALGÉRIE France 2 avril 2009
https://www.youtube.com/watch?v=ntuGcBn8ihQ

Ex-musulmans...Oui,c'est possible!
https://www.youtube.com/watch?v=0MQk1l2NcQY

Dieu libère de l'islam Emrah nouveau chrétien ex musulman qui a quitté l'islam
https://www.youtube.com/watch?v=TfGzX9e-gHY

Témoignage d'un ancien terroriste de l'OLP converti à JESUS CHRIST
https://www.youtube.com/watch?v=x6bcztDLJdc

Témoignage d'un ancien terroriste de l'OLP converti à JESUS-CHRIST (2ème partie)
https://www.youtube.com/watch?v=KC7RD0bb5xM

Dieu libère de l'islam Afshin un musulman terroriste Du djihad de Satan à la Vérité de Jésus
https://www.youtube.com/watch?v=ICEXCLfPDtk

Siham, des Ténèbres à la Lumière (Témoignage chrétien d'une musulmane convertie au Christ)
https://www.youtube.com/watch?v=-LPVNkWb_j4

Dieu libère de l'islam Hazem ex musulman nouveau chrétien qui a quitté l'islam
https://www.youtube.com/watch?v=PfeyHqqm_mA

Garib GARZIZ, Franco-Algérien musulman converti au Christ (Témoignage chrétien)
https://www.youtube.com/watch?v=VOJTiK-GfyI

Un musulman se convertit à la parole de Jésus-Christ
https://www.youtube.com/watch?v=WwQFxDMdS54

INSPIRANT: Saïd OUJIBOU raconte sa vie & sa conversion au Christianisme
https://www.youtube.com/watch?v=PHUAQao8Rt8

[bbvideo=1280,720]https://www.youtube.com/watch?v=PHUAQao8Rt8[/bbvideo]



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21762
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Christianisme

Message non lu par yacoub » jeu. 19 janv. 2017 13:43

Image

Image


Dieu a-t-Il engendré (Coran 112) ?
10 janvier 2017 0 402

« Dieu n’engendre pas et n’est pas engendré » voilà l’affirmation par laquelle l’islam pense pouvoir rejeter la foi chrétienne en la nature trinitaire de Dieu. Je vais montrer comment cette objection n’a aucun fondement, et ce à partir de quatre lieux différents : l’histoire des religions, la théologie catholique, la nature, et le Coran.

Remarquons tout d’abord que dans les versets par lesquels le Coran refuse l’engendrement de Dieu ou par Dieu (112 ; 37.151-154 et 43.18), le terme « engendrer » est entendu comme si les chrétiens croyaient que Dieu est de nature humaine. Or, ce n’est pas le cas. Les chrétiens ne sont pas aussi stupides que les imaginent les musulmans : il n’est pas difficile en effet de comprendre que Dieu étant éternel, Il n’a pas été créé, et n’a donc pas de commencement.

Il faut rappeler quelques notions indispensables à l’éclaircissement de cette question, et d’abord la définition du mot « engendrer », car la division islamo-chrétienne est appuyée sur la confusion du sens des mots « engendrer » et « créer », confusion qui conduit les musulmans à croire que l’expression « Jésus est le Fils de Dieu, Dieu né de Dieu » signifierait pour les chrétiens que Dieu a été créé. Or, il n’en est rien ! Lorsque qu’un homme engendre son fils, il lui communique sa nature, humaine. Et c’est pourquoi nous ne disons pas qu’un homme engendre une table, mais qu’il la fabrique. Ainsi, lorsque Dieu communique Sa nature divine, on dit qu’Il engendre, et lorsqu’Il ne communique pas Sa nature à ce à quoi Il donne d’être, on dit qu’Il crée. Engendrer signifie donc communiquer sa propre nature, et n’est pas synonyme de créer.
Ensuite, il faut bien distinguer les notions de nature et de personne. Si vous et moi partageons la même nature humaine, nous ne sommes pas pour autant la même personne. C’est pourquoi, contrairement à ce qu’en juge trop vite l’islam, il n’est pas contradictoire d’affirmer en Dieu l’unicité de la nature et la trinité des personnes.

