L’antisémitisme progresse de manière inquiétante en Europe.

Spiritualité ou philosophie - Métaphysique - Paranormal -Expériences spirituelles - Religions -Découverte de nouvelles pensées et de nouveaux horizons
Avatar du membre
Amada
Sous-lieutenant Virtuel
Sous-lieutenant Virtuel
Messages : 2885
Enregistré le : sam. 18 sept. 2010 20:01
Localisation : Marseille
Gender :
Status : Hors ligne

L’antisémitisme progresse de manière inquiétante en Europe.

Message non lu par Amada » mar. 11 juin 2013 16:49

L’antisémitisme progresse de manière inquiétante en Europe.

Une étude récente de l’Université de Tel Aviv montre que le nombre d’incidents antisémites en Europe a progressé de 30 % entre 2011 et 2012.

Par David A.Harris - aish.fr

Une analyse spécifique des actes antisémites en France souligne une progression de 58% dans la même période, et relève que la moitié de tous les actes racistes visent des Juifs, alors que ceux-ci ne représentent que 1 % de la population totale du pays. L’émotion était à son comble l’année dernière à l’extérieur d’une école juive de Toulouse, devant laquelle quatre Juifs, dont trois enfants en bas âge, ont été délibérément visés et assassinés.

Par ailleurs, deux partis politiques xénophobes et ouvertement antisémites siègent désormais dans les assemblées de l’Union Européenne : le Mouvement pour une meilleure Hongrie (Jobbik) et Aube Dorée en Grèce. D’autres mouvements politiques extrémistes ont par ailleurs essaimé sur le sol européen, et rencontrent des succès à l’échelle locale et régionale.
..........................
http://www.israel-flash.com/2013/06/lan ... z2Vv2RLqxB


"Connais-toi toi-même" (Socrate)
Mon forum des apostats de l'islam:
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php


Avatar du membre
Tof99
Soldat Virtuel 1ere
Soldat Virtuel 1ere
Messages : 98
Enregistré le : jeu. 10 janv. 2013 19:22
Status : Hors ligne

Re: L’antisémitisme progresse de manière inquiétante en Euro

Message non lu par Tof99 » mar. 11 juin 2013 17:51

En parallèle, plus il y aura de musulmans en Europe, plus l'antisémitisme progressera.


"Dans ton pays, un dieu, c'est peut-être suffisant, mais nous, ils nous en faut plusieurs"

"C'est la vie que nous avons choisi. Celle que nous menons. Et il n'y a qu'une seule certitude, aucun de nous n'ira s'asseoir à la droite de Dieu"

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21109
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: L’antisémitisme progresse de manière inquiétante en Europe.

Message non lu par yacoub » mer. 5 sept. 2018 17:26

La communauté juive se montre inquiète

Par Journaliste Figaro Jean-Marie Guénois Mis à jour le 05/09/2018 à 09:46 Publié le 05/09/2018 à 00:03

La communauté juive se montre inquiète


VIDÉO - Mardi soir, à la Grande Synagogue, les responsables juifs ont alerté le président de la République sur l'islamisme.

Chaque grande religion a son propre calendrier. Avec la fête de Rosh Hashana qui signifie «tête de l'année» les 9 et 10 septembre 2018, commence pour la communauté juive l'année… 5779! Soit bientôt six millénaires, selon cette tradition, depuis «la création du monde». «Channa Tova», «bonne année» se disent les juifs se souhaitant une année «sucrée», douce comme le miel dans lequel on trempe alors une pomme, symboles de la «création de l'homme», et de «la faute». Joëlle Bokobza, responsable de la revue communautaire Eden 94, explique: «Cette fête est un moment précieux. Elle se veut être une pause, un arrêt sur image pour un flash-back sur les douze mois écoulés qui permettent à l'homme de se projeter dans l'avenir».

» LIRE AUSSI - ClaudeNataf: «La synagogue de la Victoire est le symbole de l'intégration juive en France»
Sponsorisé par Catawiki avec Figaro Services
D’où vient le goût de fût de chêne dans le vin ?

Saviez-vous que le choix des fûts de chêne utilisés pour vieillir le vin a une influence sur son goût ?
Je découvre

Entre alors dans la Grande Synagogue de la Victoire de Paris, où cette responsable juive est assise parmi 1500 fidèles, Emmanuel Macron. Le président honore de sa présence la communauté religieuse juive - une première historique - qui l'invite pour la présentation officielle des vœux .

La communauté juive est gravement inquiète pour son avenir en France

Faire une «pause»… Serait-ce là une opportunité pour l'élu de la nation qui traverse une passe difficile? De fait, Emmanuel Macron, très salué individuellement, est plutôt mollement applaudi par la foule. Contrairement à un Nicolas Sarkozy qui a soulevé l'enthousiasme une demi -heure plus tôt. «Pause» du reste obligée, pour le chef de l'État: le protocole laïque lui impose de ne pas prendre la parole dans cette enceinte religieuse où l'assemblée priera pour la France. Scène de silence rare pour un politique que le grand Rabbin de France, Haïm Korsia, croque d'un trait d'humour mais qui donne le ton de la cérémonie. «Vous êtes comme le Mur occidental, [Dit Mur des lamentations à Jérusalem, ndlr.] à qui nous confions nos peines et nos espoirs, sans qu'il ne nous réponde alors que nous savons bien que quelqu'un nous entend!»

Car la communauté juive est gravement inquiète pour son avenir en France. La montée de «l'islamisme», de «l'antisémitisme» et de «la haine d'Israël» sera plusieurs fois dénoncée devant la plus haute autorité de la République. Haïm Korsia rappelle ainsi la récente agression, sur le pont Alexandre III de Paris, dans la nuit de dimanche à lundi d'un jeune, roué de coups, son étoile de David arrachée à l'injure de «sale juif». Il appelle un suivi de l'affaire de «l'iman de Toulouse» et de tant d'autres dossiers. «Pour être nous-mêmes, observe-t-il, nous avons besoin de sérénité». «L'État de droit» doit «extirper les racines du fanatisme et de l'intolérance» avec «des décisions qui sont exécutées.»

Joël Mergui, président du Consistoire, fait également part des «doutes» de la communauté juive: «Nos enfants partent» car «la France, terre d'asile, est train de devenir une terre d'exil pour les juifs». Avec cette question cruciale: «Jusqu'ou ira la mauvaise conscience de notre société, à tout accepter, à tout pardonner ?» «Par peur de stigmatiser, de commettre un amalgame coupable, la France a perdu des années dans sa lutte contre l'islamisme radical». Et ce vœu final adressé au président: «Nous voulons croire que vous préférez les actes à la parole.




Répondre