Nombre de religions, et l’islam en particulier, croient que Dieu a parlé. Or, si Dieu parle, soit Sa parole est engendrée par Lui, et alors Elle a reçu la nature divine ; soit elle n’est pas engendrée par Dieu, et alors elle n’est pas divine. Il n’y a pas d’autre solution. Pour l’islam, la Parole de Dieu ne peut pas avoir été créée, le Coran affirme en effet que tout a été créé par la Parole de Dieu (6.73 ; 16.40), ce qui revient à dire que la Parole de Dieu n’a pas elle-même été créée, sans quoi elle aurait été créée par autre chose qu’Elle-même, et il serait donc faux de dire que tout a été créé par elle. Si donc la Parole de Dieu n’a pas été créée, c’est qu’Elle est éternelle, et puisque Dieu seul est éternel, la Parole de Dieu est donc elle-même Dieu. Et c’est pourquoi les chrétiens très logiquement disent qu’Elle a été engendrée.
En théologie catholique, la génération en Dieu n’est pas comprise comme une génération humaine, mais comme celle de la pensée à partir de l’intelligence, car Dieu est Esprit et non pas matière. Si Dieu est parfait, Il connaît nécessairement toutes choses, et a fortiori Lui-même. Dieu Se connaît par la Pensée qu’Il a de Lui-même, par la parole par laquelle Il Se dit à Lui-même, comme le Père Se connaît Père grâce à Son Fils. Sans fils il n’y a pas de père, comme il n’y a pas de père sans fils. En Dieu, qui est unique, le sujet connaissant et l’objet connu s’identifient totalement, et cette identification, qui se distingue du sujet connaissant et de l’objet connu, de par sa relation à eux, est la connaissance elle-même. Dieu connaît toutes choses en Se connaissant Lui-même. C’est pourquoi nous disons que « Dieu est Lumière » (1 Jn 1.5 ; Jn 8.12), éclair d’intelligence en qui tout est connu. On peut encore montrer que l’unicité de la nature divine ne s’oppose pas à la pluralité de l’être, en partant du fait que Dieu ne dépend de personne pour exister, mais existe par Lui-même. Si donc Dieu est cet être qui S’engendre éternellement Lui-même, on peut distinguer en Lui, l’Être qui engendre et Celui qui est engendré… c’est Le Même, qui Se distingue en Lui-même ! Il y a l’Engendrant et l’Engendré, le Père et le Fils, et l’Engendrement, ou Amour, par Lequel le Père engendre le Fils et par Lequel le Fils réfléchit le Père. Ou encore : puisque Dieu est parfait, Il est Acte pur. Or tout acte est constitué de deux termes et de leur relation, par exemple : l’acte de donner implique l’existence de celui qui donne, de celui qui reçoit, et du don qui les unit. En tant qu’Il est Acte pur d’exister, Dieu est donc nécessairement trinitaire.
Voyons maintenant si le Dieu trinitaire est le vrai Dieu. S’Il l’est, Il est nécessairement le Dieu créateur. De même que le potier laisse ses empreintes sur son pot, y a-t-il dans la Création les empreintes qui attestent que le Créateur est le Dieu Un et Trine ? Comme le Père et le Fils Se font face en leur Amour éternel, la matière dont sont constituées toutes les créatures est répartie de façon symétrique autour d’un axe invisible. Ainsi notre visage est constitué de deux profils et d’une face ; l’homme et la femme ne font qu’un, pour que un fasse trois ; le même homme est à la fois fils, frère et père, et pourtant être fils, frère ou père, ce n’est pas la même chose ; notre être est composé de l’esprit, de l’âme et du corps, et notre corps de la tête, du tronc et des membres, et les membres sont articulés en trois parties, gouvernées par notre esprit qui a trois facultés : l’intelligence, la mémoire et la volonté ; nous vivons dans le temps qui est composé du passé, du présent et du futur ; dans l’espace qui a trois dimensions ; où l’’eau est glace, vapeur et liquide ; et où le feu consume, réchauffe et éclaire ; tandis qu’à partir des trois couleurs primaires, le rouge, le bleu et le jaune, toutes les couleurs sont composées… Etc. etc. Par sa structure trinitaire, la création réfléchit la gloire de son Créateur. D’ailleurs, seul le Dieu Un et Trine, parce qu’Il est à la fois le même ET différent, est capable de créer le monde, qui n’est ni Lui ni rien… Ni le dieu rabbinique ni Allah ne sont capables de créer puisque n’étant que un, ils monopolisent la totalité de l’être, étant parfaits, ils n’ont aucune raison de créer quelque chose. Seul le Dieu chrétien, parce qu’il inclut en Lui-même la différence (Le Père n’est pas le Fils ni le Saint-Esprit, le Fils n’est ni le Père ni le Saint-Esprit et le Saint-Esprit n’est ni le Père ni le Fils. Le Père est Dieu, le Fils est Dieu, le Saint-Esprit est Dieu, et pourtant cela ne fait pas trois dieux, mais le seul et même Dieu qu’ils sont chacun et tous les trois ensemble. Mystère de Dieu à la fois unique et différent). Seul le Dieu chrétien donc, parce qu’Il est à la fois le même et différent, a de quoi produire quelque chose qui ne soit ni Lui ni rien, quelque chose de différent de Lui, et qui est la Création. Par ce qu’Il est en Lui-même Fécondité, Générosité, Vie, Liberté, Amour !
Le Coran lui-même confesse la nécessaire nature trinitaire de Dieu. Ainsi, en Coran 9.30, nous lisons : « Les Chrétiens ont dit « Le Messie est Fils de Dieu! » […] Qu’Allah les anéantisse! » Qui parle ici ? Qui dit : « Qu’Allah les anéantisse! » ? Si c’est Allah, le fait qu’il soit Un ne l’empêche donc pas de parler de Lui-même comme d’un autre… et ainsi le Coran reconnaît que Dieu est doué de réflexivité, de relation avec Lui-même. Mais reconnaître Dieu doué de relation avec Lui-même, c’est affirmer le fondement nécessaire à la confession de la nature trinitaire de Dieu. Si en effet Dieu est relation avec Lui-même, Il L’est en Lui-même et par Lui-même, autrement dit : Il est Trinité. En Coran 24.35 Allah est comparé à une lumière venant d’une lampe dont l’huile provient d’un arbre béni. Je passe sur l’interdiction de faire des images en Islam, pour remarquer que sans l’olivier et sans son huile, la lampe ne donne pas de lumière… Autrement dit : le Coran est obligé de reconnaître qu’Allah ne peut pas être seulement unique, mais que son être doit être trinitaire : la lampe a besoin d’un olivier et de son huile pour être lumière…

Je termine en annonçant donc cette bonne nouvelle aux musulmans : les chrétiens croient au Dieu unique ! Et s’il est vrai qu’il n’y a qu’un seul Dieu, alors il n’est plus possible aux musulmans de ne plus vouloir être chrétiens au motif que les chrétiens ne seraient pas monothéistes ! Il n’y va pas seulement de la Gloire du Dieu unique, qui nous veut tous un, comme Il est un (Jn 10.16 ; 11.52 ; 17.21), mais encore de la paix du monde, et du salut éternel offert à chacun, par l’amour de la vérité… Celui qui désormais continuera à croire que les chrétiens ne sont pas monothéistes parce qu’ils croient au Dieu Trinité, qu’il sache qu’en refusant de croire ce que ses propres oreilles viennent d’entendre, il se con-damne lui-même.



Avatar du membre
Georges
Général de brigade Virtuel
Général de brigade Virtuel
Messages : 6865
Enregistré le : lun. 1 mai 2006 08:00
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Christianisme

Message non lu par Georges » mer. 9 mai 2018 15:48

Christianisme vs Islam. Idéologie misérable, face à l’idéologie de cruauté. Concubins du suicide collectif.


Julien Soda·mercredi 9 mai 2018
.
Lorsque les Chrétiens ne se rallient pas aux Islamiques, les Chrétiens se font massacrer par ces derniers.
C’est le triste chantage imposé par l’Islam, le triste constat qui en est fait.
« Il faudrait penser à la sécurité des Chrétiens », nous dit-on dans les médias.
Mais pourtant, les Chrétiens sont aussi nombreux que les Musulmans.
Alors, pourquoi ne se prennent-ils pas en charge eux-mêmes à échelle collective ?
Pourquoi ne se défendent-ils pas ?
Pourquoi ne constituent-ils pas une unité ?
Pourquoi n’entrent-ils pas en guerre contre l’Islamisation Globale ?
L’impossibilité vient du fait que l'idéologie Christianisme est une idéologie égotique misérable pacifiste et individualiste, depuis son départ.
Il lui est impossible de sortir d’elle-même, là est tout son déterminisme suicidaire.
L'essence même de cette doxa rend l'individu inerte et spectateur de son désespoir.
Il s'en suit une résignation hédoniste amoureuse factice et illusoire, incitant à se complaire en état de Martyr Christique; en d'autre terme, il s’agit de l’exacerbation de l'être pathétique, révélé, ressuscité.
Quel sauvetage en tirer ?
Quelle possibilité d’unité, de réussite, de construction, à partir d’une telle idéologie moribonde ?
Voici donc toute la tragédie de la réalisation de cette idéologie Christianisme, d’autant plus pathétique face à l'Islam.
Celle-ci ne peut rien faire, restituée à elle-même, à sa propre inertie.
Mise en évidence d’elle-même contre elle-même.
L'histoire contemporaine semble donc être celle du duel entre l'idéologie du misérable, face à l'idéologie de cruauté.
Un Christianisme face à un autre, comme si l’un avait appelé l’autre, conséquence de l’autre. Laquelle de ces absurdités suicidaires l'emportera ?



Avatar du membre
marmhonie
Police Militaire Virtuel
Police Militaire Virtuel
Messages : 690
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Christianisme

Message non lu par marmhonie » mer. 9 mai 2018 23:18

Quelle est cette notion inconnue du christianisme où l'on se plaindrait d'être martyrisé ? Je vous dis qu'un tel christianisme est une imposture.
Pourquoi ?

Parce que pour devenir chrétien, il faut suivre Christ qui est allé à la mort, et porter sa propre croix.
Cela en dit long !



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21762
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Christianisme

Message non lu par yacoub » dim. 28 avr. 2019 13:30

Est-ce raisonnable de croire en Dieu ?
Le développement des sciences et la montée concomitante du rationalisme ont éloigné beaucoup de personnes de la foi. Est-il possible de croire en Dieu tout en conservant son intelligence ?

Le débat entre Lili Sans-Gêne et Nicolas Buttet

Je ne comprends pas comment vous pouvez encore croire en Dieu en 2019, alors que la science explique la plupart des mystères dans ce monde.

C’est une façon de voir la question qui remonte… au millénaire précédent ! « Névrose obsessionnelle universelle de l’humanité » (Freud) ; « opium du peuple » (Marx), « revanche des perdants sur les gagnants » (Nietzsche)… Ceux que le philosophe Paul Ricœur appelait les « maîtres du soupçon » n’ont pas convaincu dans la durée… Le disciple de Freud, le psychanalyste C.J. Jung disait déjà : « Parmi tous les patients qui ont dépassé la moitié de leur vie (plus de 35 ans), il n’en est pas un seul dont le problème ultime n’ait pas été sa conception religieuse… Aucun n’est vraiment guéri s’il n’a pas retrouvé sa conception religieuse. » Comte-Sponville, philosophe athée confessant, écrivait : « Reconnaissons qu’il y a davantage de saints chez les croyants que chez les athées ; cela ne prouve rien quant à l’existence de Dieu, mais interdit de mépriser la religion. »

Oui, mais les scientifiques sont plutôt athées en général.

Les scientifiques croyants sont légion, et pas des manches : depuis Newton et la gravitation, en passant par le moine Gregor Mendel, qui a découvert les lois de l’hérédité biologique, jusqu’à l’abbé Georges Lemaître, le théoricien du Big Bang. Ou encore Louis Pasteur, qui disait : « Un peu de science éloigne de Dieu, mais beaucoup y ramène » ; Laurent Lafforgue, médaille Fields de mathématique ; André Ampère, fondateur de l’électromagnétisme, dont les travaux furent prolongés par James Clerk Maxwell sur l’évolution des champs magnétiques et électriques ; le physicien et prix Nobel Max Planck ; Francis Collins, qui a dirigé le groupe de savants ayant effectué le premier séquençage du génome humain ; Xavier Le Pichon, géodynamicien et pionnier de la tectonique des plaques… « L’origine de la vie, déclare Francis Crick, prix Nobel de biologie,
paraît actuellement tenir du miracle, tant il y a de conditions à réunir pour la mettre en oeuvre. »

Il n’empêche qu’il est toujours inaccessible, votre Dieu, perdu loin dans son ciel !

Au XXIe siècle, c’est le contraire qui est en train de se produire : toutes les découvertes les plus récentes dans les sciences les plus pointues – et notamment les neurosciences – laissent de la place pour l’émerveillement, le doute, la complexité. L’astrophysicien Trinh Xuan Thuan déclare : « La probabilité que notre univers soit issu du hasard est comparable à celle d’un archer réussissant à planter sa flèche au milieu d’une cible carrée de 1 cm de côté et située à l’autre bout de l’univers. » En ce troisième millénaire, à côté d’une science devenue plus humble, la foi retrouve sa légitime place. Il faudrait reprendre tous les débats (avec Richard Dawkins ou Peter Atkins notamment) et les travaux de John Lennox, professeur à Oxford, sur la science et Dieu. L’écrivain Jim Holt, dans son livre La Science a ressuscité Dieu, écrit : « Je me rappelle avoir vu un sondage dans le magazine scientifique Nature qui indiquait que presque la moitié des physiciens, biologistes et mathématiciens américains croyaient en Dieu. » En conclusion, on ne peut pas nier l’existence de Dieu au nom de la science. Cela, tout simplement parce que la raison et la foi ne s’opposent pas et ne se sont jamais opposées, car leur domaine d’application sont différents et complémentaires. Dans ce sens, l’athéisme relève aussi de la foi et non de la raison. La science va répondre à la question du « comment ». Mais la question essentielle, celle du « pourquoi » dépend de la philosophie et de la foi. Le responsable de l’accélérateur de particules et sous-directeur du CERN Giorgio Brianti me disait : « la Bible ne nous dit pas comment est fait le ciel mais comment y aller… ce qui est bien plus important ! »

Si votre Dieu existe, pourquoi n’exauce-t-il pas nos prières ? Ça devrait être son boulot d’exaucer les prières de ceux qui souffrent ! Alors pourquoi ne le fait-il pas ?

C’est une vraie question. Celle du mal et de la souffrance. Toute personne doit l’approcher à genoux, avec humilité. Selon l’Institut néerlandais des relations internationales, il y a eu 231 millions de morts durant le XXe siècle par la violence humaine et 600 000 morts par des catastrophes naturelles. D’après Olivier De Schutter qui fut rapporteur spécial de l’ONU pour le droit à l’alimentation, l’humanité produit l’équivalent de 4 500 kcal par personne et par jour. C’est deux fois plus que les besoins journaliers des 7 milliards d’habitants. Cependant 1 milliard de nos frères et sœurs en humanité souffrent encore gravement de la faim. 6 enfants de moins de 5 ans meurent de faim dans le monde chaque minute. Durant cette même minute les pays dépensent 3,42 millions de dollars pour l’armement. La question principale s’adresse donc d’abord aux hommes : Que faites-vous ? Que faites-vous de vos richesses, de vos biens ? Homme, femme, que fais-tu de ton frère, de ta sœur qui souffre ? Car le Dieu auquel je crois respecte la liberté des hommes… L’amour qui force, c’est du viol. Et mon Dieu n’est pas un violeur des consciences ou des libertés. Il n’est pas non plus Amazon : tu commandes, tu reçois (normalement !). De plus, il a joué cash avec nous : il n’a pas dit qu’il n’y aurait pas de galère ni d’épreuve. Par contre, il nous a dit qu’il serait avec nous et qu’il nous rendrait heureux. Et cette réalité n’est pas objet de spéculation mais d’expérience concrète. Je l’ai vu chez des personnes handicapées, gravement malades, chez des prisonniers après 10, 15, 24, 35 ans de camp de travaux forcés. Plusieurs m’ont témoigné de leur vrai bonheur. Car le bonheur ne dépend pas des circonstances extérieures, mais de l’intimité avec Dieu. On comprend alors Paul Claudel qui disait : « Dieu n’est pas venu supprimer la souffrance ni même l’expliquer. Il est venu l’habiter de sa présence et lui donner un sens. » Et c’est cela qui change tout. C’est le sens de la croix, où l’amour triomphe de la haine et de la violence.

Je ne comprends pas du tout l’intérêt qu’il y a à être chrétien : vous devez obéir aveuglément à un Dieu que vous ne connaissez pas, qui ne vous parle pas, qui ne semble même pas s’intéresser à vous… Ça vous apporte quoi, finalement, une bonne conscience ?

Euh… pour moi c’est une mauvaise conscience, plutôt ! Car je ne peux jamais me dire que j’ai assez aimé ! Et c’est cela, le challenge de ma foi ! Je reste sans culpabilité cependant, car Dieu me connaît, me pardonne et m’aide. Si c’était un Dieu à qui je devrais obéir aveuglement, je serais athée de ce Dieu, moi aussi ! Heureusement, le Dieu auquel je crois, parle… et m’invite à l’écouter… On a rassemblé quelques fragments de son histoire avec les hommes ; c’est plus de 4 millions de caractères et ça s’appelle la Bible. Le bouquin est le plus vendu au monde : 20 millions d’exemplaires par an en 2 300 langues. Un livre attesté par 13 000 manuscrits anciens. Ce Livre me permet de connaître un peu le caractère de Dieu, sa façon d’agir, ses grands dadas : l’amour, la paix, la vérité, la justice, le pardon. Dieu me parle aussi par la création, par les événements, par des personnes – témoins de son amour que l’on appelle les saints. Dieu a un style : il aime passer incognito… par discrétion ; par amour surtout ! Dieu me parle aussi directement au coeur. Même qu’on peut voir son visage : un enfant dans une mangeoire ; un crucifié entre deux brigands. OK, d’accord. C’est de la provoc pure ! Mais c’est aussi une folie d’amour. Alors, mon problème, c’est plutôt que Dieu me parle trop… et que c’est moi qui suis un peu sourd, récalcitrant, qui ai de la peine à suivre.

Il vous dit quoi, Dieu, quand il vous parle ?

Tout ce que Dieu me dit, c’est « Je t’aime ». Tout ce qu’il m’enseigne, c’est pour libérer ma liberté… Derrière toutes ses paroles je lis : « Si tu veux être heureux, alors voilà le chemin que je te conseille. » Et quand j’ai suivi son GPS, je ne me suis jamais planté ! C’est tellement beau et intelligent, ce qu’il raconte et ce qu’il fait, ce Dieu de Jésus !

Nicolas Buttet
Nicolas Buttet est prêtre. Il a fondé la Fraternité Eucharistein, en Suisse, qui accueille notamment des jeunes en difficulté. Il a participé au lancement de la fondation Ecophilos, qui vise à mettre la personne humaine au cœur de l’entreprise. http://eucharistein.org

Pour aller plus loin :
Le disciple que Jésus aime : cinq attitudes fondamentales de la vie chrétienne, Nicolas, Buttet, Éditions de l’Emmanuel, 2013?



Répondre